Logic immo.com - Conférence de presse 27/11/2012

  • 652 views
Uploaded on

TOUS LES TRIMESTRES, par Logic-immo.com avec TNS Sofres …

TOUS LES TRIMESTRES, par Logic-immo.com avec TNS Sofres

Vague Octobre 2012

Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter…

En dépit des taux bas et du coup de frein sur les prix, les acquéreurs continuent de différer leur achat
immobilier. Explications.

« En 2010, les prix de l’immobilier battaient des records tandis que les ventes étaient en plein essor soutenues par des conditions de crédit exceptionnelles. La fin de l’année 2012 est marquée par un nouveau paradoxe : les taux de crédit sont pratiquement redescendus à leurs niveaux plancher, les prix se sont (enfin) stabilisés, ils baissent même ici et là, et pourtant… les candidats à l’accession ont du mal à passer à l’acte », souligne Stéphanie Pécault, responsable des études Logic-immo.com.

En effet, en octobre 2012, l’indice du moral immobilier s’est maintenu à -11,1 points, c’est-à-dire à un niveau équivalent à celui d’avril et de juillet. En dépit de cette apparente stabilité du moral des acquéreurs, leur perception du marché a néanmoins évolué positivement au fil de l’année 2012.

Depuis janvier 2011, leur opinion sur l’opportunité d’acheter un bien immobilier n’a jamais été aussi favorable : 51% des acquéreurs potentiels pensent que le moment est propice à une acquisition contre seulement 15% d’avis défavorables. Et 58% estiment que les taux d’intérêt sont attractifs contre 24% en début d’année. Seul bémol : les conditions d’octroi de crédit qui semblent difficiles à atteindre pour 56% des futurs propriétaires.

Quels sont les facteurs qui pèsent sur le projet des accédants à la propriété ?

Si les conditions de crédit restent perçues comme difficiles, c’est moins la politique bancaire que la perception de leur situation financière personnelle et les perspectives économiques moroses qui sont en cause. Les candidats à l’accession ressentent, de plus en plus, les effets de la dégradation du contexte économique sur leur situation personnelle. Seuls 16% ont constaté une amélioration de leurs finances au cours des 6 derniers mois et ils sont autant (17%) à avoir ressenti une détérioration. Pour ce qui est des perspectives à venir, ils ne sont guère plus optimistes : 72% d’entre eux prévoient une dégradation du niveau de vie général dans les 6 prochains mois.

A la morosité économique s’ajoute une attente toujours aussi ferme à l’égard d’une baisse des prix. Dans ce contexte, les acquéreurs immobiliers sont incités à différer leur acquisition.

Le contexte économique morose qui pèse sur leur situation financière et l’attente toujours plus ferme
d’une baisse des prix refrènent les acquéreurs, même si, paradoxalement, ils considèrent le moment
propice à l’achat. Rien ne laisse présager un rebond de la demande dans les mois à venir.

More in: Real Estate
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
652
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. DOSSIER DE PRESSECONFÉRENCE DE PRESSE TRIMESTRIELLE LOGIC-IMMO.COMPRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L’INDICE DU MORAL IMMOBILIERLOGIC-IMMO.COM ET TNS SOFRES - 3ème TRIMESTRE 2012FOCUS SUR LES FUTURS ACQUÉREURS FRANCILIENS Mardi 27 novembre 2012
  • 2. LOGIC-IMMO.COM, UNE SUCCESS STORY MADE IN FRANCE Depuis plus de 16 ans, Logic-immo.com est aux côtés des professionnels de l’immobilier avec ses 34 éditions magazines, diffusées à 22 millions d’exemplaires1 par an sur l’ensemble du territoire français. En 2002, Logic-Immo.com, apparaît sur la toile et dix ans plus tard, compte 1 million d’annonces en ligne2, atteint 8,5 millions de visiteurs, 95 millions de pages vues par mois grâce à ses supports web et mobiles3. Logic-immo.com s’impose aujourd’hui comme un acteur national & local influent… Après des années d’existence, Logic-immo.com rassemble des lecteurs, des mobinautes et des internautes animés par un projet de vie commun : l’acquisition d’un bien immobilier et toutes les préoccupations qui en dépendent. Ces futurs candidats à l’acquisition constituent pour Logic-immo.com une base de futurs acquéreurs qualifiée dont un échantillon compose le panel de notre Indice du Moral Immobilier. Il y a maintenant plus de deux ans, nous avons décidé de créer notre Indice du Moral Immobilier pour suivre l’état d’esprit et les perspectives de cette cible d’acquéreurs qualifiée. Dans le contexte immobilier actuel, tendu et peu renseigné sur les attentes et les craintes des acheteurs, notre Indice du Moral Immobilier renforce toute sa légitimité. LIndice du Moral Immobilier, un outils nourricier, éclaireur pour tous les professionnels de limmobilier et les médias. Séverine AMATE Directrice de la Communication Logic-immo.com À RETENIR, EN BREF (faits saillants vague 3ème trimestre 2012) Analyse générale : ● Entre juillet et octobre 2012, le nombre de personnes prévoyant la mise en vente d’un logement d’ici à un an est passé de 1,5 millions à 2 millions ● 51% des acquéreurs potentiels pensent que le moment est propice à une acquisition contre seulement 15% d’avis défavorables ● 58% considèrent que les taux de crédit sont attractifs, à comparer à 25% début 2012. Une perception plus marquée chez les secundo-accédants (64%) que chez les primo-accédants (49%) Néanmoins, ● 72% s’attendent à une dégradation du niveau de vie général dans les 6 prochains mois, et 51% restent dans lattente dune baisse des prix (contre 11% en janvier 2011). Zoom sur les futurs acquéreurs Franciliens : ● 89% des acheteurs franciliens cherchent un bien immobilier en Ile-de-France : 23% ciblent leur recherche sur Paris, 21% dans le 78 et 20%, dans le 92 ● 63% pensent que le choix de biens reste limité (moyenne de 52% en France) ● Seulement 16% des futurs acheteurs franciliens imaginent quune hausse des prix est encore possible dans les 6 prochains mois1 : OJD 2012,2 : données Octobre 20123 : Source: AT Internet / Xiti, septembre 2012
  • 3. Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l’acquisition d’un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012 - 8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter…Résumé de 4 questions clés sur le ressenti des futurs acquéreurs à l’égard du marché et de sonévolution, l’indice du moral immobilier Logic-Immo.com / TNS Sofres permet de détecter les tendancesde la demande immobilière.En dépit des taux bas et du coup de frein sur les prix, les acquéreurs continuent de différer leur achatimmobilier. Explications.« En 2010, les prix de l’immobilier battaient des records tandis que les ventes étaient en plein essor soutenuespar des conditions de crédit exceptionnelles. La fin de l’année 2012 est marquée par un nouveau paradoxe : lestaux de crédit sont pratiquement redescendus à leurs niveaux plancher, les prix se sont (enfin) stabilisés, ilsbaissent même ici et là, et pourtant… les candidats à l’accession ont du mal à passer à l’acte », souligneStéphanie Pécault, responsable des études Logic-immo.comEn effet, en octobre 2012, l’indice du moral immobilier s’est maintenu à -11,1 points, c’est-à-dire à un niveauéquivalent à celui d’avril et de juillet. En dépit de cette apparente stabilité du moral des acquéreurs, leurperception du marché a néanmoins évolué positivement au fil de l’année 2012.Depuis janvier 2011, leur opinion sur l’opportunité d’acheter un bien immobilier n’a jamais été aussi favorable :51% des acquéreurs potentiels pensent que le moment est propice à une acquisition contre seulement 15%d’avis défavorables. Et 58% estiment que les taux d’intérêt sont attractifs contre 24% en début d’année. Seulbémol : les conditions d’octroi de crédit qui semblent difficiles à atteindre pour 56% des futurs propriétaires.Quels sont les facteurs qui pèsent sur le projet des accédants à la propriété ?Si les conditions de crédit restent perçues comme difficiles, c’est moins la politique bancaire que la perceptionde leur situation financière personnelle et les perspectives économiques moroses qui sont en cause. Lescandidats à l’accession ressentent, de plus en plus, les effets de la dégradation du contexte économique surleur situation personnelle. Seuls 16% ont constaté une amélioration de leurs finances au cours des 6 derniersmois et ils sont autant (17%) à avoir ressenti une détérioration. Pour ce qui est des perspectives à venir, ils nesont guère plus optimistes : 72% d’entre eux prévoient une dégradation du niveau de vie général dans les 6prochains mois.A la morosité économique s’ajoute une attente toujours aussi ferme à l’égard d’une baisse des prix. Dans cecontexte, les acquéreurs immobiliers sont incités à différer leur acquisition.Le contexte économique morose qui pèse sur leur situation financière et l’attente toujours plus fermed’une baisse des prix refrènent les acquéreurs, même si, paradoxalement, ils considèrent le momentpropice à l’achat. Rien ne laisse présager un rebond de la demande dans les mois à venir. INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 4. 1. ÉTAT DU MARCHÉ IMMOBILIER1.1. Un rebond du nombre de vendeurs en octobreLes incertitudes qui pèsent sur le marché et les annonces de baisse des prix semblent avoir incité lespropriétaires à remettre leur bien en vente au troisième trimestre 2012. Entre juillet et octobre 2012, le nombrede personnes prévoyant la mise en vente d’un logement d’ici à un an est passé à nouveau de 1,5 millions à 2millions. Quant au nombre de candidats à l’accession, il s’est quant à lui maintenu à 2,5 millions, bienen-dessous du niveau d’avril 2011 où l’on dénombrait 3,5 millions de candidats à l’accession.Le rapport de force entre vendeurs et acheteurs potentiels se détend ouvrant la possibilité d’une baisse des prixplus significative dans les prochains mois. D’autant plus que les acquéreurs revendiquent fermement cettebaisse et n’hésitent plus à négocier.1.2. Les acquéreurs ressentent les bénéfices de laugmentation des stocksSi en janvier 2011, ils étaient 68% à trouver que le choix de biens était restreint, ils ne sont plus que 52% à lepenser en octobre 2012. Les délais pour trouver un bien sont également perçus comme plus courts : 57% enoctobre les trouvaient encore longs contre 70%, un an et demi plus tôt.Si le nombre de biens mis en vente n’augmente que modestement, l’attentisme des acquéreurs et le rythmeralenti des transactions se traduisent par un cumul croissant des biens mis en vente. La formation de ce stockde biens conduit à ce sentiment de relâchement du marché qui ne devrait être que ponctuel sauf dans le cas oùles candidats continueraient à s’enferrer dans leur attentisme.2. PERCEPTION DES ACQUÉREURS A MOINS D’UN AN2.1. Des acquéreurs qui gardent le moral janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 +11,4 pts Copyright © Logic-Immo.com, 2012 -0,1 pt -0,9 pt -11,4 pts -11,6 pts -11,1 pts -11,8 pts -14,8 ptsSur les trois trimestres de 2012, l’indice du moral immobilier s’est maintenu à -11 points, illustrant l’attentismepersistant des candidats à l’accession.Toutefois, l’analyse des questions qui composent l’indice montre des évolutions significatives dans la perceptiondes futurs acquéreurs... INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 5. 2.2 Une période perçue comme propice à l’acquisition d’un logement… Selon vous, est-ce le bon moment pour acheter une maison ou un appartement ? Oui Non Je ne sais pas 32% 38% 37% 34% 38% 40% 40% 38% Copyright © Logic-Immo.com, 2012 18% 15% 19% 26% 28% 22% 26% 22% 50% 51% 38% 39% 43% 36% 35% 37% janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12Depuis janvier 2011, les candidats à l’accession n’ont jamais été aussi positifs à la question de savoir si lemoment était propice à l’achat. La moitié des futurs acquéreurs pense que c’est le moment d’acheter et seuls15% d’entre eux y sont défavorables. Cette certitude s’est renforcée de manière graduelle au cours de l’année2012 avec 37% d’opinion favorable en janvier 2012 contre 51% en octobre, et ce, malgré labsence de refonteprévue sur les mesures incitatives à la primo-accession.Cette perception positive peut s’expliquer par l’évolution des taux d’intérêt qui, en octobre 2012, avoisinent lesniveaux plancher historiques atteints deux ans plus tôt. 58% considèrent que les taux de crédit sont attractifs, àcomparer à 24% en début d’année. Toutefois, cette perception est plus nette chez les secundo-accédants (64%)que chez les primo-accédants (49%).Reste que, l’impact de cette décote des taux d’intérêt est terni par des conditions d’octroi de crédit perçuescomme encore difficiles : 56% des acquéreurs jugent qu’elles restent restrictives en octobre 2012. Ainsi, labaisse des taux dintérêt ne suffit à expliquer lopinion favorable des acquéreurs à légard du marché.2.3 Leur situation financière personnelle est néanmoins fragiliséeSi les conditions de crédit restent perçues comme difficiles, c’est moins la politique bancaire que la perceptionde leur situation financière personnelle et les perspectives économiques moroses qui sont sources d’inquiétude.En effet, seuls 16% des futurs acquéreurs ont constaté une amélioration de leur situation financière personnelleau cours des 6 derniers mois. Ils sont autant (17%) à avoir ressenti une dégradation. Au cours des 6 derniers mois, la situation financière de votre foyer a-t-elle changé ? Oui, elle est meilleure Oui, elle est pire Non, elle est identique Copyright © Logic-Immo.com, 2012 66% 65% 66% 66% 66% 68% 70% 67% 9% 10% 9% 15% 15% 15% 17% 13% 25% 25% 25% 19% 19% 17% 17% 16% janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 6. 2.4 Une perception peu rassurante des perspectives économiques sur les prochains moisLe rebond d’optimisme du contexte électoral s’est rapidement atténué et en octobre 2012, les accédants à lapropriété affichent un pessimisme semblable à octobre 2011 face aux perspectives économiques. 72%s’attendent à une dégradation du niveau de vie général dans les 6 prochains mois. À votre avis, au cours des 6 prochains mois, le niveau de vie en France, dans l’ensemble va... Saméliorer Se dégrader Rester stationnaire 27% 27% 23% 26% 26% Copyright © Logic-Immo.com, 2012 39% 38% 40% 70% 70% 73% 69% 72% 58% 59% 56% 4% 3% 2% 3% 3% 4% 5% 2% janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-122.5 Une baisse des prix qui n’est plus attendue mais revendiquée…En dépit d’un contexte perçu comme favorable à l’achat, l’opinion des futurs acquéreurs sur leur situationfinancière personnelle et le contexte économique des mois à venir a tendance à les freiner dans l’aboutissementde leur projet immobilier.Cet attentisme est renforcé par la conviction croissante que les prix baisseront (51% des personnes interrogées)ou au pire, qu’ils resteront stables dans les 6 prochains mois (37%). Cette conviction se traduit par descomportements d’achat qui contrastent fortement avec ce que l’on a connu en 2010 et au premier semestre2011. Les acquéreurs sont moins pressés et négocient beaucoup plus les biens.Parmi les acquéreurs qui vendent un bien en parallèle, la diminution des prix est moins une évidence mais estnéanmoins envisagée par 45% d’entre eux, tandis que 44% s’attendent à une stabilisation. Toutefois, pour cettecatégorie de vendeurs une baisse des prix est plus acceptable à partir du moment où elle se répercute sur lecoût de leur acquisition. Selon vous, dans les 6 prochains mois, les prix des maisons et appartements vont : Augmenter Diminuer Rester Stables 38% 36% 36% 36% 36% 33% 37% 42% Copyright © Logic-Immo.com, 2012 11% 21% 17% 42% 45% 52% 48% 51% 52% 41% 43% 22% 19% 15% 15% 12% janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 7. MÉTHODOLOGIE :L’enquête a été réalisée du 23 au 29 octobre 2012 sur un échantillon de 1,403 personnes cherchant unappartement ou une maison à acquérir au cours des douze prochains mois. Afin d’assurer sa représentativité,cet échantillon a été redressé à partir des données de cadrage fournies par TNS Sofres.L’indice du moral immobilier est construit sur le même principe que l’indicateur synthétique de confiance desménages français, publié par l’INSEE tous les mois.Il s’appuie sur les réponses des futurs acquéreurs de l’immobilier et résume en un seul chiffre les soldes positifset négatifs à 4 questions sur leur perception du marché immobilier : • Marché favorable ou non à l’acquisition d’un logement, • Situation financière personnelle au cours des 6 derniers mois, • Perspective d’évolution du niveau de vie général en France dans les 6 prochains mois, • Perspective d’évolution des prix des logements dans les 6 prochains mois.L’algorithme de l’indice du moral immobilier a été audité en 2009 par TNS Sofres.GRILLE DE LECTURE DE L’INDICE : ou neutres. (une majorité de réponses neutres), soit partagées que de pessimistes). neutres. INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 8. Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l’acquisition d’un logement dans les 12 prochains mois Brève - Octobre 2012 - 8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE 50% des Franciliens considèrent que c’est le moment d’acheter mais 46% d’entre eux attendent une baisse des prix89% des acheteurs franciliens cherchent un bien immobilier en Ile-de-France : 23% ciblent leur recherchesur Paris, 21% dans le 78 et 20%, dans le 92. Leur projet d’achat s’inscrit dans un contexte identifié commetrès tendu : 63% des franciliens pensent que le choix de logements reste limité (contre une moyennenationale de 52%) et une proportion équivalente considère que les délais pour trouver un bien sont longs(contre 57%). Dans ce contexte, les acquéreurs immobiliers Franciliens sont néanmoins attentistes. En octobre, l’indice du moral immobilier des acheteurs franciliens se situe à -8,4 points, certes moins bas que la moyenne nationale (-11,1 points), mais négatif.Les franciliens ont une vision légèrement plus optimiste que la moyenne nationale des futurs acquéreurs :73% perçoivent leur situation financière personnelle comme stable (contre une moyenne nationale de 67%)et pour 30% d’entre eux, le niveau de vie en France va rester stationnaire dans les 6 prochains mois (contre26% pour l’ensemble des acquéreurs).De catégorie socioprofessionnelle supérieure (59% sont CSP+ en IDF contre une moyenne nationale de55%), ils semblent moins inquiétés par les effets de la crise que le reste du marché.Enfin, sur la question des prix, ils sont 46% à attendre une baisse des prix (51% au niveau national) et 16%à anticiper une augmentation dans les 6 prochains mois contre 12% de la moyenne nationale.Les acquéreurs franciliens semblent néanmoins loin de l’euphorie de 2010 et s’inscrivent dans une logiqued’achat plus mesurée. Pour la plus grande majorité d’entre eux (87%), ils souhaitent acquérir une futurerésidence principale (contre 77% pour l’ensemble des acquéreurs). Leurs souhaits : avoir un chez soi à eux(40%) et mieux adapté à leurs besoins et confort (36%).DÉCOMPOSITION DE L’INDICE DES ACQUÉREURS FRANCILIENS:SENTIMENTS SUR LA CONJONCTURE ACTUELLE : Différence par rapport à ens. France MOMENT DACHETER UN BIEN: Différence par rapport à ens. France SITUATION FINANCIERE PERSONNELLE PASSEE : Oui 50% -1 pt Meilleure 14% -2 pts Non Pire 14% -3 pts 13% -2 pts Identique 73% +5 pts Ne sait pas 38% +3 ptsPRÉVISIONNEL SUR LES 6 PROCHAINS MOIS: Différence par rapport à ens. France NIVEAU DE VIE GENERAL FUTUR Différence par rapport à ens. France PRIX DES BIENS DANS 6 MOIS Saméliorer Augmenter 16% +3 pts 2% = Se dégrader 68% -3 pts Diminuer 46% -4 pts Rester stationnaire 30% +4 pts Rester stables 38% +1 pt • 89% cherchent un logement en IDF (23% dans le 75, 21% dans le 78 et 20%, dans le 92) • 59% de CSP+ (contre 55% sur l’ensemble des acquéreurs) • 87% cherchent leur future résidence principale (77%) • Motivations: • Le souhait davoir votre chez vous (pouvoir personnaliser / aménager votre logement): 40% ? • Un logement mieux adapté à vos besoins et votre confort (une surface plus grande ou plus réduite, jardin, plain-pied, etc.): 36% • La possibilité de constituer un capital (ne plus avoir à payer de loyer, pouvoir transmettre un patrimoine, etc.): 27%MÉTHODOLOGIE / ECHANTILLON :Etude réalisée auprès de 267 personnes vivant en IDF et ayant l’intention d’acheter un appartement ou une maison dans les 12 prochains mois, échantillon représentatif redresséà partir des données de cadrage TNS Sofres, octobre 2012. INDICE DU MORAL IMMOBILIER & PERSPECTIVES DU MARCHÉ – Copyright © Logic-Immo.com, 2012
  • 9. À propos Logic-Immo.com :Premier magazine gratuit d’annonces immobilières, créé en 1995, Logic-Immo.com couvre lensemble duterritoire français à travers 34 éditions magazines locales, diffusées à 22 millions d’exemplaires1 par andans 17 300 points de distribution. Lancée en 2002, sa version web, Logic-Immo.com, compte aujourdhui1 million d’annonces en ligne2 sur son site Internet et atteint 8,5 millions de visiteurs et 88 millions depages vues par mois grâce à ses supports web et mobiles3. Logic-immo.com bénéficie aussi d’un voletprestige avec lux-residence.com, un bimestriel et un site internet proposant plus de 36 000 biens haut degamme en France et à l’international.Logic-immo.com et lux-residence.com, des marques éditées par Concept Multimédia, une filiale du groupeSpir Communication.Chiffre d’affaires CMM cumulé 9 mois 2012 en hausse de 12, 6%sources : 1 : OJD 2012 - 2 : données Octobre 2012 - 3 : AT Internet / Xiti, septembre 2012À propos du groupe Spir Communication :Le groupe Spir Communication est détenu à 66,4 % par la société Sofiouest SA (Ouest-France), à 31,1 % parun actionnariat public et à 2,5 % en auto contrôle.Acteur global de la communication de proximité, Spir Communication structure son offre autour denombreux supports et services de communication :Médias Généralistes (TOP, Topannonces.fr, Les-bonnes-promos.com), Médias Thématiques Immobilier(Logic-Immo.com, Lux-residence.com), Médias Thématiques Automobile (Caradisiac.com, Lacentrale.fr),Imprimerie (Imprimeries IPS) et Distribution d’Imprimés Publicitaires (Adrexo)Le groupe emploie près de 3 000 collaborateurs et près de 24 000 distributeurs pour un chiffre d’affairesannuel 2011 de 542,6 M€.Spir Communication détient également une participation de 25 % au capital de 20 Minutes France SAS,société éditrice du journal de presse gratuite d’information 20 Minutes présent dans 40 agglomérationsfrançaises, et du site 20Minutes.fr, une participation de 40 % au capital de Média Courtage SAS, sociétééditrice du site AcommeAssure.com, comparateur et courtier conseil en assurance, ainsi qu’uneparticipation de 22 % dans la société Prixing SAS, éditrice d’une application mobile, comparateur de prixqui facilite les courses de tous les jours des consommateurs.www.spir.frÀ propos de TNS Sofres :Leader français et référence des études marketing et dopinion, TNS Sofres est une société du groupeTNS, lun des leaders mondiaux du marché, n°1 des études ad hoc, et présent dans plus de 80 pays. TNSoffre à ses clients des recommandations claires et précises pour les accompagner dans leurs stratégies decroissance. Son expérience et ses solutions d’études uniques couvrent la gestion de marque, lacommunication, la conquête de nouveaux marchés, l’innovation, l’acquisition de clients et le « stakeholder» management. TNS nourrit une relation de proximité avec les consommateurs et développe uneconnaissance unique des comportements et des attitudes, en prenant en compte la diversité de leurscultures, de leurs géographies et de leurs systèmes économiques. TNS appartient au Groupe Kantar,leader mondial en matière de veille, d’analyse et d’information à forte valeur ajoutée. CONTACT PRESSE : Séverine Amate 06.08.03.63.13 samate@spir.fr
  • 10. TOUS LES 3 MOIS, UN ÉCLAIRAGE EXCLUSIFSUR L’ÉTAT D’ESPRIT DES CANDIDATS À L’ACQUISITION DANS LE NEUF ET L’ANCIEN MAIS AUSSI 3 FOCUS: ● Futurs acquéreurs Franciliens ● Futurs acquéreurs dans le neuf ● Futurs constructeurs de maisons individuelles * : Focus fournis sous réserve de léchantillon danalyse ● vague 9 : T1 2013 - FÉVRIER 2013 ● vague 10 : T2 2013 - MAI 2013 ● vague 11 : T3 2013 - AOÛT 2013 ● vague 12 : T4 2013 - NOVEMBRE 2013
  • 11. LOGIC-IMMO.COM:ÉDITÉ PAR CMM, FILIALE DE SPIR COMMUNICATION PÔLE MÉDIA PÔLE HORS MÉDIA SUPPORTS SUPPORTS MAGAZINES & WEB D’IMPRESSION & DISTRIBUTION Journaux et sites d’annonces Solutions d’impression gratuites généralistes 5 sites d’imprimerie et de pré-presse en France Magazines et sites d’annonces Premier opérateur privé immobilières de professionnels. français de distribution Logic-immo.com d’imprimés en boîtes à Lux-residence.com lettres Chiffre d’affaires cumulé 9 mois 2012 en hausse de 12, 6%NOS CHIFFRES CLÉS NOS PARTICIPATIONS 542 M€ de CA pour l’année 2011 Presse gratuite d’informations Près de 3000 collaborateurs permanents 20 minutes Une force de vente de plus de 550 commerciaux Comparateur et courtier conseil en assurance : et 24 000 distributeurs ACommeAssure Comparateur de prix Prixing
  • 12. LOGIC-IMMO.COM, UN ACTEUR TRIMÉDIA... MAGAZINE INTERNET INTERNET MOBILE... 100% FRANCAIS ET HYPER LOCAL● 34 éditions magazines éditées● 27 appli locales 1● 17 300 points de distribution géociblés dont + de 11 000 en exclusivité● 52 salons immobiliers couverts par une présence de la marque● Près d’une trentaine de Rencontres Immobilières organiséesLOGIC-IMMO.COM, AUX CÔTÉS DES PROFESSIONNELS DE L’IMMOBILIERLOCALEMENT DEPUIS PLUS DE 16 ANS... LOGIC-IMMO.COM, UN ACTEUR PUISSANT● 3,6 millions de lecteurs réguliers à chaque parution2● Une diffusion 100% certifiée OJD● + de 1 300 rédactionnels sur le marché immobilier3... DE PLUS EN PLUS D’INTERNAUTES ET DE MOBINAUTES● Plus d’1 million d’annonces en ligne4 5● 8,5 millions de visites web/mobile 5● 88 millions de pages vues... UN VIRAGE MOBILE ET DIGITAL RÉUSSI 6● 1ère appli immobilière certifiée OJD en nombre de visites 5● Près de 50% des pages vues de l’audience digitale sont apportées par le mobile 5● Une audience digitale record (+24% en 1 an)1 : Nombre de points de distribution en partenariat d’exclusivité ou sans PLV concurrente. Donnée Pégase, septembre 20122 : Lecteurs au moins une fois par mois - SIMM TGI- octobre 20123 : Au cumul des 34 éditions sur un an4 : Au 01/10/20125 : AT Internet XITI, septembre 20126 : OJD Internet. Septembre 2012
  • 13. BIOGRAPHIE : CYRIL JANINCyril Janin a 48 ans.Après une maîtrise en Scienceséconomiques obtenue à l’universitéPanthéon Assas, il passe les 15 premièresannées de sa vie professionnelle dans desagences de communication (Publicis, Havaset DDB). En 2000, il lance Keljob. Le site s’impose rapidement comme le premier site français indépendant d’offres d’emploi tant en audience qu’en chiffre d’affaires.En 2007, il pilote, en tant que président du directoire, lafusion par absorption des sociétés Cadremploi etExplorimmo par Keljob pour donner naissance àAdenclassifieds, leader français des annonces BtoB surinternet. Après avoir introduit Adenclassifieds en bourse en mars 2007, Cyril Janin démissionne de ses fonctions pour créer Keldelice en 2008 avec le soutien du Crédit Agricole. Une démarche militante pour faire émerger les "petits producteurs" français et démocratiser leur présence sur les media digitaux. Depuis Juillet 2011, Cyril Janin est directeur général de Concept Multimédia.Cyril Janin a reçu de nombreux prix pour ses projets:● Gazelle de l’économie pour Keljob (plus de 50% de croissance du chiffre d’affaires sur 6 années consecutives).● Prix de la ville de Paris pour la création d’emploi (Keljob)● Trophée de la meilleure IPO Euronext 2007 (Adenclassifieds).