Persévérer en génie: l'apprentissage par problèmes y est-il pour quelque chose?

446 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
446
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Persévérer en génie: l'apprentissage par problèmes y est-il pour quelque chose?

  1. 1. Persévérer en génie: l’apprentissage par problèmes y est-il pour quelque chose? Denis Bédard, Christelle Lison, Daniel Dalle et Noël Boutin Centre d’études et de recherche en enseignement supérieur (CERES) Université de Sherbrooke 79e Congrès de l’ACFAS – 11 mai 2011
  2. 2. Plan de la présentation • Problématique • Curriculum innovant • Prédicteurs de l’engagement et de la persévérance • Contextes de recherche • Premier volet de la recherche et résultats • Deuxième volet de la recherche et résultats • Interprétation • Conclusion • Références bibliographiques 2 ACFAS 2011 - Bédard et al.
  3. 3. Problématique • Programme innovant déstabilisation des étudiants Quels sont les principaux déterminants de leur engagement et de leur persévérance? • Programme innovant approche différente de ce que l’étudiant a connu auparavant, sauf exception • Les étudiants peuvent parfois s’adapter avec difficulté à ces nouveaux contextes d’apprentissage et d’enseignement • Il subsiste encore un taux d’abandon plus important en première année que dans les années qui suivent 3 ACFAS 2011 - Bédard et al.
  4. 4. Curriculum innovant Curriculum innovant en enseignement supérieur CARACTÉRISTIQUES 1. Enseignement centré sur l’étudiant 2. Contextualisation des apprentissages 3. Réduction du cloisonnement disciplinaire 4. Évaluation cohérente avec l’innovation 5. Accent curriculaire sur le transfert des apprentissages 6. Collégialité entre les professeurs Bédard, Viau, Louis, Tardif et St-Pierre (2005) 4 ACFAS 2011 - Bédard et al.
  5. 5. Prédicteurs de l’engagement et de la persévérance Programme innovant Sentiment d’efficacité Stress (2) Nouvelles tâches cognitives (2) Postures épistémiques (4) Engagement Persévérance Prédicteurs Conséquences ACFAS 2011 - Bédard et al. 5
  6. 6. Contextes de recherche • Parcours de formation d’une session en ingénierie à l’Université de Sherbrooke ACFAS 2011 - Bédard et al. 6
  7. 7. Contextes de recherche • Parcours de formation à l’INSA Toulouse ACFAS 2011 - Bédard et al. 7
  8. 8. Premier volet de la recherche • Objectif : mesurer les déterminants de l’engagement et de la persévérance des étudiants des baccalauréats en génie électrique et informatique à l’Université de Sherbrooke et de l’école d’ingénieurs de l’INSA Toulouse • Méthode : questionnaire (192 complétés à l’UdeS et 856 à l’INSA) • Traitement des données : statistiques descriptives et régressions linéaires avec SPSS ACFAS 2011 - Bédard et al. 8
  9. 9. Résultats : meilleurs prédicteurs de l’engagement • U de S - Génie électrique : R2 = .568, F = 33.854, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 9 Variable R2 ajusté 1 Supports (sous-dimension du stress) .481 (85%) 2 Contextualisation (sous-dimension de la posture épistémique) .518 3 Stresseurs (sous-dimension du stress) .542 4 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .568
  10. 10. Résultats : meilleurs prédicteurs de l’engagement • Ude S - Génie informatique : R2 = .693, F = 60.268, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 10 Variable R2 ajusté 1 Supports (sous-dimension du stress) .603 (87%) 2 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .666 3 Contextualisation (sous-dimension de la posture épistémique) .693
  11. 11. Résultats : meilleurs prédicteurs de l’engagement • Insa : R2 = .486, F = 114.738, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 11 Variable R2 ajusté 1 Supports (sous-dimension du stress) .348 (72%) 2 Réflexion sur l’action (sous-dimension des nouvelles tâches cognitives) .430 3 Stresseurs (sous-dimension du stress) .461 4 Stade subjectiviste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .475 5 Sentiment d’efficacité .479 6 Stade dualiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .482 7 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .486
  12. 12. Résultats : meilleurs prédicteurs de la persévérance • Ude S - Génie électrique : R2 = .354, F = 19.028, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 12 Variable R2 ajusté 1 Supports (sous-dimension du stress) .266 (75%) 2 Stresseurs (sous-dimension du stress) .322 3 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .354
  13. 13. Résultats : meilleurs prédicteurs de la persévérance • Ude S - Génie informatique : R2 = .514, F = 16.481, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 13 Variable R2 ajusté 1 Articulation des connaissances (sous- dimension des nouvelles tâches cognitives) .319 (62%) 2 Stresseurs (sous-dimension du stress) .412 3 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .452 4 Contextualisation (sous-dimension de la posture épistémique) .488 Supports (sous-dimension du stress) .514
  14. 14. Résultats : meilleurs prédicteurs de la persévérance • Insa : R2 = .268, F = 51.960, p<.000 ACFAS 2011 - Bédard et al. 14 Variable R2 ajusté 1 Stresseurs (sous-dimension du stress) .139 (52%) 2 Stade relativiste de l’approche de Perry (sous-dimension de la posture épistémique) .220 3 Articulation des connaissances (sous- dimension des nouvelles tâches cognitives) .250 4 Réflexion sur l’action (sous-dimension des nouvelles tâches cognitives) .259 5 Supports (sous-dimension du stress) .264 6 Contextualisation (sous-dimension de la posture épistémique) .268
  15. 15. Deuxième volet de la recherche • Objectif : questionner des étudiants afin d’approfondir les facteurs examinés dans le questionnaire et de relever des exemples concrets d’attitudes et de comportements qui traduisent leur engagement et leur persévérance • Méthode : entretien de groupe semi-structuré (15 étudiants rencontrés à l’UdeS et 18 étudiants à l’INSA) • Traitement des données : analyse d’entretiens de groupe (Miles et Huberman, 2003) avec NVivo ACFAS 2011 - Bédard et al. 15
  16. 16. Résultats des discussions de groupe Engagement Dans les trois programmes: • Se préparer aux activités pédagogiques • Mettre les efforts nécessaires • Participer à la vie du campus • Avoir un bon équilibre de vie ACFAS 2011 - Bédard et al. 16
  17. 17. Persévérance Dans les trois programmes: • Groupe (entraide, collaboration, soutien, etc.) • Perspective professionnelle • Ressources institutionnelles • Stages • Programme (contenu, organisation, etc.) À l’UdeS: • Méthode APP ACFAS 2011 - Bédard et al. 17 Résultats des discussions de groupe
  18. 18. Interprétation • Niveaux d’engagement et de persévérance élevés et maintenus dans le temps – Probablement grâce aux supports offerts • Importance de la variable supports (sous-dimension du stress) comme prédicteur de l’engagement et de la persévérance – Plus les étudiants se sentent supportés, plus ils sont susceptibles de s’engager et de persévérer • Importance de la variable stade relativiste de l’approche de Perry comme prédicteur de l’engagement et de la persévérance – Plus les étudiants ont une posture épistémique relativiste, plus ils sont susceptibles de s’engager et de persévérer 18 ACFAS 2011 - Bédard et al.
  19. 19. Interprétation • Importance relative de la variable contextualisation – Plus les contenus sont contextualisés, plus les étudiants sont susceptibles de s’engager et de persévérer • Rôle marginal de la variable sentiment d’efficacité, alors qu’elle est souvent mentionnée dans les modèles motivationnels • Importance de la collaboration avec les pairs 19 ACFAS 2011 - Bédard et al.
  20. 20. Conclusion • Les résultats du questionnaire et des entretiens de groupe sont cohérents. • Les supports sont une clé de l’engagement et de la persévérance. • La posture épistémique (stades de Perry) mérite d’être davantage analysée. • La question de la contextualisation mérite d’être prise en compte par les professeurs. ACFAS 2011 - Bédard et al. 20
  21. 21. Conclusion • La mise en place d'un programme innovant implique un certain nombre d’inconnues et de risques. Il faut essayer de limiter ces risques en mettant en place des mesures qui réduiront la perception de stresseurs et l'augmentation de supports.  Être vigilant à la première année de formation  Présenter clairement la méthode d’enseignement, de même que les objectifs et les attentes du programme (Svinicki et McKeachie, 2011)  Instaurer la collaboration plutôt que la compétition ACFAS 2011 - Bédard et al. 21
  22. 22. Références bibliographiques • Bédard, D., Viau, R., Louis, R. Tardif, J. et St-Pierre, L. (2005). Au- delà des réformes et des témoignages sur les pratiques pédagogiques innovantes. Actes du 22e Congrès de l’AIPU. Genève, Suisse : Association internationale de pédagogie universitaire. • Miles, A. M. et Huberman, M. B. (2003). Analyse des données qualitatives. Bruxelles : de Boeck. • Svinicki, M. et McKeachie, W. J. (2010). McKeachie’s Teaching Tips : Strategies, Research, and Theory for College and University Teachers (13th Edition). Boston, Massachusetts : Houghton Mifflin. ACFAS 2011 - Bédard et al. 22

×