Kramp Focus Magazine 2013-01 FR
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Kramp Focus Magazine 2013-01 FR

on

  • 1,036 views

Focus - Kramp Customer Magazine

Focus - Kramp Customer Magazine
www.kramp.com

Statistics

Views

Total Views
1,036
Views on SlideShare
1,036
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Kramp Focus Magazine 2013-01 FR Document Transcript

  • 1. 11/13 Focus Focus Le magazine de Kramp pour les professionnels 1 13 Pour plus d’intéractions avec nos différents partenaires 3 PAGE Les réseaux sociaux et Kramp PAGE La gamme Expert du leader européen 6 Portrait d'un Fournisseur Facom le succès au rendez-vous ! 12 PAGE Sima Paris 2013 : Des solutions informatiques intelligentes préparons l'avenir ensemble ! Vous saurez tout à la page 8
  • 2. 2 Editorial Partagez votre opinion avec nous ! Notre mission consiste à faciliter au maximum la vie de nos clients. De cette façon, ils peuvent se concentrer entièrement sur leurs activités principales. Ce principe s'applique à l'ensemble de nos prestations et concepts de services, notamment les livraisons de nuit et notre vaste gamme de solutions informatiques (EDI, Scan to Mobile et magasin en ligne). Ces outils nous permettent de simplifier au maximum la commande et la gestion des pièces détachées. Mais avez-vous remarqué une amélioration ? Pour nous faire une idée du degré de satisfaction de nos clients, nous allons mesurer le niveau d'appréciation de nos prestations. En plus du fameux bouton de feedback, nous avons dressé une liste de « sept questions courtes » sur le magasin en ligne. Tous les trois mois, vous aurez la possibilité d'exprimer votre satisfaction en sept clics. Par ailleurs, afin d'approfondir l'étude concernant nos services, nous vous demanderons doré- navant de remplir un questionnaire complet une fois tous les deux ans. Les autres canaux que nous allons utiliser pour optimiser nos prestations sont les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et LinkedIn. De cette manière, nous souhaitons entretenir un contact direct et permanent avec les clients, les fournisseurs et les utilisateurs finaux, pour que nous puissions échanger des informations et des idées. En nous faisant part de votre opinion, vous nous aidez à adapter au mieux nos produits et services à vos besoins. Vos commentaires sont toujours très appréciés ! Eddie Perdok, PDG du groupe Kramp SOMMAIRE 6 8 C‘est tellement simple Les réseaux sociaux et Kramp L‘actu Informations marché et nouveaux produits Portrait de fournisseur FACOM : La gamme Expert du leader européen Astuces Enquête : Votre avis nous intéresse ! Zoom sur Des solutions informatiques intelligentes Préparons l’avenir ensemble ! Évènement SIMA Paris 2013 : le succès au rendez-vous Engagement Africatrack : la mécanisation au service de l'autodéveloppement Portrait client LUSAGRI 86 : se différencier par le service et la disponibilité Visage Kramp Jean Stasiak : Agent logistique « réception » Highlights Le concept de magasin clé en main 100% Kramp : L’exemple des Etablissements Billet Votre actualié Nouveaux bâtiments, salons et autres nouvelles Détente De l‘art à la tronçonneuse Quizz Une malette outils Gopart en jeu ! 3 4 6 7 8 12 14 16 18 19 20 22 23 16
  • 3. 31/13 Focus C’est tellement simple L e mode de communication des personnes, des entreprises et des organisations connaît une évolu- tion considérable. Cette révolution repose dans une large mesure sur les « réseaux sociaux », terme générique regroupant toutes les applications Web qui permettent de partager des informations d'une manière agréable et conviviale. Des groupes de personnes utilisent ces canaux pour discuter de sujets qu'ils considèrent importants ou intéressants. Le groupe Kramp est pleinement engagé dans la mise en œuvre de réseaux sociaux dans ses activités de communication et de marketing. « Non seulement pour propo- ser des informations concernant les produits et les services, mais sur- tout pour connaître l'opinion des clients », raconte Dirk Wolbers, spécialiste des réseaux sociaux chez Kramp. « En effet, c'est bien là notre intention. Nous ne voulons pas d'une rela- tion à sens unique entre notre société et la clientèle, mais plutôt d'une communication bilatérale, éta- blie de manière rapide, informelle et ouverte. » Avec SocialCast, Kramp dispose depuis le mois d'août d'une plate-forme de commu- nication interne. Selon Dirk, elle consti- tue une étape importante de la sensibi- lisation aux réseaux sociaux au sein de l'entreprise. Et Dirk Wolbers de pour- suivre : « La plupart des gens utili- sent déjà Facebook, Twitter, YouTube ou LinkedIn à titre privé, mais main- tenant nous travaillons ensemble à la mise en place de ces canaux dans un cadre professionnel. » Depuis le mois de décembre, Kramp  Benelux possède une page Facebook. Après la phase de démar- rage réalisée avec un cercle restreint de clients et de fournisseurs, cette page est désormais accessible à tous. Dans chaque pays au sein duquel Kramp est implanté, nous nous demandons si une page Facebook locale serait susceptible d'ajouter de la valeur pour les clients et four- nisseurs. « Nous examinons également les pos- sibilités d'utiliser Twitter et Google+ d'une manière très accessible pour envoyer des messages impor- tants dans le monde, pour le compte du Groupe Kramp : nouveaux partenariats, expériences événementielles ou nou- veaux services proposés dans notre gamme. Par l'intermédiaire de ces messages, nous invitons nos partenaires à partager leur opinion avec nous. », explique Dirk Wolbers. L’utilisation de twitter est également une bonne opportunité pour le recrutement de nouveaux candidats. « Nous allons d'abord créer les différents canaux, puis déployer ultérieurement tous les réseaux sociaux en une seule fois et communiquer avec les canaux de communication existants. En attendant, nous acqué- rons l'expérience nécessaire, dont le client et notre société pourront bientôt profiter directement. Nous vous tiendrons informés. », explique Dirk Wolbers. Nous ne pouvons plus igno- rer les réseaux sociaux en tant qu’outils profession- nels modernes. Les entre- prises sont de plus en plus nombreuses à utiliser des canaux comme Facebook, Twitter, YouTube et Linke- dIn pour communiquer avec leurs clients. Ce degré d'in- teraction élevé présente un avantage non négligeable. Même chez Kramp, le per- sonnel travaille dur en cou- lisses à l'utilisation des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux selon Kramp • L'interaction avec les clients et les fournisseurs au premier plan • Travailler ensemble à l'adaptation optimale des produits et services • Le sens du service : dispo- nibilité et accessibilité à toute heure et en tout lieu • Plus de transparence et d'engagement : les clients et les fournisseurs se font une meilleure idée des activités de Kramp www.kramp.com Plusd'in teractionetd'ad aptation
  • 4. 4 En bref : produit L’ACTU AGRIFAB : une nouvelle marque chez Kramp Vous retrouverez sur notre site une nouvelle gamme de matériel de jardin, plus robuste, plus complète et d’un très bon rapport qualité-prix : notre gamme Agrifab. En consultant notre site, www.kramp.com vous aurez accès à toutes les infos tech- niques, photos, et autres renseignements dont vous pouvez avoir besoin. Une large gamme de pièces détachées est aussi disponible. Des nouveautés comme la remorque pour véhicule tous terrains, pratique et utile en toutes situations (450350). Avec Agrifab, le travail des parcs et jardin devient plus facile. Kramp, c’est tellement simple. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.kramp.com Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.kramp.com Ruban silicone auto fusionnant, ResQ-tape peut servir pour toutes réparations : ordinaires ou d’urgence. En un coup de main, il permet de réparer les fuites de plomberie et de tuyauterie. Utile également pour ranger câbles et cordons sur les étagères, rendre étanche à l’eau connections et bornes électriques, il peut être appliqué sur surfaces humides, sales ou graisseuses. Entourez ce que vous voulez sécuriser ou réparer, ResQ-tape ne laissera jamais de résidu d’adhésif. Vous trouverez ce produit sur la boutique en ligne grâce au mot clé « ResQ ». ResQ-tape Le ruban de toutes vos réparations Kramp vous propose une large gamme de distributeurs hydrauliques, notamment les distributeurs Cetop de marque Walvoil qui est l’un des principaux fabricants dans les domaines suivants : • équipement mobile • machines agricoles • véhicules industriels • travaux publics • transports Cette gamme de distributeurs Cetop, répu- tée pour sa fiabilité et robustesse, propose un vaste choix en terme de dimensions (Cetop 2-30l/min à Cetop 8-600l/min). Bien sûr, dans notre gamme vous retrou- verez également tous les accessoires rela- tifs aux distributeurs tels que les embases, clapets anti-retour, bobines, etc. Walvoil Nouveaux distributeurs Cetop Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.kramp.com USA Le tracteur robot Spirit de l'Américain Terry Anderson sera construit cette année dans une série pilote de 25  exemplaires. Le Spirit possède deux moteurs, qui développent une puissance combinée de 149  kW (200  ch). La propulsion diesel-électrique transfère cette puissance en continu vers les chenilles. USA Le robot Spirit est équipé par l'entreprise ATC (Autonomous Tractor Corporation) d'An- derson d'un système Area Positioning System (APS) à commande laser. Ce système est beau- coup plus précis que le GPS et nécessaire pour garantir la sécurité. USA Challenger affirme que le nouveau trac- teur à chenilles de la série 700 développe une puissance plus importante à faible consomma- tion. La série comprend les types MT  745  D, MT 755 D et MT 765 D. Les puissances maxi- males sont 250, 267 et 285 kW, respectivement 335, 358 et 382 ch. Le moteur est un modèle Agco de 8,4 litres et six cylindres. D La nouvelle série  500 de Fendt possède une puissance de moteur maximale qui varie entre 92 et 121 kW (125 à 165 ch). La série 500 est équipée d'un moteur 4,4 litres, quatre cy- lindres Deutz avec injection à rampe commune et SCR. La transmission est le modèle à varia- tion continue Vario ML 90 CVT. Prise de force 540, 540 E et 1000. CH Le Geotrac  134  ep de Lindner est équipé d'un moteur Diesel de 4,4 litres et quatre cy- lindres Perkins. Il atteint une puissance maxi- male de 104  kW (141  ch) à 1  900  tr/min. La transmission Powershift à 4 étages de ZF est combinée à quatre vitesses et deux groupes. IND Le pneu Agrimac Force est le nouveau modèle de BKT destiné au segment des trac- teurs de 200  ch minimum. Les premières tailles que BKT s'apprête à commercialiser sont 710/60R30, 710/60R34, 900/60R38 et 900/60R42. Les pneus sont pourvus de la tech- nologie  IF, qui signifie «  Improved Flexion  » chez BKT. F Easy Control désigne, sur les épandeurs à fu- mier de Dangreville, l'électronique qui adapte la vitesse de la chaîne d'épandeur automati- quement à la largeur d'épandage et à la vitesse de conduite du tracteur. Easy Control implique également le pourcentage de patinage. NL Le nouveau remplisseur de caisse KV 4500 de Bijlsma Hercules peut également être uti- lisé avec des big bags, son fonctionnement a été testé pendant la saison d'hiver passée sur l'exploitation agricole de la société Werkman à Hornhuizen dans la province de Groningue. F Kverneland et Sulky ont reçu une distinction de l'organisation Sima pour la connexion (par clé USB ou carte SD) de données d'épandage provenant des halls d'essais des deux marques avec l'ordinateur d'épandage du tracteur. Les épandeurs d'engrais sont faciles à régler de manière optimale. 4
  • 5. 51/13 Focus En bref : marché 51/13 Focus Kramp- AS Motor Un partenariat qui s’affirme Kramp devient un des principaux acteurs dans la distribution des pièces détachées As Motor. Vous trouverez sur notre site toutes les informations techniques et vues éclatées des machines. Un catalogue Kramp/As motor sera bientôt disponible et envoyé à tous nos clients As motor afin de les aider dans leurs recherches. Nos spécialistes sont à votre écoute pour toutes demandes au 0811 700 822. N’hésitez pas commander vos pièces, les livraisons sont assurées le lendemain. Avec Kramp, c’est tellement simple. L’alimentation des pendillards ou des enfouisseurs est parfois rendue difficile par l’augmentation des lar- geurs de travail. Partant de ce constat et fort de plus de 60 ans d’expérience, la société Battioni & Pagani a développé la BR Evo. Déclinée en 4 modèles allant de 38 à 283 m3 /h, la BR Evo est auto amorçante jusqu’à 8 m et peut délivrer une pression maximale de 10 Bar. Montée sur une tonne à lisier ou en poste fixe, elle permet d’alimenter efficacement vos enfouisseurs ou de transférer rapidement vos produits. Doté du nouveau montage « sans outil », l’entretien peut-être réalisé sur place et très rapidement. Selon votre utili- sation, 3 type de lobes sont disponibles. Retrouvez tous les détails de notre gamme B&P sur www.kramp.com Battioni & Pagani Pompes volumétriques pour transfert de lisier N’oubliez pas que vos moteurs ont besoin d’un entretien régulier ! Retrouvez tout ce dont vous avez besoin sur www.kramp.com. Une gamme complète de pièces détachées B&S est disponible en France pour livraison le lendemain de votre commande. Une question, un doute? Consultez les vues éclatées disponibles sur notre site ou appelez nos spécialistes motoculture 0811 700 822 (au prix d’un appel local). Kramp. C’est tellement simple. Briggs & Stratton Trouver toutes vos pièces chez Kramp Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.kramp.com Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site www.kramp.com D Le secteur du machinisme agricole alle- mand, regroupé au sein du VDMA, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires record de 7,66  milliards d'euros, soit près de 10  % d'amélioration par rapport à 2011. Cette an- née-là, les membres du VDMA avaient réalisé 6,98 milliards d'euros. D Le précédent record du VDMA remonte à 2008, où les recettes avaient atteint 7,5  mil- liards d'euros. Au cours des cinq années qui ont précédé, une croissance régulière et forte a été observée depuis 2003 ; année où le chiffre d'affaires s'élevait à 3,94 milliards. NL AgriDirect a examiné les projets des entre- preneurs agricoles : sur les 1 600 exploitants interrogés, plus de 16  % souhaitent investir dans des tracteurs cette année et 12,5 % dési- rent agrandir leur exploitation. Un plus grand nombre d'exploitants agricoles que les autres années souhaitent cesser leur activité. D Siloking est la marque la plus populaire de malaxeurs de fourrage en Allemagne. L'an- née dernière, quatre éleveurs sur dix ont fait le choix de Siloking. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Agridirect. Strautmann et Trioliet occupent les deuxième et troisième rangs de popularité. Viennent ensuite les marques Keenan, BVL Van Lengerich et Kuhn. CH Bucher Industries, société mère de Kuhn, a réalisé un chiffre d'affaires de 1 014 millions d'euros, soit une augmentation de 22  % par rapport au chiffre de 2011 (832 millions d'eu- ros.) USA Agco, société mère de Fendt, Massey Fer- guson et Valtra, entre autres, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires record de 7,4 mil- liards d'euros (10 milliards de dollars), soit une augmentation de 13,6 % par rapport à 2011. F Goodyear se retire de la fabrication de pneu- matiques agricoles avec la fermeture de son usine d'Amiens-Nord. Auparavant, la société avait vendu ses activités agricoles aux États- Unis et en Amérique latine à Titan Tire. D Les ventes allemandes de tracteurs agri- coles en 2012 donnent la première place à John Deere (20,9 %), la deuxième place à Fendt (16,5  %) et la troisième place à Deutz-Fahr (10,9 %). Les rangs 4 à 10 reviennent respec- tivement à Case IH/Steyr, Claas, New Holland, Massey Ferguson, Kubota, Iseki et SLH. D Case IH/Steyr (en passant de 8,0 à 10,1 %) connaît la plus forte augmentation. New Hol- land (de 5,7 à 6,7 %), Massey Ferguson (de 4,1 à 5,0 %) et Fendt (de 15,9 à 16,5 %) ont égale- ment profité d'une forte croissance. A Les ventes autrichiennes en 2012 donnent la première place à Steyr avec 22,0 %. Viennent ensuite John Deere avec 18,1 % et New Holland avec 14,6 %. Lindner (11,8 %) et Massey Fer- guson (7,9  %) occupent respectivement les quatrième et cinquième places dans la région orientale des Alpes.
  • 6. 6 PORTRAIT : FOURNISSEUR FACOM La gamme Expert du leader européen Cela fait maintenant deux ans que Kramp et la société Facom (Groupe Stanley Black&Decker), le leader européen de l’outillage à main, ont signé un accord de partenariat. Cette collaboration, née de la volon- té de Kramp d’offrir à ses clients encore et toujours plus de services et de produits de qualité, se traduit aujourd’hui par des résultats très satisfaisants et par l’élargissement de l’offre à une version packagée. Zoom sur une opération gagnant-gagnant Fournisseur de Kramp, la marque Expert propose 1 800 références, dont 300 références sur carte avec codes-barres. Cette démarche marketing donne à Expert l’opportunité de distribuer cette offre dans les magasins des concessionnaires. La marque Expert peut ainsi présenter ses références d’une nouvelle manière, gagner en visibilité mais aussi développer sa croissance. Jean-Marie Vilar, Responsable du Marketing Opérationnel pour la gamme Expert confirme : «Ce partenariat avec Kramp et cette nouvelle gamme est une merveilleuse opportunité pour Expert d’apporter au mar- ché agricole une réponse adaptée aux utilisateurs.” La gamme Expert présente de nombreux atouts Destinée aux utilisateurs professionnels du monde agricole, Expert couvre l’ensemble des outils nécessaires et rassemble près de 1 800 références, lesquelles se déclinent autour des familles suivantes : rangement (boîtes à outils, servantes, modules d’outils), outillage général (serrage, vissage, pinces, mesurage traçage, frappe, coupe, éclairage), outillage spécialisé (réparation méca- nique, électricité, électronique). Avec une offre complète à un prix étudié, et dotée d’une logistique d’excellence, la gamme Expert est reconnue sur le marché de l’outillage destiné aux professionnels comme une marque de qualité et de sérieux. En effet, Expert profite de la caution de Facom car elle est développée et commercialisée par leurs équipes. Cette gamme, élaborée d’après un strict cahier des charges émanant des bureaux d’études et du département Recherche et Développement du Groupe StanleyBlack&Decker, répond aux normes DIN et ISO de l’outillage à main. A noter que les pro- duits Facom surpassent très largement ces normes. Tous les produits bénéficient d’une garantie sans limitation de durée contre tout vice de fabrication et défaut. Une stratégie marketing opérationelle forte Le positionnement prix de la gamme Expert est l’une des clés de voûte de la stratégie mise en oeuvre pour la rendre accessible sur un marché concurrentiel. Au très bon rapport qualité/prix ↑ Travaillant depuis plus de 90 ans avec les professionnels des secteurs industriel et automobile, Facom est la marque d’outillage à main leader en Europe.
  • 7. 71/13 Focus → «Destinée aux utilisateurs professionnels du monde agricole, la gamme Expert couvre l’ensemble des outils nécessaires et rassemble près de 1 800 références.» Pour plus d’informations www.facom.com s’ajoute un packaging produit spécifique (avec les codes couleur bleu et gris, emblématiques de la gamme Expert). Des supports de communication clé en main permettent de présenter l’essentiel de l’offre aux utilisateurs. Une implantation type sur un mètre linéaire a été spécialement conçue pour intégrer les points de vente. L’utilisateur peut ainsi trouver lui-même les outils qu’il recherche : cette initiative répond pleinement à la préoccupation de Kramp d’être au plus près de ses clients. Un avenir prometteur «Nous espérons que le fait de travailler en étroite collaboration avec Kramp et de posséder une force de vente de grande qualité va donner naissance à des demandes pour développer une offre plus adaptée» rap- porte Jean-Marie Vilar. En pénétrant le marché agricole, notamment sur les kits (jeux et com- positions), la marque Expert aspire à devenir le spécialiste de l’outillage agricole. La gamme Expert : la solution adaptée aux exigences du marché 1/13 Focus Enquête astuces Depuis peu, vous pouvez nous donner votre avis sur www.kramp.com par le biais d'un sondage. Après avoir cliqué sur le bouton « voter », vous verrez immédia- tement les résultats et tendances dans votre secteur d'activité. Intéressant à savoir ! Afin de mesurer la satisfaction de nos clients, nous allons désormais réaliser une évaluation à deux niveaux. Une fois tous les trois mois, nous demanderons à chaque client de répondre à sept petites questions de satisfaction générale. Ces questions apparaîtront automatiquement après la connexion au site. En plus, nous mènerons une étude plus approfondie une fois tous les deux ans. À cette occa- sion, nous proposerons un questionnaire détaillé à toute notre clientèle afin que vous puissiez commenter les différents aspects de nos services, des Ipads seront à gagner par tirage au sort. C’est par ce biais que nous pourrons nous améliorer et vous proposer toujours plus de services adaptés à vos besoins. Votre avis nous intéresse ! www.kramp.com Evaluer, c’est s’améliorer! Chez Kramp, de nombreuses perfor- mances sont évaluées, par exemple la fiabilité des livraisons ou encore l’accessibilité par téléphone. Mais le plus important pour nous, c’est évidemment de savoir ce que vous pensez de nos ser- vices. Dans le magasin en ligne, vous pouvez utiliser le bouton de feedback pour indiquer si quelque chose est « simple » ou pas. 71/13 Focus
  • 8. 8 Les logiciels de votre entreprise et le site Web de Kramp vous aident à travailler facilement et efficacement. C'est pour cette raison que nous vous proposons d’optimiser l’adaptation de vos systèmes informatiques aux nôtres pour vous garantir un gain de temps et d’argent. Des solutions informatiques intelligentes 8
  • 9. 91/13 Focus « La connexion EDI de Kramp permet de commander des pièces beaucoup plus rapidement » Damcon BV (Opheusden) fournit une gamme complète d'équipements neufs et d'occasion destinés aux pépinières, à d'autres cultures de rangées et à l'aména- gement des espaces verts. Une équipe de 20 personnes travaille tous les jours au développement et à la fabrication de planteuses, d'outils d'entretien et d'arra- cheuses. Damcon utilise le logiciel Bever pour gérer l'entreprise et, depuis 2008, Dick Derksen, responsable d'entrepôt, passe ses commandes quotidiennes au moyen d'une connexion EDI établie entre le logiciel Bever et Kramp. « Auparavant, nous commandions par télécopie. La connexion EDI avec Kramp présente l'énorme avantage d'accélérer considérablement les commandes. De plus, nous pouvons commander tard dans la journée puisque le processus est plus court. Grâce à ce gain de temps, nous disposons désormais d'un temps supplémentaire qui nous sert à améliorer l'efficacité de l'entrepôt et de l'approvisionnement en pièces. » Dick Derksen Responsable d'entrepôt, Damcon BV e service d'assistance informatique à la clientèle travaille en permanence à la simplification des processus informatiques entre le client et Kramp. « Nos clients sont des utilisateurs de logiciels et non des spécialistes infor- matiques », explique Mathieu Lucas, responsable agencement et solutions libre-service . « S'ils ont des questions sur l'utilisation du magasin en ligne ou du Scan to Mobile, nous sommes leurs interlocuteurs privilégiés. Par ailleurs, nous fournissons les explications nécessaires à l'installation et au fonctionnement de l’applica- tion Kramp Mobile sur l'iPad. En cas de problèmes techniques imprévus, nous intervenons directement. Nous tentons dans un premier temps de résoudre le problème à distance et, en cas d'échec, nous nous rendons sur place pour corriger le problème. Nous veillons à ce que toutes les solutions de commerce électronique Kramp fonctionnent au mieux. » EDI De plus, cette équipe d'assistance informatique à la clientèle offre également une aide, qui permet aux clients d'optimiser l'utilisation de leurs logiciels d'entreprise. « Pour réaliser une mise en réseau efficace des systèmes d'entreprise, nous utilisons la solution EDI », explique Björn Krabbenborg, consultant applicatif EDI. « EDI signifie Échange de Données Informatisé. Il s'agit d'une norme d'échange électronique pour certains documents pro- fessionnels. Elle permet notamment d'échanger des bons de commande ou des informa- tions concernant les stocks et les prix nets. » En attendant, 86 % de nos clients envoient leurs bons de commande par le biais de notre magasin en ligne ou par EDI. De même, nos clients sont de plus en plus nombreux à communiquer des informations portant notam- ment sur la facturation. L'échange de bons de livraison et de confirmations de commandes est également possible. « Normalement, la préparation et le contrôle manuels prendraient beaucoup de temps au client.Mais avec le système EDI, ces opérations sont effectuées automatiquement et le risque d'erreurs est minimal. », ajoute Björn Krabbenborg. Zoom sur
  • 10. 10 Zoom sur « Commander par Scan to Mobile offre chaque jour un gain de temps  » Depuis 50 ans, la société Bos Tuin- en parktechniek s'est forgé une solide réputation en tant qu'en- treprise de mécanisation dans la ville de Sneek. Feite Bakker, directeur et propriétaire de la société, utilise quotidiennement le Scan To Mobile pour reconstituer le stock du magasin. Autrefois, il uti- lisait un stylo et du papier pour relever les articles manquants, puis il devait saisir manuellement toutes les références article de la commande sur ordinateur. « Heureusement, c'est du passé », raconte Bakker. « Le Scan To Mobile est la solution idéale pour commander les articles. C'est très simple afin que chacun puisse passer des commandes correctement. De cette manière, l'entre- prise gagne en flexibilité. » Pour utiliser le Scan To Mobile, un iPad Kramp et un lecteur Scan to Mobile Kramp sont néces- saires. Ces deux outils sont reliés entre eux par une connexion Bluetooth. « La seule chose à faire est de scanner le code-barres du produit et l'article arrive automatiquement dans le panier du Feite Bakker Directeur et propriétaire de BOS Tuin- en parktechniek Votre progiciel et la connexion EDI Nous avons développé d'excellentes connexions professionnelles avec tous les progiciels et solutions maison des clients. Pour Kramp, quel que soit votre progiciel, les possibilités sont plus nombreuses que vous ne le croyez. Ainsi, nous pouvons com- muniquer automatiquement les données suivantes : - bon de commande ; - importation ou exportation des données article et des prix ; - confirmation de commande ; - bon de livraison ; - informations de facturation ; - avoirs. • Pas de doublons de commandes • Risque minimal d'erreurs de communication • Nombre réduit des ordres de retour • Gestion des stocks tenue à jour • Pas de doublons de commandes • Risque minimal d'erreurs de communication • Nombre réduit des ordres de retour • Gestion des stocks tenue à jour 10  
  • 11. 111/13 Focus www.kramp.com magasin en ligne via la connexion. Ensuite, on saisit la quantité à commander sur l'iPad. Ce qui est agréable, c'est d'obtenir instantanément des informations supplé- mentaires sur le produit, sa disponibilité et son délai de livraison. Lorsque la commande est complète, elle doit être terminée de façon sécurisée dans le magasin en ligne. », explique Feite Bakker. Une personne qui com- mande avec le Scan To Mobile évite quelques étapes fas- tidieuses et minimise le risque de saisies incorrectes. Et Feite Bakker d'ajouter : « Ce système nous fait facilement gagner quinze à trente minutes par jour ; un temps que nous pouvons consacrer à d'autres activités. » Intermédiaire La mise en place d'une connexion EDI est le résultat de la collaboration entre le client, Kramp et l'éditeur de logiciels. Nous échangeons quotidiennement des informations avec les plus importants éditeurs de logiciels d'Europe pour le béné- fice de nos clients. « D'un commun accord, les partenaires mettent au point les détails techniques qui permettront au client de communiquer rapidement et faci- lement via la connexion EDI. », explique Björn Krabbenborg. Nous allons plus loin L'équipe du service d'assistance informatique ne se contente pas de fournir un service d'assistance téléphonique pour répondre aux questions ou un SAV pour résoudre les problèmes. « Nous allons plus loin. Nous essayons d'offrir une main secourable en fonction des situations que nous découvrons chez les clients. Nous les aidons, par exemple, en élaborant de nouvelles étiquettes de rayon pour l'en- trepôt ou le magasin, lorsque les prix ou les codes de produits changent. Nous fournissons sur demande des étiquettes personnalisées portant les informations d'articles exactes. Nous allons également installer d'ici peu des réseaux wi-fi en réponse à une forte demande. Avec la collaboration de nos collègues des services informatique et commerce électronique, nous développons de nouveaux concepts à partir des bonnes idées permettant d'assurer nos services. », précise Mathieu Lucas. En coulisses Kramp dispose d'un service informatique d'une cinquantaine de personnes tra- vaillant comme consultants applicatifs, développeurs, professionnels de l'assis- tance technique ou administrateurs de serveur ou de réseau. Les tâches de ce service portent essentiellement sur la gestion interne de l'entreprise et se dérou- lent en grande partie en coulisses. Cependant, il existe bon nombre de points communs avec la clientèle. « Le bon fonctionnement du système informatique est vital pour notre entreprise », explique Robert Varga, responsable de la struc- ture informatique et du stockage de données. « Lorsque l’on garantit au client qu'il peut passer une commande jusqu'à 17h30 heures pour se faire livrer les marchandises le lendemain avant 13h00, on a besoin d'une gestion des stocks ultraperformante. Ainsi, nous envoyons des centaines de collaborateurs dans les cinq entrepôts. L'informatique est un pilier important pour assurer un fonction- nement excellent. » Un service rapide et efficace Le client profite aussi d'autres systèmes, tels que le système CRM (gestion de la relation client), le système de gestion des commandes (pour le traitement des commandes clients et fournisseurs) et la base de données où sont stockées toutes les informations catalogue. « C'est la mise en réseau intelligente des sys- tèmes qui fait notre force. Par exemple, nous avons relié notre système CRM à la téléphonie. Lorsqu'un client appelle, le collaborateur peut lire toutes les informa- tions clients qui s'affichent à l'écran, ce qui lui permet de répondre aux questions rapidement et correctement. Nous sommes donc occupés en permanence à la création de solutions qui facilitent et optimisent les tâches pour le client. C'est un grand défi qui rend notre travail encore plus intéressant. », explique Robert Varga. Vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires? Veuillez prendre contact avec Mathieu Lucas ou Michaël Bonjean au 0811 700 819 (au prix d’un appel local). • Des manipulations moins nombreuses qu'avec le Scan To Order, donc un gain de temps plus important • Informations instantanées sur la disponibilité des articles et le délai de livraison • Des manipulations moins nombreuses qu'avec le Scan To Order, donc un gain de temps plus important • Informations instantanées sur la disponibilité des articles et le délai de livraison
  • 12. 12 SIMA Paris 2013 Le succès au rendez-vousC ’est sous la neige, le 24 Février dernier, que le salon a ouvert ses portes, cela n’a pas arrêté nos clients qui ont bravé le froid pour venir nous rendre visite. Ils ont pu découvrir notre stand de 300 m² avec nos deux offres complémentaires à notre cœur de métier : l’élaboration de magasin personnalisé et l’offre de services sur mesure pour les ateliers. Après le succès de ses portes-ouvertes à Poitiers en Novembre 2012, Kramp a, une nouvelle fois, renforcé son image de four- nisseur global de pièces et de services. « Nous mettons notre savoir faire à la disposition de nos clients pour leur per- mettre d’optimiser leur propre commerce de pièces détachées et nous l’avons à nou- veau montré sur le sima. » nous explique Michael Bonjean, Responsable du Déve- loppement libre-services. Notre offre concept magasin et nos ser- vices atelier sur mesure Nos spécialistes magasin, à l’écoute des clients, leur ont expliqué les 4 étapes pour un magasin complet et personnalisé. Ils ont pu également comprendre que Kramp répondra à leurs attentes et les aide- ra dans l’optimisation de leur surface de vente. C’est aussi cette nouvelle équipe, dédiée à la conception de libre service et l’offre complète qui ont été présentés durant ces 5 jours. Mathieu Lucas, Res- ponsable agencement et solutions libre- service explique que « Notre service passe par l’étude, la sélection des modules, l’implantation, et le suivi sur la durée des magasins. » Cette année à nouveau, tous les spécialistes de l’industrie et du commerce de machines agricoles s’étaient donné rendez-vous au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte pour la 75ème édition du Sima, LE rendez-vous du monde agricole. Le succès était au rendez vous chez Kramp : de nombreuses visites, une ambiance conviviale et une équipe au service de la clientèle. → Sur notre stand de 300 m², nous avons présenté Kramp comme le fournisseur global de pièces et de services en Europe. Les visiteurs ont pu découvrir notre concept de libre- service personnalisé, nos ser- vices sur mesure pour l’atelier et toutes nos autres offres.
  • 13. 131/13 Focus ÉvÉnements www.sima.com Dans un second espace de son stand, Kramp a mis en avant les ateliers de réparation. Ici le concessionnaire peut se rendre compte que Kramp lui fournit des solutions d’atelier de sertissage hydraulique clef en main mais aussi plus de 20 000 références de pièces dans l’uni- vers du tracteur. Etait également présent sur le stand le, tant attendu, premier tome du catalo- gue pièces tracteur. C’est ainsi que chaque Sima permet de renfor- cer et d’inscrire notre partenariat sur la durée, la 75 ème édition n’a pas fait exception à la règle. Tous nos clients ont été enchantés par l’accueil qu’il leur a été réservé sur le stand. L’utilisation de l’application menupad sur le stand a été particulièrement appréciée. Les commandes une fois passées par le commer- cial via l’Ipad était amenées à table en moins de 2 min, « le service est extrêmement rapide et efficace chez vous ! » commente un client. Kramp. C’est tellement simple. Les happy hours Kramp Chaque soir à partir de 16h30 et jusqu’à 18h30, le stand s’est paré alternativement des cou- leurs de la Bretagne, du Pays Basque, du Sud-Est et de l’Alsace. A renfort de musique typique et de gastronomie locale, les clients se sont immergés dans les happy hours Kramp. Autour d’un verre de cidre, de vin, de sangria ou de bière, ils ont passé un agréable moment en compagnie de l’équipe commerciale. Une ambiance festive et conviviale qui a permis à nos clients de se détendre lors de ces journées de salon chargées. Un bilan 2013 percutant Alors que nous avions accueilli environ 850 personnes au total sur le Sima 2011, nous avons dépassé ce chiffre dès le mardi matin lors de cette nouvelle édition pour atteindre les 1400 entrées. Un grand merci à toute l’équipe et à nos clients qui nous ont aidé à faire de ce Sima un grand succès. ↑ Le service fourni sur le stand Kramp pendant le salon a également été un vrai succès. L’application menupad assurait à nos clients de ne pas attendre pour boire et manger. → Des clients et membres de l’équipe parlant des options possibles d’un libre-service personnalisé dans l’espace concept magasin. ← Le stand Kramp a attiré un nombre important de visiteurs au SIMA 2013. Ensemble avec nos 1400 visiteurs, nous avons pu faire de ce salon un véritable succès.
  • 14. 14 A u Ghana, plus de 60 % de la population active travaille dans le secteur agri- cole ; cependant, il existe sur le plan technique d'énormes possibilités d'améliora- tion. Depuis 1996, Sunyani bénéficie d'une for- mation professionnelle reconnue, notamment en agriculture. Créé par l'Ordre des frères catholiques salésiens de Don Bosco, le centre de formation est aujourd'hui fréquenté par plus de 400 jeunes âgés de 14 à 21 ans. Acquisition d'expérience En plus des connaissances théoriques, la for- mation offre l'expérience pratique dont les apprenants ont besoin. Sur une superficie de 11,5  hectares environ, ils cultivent notam- ment le maïs, le manioc, la pomme de terre et le soja. Ils possèdent également un pota- ger, une forêt et un étang. Dans la ferme voi- sine de l'école, les apprenants élèvent des cochons, des poulets, des dindes, des lapins, des chèvres et des moutons. Toutefois, l'école avait vraiment besoin de toute urgence de machines agricoles ainsi que des connais- sances nécessaires à leur utilisation. Expédition d'un lot agricole Depuis 1989, une section allemande œuvre également avec l'organisation humanitaire française Africatrack. Afin d'aider l'école ghanéenne, Bernhard Humberg et Werner Schmeing d'Africatrack ont sollicité l'appui de différentes entreprises lors du salon Agritech- nica 2011. Ils se sont adressés notamment à AGCO Allemagne, Walterscheid et Kramp. L'an dernier, avec l'aide de tous les parte- naires, l'organisation a réussi à constituer un « lot agricole » destiné à l'école, composé d'un tracteur, d'une remorque, d'une charrue, d'une herse et d'une pompe à eau. Des informations sur l'utilisation, la réparation et l'entretien étaient également comprises dans l’envoi. Voyage en tracteur à travers l'Europe Afin de collecter tout cet équipement, une équipe d'Africatrack a réalisé une excursion d'environ 2 000 kilomètres en tracteur à tra- vers l'Allemagne, les Pays-Bas, la France et la Ils n'envoient pas d'argent, mais des moyens qui permettent aux agriculteurs africains de pouvoir travailler dans de meilleures conditions. À l'aide de la mécanisation, Africatrack aide la ville ghanéenne de Sunyani à augmenter le rendement alimentaire par parcelle. Toutes les machines et fournitures proviennent de spon- sors, et Kramp n'a pas manqué d'apporter sa petite pierre à l'édifice. engagement Kramp soutient le projet agricole africain au Ghana Africatrack : la mécanisation au service de l'autodéveloppement ↑ Eddie Perdok, Steffen Schütze, Bernard Humberg et Werner Schmeing devant les locaux de Kramp. ↑ Typiquement néerlandais  ! Le temps d'une photo touristique devant le Sevink  Mölle à Meddo... ↑ Arrivée au port de Hambourg pour l'expédition au Ghana.
  • 15. 151/13 Focus Belgique. Le 15 octobre 2012, Humberg et Schmeing ont fait étape dans les locaux de Kramp à Varsseveld. Eddie Perdok, PDG du groupe Kramp, et Steffen Schütze, membre du conseil d'administration, les ont accueillis en personne. Ensuite, ils ont poursuivi leur route jusqu'au port de Ham- bourg, où le lot complet a été expédié par bateau en direction du conti- nent ouest-africain. Des bases solides « C'est une initiative formidable, à laquelle nous contribuons volontiers », déclare Eddie Perdok. « L'important est de favoriser l'autodéveloppe- ment. C'est une valeur que nous respectons profondément chez Kramp. Avec l'aide des sponsors, Africatrack contribue activement à créer une situation dans laquelle la communauté locale sera capable à long terme de produire sa propre nourriture. Ainsi, des bases solides sont jetées pour la poursuite du développement économique de la région. » Route Africatrack 2012 Le transport à destination de Sunyani Vous souhaitez en savoir plus sur nos actions? Allez voir www.africatrack.de Afin de collecter tout le matériel, l’équipe Africatrack a par- couru plus de 2000 kms à travers l’Europe. Arrivée à Ham- bourg, la cargaison a embarqué pour le Ghana. ↑ L'équipe d'Africatrack, juste avant le départ sur le site du Zentral-Landwirtschaftsfest (ZLF) de Munich. À bord d'un tracteur équipé d'une remorque, l'équipe a traversé quatre pays européens afin de collecter tous les articles sponsorisés, destinés à la formation professionnelle au Ghana. → Les apprenants de l'organisme de forma- tion professionnelle agricole de Sunyani travaillent la terre. Ils cultivent le maïs, le manioc, la pomme de terre et le soja sur une superficie d'environ 11,5 hectares.
  • 16. 16 LUSAGRI 86 à Lusignan : Se différencier par le service et la disponibilité LUSAGRI , comme Lusignan-agriculture est un agent réparateur et libre service agricole et jardin situé dans le sud Vienne. il faut toujours surprendre le client
  • 17. 171/13 Focus C ’est en 1993 que Jean-Loïc Herbreteau reprend l’entreprise en difficulté et la redresse rapidement avec deux idées maîtresses : l’extension de l’offre et la qualité du service. Aujourd’hui LUSAGRI emploie 7 personnes, se développe un peu plus chaque année et voit l’avenir avec optimisme. « J’ai lancé successivement un magasin de pièces détachées, une sur- face de bricolage (1000m2 ), un atelier de réparation-services et enfin une activité de location pour la motoculture et le bâtiment. » explique le gérant. Résultat, le chiffre d’affaires qui provenait à l’origine essentiel- lement de l’agriculture est maintenant réalisé à 60% en polyculture éle- vage et 40% avec les artisans, collectivités et particuliers. Avec un triple avantage, mieux répartir l’activité sur l’année, lisser le stock de pièces et mieux résister aux aléas conjoncturels de telle ou telle profession. LUSAGRI est adhérent des groupements d’achat BRICOPRO (dans lequel Kramp est référencé) et NOVALAND pour le matériel agricole. Portrait client Voila pour la diversification de l’offre qui permet aussi de se démarquer de la concurrence souvent spécialisée avec des marques. Mais le vrai cri- tère de différenciation et de fidélisation est le service. Soient, côté maga- sin, une très longue gamme de pièces détachées, bricolage, jardin, vête- ments de travail, etc et côté accueil, une grande disponibilité. En matière de pièces, Kramp s’est révélé être un atout majeur. Pour Jean-Loïc, il n’y a pas de doute possible, KRAMP est « au dessus du lot » sur le plan du service, de la réactivité, des prix et de la qualité de contact aussi bien sur le plan technique que commercial. Tout cela profitant en dernier ressort à la clientèle qui ne s’y trompe pas et revient fidèlement au magasin. LUSAGRI gère aujourd’hui 21 000 références provenant de 120 fournis- seurs, beaucoup plus qu’un concessionnaire classique. « Ce qui draine 140 clients par jour chez nous c’est notre polyvalence, la profondeur de notre offre et…notre accueil ». L’équipe est en effet jeune et motivée, le gérant consacrant beaucoup de temps à son animation et à sa motiva- tion. De même les vendeurs et les techniciens d’atelier partent réguliè- rement en formation chez les fournisseurs pour des mises à niveau tech- niques et commerciales. Les rayons sont attribués selon les desideratas de chacun. Tout cela contribue à une bonne ambiance, palpable dés que l’on passe la porte du magasin ! L’avenir s’annonce sous de bons auspices pour Jean-Loïc Herbreteau qui prévoit de réaliser chaque année un nouvel aménagement ou de créer un nouveau service dans son magasin : « il faut toujours surprendre le client et en plus cela permet de souder l’équipe autour de projets ». Pour plus d‘informations www.lusagri.com → Jean-Yves Herbreteau a repris en 1993 l’entreprise alors en difficulté et l’a forte- ment développée depuis. → une équipe jeune, motivée et un patron proche de ses employés se traduit par une bonne qualité de service et une grande fidélité de la clientèle
  • 18. 1818 Pourriez-vous vous présenter en quelques mots? J’ai exercé durant toute ma carrière le métier d’agent logistique en magasinage. Mon métier consiste à réceptionner des colis, gérer le stockage, et à veiller à la bonne préparation et distribution des mar- chandises. Arrivé dans le Poitou en 2005, j’ai figuré parmi les premiers à travailler à l’entrepôt de Poitiers, à son ouverture le 30 janvier 2012. Cariste chez Kramp depuis 7 ans, je suis aujourd’hui le doyen de l’équipe logistique ! Depuis que nous avons emménagé sur le site de Poitiers, je travaille de 6 heures à 14 heures et m’occupe de la partie réception des marchandises,. Comment fonctionne le service logistique de Kramp à Poitiers? Le service logistique est divisé en deux pôles : la réception de marchan- dises le matin, et l’expédition l’après-midi. Ici, on a deux catégories de colis à gérer : les palettes (gros volumes) et ce que l’on appelle les éta- gères (petits articles en convoyeurs). Dans mon ser- vice, où nous sommes une quinzaine, on réceptionne les marchandises livrées par les transporteurs, on vérifie les bons de livraisons, on identifie les produits et on effectue le stockage. Les équipes en charge des expédi- tions interviennent après notre travail. Comment se déroule une journée-type? Chaque matin, dès 6 heures, je réapprovisionne grâce à mon scan PDA (mon principal outil de travail), qui me fournit toutes les informations nécessaires. Par rapport à ces informations et grâce à un combi (engin motorisé qui sert au déplacement de marchandises), je suis chargé des tâches suivantes : acheminement, stockage et déstockage de marchan- dises, et aussi de constituer des palettes. En résumé, je dois préparer, organiser et optimiser le travail des équipes qui travaillent tous les après-midis à l’”expédition” des marchandises. Quelles sont pour vous les différences entre votre travail à l’ancien entrepôt à Civray et aujourd’hui à Poitiers? Si l’on devait établir une comparaison, je dirais que je suis ravi d’avoir quitté le Moyen-Age pour être entré dans le XXIe siècle ! A Civray, tout était manuel,on ne travaillait que sur papier et on utilisait très peu l’infor- matique. L’entrepôt était plus petit : 6 000 m2 contre 12 000 aujourd’hui ! On travaillait avec des transpalettes électriques ou manuels. Qu’appréciez-vous le plus dans votre métier? La fonction de cariste est essentielle dans la chaîne logistique, car nous gérons la mise à disposition des marchandises, ce qui évite par consé- quent les ruptures dans les préparations. Aucune journée ne se res- semble ! Et puis, je partage les mêmes valeurs que celles de Kramp : l’esprit d’initiative, le fait de se sentir impliqué dans l’entreprise, de servir le client avant tout mais aussi de travailler avec une équipe très sympathique. La logistique au coeur de la stratégie Jean Stasiak Agent logistique “réception” ↑ Jean Stasiak Agent logistique “réception” www.kramp.com visages
  • 19. 191/13 Focus Pour le revendeur professionnel, allier à son offre technique la vente de pièces détachées et d’équipements notamment labellisés Kramp constitue un atout considérable. Cette démarche permet au client final de bénéficier d’un maximum de produits chez son conces- sionnaire ou partenaire professionnel spécialiste. Les établissements Billet, spécialisés dans le machinisme agricole, l’arboriculture et la viticulture, et localisés à Bourgoin-Jallieu en Isère (38), ont compris quel serait leur intérêt de confier à leur fournisseur Kramp la mise sur pied d’un magasin libre-service, afin de développer la vente de pièces détachées pour leur secteur agricole et motoculture. Les atouts du magasin libre-service par Kramp Après avoir intégré les avantages d’un tel concept, et la puissance que Kramp peut appor- ter, les établissements Billet ont signé un accord, certains qu’une telle opération était avant tout au service de leur réussite. “Du mobilier jusqu’à la sélection des produits, tout vient de Kramp ici” explique Michael Bonjean, Responsable du Développement libre-service chez Kramp. Pendant 5 jours, Michael Bonjean et ses merchandisers ont procédé au montage du nouveau magasin per- sonnalisé. Que ce soit la signalétique ou le mobilier, tout est fourni par Kramp. Le client ne s’occupe de rien. Une étude merchandising a été au préalable réalisée par l’équipe magasin de Kramp avec l’aide de Ludovic Maricourt (responsable secteur sud-est). Ainsi les Ets Billet ont pu disposer de la meilleure sélection de produits adaptée à la demande. C’est aussi par ce biais que les Ets Billet pourront doper leur chiffre d’affaires. “Nous souhaitions nous équiper d’une structure magasin libre-service à l’image de notre entreprise. C’est aux Portes Ouvertes de Kramp en novembre dernier que nous avons été séduits par ce concept, qui correspondait en tous points à notre stratégie de développe- ment commercial. Le Responsable Commercial Ludovic Maricourt a su nous rejoindre et nous convaincre pour finaliser notre investissement” assure Bernard Billet, dirigeant des Ets Billet. highlights Le concept de magasin clé en main 100% Kramp L’exemple des Etablissements Billet Kramp propose à ses clients un concept de magasin novateur, pour que ces derniers créent leur propre magasin libre-service, et offrent ainsi une gamme de produits complète qui rejoint l’atelier. ↑ C’est aux Portes Ouvertes de Kramp en novembre dernier que nous avons été séduits par ce concept, qui correspondait en tous points à notre stratégie de développement commercial. En savoir plus www.billet.fr
  • 20. 202020 Enquête de satisf Répondez à notre petite enquête de satisfaction SIMA2013 et gagnez une malette à outils Expert. Le gagnant sera désigné à l’issu d’un tirage au sort, effectué le 01/06/2013, parmi toutes les réponses renvoyées, attention seul les questionnaires remplis complètement seront pris en compte. Envoyez vos réponses à focus. fr@kramp.com avant le 24 mai 2013. 1. Etes-vous allé au SIMA 2013 ? a. Oui b. Non 2. Si non, quelles sont les raisons de votre choix ? a. La distance b. Le coût c. Le manque de temps d. Autres : veuillez préciser. Toutes les entreprises ne subissent pas la crise ! C’est le cas de la société AgriMézières/Agri-Confolens, gérée par Martial Albert.Client de Kramp depuis 2006, ce concession-naire spécialisé dans la vente aux professionnels de matériel agricole et d’équipements d’espaces verts optimise le maillage du territoire enCharente limousine (départements 16 et 87)pour toucher les agriculteurs et éleveurs ovins,bovins et caprins. La structure a le vent en poupe et peut seféliciter d’avoir effectué une très belle année2012 ! L’entreprise a en effet doublé sa vente de tracteurs Kubota (série M40) et espère que2013 lui permettra de maintenir ce cap. Cela fait plus de 10 ans que les Ets PoirierChe- vreuil, entreprise familiale établie à Laval en Mayenne (53), se sont spécialisés dans la vente de pièces détachées agricoles et travaux publics. Fournisseur de pièces détachées en libreservice, de pièces hydrauliques, de flexibles pour l’agricul- ture, l’industrie, les travaux publics, la société poursuit son déploiement et continue d’étendre sa zone de chalandise au département limitrophe de la Sarthe (72). La société mobilise déjà trois commerciaux en Mayenne (deux agricoles et un pour l’industrie). Le recrutement d’un nou- veau commercial en sep- tembre 2012 participe à la stratégie de dévelop- pement de l’entreprise pour la Sarthe. Les ets ROMET construisent une une nouvelle base en Loire Atlantique Partenaires fidèles de Kramp depuis une quin- zaine d’années, les ets ROMET, concessionnaires agricole en pièces détachées et spécialistes en vente et réparation de matériel, construisent actuellement une base de 1700 m2 à Abbaretz en Loire Atlantique (44), laquelle ouvrira ses portes à la clientèle en juillet prochain. La société, jusqu’alors locataire du site, double ainsi sa surface commerciale avec notamment un espace de 200 m2 dédié au magasin libre-service, ce qui implique un renforcement du partenariat avec Kramp. Cette dynamique a pour objectif de répondre aux attentes et besoins des clients et l’entreprise prévoit donc de renforcer ses équipes. Développement du secteur agricole dans la Sarthe pour les Ets PoirierChevreuil AGRIMEZIERES / AGRICONFOLENS
  • 21. 211/13 Focus action SIMA 2013 3. Si oui, êtes-vous venu nous rendre visite sur notre stand Hall 5B stand C064 ? a. Oui b. Non 4. Si non, quelles sont les raisons de ce choix ? 5. Si oui, quelles sont vos impressions quant à notre stand et à l’accueil qui vous a été réservé ? ETABLISSEMENTS VAUDOUR Spécialistes en vente et réparation de matériel agricole neuf et d‘occasion, les établissements Vaudour enrichis- sent leur offre avec la commercialisation de tracteurs agricoles de la célèbre marque Fendt. Les tracteurs Fendt ont pour particularité d’être pourvus d’un système de transmission à variation continue et sont appréciés par les utilisateurs pour leur rendement exceptionnel, quelle que soit la classe de puissance qui les caractérise. Forte de soixante ans d’existence, l’entreprise familiale Vaudour, basée en Région Centre à Saint-Amand Longpré (41), poursuit maintenant son activité en dévelop- pant le secteur de la motoculture et propose aux profes- sionnels mais aussi aux particuliers du matériel de parc et jardin : mini-tracteurs de pelouse, tondeuses, quads et sans oublier les taille-haies, tronçonneuses, nettoyeurs... 211/13 Focus
  • 22. 22 ↑ «Une expérience très intéressante. J’ai eu l’occasion de rencontrer des professionnels aguerris, ce qui m’a permis d’enrichir mon réseau et d’enregistrer des commandes.» DÉTENTE www.kramp.com A l’occasion de l’inauguration du nouveau site Kramp à Poitiers en novembre dernier, Kramp a fait appel à David Beauvois, artisan sculp- teur sur bois à la tronçonneuse, qui a réalisé des démonstrations sur son stand durant trois jours. Présentation d’une activité hors du commun C’est avant tout l’histoire d’une famille de passionés, puisque chez les Beauvois, on travaille le bois depuis des générations. Bûcheron dès l’âge de 14 ans, David Beauvois, aujourd’hui 35 ans, a découvert très jeune sa vocation pour la sculpture sur bois et s’est formé tout seul aux tech- niques de cet art particulier. Cette activité prend les formes suivantes : sculptures à la demande, enseignes ou prénoms personnalisés, reproduction d’objets, démons- tration de sculpture à la tronçonneuse sur site, ... Avec aussi la possibi- lité pour les clients de recevoir leur sculpture par colis dans des délais très courts ! La sculpture sur bois à la tronçonneuse, comment ça marche? A l’instar de ses confrères, David Beauvois utilise un bois résineux, le “Douglas”. Ce choix est motivé par le fait que ce type de bois se trouve facilement, qu’il est tendre et robuste à la fois : il est donc idéal pour les sculptures. Avec un arbre “Douglas” (dont les dimensions sont généralement com- prises entre 60 et 80 cm de diamètre, et de 12 et 15 mètres de haut envi- ron), on peut réaliser une quinzaine de sculptures. Chaque tronçon est alors divisé de moitié, ce qui permet de confectionner deux sculptures. Perfectionniste, David Beauvois ne travaille pas le coeur de l’arbre, pour ainsi éviter que le bois ne se fende. Les sujets sont des petites sculptures (environ 50 cm de long sur 40 cm de large et 30 cm d’épaisseur), ce qui implique que l’artisan dis- pose d’une grande maîtrise de son outil de travail, mais aussi qu’il fasse preuve de beaucoup d’adresse. D’après une photo, le sculpteur dessine sur le bloc de bois les contours du sujet, avec une idée précise des proportions. Puis, avec sa tronçon- neuse, à laquelle il apporte un affûtage doux et coupant à la fois, il tourne autour du bloc pour dessiner la sculpture. A noter que les finitions ne se font qu’à la tronçonneuse! “Travailler sous le drapeau Kramp a été pour moi une expérience très intéressante. J’ai eu l’opportunité de rencontrer des professionnels aguerris, ce qui m’a permis d’enrichir mon réseau et d’enregistrer des commandes”, explique David Beauvois. Une belle opération de relations publiques pour un artisan qui souhaite développer son activité. Bonne chance ! Sculpture sur bois De l’art à la tronçonneuse !
  • 23. 231/13 Focus Quiz www.kramp.com Quizz Envoyez nous vos réponses par e-mail à l’adresse suivante : focus.fr@kramp.com. La première réponse ayant trouvé les 4 bonnes réponses au quizz remportera la malette à outils Gopart. Jeu gratuit et sans obligation d’achat. Rendez-vous dans trois mois pour le prochain Quizz Kramp ! Une malette outils Gopart en jeu ! 1) Combien d’entrées le SIMA a-t-il fait cette année? a 275 000 b 248 800 c 219 600 2) Combien de clients ont-il été accueillis sur le stand Kramp durant le SIMA 2013? a 1250 b 1153 c 1400 3) Quel a été le concept mis en avant sur le stand Kramp au SIMA 2013 ? 4) Quel est le nouvel outil de commande qui a été présenté sur le stand Kramp sur le SIMA? a Le Scan-to-Order b Le Kramp Mobile c Le Scan-to-Mobile Editeur : Kramp France Zone République III 1 rue Galilée CS 30437 86011 Poitiers Cedex Rédaction et mise en page : Département Marketing du Groupe Kramp et Kramp France E-mail: focus.fr@Kramp.com www.kramp.com Crédits : Africatrack (5); Agrifab (2); AS-Motor (3); Battioni (2); Billet (6); BOS Tuin- en parktechniek (1), Briggs & Stratton (2); Damcon (2); de Roubaix Photographe (8); Ets PoirierChevreuil (1); Expert (2); FACOM (6); Kramp (13); Lusagri (4); ResQ-tape (2); Romet (1); Shutterstock (18); smartbox (1); Vandour (3) FOCUS Les ETS Courtois remportent une smartbox, ils ont été les premiers à donner les 4 bonnes réponses au quizz du précédent numéro. Félicitations !
  • 24. 24