Your SlideShare is downloading. ×
Perinfo   Xft   Forum International Des Stats Su Tourisme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Perinfo Xft Forum International Des Stats Su Tourisme

656
views

Published on

Published in: Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
656
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 9 ème Forum international des statistiques du tourisme 19 Novembre 2008 Joël Thibault - Perinfo David Faveur - Afidium/XFT
  • 2. Table des matières
    • Introduction
    • Les flux d’informations existants
    • Le XFT
      • D’où cela vient ?
      • Qu’est ce que c’est ?
      • Où en est on et où ça va ?
      • Qu’est ce que le fichier XFT PAC ?
    • Une meilleure utilisation des données
      • Garder la trace des flux
      • Enrichir les données
      • Définir une structure d'analyse
      • Gérer une bourse de valeurs virtuelles
      • Analyser et valider les tendances
    • Quels utilisateurs ?
  • 3. Introduction
    • Actuellement, la mise à disposition des informations par les fournisseurs pour les analyses est
      • Trop tardive
      • Non normalisée
      • Trop confidentielle
      • Techniquement difficile à récupérer
    • De plus, l’exploitation des chiffres a posteriori est loin d’être suffisante pour adapter l’offre et piloter les ventes de manière dynamique
    • Mais ceci pourrait ne devenir qu’un vilain souvenir
      • Avec de nouveaux indicateurs et moyens d’analyse
      • En étendant l’exploitation de flux par ailleurs existants
  • 4. Les flux d’information Tour operators, Suppliers Search Engine, Booking Engine XFT Price & Availibility CETO product catalog XFT Quote & Booking WebSite XFT promotions
  • 5. Le XFT: d’où ça vient ?
    • Dès 1998, Galileo propose aux fournisseurs la mise en œuvre de flux pour la vente en ligne
      • C’est trop tôt!
    • En 2002 / 2003, les mêmes acteurs analysent les transactions OTA:
      • À l’époque, elles sont trop limitées
      • Trop rigides
      • Gérée par les états unis …
    • Mais le besoin est là et en 2003, un groupement de fournisseurs, sociétés de services et GDSs créent le XFT (Exchange for Travel), un language d’échange communautaire
  • 6. Le XFT: Qu’est ce que c’est ?
    • C’est un langage orienté métier du tourisme, très versatile donc pouvant s’adapter à différents besoins
      • C’est plusieurs centaines d’objets métiers donc on peut dire beaucoup de choses
    • C’est du XML très structuré intégrant les dernières avancées technologiques
      • C’est flexible, mais on ne peut pas faire n’importe quoi non plus selon ses humeurs!
      • C’est ce que les techniciens parlent couramment!
    • C’est aussi une association de presque 40 acteurs
      • Permettant de faire évoluer le XFT
      • De proposer du support aux membres et
      • D’arbitrer dans le cas de litiges entre utilisateurs
  • 7. Le XFT: où en est on et où ça va ?
    • Le XFT est devenu en 5 ans le langage d’échange
      • Privilégié entre tous les acteurs du marché français
      • En Interne entre systèmes chez certains
    • Ce sont entre autre des transactions et des fichiers pour
      • Les moteurs de recherches de produits, de vols, de clients, de dossiers …
      • Réaliser des cotations et des ventes
      • Gérer des dossiers, des produits, des paiements, des clients, des documents
      • Des catalogues produits, des bases tarifaires, des états de disponibilités, du paramétrage
    • Les actions actuelle de l’association couvrent
      • La certification des acteurs
      • L’enrichissement du langage
      • La documentation des échanges matures en vue de leur normalisation
      • Mais aussi la promotion de son utilisation hors de France
  • 8. Qu’est ce que le fichier XFT PAC ?
    • PAC = Price And Availability cache:
    • Le fichier généré
      • au moins tous les jours par de nombreux tours opérateurs (même ceux n’ayant pas de vente en ligne)
      • contenant les mises à jour des prix et des disponibilité
    • Il peut contenir plusieurs centaines de milliers de lignes de prix, voire plusieurs millions
    • Il y a un fichier PAC spécialisé pour les promotions qui, chez certains TO, peut être diffusé toutes les heures.
  • 9. Le PAC: quelles utilisations actuelles ?
    • Tous les distributeurs l’utilisent pour rafraichir les prix et disponibilités sur les sites B2B et B2C
    • Certains fournisseurs s’en servent pour faire les grilles de prix sur les sites
    • Il y a des moteurs de promotions alimentés par les PAC promos
    • Certains fournisseurs utilisent des transactions basées sur un contenu identique au PAC file pour mettre à jour certains revendeurs à chaque changement de prix ou de stock
  • 10. Une meilleure utilisation
    • Garder la trace des flux
    • Enrichir les données
    • Un exemple : traiter les disponibilités
    • Définir une structure d’analyse
    • Gérer une bourse de valeurs virtuelles
    • Analyser et valider les tendances
  • 11. Garder la trace des flux
    • Utilisation traditionnelle: Mise à jour des systèmes par remplacement des valeurs de référence
      • ouverture/fermeture de produits,
      • prix et disponibilités
    • Mais cette vision trop statique est incomplète et la mémorisation et l'analyse des changements détaillés apporte un complément stratégique dans la compréhension de l'offre.
    • Une valeur n'est alors qu'un élément figé arbitrairement reposant sur une collection complète sur laquelle il devient possible de définir des critères normatifs très avancés (du fait de la possibilité d'explorer en avant et en arrière les mutations)
  • 12. Enrichir les données
    • Les données fournies par les flux bien que techniquement normalisées sont en fait hétérogènes et dépendent de la vision métier de chaque fournisseur de prestation
    • Les axes stratégiques doivent donc être standardisés :
      • Localisation géographique (s'appuyer sur un référentiel géographique normatif)
      • Axes de transport (Diagramme de circulation)
      • Système calendaire (Normalisation des calendriers, des positionnement et durées des séjours)
      • Classification, Activités (Bâtir un référentiel à partir des imports, enrichir et réinjecter)
      • Représentation financière (Bâtir des structures financières les valider à partir des imports)
      • Représentation des disponibilités
  • 13. Un exemple : Comment traiter les disponibilités ?
    • Dans les flux, la représentation de la disponibilité d'un produit dépend de critères subjectifs venant du fournisseur (valeurs véritables / limitées / symboliques, mots clés, règles).
    • Une même valeur peut représenter des réalités diverses ou des éléments différents
    • La représentation d'un même produit chez plusieurs fournisseur peut fausser la disponibilité finale
    • La performance des algorithmes de normalisation est nécessaire:
      • Analyse de séries temporelles (rapidité des changements)
      • Profilage des fournisseurs de données
      • Intégration des données unitaires dans un contexte global
      • Représentation synthétique des volumes de données à traiter
  • 14. Définir une structure d'analyse
    • Les éléments à analyser dépendent de l'observateur
    • Ils s'appuient sur des axes stratégiques normalisés :
      • Données géographiques détaillées, fonctionnelles ou globales
      • Représentations temporelles (dates, durées, jours...)
      • Types de produit
      • Des éléments plus détaillés (occupation, pension...)
    • Ils proposent de suivre un ensemble de valeurs :
      • Stockées (prix, disponibilités)
      • Calculées (prix moyen, prix par jour...)
      • Avancées (% évolution de prix, disponibilité, marqueurs neutres)
    • Et regroupent leur représentation unitaire et dans un ou plusieurs contextes
      • Comparaison de la structure spécifiée et des structures parentes
      • Mise en parallèle de structures disjointes
  • 15. Exemples de structures d’analyse
    • Exemple simple
    • Suivre le prix moyen d'un séjour d’une semaine Maroc Tunisie Egypte pendant les vacances de Pâques en France
    • Exemple avancé
    • Suivre les changements des prix (en %) pour les circuits aux USA pendant les mois de Juillet et Aout
    • Exemple complexe
      • Mise en place d’un indicateur spécifique de prix et disponibilité pour toutes les destinations avec le même prix d'accès que le Maroc
  • 16. Gérer une bourse de valeurs virtuelle
    • Définir un espace centralisé pour suivre un ensemble de valeurs de même types :
      • soit définies explicitement (critères restrictifs respectés)
      • soit implicites à partir de critères de base (donner des indications générales et préciser les axes à détailler)
    • Fournir les cotations des valeurs décrites sous forme boursière normalisée (dans notre cas ces cotations sont définies quotidiennement)
    • Utiliser un outil Open Source de suivi de cotations boursière pour définir les outils d'analyse de tendances standardisées.
  • 17. Analyser et valider les tendances
    • Définir des indicateurs de tendance spécifique sur les structures observées:
      • Portée de l'exploration
      • Critères utilisés
      • Implication de l'historique
      • Implication des structures parentes
      • Seuils d'alarme
    • Valider les tendances extrapolées
      • Manuellement (à partir de la bourse de valeur, ou d'alarme temporelle)
      • Automatiquement par intégration du fichier XFT de promotion
    • Exemple de types de tendance :
      • Restriction des disponibilités associés à une varaiatoion de prix à la hausse
      • Restriction des disponibilités sans variations de prix
      • Baisse des prix sans mouvements de disponibilité
  • 18. Quelles cibles?
    • Les fournisseurs (Tour operateurs)
      • Positionner un produit par rapport au marché
      • Analyser les évolutions des marchés et des destinations pour ajuster sa production
      • Savoir prévoir / influencer les tendances
    • Les distributeurs, les moteurs de site
      • Mettre en œuvre du yield management (Piloter les promotions et au contraire augmenter les prix de manière ponctuelle)
      • Valoriser au mieux les espaces de vente
    • Les clients finaux
      • Prévoir quand acheter quoi (attendre une promotion, cibler une destination ou une saison selon les évolutions de prix …)
      • Choisr des destinations selon des indicateurs de type: activités équivalentes à budget équivalent
    • Les sociétés de marketing et du tourisme de manière générale
      • Publier de nouveaux indicateurs: les destinations à bon rapport qualité prix, les destinations qui baissent, les bonnes saisons …
  • 19. Merci ! Des questions?