Etude et développement du module Stock d’un ERP

9,178 views

Published on

Projet fin d'etude AtlasWeb
Le présent rapport est le fruit de mon travail dans le cadre du projet de fin d’études effectué au sein de la société Dyna-info. Ce projet avait comme but de concevoir et mettre en place un progiciel de gestion intégré (PGI et équivalent du terme anglais Enterprise Resource Planning ou ERP).
Durant ce projet, j’avais comme mission dans une première étape l'analyse du cahier des charges du module stock réalisé pour un logiciel standard de gestion commercial AtlasCom pour en définir l’architecture et les différentes règles de gestion. Dans une deuxième étape,
j’ai effectué une étude détaillée du ce module et les consignes imposé par la société.
La troisième étape est divisée en deux phases, la première consistait à effectuer une conception détaillée des parties du module (inventaires, mouvements, échanges Interdépôts, Transformations ainsi que les états du stock). Et la deuxième consistait à l’étude et
à la mise en œuvre de ce module ainsi que la justification du processus de développement choisi.
La mise en place de la solution a été effectuée via deux processus parallèles : un processus
de la conception du paramétrage de l’ERP en respectant la conception réalisée, et un autre de développement et de documentation du module stock.


ABSTRACT

This report is the result of my work in the graduation project carried out within the company
Dyna-info. This project was to design and implement an Enterprise Resource Planning (ERP).
During this project, I had a mission in a first step analysis of the specifications of the stock module made ​​for standard management software business AtlasCom to define the architecture and different rules. In a second step, I made a detailed study of this module and
instructions imposed by the company.

The third stage is divided into two phases; the first one was to perform a detailed design of parts of the module (inventory, movements, Inter-exchange deposits, Transformations and the statements of the stock). And the second one was the study and implementation of this
module as well as the justification of the development process chosen.

The implementation of the solution was made via two parallel processes: a process of designing the configuration of the ERP in accordance with the design completed, and another for development and documentation of the stock module.

Published in: Business
0 Comments
5 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
9,178
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
10
Actions
Shares
0
Downloads
625
Comments
0
Likes
5
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Etude et développement du module Stock d’un ERP

  1. 1. 1
  2. 2. 2 REMERCIEMENT Durant ces six mois de stage, j’ai bénéficié de soutien moral et matériel de plusieurs personnes et services ce qui a rendu mon séjour très agréable. Au terme de ce rapport de projet de fin d’études, j’ai le plaisir d’exprimer mes vifs remerciements à Mme JIANI d’avoir encadré ce travail, ainsi que M. Mehdi BELASLA qui nous a toujours soutenus. Qu’ils trouvent ici l'expression de ma profonde reconnaissance pour leurs discussions fructueuses, leurs recommandations et l'aide qu'ils n’ont cessé de me prodiguer. Mes remerciements vont également à tous les collaborateurs de Dyna Info pour leurs aides, leurs conseils ainsi que leurs compréhensions au long de la période de mon projet de fin d’études. Je présente également mes remerciements à tous les membres de jury qui mon fait l’honneur d’accepter de juger mon travail. Je ne saurais oublier dans mes remerciements tout le corps professoral de l’EMSI pour la formation qu’il nous a prodigué. Je termine par un remerciement spécial à mes parents pour leur soutien moral et financier durant ces nombreuses années d’études.
  3. 3. 3 DEDICACES Je dédie cet ouvrage A mes parents qui m’ont soutenu et encouragé durant ces années d’études. Qu’ils trouvent ici le témoignage de ma profonde reconnaissance. A mon frère, mes sœurs et Ceux qui ont partagé avec moi tous les moments d’émotion lors de la réalisation de ce travail. Ils m’ont chaleureusement supporté et encouragé tout au long de mon parcours. A tous mes amis qui m’ont toujours encouragé, et à qui je souhaite plus de succès. A tous ceux que j’aime.
  4. 4. 4 RESUME Le présent rapport est le fruit de mon travail dans le cadre du projet de fin d’études effectué au sein de la société Dyna-info. Ce projet avait comme but de concevoir et mettre en place un progiciel de gestion intégré (PGI et équivalent du terme anglais Enterprise Resource Planning ou ERP). Durant ce projet, j’avais comme mission dans une première étape l'analyse du cahier des charges du module stock réalisé pour un logiciel standard de gestion commercial AtlasCom pour en définir l’architecture et les différentes règles de gestion. Dans une deuxième étape, j’ai effectué une étude détaillée du ce module et les consignes imposé par la société. La troisième étape est divisée en deux phases, la première consistait à effectuer une conception détaillée des parties du module (inventaires, mouvements, échanges Inter- dépôts, Transformations ainsi que les états du stock). Et la deuxième consistait à l’étude et à la mise en œuvre de ce module ainsi que la justification du processus de développement choisi. La mise en place de la solution a été effectuée via deux processus parallèles: un processus de la conception du paramétrage de l’ERP en respectant la conception réalisée, et un autre de développement et de documentation du module stock. Mots clés : PGI, ERP, AtlasWeb, AtlasCom. ABSTRACT This report is the result of my work in the graduation project carried out within the company Dyna-info. This project was to design and implement an Enterprise Resource Planning (ERP). During this project, I had a mission in a first step analysis of the specifications of the stock module made for standard management software business AtlasCom to define the architecture and different rules. In a second step, I made a detailed study of this module and instructions imposed by the company. The third stage is divided into two phases; the firstone was to perform a detailed design of parts of the module (inventory, movements, Inter-exchange deposits, Transformations and the statements of the stock). And the second one was the study and implementation of this module as well as the justification of the development process chosen. The implementation of the solution was made via two parallel processes: a process of designing the configuration of the ERP in accordance with the design completed, and another for development and documentation of the stock module. Keywords: ERP, AtlasWeb, AtlasCom.
  5. 5. 5 TABLE DES ABREVIATIONS Acronyme Désignation PGI/ERP Progiciel de gestion intégré MVC Model–view–controller SCRUM méthode agile dédiée à la gestion de projets UML Unified Modeling Language ISO Organisation internationale de normalisation CNSS caisse nationale de sécurité sociale CIMR caisse interprofessionnelle marocaine de retraite CHR L'annuaire des fournisseurs des cafés hôtels restaurants MOA Le maître d'ouvrage .NET dot net ASP Active Server Pages SVN Apache Subversion XML Extensible Markup Language IIS Internet Information Services CLR Common Language Runtime O/RM Mapping objet-relationnel CSS Cascading Style Sheets DOM Document Object Model JSON JavaScript Object Notation IDE Integrated development environment SQL Structured Query Language BSD Berkeley Software Distribution HTTP Hypertext Transfer Protocol FTP File Transfer Protocol SMTP Simple Mail Transfer Protocol CSV Comma-separated values
  6. 6. 6 TABLE DES FIGURES Figure Description Page Figure 1 Organigramme Dyna info 11 Figure 2 Représentation générale SCRUM 20 Figure 3 Planning prévisionnel 28 Figure 4 Planning réel 29 Figure 5 MVC personnalisé 35 Figure 6 Modèle MVC 35 Figure 7 Cas d’utilisation authentification 36 Figure 8 Diagramme de séquence authentification 36 Figure 9 Cas d’utilisation général 37 Figure 10 Diagramme de classe global 38 Figure 11 Liste des documents 39 Figure12 Etat de la liste des documents 40 Figure 13 Détail du document 41 Figure 14 L’état du détail du document 42 Figure 15 Gestion des lots 43 Figure 16 Etat de consultation stock 44 TABLE DES TABLEAUX Tableau Description Page Tableau 1 Liste des livrables 26 Tableau 2 Comité de projet 45 Tableau 3 Matrice des risques 47 Tableau 4 Probabilité de la menace 48
  7. 7. 7 Table des matières Remerciement ....................................................................................................................................... 2 Dédicaces ............................................................................................................................................... 3 Résumé................................................................................................................................................... 4 Abstract .................................................................................................................................................. 4 Table des abréviations.......................................................................................................................... 5 Table des figures................................................................................................................................... 6 Table des tableaux................................................................................................................................ 6 Introduction générale........................................................................................................................... 9 Contexte général du projet................................................................................................................ 10 Chapitre 1 : Présentation Dyna-Info............................................................................................. 10 Section 1 : Présentationgénérale : ............................................................................................ 10 Section 2 : Organigramme :....................................................................................................... 10 Section 3 : Les services de Dyna-Info : ..................................................................................... 11 Section 4 : Les solutions de gestion : ....................................................................................... 11 Section 5 : Autre solutions : ....................................................................................................... 13 Chapitre 2 : Présentation et mission de l’équipe Recherche et Développement ................... 14 Plan Qualité Projet (PQP) ................................................................................................................... 15 Chapitre 1 : Présentation du Plan Qualité Projet ....................................................................... 15 Section 1 : Objectifs du Plan Projet :......................................................................................... 15 Section 2 : Gestiondu Plan Projet :............................................................................................ 15 Chapitre 2 : Identification du projet ............................................................................................. 16 Section 1 : Périmètre du Projet :................................................................................................ 16 Section 2 : Objectifsdu Projet : .................................................................................................. 16 Chapitre 3 : Démarche de développement.................................................................................. 18 Section 1 : Présentation de SCRUM :........................................................................................ 18 Section 2 : Justification du choix :............................................................................................. 18 CHAPITRE 4 : Découpage de projet.............................................................................................. 19 Section 1 : Phases du projet : .................................................................................................... 19
  8. 8. 8 Section 2 : Description détaillée de phases :........................................................................... 20 CHAPITRE 5 : Plan de développement ......................................................................................... 23 Section 1 : Organisation de l’équipe de travail : ..................................................................... 23 Section 2 : Les livrables :............................................................................................................. 24 Section 3 : Procédure de validation des livrables : ................................................................. 24 Section 5 : Validation des comptes rendus des réunions :.................................................... 25 CHAPITRE 6 : Planning de réalisation.......................................................................................... 25 Section 1 : Planning prévisionnel :............................................................................................ 26 Section 2 : Planning réel :........................................................................................................... 27 Chapitre 7 : Mise en œuvre du projet ......................................................................................... 28 Section 1 : Etude technique du projet :.................................................................................... 28 Section 2 : Expression des besoins : ......................................................................................... 34 Section 3 : Conception du projet : ............................................................................................ 36 Section 4 : Réalisation du projet : ............................................................................................ 37 Section 5 : Suivi :.......................................................................................................................... 43 Chapitre 8 : Gestion des risques.................................................................................................... 46 Section 1 : présentation :............................................................................................................ 46 Section 2 : Matrice des risques :................................................................................................ 46 Conclusion et perspective.................................................................................................................. 47 Webographie....................................................................................................................................... 49
  9. 9. 9 INTRODUCTION GENERALE Dans le cadre de mon projet de fin d’études à EMSI (Ecole Marocaine de science de l’ingénieur), j’ai eu l’occasion d’effectuer mon stage au sein de Dyna info, une SSII marocaine de grande renommée. Cette expérience m’a permis d’intégrer une équipe de développeurs et de testeurs. Ainsi, travailler sur un projet réel m’était d’un grand bénéfice puisque j’ai pu développer plusieurs traits de mon caractère tel que l’adaptation et l’intégration. Aussi, le contact avec le client m’a permis d’apprendre énormément de choses et plus précisément à travailler minutieusement et avec professionnalisme. Notre projet consistait à développer un ERP web qui gère toutes les opérations commerciales des entreprises industrielles et de négoce notamment la vente, l’achat et le stock, dans ce présent rapport la mission demandée va être organisées de la manière suivante : Partie 1 : présente l’organisme d’accueil Dyna info, ses secteurs d’activités, son organigramme, les différents services qu’elle propose et ses solutions de gestion, ainsi qu’une bref présentation de équipe recherche et développement. Partie 2 : o chapitre 1 : présente l’objectifs et la gestion du plan du projet. o chapitre 2 : présente le projet AtlasWeb, son architecture, une étude de l’existant, son périmètre et objectifs. o Chapitre 3 : présentation et justification de la méthodologie adoptée dans la gestion de projet. o Chapitre 4 : présente les phases du projet, ainsi qu’une description détaillée de chaque phase. o Chapitre 5 : présente l’organisation de l’équipe de travail et les livrables et leurs procédures de validation. o Chapitre 6 : présente le planning de réalisation réel et prévisionnel. o Chapitre 7 : présente l’environnement de développement en énumérant les outils et les technologies utilisés. Ainsi la phase de conception exprimée en diagramme d’analyse UML à savoir le diagramme de classes général et la phase réalisation et suivie du projet. o Chapitre 8 : présente la partie gestion des risques.
  10. 10. 10 CONTEXTE GENERAL DU PROJET CHAPITRE 1 : PRESENTATION DYNA-INFO SECTION 1 : PRESENTATIONGENERALE : Dyna Info est une société innovatrice, depuis sa création début 2000 par un groupe d’ingénieurs systèmes expérimentés, la Société ne cesse de prendre de l’ampleur en gagnant la confiance de nombreux clients. Etre proche des clients est un travail de tous les jours. C’est pourquoi, quotidiennement, leurs efforts sont concentrés sur la garantie d’une qualité de services irréprochable. Dyna Info compte s’imposer dans son domaine d’activité en privilégiant l’écoute de ses partenaires. Professionnalisme, dynamisme, responsabilité, rigueur et qualité de la prestation sont les valeurs fondatrices de la culture de notre entreprise. Dyna Infoest certifiée ISO 9001 Version 2008. SECTION 2 : ORGANIGRAMME : Ci-dessous l’organigramme qui expose les différentes directions qui représente l’entreprise : <<Figure 1 : Organigramme Dyna info >>
  11. 11. 11 SECTION 3 : LES SERVICES DE DYNA-INFO : Dyna Info fournit une large offre de services pour le bon fonctionnement des solutions logicielles et matérielles. Installation et paramétrage Chaque client bénéficie d’un accompagnement complet lors de l’installation et du paramétrage des solutions informatiques Dyna Info. Le but étant de lui assurer un maximum de confort et de simplicité d’utilisation. Formation Indispensable à la maîtrise des fonctionnalités des solutions logicielles, la formation est assurée par des techniciens expérimentés qui maîtrisent les volets techniques et fonctionnels. Assistance technique Logiciels Les incidents techniques liés à l’utilisation des solutions logicielles sont pris en charge par l’équipe SAV et sont résolus par téléphone, Internet ou en déplacement sur site. Infogérance Dyna Info assure la maintenance du parc informatique de ses clients grâce aux contrats de maintenance annuels à un prix forfaitaire. Audit et consulting Une expertise technique permet d’évaluer, d’organiser et d’améliorer les infrastructures informatiques du client. Un audit de l’existant met le point sur les forces et faiblesses du système d’information actuel du client ainsi que sur ses évolutions futures. SECTION 4 : LES SOLUTIONS DE GESTION : Dyna Infoédite et commercialise la gamme des logiciels marocains ATLAS, installés auprès de plus de 1 500 clients de tous secteurs d’activités et offre sa gamme de logiciels standard « ATLAS » simples, efficaces et évolutifs, elle propose un service de haut niveau pour une gestion optimale de différentes activités. Conformes aux normes comptables, fiscales et sociales, les solutions de gestion de la gamme ATLAS se composent de trois principaux logiciels :
  12. 12. 12 Atlas COM ATLASCOM est un logiciel de gestion commerciale adapté à la structure de l’entreprise Marocaine et qui assure son évolution, Il présente un produit complet et intégré regroupant la Simplicité, la Puissance et l’Ergonomie de Windows pour une gestion de base de données relationnelle lui offre une facilité d’échange des données avec d’autres logiciels. Atlas COMPTA ATLASCOMPTA est un logiciel de la comptabilité complet et évolutif. IL rassemble au sein d’un seul produit des modules et des fonctions dont une entreprise a besoin pour la gestion de sa comptabilité. Des mises à jour régulières enrichissent le produit par des nouvelles fonctions. ATLASCOMPTA est développé par l’équipe des ingénieurs, informaticiens en collaboration avec des experts comptables. L’utilisation du logiciel est simple et conviviale. Atlas PAIE ATLASPAIE assure un management efficace des Ressources Humaines. Il se caractérise par sa simplicité d’utilisation et par sa rapidité de gestion des prêts, des cotisations sociales (CNSS, CIMR, des congés, … etc.). ATLASPAIE rassemble des modules et des fonctions nécessaires pour le calcul de la paie d’un salarié. L’étroite collaboration avec les experts comptables permet de réaliser des mises à jour régulières du logiciel, satisfaisant ainsi les besoins évolutifs des clients.
  13. 13. 13 Autre logiciels Suite à la demande des clients, Dyna info a développé d’autres logiciels destinés à chaque domaine d’activité : Un logiciel destiné à l’exploitation des stations de service. Il regroupe à la fois la simplicité, l’aisance et la puissance de Windows. Un logiciel de gestion des sociétés de transit complet et évolutif. Un logiciel de gestion de cabinet de dialyse très pertinent. SECTION 5 : AUTRE SOLUTIONS : Télécommunications Dyna Info dispose du savoir-faire et moyens techniques nécessaires pour la mise en place de tous types de réseaux informatiques et téléphoniques. Un logiciel de gestion de pharmacie.
  14. 14. 14 Informatique et bureautique Dyna Info assure le test, la configuration ainsi que la livraison de divers matériels informatiques choisis parmi une sélection de 1000 références. Solutions Systèmes Dyna Info garantit la mise en place des solutions-systèmes les plus adéquates à l’environnement de l’entreprise. Solutions pour Points de Vente Le Pack RESTO et le Pack BOUTIK alliant logiciels et matériels informatiques est l’idéal pour une gestion complète des points de vente CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants, Boulangeries,…) CHAPITRE 2 : PRESENTATION ET MISSION DE L’EQUIPE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT Toujours à la quête de l’innovation, l’équipe représente le noyau du développement de tous les logiciels. Dyna info adapte l’utilisation de ses produits en fonction des attentes et besoins de l’activité de ses clients. Afin d’être en adéquation avec les nouvelles technologies, des mises à jour sont effectuées 2 à 3 fois par an selon les besoins et la spécificité de chaque logiciel et dont le client peut bénéficier.
  15. 15. 15 PLAN QUALITE PROJET (PQP) CHAPITRE 1 : PRESENTATION DU PLAN QUALITE PROJET SECTION 1 : OBJECTIFS DU PLAN PROJET : Le Plan Projet est un document qui synthétise tous les éléments décrivant le cadre, l’organisation et le déroulement du projet. Il sert de référence pour définir : Quels sont les objectifs du projet. Ce que le projet doit produire. Qui intervient dans le projet et quand. Comment on travaille sur ce projet. Quel est le déroulement du projet (planning, phases). Chaque intervenant du projet doit pouvoir se référer au Plan Projet pour pouvoir se situer en tant qu’acteur, avoir une visibilité sur les objectifs à atteindre ainsi que sur les moyens mis en œuvre. SECTION 2 : GESTIONDU PLAN PROJET : Procédurede validationdu PlanProjet Le Plan Projet établit les règles d’organisation, de fonctionnement et de production de livrables entre les différents acteurs du projet. Procédured’évolutiondu PlanProjet Concernant la gestion courante des éléments (planning, équipe,…), leur suivi et modification est assuré dans le tableau de bord du projet, et dans tout document signalé comme tel dans la suite du Plan Projet. La mise à jour du Plan Projet sera effectuée en cas d’événement exceptionnel nécessitant une remise en cause forte du planning, des charges ou du périmètre du projet.
  16. 16. 16 CHAPITRE 2 : IDENTIFICATION DU PROJET SECTION 1 : PERIMETRE DU PROJET : Parmi les équipes sur lesquelles reposent l’activité de Dyna-info, il y a l’équipe recherche et développement. Cette dernière a pour vocation la recherche, la conception et le développement des produits Atlas tout en veillant à innover et à anticiper sur l’apparition de nouvelles technologies pour offrir au marché les produits les plus avancés. Dans le but d’améliorer les produits Atlas, l’équipe recherche et développement les étudie de près pour identifier les moyens permettant de les rendre plus performants à travers l’exploitation du développement technologique que connait le domaine de l’édition et l’intégration des solutions informatiques. L’équipe s’est penchée sur ce point et a ressorti un ensemble d’avantages à l’intégration des logiciels principaux de la gamme Atlas développé par Dyna-info pour les avantages : • Gestion des licences plus simple. • Compatibilité avec d’autres systèmes d’exploitation. • Paramétrage simple et global sur les trois applications. • L’augmentation de la performance de la solution. Dans ce contexte-là, il y a eu une réflexion pour le lancement d’un projet pour Reengineeringdes trois principaux logiciels : gestion commercial, compta, paie dans un seul ERP. SECTION 2 : OBJECTIFSDU PROJET : Le projet consiste à développer un ERP web qui gère toutes les opérations commerciales des entreprises industrielles et de négoce notamment la vente, l’achat et le stock. Vente : L’utilisateur gère toutes les opérations liées au module <<Vente>> selon les droits d’accès : Manipulation des documents de la vente. Gestion des devis. Gestion des bons de commande. Gestion des bons de livraison.
  17. 17. 17 Gestion des bons de retour. La facturation (manuelle et automatique). L’avoir et tarifications. Gestion de règlement et consignation. Bon de retour de consignation. Achat : L’utilisateur gère toutes les opérations liées au module <<Achat>> selon les droits d’accès : Gestion des Commandes. Gestion des Dépositions et réceptions. Gestion des Retours et facturations. Gestion des Avoirs. Gestion des Règlements. Stock : Pour une bonne maîtrise des stocks, l’ERP manipule les différents indicateurs de gestion des stocks : Stock de sécurité : c’est la quantité en dessous de laquelle il ne faut pas descendre. Stock d’alerte : c’est la quantité qui détermine le déclenchement de la commande. Stock maximum : il est eu fonction de l’espace de stockage disponible. Gestion des inventaires. Gestion des mouvements. Gestion des échanges inter-dépôts. Gestion des transformations. Gestion des états du stock. L’utilisateur peut consulter à tout moment la liste des mouvements et l’Etat du stock par plusieurs critères : date, fournisseur, pièces… Reporting et Etats de sortie: L’ERPATLASWEBdoitpermettrelagénérationdesrapportsstandards, personnalisés et statistiques concernant les différents modules développés.
  18. 18. 18 CHAPITRE 3 : DEMARCHE DE DEVELOPPEMENT SECTION 1 : PRESENTATION DE SCRUM : SCRUM est un processus Agile qui permet de produire une grande valeur métier dans la durée la plus courte. Il tire son nom du Rugby. En effet, SCRUM signifie "mêlée" en anglais. << Figure 2 : Représentation générale SCRUM >> Les fonctionnalités à implémenter sont contenues dans le Backlog du produit. Au début de chaque sprint, des fonctionnalités sont ajoutées dans le Backlog du sprint, fonctions qui devront être réalisées dans une durée fixe allant de 2 à 4 semaines. Tous les jours auront lieu des mêlées quotidiennes afin de voir l'état d'avancement de chacun. À la fin de chaque sprint, une version du produit, utilisable peut-être fournie au client. Toutes ces notions sont expliquées plus en détail par la suite. SECTION 2 : JUSTIFICATION DU CHOIX : Le choix de la démarche SCRUM a été dû à un certain nombre de critères conduisant à favoriser une méthode à risques, que nous résumons dans les lignes suivantes: Absence d’un cahier des charges client formel, ce qui augmente les risques du projet. Un client incapable de couvrir tout son besoin fonctionnel. Un métier très lourd fonctionnellement et un volume fonctionnel nécessitant un travail modulaire à plusieurs itérations afin de valider la version finale. Des exigences fonctionnelles et de qualité, à respecter objectivement tout le long du projet. Pour ces raisons et autres, une démarche à risque telle que SCRUM, se montre bien favorable pour couvrir la difficulté du projet.
  19. 19. 19 CHAPITRE 4 : DECOUPAGE DE PROJET SECTION 1 : PHASES DU PROJET : Les phases du cycle de vie du projet sont les suivantes : Formation: Cette première phase a pour rôle de prendre connaissance sur la technologie à utiliser et l’étude de son niveau d’adaptation au besoin pour lequel le projet a été lancé. Etude préalable : L’étude préalable consiste principalement à recenser l’existant c'est-à-dire les solutions informatiques déjà mises en œuvre dans l’entreprise et à recenser les besoins notamment en termes de fonctionnalités nouvelles. L’étude préalable est menée par le maître d’ouvrage qui peut se faire assister par un prestataire dans le cadre d’un contrat d’étude et de conseil. Ce prestataire est ensuite généralement choisi pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage (MOA). Etude fonctionnelle et techniques : La capture des besoins fonctionnels est l'une des phases les plus importantes car elle doit permettre aux utilisateurs finaux et/ou au maître d'œuvre, qui ne sont pas toujours des informaticiens, de bien exprimer leurs besoins et de bien comprendre les fonctionnalités que le système va fournir. Elle doit donc exprimerde la manière la plus claire possible avec du langage la totalité des fonctionnalités du système. Cette phase a pour objectifs : - Compléter le recueil initial des besoins effectués pendant l'étude préliminaire (utilisation des cas d'utilisation de la notation UML). - Définir les acteurs humains ou non qui vont interagir avec le système. - Définir les fonctionnalités attendues du système. - Définir le contexte technique du projet (serveurs, réseau, etc...) - Définir le fonctionnement dynamique de chaque fonctionnalité.
  20. 20. 20 Réalisation et intégration : Cette étape de projet vise à transformer les objectifs et les exigences de projet approuvés en critères techniques, afin d'obtenir une conception détaillée et une mise en œuvre intégrale du produit final. Cette phase a pour objectifs : - Développement de chaque BACKLOG de sprint du module stock. - La rédaction d’un rapport d'avancement permettant à tous les acteurs du projet d'être informé des actions en cours et achevé. - Les réunions pour faire un point régulier sur l'avancement du projet et fixer les priorités pour les semaines suivantes. - Test générale du module Stock. - L’intégration du module stock dans l’ERP. Documentation et formation : Cette phase a pour objectif la rédaction de la documentation technique et les guides utilisateurs ainsi que la formation des utilisateurs. SECTION 2 : DESCRIPTION DETAILLEE DE PHASES : Phase de formation PhasedeForma tion Objectifs - Familiarisation avec le Framework .Net 3.5 - Familiarisation avec la technologie ASP.NET - Familiarisation avec la technologie SVN - Réalisation d’un TP d’initiation. Prérequis - Mise à disposition du support de formation par le responsable Etape de la phase - Cf. Planning Livrables en sortie - Rapport du TP n°1 Dépendance - N/A Critères de fin de phase : Compréhension de l’utilisation et de la manipulation des fonctionnalités offertes par VS2010 et SVN.
  21. 21. 21 Phase de l’étude préliminaire Phasedel’étud e préliminaire Objectifs - Décrire les procédures et dispositions opérationnelles de réalisation à mettre en œuvre pour assurer la qualité tout au long du projet. - Etude de l’existant et mise en œuvre de scénarios de communication. - Tests de fonctionnement. Contrainte - Adéquation avec l’environnement existant. Prérequis - Fourniture de l’architecture technique de la solution d’hébergement par DSI : Microsoft Visual Studio 2010, SQL Server 2008, SAP Crystal Report, SVN. Etape de la phase - Cf. Planning Livrables en sortie - Rapport du TP n°1 - Rapport de test n°1 Dépendance - N/A Critères de fin de phase : - Compréhension fonctionnelle et technique de l’application. - Test de tous les scénarios. Phase de capture des besoins fonctionnels Phasedecapture des besoins fonctionnels Objectifs - Etude des fonctionnalités que doit couvrir le module Stock. - Adaptation des fonctionnalités. Contrainte - Réponse au besoin. Prérequis - Documentation AtlasCom (Module Stock) Etape de la phase - Cf. Planning Livrables en sortie - Rapport fonctionnel. Dépendance - N/A Critères de fin de phase : Définition des spécifications et besoins fonctionnelles.
  22. 22. 22 Phase de mise en place et d’intégration Phasedemise en place et d’intégration Objectifs - Réalisation du module stock. - Réalisation du module de paramétrage. - Intégration dans l’ERP. Contrainte - Bug dans intégration. Prérequis - Environnement de conception. Etape de la phase - Cf. Planning Livrables en sortie - Module Stock avec ces états de sorties. - Module de paramétrage. Dépendance - N/A Critères de fin de phase : Test global de la solution. Phasededocumentationetformation: Phasededocumentation de formation Objectifs - Rédaction de la documentation utilisateur. - Contrainte - Prérequis - Déploiement réussi du module Stock. Etape de la phase - Cf. Planning Livrables en sortie - Manuel utilisateur - - Présentation d’utilisation - Dépendance - N/A - Critères de fin de phase : - Finalisation des livrables.
  23. 23. 23 CHAPITRE 5 : PLAN DE DEVELOPPEMENT SECTION 1 : ORGANISATION DE L’EQUIPE DE TRAVAIL : Nom Rôle Redouane TALIB Chef de projet Hicham MOSLIH Expert Fonctionnel Yassine DAMSIR Analyste / Développeur Youssef ENNAGACH Badr KHALFI Analyste / Développeur Analyste / Développeur Le chef de projet : Est l’interlocuteur principal de l’équipe. Est responsable de la pré-validation de la conception fonctionnelle et technique de l’application. Analyse l’impact des demandes de changements. Analyste / Développeur : Analyser, préparer les données à partir du système référentiel source. Identifier les indicateurs et les axes d’analyse de ce domaine. Conception des tables de faits pour chaque processus. Extraction, Chargement et transformation des données. Développement. Réalisation des rapports.
  24. 24. 24 SECTION 2 : LES LIVRABLES : Ci-dessous la liste des livrables : Phase Livrable Date de livraison prévue Date de livraison réelle Date validatio n prévue Formation Guide d’initiation aux méthodes de travail Dyna-info 21/03/12 21/03/12 22/03/12 Etude préalable et fonctionnelle Rapport N°1 : étude de la gestion des conflits 28/03/12 28/03/12 29/03/12 Développement La gestion des conflits 11/04/12 11/04/12 12/04/12 Etude préalable Rapport préliminaire du module Stock 17/04/12 18/04/12 18/04/12 Etude fonctionnelle Rapport des besoins fonctionnels 01/05/12 30/04/12 30/04/12 Analyse Rapport Analyse 03/05/12 04/05/12 05/05/12 Développement Module: Gérer les inventaires 18/05/12 21/05/12 22/05/12 Développement Module: Gérer les mouvements 04/06/12 05/06/12 06/06/12 Développement Module: Gérer les échanges inter-dépôt 19/06/12 21/06/12 22/06/12 Développement Module: Gérer les transformations 04/07/12 04/07/12 05/07/12 Développement Module: Consultation et Statistique 30/07/12 20/07/12 21/07/12 Documentation Guide d’utilisateur 13/08/12 06/07/12 08/07/12 <<Tableau 1 : Liste des livrables>> SECTION 3 : PROCEDURE DE VALIDATION DES LIVRABLES : La démarche projet de l’équipe est une démarche itérative. De la même manière, l’équipe proposera une série de livraisons partielles au fil de l’eau, qui permettront à l’encadrant du projet de « pré-valider » les travaux. Cette approche justifie donc un processus de validation définitif relativement court. Le processus standard de validation d’un produit documentaire est le suivant : Remise du document par son responsable du côté équipe du projet aux responsables du projet chez Dyna-info. Rédaction des aménagements sur les chapitres concernés et livraison d’une nouvelle version. Ce processus de livraison/intégration des retours peut avoir lieu avec un maximum de 2 itérations par document Validation de la version par les responsables du projet chez Dyna-info. Diffusion du document auprès des acteurs du projet Tous les documents diffusés font l’objet d’un versionning et d’une historisation des modifications
  25. 25. 25 SECTION 5 : VALIDATION DES COMPTES RENDUS DES REUNIONS : Une réunion interne avec l’ensemble de l’équipe est organisée toutes les semaines Vendredi à 16h. Ces réunions ont pour objectifs : Le suivi détaillé de l’avancement du projet. Le suivi des actions internes et externes à mener sur le projet. L’affectation des ressources sur le projet. Le suivi des actions d’assurance qualité menées. La synchronisation entre les intervenants. Les éléments issus d’une révision périodique du projet. La validation de la révision des risques. La validation des indicateurs projets. La validation de la ré-estimation et la replanification du projet. CHAPITRE 6 : PLANNING DE REALISATION L’élaboration du planning s’est basée sur les hypothèses suivantes : Respect des périodes de validation. La solution choisie sera avec la technologie ASP.NET avec un développement spécifique. Le planning peut subir des modifications suivant les impératifs du projet. Le planning est revu avec le client à l’occasion de chaque comité de projet et à chaque réunion.
  26. 26. 26 SECTION 1 : PLANNING PREVISIONNEL : Afin de réussir le projet, on l’a divisé, au départ, en plusieurs modules successifs comportant des points de validation à chaque fin de sprint. Le diagramme de Gantt suivant décrit les différentes étapes du projet : <<Figure 1 : Planning prévisionnel>>
  27. 27. 27 SECTION 2 : PLANNING REEL : Le planning réel reflète le déroulement réel des phases et tâches du projet, ainsi subi aux différentes contraintes du projet : <<Figure 4 : Planning réel>>
  28. 28. 28 CHAPITRE 7 : MISE EN ŒUVRE DU PROJET SECTION 1 : ETUDE TECHNIQUE DU PROJET : Les outils utilisés : Définition : ASP.NET est un ensemble de technologies de programmation web créé par Microsoft. Les programmeurs peuvent utiliser ASP.NET pour créer des sites web dynamiques, des applications web ou des web services XML. La technologie est accessible grâce à l'installation d'un serveur web compatible ASP (IIS) ou à l'intérieur de Visual Web Developer Express Edition. ASP.NET fait partie de la plateforme Microsoft .NET et est le successeur de la technologie Active Server Pages (ASP). Motivation : • Dyna info a déjà développé des premières applications ASP.NET livrée au Maroc. Définition : Le Framework. NET est un cadre logiciel développé par Microsoft qui fonctionne principalement sur Microsoft Windows. Il comprend une vaste bibliothèque et offre une interopérabilité langue à travers plusieurs langages de programmation. Les programmes écrits pour le. NET Framework s'exécutent dans un environnement logiciel (par opposition à l'environnement matériel), connu sous le Common Language Runtime (CLR), une machine d'application virtuelle qui fournit des services importants tels que la sécurité, la gestion de la mémoire, et la gestion des exceptions. Motivation : • La performance remarquable du Framework 4.0 avec la version 2010 de Visual Studio en plus de nombreuse nouvelles fonctionnalités.
  29. 29. 29 Définition : Le C# (Csharp) est un langage de programmation orienté objet créé par la société Microsoft et notamment un de ses employés Anders Hejlsberg. Il a été créé afin que la plateforme .Net soit dotée d'un langage permettant d'utiliser toutes ses capacités. Il est très proche du Java dont il reprend la syntaxe générale (elle-même reprise du langage C). Motivation : • Dyna info a déjà développé des premières applications C# livrée au Maroc. • Elle une équipe avec une expérience moyenne de plus de 3 ans en développement C#. Définition : • LINQ to SQL est une implémentation de O/RM (Object relational mapping) incluse dans le .NET Framework « Orcas », et qui permet de modéliser une base de données relationnelle avec des classes .NET. Elle permet ensuite récupérer des données d’une base en utilisant LINQ, mais également mettre à jour, insérer et supprimer des données dans celle-ci. • LINQ to SQL prend totalement en charge les transactions, les vues et les procédures stockées. Il fournit également une méthode simple pour intégrer la validation de données et les règles logiques de travail dans votre modèle de données. Motivation : • Un moyen de simplifier les transactions dans VS2010 en toute rapidité et sécurité.
  30. 30. 30 Définition : Ajax (acronyme d'Asynchronous JavaScript and XML) est une manière de construire des applications Web et des sites web dynamiques basés sur diverses technologies Web ajoutées aux navigateurs dès 1995. Ajax est la combinaison de technologies telles que JavaScript, CSS, XML, le DOM et le XMLHttpRequest dans le but de réaliser des applications Web qui offrent une maniabilité et un confort d'utilisation supérieur.  DOM et JavaScript sont utilisés pour modifier l'information présentée dans le navigateur par programmation.  L'objet XMLHttpRequest est utilisé pour dialoguer de manière asynchrone avec le serveur Web.  La notation XML est utilisée pour structurer les informations transmises entre le serveur Web et le navigateur. En alternative au format XML, les applications Ajax peuvent utiliser les fichiers texte ou JSON. Motivation : • Utilisation fréquente du Auto Post-Back ainsi que les pop-up. Définition : Visual Studio est un ensemble complet d'outils de développement permettant de générer des applications Web ASP.NET, des Web XML, des applications bureautiques et des applications mobiles. Visual Basic, Visual C++, Visual C# et Visual J# utilisent tous le même environnement de développement intégré (IDE, Integrated Development Environment), qui leur permet de partager des outils et facilite la création de solutions faisant appel à plusieurs langages. Par ailleurs, ces langages permettent de mieux tirer parti des fonctionnalités duFramework .NET, qui fournit un accès à des technologies clés simplifiant le développement d'applications Web ASP et de Services Web XML grâce à Visual Web Developer. Motivation : • Le Framework le plus utilisé sous Windows et l’acquisition préalable des licences.
  31. 31. 31 Définition : SQL Server est une base de données relationnelle développé et commercialisé par Microsoft. A l'origine acheté auprès de Sybase, Microsoft a publié les versions 6, 6.5, 7, 2000 et 2005. SQL Server utilise une version améliorée de SQL appelée T- SQL. SQL Server est un SGBD relationnel. Il est possible de définir des relations entre les tables de façon à garantir fortement l'intégrité des données qui y sont stockées. Ces relations peuvent être utilisées pour modifier ou supprimer en chaîne des enregistrements liés. Motivation : • Dyna-info a plusieurs applications Windows et Web et Mobile tournant sur des bases de données SQL dont certaines dépassent les 15 Gigas pour des bases de données relationnelles. • Une résolution de problèmes de performance avec les consultants de Microsoft • Une gestion de sécurité à plusieurs niveaux dont certains cas avec une architecture basée sur une réplication en temps réel. Définition : Subversion (en abrégé SVN) est un logiciel de gestion de versions, distribué sous licence Apache et BSD. Il a été conçu pour remplacer CVS. Ses auteurs s'appuient volontairement sur les mêmes concepts (notamment sur le principe du dépôt centralisé et unique) et considèrent que le modèle de CVS est le bon, et que seule son implémentation est en cause. Le projet a été lancé en février 2000 par CollabNet, avec l'embauche par Jim Blandy de Karl Fogel, qui travaillait déjà sur un nouveau gestionnaire de version. Motivation : Travail collectif sur un projet en particulier. Certain fichier sont en commun Garder la trace des versions précédentes de nos fichiers. Définition :
  32. 32. 32 Internet Information Services, communément appelé IIS, est le logiciel de serveur services Web (ou FTP, SMTP, HTTP etc.) de la plateforme Windows NT. IIS prend en charge plusieurs techniques Web telles les CGI, les ASP, les ASP .NET et une API spécifique à IIS de nom ISAPI permettant de créer des extensions et des filtres. IIS prend aussi en charge le langage PHP en mode CGI ou ISAPI. Motivation : ASP et plus récemment ASP.NET sont les deux technologies de développement Web de Microsoft. Toutes deux sont nativement supportées par le serveur IIS (versions 6 et + d'IIS seulement pour le ASP.NET). La consultation des articles éponymes offre plus de détails quant à la construction, au fonctionnement et au développement de ces langages. Définition : Crystal Reports est un progiciel d’informatique décisionnelle qui permet de générer une grande variété de rapports à partir de données informatiques. Crystal Reports permet de créer les connexions aux données sources et la génération de présentations graphiques à des fins de reporting. Parmi les données d’entrées accessibles:  Bases de données telles que Sybase, IBM DB2, Microsoft Access, Microsoft SQL Server, MySQL, Interbase et Oracle  Btrieve  Classeurs Microsoft Excel  Fichiers texte  Fichiers HTML XML  Fichiers Lotus Notes, Microsoft Exchange et Novell GroupWise  SAP : BW… Motivation : Visualiser des états Crystal Reports sur le Web Accéder aux états de manière transparente Exporter les états Interagir facilement avec Crystal Reports
  33. 33. 33 L’architecture utilisée (MVC) MVC (Model-View-Controller) est un modèle d'architecture qui cherche à séparer nettement les couches de présentation (UI : User Interface), métier (BLL : Business Logic Layer) et d'accès aux données (DAL : Data Access Layer). Le but étant d'avoir une dépendance minimale entre les différentes couches de l'application ; ainsi les modifications effectuées sur n'importe quelle couche de l’application n'affectent pas les autres couches. Dyna-info adopte une architecture propre à elle, constituée de quatre niveaux à savoir : Data : contient les classes principales, le LINQ SQL, et les classes de connexion. Service : contient les classes globales, et peuvent être appelée depuis n’importe quel endroit, en dépit de l’activité. Métier : Ca dépend de l’activité pour laquelle elle a été conçue. Elle fait appel aux méthodes de Service. Vue(ou Web) : Correspond à l’interface avec laquelle l’utilisateur interagit. Ainsi il repose sur la volonté de séparer les données, les traitements et la présentation. <<Figure 5 : Modèle MVC>> Ci-dessous une figure qui expose les différentes couches qui représente notre modèle personnalisé : << Figure 6 : MVC personnalisé>>
  34. 34. 34 SECTION 2 : EXPRESSION DES BESOINS : Ce chapitre traite du rôle que tient UML pour compléter la capture des besoins fonctionnels ébauchée durant l’étude préliminaire. La technique des cas d’utilisation est la pierre angulaire de cette étape. Elle va nous permettre de préciser l’étude du contexte fonctionnel du système, en décrivant les différentes façons qu’auront les acteurs d’utiliser le futur système. Identification des cas d’utilisation Un cas d’utilisation (use case) représente un ensemble de séquences d’actions réalisées par le système et produisant un résultat observable intéressant pour un acteur particulier. Un cas d’utilisation modélise un service rendu par le système. Il exprime les interactions acteurs/système et apporte une valeur ajoutée « notable » à l’acteur concerné. Je ne vais détailler quelques cas d’utilisations qui illustrent Le cœur de fonctionnement de l’application. Use Case «Authentification» : << Figure 7 : Cas d’utilisation authentification>> Diagramme de séquence «Authentification» : << Figure 8 : Diagramme de séquence authentification>>
  35. 35. 35 Diagramme de cas d’utilisation général : << Figure 9 : Cas d’utilisation générale>> Spécifications techniques détaillés : Les diagrammes de cas d’utilisation et d’activités et le diagramme de classes de chaque étape dans le projet sont détaillé dans un rapport technique.
  36. 36. 36 SECTION 3 : CONCEPTION DU PROJET : Dans cette partie, on va illustrer les principales constructions du diagramme de classes UML durant l’étape d’analyse donner une vision générale de l’architecture logicielle qui sera mise en place. Analyse statique : Ce chapitre va nous permettre d’illustrer les principales constructions du diagramme de classes UML durant l’étape d’analyse. Le diagramme de classes a toujours été le diagramme le plus important dans toutes les méthodes orientées objet. C’est également celui qui contient la plus grande gamme de notations et de variantes. UML a réussi à unifier le vocabulaire et les concepts sans perdre la richesse et les apports des différentes méthodes existantes. Diagramme de classe global : Maintenant on doit mettre à jour les diagrammes de classes, afin de profiter de l’analyse réalisée avec les différents diagrammes dynamiques. On complète le diagramme de classe avec les opérations et les méthodes.
  37. 37. 37 << Figure 10 : Diagramme de classe global>> SECTION 4 : REALISATION DU PROJET : Cette partie est consacrée à la phase réalisation du projet qui comporte la réalisation du module stock de l’ERP AtlasWeb, son objectif de est de donner un aperçu sur l’interface homme/machine de l’application. La liste des documents:
  38. 38. 38 << Figure 11 : Liste des documents>> Cette interface offre la possibilité de consulter la liste des inventaires, mouvements, inter- dépôts, transformations en affichant toutes les informations relatives : le détail, le numéro, la date, ainsi que le commercial chargé du suivi, le montant et si le document est validé et le type pour le mouvement et transformation. La barre de recherche simple permet d’afficher le résultat selon le numéro, la date, le dépôt, le type, ou si le document est validé. On peut exporter la liste des documents sous format Excel, TXT ou CSV, avec la possibilité d’imprimer la liste sous forme d’un état PDF. L’état de la liste des documents :
  39. 39. 39 << Figure 12 : Etat de la liste des documents>> Vous pouvez visualiser la liste des documents avec un filtre, l’affichage du résultat avec les sélections proposées ou celles que vous aurez redéfinies ou complétées, la liste peux être enregistrée sous format PDF ou imprimer directement avec un simple clic. Détail du document :
  40. 40. 40 << Figure 13 : Détail du document>> Entête du document : affiche le numéro et la date du document, le dépôt, le fournisseur et le nom du responsable et type de document. Lignes du document : C’est une grille réservée aux articles qui font l’objet du document. Vous pouvez ajouter des articles ou supprimer un article du document. Un clic droit sur la grille permet d'accéder au menu contextuel qui offre toutes les fonctions utiles pour la saisie d'articles. Une barre d’outils est également disponible pour effectuer différentes opérations. Cette barre d’outils permet de déplacer les lignes articles, insérer de nouvelles lignes, insérer des commentaires, supprimer des lignes et afficher la fiche article. Pied de l’inventaire : Ces renseignements figurent au bas du document. Les valeurs qui s’affichent sont automatiquement calculés et remis à jour au fur et à mesure de la saisie vous ne pouvez pas les modifier à l'exception de quelques zones, vous pouvez saisir une observation du document que vous pouvez l’imprimer. L’état de la liste des documents :
  41. 41. 41 << Figure 14 : L’état du détail du document>> Vous pouvez visualiser un document et imprimer selon un filtre, l’affichage du résultat avec les sélections proposées ou celles que vous aurez redéfinies ou complétées, le documentpeut être enregistré sous format PDF ou imprimer directement avec un simple clic. Gestion des lots :
  42. 42. 42 << Figure 15 : Gestion des lots>> La gestion des lots vous permet de gérer comme des entités distinctes tous les lots, qu'ils proviennent de la fabrication interne ou des fournisseurs. Pour pouvoir gérer les lots d'un article en stock, vous devez d'abord le déclarer dans la fiche article concernée. Pour ce faire, vous devez activer la case Lot dans la fiche article. Si un article est géré par lots, toutes les quantités de cet article doivent être affectées à un lot. Chaque lot d'article est identifié à l'aide d'un numéro de lot unique, sous lequel il est géré. Ce numéro est saisi par l'utilisateur (attribution externe des numéros) ou attribué automatiquement. Le lot ainsi que les données relatives au stock du lot sont créés automatiquement lors de la première entrée de marchandises. Ainsi, vous n’êtes pas tenu de créer ces données manuellement. Etat de consultation stock
  43. 43. 43 << Figure 16 : Etat de consultationstock>> Chaque état de stock permet d’afficher l’état du stock d’un article dans un intervalle de temps selon des caractéristiques choisies. L’état affiche le code de l’article et libelle, sa famille et la quantité de cet article dans le stock d’une façon globale ou par dépôt, le prix de vente et la quantité client et fournisseur. On peur crée un filtre grâce à la barre de recherche simple qui permet de filtrer par code article ou libellé ou la famille ou par le type selon le choix. L’impression de l’état conserve le filtre, le résultat peut être imprimé directement ou sauvegarder sous format PDF. L’export de l’état peur conserver le filtre, on peut choisir aussi les colonnes à exporter selon le besoins, export permet de crée un fichier de Type Excel ou un document texte TXT ou sous format CSV. SECTION 5 : SUIVI :
  44. 44. 44 Présentation Deux structures de communication et décision sont mises en place dans le projet : Le comité décisionnel et de coordination pour tout ce qui concerne la validation des choix principaux, et le suivi de l’avancement du projet. Le comité de projet est l’instance opérationnelle du projet pour le suivi de l’avancement, les décisions fonctionnelles et techniques, la synchronisation des intervenants Organisation des comités de projet Le tableau ci-dessous représente les membres des comités de projet : Participants permanents : Chef du projet (encadrant) Membres de l’équipe Participants facultatifs : Le directeur de projet du Dyna-info Périodicité : Il se tient toutes les semaines. Lieu : Les locaux de Dyna-info Ordre du jour standard : Avancement du projet Suivi des actions décidées lors de la réunion précédente Analyse et suivi des risques pouvant avoir un impact significatif sur les délais, la qualité ou le budget Synchronisations entre différents intervenants Point de validation : Le compte rendu est validé soit explicitement soit automatiquement si aucune remarque ou amendement n’est apporté. <<Tableau 2 : Comité de projet>>
  45. 45. 45 Tableau de bord Le tableau de bord est un ensemble d’indicateurs peu nombreux conçus pour permettre aux gestionnaires de prendre connaissance de l’état et de l’évolution des systèmes qu’ils pilotent et d’identifier les tendances qui les influenceront sur un horizon cohérent avec la nature de leurs fonctions. C’est un outil de pilotage qui souligne l’état d’avancement dans lequel se trouve le processus afin de permettre au responsable de mettre en place des actions correctives. Analyse des écarts Si on fait une comparaison entre le planning prévisionnel et le planning réel du projet, on trouve que : La durée d’élaboration del’étude du module Stock a été réellement de 16 jours au lieu de 15 jours. La durée du développement a durée moins que prévue. Ces écarts sont dus essentiellement aux facteurs suivant : La sous-estimation ou la surestimation de la durée de ces taches. Non couverture préalable de tous les besoins fonctionnelles du projet
  46. 46. 46 CHAPITRE 8 : GESTION DES RISQUES SECTION 1 : PRESENTATION : La complexité, l'incertitude et l'extrême concurrence de l'environnement économique et industriel, dans lequel les entreprises évoluent aujourd'hui; de même que les difficultés rencontrées dans le management de leurs projets, sont à l'origine de nouveaux défis et de problèmes croissants. Il n'est pas rare de voir des projets aboutir à des échecs graves et coûteux, à une dégradation ou à une remise en cause de leurs principaux objectifs (coûts, délais et performances techniques), et parfois à leur abandon pur et simple. C'est pourquoi, la gestion des risques dans les projets est devenue ces dernières années, pour beaucoup d'entreprises une préoccupation majeure. Devant ce constat, il devient indispensable, voire impératif, pour les différentes personnes chargées de conduire des projets de mieux comprendre les risques potentiels associés à leurs projets et d'intégrer la gestion des risques dans le processus global de gestion des projets. La gestion des risques, permet de connaître l'évolution du risque tout au long du projet, elle s'appuie généralement sur un processus continu et itératif qui vise successivement à identifier et analyser les risques encourus, à les évaluer et à les hiérarchiser, à envisager les parades nécessaires et enfin à les suivre et à les contrôler. SECTION 2 : MATRICE DES RISQUES : Risque Probabilité Impact Echelle Stratégie Risques liées au projet : Cahier des charges fonctionnel est incomplet. Moyenne Elevé 50 Validation du cahier de charge avec les intervenants du projet avant la phase de la réalisation. Le produit final ne correspond pas à la demande du client. Fort Elevé 100 Utilisation des méthodes agiles basées sur la validation de chaque itération avec le client SCRUM Conception insuffisante. Faible Elevé 10 Réunion de coordination et d’encadrement. Questions et validations fréquentes du client. Dépassement du délai. Fort Elevé 100 Prévoir le risque de retard dans le planning communiqué au client.
  47. 47. 47 Augmenter la masse horaire. Ressources supplémentaire. Manque de compétences des développeurs. Faible Moyen 5 Structuration de l'équipe et redistribution des rôles. Renforcement et perfectionnement. Difficultés/bug liées à l’environnement de développement. Fort Moyen 50 Refaire les tests unitaires. Assurer les mises à jour. Absence ou maladies des ressources. Fort Elevé 100 Changement/réaffectation des taches. Augmenter la masse horaire. Recrutement temporaire des ressources. Retard sur les livraisons. Faible Moyen 5 Planification et analyse détaillé. Dépassement du coût. Moyenne Elevé 50 Assurer le contrôle et le suivi du projet. Réunion d’explication et ré- estimation des coûts. Risques techniques : Manque matériel et logiciel. Faible Moyen 5 Bien identifier les besoins par rapport à la technologie existante pour ajuster le projet. Problèmes liés aux matériels. Moyenne Moyen 25 Travail dupliquée sur 2 à 3 Serveurs. Sauvegarde hebdomadaire des réalisations. Défaillance du réseau. Faible Elevé 10 Contrôler et vérifier l’intégralité du système. Erreurs dues à l’utilisateur. Moyenne Elevé 50 Formation du personnel. Fournir une documentation. <<Tableau 3 : Matrice des risques>> Probabilité de la menace Impact Faible(1) Moyen (5) Elevé (10) Elevé (10) 10 50 100 Moyen (5) 5 25 50 Faible(1) 1 5 10 <<Tableau 4 : Probabilité de la menace>> CONCLUSION ET PERSPECTIVE
  48. 48. 48 Mon projet consistait à concevoir et implémenter un module d’un ERP de gestion commercial. Cette solution avait pour objectif d’offrir au client un progiciel qui englobe plusieurs module (Gestion commercial, comptabilité, paie, point de vente,…) dans un format Web afin de sécurisé et faciliter utilisation. Après mon intégration dans l’équipe, l’occasion s’est présentée afin de réaliser plusieurs tâches qui ont constitué ma mission de stage global. C’était aussi l’occasion d’apprendre de nouvelles méthodes de gestion, des technologies de développement et de versionning et de se familiariser avec des outils de bon gestion à savoir subversion, SAP Crystal Report, Scrum, etc. Durant tout le projet, j’ai veillé à respecter les objectives qualités requis. Le travail a demandé un effort de réflexion et de recherche pour pouvoir réalisé ce projet, Chose qui m’ a permis par la suite d’acquérir une double compétence technique et une culture de bonnes pratiques et de découvrir de nouvelles technologies et de les approfondir dans un monde qui ne cesse d’accroître jour après jour. On a pu atteindre la majorité des objectifs fixés au préalable, répondant parfaitement au cahier charges. Cette expérience nous a donc permis d’intégrer le monde professionnel, d’apprendre énormément sur le plan professionnel à l’intérieur d’une importante structure , et surtout de collaborer et communiquer avec des personnes aux compétences diverses. Une extension de ce travail serait de : Ajouter de nouveau module a ERP (Gestion des ressources humaines,…)
  49. 49. 49 WEBOGRAPHIE Le site MSDN de Microsoft (version FR) : http://msdn.microsoft.com/fr-FR/ Le site officiel de Dyna info : http://www.dyna-info.com/ Le forum des développeurs : http://www.developpez.com/ Le site de développement en ASP.NET http://quickstarts.asp.net Encyclopédie virtuelle http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

×