Your SlideShare is downloading. ×

Cycle d'évolution du produit

280
views

Published on

Lors de sa publication, un livre voit bien souvent certains de ses passages être coupés, quelques uns de ses chapitres retirés, le plus souvent en raison de contraintes éditoriales, comme un nombre de …

Lors de sa publication, un livre voit bien souvent certains de ses passages être coupés, quelques uns de ses chapitres retirés, le plus souvent en raison de contraintes éditoriales, comme un nombre de pages à respecter. Ces coupes ne signifient pas que les pages écartées soient de moindre intérêt ou mauvaises.
L’ouvrage Le Journal de BJ au bureau, publié en 2003 aux éditions Maxima, 320 pages, traduit en chinois et en coréen, n’a pas échappé à cette règle.
Ce document est l’un de ces passages.
Pour acheter Le Journal de BJ au bureau, cliquez ici.

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
280
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Entreprise Savoir-faire Savoir-être Bonus Extra bonus Cycle d’évolution interne du produit www.lejournaldebjaubureau.com
  • 2. Cycle d’évolution internedu produitCe à quoi on assiste bien souvent dansl’entreprise est au cycle dévolution interned’un produit. Les produits connaissentgénéralement un cycle en quatre phases àlintérieur de lentreprise. Chacune de cesphases correspond à "labandon" du produitpar un métier et à son "appropriation" par unautre métier. Le produit circule entre lesmétiers étant tour à tour le "chouchou" delun ou de lautre des métiers.Lors de la première phase, le produit sort leplus souvent de la R & D (Recherche etDéveloppement) ou du départementtechnique. Les ingénieurs ont beaucouptravaillé sur le produit. Ils se sont largementinvestis. Ils ont même parfois mis beaucoupdeux-mêmes dans son élaboration et saconception. Les débats techniques nont pasmanqué. Chacun y a été de sa vision deschoses, de sa vision du marché, de sa visiondu produit. Les prototypes nont pas manqué.Les versions intermédiaires non plus. Leproduit est leur "chouchou". Il est laconsécration de leurs efforts les plus récents.Ils sont fiers de leur produit. Il laime. Cestpourquoi ils ont parfois presque du mal à lelaisser partir de leur département de R & D.Pourtant le marketing les sollicite de plus enplus souvent pour savoir quand il pourralancer ce nouveau produit sur le marché.www.lejournaldebjaubureau.com
  • 3. La deuxième phase débute alors. Cest celleoù le produit va devenir le "chouchou" dumarketing. Le produit est sorti de sa phasedélaboration technique. Il faut désormais luitrouver un nom. Affirmer son identité enpeaufinant son design. Concevoir unpackaging. Définir le positionnement duproduit. Trouver une claim. Faire un marchétest pour valider loffre, la cible, etc. Bref,faire tout ce quil y a de plus sympa dans lemarketing. Le produit restera le "chouchou"du marketing pendant toute cette période delancement tandis que les ventes viendrontfrapper à sa porte pour savoir quand ilspourront commencer à vendre le produit.La troisième phase sera celle où le produitdeviendra le "chouchou" des ventes. Lesvendeurs aiment généralement un produitnouveau. Le vendre est un challenge. Cestloccasion de rappeler des clients un peumorts. De se tirer la bourre avec lescollègues. Dêtre le premier à signer un bonde commande pour ce produit. De réaliserses objectifs de vente et donc de toucher sacommission. Pendant toute cette phase lesvendeurs aimeront le produit pourvu quilmarche. Et puis ils finiront par sen lasser unpeu.www.lejournaldebjaubureau.com
  • 4. Viendra alors la quatrième phase. Celle quiverra le produit devenir le "chouchou" ducontrôle de gestion. Si le produit a bienmarché, il rentrera dans la catégorie deproduits quaiment les contrôleurs degestion. Les produits dits "valeurs sûres",cest à dire qui permettent de garantir desrentrées de chiffre daffaires régulières etsurtout de la marge.www.lejournaldebjaubureau.com