• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Présentation de Christian Langevin au Club IES_Veille Technologique
 

Présentation de Christian Langevin au Club IES_Veille Technologique

on

  • 722 views

Support de présentation de Christian Langevin au Club IES (IAE de Paris Alumni) sur le thème de la Veille Technologique. ...

Support de présentation de Christian Langevin au Club IES (IAE de Paris Alumni) sur le thème de la Veille Technologique.
Conférence organisée par Jérôme Bondu, président du Club IES.

THEME :
Durant cette conférence, Christian Langevin présentera :
- L’évolution des techniques en veille technologique, depuis les années 80, jusqu’aux techniques les plus actuelles et innovantes.
- Une présentation des aspects organisationnels et humains pour la mise en place et l’optimisation d’un système de veille technologique.
- Les outils pour mener ce type de veille.

________________________________
INTERVENANT :
Christian Langevin est un des pionniers de la veille technologique en France.
Il a été directeur associé d'Innovation 128, qui sera au milieu des années 1990 le leader français du conseil et des prestations en veille technologique et intelligence économique. Christian Langevin est actuellement directeur général de Qwam Content Intelligence. Il est titulaire d'un doctorat en modélisation numérique à l'Imperial College (University of London) et de l'IAE de Paris-Sorbonne (DESS-MBA).
Qwam Content Intelligence est une société spécialisée dans les solutions logicielles pour l’accès à l’information électronique.

Statistics

Views

Total Views
722
Views on SlideShare
615
Embed Views
107

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

3 Embeds 107

http://www.scoop.it 104
http://inter-ligere.fr 2
http://feedly.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Présentation de Christian Langevin au Club IES_Veille Technologique Présentation de Christian Langevin au Club IES_Veille Technologique Presentation Transcript

    • Conférence Club IAE Intelligence Economique - L’évolution des techniques en veille technologique, depuis les années 80, jusqu’aux techniques les plus actuelles et innovantes - Une présentation des aspects organisationnels et humains pour la mise en place et l’optimisation d’un système de veille technologique - Les outils pour mener ce type de veille Qwam Content Intelligence Christian Langevin – Directeur Général © Qwam Content Intelligence - Diffusion et reproduction interdites - 2014
    • Qui sommes-nous ? → Entreprise spécialisée dans la mise à disposition de solutions logicielles de veille, recherche, gestion et diffusion de contenus électroniques → Membre de Cap Digital «Pôle de compétitivité» des technologies numériques → Labellisé BPI (ex OSEO) «entreprise innovante»  Label «Oséo Excellence» depuis mars 2011 (Nota : Oséo Excellence est le label délivré par Oséo aux 2000 PME les plus innovantes de France (tous secteurs confondus) ; label renouvelé en 2012 et 2013) → Qwam Content Intelligence s’est vu attribué début 2013 un projet de R&D au titre du Fonds de Soutien Numérique (FSN) « Investissements d’avenir » (Grand Emprunt) 2
    • Nos offres Qwam Content Intelligence propose un ensemble d’offres et solutions logicielles métier pour la veille, la recherche et la gestion d’informations Les plateformes globales : → QES InfoMedia Suite Plateformes d’agrégation, gestion, recherche et diffusion de flux et d’archives presse et media → QES KM/GED/Veille Suite Plateformes de veille, capitalisation, recherche, gestion et diffusion d’information R&D/innovation, scientifique et technique, stratégique et concurrentielle Les solutions spécialisées : → QES PressReview – Module gestion panorama de presse et archives associées Solutions de gestion et diffusion des panoramas et piges de presse, moteur de recherche presse → QES DocOnline Portails documentaires et solutions de gestion d’information → QES Biblio Solutions de recherche et surveillance de bases de données scientifiques et techniques 3
    • Nos offres Qwam Content Intelligence vous propose Les solutions de veille intégrées et personnalisables (solutions sur abonnement, SaaS) : →Ask'n'Read  Solutions de veille web en temps réel Pour la veille en continu de toute l'information sur le web • Module tableaux de bord • Module AsknWatch de rédaction de synthèses et de partage d’informations • Modules complémentaires : diffusion de flux d’information (intranet, web) et portails d’informations 4
    • Historique →Veille et information électronique →L’information électronique date des années 70-80 →Avant cette époque, systèmes de fiches de différents types :  Fiches papier  Microfilms  Systèmes de classement manuel
    • Historique →Pendant cette période émerge deux grandes familles d’outils électroniques :  Les serveurs en-ligne (orientation centres de documentation) • Interfaces propriétaires et langages abscons  Les systèmes de gestion électronique de documents (GED) • Utilisés pour la saisie interne de références de documents
    • Historique →A partir des années 70-80, l’offre d’information électronique s’est développée jusqu’au milieu des années 90 autour de la logique de « catalogage » :  Bases de références de documents papier (puis scannés)  De bases bibliographiques (réf. d’articles)
    • Historique →Pendant cette période l’IE (qui n’existe pas de façon formelle) se résume surtout à de la collecte d’informations informelles (salons, conférences, etc.) →Emergence du concept de veille aux US (début 1980) →Emergence du concept de veille en France (1985-1986) →Premiers prestataires à cette époque en France (principalement autour de la veille techno)
    • Historique →Veille technologique  Veille bibliographique (bases de données bibliographiques, bases brevets)  Revues de sommaires  Congrès, salons, experts, études, etc.
    • Début de l’internet →Emergence de l’information électronique à grande échelle depuis l’avènement du web (1996) →Les flux et stocks d’information sont tous les deux croissants ; les notions clés :  Volumétrie (cf. volumétrie du web)  Hétérogénéité des sources et informations (typologie, origine)  Multi-linguisme  Temporalité (instantanéité, fréquence de mise à jour, etc.)
    • A partir de 2000 →A partir de 2000 apparaissent les premiers outils pour la veille : premiers outils de veille desktop →Les fournisseurs de contenus (bases de données et éditeurs de contenus) basculent sur le web → La veille médias (revue de presse) «s’électronise» →Veille techno : l’information électronique «formelle» devient plus «importante» que l’information «informelle»  Changement de paradigme difficile pour l’approche «veille par experts»
    • A partir de 2003-2005 →Les solutions de veille se multiplient et se professionnalisent →Une quinzaine d’acteurs émergent en France →Les consultants en veille se multiplient
    • Depuis 2010 →Emergence des réseaux sociaux, blogs, etc.  Généraux  Associés à une publication de référence : ex : http://blogs.nature.com/  Plateformes collaboratives inter-chercheurs ou réseaux sociaux spécialisés (researchgate.com, etc.) →Emergence de l’open access  Sources ouvertes scientifiques
    • Pourquoi des outils ? →En veille les outils servent à :     Gérer la volumétrie et la multiplication des sources Maitriser les temps de traitement Organiser la diffusion Optimiser les coûts (humains) →Les outils (alertes) sont très souvent associés aux éditeurs de contenus
    • Les différents types de veille
    • Veille technologique →Quelques caractéristiques de la veille technologique  Importance des publications de référence (articles, brevets, etc.) et du web « invisible » en comparaison avec le web général  Temporalité plus longue  Nécessité de capitaliser l’information  Analyse plus complexe (experts)  Diffusion et appropriation complexe →http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_technologique  Pas bon …
    • Cycle de la veille et processus associés - le cas de la veille technologique Articulation entre R&D et besoins de veille ; Veille techno/innovation Articulation R&D, innovation, stratégie Interprétation et prise de décision Livrables multiples : newsletters, bases de connaissances, analyses, etc. Orientations Recensement de sources Diffusion et partage Problématique du partage et de l’appropriation (KM) Dimension métier Pilotage/administration du système Traitement et analyse Complexité du traitement et de l’analyse dès que les volumes d’information sont importants Nécessite l’implication des experts au sein du réseau de veille Définition des axes de veille assez complexe ; articulation brevets, articles, news, réglementaire, etc. Acquisition, collecte et surveillance Sources très hétérogènes (articles, brevets, flux, etc.) ; méta-données plus complexes
    • Quelles approches pour la veille techno ? →Approche veille web généraliste :  Outils gratuits et solutions personnelles • Pas de sources bibliographiques, ni de sources payantes • Plus/moins o + Peu couteux (à première vue) o -- Faible couverture, pas de partage, pas d’expertise, etc.
    • Quelles approches pour la veille techno ? →Approche veille techno « biblio only » • Synthèses biblio faites par centres de doc o + Un certain niveau de coordination ; synthèses ; valeur ajoutée si participation d’experts avec la doc o -- Mauvais rapport qualité/prix • Abonnements corporate à des ressources bibliographiques globales o + Simple à mettre en oeuvre o -- Veille techno laissée aux individus ; pas forcément de démarche globale
    • Quelles approches pour la veille techno ? →Plateformes veille web professionnelles • Bases bibliographiques ou sources payantes pas tout le temps intégrée o De part son savoir-faire dans la veille R&D et techno, Qwam a intégré ce type de sources au sein de sa plateforme (voir copies d’écran à la fin de la présentation) • Plus/moins o + Intérêt car volumétrie du web et des sources scitech géré par outil pro ; modules de traitement, de gestion documentaire et d’analyses intégrés à la plateforme pour certaines (Qwam) o -- Plus on intègre de sources de type différents (web, articles, brevets, etc.) et de fonctionnalités (documentaires, analyses, etc.), plus la mise en œuvre est complexe (budget élevé et compétences internes)
    • Quelles approches pour la veille techno ? →Approche consultants et experts • Equipes internes : Scientific intelligence, Business ou Marketing Intelligence o + Simple à mettre en œuvre : il suffit de trouver les bonnes personnes (profils mixtes info/experts) ! o + Sont souvent adeptes des outils et plateformes o -- Attention à ne pas fonctionner en circuit fermé ; niveau de rattachement (?); communication interne (?) • Equipes externes o + Valeur ajoutée si participation d’experts (anciens de l’entreprise) o -- Faible diffusion ou appropriation par l’organisation ; à utiliser pour des éclairages sur des sujets particuliers
    • Quelles approches pour la veille techno ? →Les clés du succès de la veille techno • R&D/innovation considéré comme une priorité stratégique • Sponsor au CoDir/CoEx (pour avoir des moyens) • Porteur de projet respecté avec équipe compétente • Moyens adaptés aux objectifs • La bonne approche est un mix des approches décrites précédemment
    • QES KM/GED/Veille Suite → Module d’administration et de gestion des sources d’information et des résultats de veille → Abonnements aux newsletters → Bases connaissances → Portail personnalisable avec widgets personnalisables par profil utilisateurs → Moteur de recherche 23
    • QES KM/GED/Veille Suite → Abonnement à des profils thématiques (via sélection dans liste de sujets) ; newsletters personnalisées 24
    • NOUS CONTACTER Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire ➔ Christian Langevin Directeur des Opérations Qwam Content Intelligence 01.44.69.59.20 langevin@qwamci.com www.qwamci.com Informations complémentaires et démonstrations en-ligne : info@qwamci.com © Qwam Content Intelligence - Diffusion et reproduction interdites - 2013 25