Atelier 1 acteurs de la marque vignobles & découvertes

  • 129 views
Uploaded on

Atelier Vignobles & Découvertes, travailler en réseau et s'organiser autour d'actions collectives.

Atelier Vignobles & Découvertes, travailler en réseau et s'organiser autour d'actions collectives.

More in: Marketing
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
129
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Workshop Pays d’Aix - 17 février 2014- Acteurs de la marque « Vignobles & Découverte » : travailler en réseau et s’organiser autour d’actions collectives
  • 2. POUR SE PRESENTER… 2 Accompagnement marketing & formation Consultant formateur en marketing tourisme opérationnel (marketing, e- tourisme, études), responsable du département formation de CoManaging. Expérience professionnelle de plus de 20 ans dans le domaine du marketing touristique territorial (régions, départements, pays, stations et villes touristiques). Objectif : dans le cadre d’une mutation des marchés du tourisme, aider les entreprises touristiques et les collectivités à mieux comprendre et maîtriser les outils du web et à concevoir des stratégies intégrées pour être présent, facilement, efficacement, avec des résultats durables. Contact : fc@comanaging.net - Tel : 06 23 65 27 36 http://twitter.com/fclermontpro www.facebook.com/francoiseclermont.pro http://fr.linkedin.com/in/fclermontpro
  • 3. POUR SE PRESENTER… 3 • Prénom/Nom • Activité professionnelle (entreprise / territoire et fonction) • Les réseaux auxquels vous participez sur le territoire • Les projets qui vous animent sur le territoire • Un objectif concernant cet atelier ?
  • 4. PROPOSITION ORDRE DU JOUR 4 Préalable : Infos clés sur le réseau « Vignobles & Découverte » 1. Se mettre en seau et se structurer : pour quels enjeux ? Enjeux concurrentiels, d’ rience client, de qualite, d’innovation, de positionnement & de communication Atelier : quels enjeux, objectifs & es pour le Pays d’Aix ? 2. Se mettre en seau et se structurer : pour faire quoi ? Exemples de bonnes pratiques Atelier : boîte es d’actions collectives sur le Pays d'Aix 3. Se mettre en seau et se structurer : comment ? Exemples, modes de travail et d’organisation Atelier d’organisation autour d’actions mettre en œuvre en 2014
  • 5. Préalable : Infos clés sur le réseau « Vignobles & Découverte »
  • 6. 36 DESTINATIONS EN FRANCE 6 Lancé en 2010, le label « Vignobles & Découvertes » est une marque collective qui compte : 36 destinations en France + de 3 000 membres
  • 7. UN OUTIL DE DÉVELOPPEMENT 7 La marque vise : • à développer la mise en réseau et la synergie entre les acteurs • assurer au client une qualité d’accueil • à favoriser l’émergence et la valorisation de produits qualifiés • à élargir ainsi la gamme de produits en désaisonnalisant l’offre touristique In fine, développer la fréquentation touristique en s’appuyant sur un produit culture - terroir
  • 8. DES NOUVELLES OFFRES 8 Les produits doivent répondre aux nouvelles attentes des clientèles : • la praticité, la mobilité, la variété, la qualité et la liberté d’engagement • la recherche d’ambiance, de bien être, d’art de vivre, de nouvelles expériences • la tendance à développer un comportement de conso- acteur (éthique et durable).
  • 9. LES ACTEURS IMPLIQUÉS DANS LA MARQUE 9 Vignerons / Restaurateurs Au cœur de l’offre et du positionnement : 30 domaines viticoles dont 5 caves coopératives, 25 restaurants Sites / prestataires de services / hébergeurs / événements Prestataires d’offres complémentaires – identité du territoire, prescripteur s de l’offre – relais de communication : 16 sites patrimoniaux, 5 prestataires, 26 hébergeurs, 9 évènements Réceptifs Promotion & commercialisation : 3 réceptifs Pays d’Aix / Sud Lubéron 114 acteurs
  • 10. 1 – Se mettre en réseau et se structurer : quels enjeux ?
  • 11. DES ENJEUX CONCURRENTIELS 11 Explosion de l’offre touristique dans le monde
  • 12. DES ENJEUX CONCURRENTIELS 12 2002 : 3 millions de sites web 2013 : 863 millions de sites web
  • 13. DES ENJEUX CONCURRENTIELS 13 Oenotourisme : 1 million de pages sur Google Des destinations étrangères et des agences qui font de la publicité Comment être visible ? Importance de se regrouper / mutualiser autour de marques fortes (destinations, labels, distributeurs …)
  • 14. DES DESTINATIONS DANS LE MONDE ENTIER 14 Orange Voyages présentait cette année un reportage sur les vins du monde (+ de 10 000 vus) Italie Portugal Argentine Espagne Chili Allemagne Chine Australie Afrique du Sud Grèce Copie d’écran le 12/02/14 sur http://voyages.orange.fr/reportages/photos/vins-du-monde-10-destinations-oenotouristiques-a-l-etranger/oenotourisme-organise-en-afrique-du-sud.html
  • 15. DES DESTINATIONS DANS LE MONDE ENTIER 15 Copie d’écran le 12/02/14 sur eblogdetripadvisor.wordpress.com/2012/10/16/tripadvisor-presente-le-travellers-choice-destinations-oenologiques OENOTOURISME SUR TRIPADVISOR La France n’est pas dans le Top 5 des voyageurs; La Provence par contre se classe à la 3e place des destinations européennes
  • 16. DES ENJEUX CONCURRENTIELS 16 Le réseau & le travail collectif : être plus fort, se donner plus de moyen, donner plus de visibilité à ses actions
  • 17. Question 17 Pour la destination « Vignobles & Découverte » Pays d’Aix – Sud Lubéron, y a-t-il un enjeu concurrentiel ? quelle est votre ambition ?  Ambition d’être parmi les destinations oenotouristiques phares françaises et de rester dans le TOP 5 des destinations oenotouristiques européennes  Contribuer { faire de l’oenotourisme une activité reconnue et pratiquée plus largement par les clientèles touristiques sur le territoire (être dans la liste des activités recherchées et pratiquées)  Développer la dimension « viticole » dans l’image du territoire (pas uniquement PLAGE ou SITES CULTURELS) et fédérer les acteurs du territoire autour de cette image, en appui des savoir-faire.
  • 18. DES ENJEUX DE QUALITE 18 Les touristes sont à la recherche de « Value for money » Recherche de l’offre de qualité adaptée à ses attentes Adéquation entre la promesse, le rêve et l’expérience vécue Dans un contexte de budget serré, une exigence de réussir son ou ses moments de vacances.
  • 19. DES ENJEUX DE QUALITE 19 Le « value for money » est évalué pour une part importante à l’aune de la qualité de l’échange avec le territoire, l’hébergeur, l’ artisan…
  • 20. DES ENJEUX DE QUALITE 20 VERS DES OFFRES PLAISIR, ÉMOTIONNELLES & DURABLES Source : Nouvelles perceptions des offres touristiques - Etude DGCIS - 2010 Montée en gamme vers : + de Personnalisation + de Relationnel et humain + Bien-être + Engagement & durable
  • 21. DES ENJEUX D’EXPERIENCE CLIENT 21 L’expérience client est au centre du marketing actuel des entreprises qui réussissent. Expérience client = source d’enchantement = effet WOW ! • Qui laisse un souvenir impérissable • Qui fait la différence dans un marché très concurrentiel • Qui est exprimé devant l’innovation • Qui est suscité par le caractère unique de l’expérience  L’expérience, c’est : • Mille et une idées • Mille et un détails • Mille et un souvenirs
  • 22. DES ENJEUX D’EXPERIENCE CLIENT 22 Un consommateur qui recherche à vivre des expériences aux contact des habitants, découvrir la vie & culture locale, apprendre et participer.
  • 23. DES ENJEUX D’EXPERIENCE CLIENT 23 Garantir une bonne expérience client nécessite une organisation & une mise en réseau de nombreux acteurs sur le territoire. Commerce / artisanat Transports / Services Loisirs / Vie culturelle Environnement Habitants Entreprises / vie économique Le maillon le plus faible influencera négativement la perception de l’expérience client
  • 24. DE NOUVEAUX INDICATEURS DE MESURE 24 En matière d’évaluation de la qualité, l’enjeu est de mesurer le niveau d’implication du client (au delà de la satisfaction client), ce qui passe par un nouvel indicateur de mesure : le NPS (ou en Français le SNR = Score Net de Recommandation)
  • 25. Question 25 Pour la destination « Vignobles & Découverte » Pays d’Aix – Sud Lubéron, y a t-il un ou des enjeux en matière de qualité et d’expérience client ? quels sont-ils ?  Enjeu principal : mieux se connaître pour effectivement faire jouer l’effet réseau (informer sur les autres activités & prestataires, les valoriser et les faire connaître, jouer la complémentarité)  Ne pas attendre les éductours organisés par les organismes de tourisme pour prendre l’initiative d’aller rencontrer les autres acteurs de son territoire : être actif, aller à la rencontre, visiter les autres prestataires autour de sa structure !
  • 26. DES ENJEUX D’INNOVATION / OFFRES NOUVELLES 26 L’innovation est essentielle pour se différencier et pour renouveler l’attention des clientèles & des médias. L’innovation est un des axes de travail proposés dans le cadre du schéma de développement du Pays d’Aix : innovation produits, innovation services, innovation marketing, etc.
  • 27. DE NOUVELLES OFFRES APPARAISSENT 27 • Des domaines viticoles ont aménagé des chambres dans des tonneaux ou des cuves de vin. • Le Château Vieux Lartigue à côté de Saint-Émilion, propose de dormir dans un foudre (grand tonneau) de 750 hl aménagé en une chambre de 20m2. En partenariat avec une tonnellerie, le Château a baptisé ce nouvel hébergement « Coup 2 Foudres ». Capture d’écran le 20/12/13 sur http://www.hotels-insolites.com/ et http://www.coup2foudres.com/
  • 28. DE NOUVELLES OFFRES APPARAISSENT 28 Capture d’écran le 31/01/2014 sur http://www.camping-beaujolais.com/hebergements-tarifs/oenolodge-2pers/ Les « oenolodges » mêlent un hébergement touristique avec la possibilité de déguster des vins proposés dans la cave à vin privative située dans la chambre. Exemple d’un oenolodge dans le Beaujolais
  • 29. DE NOUVELLES OFFRES APPARAISSENT 29 Parcours multi-media mis en place par La maison Eppelmann (Allemagne) sur son domaine : les visiteurs peuvent utiliser leur smartphones pour scanner des QR codes et visionner des vidéos leur permettant d’en apprendre plus sur les cépages, le processus de vinification et le terroir. Les visites s’achèvent par une dégustation. Capture d’écran le 21/12/13 sur http://www.allgemeine-zeitung.de Demain, avec des Google Glass
  • 30. INNOVATION & DURABLE 30 Créer des échanges entre prestataires complémentaires Echanger et travailler avec des structures hors tourisme Des territoires se structurent pour inciter à des innovations en lien avec le durable
  • 31. Question 31 Pour la destination « Vignobles & Découverte » Pays d’Aix – Sud Lubéron, y a t-il un ou des enjeux en matière d’innovation & de créations d’offres nouvelles ? Lesquels ?  Travailler par mini-destinations (bassins homogènes – cf. segmentation territoriale de Vignobles et Découvertes Pays d’Aix – Sud Lubéron) pour travailler ensemble et créer des offres nouvelles : animations, visite + restauration, visite + hébergement, visite + autres activités, etc.  Travailler par segments de clientèles pour adapter et valoriser des offres en fonction des attentes spécifiques  Travailler des idées d’offres nouvelles de restauration au domaine
  • 32. DES ENJEUX DE POSITIONNEMENT & DE COMMUNICATION 32 VALORISER SON IDENTITÉ, CHOISIR UN POSITIONNEMENT = SE DIFFÉRENCIER Affirmer son identité & son positionnement Les valoriser dans ses contenus Les raconter et les faire vivre
  • 33. DES ENJEUX DE POSITIONNEMENT 33 Faire vivre le positionnement : • dans les offres de produits et les animations proposées, • dans la communication en ligne (Internet) & hors ligne.
  • 34. DES ENJEUX DE COMMUNICATION 34 Un touriste hyper-connecté 20% des e-touristes ont utilisé les médias sociaux lors de la préparation de leurs vacances en 2012. Les 2/3 des touristes se connectent sur Internet pendant leur séjour dont + de la moitié pour rechercher des informations et des activités à faire (source : étude M-Tourisme & réseaux sociaux – CRT Bretagne/FNCRT 2013)
  • 35. DES ENJEUX DE COMMUNICATION 35 Me connecter où je veux, quand je veux, avec le terminal que je veux ! Un touriste multi-écran « Désormais la bataille de l’Internet va se déclencher sur les terminaux mobiles » (Frédéric Pilloud, Directeur Marketing d’Opodo France)
  • 36. DES ENJEUX DE COMMUNICATION 36 La communication 2014 est une communication intégrée (en ligne et hors ligne), multicanal, sociale et relationnelle. Le client est multicanal, hyper-connecté, multi-écran. Il est social et est en attente de personnalisation , d’interactivité, de participation et de dialogue. Site web responsive Blog responsive Réseaux sociaux : Facebook / Google Twitter Youtube / Dalilymotion / Viméo Panoramio / Pinterest / InstagramQr Code / Applications découverte Editions / plaquette / cartes Emailing / newsletter Sites d’avis / témoignages Boutique Publicité / flyer / affichage Partenariats / Co-branding
  • 37. DES ENJEUX DE COMMUNICATION 37 Est-ce que la destination est présente à tous les moments du parcours clients ? LEUR FAIRE CONNAÏTRE LES OFFRES OENOTOURISTIQUE DU TERRITOIRE LES SÉDUIRE SUCITER LEUR INTERET LEUR DONNER ENVIE LES INFORMER REPONDRE A LEURS QUESTIONS LES CONVAINCRE LES TRANSFORMER EN CLIENTS FACILITER L’ACTE D’ACHAT LES SATISFAIRE LES DIGITALISER SUSCITER LE PARTAGE DE LEUR EXPERIENCE AVEC LEURS AMIS LES FIDELISER EN FAIRE DES AMBASSADEURS « Destination Vignobles » / foires & salons / relations presse Visocarte / Site web Aix /sites individuels de chaque acteur Plaques en métal / signalétique Site Route des Vins de Provence / site web Aix / Support de promotion pocket 4 bassins
  • 38. Question 38 Pour la destination « Vignobles & Découverte » Pays d’Aix – Sud Lubéron, y a-t-il des enjeux en terme de positionnement & de communication ? Lesquels ?  Faire connaître et faire vivre les positionnements territoriaux  Enrichir cette segmentation territoriale (4 bassins) et leur positionnement par un travail de segmentation par typologie de clientèles (enrichir la grille actuelle qui recense les offres par bassins : ex. offres pour visiteurs de proximité, offres pour « amateurs avertis », offres pour clientèle étrangère « haut de gamme », etc.)
  • 39. En conséquence : un marketing du lien 39 Un marketing qui personnalise l’offre, crée l’échange et le partage, tisse une relation durable, qui suscite l’engagement du client et le transforme en amis & ambassadeurs Source : Yan Claeyssen – 28/05/13 Marketing Client
  • 40. En conséquence : un marketing du lien 40 Se constituer et animer sa ou ses communautés vous donne une puissance marketing sans égal : pour améliorer ses offres, enrichir les contenus d’informations, développer votre audience et accroître durablement vos résultats
  • 41. ATELIER – Mise en commun 41 Quels enjeux, objectifs & idées pour le Pays d’Aix ?  Un enjeu fort de fédération et communication interne : faire vivre la destination oenotouristique en fédérant les acteurs du territoire autour de cette image et de ces offres  Un objectif prioritaire : créer un réseau fort qui s’appuie sur des communautés d’acteurs dynamiques et actifs par bassins, qui apprennent à se connaître, se rencontrent, créer des animations et des offres ensemble  Une idée : enrichir le travail de segmentation en travaillant à partir de la demande, pour une meilleure efficacité promotionnelle & faciliter la mise en réseau en fonction des clientèles visées.
  • 42. 2 – Se mettre en réseau & se structurer : pourquoi ?
  • 43. TRAVAILLER EN RESEAU OU ÊTRE ISOLÉ 43
  • 44. POUR SE CONNAÎTRE, FAIRE VIVRE LE RÉSEAU, SE FORMER 44 LES CLUBS DESTINATION de la Somme : rassembler l’ensemble des acteurs touristiques d’un même secteur géographique en mixant les professions afin de connaître, de donner des réflexes de travail en réseau afin d’améliorer la qualité du service offert aux touristes (matinée ou journée découverte – mini- éductours, conférences avec des experts, forum de discussion, formations) LE RESEAU DES ACTEURS DE LA MARQUE ESPRIT LOT Même principe : éductours chez un prestataire + conférence et repas commun
  • 45. POUR AMÉLIORER L’ACCUEIL ET TRAVAILLER SUR L’EXPÉRIENCE CLIENT 45 Bonnes pratiques : ex. la marque Picardie, avec comme objectif de faire vivre une expérience authentique, transmise et partagée.
  • 46. POUR AMÉLIORER L’ACCUEIL ET TRAVAILLER SUR L’EXPÉRIENCE CLIENT 46 Organisation d’ateliers participatifs, mélangeant par territoire tous les acteurs impliqués quelque soit la filière.  Ces ateliers ont eu pour objet d’organiser des échanges entre les professionnels pour partager les bonnes idées sur le thème « comment faire vivre une expérience unique et authentique du territoire »  Ils ont débouché sur des cahiers d’idées.
  • 47. POUR DÉVELOPPER DES CADEAUX D’ACCUEIL 47 Capture d’écran le 24/09/12 sur http://www.tregor-cotedajoncs-tourisme.com/documents/pdf/lettreOT_juin12.pdf et sur http://feader.paca.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/FicheGAL-Pays_GapFR_cle8e2cc2.pdf Le CDT des Hautes-Alpes propose aux hébergements des coffrets de produits locaux à offrir à leurs clients Quelques organismes de tourisme ont mis en place des coffrets d’accueil Dans les Côtes d’Armor, les offices de tourisme distribuent aux clientèles famille un petit sac contenant une bouteille d’eau d’une marque locale partenaire, des cahiers de coloriage, des brochures,….
  • 48. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS exemples de bonnes pratiques http://blog.sitesdexception.fr/wp-content/uploads/2013/04/CP-duos-vignerons-en-Lodevois-et-Larzac-avril2013.pdf « Avec un guide, vous découvrirez les spécificités et la richesse de nos paysages et de notre patrimoine… Avec les vignerons ,vous dégusterez, savourerez une histoire, une passion, des vins d’exception. » L’office de tourisme Lodévois et Larzac propose pendant la saison une visite guidée par mois chez un vigneron du territoire : les « Duos Lodévois »
  • 49. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS exemples de bonnes pratiques 49 Capture d’écran le 01/02/2014 sur http://www.anjou-tourisme.com/Randonnees/balades-a- velo/itineraire-layon-aubance , sur http://bordeaux.winetourbooking.com/la-medocaine- loenotourisme-a-velo/ , et sur http://www.eepik.com/parcours/ Avec le vélo : ex. package (ex. du parcours dans le Layon), en événementiel (ex. la Médocaine) ou en randonnées libres (ex. des locations de vélo électrique au Pic- Saint-Loup), le vélo et l’oenotourisme sont les bases de nombreuses offres.
  • 50. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS exemples de bonnes pratiques 50Capture d’écran le 22/01/14 sur http://www.domainedeladourbie.fr/ Evènementiel : ex. Certains domaines utilisent leur domaine ou leur chai pour organiser des évènements comme des concerts ou des expositions artistiques
  • 51. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS exemples de bonnes pratiques 51Capture d’écran le 16/02/13 sur http://www.larrivethautbrion.fr Le château Larrivet Haut- Brion a créé une série événementielle « Les oenofolies » : dégustations atypiques et occasionnelles, souvent organiser avec d’autres acteurs locaux (ostréiculteurs, restaurateurs, a ssociations, etc.) pour entretenir l’intérêt des clients (dans un caveau parisien, en haut d’une dune, dans une galerie d’art, etc.) Chaque oenofolie a son album photo sur la page
  • 52. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS exemples de bonnes pratiques 52 Capture d’écran le 26/09/11 sur http://www.villastuart.com Capture d’écran le 26/05/10 sur http://www.domainedubuc.com Des chambres d’hôtes développent des offres thématiques et des packages incluant des cours de cuisine ou des dégustations oenologiques.
  • 53. POUR CONSTRUIRE DES OFFRES & ANIMATIONS Des projets 53 Projets Pays d’Aix / Sud Lubéron : Travail en commun de 2 ou 3 chefs le vendredi soir dans un restaurant autour d’un dîner { base de produits locaux (sur réservation le vendredi soir) Valorisation de binômes restaurateurs – viticulteurs qui se sont « choisis ». Le restaurateur parle de sa cuvée « coup de cœur » et le vigneron évoque un plat spécifique.
  • 54. POUR AMÉLIORER & DÉVELOPPER L’INFORMATION & LA COMMUNICATION 54 La mise en réseau, la synergie des actions, l’organisation de la collecte et du partage des informations sont des éléments clés de réussite. Exemple d’une cave dans le Gaillacois qui valorise la marque « Vignobles et Découvertes » sur son site web. SE RENVOYER LES CLIENTS
  • 55. POUR AMÉLIORER & DÉVELOPPER L’INFORMATION & LA COMMUNICATION 55 Certains territoires « Vignobles & Découvertes » ont mis en place des pages Facebook bien animées : le réseau peut être impliqué dans l’animation de la page. Capture d’écran le 16/02/13 sur Facebook
  • 56. POUR AMÉLIORER & DÉVELOPPER L’INFORMATION & LA COMMUNICATION 56 D’autres territoires ont développé des applications : ex. les vignobles du Jura Capture d’écran le 16/02/13 sur http://www.jura-tourism.com/A-voir- A-faire/Deguster-le-Jura/Vignoble-du-Jura/Application-smartphone
  • 57. POUR AMÉLIORER & DÉVELOPPER L’INFORMATION & LA COMMUNICATION 57 D’autres territoires ont développé des applications : ex. les vignobles du Jura Capture d’écran le 16/02/13 sur http://www.jura-tourism.com/A-voir- A-faire/Deguster-le-Jura/Vignoble-du-Jura/Application-smartphone
  • 58. POUR AMÉLIORER & DÉVELOPPER L’INFORMATION & LA COMMUNICATION 58 Certains territoires, pour d’autres marques ou filières, ont mis en place de courts témoignages vidéos, excellents vecteurs de communication. Les films peuvent être utilisés par tous les acteurs.
  • 59. LE TRAVAIL EN RÉSEAU PEUT PERMETTRE 59 d’échanger des expériences d’identifier de bonnes pratiques de mettre en commun les difficultés de trouver ensemble des solutions de développer des gestes d’accueil de se renvoyer les clientèles de construire de nouvelles offres De créer de micro-évènements De mutualiser des outils d’information & de communication etc…
  • 60. ATELIER 60 Boîte { idées d’actions collectives sur le Pays d’Aix  Une mutualisation des offres d’animations : collecte via PATIO, puis diffusion élargie  Un enrichissement de la carte « Vignobles & Découvertes Pays d’Aix – Sud Lubéron avec des indications de positionnement client (typologie de clientèles)  Des éductours par bassins pour faciliter les rencontres & échanges (en appui d’une dynamique initiée par les acteurs professionnels eux-mêmes – ne pas attendre pour être actif et se rencontrer)  Des ateliers (ou formation - action ?) pour travailler les expériences clients & susciter la création d’offres nouvelles
  • 61. 3 – Se mettre en réseau & se structurer : comment ?
  • 62. DES DESTINATIONS SE STRUCTURENT 62 Une association : les étapes du Cognac (160 membres) avec un site web, une plaquette, 5 routes du Cognac et un label « Etapes du Cognac » délivré après visite. Copie d’écran le 12/02/14 sur http://www.cognacetapes.com
  • 63. DES DESTINATIONS SE STRUCTURENT 63 Une association : Tourisme de terroir en Vignoble Gaillacois présente la destination viticole avec un site web (une quarantaine de membres), un vitipass. Copie d’écran le 12/02/14 sur http://www.terroirdugaillac.com
  • 64. DES DESTINATIONS SE STRUCTURENT 64 D’autres territoires font fonctionner le réseau entre acteurs pour les échanges, le travail sur l’accueil, l’offre… L’ensemble des acteurs se retrouvant autour des offices de tourisme pour la promotion & la communication
  • 65. DES POINTS D’APPUI 65 Copie d’écran le 16/02/14 sur http://www.paysdaixclubtourisme.fr Le site Pro du Pays d’Aix est un outil à la disposition du réseau : partage des outils de la marque, informations , études, etc.
  • 66. DES METHODES « PROJET » 66 Des modes de travail collaboratif autour de projets identifiés, limités dans le temps, avec : - La détermination d’un chef de projet (qui impulse, prépare, coordonne et anime) - Une répartition des tâches selon les compétences de chacun - Des outils pour faciliter l’information et le travail commun (ex. les outils Google Drive = plateforme de travail collaboratif et un réseau Pro ex. groupes Google Plus) DES RELATIONS DE CONFIANCE & DE SOLIDARITÉ
  • 67. DES METHODES « PROJET » 67 Un processus qui comprend un cycle complet - Ne pas supprimer des étapes (Source: Serge K. Levan, 2004)
  • 68. SE STRUCTURER = DES QUESTIONS À SE POSER 68 OBJECTIFS 1 – Quelle échelle territoriale ? Pour quelles finalités & quels objectifs ? STRUCTURE 2 – Quelle structure : groupes projets / association ? PROGRAMME 3 – Quel programme d’actions ? ORGANISATION 4 – Quelle organisation pratique : répartition des tâches (qui fait quoi?), planning METHODE & OUTILS 5 – Quels méthode & outils de travail, d’information pour être efficace ? PARTENARIATS 6 – Quels partenariats ? MOYENS 7 – Quels moyens ? (mutualisation, co-financements, etc.)
  • 69. ATELIER 69 Comment s’organiser ? Une réflexion à poursuivre  Premières pistes : • Structurer une communauté d’acteurs par bassins autour de :  la connaissance / échanges d’expériences / rencontres entre acteurs  la mutualisation des offres d’animations  la création d’offres nouvelles • Structurer le réseau dans son ensemble de manière informelle (via l’animation Pays) ou plus formelle (constitution d’une association ?) autour de :  La conception et l’animation de la démarche marketing (segmentation & positionnement, promotion & communication)  Le développement du réseau (adhésion, suivi Qualité)
  • 70. UN MARKETING D’ÉQUIPE & DE RÉSEAU 70 GAGNER, C’EST ALLIER DYNAMISME INDIVIDUEL, MISE EN RÉSEAU & ACTION COLLECTIVE
  • 71. Formation réalisée pour le compte du Pays d’Aix Reproduction et diffusion réglementées CoManaging - 12 rue Antoine Bourdelle75015 Paris - http://www.comanaging.net/ Françoise Clermont – fc@comanaging.net - 06 23 65 27 36