ProfilBanque coopérative, créée le 7 octobre 1919,       Banquier de référence pour la gestion                      121 500...
Stève GENTILI                      Jean-Michel LATYPrésident                          Directeur Général4   – BRED – Rappor...
Entretien                                                  avec Stève GENTILI et Jean-Michel LATYQuel regard portez-vous s...
Entretienavec Stève GENTILI et Jean-Michel LATYComment consolidez-vousvotre avance sur les nouvellestechnologies ?Pionnièr...
Entretien                                                                                           avec Stève GENTILI et ...
François MARTINEAU   Georges TISSIÉ                            Bruno BLANDINMichèle CLAYZAC      Gérard KUSTER            ...
Le Conseil d’Administration                                    de la BRED Banque Populaire                                ...
Les Comités            12.             11.           10.       9.         1.              2.          3.              4.  ...
Les Comités de Direction Générale                             Comité exécutif et Comité Organisation et Informatique7.    ...
Les produits et servicesofferts à la clientèle de la BRED Banque Populaire                Assurances                      ...
SommaireRapport de gestion                                                                               15Rapport du Prés...
Rapport de GestionEnvironnement                                      Avant le 1er août 2011, il subsistait encore    trime...
Rapport de gestionLes chiffres-clés du résultat                         financière progressent également de plus de        ...
Rapport de gestionLe résultat net d’exploitation (RNE), stable       La banque commerciale                           D’apr...
Rapport de gestionPour aider les jeunes actifs à financer leurpremier achat immobilier, nos équipes pro-posent le Prêt à Ta...
Rapport de gestioncarte Bred & Moi la possibilité de changer       Européenne). Avec le développement               dépend...
Rapport de gestion                                                                                                    Plus...
Rapport de gestionLa collecte des OPCVM monétaires s’est                                                                  ...
Rapport de gestionleurs ressources croître respectivement de                                            Actifs Salle des M...
Rapport de gestionBRED Banque Populaire                            effets exceptionnels : jurisprudence TVA           de la...
Rapport de gestionPrésentation                                                                                            ...
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011

5,256

Published on

Rapport annuel 2011 de la BRED Banque Populaire, Stève Gentili et Jean-Michel Laty.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
5,256
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
65
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Bred Banque Populaire : Rapport Annuel 2011

  1. 1. ProfilBanque coopérative, créée le 7 octobre 1919, Banquier de référence pour la gestion 121 500 sociétairesla BRED est la plus importante banque des flux, la BRED mobilise notammentpopulaire régionale du Groupe BPCE, ses équipes sur la recherche de solutionsdeuxième groupe bancaire en France. innovantes, liées à la dématérialisation des échanges d’information. 357 agences et centresElle rassemble 121 500 sociétaires à fin spécialisésdécembre 2011 et son capital s’élève à : En 2011, un bénéfice net consolidé (part du432 487 500 euros. groupe) de 233,3 millions d’euros confirme la pertinence d’une stratégie axée sur lesElle est implantée en Ile-de-France, en Nor- services offerts à ses 905 000 clients. 905 000 clientsmandie, dans les territoires et départementsd’outre-mer, ainsi que dans certains pays à Entretien avec Stève Gentilila périphérie de ses implantations ultrama- et Jean-Michel Laty page 5rines. Sommaire page 13 233,3 millions d’euros de Rapport de gestion page 15 bénéfice net consolidé,357 agences et centres spécialisés soutiennent Rapport du Président page 65le développement du tissu économique local Comptes consolidés page 95 part du groupeet construisent au quotidien une relation Comptes annuels sociaux page 163durable avec leurs clients. Bruxelles Ile-de-France Genève Seine-et-Marne Aisne Normandie Istanbul Chine (Chongqing) Laos Thaïlande Guadeloupe Cambodge Martinique Guyane Djibouti Mayotte Vanuatu La Réunion Polynésie Nouvelle Calédonie BRED – Rapport Annuel 2011 – 3
  2. 2. Stève GENTILI Jean-Michel LATYPrésident Directeur Général4 – BRED – Rapport Annuel 2011
  3. 3. Entretien avec Stève GENTILI et Jean-Michel LATYQuel regard portez-vous sur 2011. Et grâce à la mobilisation des équipesl’exercice 2011 ? pour accompagner ses clients, la production de produits d’assurance des biens, habitationLa BRED parvient, malgré le contexte et automobile, a progressé de 30 %.économique défavorable, à dégager de bons Outre-mer où la BRED dispose du deuxièmerésultats. Le résultat net part du groupe s’est réseau bancaire en nombre d’agences,établi à 233,3 millions d’euros. Le produit l’année 2011 s’est soldée par une poussée denet bancaire consolidé augmente de 0,4 % à conquête de nouveaux clients particuliers :957,9 millions d’euros à fin 2011. le fonds de commerce a crû de + 3,9 % enNos équipes commerciales ont fait preuve 2011 (et + 36 % sur six ans). La qualité ded’un grand dynamisme : 65 000 particuliers notre service n’a cessé de s’améliorer : leet 18 000 professionnels et entreprises ont taux de satisfaction globale perçue par nosouvert un compte à la BRED en 2011. Et clients particuliers a augmenté de 11 pointsplus de 300 nouvelles petites et moyennes par rapport à 2010 (à 83 %) ainsi que notreentreprises ont choisi la BRED comme taux de recommandation (+3 points à 95 %). Grâce aux efforts du réseau, la BRED apartenaire. Le fonds de commerce des PME L’action menée par la BRED à l’égard des augmenté ses ressources monétaires. Nosa progressé de 4,7 % en 2011. clients professionnels ultramarins qui avaient dépôts monétaires s’élèvent à 13,7 milliardsLa BRED a poursuivi son rôle au service rencontré des difficultés en 2009, a permis de d’euros à fin 2011, en hausse de 8,2 % pardu financement de l’économie : nos encours les fidéliser (avec un taux d’attrition qui est rapport à 2010, un montant supérieur auxde crédits aux entreprises ont progressé de passé de 10 % en 2010 à 6,7 % en 2011) et crédits accordés à nos clients (13,5 milliards5,5 % en 2011 par rapport à 2010. d’en séduire de nouveaux (+4,2 % en 2011). d’euros). L’équilibre entre nos ressources etEt le coefficient d’exploitation de la nos emplois sur la banque commerciale ainsiBRED ressort à 56,5 % à fin 2011, ce qui que la qualité d’établissement coopératifprouve l’efficacité opérationnelle de notre La structure financière de la réduisent l’importance du financement deétablissement. BRED s’est-elle consolidée en nos activités par les marchés financiers.Sur l’ensemble de son territoire, la BREDa ouvert quatre nouvelles agences en 2011. 2011 ?Le réseau compte au total 357 agences et La BRED se positionnecentres spécialisés. Les fondamentaux de notre banque restent comme banquier et assureur.En métropole, le fonds de commerce a extrêmement solides : les capitaux propresprogressé de 1,2 % en 2011 avec 38 000 consolidés en normes internationales Pourquoi ?nouveaux clients particuliers. L’année a été s’élèvent à 2,57 milliards d’euros à fin 2011.marquée par un fort développement de la Nos fonds propres prudentiels sont passés Dans un environnement commercial etclientèle de professionnels (+ 4,1 %) et de de 1,95 milliard d’euros en 2010 à 2,12 mil- réglementaire en mutation, l’adaptation dePME (+7,3 %) et une bonne collecte nette liards d’euros fin 2011, soit une progression notre modèle économique s’avère crucial. Lesd’assurance vie qui est restée positive en de 8,5 % en un an. produits d’assurance et de prévoyance sont des leviers de conquête et de fidélisation de la clientèle et représentent une source signi- Les fondamentaux ficative de produit net bancaire additionnel. Disposant d’une gamme compétitive aussi de notre banque sont bien dans la banque au quotidien que dans les assurances, la BRED a la capacité de extrêmement solides répondre à l’ensemble des besoins de ses clients. Certes, la concurrence dans l’assurance et la Le ratio de solvabilité « tier One » calculé prévoyance reste très vive entre les différents selon les règles dites « Bâle II » a augmenté établissements du secteur, mais la BRED et s’est établi à 13 % à fin 2011. Autre élé- dispose d’une marge de progression élevée. ment très positif, le coefficient de liquidité C’est en s’adaptant que notre établissement s’établit à 116 %, ce qui est bien supérieur au reste fidèle à sa vocation de proximité à ses minimum de 100 %. clients et ses sociétaires. BRED – Rapport Annuel 2011 – 5
  4. 4. Entretienavec Stève GENTILI et Jean-Michel LATYComment consolidez-vousvotre avance sur les nouvellestechnologies ?Pionnière dans le développement des nou-velles technologies au service de ses clients,la BRED a engagé ces dernières annéesde nombreux chantiers afin de proposer lecanal – agence, téléphone, smartphones,sites Internet bred.fr et bredetmoi.fr – lemieux adapté aux besoins de ses clients touten conservant le contact chaleureux avec lechargé de clientèle.Nous avons lancé une agence à distancee-BanquePopulaire, tournée vers la conquêted’une clientèle utilisant les nouvelles tech-nologies : dans ce cadre, les clients ont lapossibilité de dialoguer en direct avec leurconseiller attitré par visioconférence.Nos clients et sociétaires adoptent massi-vement le web mobile. Nous y répondonspar le lancement de nouvelles applicationspour smartphones : BRED & moi mobile, lapremière application pour personnaliser sacarte bancaire et l’application « BRED » .Avec notre solution IPAB, nos clients ren-forcent la sécurité de leurs opérations ban-caires et de leurs transactions sur Internetgrâce à une clé USB cryptographique ouun certificat mobile. Ils disposent aussi d’uncoffre-fort électronique et d’une boîte deréception sécurisée.Enfin, nous développons une approcheindividualisée, de proximité et de serviceavec les internautes. La BRED a ouvert sapage officielle sur le réseau Facebook enjanvier 2011. Avec près de 30 000 fans à fin2011, la BRED se classe au deuxième rangdes établissements bancaires.6 – BRED – Rapport Annuel 2011
  5. 5. Entretien avec Stève GENTILI et Jean-Michel LATYQuelles autres formes prendl’innovation à la BRED ?La BRED offre un service de proximité ren-forcé par les technologies les plus avancées.Nous sommes la première banque françaiseà permettre à ses clients qui viennent enagence de signer leurs opérations de vire-ment à l’aide d’une tablette numérique.Nous avons lancé denouvelles applicationspour smartphonesEn supprimant l’édition des bordereauxpapier à conserver dix ans, cette solution« développement durable » évite de saturerle site regroupant nos archives. Nouspoursuivons aussi la dématérialisation desopérations courantes en numérisant les dos-siers d’ouverture de compte de nos clientsparticuliers. Nous associons un geste de solidarité à Avec l’Association pour la Recherche surLa solidarité et le certains de nos services. Ainsi, notre dispo- le Cancer (ARC), nous avons renouvelédéveloppement durable sitif de parrainage prévoit, dès l’ouverture l’opération « Octobre rose » en proposant de compte d’un filleul, le versement de cinq une édition limitée de notre carte bancaires’inscrivent dans la logique euros à des associations comme « Médecins BRED & moi.d’une banque coopérative sans frontières », JPA ( Jeunesse au plein Par ailleurs, à l’occasion de la dernière air) ou l’IFRAD (recherche sur la maladie assemblée générale, la Fondation BRED acomme la vôtre. Comment d’Alzheimer). distingué trois associations pour leur inté-s’expriment-elles sur le La BRED agit également dans le domaine gration dans le tissu local et leur action dansterrain ? du microcrédit et de l’insertion profession- le domaine de la solidarité : Actions Enfance nelle des jeunes. Nous comptons parmi les Jeunesse, pour son engagement enversNous estimons qu’un banquier se doit parrains de Babyloan, premier site français les jeunes de Cormeilles ; Les Musicales ded’accompagner ses clients dans toutes les de microcrédit solidaire. Nous entretenons Cormeilles en Pays d’Auge pour sa promotionétapes de la vie, y compris les périodes les aussi des relations actives avec la Fondation de l’expression musicale en milieu rural etplus fragiles. Dans notre agence Oriel créée de la 2ème Chance et les Ecoles de la 2ème l’Académie de Voltige Equestre pour sonen 2007, vingt-quatre collaborateurs accom- Chance. accompagnement des jeunes handicapés.pagnent nos clients affaiblis par un accident Poursuivant notre engagement auprès dede la vie. Près de 60 % de nos clients qui ont l’Adie (Association pour le droit à l’initia-été orientés en 2011 vers ce dispositif sont tive économique), nous venons de signerrevenus à une situation normale. un partenariat avec l’Adie et l’AMS (Adie microfranchise solidaire) pour soutenir la création de micro-entreprises clé en main par des personnes exclues du marché de l’emploi. BRED – Rapport Annuel 2011 – 7
  6. 6. François MARTINEAU Georges TISSIÉ Bruno BLANDINMichèle CLAYZAC Gérard KUSTER Serge ARNAUD Jean-Claude BOUCHERAT Jean-Pierre FOURÈS Daniel GIRON Isabelle GRATIANTFrançois MESSINA Pierre MURRET-LABARTHE Philippe NOYON Raphaël POCHETJacques SZMARAGD Monique TRNKA Leïla TURKI
  7. 7. Le Conseil d’Administration de la BRED Banque Populaire Présidé par Stève GENTILI, le Conseil Commissaires aux Comptes : d’Administration auquel participent PWC, Michel de MOURGUES et Jean représenté par DESVERGNES, Présidents honoraires, Agnès HUSSHERR est composé de : KPMG SA, François MARTINEAU représenté parFemmes et hommes engagés, Premier Vice-Président Fabrice ODENT Georges TISSIÉles Administrateurs représen- Vice-Président KPMG Audit FS1, Etienne BORIS, Bruno BLANDIN Suppléants.tent, dans toute sa diversité, Secrétaire du Conseil Michèle CLAYZAC Délégués du Comité Centralle corps des sociétaires Secrétaire adjoint d’Entreprise, Gérard KUSTER Daniel DESSIRIER-GIROUDOT,de la banque au sein duquel Secrétaire adjoint Catherine LE GARGASSON. Serge ARNAUDils ont été élus. Administrateur Jean-Claude BOUCHERAT Administrateur Jean-Pierre FOURÈSPour l’aider dans ses travaux, Administrateur Daniel GIRONle Conseil a créé 4 comités Administrateur Isabelle GRATIANTdont les membres permanents Administrateur François MESSINAsont tous des administrateurs. Administrateur Pierre MURRET-LABARTHE Administrateur Philippe NOYON Administrateur Raphaël POCHET Administrateur Jacques SZMARAGD Administrateur Monique TRNKA Administrateur Leïla TURKI Administrateur André BÉRARD Censeur BRED – Rapport Annuel 2011 – 9
  8. 8. Les Comités 12. 11. 10. 9. 1. 2. 3. 4. 5. 6.1. Jean-Michel LATY 8. Emmanuel LEMOIGNE 13. Rémi SEGOINDirecteur Général Directeur des grands comptes et de Directeur de l’organisation et de la maîtrise2. Yves JACQUOT l’international - Voir les expertises de d’ouvrageDirecteur général adjoint la direction des grands comptes et de 14. Philippe BAILLOT3. Gabriel DEVILDER l’international en page 179 Directeur BRED Banque PrivéeSecrétaire général 9. Michèle BOULET 15. Philippe CUVELIER4. Eric MONTAGNE Inspecteur général Directeur de l’informatiqueDirecteur du réseau outre-mer 10. Jean SERRIÈRE et des développements bancaires5. Pierre CHAUVOIS Directeur des marchés, 16. Stéphane MANGIAVACCADirecteur du réseau métropole du marketing et de la communication Directeur des risques6. Christian SCHELLINO 11. Stéphane CORRE 17. Jean-François PELLÉDirecteur des engagements Directeur de l’organisation, Directeur général de Promépar Gestion7. Stéphane VANONI des canaux à distance et du middle office et Président du directoire de Prepar-VieDirecteur du personnel et des relations 12. Pierre VÉDRINES 18. Flora VOILQUÉsociales Directeur de la salle des marchés Directeur du marketing10 – BRED – Rapport Annuel 2011
  9. 9. Les Comités de Direction Générale Comité exécutif et Comité Organisation et Informatique7. 8. 13. 14. 15. 16. 17. 18.Les Directeurs régionaux Outre-mer Thierry CHARRAS-GILLOT Direction Régionale Martinique / GuyaneMétropole Gilles BOURELY - Direction Régionale Guadeloupe et Iles du NordMichel MOREDDU - Direction Régionale Seine-Saint-Denis Sébastien NAHON - Direction Régionale Océan IndienEric Le KER - Direction Régionale Paris EstPascal DUPHOT - Direction Régionale NormandieJean-Paul GÉRAUDIE - Direction Régionale Hauts-de-Seine BRED DirectThierry MOREAU - Direction Régionale Val-de-MarneMartine STEELS - Direction Régionale Paris Ouest Sandrine STRAUSSFranck MOURJAN - Direction Régionale Seine-et-Marne / Directeur du Centre de Relation ClientèleAisne BRED – Rapport Annuel 2011 – 11
  10. 10. Les produits et servicesofferts à la clientèle de la BRED Banque Populaire Assurances Gestion d’actifs, BRED GESTION 100 % ingénierie et services Banque ■PREPAR-VIE 100 % SOFIAG 100 %Assurance-vie ▲● PROMEPAR GESTION 100 % Société de crédit ▲● ■PREPAR IARD 100 % Gestion sous mandat de portefeuilles SOFIDER 100 %Assurance IARD ▲● ■ individuels ▲● ■ Société de crédit ▲● ■PREPAR COURTAGE 100 % FIPROMER / I2F NC / I2F PF BRED VANUATU 85 %Courtage d’assurance ▲● ■ 100 % / 34 % / 18,5 % Banque ▲● ■ Investissement outre-mer ▲● ■ BANQUE FRANCO-LAO 54 % KYRIBA 37,33 % Banque ▲● ■ Solutions de centralisation de trésorerie ■ BCI MER ROUGE 51 % MAGELLAN / GALILEO 36 % Accompagnement Monétique ▲■ Banque ▲● ■ international SOCIÉTÉ DE BANQUE NATIXIS INTERTITRES ET D’EXPANSION 50 % Titres spéciaux de paiement ■COFACE Banque ▲● ■Assurance Crédit ■ NATIXIS INTERÉPARGNE BANQUE CALÉDONIENNE Gestion de l’épargne salariale ■NATIXIS PRAMEX INTERNATIONAL D’INVESTISSEMENT 49,9 %Conseil aux exportateurs ■ NATIXIS ASSET MANAGEMENT Banque ▲● ■ Gestion d’OPCVM ▲● ■ CRCMMOM NATIXIS BLEICHROEDER (CAISSE RÉGIONALE DU CRÉDIT Commerce électronique Société de bourse ● MARITIME MUTUEL D’OUTRE-MER) 23,5 % NATIXIS ASSURANCES Banque ▲● ■VIALINK 100 % Assurance contrat collectif ■ BANQUE SOCREDO 15 %Commerce électronique ■ Banque ▲● ■ NATIXIS PRIVATE BANKINGCLICK & TRUST 66 % Banque ■ SCMCommerce électronique ■ Société de cautionnement mutuel ▲●ABC MICROFINANCE 28,33 % NATIXISMicrocrédit ● Banque Banques, ■HUBWOO 16,63 %Commerce électronique financements spécialisés NATIXIS LEASE ■ Crédit-bail ▲■ ACLEDA 12,2 % CRÉDIT FONCIER DE FRANCE Banque ▲● ■ Prêts immobiliers ▲● ■ BCEL 10 % NATIXIS FACTOR Banque ▲● ■ Affacturage ▲■ Groupe BRED Banque Populaire BIC BRED 100 % NATIXIS FINANCE Groupe BPCE Banque ■ Fusions et Acquisitions ■● Particuliers BRED COFILEASE 100 % NATIXIS PRIVATE EQUITY▲ Professionnels Banque ▲● ■ Capital investissement ■■ Entreprises, institutionnels et associationsBRED Banque Populaire, société anonyme coopérative de banque populaire, régie par les articles L.512-2 et suivants du code monétaire et financieret l’ensemble des textes relatifs aux banques populaires et aux établissements de crédits, au capital de 432 487 500 euros.Siège social : 18, quai de la Rapée – 75604 Paris Cedex 12 – Tél. : 01 48 98 60 0012 – BRED – Rapport Annuel 2011
  11. 11. SommaireRapport de gestion 15Rapport du Président 65Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés 82Rapport des Commissaires aux Comptessur le rapport du Président du Conseil d’Administration 84Assemblée Générale Ordinaire annuelle 85Bilan Coopératif et RSE 2011 87Rapport Financier 2011 95Comptes consolidés 96Bilan 96Compte de résultat 98Annexe aux comptes consolidés 103Comptes annuels sociaux 163Bilan et hors bilan 164Compte de résultat 166Rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur les conventions réglementées 170Informations concernant les mandataires sociaux 171Renseignements de caractère général 174 BRED – Rapport Annuel 2011 – 13
  12. 12. Rapport de GestionEnvironnement Avant le 1er août 2011, il subsistait encore trimestre 2011. En outre, compte tenu de l’espoir que la reprise économique, amor- la hausse des prix énergétiques, l’inflationéconomique cée en 2009, puisse se prolonger. Après le moyenne a atteint 2,1 % en 2011, contre 1er août, le climat de défiance généralisée 1,5 % en 2010. a fini par gagner l’économie réelle. LaDes chocs économiques majeurs se sont croissance mondiale a ainsi décéléré en Pour 2012, seule une amélioration rapidemultipliés au cours de 2011, qu’ils soient 2011 vers 3,6 %, contre 4,9 % en 2010 et de la gouvernance européenne serait sus-d’origine naturelle (séisme japonais), une moyenne annuelle de 3,3 % de 1973 ceptible de réduire l’incertitude, redonnerpolitique (printemps arabe) ou financière à 2007. de la confiance aux investisseurs et limiter(fragilisation du secteur bancaire via la crise En France, malgré une contraction aux 2ème la période d’attentisme. Cependant, mêmede la dette européenne, baisse des marchés et 4ème trimestres, la progression du PIB a en cas de maintien de l’intégrité de la zoneactions). Cependant, le plus marquant res- été de 1,7 % en 2011, contre 1,4 % en 2010 euro, les perspectives économiques sonttera probablement celui de l’intensification et -2,6 % en 2009, année de la plus forte entourées de fortes incertitudes. Le mou-de la crise des dettes souveraines européen- récession d’après-guerre. Ce niveau positif vement de désendettement à la fois privénes, avec la contagion des primes de risque est dû à l’acquis exceptionnel de croissance, et public, amorcé en 2009, devrait peserà l’Espagne et à l’Italie, voire à la France. Le obtenu au 1er trimestre (0,9 %), et au rebond durablement sur la croissance. Il est désor-risque de fragmentation de la zone euro s’est technique du 3ème trimestre (0,4 %). Le mais devenu probable que le PIB françaisrenforcé, du fait de la menace de la sortie taux de chômage métropolitain a atteint connaisse une contraction, au moins faible,brutale d’un pays comme la Grèce. 9,4 % en fin d’année, contre 9,1 % au 2ème en 2012.Le compte de résultat consolidéen millions d’euros 2009 2010 2011 2011/2010Produit net bancaire 940,5 953,9 957,9 0,4 %Intérêts et divers 612,1 616,5 589,1 -4,5 %Commissions 437,9 476,1 494,8 3,9 %Frais bancaires -109,5 -138,8 -126,0 -9,2 %Charges d’exploitation 534,9 527,2 541,5 2,7 %Frais de personnel 313,8 297,5 311,3 4,6 %Autres charges générales d’exploitation 184,7 192,4 191,3 -0,6 %Dotations aux amortissements 36,4 37,3 38,9 4,3 %Résultat brut d’exploitation 405,6 426,6 416,4 -2,4 %Coût du risque -60,9 -70,5 -60,8 -13,8 %Résultat net d’exploitation 344,7 356,1 355,6 -0,1 %Résultat sur actifs immobilisés 1,0 0,8 11,4 n.a.Résultat des sociétés mises en équivalence 7,8 18,4 12,6 -31,5 %Résultat courant 353,5 375,4 379,6 1,1 %Provision collective -19,0 n.a.Participations -30,0 -29,2 -28,1 -3,8 %Impôts sociétés -76,9 -97,6 -95,3 -2,4 %Bénéfice net consolidé 246,6 248,6 237,2 -4,6 %PART DU GROUPE 243,0 244,4 233,3 -4,5 % BRED – Rapport Annuel 2011 – 15
  13. 13. Rapport de gestionLes chiffres-clés du résultat financière progressent également de plus de L’augmentation des charges s’établit à 4 M€ grâce aux bons résultats des commissions +2,7 % soit 14 M€. Cette évolution est prin-consolidé relatives à l’assurance vie. Cette performance cipalement liée à l’augmentation des frais de est d’autant plus honorable que les dernières personnel (+14 M€) qui bénéficiait en 2010 évolutions réglementaires ont exercé une forte d’une reprise importante de charges sur laNotre produit net bancaire (PNB) augmente pression sur les tarifs des commissions. rémunération variable liée aux résultats de lade 4 M€ pour atteindre 957,9 M€ (+0,4 %). salle des marchés.Notre marge d’intérêt diminue de 27 M€ La stabilité des autres charges d’exploitation(-4,5 %) et passe de 616,5 M€ à 589,1 M€. Notre produit net bancaire s’explique par plusieurs effets contraires :Si les activités commerciales sont restées baisse des charges de la Bred en raison destables avec une marge d’intérêt de 396 M€, augmente de 4 M ฀pour l’effet d’une jurisprudence TVA favorablela forte progression liée à l’excellente per- sur ces frais (-11 M€), hausse des chargesformance de la salle des marchés (+38 M€ atteindre 957,9 M ฀ générales d’exploitation de nos filialessoit +80 %) a été compensée par la baisse des (+8 M€) et charge de la taxe bancaire deopérations financières (-51 M€) et du fonds risque systémique (+2,9 M€).de roulement (-14 M€). La diminution des frais bancaires de 13 M€ Notre coût du risque (hors dotation deLa hausse de nos commissions (+19 M€) est principalement liée à plusieurs effets : provision collective de 19 M€) diminue,provient essentiellement de la progression l’effet d’une jurisprudence TVA favorable après deux années consécutives de haussede l’intermédiation bancaire, avec une aug- relative aux frais sur cartes pour 8,3 M€ en avec une baisse de presque 10 M€, grâce àmentation de plus de 14 M€ dont 4 M€ sur 2011 et la hausse des frais liée à une amende une amélioration de la sinistralité et ce aussiles cartes et 4 M€ sur l’international, 2 M€ sur sur image chèque en 2010 (+4,9 M€). Hors bien sur nos filiales que sur la Bred.les engagements et 2 M€ sur les assurances effets exceptionnels, les frais bancaires sontprotection. La gestion et l’intermédiation stables sur l’exercice. Répartition du résultat net d’exploitation 356,1 M ฀en 2010 / 355,6 M ฀en 2011 193,0 166,7 148,8 96,9 51,1 25,3 15,3 14,6 Pôle commercial Salle des marchés Opérations Étranger financières Résultat d’exploitation 2011 Résultat d’exploitation 2010 7,66116 – BRED – Rapport Annuel 2011
  14. 14. Rapport de gestionLe résultat net d’exploitation (RNE), stable La banque commerciale D’après une enquête réalisée auprès deà 355,6 M€ (-0,2 %), se décline par métier plus de 30 000 particuliers en Métropolede la façon suivante : et en Outre-Mer, vous êtes plus de 90 % à le pôle commercial, qui en représente Nos clients nous font confiance recommander votre banque. Si vous deviez 54 %, affiche une hausse de 44 M€. Hors et ils ont raison choisir une nouvelle banque, vous seriez plus effet d’une jurisprudence TVA favorable, de 90 % à choisir de nouveau la Bred. cette hausse est de 20 M€ soit près de Pour comprendre et satisfaire au mieux les 12 %, attentes de nos clients, nous réalisons des Pour les 2 700 professionnels de Métropole la salle des marchés réalise une très études régulières depuis près de 20 ans. et d’Outre-Mer interrogés, le taux de bonne année avec un résultat de 51 M€ recommandation est de plus de 80 %. en forte progression par rapport à 2010 Indice de satisfaction BRED – Enquête Sofres (25,3 M€), Nous sommes fiers que 30 % de nos entrées 62,4 les opérations financières, conduites 59,6 en relation proviennent de parrainage par 54,7 dans le cadre d’une politique prudente, 51,1 nos clients et nous les remercions pour cette diminuent fortement leur contribution à marque de confiance. 96,9 M€ (contre 166,7 M€ en 2010), enfin, le pôle étranger, reste stable par rapport à 2010 avec un résultat net d’ex- nous recommandent ploitation de 14,6 M€ (15 M€ en 2010). Avec près de 22 millions de personnes deAprès impôts et participation, le résultat net moins de 27 ans en France selon l’INSEE,part du groupe ressort à 233,3 M€, en baisse la clientèle des jeunes constitue un vivierde 4,5 %. particuliers professionnels privilégié pour assurer la pérennité du fonds de commerce d’une banque. BREDUn ratio de solvabilité BPR National Ce pari sur l’avenir, la Bred a décidé de le gagner en développant des réponses adap-de 13,4 % tées aux différents besoins de cette clientèle La Bred est plébiscitée à la 4ème place parmi caractérisée par sa très grande diversité et ses les 17 banques du réseau Banques Populaires différentes attentes selon l’âge, le statut, laLe rendement des capitaux propres s’établit Régionales du Groupe BPCE (Etude situation (lycéen, étudiant, apprenti, jeuneà 9,1 %, en baisse de 1,4 point, conséquence SOFRES), performance d’autant plus actif…)essentiellement d’une croissance de nos remarquable que notre taille est importante.capitaux propres (due à la mise en réserve Pour nos plus jeunes clients, la Bred fait évo-des résultats). Le ratio de solvabilité, calculé Indice de satisfaction BRED – Enquête Sofres luer sa gamme d’épargne monétaire avec laselon les règles dites « BÂLE II », progresse création prochaine d’un Livret pour les 0-12 90 % 91 %de 13,1 % à 13,4 %, la part « tier one » aug- 82 % ans : le Livret Bambino qui s’inspire forte- 81 %mente légèrement à 13 %, soit 0,2 point de ment du Livret Jeune réservé au 12-25 ans.plus qu’en 2010, ratios très confortables par Ce dernier figure dans le classement des dixrapport aux minimums réglementaires. meilleurs Livrets Jeunes de l’Express. Pour les étudiants, le partenariat entre Banque Populaire et La Mutuelle Des Etudiants a été renouvelé jusqu’en 2014. Il propose aux étudiants affiliés ou adhérents à cette mutuelle une offre bancaire avanta- particuliers professionnels geuse et une gamme de financement sans caution parentale. Taux d’attachement Taux de recommandation BRED – Rapport Annuel 2011 – 17
  15. 15. Rapport de gestionPour aider les jeunes actifs à financer leurpremier achat immobilier, nos équipes pro-posent le Prêt à Taux Zéro Plus (PTZ +).Ce dispositif s’adresse aux personnes quiacquièrent pour la première fois leur rési-dence principale, et ce, sans conditions deressources.Avec la crise qui a perduré encore cetteannée, nous savons qu’il est chaque jour unpeu plus de notre devoir d’accompagnernotre clientèle. Nous illustrons notre enga-gement avec quelques exemples.TPE et PMELa Bred participe avec l’Ordre des Experts-Comptables, l’Union Francilienne desCentres de gestion et Associations Agréées(UFCA), et la Chambre du Tribunal de Mécénat et santé équipées de copieurs multifonctions pourParis à des réflexions sur un projet de Nous poursuivons nos actions de mécénat numériser les dossiers des particuliers.dispositif pour la prévention des difficul- dans le domaine de la santé en nous asso-tés financières des très petites entreprises ciant à l’Association pour la Recherche sur le Avec une hausse de plus de 20 % de la fré-(TPE). Des accords régionaux simplifiant Cancer (ARC) pour renouveler l’opération quentation de la banque à distance, la Bred al’accès au crédit des TPE de moins de 20 Octobre Rose en proposant une édition compris le souhait de ses clients de tisser unsalariés sont progressivement signés en limitée de la carte Bred & Moi. nouveau lien de communication avec leurMétropole et Outre-Mer entre la Bred et banque. Cette recherche de proximité a étéles différents Conseils Régionaux de l’Or- Solidarité satisfaite cette année avec le développementdre des Experts-Comptables (CROEC). Nous nous sommes mobilisés en faveur des d’une e-agence, soit un portail Internet victimes de la tempête Emily en Martinique à disposition de nos clients, qui peuventNous avons signé en février une conven- avec la mise en place d’une action spéciale communiquer par visioconférence avection de partenariat avec l’Adie pour la permettant à nos clients particuliers et leur conseiller sur des horaires d’ouverturepoursuite jusqu’en 2013 d’un accompa- professionnels de Martinique de pouvoir élargis.gnement financier des agences ADIGO de bénéficier d’un prêt jusqu’à 10 000 euros.Montreuil et de La Réunion. Implantées Toujours à la pointe en matière de nouvellesdans des zones urbaines sensibles, ces technologies, la Bred a lancé deux applica-agences accompagnent les micro-entre- à votre service tions gratuites pour permettre aux clientspreneurs dans le développement de leur de consulter leurs comptes sur leurs smart-activité. L’innovation technologique au service de phones et d’effectuer des virements externes nos clients a toujours été un investissement de moins de 300 euros. Les paiements deSensible à nos efforts, le Secrétaire d’État prioritaire pour la BRED nos clients sont désormais sécurisés lors dechargé du Commerce, de l’Artisanat, leurs achats en ligne, grâce au protocole 3Ddes Petites et Moyennes Entreprises, du C’est ainsi que la Bred est devenue la première Secure présent sur les deux applications : leTourisme, des Services, des Professions banque française à permettre à ses clients de smartphone fournit un mot de passe à usageLibérales et de la Consommation a tenu à signer leurs opérations de virement à l’aide unique que le client saisit lors du paiement.féliciter la Bred pour ses actions auprès des d’une tablette numérique en agence. Enartisans, commerçants et petites et moyen- supprimant l’édition des bordereaux papier, Le développement d’une application mobilenes entreprises. la Bred s’engage en faveur du développement dédiée « Bred & Moi Mobile » donne durable. De plus, nos agences sont désormais également à nos clients propriétaires d’une18 – BRED – Rapport Annuel 2011
  16. 16. Rapport de gestioncarte Bred & Moi la possibilité de changer Européenne). Avec le développement dépendance et la moitié d’entre eux se sen-le visuel de leur carte directement via leur TLMC Premium, la Bred propose une tent personnellement concernés ».téléphone mobile. solution nationale de recouvrement sécu-La Bred développe également sa présence risé des chèques qui accélère les délais de Pour répondre aux besoins de ses clients lasur les réseaux sociaux avec l’ouverture début crédit en compte et améliore la restitution Bred a développé en 2011 une offre com-janvier de sa page officielle sur Facebook. des informations sur les écarts. L’offre peut plète et de qualité avec notamment l’in-Cette page a réuni rapidement plus de 30 000 s’adapter à toute prestation d’encaissement troduction de l’offre Prévoyance Protectionabonnés classant la Bred au 2ème rang des externalisée auprès de la Bred. Budget. Qu’il s’agisse de la perte d’emploi,établissements bancaires dans ce domaine. de l’hospitalisation d’un enfant, d’un …Comme dans ceux de l’assurance impayé de pension alimentaire, nombreux Pour proposer de nouveaux services à nos sont les aléas de la vie susceptibles de grever clients, la Bred a engagé de nombreux le budget familial. Pour passer ce cap, BredDans les métiers de la banque… chantiers pour se développer sur des Protection Budget prévoit soit le versementAvec la convention Multipass pour les marchés autrefois servis par les assureurs mensuel d’un capital forfaitaire unique,particuliers, la Bred personnalise son offre et les mutuelles, à savoir la protection des soit des versements mensuels réguliers,de banque au quotidien. Le cœur d’offre biens (auto, habitation) et des personnes, la accompagnés, si besoin, d’une assistanceest restreint à la carte bancaire et à l’accès prévoyance, la dépendance et les assurances « aide au retour à l’emploi ». Notre offreinternet. L’économie réalisée au fur et à santé, complémentaires de la sécurité sociale. couvre un champ d’événements beaucoupmesure des options choisies est clairement Autrement dit, l’assurance non vie. plus large que celui de la concurrence, avecindiquée. Le contrat souscrit « pour la une tarification très compétitive.vie » évolue souplement selon l’âge et les Numéro 1 pour la prévoyance et l’IARDbesoins des clients. Cette convention a professionnel, la Bred est le meilleur contri- Nous avons également revu notre gammeété plébiscitée par l’association UFC Que buteur des banques populaires pour la multi- d’assurance automobile pour diversifier nosChoisir qui indique que « seuls les forfaits risque accidents de la vie (MAV), l’assurance offres et nous adapter au mieux aux besoinsde la Bred … montrent la voie de vrais dépendance Autonomis et le contrat IARD de nos clients, tout en faisant progresser lapackages personnalisables dans l’intérêt multipro destiné aux professionnels. Notre qualité de nos services et en renforçant ladu client … avec … des avantages ambition est d’atteindre également cette formation de nos collaborateurs. Disponibletarifaires réels ». place dans le domaine de l’IARD destinée depuis fin juin 2011 sur le site bred.fr, le aux particuliers. devis auto en ligne permet aux internautesAuprès des professionnels, la Bred conti- d’obtenir une proposition chiffrée et person-nue de proposer les moyens de paiement Selon une étude de la Fédération Française nalisée. Notre contrat comporte toutes lesles plus sophistiqués. Ainsi la Bred s’est des Sociétés d’Assurances, « deux Français garanties sur lesquelles communiquent nosimposée comme spécialiste de la gestion sur cinq de plus de 45 ans sont ou ont été concurrents et nous proposons souvent plusdes flux d’encaissement et de décaissement touchés dans leur entourage proche par la et mieux.en traitant aujourd’hui 8 % à 10 % des fluxbancaires en France. Avec Swiftnet, la Bred Grâce à ces produits performants et compé-met à la disposition de ses clients un réseau titifs et la qualité de ses services, les filialesprivé et hautement sécurisé pour le service « assurances » de la Bred ont franchi un nou-SWIFT. Ce réseau leur permet de mettre veau cap cette année : en avril Prépar-Vie aen place une connexion entre leur logiciel dépassé le seuil des 5 milliards d’actifs gérésde trésorerie et l’ensemble de leurs banques dans un contexte pourtant peu porteur pouren France et à l’étranger afin de recevoir l’assurance-vie.leurs extraits de comptes et d’échanger des Cette bonne santé nous encourage dansfichiers d’ordres de tous types. notre politique de développement de nouveaux produits de qualité à leur service.Contrairement aux autres établissements Notre contrat d’assurance vie Valvie Investbancaires, la Bred continue d’investir sur le Patrimoine a ainsi remporté le label d’excel-traitement des chèques. La Bred sait que les lence des Dossiers de l’Epargne et le trophéeFrançais sont attachés à ce mode de paie- d’argent du magazine « Le Revenu ».ment (81 % des chèques émis de l’Union BRED – Rapport Annuel 2011 – 19
  17. 17. Rapport de gestion Plus de 2,4 millionsAvec la création de nouveaux partenariats au Notre réseau compte 330 agences de proxi-Cambodge et au Laos, la Bred continue sa mité – 254 en Métropole et 76 Outre-mer de connexions par moisstratégie de développement à l’international – 16 centres d’affaires, dont 5 Outre-mer,en ciblant des régions partageant un passé 11 centres d’expertise patrimoniale, dont un sur notre site internetfort avec notre pays. cercle premier dédié à la gestion de fortune.La Bred est aujourd’hui la première banquede taille humaine avec une dimension Sur 2011, 65 000 comptes de particuliers L’encours des ressources clientèle augmenteinternationale qui permet à ses clients de et 18 000 comptes de professionnels et de plus de 1,2 milliard d’euros, soit +5,4 %.bénéficier de tous les services des grandes d’entreprises ont été ouverts. Avec près de Cet accroissement provient essentiellementbanques de la place. La Bred met notam- 8 000 entreprises actives et un fonds de des dépôts monétaires (plus de 1 milliardment à disposition de ses clients l’expertise commerce en hausse de 4,7 %, le marché d’euros avec une progression de 8,2 %) surde sa salle de marché en leur proposant des des PME continue de bien résister à la tous les segments de clientèle (+4,6 %) etproduits adaptés à leurs besoins. crise : plus de 300 nouvelles PME ont marchés (+21 %). choisi la BRED Banque Populaire comme Les encours d’assurance vie ont continué partenaire. Nos clients, avec plus de 5,4 leur progression avec un taux de 7,1 % sur produits en moyenne, ont un taux d’équi- l’année pour un encours de 5 002 M€. pement très satisfaisant. Cette performance de notre pôle assurance- Notre site internet génère plus de 2,4 mil- vie est particulièrement remarquable dans lions de connexions par mois. un contexte de collecte difficile. Ressources collectées par le groupe (1) Dépôts monétaires du Groupe (2) : Emplois du Groupe (3) : en milliards d’euros 13,7 milliards d’euros 13,5 milliards d’euros 23,76 22,54 21,24 21,63 Institutionnels Particuliers Institutionnels 5,0 et divers 47,3 % et divers 3 % 4,7 4,0 4,2 15,1 % Entreprises reprises Particuliers Partic 1,2 1,5 1,4 42 % 42 % 1,9 Entreprises 3,8 23,7 % 4,7 3,8 4,7 10,70 11,30 12,70 13,74 Professionnels Professionnels 13,9 % 13 % 2008 2009 2010 2011 + 7,1 % Réserves techniques d’assurance Évolution sur un an : + 8,21 % Évolution sur un an : + 4 % – 11 % Autres OPCVM/ gestion sous mandat Particuliers : + 4,8 % Particuliers : + 3,1 % – 0,3 % OPCVM monétaires Professionnels : + 8,9 % Professionnels : + 4 % + 8,2 % Dépôts monétaires Entreprises : + 0,7 % Entreprises : + 5,5 % + 5,4 % Total des ressources Institutionnels et divers : + 37,4 % Institutionnels et divers : - 4,8 %(1) Encours moyens annuels (2) Encours moyens annuels (3) Encours moyens annuels, hors spots et devises20 – BRED – Rapport Annuel 2011
  18. 18. Rapport de gestionLa collecte des OPCVM monétaires s’est soit +5,3 %. Elle est essentiellement relativestabilisée (-0,3 %) après la forte baisse de aux commissions de services (+10 M€) et2010 (-17 %). Les encours s’élèvent cette d’assurance (+6,5 M€).année à 3 790 M€. Avec une progression limitée de +1,2 %,Notre encours de crédit consolidé progresse les charges de la banque commerciale ontde 4 % contre 2,6 % l’an dernier. Cette crois- été maîtrisées. Cette progression provientsance est portée par nos crédits aux entre- essentiellement de l’enveloppe consacréeprises (+5,5 %) et par celle de nos crédits aux aux augmentations de salaires généralesparticuliers (+3,1 %). et individuelles ainsi que d’une hausse desLe PNB de la banque commerciale hors charges de retraites par rapport à lannéeétranger progresse de 3,8 % soit 26,5 M€ historiquement bas, se sont redressés sur précédente.(+3 % en 2010). Les bons résultats des 2011 (le taux Eonia est remonté à 0,87 %commissions sur cartes (+11 M€), liés en 2011 contre 0,43 % en 2010 et 0,71 % en Après charges, le RBE de la banque com-principalement à l’effet d’une jurisprudence 2009) obligeant à consacrer une part plus merciale progresse de 12 %.TVA favorable de 8,3 M€, contribuent à importante des revenus à la rémunérationcette hausse. L’intermédiation bancaire des capitaux engagés. Si les remboursements Notre coût du risque, bien que toujours élevé,représente 90 % de l’ensemble et s’accroît de anticipés sont stables sur l’exercice, les rené- diminue à 54,6 M€, en baisse de 16,1 M€24 M€ (+3,8 %). gociations de taux ont diminué. sur l’année (71 M€ en 2010). Il revient en dessous de son niveau de 2009 (59,7 M€).La marge d’intérêt est restée stable sur La progression des commissions nettes del’exercice à 396 M€. Si les volumes ont 31,5 M€ inclut l’effet d’une jurisprudence Le RNE de la banque commerciale (horslégèrement augmenté (la hausse de +11 % TVA favorable relative aux frais sur cartes étranger) ressort à 193 M€, en hausse dede production des prêts habitat ayant plus pour 8,3 M€ et d’une amende pour image près de 30 %.que compensé la baisse de -9 % des prêts à la chèque en 2010 (-4,9 M€), la hausse retrai-consommation), les taux, bien que toujours tée de ces effets s’élève alors à +18,2 M€, Nos activités commerciales Répartition des commissions nettes par nature à l’étranger102 +0,7% L’activité de ce pôle est principalement 82 constituée de trois filiales — BRED 72 Vanuatu, BCI Mer Rouge et BIC BRED. +22,9% +25,9% Le poids de la Banque Franco-Lao reste peu 62 significatif sur 2011, compte tenu de son +3,5% 52 lancement officiel en fin d’année dernière. +10,2% ,2% 42 Les filiales étrangères contribuent à hauteur +6,3% 32 +1,5% de 7,2 M€ à l’augmentation du PNB de la banque commerciale, du fait des pro- 22 gressions des activités de BRED Vanuatu 12 (+1,8 M€), de BCI Mer Rouge (+3 M€), Banque Franco-Lao (+2 M€) et Bred IT 0 (+1,7 M€). om nt de pour ts s rs vie n s rs rte s c me tio en ive pte L’encours des ressources clientèle augmente tie Ca ce tec em de onne mp on td ran pro de 70 M€ soit 14,2 %. Cet accroissement g co esti e ga te ti al su nc G ce En on provient essentiellement de nos filiales BCI As Fo an ati sur Mer Rouge et Bred Vanuatu qui ont vu ern As Int BRED – Rapport Annuel 2011 – 21
  19. 19. Rapport de gestionleurs ressources croître respectivement de Actifs Salle des Marchés9 % et 22 %. Ces deux filiales représentent en milliards deurospar ailleurs respectivement 75 % et 20 % denos ressources à l’étranger. 20 18L’encours de crédits passe de 433 M€ à 16541,9 M€. BIC Bred représente plus de la 14moitié de cette progression, le solde prove- 12nant principalement des activités de BCIMer Rouge et Bred Vanuatu. 10 8La marge d’intérêt du pôle commercial à 6l’étranger a progressé de 20 % sur l’exercice 4et les commissions de 17 %. 0 1 1 11 c-1 1 11 -11 11 11 1 1 11 1 s-1 v-1 t-1 c-1 n-1 l-1 Dé ût- vr- t- ai- nv r- p ar Oc No Jui Av Dé Ao Jui Fé Se M Ja MDans le même temps, les charges d’exploi-tation progressent de 7,6 M€ à 28 M€, lestrois cinquièmes portant sur la BCI Mer bénéficiait en 2010 d’une reprise importante PerspectivesRouge du fait d’un projet de migration de charges sur la rémunération variable liéeinformatique. aux résultats. Les perspectives 2012 sont entourées de fortesCes évolutions se traduisent dans le RNE, Après coût du risque, le RNE de la Salle des incertitudes et dépendront probablement dequi passe de 15,3 à 14,6 M€, soit une baisse marchés ressort à 51 M€ contre 25 M€ l’an l’équilibre qui s’établira entre l’impact récessifde -4,5 % après la hausse de +50 % en 2010, passé. de la dette souveraine européenne et l’effetle coût du risque étant en hausse de 0,3 M€. d’entraînement de l’activité mondiale. Le pôle opérations Dans le secteur financier, les évolutionsLes activités de marchés réglementaires ainsi que les projets de financières taxes peuvent conduire à des répercussions majeures sur notre métier ainsi qu’à une res-La salle des marchés réalise une très bonne tructuration profonde du secteur financierannée avec une marge d’intérêt de 84,6 M€, Le Résultat Net d’exploitation est en baisse européen et mondial.en hausse de près de 38 M€ par rapport à sur l’exercice à 96,9 M€ (166,7 M€ en 2010).2010. Les activités développées pour la Si le fonds de roulement a bénéficié comme La fidélisation et l’accompagnement de notreclientèle sont restées globalement stables en 2010 d’un ajustement de la valeur de clientèle, en particulier pendant ces périodesavec une progression du PNB limitée à créances sur les DOM, l’effet bénéfique en de crises, apparaissent donc comme essen-1,3 M€ (+5 %) contre environ 10 M€ en découlant a été en partie compensé cette tiels : bien faire notre métier en nous adaptant2010. La contribution des activités de année par des dotations de provision sur aux nouvelles contraintes réglementaires ettaux a en revanche fortement augmenté titres. Par ailleurs, certaines opérations continuer à mériter votre confiance.à 53 M€ cette année, dépassant même les de 2010 n’ont pas trouvé d’équivalent surniveaux de 2009 (35 M€) compte tenu des l’exercice 2011. Notre stratégie de développement à l’inter-forts mouvements sur les marchés de dettes national, qui consiste à aller rechercher lacette année. Sur les arbitrages spécialisés, le La marge sur les activités financières à croissance dans les régions moins touchéesPNB généré a été divisé par plus de deux et l’étranger augmente de +13 M€ à 25 M€. par la crise, a prouvé sa pertinence et seraressort à 12 M€ suite à la baisse de l’activité Celle-ci est constituée uniquement de NJR poursuivie.des dérivés corporate et des obligations qui a effectué des opérations profitables enconvertibles. 2011. Le RNE est pour sa part en hausse Cette stratégie s’insère dans les objectifs de 11 M€ après prise en compte du coût du définis par le Groupe BPCE dans sonLes charges de la salle des marchés aug- risque en hausse sur l’exercice. propre plan stratégique.mentent de près de 40 % : en effet celle-ci22 – BRED – Rapport Annuel 2011
  20. 20. Rapport de gestionBRED Banque Populaire effets exceptionnels : jurisprudence TVA de la taxe bancaire de risque systémique, de favorable sur les frais sur cartes pour 8,3 M€ la progression de la redevance BPCE. en 2011 et amende sur images chèque pourCompte de résultat 4,9 M€ en 2010. Après retraitement, leur Le RBE ressort en diminution de -3,9 %. progression reste respectable à +14,7 M€Le PNB de l’exercice est resté globalement et est portée par les commissions sur cartes Notre coût du risque s’établit à 53,6 M€, soitstable par rapport à l’exercice 2010 avec une (+3,8 M€) et nos titrisations (+4,8 M€). une hausse de 5,2 M€. Après retraitementbaisse de -0,3 % (-2 M€) suite à des évolu- d’une reprise de provision collective detions en sens contraire, la marge d’intérêt La contribution du fonds de roulement est 12 M€ en 2010, on constate une reprisedécroissant de 30 M€ tandis que les com- peu significative cette année en l’absence de 7 M€ qui reflète l’amélioration de notremissions nettes augmentent de +28 M€. de distribution de dividendes Cofibred sinistralité en 2011. (28,6 M€ en 2010). La contribution deL’année 2011 a été satisfaisante en termes la trésorerie sociale a diminué de 2,1 M€, Le résultat courant s’établit à 210,7 M€, soitde distribution de crédits : les productions tout en restant à un niveau respectable en diminution de 8,9 % après plus-valuesdes prêts par contrat ont globalement (59,4 M€) avec un résultat 2011 composé nettes sur titres immobilisés.progressé de 11 %. En termes de marge principalement de plus-values suite à launitaire, compte tenu de l’environnement résiliation de swaps lors du 1er semestre. Après prise en compte de la participationconcurrentiel et de la hausse des coûts de L’augmentation des charges est de 8,7 M€ (27 M€), de la dotation à la provision pourrefinancement, les réalisations sont en baisse. (+1,9 %). Après l’effet d’une jurisprudence investissements (8,6 M€) et de l’impôt surIn fine, la progression de la marge de la TVA favorable de 11 M€, l’essentiel de les sociétés (67,7 M€), le résultat est ramenébanque commerciale a été faible (+2,7 M€). cette hausse provient des frais de personnel à 107,3 M€. (14 M€) et notamment de la rémunérationLa croissance des commissions nettes de variable liée aux résultats de la salle des+28 M€, doit être corrigée de plusieurs marchés (reprise exceptionnelle en 2010),en millions d’euros 2009 2010 2011 2011/2010Produit net bancaire 805,5 736,2 734,2 -0,3 %Marge d’intérêts et divers 532,4 459,9 429,9 -6,5 %Commissions 359,4 386,3 402,5 4,2 %Frais bancaires -86,3 -110,0 -98,2 -10,7 %Charges d’exploitation 478,7 460,6 469,3 1,9 %Frais de personnel 289,5 266,0 280,0 5,3 %Autres charges d’exploitation 156,7 161,6 155,0 -4,1 %Dotations aux amortissements 32,5 33,0 34,3 4,1 %Résultat brut d’exploitation 326,8 275,6 264,9 -3,9 %Coût du risque 50,3 48,2 53,4 10,9 %Résultat net d’exploitation 276,5 227,4 211,4 -7,0 %Plus-values nettes sur actifs immobilisés -16,5 4,0 -0,7 -117,5 %Résultat courant avant impôts 260,0 231,4 210,7 -8,9 %Provisions réglementées et FRBG -20,1 -15,0 -8,6 -42,7 %Éléments exceptionnels et diversParticipation et impôt sociétés -90,8 -79,6 -94,8 19,1 %BÉNÉFICE NET COMPTABLE 149,1 136,8 107,3 -21,5 % BRED – Rapport Annuel 2011 – 23
  21. 21. Rapport de gestionPrésentation soit un montant par CCI de 1,79 € et un montant global de 16 297 950 €,des résolutions S’agissant de l’affectation du résultat social doter les Autres réserves d’un montant de de l’exercice, qui ressort à 107 315 605,88 €, 76 368 757,71 €, il vous est tout d’abord demandé de doter et reporter à nouveau le solde, soitApprobation des comptes de l’exercice la réserve légale du montant nécessaire pour 110 000 000 €.2011 la porter au dixième du capital social, soit 2 266 098,17 euros. Il est précisé que l’intérêt servi aux partsVotre Conseil vous demande d’approuver son sociales est éligible à l’abattement de 40 %rapport de gestion ainsi que les comptes annuels Compte tenu du report à nouveau positif prévu par l’article 158-3-2° du Code Généralsociaux et consolidés de l’exercice 2011. de 110 000 000 €, le bénéfice distribuable des Impôts pour les personnes physiques s’élève à 215 049 507,71 €. Sur ce montant, fiscalement domiciliées en France. LesConventions réglementées il vous est proposé de : sociétaires ont également la possibilité d’op- servir à chacune des 36 420 000 parts so- ter pour le prélèvement libératoire instauréNous vous demandons d’approuver le rap- ciales un intérêt calculé au taux de 3,58 % par la loi de Finances pour 2008.port des Commissaires aux comptes sur les du montant nominal de la part sociale,conventions visées à l’article L. 225-38 du soit un montant par part de 0,34 € et un Conformément à la loi, il est rappelé que leCode de commerce ainsi que la convention montant global de 12 382 800 €, montant des distributions effectuées au titreautorisée par le Conseil d’administration au distribuer à chacun des 9 105 000 certi- des trois exercices précédents, ainsi que celuicours de l’exercice écoulé. ficats coopératifs d’investissement (CCI) des revenus éligibles à l’abattement, ont été un dividende correspondant à un taux les suivants : de 2,90 % du montant de souscription,Exercice Nombre de parts Nombre de CCI Montant total des Montant total des Montants éligibles sociales intérêts distribués dividendes versés à l’abattement aux parts aux CCI de 40 %(*)2008 30 250 000 7 562 500 12 100 000 € 14 444 375 € 12 100 000 €2009 30 350 000 7 587 500 10 622 500 € 14 568 000 € 10 622 500 €2010 30 350 000 7 587 500 9 105 000 € 17 071 875 € 9 105 000 €(*) Pour les personnes physiquesConseil d’Administration Les fonctions des mandataires sociaux, en fonction ou dont le renouvellement ou laLe mandat d’administrateur de M. Bruno nomination est proposée, et leurs autresBLANDIN, Secrétaire du Conseil, venant mandats figurent en annexe (en fin deà échéance avec la présente assemblée, nous brochure).vous demanderons de le renouveler pourcinq ans.24 – BRED – Rapport Annuel 2011

×