Introduction à la Pédagogie : notions et concepts

2,914 views
2,751 views

Published on

Introduction à la Pédagogie

Published in: Education

Introduction à la Pédagogie : notions et concepts

  1. 1. 1/57 Introduction à la Pédagogie... Théories et concepts Jean-Yves JEANNAS – 2014
  2. 2. 2/57 Question... ● Premier travail préparatoire en petit groupe (2/3/4) ● Rédiger deux phrases en réponse à la question : « Pourquoi suivez vous un cours de Pédagogie ? » ● Vous avez 10 mn ● Me faire passer les papiers...
  3. 3. 3/57 PARTIE 1 : Introduction
  4. 4. 4/57 Pourquoi la Pédagogie? ● Ne suffit-il pas d'être « doué » ? ● Mais alors, pourquoi des « sciences de l'éducation » ? ● De la théorie à la pratique, ou des concepts au « trucs et astuces »... ● Un premier pas : apprendre à réfléchir sur ses pratiques de formation, les formaliser afin de faire les bons choix et surtout être capable de les modifier si nécessaire !
  5. 5. 5/57 Quelques mots sur les 3 piliers de l'apprentissage ● MOTIVATION ● MEMORISATION ● MESURE
  6. 6. 6/57 MOTIVATION ● Il est difficile d'apprendre à quelqu'un qui ne le désire pas. ● Il faut donc trouver un moyen de motiver l'apprenant ! ● Un des moyens est de trouver avec lui ce qui peut être une valeur ajoutée... ● Pour vous, quelle est la valeur ajoutée d'un apprentissage ? (a quoi « sert » il ?)
  7. 7. 7/57 MEMORISATION ● Pour qu'il y ait apprentissage, il doit y avoir mémorisation ● Il existe des techniques pour aider à la mémorisation, implicites ou explicites ● Mais il existe plusieurs types de mémoires, et donc de mémorisations ● La définition des objectifs et leur acception par l'apprenant est une des clefs de la mémorisation
  8. 8. 8/57 MESURE ● Evaluations ● Sommative ● Formative ● Diagnostique ● La docimologie est la science de la « notation », elle permet d'expliciter certains phénomènes : ● La sur/sous notation par exemple ● L'impact de la forme sur le fond, en fonction de l'évaluateur
  9. 9. 9/57 MESURE (suite) ● Il peut y avoir deux orientations à l'évaluation ● L'évaluation des connaissances, « ce que l'on a appris, et retenu » ● L'évaluation des compétences, « ce que je vais savoir faire, reproduire, transférer » ● Les méthodes d'évaluation doivent prendre en compte cette dimension, sous peine de ne pas évaluer ce que l'on a vraiment voulu transmettre, et donc de « perdre » l'apprenant.
  10. 10. 10/57 PARTIE 2 : Quelques théories...
  11. 11. 11/57 Panorama rapide des Théories de l'apprentissage (incluant des extraits de WikiPédia) ● Behaviorisme ● Cognitivisme ● Constructivisme ● Humanisme ● Connectivisme
  12. 12. 12/57 Behaviorisme Pavlov, Skinner ● Apprentissage par comportement observable ● La nature de la récompense/punition (ou renforcement positif/négatif), les stimuli, influencent l'apprentissage ● La mémoire est le câblage réel d'expériences répétées, où la récompense et la punition sont les plus influents ● Le transfert de l'apprentissage se fait par stimulus/réponse ● Apprentissage basé sur des tâches
  13. 13. 13/57 Cognitivisme Piaget ● Apprentissages structurés, de calcul ● Influencé par les schémas existants, les expériences précédentes ● La mémoire sert en encodage, stockage, récupération ● Apprentissage par duplication de la structure des « connaisseurs » ● Utilisation du raisonnement, des objectifs clairs, de la résolution de problèmes
  14. 14. 14/57 Constructivisme Vygotsky ● Apprentissage par significations sociales, créées par chaque apprenant ● Influencés par l'engagement, la participation, l'aspect social, culturel ● La mémoire sert à remixer la connaissance précédente avec le contexte actuel ● Le transfert se produit par socialisation ● L'exemple de la « ZPD »
  15. 15. 15/57 Constructivisme (suite) Vygotsky ● Apprentissage social, mais pratiques parfois « mal définies » ● Voir aussi : coconstructivisme, socio- constructivisme
  16. 16. 16/57 Humanisme Maslow ● Apprentissage par réflexion sur l'expérience personnelle ● Influencé par la motivation, les expériences, les relations ● La mémoire détient l'évolution du concept de soi ● Le transfert se fait par facilitation, transparence ● Pratiques auto-dirigées, autonomes ● La « pyramide de Maslow »
  17. 17. 17/57 Connectivisme Siemens ● Apprentissage distribué dans un réseau, social, technologiquement renforcé, reconnaître et interpréter les modèles ● Influencé par la diversité du réseau, la force des liens, le contexte d'apprentissage ● La mémoire conserve des modèles adaptifs, représentatifs de l'état actuel, existants dans les réseaux ● Transfert par connexion aux (ou ajout de) nœuds et agrandissement du réseau (social / conceptuel / biologique)
  18. 18. 18/57 Connectivisme (suite) Siemens ● Apprentissage complexe, changement rapide de valeurs, sources diverses d'information et de formation ● A l'origine des « MOOC » ou « CLOM »
  19. 19. 19/57 Discussion, travail à faire... ● Des outils pour construire ensemble des connaissances : les outils de travail en ligne ● Exercice collectif : trouver des outils en ligne et indiquer comment ils peuvent servir à construire collectivement des apprentissages ● Exercice individuel : prendre comme référence un cours (ou une leçon) que l'on a eu dans sa vie d'élève, et essayer de le classer suivant les concepts expliqués au début du cours
  20. 20. 20/57 PARTIE 3 : Quelques concepts...et un peu de vocabulaire...
  21. 21. 21/57 Les objectifs pédagogiques ● Pourquoi définir des objectifs ? ● Deux outils à disposition : ● La taxonomie de BLOOM ● La méthode SMART
  22. 22. 22/57 Les objectifs pédagogiques ● Pourquoi et comment définir des objectifs ? ● Ne pas confondre avec les objectifs de la formation ● Ce sont justement les objectifs qui vont permettre d'atteindre les objectifs de la formation ! ● Utiliser des termes concrets ● Pédagogie active centrée sur l’apprenant, en imaginant des activités permettant d’atteindre les objectifs, ● Préparer l’évaluation de la formation et des acquis, ● Permettre aux participants de savoir où ils vont et de vérifier s’ils y arrivent.
  23. 23. 23/57 Les objectifs pédagogiques ● La taxonomie de BLOOM ● Aider le formateur à formuler des questions qui permettent de situer le niveau de compréhension des apprenants
  24. 24. 24/57 Les objectifs pédagogiques ● Spécifique : Il doit être Spécifique et ne pas dépendre d'éléments dont on n'a pas la maîtrise. ● Mesurable : Il doit être Mesurable, les indicateurs chiffrés devant être incontestables et reconnus comme tels. ● Atteignable : Il doit être acceptable et réalisable.
  25. 25. 25/57 Les objectifs pédagogiques ● Réaliste ou Réalisable : Il doit être Réalisable et ne reposer que sur la motivation de l'apprenant ou être réajusté si le contexte change. ● Temporellement défini : Il doit être inscrit dans le Temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires. ● Evaluable ou réévaluable
  26. 26. 26/57 Les objectifs pédagogiques ● Il s'agit donc de trouver des verbes d'actions pour décrire les compétences que l'apprenant doit être capable de mettre en œuvre...
  27. 27. 27/57 Les objectifs pédagogiques ● La taxonomie de BLOOM :
  28. 28. 28/57 Quelques concepts ● Exercice : définissons ensemble ces quelques concepts : ● Formation ● Education ● Pédagogie ● Didactique ● Apprentissage ● Evaluation ● Tutorat ● Coaching ● Encadrement
  29. 29. 29/57 Un principe utile : la ZPD ● ZPD = Zone Proximale de Développement ● Proposée par Lev Vigotsky ● Définit un « moment » dans l'apprentissage où la perte de repère provoque une baisse dans la maitrise de la compétence ● Avant de parvenir à un état de maitrise supérieur de la compétence...
  30. 30. 30/57 Partie 4 : On se rapproche de la pratique...
  31. 31. 31/57 Construction d'un cours ● La structuration écrite par l'intermédiaire de fiches permet de faciliter à la fois la démarche pédagogique mais aussi de régler des problèmes administratifs pouvant perturber les apprentissages (salles de cours vs. TP, etc.) ● Ne pas oublier les « 3M » : Motivation, Mémorisation, Mesure ! ● Bien entendu, ce n'est pas la panacée, et tout n'est pas nécessairement à détailler...
  32. 32. 32/57 Construction d'un cours ● Structuration des différentes étapes : ● La progression : définit la suite des séquences ordonnées. Permet de vérifier l'aspect curriculaire. ● La séquence (Arrêté du 27 août 1992, «Terminologie de l’Éducation», BO n°35 du 17 septembre 1992) : Séquence d’enseignement : « ensemble continu ou discontinu de séances, articulées entre elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre des objectifs fixés par les programmes. »
  33. 33. 33/57 Construction d'un cours ● Structuration des différentes étapes : ● La séance Lie activités et objectifs, peut mettre en œuvre différentes méthodes (magistrale, projet, évaluation formative, etc.). ● L'évaluation Peut être continue ou terminale. Une partie du cours y sera consacrée.
  34. 34. 34/57 Construction d'un cours ● Les différents documents ● La Progression ● La fiche de préparation de séquence ● La fiche de préparation de séance ● Ils se distinguent par leur niveau de granularité : La séance comporte des indications plus précises, la progression est plus générale
  35. 35. 35/57 Construction d'un cours ● Les catégories d'objectifs ● Les Objectifs généraux permettent de définir performance que l'apprenant doit atteindre en fin de séquence ● Les Objectifs intermédiaires doivent décrire une action et constituent les étapes pour atteindre l'objectif de séquence ● Les Objectifs opérationnels sont les différentes étapes permettant aux apprenants d'atteindre l'objectif de la séance
  36. 36. 36/57 Construction d'un cours ● La Progression ● Elle permet d'avoir une vision d'ensemble sur tout ce qui va être fait ● Elle regroupe les séquences, les ordonnes ● Elle permet de vérifier que tous les objectifs seront atteints
  37. 37. 37/57 Construction d'un cours ● La fiche de préparation de séquence ● Elle comporte les objectifs généraux et les objectifs intermédiaires, sans oublier les savoirs associés (que l'on trouve généralement dans le « programme ») ● Elle décrit les compétences mises en œuvre ● Elle décrit concrètement les pré-requis nécessaire à la mise en œuvre de ces compétences ● Elle décompose la séquence en un certain nombre de séances (maximum 5 ou 6)
  38. 38. 38/57 Construction d'un cours ● La fiche de préparation de séance ● Elle peut être simplifiée et placée en ligne dans la fiche de préparation de séquence ● Elle doit lister les Objectifs Intermédiaire et les Objectifs opérationnels ● Elle définit la méthode pédagogique et les activités et moyens donnés pour atteindre les objectifs prévus (cours, TD, TP, projet, étude de cas, supports, etc.)
  39. 39. 39/57 Construction d'un cours ● La fiche de préparation de séance ● Elle décrit sommairement les documents pédagogiques à construire/utiliser ● Documents Professeur : fiche de déroulement de séance, documents Apprenants : fiches d'activités, documents divers. ● Elle comporte la durée de la séance ● Elle décrit les savoirs associés et les compétences mises en oeuvre
  40. 40. 40/57 Séance de TD ● En vous répartissant en groupes de 2 à 4 personnes, construisez un séquence et rédigez les fiches de séances (thème au choix, si possible dans votre domaine actuel d'étude) ● Le format est libre ● Vous m'appelez si besoin... ● Bon courage !
  41. 41. 41/57 Partie 5 : Nouvelles définitions et Evaluation...
  42. 42. 42/57 Pédagogie vs. Didactique ● La Pédagogie se réfère à l'apprenant, la Didactique à l'enseignement ● La Didactique est spécifique à la discipline, au contenu, la Pédagogie est généraliste ● L'enseignement doit donc s'appuyer sur les deux : ● Une connaissance de la discipline et de la structuration des connaissances à transmettre ● La Pédagogie, les relations entre savoirs, enseignant et apprenant
  43. 43. 43/57 Différents types de pédagogie ● Basés sur les différents modèles d'apprentissages vus précédemment ● Présentation d'une sélection de modèles, les plus utilisés, ou les plus utiles
  44. 44. 44/57 Pédagogies traditionnelles ● Elles mettent en exergue les contenus uniquement ! ● Elles présupposent que celui qui « sait » est capable de transmettre... (c'est bien entendu faux dans l'absolu) ● L'enseignant est détenteur du savoir, et le transmet, charge à l'apprenant de faire l'effort pour se l'approprier (mais cela peut aussi être de l'apprentissage répétitif par exemple) ● L'apprenant doit emmagasiner des savoirs et les régurgiter quand on le lui demande
  45. 45. 45/57 Pédagogies actives ● C'est l'apprenant qui est au centre du système ● Il participe à la construction de sa connaissance au travers de ses recherches ● Dewey, Decroly, Freinet... ● Le concept fondamental est que l'apprenant doit s'approprier le savoir et non simplement le connaître... (cf Bloom, diapo 23) ● L'exemple du « Learning by doing » (à la mode)
  46. 46. 46/57 Pédagogies par objectifs ● Articule objectifs – méthodes – évaluations ● Elles sont particulièrement adaptées aux enseignements technologiques (initiées pour former les employés d'usine aux états-unis)
  47. 47. 47/57 Pédagogie de projet ● C'est une pédagogie active ● Il s'agit de susciter les apprentissages au travers de la réalisation concrète d'un produit ou service ● Le projet peut être individuel ou collectif ● L'évaluation et la détermination des objectifs ne sont pas si simple, car le projet est parfois une vaste entreprise, touchant de nombreux domaines
  48. 48. 48/57 Pédagogies sociales ou de groupe ● L'apprenant fait partie d'un groupe ● D'énormes perspectives grâce aux outils technologiques et à leurs possibilités de mise en réseau/relation des individus ● Les modèles habituels risquent de voler en éclat, car dans ce système, l'individu peut avoir alternativement (et parfois simultanément) plusieurs rôles !
  49. 49. 49/57 Notation vs. évaluation ● « Evaluer signifie noter, juger, récompenser ...ou bien former?. Dans la pratique quand on évalue, le moins qu’on puisse faire, c’est de vérifier si les objectifs que l’on s’est donnés sont atteints. On peut être contre les notes mais difficilement contre l’évaluation ! » ● In « Aider les élèves à apprendre » - Gérard de Vecchi - Editions Hachette
  50. 50. 50/57 Types d'évaluation ● Nous reprenons ici les types classiques d'évaluation : ● Evaluation diagnostique ● Evaluation formative ● Evaluation sommative ● Evaluation « certificative »
  51. 51. 51/57 Types d'évaluation ● Mais nous pouvons croiser ces différents types avec différents modes : ● Evaluation par l'enseignant / tuteur ● Autoévaluation ● Evaluation par les pairs : – mutuelle – co-évaluation
  52. 52. 52/57 Evaluation diagnostique ● A faire au début de la séquence de formation ● Nécessite d'avoir formalisés les pré-requis ● Elle permet de proposer éventuellement une remédiation ● Il faut construire les outils d'évaluation à partir des pré-requis nécessaires (ou attendus car vus dans le cycle de formation précédent)
  53. 53. 53/57 Evaluation formative ● En fin de « période » d'apprentissage : de séance par exemple ● Permet à l'apprenant de se positionner, de connaître ses acquis ● Permet à l'enseignant de repérer les difficultés dans les apprentissages ● Aspect plutôt « positif » face à la notation « sanction » ● Epreuve courte avec correction en temps réel
  54. 54. 54/57 Evaluation sommative ● En fin de cycle de formation, sert de « bilan » ● Vérification des objectifs fixés, lorsqu'ils existent ! ● Souvent nécessaire à l'institution, à l'environnement (parents...), à l'apprenant lui même (« se situer »...) ● Nécessite un comportement « observable » de l'apprenant (devoir, examen, etc.) ● Aspect plutôt « négatif », de contrôle plutôt que d'aide...
  55. 55. 55/57 Evaluation certificative ● Correspond à une évaluation sommative dans le cadre d'un référentiel fixé par une institution et délivrant un certificat ou un diplôme/ ● Exemple du C2i niveau 1 : épreuve théorique et discussion autour de la notion de preuve de compétence (e-portfolio, DNC)
  56. 56. 56/57 Annexe : les TICE pour une nouvelle évaluation ● TICE : Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement ● Ouvrent de nouvelles perspectives en terme d'auto-évaluation, de positionnement, d'évaluation par les pairs, de rapidité d'évaluation, etc. (cf. Rapport Fourgous VI-5) ● Il est temps de créer votre e-portfolio !
  57. 57. 57/57 Travail en collectif ● Trouver des outils ou méthodes d'évaluation, et les discuter... ● Réaliser, en binômes, quelques QCM qui seront commentées collectivement.

×