Perspectives Entreprises - 4ème trimestre 2013

481 views
336 views

Published on

1 projet immobilier sur 2 motivé par un désir de regroupement / rationalisation
La renégociation est systématiquement envisagée en alternative au déménagement
Des mouvements d’entreprises fortement alimentés par le secteur de la Banque-Assurance
Le choix de bureaux ne cesse de s’accroître pour les entreprises
Dans ce contexte, les loyers demeurent sous pression, avec notamment une nette correction du loyer « prime » facial dans le QCA

Published in: News & Politics
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
481
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Perspectives Entreprises - 4ème trimestre 2013

  1. 1. Perspectives Entreprises Ile-de-France 4ème trimestre 2013 Les faits marquants de l’année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s’accroître L’offre a augmenté de 9% en 2013, et représente désormais plus de 3,9 millions de m² disponibles. Cette hausse est imputable à l’afflux de grandes offres sur le marché, induit par le fléchissement de la demande de bureaux. Aujourd’hui, la moitié des surfaces vacantes correspond à des bureaux de grande taille (> 5 000 m²). Il s’agit de locaux de bonne qualité : 3 offres sur 4 étant neuves ou rénovées, alors que moins d’1 sur 2 le sont pour les petites et moyennes surfaces.  Quels choix de bureaux dans le Quartier Central des Affaires ? Dans le QCA, si l’offre augmente globalement dans les mêmes proportions qu’en Ile-de-France (+11% en un an), le choix de locaux demeure malgré tout contenu, notamment pour les grandes offres. En effet, seules 10 offres de plus de 5 000 m² sont à ce jour immédiatement disponibles à la location. Une poignée d’immeubles, sortis temporairement de l’offre pour rénovation, ont regagné le marché de la location, alors que le neuf demeure également une denrée rare. Toutefois, le secteur devrait gagner en fluidité dans les 24 mois puisque 6 nouveaux immeubles, actuellement en cours de restructuration, sont attendus sur le marché.  Qu’en est-il du marché de La Défense ? A La Défense, l’offre de bureaux a été multiplié par deux en 12 mois, alimentée par la livraison de 3 nouvelles tours, mais aussi par la remise sur le marché de plusieurs immeubles libérés en l’état ou ayant été rénovés. Au total, 21 grandes offres sont disponibles immédiatement à la location (contre 8 un an auparavant). Cet afflux d’offres devrait se poursuivre en 2014, faisant du quartier d’affaires un pôle très attractif par la diversité et la qualité de ses immeubles disponibles à des loyers très compétitifs. En effet, aujourd’hui plus de 50% des bureaux vides sont de grade A, c’est à dire conformes aux standards internationaux, alors qu’en Ile-de-France la moyenne s’établit à 18%. Mouvements d’entreprises & conditions de marché : 2. La renégociation systématiquement envisagée en alternative au déménagement Les incertitudes ont incité un grand nombre d’entreprises à envisager la renégociation de leur bail en alternative au déménagement, évitant ainsi les coûts engendrés par une relocalisation, et les contraintes sociales que cela induit. Résultat : la renégociation a été très fréquemment préférée au déménagement en 2013. 3. Des mouvements d’entreprises fortement alimentés par le secteur de la Banque-Assurance Le secteur financier est le 1er secteur représenté au sein des mouvements recensés en 2013, réunissant plus d’1 mouvement sur 4. Une tendance à rapprocher sans doute de la reprise économique dont semble bénéficier le secteur. Derrière les établissements financiers, l’industrie, le secteur public et les cabinets de conseil correspondent aux secteurs d’activité les plus actifs. 4. 1 projet immobilier sur 2 motivé par un désir de regroupement / rationalisation Les enjeux de rationalisation ont été clairement moteurs dans les projets immobiliers en 2013. Pour autant, ils ne se cantonnent pas à la recherche exclusive d’économies, et combinent dans la plupart des cas des objectifs d’optimisation à la fois quantitative et « qualitative » (efficacité opérationnelle, amélioration des conditions de travail, etc.). 5. Un loyer « haut-de-gamme » qui enregistre une correction nette dans un secteur qui résistait jusquelà : le Quartier Central des Affaires Les loyers faciaux « haut de gamme » des quartiers d’affaires traditionnels sont impactés par l’environnement économique morose : ils s’établissent, fin 2013, à 710 €/m² dans le Quartier Central des Affaires. En un an, le repli est donc notable, lié à l’absence de transactions à des niveaux de loyers exceptionnels. Moins de 10 transactions ont été signées à plus de 700 € dans le secteur, la valeur maximum étant 750 €.
  2. 2. Pulse •Perspectives Entreprises • 4ème trimestre 2013 - Page 2 Source : Jones Lang LaSalle / Immostat
  3. 3. Pulse • Perspectives Entreprises • 4ème trimestre 2013- Page 3 Cartographies de l’offre de bureaux immédiatement disponible Taux de disponibilité des bureaux en Ile-de-France Source : Jones Lang LaSalle Part et nombre de mètres carrés neufs dans l’offre disponible de bureaux Source : Jones Lang LaSalle
  4. 4. Pulse •Perspectives Entreprises • 4ème trimestre 2013 - Page 4 Cartographies des loyers Loyers haut-de-gamme (en €/m²/an) Source : Jones Lang LaSalle Loyers moyens de seconde main (en €/m²/an) Source : Jones Lang LaSalle
  5. 5. Pulse • Perspectives Entreprises • 4ème trimestre 2013- Page 5 Cartographie des livraisons de bureaux pour demain et de l’évolution des loyers « haut-de-gamme » Les livraisons d’immeubles attendues : nombre de mètres carrés actuellement en chantier et encore disponibles à la commercialisation 2014 2015 Source : Jones Lang LaSalle Evolution des loyers « haut-de-gamme » sur les 12 derniers mois Source : Jones Lang LaSalle
  6. 6. Bureaux Jones Lang LaSalle France Paris 40-42 rue La Boétie 75008 Paris Tél. : + 33 (0)1 40 55 15 15 Fax : + 33 (0)1 46 22 28 28 La Défense Immeuble Le Berkeley 19-29, rue du Capitaine Guynemer 92903 Paris La Défense Cedex Tél. : + 33 (0)1 49 00 32 50 Fax : + 33 (0)1 49 00 32 59 Saint-Denis 3, rue Jesse Owens 93210 Saint-Denis Tél. : + 33 (0)1 40 55 15 15 Fax : + 33 (0)1 48 22 52 83 Le Plessis-Robinson “La Boursidière” BP 171 92357 Le Plessis-Robinson Tél. : + 33 (0)1 40 55 15 15 Fax : + 33 (0)1 46 01 06 37 Lyon 55, avenue Foch 69006 Lyon Tél. : + 33 (0)4 78 89 26 26 Fax : + 33 (0)4 78 89 04 76 Contacts Recherche Flore Pradère-Saulnier Responsable Recherche Entreprises Paris +33 (0)1 40 55 85 72 flore.saulnier@eu.jll.com Sophie Rozen-Benaïnous Responsable Etudes Etudes & Recherche Paris +33 (0)1 40 55 85 15 sophie.rozen@eu.jll.com Virginie Houzé Directeur Etudes & Recherche Paris +33 (0)1 40 55 15 94 virginie.houze@eu.jll.com Contacts Business Joël de Lafond Directeur Corporate Solutions Paris +33 (0)1 40 55 15 57 joel.de-lafond@eu.jll.com Jacques Bagge Directeur Département Agence Paris +33 (0)1 40 55 15 40 jacques.bagge@eu.jll.com www.joneslanglasalle.fr COPYRIGHT © JONES LANG LASALLE IP, inc. 2014 - Tous droits de reproduction, de représentation, de traduction et d'adaptation par tous procédés réservés pour tous pays. Toute reproduction intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l'autorisation de Jones Lang LaSalle ou de ses ayants droits est illicite (art. L. 122-4 du Code de la propriété intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Jones Lang LaSalle ne saurait en tout état de cause être tenu responsable de tout dommage direct ou indirect ou de toute perte subie en raison d'une inexactitude ou d'une incorrection de ce document. Printing information: paper, inks, printing process, recycle directive.

×