Poster 90 immunologie

1,347 views
1,147 views

Published on

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,347
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
62
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Poster 90 immunologie

  1. 1. Fréquences des Anticorps Anti-TPO et Anti-Tg dans le Vitiligo Bouayad Abdellatif 1,2 , Benseffaj 1,2 N., Brick 1 C., Atouf 1,2 O., Ouadghiri 1,2 S., Drissi 1,2 A., Bhallil 1,2 W., Essakalli 1,2 M. 1 - Unité d’Immunologie, Service de Transfusion Sanguine et d’Hémovigilance, Hôpital Ibn Sina de Rabat, Maroc 2 - UFR d’Immunologie, Faculté de médecine et de pharmacie, Université Mohammed V, Rabat, Maroc 2011 Immunologie Immunology Poster 90
  2. 2. Introduction <ul><li>Vitiligo: trouble acquis de la dépigmentation dû à la destruction des mélanocytes </li></ul><ul><li>Deux formes cliniques de vitiligo : </li></ul><ul><ul><li>non segmentaire : la plus fréquente, mécanismes auto-immuns </li></ul></ul><ul><ul><li>segmentaire : fréquente chez l’enfant </li></ul></ul><ul><li>Arguments en faveur des mécanismes auto-immuns : </li></ul><ul><ul><li>association vitiligo et maladies thyroïdiennes auto-immunes </li></ul></ul><ul><ul><li>prévalence accrue d'auto-anticorps notamment les antithyroïdiens dans le vitiligo </li></ul></ul>
  3. 3. Objectif <ul><li>Etudier la fréquence des anticorps anti-thyroïde peroxydase (anti-TPO) et </li></ul><ul><li>anti thyroglobuline (anti-Tg) chez </li></ul><ul><li>les patients atteints du vitiligo dans la </li></ul><ul><li>population marocaine afin d’établir une </li></ul><ul><li>éventuelle stratégie diagnostique </li></ul>
  4. 4. Matériel et Méthodes <ul><li>79 patients Marocains atteints de vitiligo </li></ul><ul><li>Suivis dans le service de dermatologie du CHU Ibn-Sina de Rabat </li></ul><ul><li>Patients ne présentant pas de signes de dysthyroidie </li></ul><ul><li>L’échantillon comprenait : </li></ul><ul><ul><li>47 femmes et 31 hommes </li></ul></ul><ul><ul><li>Agés de 6 à 87 ans </li></ul></ul>
  5. 5. Matériel et Méthodes <ul><li>La recherche des anticorps IgG anti-TPO et anti-Tg a été réalisée par la technologie multiplexe Luminex® </li></ul><ul><li>Les résultats ont été interprétés par le logiciel AtheNA Multi-lyte system® </li></ul><ul><li>Les valeurs > 120 UI/ml sont considérées positives </li></ul><ul><li>Les analyses ont été effectuées au laboratoire d’immunologie du service de transfusion et d’hémovigilance du CHU Ibn-Sina de Rabat </li></ul>
  6. 6. Résultats : Fréquences des Anti-TPO et Anti-Tg chez les patients atteints du vitiligo
  7. 7. Résultats : Caractéristiques des patients atteints de vitiligo avec Anti-TPO ou Anti-Tg positifs Caractéristiques cliniques Fréquences Anticorps Anti-thyroïdiens Anti-TPO Anti-Tg Sexe   Féminin 70 81,8 Masculin 30 18,2 Tranche d'age (ans)     ≤ 17 7,7 11,1   18-25 7,7 11,1   26-35 7,7 11,1 36-45 38,5 33.3 46-55 23,1 11.1   ≥ 56 15,4 22,2 Surface atteinte (%)     <10 66,7 54,5   >10 33,3 45,5 Type du vitiligo     Non segmentaire 93,3 100   Segmentaire 6,7 0
  8. 8. Discussion <ul><li>Les fréquences des anticorps anti -TPO (20 %) et anti-Tg (14%) dans notre étude sont similaires à celles rapportées par la littérature (1,2) </li></ul><ul><li>Comme dans la majorité des maladies auto-immunes, les femmes jeunes sont les plus touchées (70% pour anti –TPO et 90% pour anti –Tg) </li></ul><ul><li>Les anti-TPO et anti-Tg sont plus fréquents dans le vitiligo généralisé. Ceci confirme la composante auto-immune de ce dernier </li></ul>1- Daneshpazhooh M et al. Anti-thyroid peroxidase antibody and vitiligo: a controlled study. BMC Dermatology 2006, 6:3 2- Dave S et al. High frequency of thyroid dysfunction in Indian patients with vitiligo. Indian J Dermatol 2003, 48:68-72
  9. 9. Conclusion <ul><li>Cette étude montre une prévalence </li></ul><ul><li>significative des anti-TPO et anti-Tg chez </li></ul><ul><li>les patients marocains atteints de vitiligo </li></ul><ul><li>Il serait souhaitable d’instaurer un </li></ul><ul><li>dépistage systématique de ces auto- </li></ul><ul><li>anticorps chez les patients atteints de </li></ul><ul><li>vitiligo, en particulier chez les femmes </li></ul><ul><li>jeunes présentant la forme généralisée </li></ul>

×