2011                                                        Poster 85                                                     ...
IntroductionL’obésité est devenue la 1ère maladie non infectieuse del’histoire. Par ce qu’elle a été longtemps considérée ...
Matériels & méthodes                       Population étudiéeCaractéristiques          Enfants témoins           Enfants o...
Paramètres étudiés                Analyses immunologiques Isolement des lymphocytes Test de transformation lymphocytaire...
35                                               Résultats                                                                ...
4500                                                              b*                                                      ...
DiscussionL’obésité et le surpoids entrainent des altérations du systèmeimmunitaire. En effet, nos résultats montrent clai...
ConclusionLe système immunitaire est altéré au cours de l’obésité. L’obésitéaffecte non seulement la fonctionnalité des ce...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Poster 85 immunologie

838

Published on

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
838
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Poster 85 immunologie

  1. 1. 2011 Poster 85 Immunologie Immunology La lymphoprolifération et la Sécrétion des Interleukines des Enfants ObèsesBouanane Samira1, merzouk1, babaAhmed1, saker1, mokhtari1,benkalfat1 ,babaahmed2 ,narce31 -Laboratoire PPABIONUT, Université de Tlemcen, Algérie2 -Service de pédiatrie, CHU de Tlemcen3 -INSERM UMR 866, faculté des sciences Dijon, France
  2. 2. IntroductionL’obésité est devenue la 1ère maladie non infectieuse del’histoire. Par ce qu’elle a été longtemps considérée commeune maladie des pays riches, l’obésité constitue désormaisun problème majeur en Afrique. L’Algérie n’est pasépargnée par ce fléau des temps modernes puisque laprévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants de 6à 12 ans atteint les 25%. L’obésité est souvent associée àdes altérations du système immunitaire. L’objectif de cette étude a été de déterminer l’impact de l’obésité sur la prolifération lymphocytaire et la sécrétion des interleukines chez des enfants obèses comparés à des enfants témoins de la même tranche d’âge scolarisés dans la région de Tlemcen (Algérie)
  3. 3. Matériels & méthodes Population étudiéeCaractéristiques Enfants témoins Enfants obèsesNombre 26 26Sexe(Garçon/Fille) 15/11 14/12Age (ans) 7.82±0.59 8.31 ±0.22Taille (m) 1.13±0.01 1.15±0.02Poids (Kg) 27.19±1.31 43.20±1.77***IMC (Kg/m2) 21.4±0.50 32.72±0.53*** Prélèvements sanguins Tube héparine Sang total+ Ficoll (1.075)
  4. 4. Paramètres étudiés Analyses immunologiques Isolement des lymphocytes Test de transformation lymphocytaire (TTL) Agents mitogènes:ConA, LPSComptage des lymphocytes Bleu de Trypan, MTT [3-(4,5-Dimethyl thiazol-2-yl)-2,5-diphenyl tétrazolium bromide]Dosage des protéines Méthode de Lowry et al. (1951)Dosage des Interleukines ( IL-2 et IL-6) Kit Eliza (Genzyma,Cambridge MA, USA)
  5. 5. 35 Résultats 25 b enfants témoins b Nombre de cellules(105/puits) 30 20 enfants obèses b** Nombre re de cellules(105/puits) 25 15 * 20 b** * 15 10 a 10 a a* a* 5 5 0 0 Prolifération Prolifération LPS ConA basale basale Figure de la prolifération des lymphocytes en absence ou en présence de l’agent mitogène chez les enfants obèses et témoins 450 500 b b Teneurs en protéines totales µg/puits) 400Teneurs en protéines totales (µg/puits) 450 350 400 b*** 350 b*** 300 300 250 250 200 200 a a a* 150 150 a* 100 100 50 50 0 0 Prolifération LPS Prolifération ConA basale basale Figure des protéines totales (µg/puits)des lymphocytes en absence ou en présence de l’agent mitogène chez les enfants obèses et témoins
  6. 6. 4500 b* 6000 4000 enfants témoins b Taux d’Interleukines -6 (pg/ml) 5000Taux d’Interleukines-2 (pg/ml) 3500 enfants obèses 3000 4000 2500 b*** 3000 2000 b*** 1500 2000 1000 a 1000 a* 500 a a* 0 0 Prolifération LPS Prolifération ConA basale basale Obèses vs. Témoins ***p<0.001 Figure de la production des interleukines 2 (IL-2) et 6 (IL-6) par les lymphocytes T et B isolés chez les enfants obèses et témoins
  7. 7. DiscussionL’obésité et le surpoids entrainent des altérations du systèmeimmunitaire. En effet, nos résultats montrent clairement queles enfants obèses présentent une diminution de laprolifération à l’état basal des lymphocytes T et B, ou stimuléepar l’agent mitogène (ConA ou LPS) chez les enfants obèsescomparés aux enfants témoins. De même, la prolifération deslymphocytes exprimée par le contenu des protéines descellules suit le même profil que celle exprimée par le nombrede cellules. Quelque soit l’incubation les teneurs en protéinesdes lymphocytes T et B sont réduites chez les enfants obèsescomparés à leurs témoins. Ces altérations sont dues au faitque les enfants obèses présentent une diminution desinterleukines ( IL-2 et IL-6), facteurs importants de maturationet de croissance des lymphocytes T et B.
  8. 8. ConclusionLe système immunitaire est altéré au cours de l’obésité. L’obésitéaffecte non seulement la fonctionnalité des cellules du systèmeimmunitaire mais aussi leur profil de sécrétion des cytokines. Il y achez l’obèse une diminution de l’activité des lymphocytes T, de laprolifération lymphocytaire, avec un état inflammatoire chronique.Nos résultats mettent en évidence les perturbations de la fonctionlymphocytaire chez ces enfants obèses. L’obésité infantile estassociée à une réduction de la lymphoprolifération T et B et de laproduction des IL-2 et IL-6. Remerciements : - Membres du Laboratoire de recherche de Physiologie, Physiopathologie et Biochimie de la nutrition: PPABIONUT, notamment Pr MERZOUK H., Dr MOKHTARI N., Dr BABA AHMED FZ. -Pr NARCE Michel, Directeur du projet TASSILI, Dijon, France -Dr BABA AHMED S., Pédiatre au CHU de Tlemcen, Algérie -Parents des enfants ayant accepté de participer à cette étude. Ce travail a été réalisé grâce au soutien financier du projet national CNEPRU (1020060002) et TASSILI.

×