• Save
Poster 79 microbiologie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Poster 79 microbiologie

on

  • 781 views

 

Statistics

Views

Total Views
781
Views on SlideShare
653
Embed Views
128

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 128

http://www.jib-sdbio.fr 122
http://www.i-professionnel.com 4
http://jib-sdbio.fr 1
http://w.jib-sdbio.fr 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Poster 79 microbiologie Presentation Transcript

  • 1. 2011 Poster 79 Microbiologie Microbiology Séroprévalence de l’infection par le Virus West-Nile chez la population humaine dans la région de Kenitra au Maroc El Rhaffouli H1*, El Harrak M2, Lotfi C2, El Boukhrissi F3, Bajjou T1, Laraqui A1, Hilali F1,Kenfaoui M4, Lahlou-Amine I1* elrhaffoulihicham@live.fr1- Laboratoire de Recherche et de Biosécurité P-3, Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, UniversitéMohammed V-Souissi, Rabat, Maroc.2- Laboratoire de Production Biologique et Pharmaceutique Vétérinaire, Rabat, Maroc.3- Laboratoire de biochimie et de toxicologie, Hôpital Militaire Moulay Ismail, Meknès, Maroc.4- Laboratoire d’Analyse Médicale Maamora, Kenitra, Maroc.
  • 2. Introduction  Le Maroc a rapporté 3 épizooties de Virus West Nile (VWN) en 1996, 2003 et 2010 mais seul un cas dinfection humaine a été rapporté en 1996 [1].  Une étude sérologique menée chez les oiseaux sauvages a démontré la circulation du VWN au sein des juvéniles nés dans le pays ce qui confirmait la circulation du VWN à bas bruit [2].  Actuellement, aucune donnée concernant linfection humaine par le Distribution géographique du VWN (source: http://www.cdc.gov/ncidod/dvbid/westnile/map.htm) VWN nest disponible au Maroc et aucune étude na été réalisée.1- El Harrak ME, Le Guenno B, Le Gounon P. Isolement du virus West Nile au Maroc. Virologie. 1997;1:248–9.2- Figuerola, J., Baouab, R.E., Sorguer, R., Fassi-Fihri, O., Llorente, F. & Jimenez-Clavero, M.A. (2010) West Nile virus antibodies in wild birds, Morocco, 2008. Emerg Infect Dis. 2009 ;15: 21651-1653.
  • 3. Objectif Déterminer la séroprévalence de l’infection par le VWN chez lapopulation humaine dans la région de Kenitra, située au Nord-Ouest duMaroc et connue pour être une zone d’épizootie à WNV. Zone dépizootie équine Zone de létude Carte des cas équins de VWN Septembre 2010 (Source Invs)
  • 4. Matériels & Méthodes  Cent sérums ont été recueillis de façon anonyme dans un laboratoire d’analyse médicale de la ville de Kenitra.  Les sérums ont été testés par séroneutralisation sur microplaque vis- à-vis de 100 TCID50 (calculated 50% tissue culture infective doses) de la souche marocaine «Morocco 1996-EQ Manipulation sous poste de sécurité 96-11» sur cellules Vero (cellules microbiologique rénales de singe vert africain) [3]. 43- Schuffenecker I, Peyrefitte CN, El Harrak M, Murri S, Leblond A, Zeller H. West Nile virus in Morocco, 2003. Emerg Infect Dis. 2005;11:306–9.
  • 5. Matériels & Méthodes (suite)  Des dilutions sériques de facteur 3 (1:6 à1:1458) ont été réalisées dans un milieu de culture cellulaire (Dulbecco’s Minimum Eagle medium). Le titre exact en anticorps neutralisants est calculé selon la méthode de Spearman-Kärber [4]. Tout résultat supérieur ou égal à 1:18 est considéré comme positif  Des sérums positifs et négatifs (de Microplaque de séroneutralisation chevaux) ont été testés ainsi quun titrage de la 100 TCID50 a été réalisé pour le contrôle des conditions expérimentales 54- Karber, G. Beitrag zur kollektiven Behandlung pharmakologischer 181 Reihenversuche [in German]. Path. u. Pharmakol. 1931; 162, 480-483.
  • 6. Résultats Nombre Age moyen Positif (%) Titre médian Homme 27 48 18 11 1:87 30 Femme 73 47 17 27 1:98 31 total 100 47 17 23 1:95 31  Les titres en anticorps séro-neutralisants variaient de 1:31 à 1:2630  La séroprévalence chez les sujets âgés de plus de 30 ans (24%) est statistiquement plus élevée que celle des patients de moins de 30 ans (13%)  La séroprévalence du VWN chez les femmes est significativement plus élevée que chez les hommes 6
  • 7. Résultats (suite) Tapis cellulaire intact après Destruction du tapis cellulaire par le VWN séroneutralisation du VWN (sérum positif) (sérum négatif) (Coloration May-Grünwald Giemsa) (Coloration May-Grünwald Giemsa) 7
  • 8. Discussion et conclusion  La région de Kenitra est l’une des zones les plus humides du royaume. Elle présente un écosystème favorable à la circulation du VWN.  Cette enquête nous a permis d’obtenir une séroprévalence supérieure à celle rapportée en Tunisie (13,7%)[5] mais qui reste inférieure à celles rapportées par des pays endémiques tel que l’Egypte (35%)[6].  Le taux d’infection augmente avec l’âge des patients en raison du contact répété avec le VWN.  La séroprévalence élevée chez les femmes pourrait être due à une surexposition aux moustiques dans leurs foyers en raison de la proximité des poulaillers.  Cette étude préliminaire est la première preuve de la circulation du WNV au sein de la population humaine au Maroc. Des études complémentaires sont en cours afin d’améliorer les connaissances épidémiologiques de cette arbovirose émergente dans notre pays.5- S. Riabi et al. Prevalence of IgG antibodies against West Nile virus in blood donors during the 2003 outbreak in TunisiaTransactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene104 (2010) 507–5096- A. Soliman et al. Studies on West Nile virus infection in Egypt. Journal of Infection and Public Health (2010) 3, 54—59 8