Les entérobactéries productrices de bêtalactamases a spectre élargi (EBLSE) chez l’enfant Ben Haj Khalifa A 1 , Ben Hammou...
INTRODUCTION <ul><li>La production des BLSE constitue l’un des mécanismes de résistance les plus répondues chez les entéro...
MATERIEL ET METHODES <ul><li>1. Matériel  d’étude  </li></ul><ul><li>Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée au nivea...
MATERIEL ET METHODES <ul><li>La présence de BLSE a été confirmée par le test de double synergie. </li></ul><ul><li>Les don...
RESULTATS <ul><li>Dans notre étude, les EBLSE dominaient légèrement les entérobactéries non BLSE (53,8% versus 46,2%). </l...
RESULTATS <ul><li>Les facteurs prédictifs d’acquisition de BLSE : analyse univariée  </li></ul><ul><li>Le sexe n’était pas...
RESULTATS *KTVO : cathéter veineux par voie ombilicale. Significatif si  P <0,05 <ul><li>Analyse multi variée  </li></ul>E...
RESULTATS <ul><li>La corrélation entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence des EBLSE </li></ul>On a rapporté ég...
CONCLUSION <ul><li>Une meilleure maîtrise en termes d’hygiène hospitalière (renforcement de la formation du personnel aux ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Poster 77 microbiologie

1,052

Published on

Les entérobactéries productrices de bêtalactamases a spectre élargi (EBLSE) chez l’enfant

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,052
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Poster 77 microbiologie

  1. 1. Les entérobactéries productrices de bêtalactamases a spectre élargi (EBLSE) chez l’enfant Ben Haj Khalifa A 1 , Ben Hammouda H 2 , Brahim R 1 , Sfar M T 2 , Kheder M 1 1 – Laboratory of Microbiology, Tahar Sfar Hospital, Mahdia, Tunisia 2 - Service of Pediatrics, Tahar Sfar Hospital, Mahdia, Tunisie 2011 Microbiologie Microbiology Poster 77
  2. 2. INTRODUCTION <ul><li>La production des BLSE constitue l’un des mécanismes de résistance les plus répondues chez les entérobactéries et dont l’incidence n’a pas cessé d’augmenter. </li></ul><ul><li>Un tel profil a été constatée au niveau du service de pédiatrie ce qui nous a amené à faire cette étude dont les objectifs étaient de déterminer les principaux facteurs d’acquisition de ces entérobactéries BLSE chez l’enfant. </li></ul>
  3. 3. MATERIEL ET METHODES <ul><li>1. Matériel d’étude  </li></ul><ul><li>Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée au niveau du service de pédiatrie de l’hôpital Tahar Sfar Mahdia, Tunisie sur une période allant de 2006 à 2009. </li></ul><ul><li>2. Méthodes d’étude  </li></ul><ul><li>On a colligé tous les dossiers disponibles des enfants qui ont séjourné dans le service de pédiatrie au cours de la période de l’étude et chez qui on a isolé une entérobactérie au sein du laboratoire de microbiologie. </li></ul><ul><li>L’identification des bactéries est fondée sur les caractères culturaux, morphologiques et biochimiques. </li></ul><ul><li>L’étude de la sensibilité aux antibiotiques est réalisée par la technique de diffusion en gélose Mueller-Hinton avec une lecture interprétative selon les recommandations du comité d’antibiogramme de la société française de microbiologie . </li></ul>
  4. 4. MATERIEL ET METHODES <ul><li>La présence de BLSE a été confirmée par le test de double synergie. </li></ul><ul><li>Les données ont été recueillies à partir des dossiers médicaux à l’aide d’une fiche standardisée </li></ul><ul><li>3. Analyse des données  </li></ul><ul><li>La comparaison entre les deux groupes d’enfants chez qui on a isolé des entérobactéries (EBLSE et non EBLSE) est basée sur le test t de Student pour les variables quantitatives et le test Chi 2 pour les variables qualitatives. </li></ul><ul><li>L’ odds ratio (OR) a été utilisé pour mesurer l’intensité de l’association entre les différentes variables. Le modèle de régression logistique a été utilisé pour les besoins d’ajustement multivarié. </li></ul><ul><li>Le seuil de signification a été fixé pour une valeur de P<0,05. </li></ul>
  5. 5. RESULTATS <ul><li>Dans notre étude, les EBLSE dominaient légèrement les entérobactéries non BLSE (53,8% versus 46,2%). </li></ul><ul><li>On constate un pic d’incidence et de prévalence en ce qui concerne l’acquisition d’une EBLSE en 2007 (incidence= 3,75‰, prévalence= 1,81%). L’incidence et la prévalence les plus basses ont été notés en 2009 (incidence= 0,80‰, prévalence= 0,31%). </li></ul><ul><li>En pédiatrie, les entérobactéries sont isolées un peu plus chez les filles (52,7%) que chez les garçons (47,3%). </li></ul><ul><li>Les pourcentages d’acquisition des entérobactéries chez les nouveau-nés (40,76%) et les nourrissons (40,21%) se rapprochaient. Les enfants étaient beaucoup moins susceptibles d’acquérir une entérobactérie. </li></ul>
  6. 6. RESULTATS <ul><li>Les facteurs prédictifs d’acquisition de BLSE : analyse univariée </li></ul><ul><li>Le sexe n’était pas un facteur favorisant l’acquisition d’une EBLSE (P=0,517). </li></ul><ul><li>Les nouveau-nés étaient plus susceptibles d’acquérir une entérobactérie productrice de BLSE (P<0,001). </li></ul><ul><li>Le terme avait une influence sur l’acquisition des EBLSE (P<0,001). </li></ul><ul><li>Les prématurés étaient les plus susceptibles d’acquérir une entérobactérie productrice de BLSE. </li></ul><ul><li>Le séjour en réanimation avait une influence sur l’acquisition d’une EBLSE (P= 0,002). </li></ul><ul><li>L’existence d’une infection urinaire associée n’était pas un facteur favorisant d’acquisition d’une EBLSE (P= 0,403). </li></ul><ul><li>La prise d’une antibiothérapie antérieure n’était pas un facteur favorisant d’acquisition d’une EBLSE (P= 0,531). </li></ul><ul><li>L’association KTVO-intubation était un facteur d’acquisition d’une EBLSE (P<0,001) </li></ul>
  7. 7. RESULTATS *KTVO : cathéter veineux par voie ombilicale. Significatif si P <0,05 <ul><li>Analyse multi variée </li></ul>En analyse multi variée, le séjour en réanimation OR :3,825 ; IC :95% [1,296-11,286] ( P =0,015) des nouveau-nés d’âge < 28J OR :2,870 ; IC :95% [1,206-6,831] ( P =0,017) était le seul facteur prédictif d’acquisition d’EBLSE dans notre étude, par contre un âge > 2 ans OR :0,162 ; IC :95% [0,051-0,512] ( P =0,002) parait un facteur protecteur contre les infections et surtout contre l’acquisition des EBLSE que le reste de notre population. Facteurs prédictifs Valeur de P Odd ratio (OR) Intervalle de confiance IC 95% Bas Haut Terme Enfant Nouveau-né Séjours en réanimation KTVO+intubation 0,113 0,002 0,017 0,015 0,865 0,324 0,162 2,870 3,825 1,163 0,081 0,051 1,206 1,296 0,205 1,307 0,512 6,831 11,286 6,591
  8. 8. RESULTATS <ul><li>La corrélation entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence des EBLSE </li></ul>On a rapporté également dans cette étude qu’il existe une corrélation positive entre la consommation des céphalosporines (P=0,006), des aminosides (P=0,037) et des fluoroquinolones (P=0,023) et l’émergence des EBLSE. Antibiotiques R P Céphalosporines 0,994 0,006 pénèmes - 0,798 NS aminosides 0,963 0,037 Fluoroquinolones 0,977 0,023 Sulfamides - 0,646 NS Fosfomycine - 0,29 NS
  9. 9. CONCLUSION <ul><li>Une meilleure maîtrise en termes d’hygiène hospitalière (renforcement de la formation du personnel aux règles préventives, précocité de dépistage, procédures d’isolement…) et un meilleur contrôle de la consommation des antibiotiques au sein du service seraient toutefois des facteurs favorisants une meilleure maîtrise des risques d’acquisition des EBLSE. </li></ul>

×