• Like
  • Save
Poster 59 hematologie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Poster 59 hematologie

  • 714 views
Published

Clé Diagnostique des lymphopathies chroniques par cytométrie en 10 couleurs

Clé Diagnostique des lymphopathies chroniques par cytométrie en 10 couleurs

Published in Health & Medicine
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
714
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Clé Diagnostique des lymphopathies chroniques par cytométrie en 10 couleurs Brauner J. , Beukinga I. , Amraoui Z. , Kassengera Z. , Pradier O. Laboratoire d’Hématologie, Hôpital Erasme Université Libre de Bruxelles, Belgique 2011 Hématologie Hematology Poster 59
  • 2. 2011 Introduction
    • Détermination d’une combinaison d’anticorps, en un seul tube :
    • décrivant les populations lymphocytaires normales
    • détectant les clonalités B et T
    • déterminant la combinaison ultérieure à choisir pour caractériser complètement la lymphopathie chronique B détectée.
    Objectifs La cytométrie en flux permet de caractériser les cellules hématopoïétiques. L’augmentation des canaux de fluorescence disponibles sur les nouveaux automates (10 couleurs) associée à l’utilisation du concept « multi-mAb » (plusieurs anticorps couplés au même fluorochrome) donne à la cytométrie en flux une nouvelle dimension et une place de choix dans la caractérisation complète des populations lymphocytaires, l’établissement des diagnostics de lymphopathies chroniques et le suivi de la maladie résiduelle.
  • 3. 2011 Matériels et Méthodes
    • Population
    • Echantillons sanguins et médullaires de patients (N=78) présentant différentes lymphopathies chroniques connues, suivis au laboratoire d’hématologie d’un hôpital universitaire possédant un service clinique d’hématologie spécialisée.
    • La comparaison des résultats sur le Navios 10 couleurs est obtenu par la méthode de référence de notre laboratoire: le FacsCalibur 4 couleurs
    La combinaison des 16 anticorps Automate:  Navios, Beckman Coulter Préparation des échantillons  Trois lavages des cellules  Marquage par les anticorps  Lyse des globules rouges 45 20 3 38 23 4 14 κ 19 5 10 27 16 56 8 λ KO PB AA750 AA700 APC PC7 PC5.5 ECD PE FITC
  • 4.
    • 1/ Elimination des monocytes sur base de leur expression du CD14/CD4.
    • 2/ Lymphocytes B :
    • Sélection de la population par la positivité du CD19.
    • Etude de la clonalité par l’analyse de la répartition des chaînes légères Kappa et Lambda
    • Interprétation de l’expression de CD5 et de CD10 : Clef CD5 / CD10
    • Première différenciation LLC/MCL par analyse des marquages CD27, CD20 et CD23
    • 3/ Lymphocytes T :
    • Sélection de la population par l’expression du CD3 et du CD5
    • Evocation de clonalité par analyse de CD27 et de la balance CD4/CD8
    • 4/ Isolement des plasmocytes, des hématogones par analyse du CD27 et des CD10 et CD38.
    • 5/ NK : marquage directe par l’expression de CD16/56
    2011 Méthodes d’analyse CD5- / CD10+ Lymphomes folliculaires et les DLBCL
    • Clef CD5 / CD10 : oriente vers une
    • des 3 familles de lymphomes
    CD5- / CD10- lymphomes de la zone marginale et apparentés CD5+ / CD10- LLC, MCL et quelques MZL
  • 5. 2011 Résultats
    • CD19+ ; CD5+ ; CD10- ; CD20- ; CD23+ ; CD27+ ; Petites cellules
    Exemple1: Echantillon sanguin  LLC
  • 6. 2011 Résultats Exemple2: Echantillon sanguin
    • CD19+ ; CD5+ ; CD10- ; CD20+ ; CD23+ ; CD27+
     Lymphome zone marginale probable
  • 7. 2011 Résultats Exemple2: Moelle osseuse Présence d’hématogones  Pas de pathologie détectée dans ce cas-ci
  • 8. 2011 Conclusion
    •  Les lymphopathies chroniques de notre série (essentiellement des LLC-B) ont toutes été correctement orientées.
    •  Cette combinaison d’anticorps permet, en un tube, d'énumérer les populations normales lymphocytaires T, B, NK ,T4, T8 et de caractériser les sous populations B, dont les hématogones et les plasmocytes, et d’autre part de détecter les clonalités lymphocytaires et de réaliser une première caractérisation de celles-ci.
    • Cette combinaison de 16 anticorps/10 couleurs s’inscrit dans la même logique que le tube LST d’Euroflow mais sur une base 10 couleurs et en technologie Beckman Coulter.
    • L’apport du CD10, du CD20, du CD23 et du C27 permet une première caractérisation des lymphomes CD5+. Un second tube avec moins de 6 anticorps (essentiellement intra-cytoplasmiques) devrait permettre d’établir le diagnostic définitif.
    • Approche peu onéreuse et rapide.