L’incertitude des usagesde Twitter : dispositif, risques etenjeux3 juillet 2012Présentation réalisée par Jean-Claude Domen...
Contexte et cadrage     L’incertitude comme caractéristique de l’individu dans les      sociétés contemporaines       Dyn...
Questionnement       Autour de l’incertitude et des usages        Que nous révèle une analyse sociologique d’un dispositi...
Démarche et méthodologie     Suivi d’une démarche sociotechnique       Dispositifs techniques, pratiques, discours, temps...
Incertitude au cœur du dispositif de Twitter       (1) L’architecture technique vise à réduire       l’incertitude de l’en...
Incertitude au cœur du dispositif de Twitter       (2) Une structure des interactions sociales       entre « petit monde »...
Incertitude au cœur du dispositif de Twitter       (3) Les dimensions incertaines de l’expérience       sociale de l’utili...
Incertitude au cœur du dispositif de Twitter       (4) La qualité de la contribution : la variation       des formes de la...
Combattre l’incertitude       Développer des systèmes de recommandation        Développement d’un arsenal de systèmes de ...
Combattre l’incertitude       Industrialiser la présence connectée publique        Développement d’une instrumentalisatio...
Combattre l’incertitude       Maîtriser les différents registres de l’attention        Construction d’une nouvelle cultur...
Penser l’incertitude des usages de Twitter       Analyser l’incertitude en termes de temporalités          Aller plus loin...
Penser l’incertitude des usages de Twitter       Prendre en compte les passions        Le bricolage au jour le jour de la...
Conclusion      Difficulté de penser l’incertitude de manière positive      Pourquoi une telle recherche d’ordre ?      ...
Bibliographie indicativeAkrich, M., Callon, B., Latour, B. Sociologie de la traduction. Textes fondateurs, Paris, Ecole de...
Merci de votre attention, vos   questions ?     Jean-Claude Domenget – jcdomenget@gmail.com     Maître de conférences en s...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Presentation domenget-rabat-vf

1,180

Published on

Présentation effectuée lors du XIXème congrès de l'AISLF à Rabat dans le CR 33 sociologie de la communication sur le thème "l'incertitude des usages de Twitter : dispositif, risques et enjeux"

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,180
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Presentation domenget-rabat-vf

  1. 1. L’incertitude des usagesde Twitter : dispositif, risques etenjeux3 juillet 2012Présentation réalisée par Jean-Claude Domenget – MCF en sciences del’information et de la communication - ELLIADD – Université de Franche-Comté –Colloque AISLF « Penser l’incertain » – CR 33 – Rabat –2-6 juillet 2012 Diffusable sous licence Creative Commons – by-nc-nd 2.0 http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ 1
  2. 2. Contexte et cadrage  L’incertitude comme caractéristique de l’individu dans les sociétés contemporaines Dynamique entre ordre et désordre (Balandier, 1985, 1988, 1994, 2001) – Individualisme comme exigence sociale (Ehrenberg, 1991, 1995, 2010) – Individualisme connecté (Flichy, 2004)  Les médias sociaux comme vecteurs de changement, d’une mutation de la communication « Des usages, vecteurs de changement, d’une possible mutation de la communication » (Millerand, Proulx, Rueff (dir.), 2010)  Des usages de Twitter marqués par l’incertitude L’incertitude est au cœur d’un dispositif sociotechnique comme Twitter + Un ensemble de stratégies et de systèmes sont développés pour combattre l’incertitude2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 2
  3. 3. Questionnement Autour de l’incertitude et des usages  Que nous révèle une analyse sociologique d’un dispositif comme Twitter en termes d’incertitude ?  Quels sont les objectifs, les limites, les suggestions d’amélioration des systèmes et des stratégies pour combattre l’incertitude ?  Quelles pistes de recherche pour penser l’incertitude des usages de configurations sociotechniques ?2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 3
  4. 4. Démarche et méthodologie  Suivi d’une démarche sociotechnique Dispositifs techniques, pratiques, discours, temps long (Akrich, 1991 ; Latour, 1994 ; Flichy, 2001 ; Rebillard, 2007)  Analyse du dispositif sociotechnique de Twitter Suivant grille d’analyse proposée par Proulx (2012) :  L’architecture technique de la plateforme  La structure des interactions sociales qui s’y déroulent  L’expérience de l’utilisateur du site  La qualité de la contribution de l’utilisateur dans l’univers numérique  Analyse des usages de Twitter Terrain (immersion et entretiens) avec professionnels du Web Analyse inspirée de la théorie ancrée2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 4
  5. 5. Incertitude au cœur du dispositif de Twitter (1) L’architecture technique vise à réduire l’incertitude de l’entrée en relation  Une vision unique de l’usager Figure de l’abonné (Domenget, 2012)  Une transformation en système de recommandation Un système de recommandation destiné à favoriser l’abonnement (Domenget et Coutant, 2012)  Néanmoins, une prescription d’usages, une capacité d’affordance de l’architecture technique qui reste limitée2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 5
  6. 6. Incertitude au cœur du dispositif de Twitter (2) Une structure des interactions sociales entre « petit monde » et non réciprocité  Une organisation en « petit monde » « Petit monde » (Thouseau et Pélissier, 2012) marqué par l’homophilie (Pariser, 2011) Ex : sphère journalistique (Smyrnaios et Rieder, 2011)  Une communication privée en public (Cardon, 2010) : conséquence de la non-réciprocité  Une incertitude autour du public imaginé (Boyd, 2008)  Des mécanismes incertains de l’influence et de l’établissement de la confiance2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 6
  7. 7. Incertitude au cœur du dispositif de Twitter (3) Les dimensions incertaines de l’expérience sociale de l’utilisateur  L’expérience de l’usager de Twitter varie entre différentes logiques d’usage (Jauréguiberry, 2003 ; Jauréguiberry et Proulx, 2011)  Différents usages de Twitter sont à distinguer et peuvent être classés entre activité et visibilité (Domenget, 2012)  Une nouvelle forme de présence connectée (Licoppe, 2009) émergerait ? Une « présence connectée publique » - brouillage présence / absence  La difficulté d’interpréter la force sociale des médias sociaux (Proulx, 2012)2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 7
  8. 8. Incertitude au cœur du dispositif de Twitter (4) La qualité de la contribution : la variation des formes de la participation  Les formes de la participation varient énormément selon les usagers et les situations  L’intensité de l’apport personnel à la contribution varie également  D’où une analyse complexe de la qualité de la contribution  Des niveaux distincts de prestation numérique2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 8
  9. 9. Combattre l’incertitude Développer des systèmes de recommandation  Développement d’un arsenal de systèmes de recommandation Objectifs : aide à l’essor de communautés, aide au partage autour d’une thématique précise Limites : dysfonctionnements car diversité des logiques d’usage – « semblable à » « vous souhaitez peut-être suivre » Suggestions : recommandations pertinentes selon finalités précises – nécessité d’une prescription justifiée quand elle vient de la plateforme Ex : Rubriques « suggestions » de Twitter2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 9
  10. 10. Combattre l’incertitude Industrialiser la présence connectée publique  Développement d’une instrumentalisation poussée des pratiques visant une industrialisation de la présence connectée publique dans le but de toucher des audiences massives Objectifs : aide à l’animation, présence continue et mesure d’audience ROIste Limites : développement surtout d’une croyance d’efficacité car difficulté d’interprétation Suggestions : « donner du corps à sa présence », dissiper le doute sur « je suis là, sans être là » Ex : socialomate2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 10
  11. 11. Combattre l’incertitude Maîtriser les différents registres de l’attention  Construction d’une nouvelle culture temporelle, intégrant les 3 régimes constitutifs des industries de l’attention : la fidélisation, l’alerte et l’immersion (Boullier, 2009) Objectifs : capter l’attention en jouant sur les registres constitutifs de l’attention Limites : désabonnements – désintérêts / addiction / multiples formes d’articulation entre activités Suggestions : équilibre entre présence inactive et programmation / accepter l’événement – déconnecter / outil de filtrage au service des usagers Ex : Alerte « ça arrive, comme ça »2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 11
  12. 12. Penser l’incertitude des usages de Twitter Analyser l’incertitude en termes de temporalités Aller plus loin que la prise en compte du temps réel, de l’urgence etc.  « La problématique de l’incertitude se confronte à la dimension temporelle de l’activité humaine » Zarifian, 2001 Vision en termes de crise des temps (Temporalités n°13) Pourtant possibilité d’une analyse du mouvement (Balandier) Et analyse de l’événement capable de faire advenir un « temps-devenir » (Zarifian, 2001), lequel en appelle nécessairement à l’éthique  Enjeu : analyser le présent d’une activité comme un dialogue permanent entre un « champ d’expérience » et un « horizon d’attente » définis par Koselleck (1990)2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 12
  13. 13. Penser l’incertitude des usages de Twitter Prendre en compte les passions  Le bricolage au jour le jour de la vie quotidienne Les acteurs sociaux ne décident pas de leur action de manière rationnelle = tâtonnement, bricolage (Javeau, 2001, 2003)  La force sociale des médias sociaux « sentiment de lire dans le cerveau d’interlocuteurs, de gens hautement qualifiés » - « c’est génial »  Enjeu : analyser cette banalité des microrituels du quotidien2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 13
  14. 14. Conclusion  Difficulté de penser l’incertitude de manière positive  Pourquoi une telle recherche d’ordre ?  Un minimum de « sécurité ontologique » (Giddens)  La posture selon laquelle les chercheurs en SHS ont tendance à analyser l’incertitude dans la société en général, les pratiques d’un dispositif sociotechnique en particulier, en termes de risques, de péril relèverait-elle d’une question de valeurs (Heinich)?2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 14
  15. 15. Bibliographie indicativeAkrich, M., Callon, B., Latour, B. Sociologie de la traduction. Textes fondateurs, Paris, Ecole des Mines de paris, 2006Balandier G., Le Détour, pouvoir et modernité, Paris, Fayard, 1985.Balandier G., Le Désordre, éloge du mouvement, Paris, Fayard, 1988.Balandier G., Le Dédale, pour en finir avec le xxe siècle, Paris, Fayard, 1994.Balandier G., Le Grand Système, Paris, Fayard, 2001.Boullier, D., Les industries de l’attention : fidélisation, alerte ou immersion, Réseaux, 2009/2, n°154, p. 231-246.Domenget J-C., « De l’impératif de visibilité aux enjeux éthiques : les usages de Twitter par des professionnels du Web ». Dans Proulx, S., M. Millette et L., Heaton. (dir.). Médias sociaux : enjeux pour la communication. Québec, PUQ, 2012, p. 217-232.Domenget J-C., « Temporalités et industrialisation de la présence sur Twitter : dépasser le discours SoLoMo », dans Zlitni S. et F. Liénard, coor., La communication éléctronique dans la « société de l’information » : quels usages, quelles pratiques ?, Le Havre, Klog, 2012, pp. 45-53.Domenget J-C., Construire l’usager de Twitter : producteur-utilisateur, abonné ou expert ?. Proposition acceptée pour le colloque Publics et pratiques médiatiques, EUTIC, Metz, 17-19 octobre 2012.Domenget J-C. et Coutant A., 2012, « Partir des usages pour analyser les systèmes sociotechniques de recommandation », Journée d’étude « Systèmes de recommandation », Paris, CNAM, 11 juin 2012.Erhenberg A., Le Culte de la performance, Paris, Calmann-Lévy, 1991Erhenberg A., L’Individu incertain, Paris, Calmann-Lévy, 1995Erhenberg A., La Société du malaise, Odile Jacob, Paris, 2010Jauréguiberry F., Les branchés du portable. Sociologie des usages, Paris, PUF, 2003.Licoppe C., (dir.). L’évolution des cultures numériques : de la mutation du lien social à l’organisation du travail, Paris, fyp Editions, 2009.Millerand F., Proulx S., et Rueff J., (dir.). Web social : mutation de la communication, Québec, PUQ, 2010.Pariser E. The Filter Bubble : What the Internet is Hiding from You, New-York, Penguin Press, 2011.Proulx, S., « L’irruption des médias sociaux : enjeux éthiques et politiques ». Dans Proulx, S., M. Millette et L., Heaton. (dir.). Médias sociaux : enjeux pour la communication. Québec, PUQ, 2012, p. 9-31.Smyrnaios N., Rieder B., « Les journalistes français sur Twitter: une étude exploratoire », Communication lors de la Journée détude "Sources et flux des news/nouvelles", Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3, 12 septembre 2011.Thouseau G. et N. Pélissier, « De la trace à l’identité numérique : le petit monde de Twitter », in Coutant A. et T. Stenger, dir., Identités numériques, Paris, L’Harmattan, (à paraître).2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 15
  16. 16. Merci de votre attention, vos questions ? Jean-Claude Domenget – jcdomenget@gmail.com Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication Equipe Objets et Usages Numériques (OUN) Laboratoire Edition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactique, Discours (ELLIADD) Université de Franche-Comté2012 – Domenget – Incertitude des usages de Twitter 16
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×