Catalogue ISKRA Oct09 Iskra

8,379
-1

Published on

Le catalogue des productions de films documentaires de SLON et ISKRA ainsi que les films distribués par Iskra

Published in: News & Politics, Travel, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
8,379
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Catalogue ISKRA Oct09 Iskra

  1. 1. CATALOGUE
  2. 2. TABLE DES MATIERES ISKRA •5 LeS deRnIeRS fILmS/LAST fILmS • 7 Le cATALogue/THe cATALog • 21 LeS pRoducTIonS en couRS/In pRoducTIon • 44 IndeX deS AuTeuRS ReALISATeuRS/AuTHoR dIRecToR IndeX • 43 IndeX THémATIque/THemA IndeX • 4 6 TARIfS/feeS • 51 Bon de commAnde - LocATIon de fILm(S)/oRdeR foR ScReenIngS • 53
  3. 3. ISKRA « Un éditeur, ça se définit par son catalogue. » In On vous parle de Paris : François Maspéro ISKRA (Image, Son, Kinescope et Réalisations Audiovisuelles, « étincelle » en russe), société indépendante de production et de diffusion, c’est aujourd’hui un catalogue de plus de 160 films. ISKRA, c’est à l’origine l’histoire de Slon (Service de Lancement des Œuvres Nouvelles, « éléphant » en russe). Et « Slon est né d’une évidence : que les structures traditionnelles du cinéma, par le rôle prédominant qu’elles attribuent à l’argent, constituent en elles-mêmes une censure plus lourde que toutes les censures. D’où Slon, qui n’est pas une entreprise, mais un outil – qui se définit par ceux qui y participent concrètement – et qui se justifie par le catalogue de ses films, des films QUI NE DEVRAIENT PAS EXISTER ! » Ce Manifeste qui date de 1971, trois ans après la fondation de la coopérative (née pour produire Loin du Viêt-Nam et À bientôt, j’espère, deux œuvres collectives menées par Chris Marker), trente ans après ISKRA peut toujours le revendiquer – même si les conditions de la lutte ont évolué. Après tout, les sources de la production et les canaux de diffusion sont-ils maintenant plus ouverts à la différence, à la contestation salutaire, à la projection de vérités soigneusement enfouies ? Ne s’agit-il pas en 2002, encore avec des images et des sons, de « témoigner, favoriser la réflexion, donner la parole à des groupes minoritaires, en difficulté ou en conflit », en un mot affirmer pour tous un droit inaliénable à l’image ? Ne s’agit-il pas, hier comme aujourd’hui (et demain aussi, tant que l’oppression demeure), de faire chambre d’écho aux luttes de Besançon et de Santiago du Chili, de rendre compte de situations critiques au Val Fourré, dans les campagnes françaises, au Liban ou à l’usine Moulinex de Mamers, de fonctionner comme haut-parleur (« … on ne peut pas lutter à voix basse… ») pour dénoncer les scandales du nucléaire ou du distilbène, de servir de refuge et de chambre noire à des expériences sans équivalent dans le cinéma, toujours à découvrir pour ne pas désespérer d’un art si souvent détourné et domestiqué : Le Moindre Geste de Fernand Deligny, Josée Manenti et Jean-Pierre Daniel exemplairement, mais aussi Lettre à mon ami Pol Cèbe de Michel Desrois et Le Traîneau-Êchelle de Jean-Pierre Thiébaud, deux films aux confins du cinéma militant, émanations singulières des « Groupes Medvedkine », fruits sans précédents d’une greffe réussie entre une structure de production parisienne et des cinéastes-ouvriers de province. Loin de l’humanisme de salon mais developpant une logistique à taille humaine adaptée aux réalités mouvantes du terrain, filmant en 16 mm et en vidéo, plus pragmatique que dogmatique, Slon-ISKRA part toujours d’un état du social et du politique, chaque sujet inventant alors la forme qui lui convient, celle que le sujet exige. Car ISKRA (influence originelle de Marker ?) a ceci d’original qu’elle considère l’esthétique comme une politique, la forme comme une nécessité et une force. C’est ce point de vue documenté sur les choses qui signe les films-ISKRA et laisse une trace dans les esprits, c’est cette ouverture qui donne les contours du catalogue, c’est cette exigence qui en fait la valeur. Au générique du Fond de l’air est rouge, Marker rend hommage aux « innombrables cameramen, preneurs de son, témoins et militants dont le travail s’oppose sans cesse à celui des Pouvoirs, qui nous voudraient sans mémoire. » Ce travail, depuis le début, c’est aussi celui d’Iskra. Bernard Benoliel «Entre Vues», Festival de Belfort 2002 5
  4. 4. LES DERnIERS fILMS THE LAST fILMS AnnéE FOrmAT dE diFFUsiOn COULEUr LAnGUE VErsiOn dUréE Vid Vidéo tout format SD nB Noir et Blanc Es Espagnol VF Son direct ou Hd Vidéo HD COUL Couleur POr Portugais Version Langue Doublée 16 16 mm Fr Français VF Sous-titrée 35 35 mm EnG Anglais VFr Version Française sUP8 Super 8 iT Italien VEnG Version Anglaise mAG Son Magnétique WLF Wallof VdE Version Allemande BAm Bambara VEs Version Espagnole ArB Arabe ViT Version Italienne ALB Albanais VPOr Version Portuguaise HAs Hassana VCAT Version Catalane EUs Basque CrEO Créole JP Japonais mUET Sans parole LES PETITES MAInS Réalisation et image: Edie Laconi Auteur: Edie Laconi Son: Fanny Lelong Montage: Charlotte Tourres Production: ISKRA - TV8 Mont Blanc La déficience et le handicap mental sont-ils solubles dans le travail ? Ici, à l’institut médico-éducatif, de jeunes pensionnaires apprennent à travailler. Rétifs, dociles, mutiques, tendres, violents, ils se parfont, ils produisent, ils se soignent, cependant qu’ils rêvent, qu’ils aiment ou se révoltent. 2009 Vid COUL Fr VFr 56’ 6
  5. 5. À CÔTÉ / THE OTHER SIDE Of THE WALL Réalisation et image : Stéphane Mercurio Auteurs : Anna Zisman Stéphane Mercurio Photographe : Grégoire Korganow Son : Patrick Genet Montage : Françoise Bernard Musique originale: Hervé Birolini Production : ISKRA - .Mille et Une.Films - Forum des images SORTIE SALLE OCTOBRE 2008 À côté de la prison des hommes, à Rennes, comme à côté de presque Next to Rennes men’s prison, as next to almost all the prisons in France, toutes les prisons françaises, il y a un lieu d’accueil pour les familles there a Family Support Centre for the prisoners’ families. Visitors go de détenus. On vient là avant et après le parloir. Et on revient. Toutes there before and after a visit. They come back, every week, sometimes les semaines ; parfois trois fois par semaine. Et on attend. Espace three times a week. They wait. It is a space of its own. Visiting is time parenthèse. Cela prend du temps. On arrive à l’avance, toujours. consuming. They always arrive early. If they are a few seconds late, the Quelques secondes de retard et la porte de la prison restera fermée. door of the prison will remain closed. So they wait, to be sure to be on Alors on attend, à côté, pour être sûr d’être là tout à l’heure, dedans. time, to be let in. The prison rules infringe upon this place, a passage Les règles de la prison envahissent ce lieu, véritable sas entre le between the outside and the inside, where all feelings are amplified: dehors et le dedans, où tout s’exacerbe : frustration, colère, espoir, frustration, anger, hope, desire, fear, passion... To have the strength to désir, peur, passion. Pour supporter d’aller là-bas, il faut être ancré go there, you must be so deeply rooted in life that you can breathe life dans la vie au point de savoir rendre vivante cette attente démesurée. into this inflated waiting time.This film is about life in that place. It is Le film est fait de cette vie-là, dans ce lieu-là. Il résonne aussi de also an echo of what prison is made of. By choosing to remain exclusi- tout ce qui fait la prison. En faisant le choix de rester résolument « à vely «next door», the film paradoxically offers a direct approach of what côté », le film propose paradoxalement une approche violemment, the carceral reality is. The hidden side of imprisonment, life outside, éminemment frontale de ce qu’est la réalité carcérale. La prison en without the other. But definitely life, not a subsitute. creux ; la vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie. 2007 35mm COUL dTs sr Fr VF V A 94' 2007 Vid/Hd COUL sTErEO Fr VF V A 92' PAS DE QUARTIER ! Réalisation, Image, Son : Charles Daubas Naël Marandin Montage : Françoise Bernard Musique originale: Patrick Gorce Production : Iskra - Cityzen TV Au pied du Stade de France, la mairie de Saint-Denis a lancé The council of Saint-Denis (a suburb north of Paris) has decided to la réhabilitation du quartier Cristino García. Ses habitants - des rehabilitate the quarter of Cristino Garcia, located at the foot of the immigrés aux revenus modestes - sont pris dans la tourmente du Stade de France. The inhabitants, immigrants with low incomes, are développement immobilier. Ils découvrent un jeu complexe dans caught in the whirlwind of real estate development. They are faced lequel les bonnes volontés et les idéaux comptent peu face aux with a complicated game in which goodwill and ideals don’t count impératifs de la ville et du marché. much against the demands of the town and the law of the market. 2007 Vid/Hd COUL sTErEO Fr VF 53' 7
  6. 6. IL ÉTAIT UnE fOIS LE SALARIAT Réalisation : Anne Kunvari Image : Dominique Gentil Piotr Stadnicki Son : Patrick Genet Xavier Griette Montage : Barbara Bascou Récit dit par : Miou-Miou Musique originale : Jean-Philippe Viret Production : ISKRA avec la participation de France 5 Partie 1 : 1906-1975 : Le temps de l'espoir From 1906 with today, the film tells hundred years of history of Partie 2 : 1976-2006 : Le temps du doute wage-earning. These hundred years saw the birth of labour pro- De 1906 à aujourd’hui, le film raconte cent ans d’histoire du tective rights, the social security, the retirement, the paid-leaves, salariat. Ces cent ans ont vu naître un droit du travail protecteur, the contract at unspecified duration...Modern wage-earning was la sécurité sociale, la retraite, les congés payés, le contrat à durée built through economic and political combat and transformations. indéterminée... Le salariat moderne s'est construit à force de But for thirty years, this protective statute has been called into question. combats et de transformations économiques et politiques. Mais Unemployment of mass, flexibility, precariousness, social protections in depuis trente ans, ce statut protecteur est remis en cause. Chômage danger: the universe of the employees is upset. Is after the time of the de masse, flexibilité, précarité, protections sociales en danger : projections, already the time of the retreats ? l’univers des salariés est bouleversé. Après le temps des avancées, est-ce déjà le temps des reculs ? 2006 Vid-dVd COUL Fr VFr 2x52' LAIT SUR LE fEU (LE) Réalisation : Raphaël Girardot Vincent Gaullier Image : Raphaël Girardot Son : Vincent Gaullier Montage : Charlotte Tourres Production : ISKRA - France 3 Ouest Alain Crézé a vu son troupeau entier partir à l’abattage à cause d’un Alain Crézé saw his whole herd leaving to demolition because of a single unique cas de vache folle. Il veut quitter le métier de paysan. C’est case of mad cow. He wants to leave the trade of peasant." Before one moins un coup de tête qu’un ras-le-bol : « avant on nourrissait les nourished people, today one enriches the agroalimentary one”. It is 45 gens, aujourd’hui on enrichit l’agroalimentaire ». Il a 45 ans. years old. To reconvert itself but to do what? The questions of Work, of Se reconvertir mais pour faire quoi ? Se posent alors les questions “know-how”, arise then, the desire for exerting a trade rather than to du Travail, des « savoir-faire », de l’envie d’exercer un métier plutôt occupy an employment, formation throughout the life, of the accep- que d’occuper un emploi, de la formation tout au long de la vie, de tance of the rules of the system… l’acceptation des règles du système... 2007 Vid-dVd COUL Fr VFr 91' 8
  7. 7. (G)REVE GEnERAL(E)/WE HAVE A DREAM Réalisation : Matthieu Chatellier et Daniela de Felice Image : Matthieu Chatellier Son : Daniela de Felice Montage : Frederic Fichefet Production : Septiemesens - CityzenTV En février 2006, le gouvernement français instaure le CPE : Contrat Première Embauche. Pendant une période d’essai de deux ans, Employment Contract. During a two-year trial period, this contract can ce nouveau contrat peut être rompu sans motif. Alors que le be broken without any motive. Whereas the government praises the gouvernement vante la souplesse du CPE, une partie de la jeunesse flexibility of the contract, some young French people rebels against their française se révolte contre la précarisation de ses conditions de vie. precarious living conditions. Dans une université de Province, bloquée, transformée en « Fort The movie shows the students during their battle against the CPE, in a Alamo », le film suit des étudiants dans leur combat contre le CPE. provincial university, picketed and turned into a «Fort Alamo». They are Ce sont les étudiants de base, « les petites gens de la lutte », loin des simple students, ordinary protesters who don’t belong to the influent lieux du pouvoir. A travers un huis-clos, le film capte la naissance circles. Through a behind-closed-door film, we see the birth of that politique d’une génération et montre comment s’opère une filiation, generation’s political awareness and identification with the political et comment se retrouvent, à travers cette lutte, les étapes d’un rite legacy received from their parents. Through this struggle, we can also initiatique et du passage universel à l’âge adulte. see the different stages of a ritual and universal passage to adulthood. In February 2006, the French government enacted the CPE : First 2007 Vid-dVd COUL Fr VFr V E n G 100' LA REPRISE DU TRAVAIL AUX USInES WOnDER Réalisation : Jacques Willemont Image : Pierre Bonneau Son : Liane Estiez-Willemont Ce film montre les ouvriers de chez Wonder qui, le matin du 9 juin This film shows the workers at the Wonder battery factory who, on 9 1968, viennent de voter la reprise du travail, après trois semaines de June 1968, in the morning, vote in favour of resuming work, after a grève. Une jeune femme refuse de rentrer. Elle crie : Je ne rentrerai three-week strike. A young woman refusesto go back. She yells: «I won’t pas, non je ne rentrerai pas », « Je ne veux plus refoutre les pieds go back, no, I won’t»; «I just ever don’t want to set foot in that damned dans cette taule dégueulasse.» dump again.» Autour d’elle des ouvriers s’attroupent. Les délégués syndicaux, Workers gather around her. The union representatives, who had favou- artisans de la reprise, s’approchent et tentent de la calmer. Un red the end of the strike, come along and try to calm her down. A student étudiant de passage met de l’huile sur le feu. Il n’en fallait pas plus who was passing by added fuel to the flames. That was enough for this pour que ce plan séquence devienne un des classiques du cinéma sequence shot to become a classic of cinéma direct. direct. 1968 Vid-dVd n&B Fr VFr 10' 9
  8. 8. HOMO AMAPIEnS Réalisation, image : Bénédicte Mourgues Son : Yann Magnan Montage : Nicolas Burlaud Production : Iskra-Images Plus Encore un peu engourdi par des années d’habitudes de Still a bit dulled by the years when he was a spoilt consumerist, HOMO consommateur «gâté », l’ AMAPien réapprend que la nature a ses AMAPIENS learns that nature is beneficial but also whimsical. First he bienfaits mais aussi ses caprices. D’abord, il râle, puis comprend les complains, then he understands that through participation he can enjoy vertus de ce nouveau système, notamment le plaisir d’être solidaire. the virtues of this new system, among which is the pleasure of solidarity. Christian et Mireille, maraîchers «bio » depuis vingt-cinq ans, à Christian and Mireille have been organic farmers for 25 years Cadenet, dans le Luberon, se relancent avec à leur côté quarante in Cadenet, in the Luberon. Today they are launching an AMAP familles de Marseille réunies en AMAP (Association Pour le Maintien (Association to sustain local agriculture) with the support of de l’Agriculture Paysanne). Les consommateurs achètent d’avance forty families from Marseille who have agreed to buy in advance la récolte de la prochaine saison. En échange, Christian et Mireille their next season’s crop. In exchange Christian and Mireille have se sont engagés à leur livrer, chaque semaine, un panier de légumes agreed to deliver each week a basket of various fresh vegetables. frais et variés. De la première livraison et pendant une année, le film For a full year, starting with the first delivery, the film shows the birth raconte la naissance de cette association. of this association. 2007 Vid COUL Fr VF 52' f COMME RUffIn Réalisation, son : Martin Hardouin Duparc Image : Fréderic Mainçon Montage : Oona Bijasson Production : IntramHD François Ruffin est le fondateur de FAKIR, journal indépendant François Ruffin is the founder of FAKIR, an independant newspaper d’information, créé en opposition à l’indigence de la presse régionale launched as a reaction to the inadequacy of the regional press in Picardy, picarde en général, et à celle du journal municipal en particulier. in general, and more particularly of the council paper. Ruffin exposes his Ruffin nous propose son point de vue sur la parole publique, les point of view about public voice and the leading medias. We discover médias dominants. Nous découvrons sa façon d’envisager son the vision he has of his trade: another style of journalism, honest, métier : un autre journalisme, probe, patient et rigoureux. Le patient and rigorous. A subjective portrait of a young journalist. portrait subjectif d’un jeune journaliste. 2006 Vid COUL Fr VF 52' 10
  9. 9. IL fAUDRA RACOnTER / A DUTY TO TELL Réalisation : Daniel et Pascal Cling Image : Isabelle Razavet Jacques Pamart Son : Dominiue Lancelot Patrick Genet Montage : Anne-Marie C. Leduc Production : ISKRA - ARTE France « Il faudra raconter » disaient ceux qui mouraient dans les camps. “We have the duty to tell” said the people dying in the camps. Today, Aujourd’hui, certains rescapés ont encore la force d’aller au devant some survivors still have the strength to meet the younger generations des jeunes générations, parler sans relâche dans les classes, de la and speak relentlessly to students from primary to O’levels classes. primaire à la terminale. Qu’en sera-t-il demain quand nous n’aurons What will happen tomorrow, when we are left with records only? plus que des traces ? 2005 Vid-dVd COUL Fr/dE VFr - VdE - V E n G 57' ILS OnT fAIT TAIRE Un HOMME / THEY KILLED A MAn CALLAROn A Un HOMBRE Réalisation, image, son: Nicolas Joxe Yves Junqua Montage : Martin Schwartzapel Nicolas Joxe Production : ISKRA - TV10 Angers Paramilitaires. En Colombie, tout le monde emploie ce terme pour The goal of this film is to lift the veil on the barbaric acts of the para- désigner les hommes appartenant aux Autodéfenses Unies de militaries by revealing the state complicities from which they benefit, Colombie (AUC). Aux ordres d’une armée colombienne en guerre and by establishing a clear chain of command. We will unmask the contre des guérillas marxistes les paramilitaires sont bien plus que mechanism which allows these crimes to happen, a mechanism which de simples escadrons de la mort. Ils représentent un mouvement includes certain sectors of the society which arm and finance the death de plus de 10 000 hommes, responsable de 70% des violations squads, and others which legitimize or tolerate their actions. We will de droits de l’homme, des centaines de massacres et des milliers expose the known interest groups who support these deadly acts, and d’assassinats sélectifs. Les “ paras ” sont aujourd’hui infiltrés dans others who continue to deny any involvement. toutes les institutions du pays, du pouvoir local jusqu’au sommet de l’Etat.. . 2004 Vid-dVd COUL EsP V F VEsP 58' 2004 Vid COUL EsP VEnG VEsP 53' 2005 Vid COUL EsP VF 26' 11
  10. 10. LOUISE, SOn PÈRE, SES MÈRES, SOn fRÈRE ET SES SŒURS LOUISE, HER fATHER, HER MOTHERS, HER BROTHER AnD SISTERS Réalisation : Stéphane Mercurio Catherine Sinet Image : Stéphane Mercurio Son : Patrick Genet Montage : Françoise Bernard Production : ISKRA - Forum des Images avec la participation de France 3 Edition DVD : Docnet Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse It is dinner time with much noise and fun. An unusual family is sitting famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, around the table. Louise’s relatives: her father, her two mothers, her ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils step-mother, her brothers and sisters. Françoise and Gérard have been ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles in love for 44 years. They have three children. Sybille and Sylviane have voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur been in love for 23 years. They wanted to have a child so they asked their prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté. friend Françoise to «lend» them Gérard, her husband. And she said OK. 2004 Vid-dVd 4/3 COUL Fr VF - V E n G 56' MEILLEUR VIn DE CHInE (LE) / THE BEST WInE Of CHInA Réalisation, image, son: Olivier Pousset Montage : Virginie Vericourt Agnès Brucker David Ciblac Montage son : Thomas Robert Mixage : Olivier Do Huu Musique originale : Arnaud Mélèse Valentin Lagard Production : ISKRA - La Luna productions - ARTE France C’est l’aventure rocambolesque d’un jeune français parti en Chine These are the incredible adventures of a young Frenchman who left faire du vin. Recruté par un homme d’affaire débutant, placé France for China to make wine. Hired by a novice entrepreneur and now sous les ordres d’une patronne chinoise ombrageuse, Benjamin responsible to an irritable Chinese businesswoman, Benjamin lands débarque dans un décor de far-west avec une mission : produire le in a far-west decor with an unusual mission: produce the best wine meilleur vin de Chine. Une succession d’obstacles naturels, culturels, in China. Natural, cultural, economic and political obstacles make his économiques et politiques rendent l’objectif improbable. success unlikely. 2005 Vid-dVd 16/9 COUL Fr/CHinE VF - VA-VE-VP 53 12
  11. 11. JUSQU’AU BOUT DU BOUT DU MONDE THE EnD Of THE WORLD Réalisation, image, son : Stéphane Mercurio Photographies : Grégoire Korganow Montage : Vera Memmi Production : Production 108 - Voyaage Conchal Testimonios Audiovisuales Un jour, avec l’homme de ma vie nous avons décidé de partir au One day, the man of my life and I decided to go to the end of the world. bout du monde. Le bout du bout du monde, c’est la Patagonie. That is, Patagonia. So we set off for this legendary territory that hosts Nous sommes partis dans ce territoire de légendes avec moins has only one inhabitant per square kilometre. All along the journey, d’un habitant au kilomètre carré. Tout au long de ce voyage, des there were encounters: with Marin, a sentimental hermit; Melinda, rencontres : avec Marin, un ermite sentimental ; Melinda, la dernière the last representative of the Yaghan Indians; a cattleman and poet; représentante des indiens Yaghans ; un gardien de bétail poète ; des women who love freedom; politically committed gold seekers; and femmes éprises de liberté ; des chercheurs d’or politisés; des vents à winds that could make cats fly... We followed the traces of Indians who faire voler les chats,... Nous avons suivi la trace des indiens disparus have disappeared and we found those who are still fighting. A three et découverts ceux qui se battent encore. Trois mois de road moovie, months’ road movie in a beautiful and hostile land and sea, with wind, dans une terre et une mer belle et hostile, avec le vent, la pluie, les rain, glaciers and sky... Where the land stops. glaciers, le ciel… Là où la terre se finit. 2001 Vid COUL EsP - Fr VF - V E n G 55' nOS jOURS À VEnIR Réalisation : Anne Kunvari Image : Emmanuelle Colinot Son : Olivier Mauvezin Montage : Dominique Greussay Production : ISKRA avec la participation de France 2 A la maison de retraite des Bords de Marne à Bonneuil (Val de The film is about the daily life of some residents of the Bords de Marne Marne), un accueil collectif de qualité, respectueux des personnes Pensioners Home and the professionals who look after them. In this âgées, est possible. Une équipe s’est mobilisée, a réfléchi, a bâti home, where none of the staff wear white uniforms, there are many un projet et pour le mettre en œuvre a su engager des moyens children and activities. Each day, the staff try to make «small joys» financiers hors de l’ordinaire (bien qu’encore insuffisants). En happen for the old people. But the budget is tight... suivant la vie quotidienne de quelques résidents et cette équipe au travail, j’ai envie de mettre à nue les freins actuels comme les solutions possibles. Envie de questionner. 2004 Vid COUL Fr VF 52' 13
  12. 12. COnSULTATIOnS Réalisation et image : Anne Kunvari Son: Joséfina Rodriguez Montage: Dominique Greussay Production: Iskra A l’hôpital Louis Pasteur de Chartres, une jeune cancérologue reçoit A young oncologist in the Hôpital Louis Paster in Chartres sees her en consultation des patients. Plus ou moins jeunes, plus ou moins patients in her consulting room. People of various ages and stages of gravement malades, ils entrent dans le petit bureau avec leurs their illness. They bring her their questions, their worries and their inner interrogations, leurs inquiétudes, leur angoisse souvent. Le docteur torment. Doctor Elizabeth Angellier always has time for them: listening, Elisabeth Angellier les reçoit, toujours longuement, les écoute, questioning, examining and informing. And gradually a real dialogue les questionne, les ausculte, les informe. Peu à peu, un véritable is established. The film follows eight of these unusual meetings and dialogue se noue. En suivant huit de ces rencontres singulières, le explores the very special link binding doctor and patient at a crucial film interroge ce lien très particulier qui unit malades et médecins, moment in a lifetime: the patient’s confrontation with the possibility à un moment essentiel de la vie, quand le patient se confronte à of his or her own death. l’éventualité de sa propre mort. 2003 Vid-dVd COUL Fr VF 52' HÔPITAL AU BORD DE LA CRISE DE nERfS Réalisation et image : Stéphane Mercurio Son : Patrick Genet Montage : Françoise Bernard Production : ISKRA Edition DVD : Docnet A l’hôpital de Gonesse, début 2003, une cinquantaine de lits sont In early 2003, 50 beds in the Gonesse Hospital were closed down due fermés faute de personnel. Ces fermetures de lits, récurrentes to a lack of medical staff. Beds have been closed down in this way for depuis des mois, désorganisent tout l’hôpital. De scènes en scènes, months, and it disorients the entire hospital. From scene to scene, the le film nous plonge dans l’univers souvent absurde et même cocasse film plunges us into an absurd and at times comical world peopled by dans lequel se débattent les acteurs de l’hôpital – soignants, hospital players – both medical and administrative – fighting against administratifs - pour que “ ça fonctionne ” envers et contre tout. all odds for the hospital to function. 2003 Vid-dVd COUL Fr VF 52' 14
  13. 13. ALGÉRIES, MES fAnTÔMES/ALGERIAS, MY PHAnTOMS Réalisation, image, son : Jean-Pierre Lledo Montage : Dominique Greussay Anita Fernandez Production : ISKRA - Naouel Films - Images Plus Les films du soleil Edition DVD : Docnet Un cinéaste algérien en exil, d’origine judéo-espagnole, entame An Algerian film-maker in exile, of Judaeo-Spanish ori- un long voyage filmé pour affronter les fantômes qui le guettent gin, films the long journey he undertakes to lay the ghosts depuis son arrivée en France. Voyage identitaire et retour sur une that have haunted him ever since he went to France. histoire franco-algérienne taboue de ces 50 dernières années, au A search for identity, looking back at an episode of Franco-Algerian his- bout desquels se recompose avec une vingtaine de personnages tory that’s been tabou for the last fifty years. At the end of this journey rencontrés de villes en villes, le puzzle d’une Algérie aux multiples the twenty odd people encountered from town to town will complete visages qui n’a jamais été, mais qui sera peut-être... the jigsaw puzzle of a multifaceted Algeria that never was but maybe one day will be... 2003 Vid-dVd COUL Fr VF V E n G 106' 2003 Vid COUL Fr VF V E n G 2x52' TERRE D’EXIL Réalisation: Yohan Laffort Image : Eric Barlet Yohan Laffort Son : Jean-Marie Daleux - Fabien Luth Christian Parent - Grégory Bar Montage: Stéphane Dhenn Production Du film à retordre Aux cotés des Français, quatre Marocains travaillent dans une des Four Moroccans work side by side with French workers in one of the last dernières briqueteries traditionnelles du Nord de la France. traditional brickyards in Northern France. The four men have some- Leurs points communs : être arrivés du Maroc dans les années 60 et thing in common: they all came to France from Morocco in the sixties 70, en quête d’un travail. A travers leur histoire personnelle, c’est and seventies, looking for work. Their personal stories will shed a light une partie de l’histoire de l’immigration marocaine récente qui se on the history of recent Moroccan immigration. Ihey share working dévoile. Au sein de l’usine, ils partagent leur vie de travail avec les conditions in the factory with the other workers, all pitched headlong autres ouvriers, tous embarqués dans une même “galère”. into the same grind. 2003 Vid COUL Fr VF 59' 15
  14. 14. CHAMBRE nOIRE DE KHUOnG MÊ (LA) Réalisation: Samuel Aubin Montage: Erika Haglund Image: Jean-Marc Bouzou Son: Sébastien Savine Production : Balthazar Productions Cela fait trois ans que je connais Khuong Mê. Quand je dis je le It is three years since I know Khuong Mê. I say I know him but I should connais, il serait plus juste de dire : je cherche à le connaître. say I try to know him. Khuong Mê went through the war in Indochina Khuong Mê a traversé la guerre d’Indochine contre la France, puis la against France then the war against the United-States. He made cinema guerre contre les Etats-Unis. Il a fait du cinéma dans ces conditions. in those conditions. Most of the time it was propaganda films for his Du cinéma de propagande la plupart du temps, au service de son country which is one of the few communist countries in the world. Today pays qui est un des rares pays communistes du monde. Aujourd’hui, I try to piece together the puzzle of his life with his words, his pictures, j’essaie de reconstituer le puzzle de sa vie avec sa parole, ses photos, his archives, all the materiel that I collected in his place in Vietnam in ses archives, toute cette matière que je suis allé chercher chez lui, order to relate this life so unknown for me but that speaks to me so au Viêtnam, pour pouvoir raconter cette vie qui m’est si étrangère much. et qui me parle tant. 2003 Vid COUL Fr ViET VF 63' PAYSAn ET REBELLE Un PORTRAIT DE BERnARD LAMBERT Réalisation: Christian Rouaud Image: Eric Pittard Son: Jean-Paul Guirado Montage: Fabrice Rouaud Production: Pathé Télévision - France 2 France 3 Ouest - INA Entreprise En retraçant la vie de Bernard Lambert, paysan de Loire Atlantique, “Countryman and rebel” traces the life of Bernard Lambert: deputy at député à 27 ans puis figure mythique des luttes paysannes dans the age of 27, then mythical figure in the agricultural workers’ strug- l’Ouest au cours des années 1970, fondateur du mouvement des gles in Western France during the seventies, founder of the “Paysans « Paysans travailleurs » et père spirituel de José Bové, « Paysan travailleurs” movement (“Peasants and workers”), and José Bové’s et rebelle » remonte aux sources de la contestation paysanne spiritual father. The film goes back to the roots of today’s agricultural d’aujourd’hui et parcourt un demi-siècle d’évolution de l’agriculture workers’ protest and covers half a century of the evolution of French en France. L’histoire de Bernard Lambert est racontée par ses agriculture. Bernard Lambert’s story is told by the people close to him, proches, ses compagnons de lutte, sa femme Marie-Paule, ses amis his fellow fighters, his wife Marie-Paule, his friends in the JAC, his de la JAC, ses camarades du PSU ou des Paysans travailleurs, des comrades in the PSU or the “peasant travailleurs”, anonymous people inconnus ou des « personnalités » : Maître Henri Leclerc, Michel or well known “personalities” like Maître Henri Leclerc, Michel Rocard, Rocard, José Bové… José Bové. 2003 Vid COUL Fr VF 84' 16
  15. 15. BOnnE LOnGUEUR POUR LES jAMBES (LA) Réalisation, Image, Son : Christian Rouaud Images sous-marines: Edouard Perrin Montage: Fabrice Rouaud Production: ISKRA – TV 10 Angers avec la participation d'ARTE C’est l’histoire de Patrick et Nathalie, un couple de « personnes de This is the story of Patrick and Nathalie, a couple of small-sized people petite taille », et d’Eric, un adulte autiste dont Patrick a choisi d’être and of Eric, an autistic adult whom Patrick chose to foster 25 years ago. le tuteur, il y a déjà 25 ans. Dans notre société “normale” où le geste In our “normal” society, where a gesture towards the other is often vers autrui est souvent furtif et chargé de bonne conscience, Patrick furtive and loaded with good intentions, Patrick and Nathalie show et Nathalie présentent l’image dérangeante d’un engagement a disturbing image of a vital commitment for another person. What vital vers l’autre. C’est de simplicité dont il s’agit ici, d’évidence. La matters here is simplicity, obviously. The certainty that life is worth certitude que la vie vaut la peine d’être vécue, même quand elle living, even when, right from the start, it plays nasty tricks on you. commence par vous jouer de bien vilains tours. 2002 Vid-dVd COUL Fr VFr-V r U s s 63’ MOInDRE GESTE (LE) Réalisation: Fernand Deligny Jean-Pierre Daniel Josée Manenti Production: Slon-ISKRA Distribution salles: Shellac Edition DVD: Editions Montparnassec Le “héros” du Moindre Geste, le personnage presque unique est Yves is the main “character” of this film. In 1950, he was considered as Yves, considéré en 1950 comme inéducable, irrécupérable parmi incurable. The only solution for him seemed to lie in an endless stay in a des milliers et des milliers d’autres. Le seul chemin qui s’offrait à lui mental institution. Fernand Deligny who has always shown distrust for avec évidence était l’internement dans une institution agréée pour arbitrary decisions, started to look after him. In 1962, Yves became the ce genre d’interminable garderie. Pris en charge par un éducateur central character of a film shot during two years in the Cévennes. (Fernand Deligny) dont les tentatives avaient pour premier objectif A film "beautifull like a Murnau". Jacques Rivette de dénoncer l’arbitraire des pronostics de simple constat, Yves devenait, en 1962, le personnage central d’un film tourné en deux ans, là où séjournait le petit groupe de recherche qui était depuis des années, le “ milieu proche” d’Yves, dans les Cévennes. Un film “ beau comme Murnau ”. Jacques Rivette 1971-2002 35-Vid n&B Fr VFr 105’ 17
  16. 16. SAnS PRInCIPE nI PRECAUTIOn, LE DISTILBEnE Réalisation: Stéphane Mercurio Ecrit avec Catherine Sinet Image: Stéphane Mercurio Jean-Pierre Méchin - Rege Becker - Patrice Michaud Son: Josefina Rodriguez Michael Boyle - Keith Michalek - Thierry Dehaleux Montage: Françoise Bernard Production: ISKRA – ARTE France En croisant les itinéraires de femmes victimes du DES avec la A miracle drug turns into a nightmare. In this film we try to understand the parole des médecins, des représentants des pouvoirs publics et mechanism that led to a medical error in the past and a denial today, by wea- des laboratoires, ce film se propose de comprendre la mécanique ving the destinies of women who were victims of DES (stilbestrol) with inter- qui mène de l’erreur médicale d’hier au déni d’aujourd’hui. Une viewswithdoctors,representativesofthepublicservicesandthelaboratories. It’s about dominant thinking, economic interests, the power of the histoire de pensée dominante, d’intérêts économiques, de pouvoirs Establishment, the resistance - and guilt - of the medical body. An investi- des mandarins, de solidarité de corps, de culpabilité aussi… Une gation carried out in France, Belgium, Germany and the United States... enquête en France, en Belgique, en Allemagne, aux Etats-Unis… 2002 Vid COUL Fr dE EnG V F r V E n G V d E VEs 59’ VFr 53’ SUR LES CEnDRES DU VIEUX MOnDE On THE ASHES Of THE OLD WORLD Réalisation et image: Laurent Hasse Son: Marc Nouyrigat Xavier Griette - Christian Lamalle Montage: Matthieu Augustin Musique: Rodolphe Burger Kat Onoma Production: ISKRA - ARTE France - Carré Noir RTBF Tarantula - Centre Vidéo de Bruxelles Sombrero prodcutions La vallée de la Fensch fut longtemps considérée comme le fleuron For a long time, the Fensch Valley was considered to be the jewel of the de la sidérurgie française. En cette époque ultralibérale, les usines French steel industry. Today, the ultra liberal economy prevails and the ont pour la plupart disparu mais les hommes, eux, sont toujours là. most of the steel mills have closed down. But the men are still there. Entre travail précaire et exode vers le Luxembourg tout proche, nous We have followed them as they go from temp job to temp job or move les avons accompagnés durant une année. to close-by Luxembourg. 2001 Vid COUL sTEr Fr VFr V E n G V d E 73’ 2004 35 COUL sTEr Fr VFr 73' 18
  17. 17. BÉnÉfICE HUMAIn Réalisation: Anne Kunvari Image: Stéphane Mercurio Son: Marc Nouyrigat Montage:: Dominique Greussay Production: ISKRA - La Cinquième Forum des images 18 mois dans l’histoire d’ALPE, une petite imprimerie d’insertion. 18 months in the life of a small printing house, ALPE, whose aim is Au premier étage, Françoise, la patronne. Elle embauche ceux que social integration. The boss Françoise employs people who’ve been tur- toutes les autres entreprises refusent. Parce que, pour elle, personne ned down everywhere else. Françoise believes nobody is unemployable n’est inemployable. Elle attend avant tout de son entreprise du and she wants her company profits to be humanitarian, even if this bénéfice humain. Au détriment, s’il le faut, du bénéfice tout court. means less financial returns. Can this new attitude in business work? Une autre logique d’entreprise est-elle possible ? Philippe, Cécile, Dominique and everyone else are on the ground floor, Au rez-de-chaussée, dans l’atelier, Philippe, Cécile, Dominique in the workroom. After years of struggling on the fringes of society, they et les autres. Avec des années de galère derrière eux. A ALPE, ils discover work again with ALPE, a regular pay slip and hope...They’re redécouvrent le travail, la fiche de paie, l’espoir... Ils travaillent, pour working to build a life for themselves. Are they going to make it? se reconstruire. Vont-ils s’en sortir ? 2001 Vid-dVd COUL Fr VFr 53' MON TRAVAIL C’EST CAPITAL Réalisation, Image et Son : Marie-Pierre Bretas Raphaël Girardot Laurent Salters Montage: Gilles Volta Production: ISKRA-La Sept ARTE Yumi productions Edition DVD : Docnet En juillet 1997, le site Moulinex de Mamers dans la Sarthe ferme In July 1997 the Moulinex centre at Mamers in the Sarthe closes down. ses portes. Nicole, Pascale, Josianne, Maurice et Dominique ont Nicole, Pascale, Josianne, Maurice and Dominique have been working tous travaillé plus de 20 ans dans l’usine. Du jour au lendemain in the factory for more than twenty years. From one day to the next tout bascule. Les uns et les autres doivent faire face à des situations their lives change. They all find themselves confronted with situations qu’ils ne connaissent pas: chômage, reclassement, mutation. Leur they have never dealt with before: unemployment, being reclassified innocence est leur force. Dans leurs nouveaux parcours, tous. les cinq and transfered. Their strength lies in their innocence. They all five have ont des exigences et ils refusent les “On ne peut rien y faire”. certain standards on their new paths and they refuse to accept “There’s nothing we can do”. 2000 Vid COUL Fr VFr 88’ 19
  18. 18. PERPETUA 664 Réalisation: Claudia Neubern Image: Kirsten Johnson Son: Etienne Chambolle Montage: Waldir Xavier Production: ISKRA – Productions 108 Six ans après avoir quitté mon pays le Brésil, je reçois par la poste Six years after I left my country, Brazil, I was sent an old sound reel in une vieille bande-son où je trouve l’enregistrement de la cérémonie the post and I discovered a recording of my parent’s wedding ceremony. de mariage de mes parents. J’avais 26 ans. C’était la première fois I was twenty six. It was the first time I’d ever heard my mother’s voice que j’entendais la voix de ma mère morte quand j’avais un an. as she died when I was a year old. I was terribly moved and I decided Bouleversée, je décidai de faire un voyage au Brésil... to go to Brazil. 2000 35-Vid COUL POr VPOr V F r V E n G 79’ 20
  19. 19. LE CATALOGUE
  20. 20. A bientôt, j'espère Réalisation: Christiane Succab-Goldman 25 Production: ISKRA - La Sept Arte Une histoire du Mozambique, de la colonisation à l’indépendance du 25 1995 Vid COUL BAm/Fr VFr VEnG 65’ juin 1975. The history of Mozambique, from colonisation to independance on 25 June 1975. À BIENTÔT, J’ÉSPÈRE Réalisation – Production: Institut National de Cinéma du Mozambique En mars 1967 à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta 1977 16-Vid COUL POr VFr 90’ qui font partie d’une chaîne d’usines de textiles dépendant du trust Rhône-Poulenc. Cette grève a pris un aspect inhabituel par son refus de 2084 dissocier le plan culturel du plan social. Les revendications mises en avant ne concernaient plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais “Le coup des lendemains qui chantent, on nous l’a tellement fait (...) le mode de vie que la société imposait, impose à la classe ouvrière. Devant le bilan de l’époque des grandes vérités tranchées, il est plutôt sain d’imaginer autre chose...”. Imaginer autre chose, la CFDT s’y est essayée, Besançon 1967. A strike was called for at Rhodiaceta, a textile plant which en dix minutes, sur Antenne 2, le 29 mars 1984. À l’occasion du centième is part of the Rhône-Poulenc trust. That strike was unsual in so far as the anniversaire de la législation des syndicats, elle s’est interrogée… sur workers refused to dissociate the industrial conflict from its cultural bac- l’avenir. kground. The major claims didn’t only concern wages or security of em- ployment. The workers were also questioning the current lifestyle imposed The French union CFDT jumps one century and celebrates 100 years of on them by society. unionism by imagining the situation of unions in 2084. A science-fiction like analysis of alternatives. Réalisation: Chris Marker, Mario Marret Production: SLON - ISKRA Réalisation: Chris Marker 1968 16-Vid n&B Fr VFr V E n G 44’ Production: La Lanterne 1984 Vid COUL Fr VFr VEnG 10’ 35 Fr VEnG 10' AFFAIRE HURIEZ (L’) L’histoire d’Yvonne Huriez, mère de sept enfants, mise en prison pour une A BAMAKO, LES fEMMES SOnT traite de télévision impayée, et dont le fils, Thierry, s’est suicidé. La réalité de l’appareil judiciaire dans le système libéral: la justice de classe. Slogan BELLES… de l’époque: “Qui vole un oeuf va en prison, qui vole un boeuf va au Palais À la rencontre des femmes du Mali, pays sahélien enclavé, au passé pres- Bourbon.” tigieux et complexe, comptant aujourd’hui parmi les plus pauvres de la A mother of seven was jailed for not settling a TV bill... The film examines planète. À Bamako, la capitale, comme dans le reste du pays, les femmes the judiciary system in this liberal country and reveals the existence of a concilient l’évolution des cultures traditionnelles avec les exigences du class justice. développement. Réalisation: M. Kaptur - Bacot A meeting with the women of Mali, a land-locked country of the Sahara Production: Gavroche with an illustrious and complex past which today has one of the poorest 1975 16-Vid n&B Fr VFr 30’ populations on the planet. In Bamako, the capital, as in the rest of the country, women try to balance the demands of tradition and develop- ment. 23
  21. 21. ALBANIE: LE CAS DE L’EUROPE AUCUn ETRE HUMAIn Histoire de l’Albanie, pays qui s’est libéré seul de l’occupation italienne et N’EST ILLEGAL allemande, et qui ne s’est laissé détourner de ses options par l’arrêt, ni de l’aide soviétique, ni de l’aide chinoise. Quelques jours à Madrid dans la vie d’immigrants en situation irrégulière. Occupations d’église, meetings et témoignages. The history of Albania. That country freed itself from Italian and German occupation and stood by its ideological choices, even after Soviet and In Madrid, a few days of the life of illegal immigrants. An occupied church, Chinese support was removed. meetings and testimonies. Réalisation: Olivier Landau Réalisation: Juan Martin Cueva Production: Z Production – Kino Studio Production: Bochinche - ISKRA 2001 Vid COUL Es VFr VEs 27’ 1977 16 COUL AL VFr 40’ AU PIQUET ! En décembre 1995, une nuit ordinaire-extraordinaire dans un pays en grève: des postiers toulousains tiennent un piquet de grève et racontent les raisons de leur mouvement. December 1995, an ordinary-extraordinary night in a country on strike; postmen from Toulouse on strike pickets talk about the motives for their movement. Réalisation: Jean-Jacques N’Diaye Production: Productions Fantômes - ISKRA - Périphérie 1995 Vid COUL Fr VFr 15’ AVEC LE SAnG DES AUTRES Une descente aux enfers. La chaîne chez Peugeot. Son direct et image simple, assourdissante image. C’est là l’essentiel de l’empire Peugeot: l’exploitation à outrance du travail humain; et en dehors, cela continue. L'antre de... Ville , magasins, supermarchés, bus, distractions,vacances, logement, la ANTRE DE (L’) ville elle-même: horizon Peugeot. On parcourt le circuit, tout est ramené à la famille Peugeot. La prison est un monde clos, fascinant et repoussant. Elle anime la volonté The Peugeot production lines through deafening images. This is the core of paradoxale de voir et ne pas voir. et nous questionne sur notre propre the Peugeot empire: the exploitation of human work to the extreme. Outside, conditionnement ; elle met en exergue la liberté... everything belongs to Peugeot group: the city, the stores, leisure, holidays, Jail is a closed world, fascinating and repulsive. This film, made from pho- housing. tographs, insists on the continuity and the antagonism between inside and Réalisation - Production: Bruno Muel outside. Anouk Garcia says: “I’ve observed the jail considering its bounda- 1975 16-Vid COUL Fr VFr 50’ ries, its interspaces and its spaces between freedom and confinement.” Réalisation: Anouk Garcia Production: Anouk Garcia, Raphaël Kourilsky BALCOn AU VAL fOURRE (Un) 2001 Vid COUL sTEr mUET 6’ “Dans la pénombre d’une salle de spectacle, des visages écoutent... Qu’est-ce qu’on entend ? Des voix, des cris, une femme pleure, un homme se souvient. Quelques lumières s’allument... Une femme chante un air APPREnTIS SE REVEILLEnT (LES) d’opéra. Une tour se dresse devant nous, vide, désossée. Un chapiteau est Comment on “forme” les futurs ouvriers (ou les futurs chômeurs!). Dans monté jusqu’au troisième étage, il y a un mur de scène de douze mètres, la rue les collégiens criaient: “Le C.E.T. c’est déjà l’usine”. Ce film tend à une vraie rue, des appartements éclairés, mille vies possibles. Comme les démontrer qu’ils n’avaient pas tort... personnages fous de notre horloge sociale déréglée, les héros de la pièce In the street, students march and claim that training at the tech college is qui se joue devant nous apparaissent et disparaissent. Pour quelques only a preparation to assemby-line work or the dole. The film shows that jours, des acteurs et un texte sont aux prises avec ce lieu géant, avec la they may have been right... question sociale qu’il pose.” D. Cabrera. D’après LaTour, spectacle écrit et Réalisation-Production: Laurent Chevalier mis en scène par Ahmed Madani - Big Bang Banlieu - Nov.1989. In the darkness of a make believe theatre, faces are intent. Voices are heard, 1976 16-Vid n&B Fr VFr 15’ a woman is sobbing, a man remembers. For a few days, a play is being per- formed in and outside one of the huge tower-blocks of the council housing ARMY district Le Val Fourré near Mantes-la-Jolie. The text and the performance raise questions on the very existence of those buildings. La préparation des GI’s à la guerre du Viêt-Nam et la lutte des anciens com- Réalisation: Dominique Cabrera battants et des déserteurs contre la guerre. Production: ISKRA GI’s are being trained for the war in Viet-Nam while veterans and deserters 1990 Vid COUL Fr VFr 44’ are fighting against the war. Réalisation: Gilles Nadeau Production: Cinéma Rouge BATAILLE DES DIX MILLIOnS (LA) 1967 16 COUL EnG VFr 15’ Le discours autocritique de Fidel Castro, le 26 juillet 1970, précédé de l’analyse de cette année historique pour Cuba. Quelques mois auparavant, 24
  22. 22. La bataille des dix millions Le bonheur Fidel Castro lançait un appel à la population cubaine pour qu’elle réunisse Soundtrack by Chris Marker. tous ses efforts afin de doubler la récolte de la canne à sucre, seul moyen Réalisation: Alexander Medvedkine de freiner le déclin catastrophique de l’économie cubaine. Malgré une Production: Moskino Kombinat mobilisation extraordinaire, le but n’a pas été atteint. Bande Sonore: Chris Marker Slon - ISKRA Fidel Castro’s review of the year 1970 followed by his self-critical speech 1934 16-35-Vid n&B mUET VFr 70’ on 26 July. A few months before, Fidel Castro had appealed to his people to double the sugar cane crop, as the only way to stem the collapse of the Cuban economy. Despite a massive effort, the objective failed to be met. C’EST CA, COCA ! Réalisation: Chris Marker Reportage sur l’occupation d’une usine, celle de l’embouteillage guaté- Production: SLON - ISKRA maltèque, succursale de Coca-Cola, à Guatémala, capitale du pays. Cette 1970 16-Vid n&B Es VFr VEs 58’ occupation commença le 17 Février 1984, et dura plus de neuf mois. Dans le but de briser le syndicat, l’usine avait déclaré faillite. La fermeté des ouvriers guatémaltèques et la coordination des actes de solidarité contre BATAILLE DU CHILI (LA) Coca-Cola à l’échelle mondiale ont obligé la succursale du Guatémala à La Bataille du Chili: la lutte d’un peuple sans armes. C’est la seule œuvre reconnaître le syndicat et à rouvrir l’usine. cinématographique réalisée sur la dernière année du gouvernement du Guatemala City: a report on the sit-in of a bottling subsidiary plant of président Allende par une équipe de cinéastes chiliens. Coca-Cola. This industrial action started on February 1984 and lasted over Chile: the struggle of a people without arms. This is the only film about 9 months. In order to break the union, the company filed for bankruptcy. President Allende’s last year in office. It was shot by a Chilian crew. However, the determination of the Guatemalan workers, plus an efficient Réalisation-Production: Patricio Guzman coordination of worldwide anti-Coca-Cola actions forced the Guatemalan company to recognize the union and reopen the plant. 1976 16 n&B Es VFr 90’ Réalisation: Peter Schnall Production: Real To Reel BOnDY, VU PAR... 1984 16-Vid COUL Es VFr 36’ “ Bondy, j’connaissais pas, je m’attendais à trouver une banlieue marxiste avec des faucilles et des marteaux partout, je suis tombé sur une muni- CAVE - 5 MAI 2002 (LA) cipalité socialiste avec la rose partout...”.Une ville, des balades. L’écoute d’une parole décalée, parfois délirante... Ce que l’on contemple se trans- 5 mai 2002, jour du 2ème tour de l’élection présidentielle. Face à forme; et la ville de Bondy n’est plus tout à fait la même. face, Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac. “ Bondy, I didn’t know, I expected to find a marxist suburb with hammer Dans la cave d’un immeuble parisien. Des personnes de tous âges et and sickle everywhere. Instead, I found a socialist municipality with de différentes conditions viennnent, une à une, devant une caméra. the rose (logo of the French Socialist party) everywhere. A town, walks. Certaines, leur carte d’électeur en poche, vont ou reviennent de leur Listening to a speech out of phase, often delirious. What we are viewing is bureau de vote; d’autres n’ont pas le droit de vote. Pour ceux dont la being transformed and the town of Bondy is not quite the same anymore. sensibilité politique se situe à gauche sans équivoque, la perspective Réalisation: Katya Bellan de voter Jacques Chirac ne s’aborde pas sans difficulté. Production: ISKRA - Périfilms 2000 Vid COUL Fr VFr 18’ 5th May 2002: voting day of the second round in the presidential election. Jean-Marie Le Pen and Jacques Chirac are opposing each other. In the cellar of a Parisian building, people of various ages and backgrounds step one by one in front of the camera. Some BOnHEUR (LE) of them have come from or are going to the polling station, carrying their voting card. Others don’t have the right to vote. For hard and fast left-wingers, voting for Jacques Un moujik à la recherche du bonheur dans la Russie tsariste puis dans la Chirac is not an easy step to take. Russie Soviétique. “Le bonheur ou l’histoire de l’infortuné Khmyr”, de sa Réalisation : Pierre Demoy femme-cheval, de son opulent voisin Foka et aussi du pope, de la reli- Frédéric Harlez gieuse et autres épouvantails. Dédié au dernier Kolkhozien fainéant. Production : La Structure - ISKRA The film is a silent comedy made in Russia in 1934. It is a fable about the 2003 Vid COUL Fr VF 30' desperate pursuit of happiness by Khmyr, a moujik who faces his natural enemies: first in tsarist Russia - the koulaks, the police, the Pope, and the Tsar’s employees - and then in the communist soviet. This film that springs CHAPEROnS ROUGES from the depths of Russian folk culture brought humor to the Revolution. Essentiellement un film sur la peur. Mais sur une peur très familière : cette 25
  23. 23. vieille peur de viol inscrite dans nos corps de femmes, dans nos yeux aux Burnett. aguets, nos muscles atrophiés, dans nos quotidiens rétrécis par tous ces Réalisation: Paul Bourron gestes évités au cas où... Production: SLON - ISKRA This film is mainly about the ancestral fear of rape, written in the bodies of 1974 16-Vid n&B mUET 16’ women, in their watchful eyes and self-censored daily gestures... Réalisation-Production: Hélène Bourgault - Helen Doyle 1979 16-Vid n&B Fr VFr 44’ CHROnIQUE ALBAnAISE Rejouée par les protagonistes, l’histoire de la coopération des paysans des coopératives de Progi et Arrambetz Avec les ouvriers de l’usine de CHARME DISCRET DE LA mécanique de précision de Petro Papi, pour lutter contre les inerties admi- DEMOCRATIE BOURGEOISE (LE) nistratives. À partir de documents sur la répression à Flins en 1968, les évènements The history of the cooperation between farmers and workers to stir bu- du Chili en 1973, l’entraînement des CRS, la préparation de l’armée à la reaucratic inertia in Albania. guerre civile, les activités et les liens des milices patronales. De l’assassinat Réalisation-Production Jean Bertolino, Krausse, de Pierre Overney à la campagne raciste d’Ordre Nouveau, la bourgeoisie Olivier Landau se prépare à des solutions désespérées. 1977 16 COUL ALB VFr 65’ Through documents on the crackdown at the Flins plant in 1968, the coup in Chile in 1973, the film shows the underlying activities of the army, the police and private militia used by the Bourgeoisie in desperate attempts CHRONIQUE D’UNE BANLIEUE to protect itself. ORDInAIRE Réalisation-Production: Cinéma Rouge Le 26 septembre 1992, quatre tours du quartier du Val Fourré, à Mantes 1974 16-Vid n&B Fr VFr 25’ la Jolie ont été détruites. Au printemps 1991, Dominique Cabrera avait proposé à certains de leurs anciens habitants de revenir sur leurs pas. En CHARnIÈRE (LA) 56 minutes, ils racontent et se racontent... This documentary was shot in Val Fourré, a suburb built in the sixties and Réactions des ouvriers de la Rhodiaceta suite à la première projection part of Mantes-la-Jolie a town west of Paris. In Spring 1991, Dominique d'A BIENTOT J'ESPERE. Cabrera met some of former tenants of four walled-up tower blocks which Workers reactions after the first screening of A BIENTOT J'ESPERE. were to be pulled down a year and a half later. They agreed to return to Bande son: Antoine Bonfanti their flats and let their memories flow back. For 56 minutes, they tell their 1968 AUdiO Fr VFr 13’ tales and tell their lives. Réalisation: Dominique Cabrera Production: ISKRA - CANAL + - INA CHERCHE AVEnIR AVEC TOIT 1992 16-Vid-dVd COUL Fr VFr 56’ Au travers de l’histoire de Joseph, Rosalie, David, Lou et Nathalie qui ten- tent - en retrouvant un “chez soi” - de recommencer une vie “normale”, le film montre ce qu’est l’exclusion non pas au moment de la dégringolade CHROnIQUE LORRAInE mais au moment où s’offre une chance de la quitter. Un jour en Lorraine des gens ont décidé de refuser l’arbitraire. Ils ont com- This is the story of Joseph, Rosalie, David, Lou and Nathalie and how they mencé par raconter ce qui se passait chez eux, Avec des mots tout simples, try to lead a “normal” life again once they have found somewhere to live. et ont constaté que cela intéressait tout le monde. The film is about exclusion, not at the time when everything is falling apart Ils ont créé leurs propres radios et ont “causé dans le poste” des actions but later, when the chance comes to get out of it. coup de poing, du passé, de la prochaine manif, du morceau de musique Réalisation: Stéphane Mercurio qu’ils trouvaient joli... Production: ISKRA - CANAL+ - Forum des Images One day, in the province of Lorraine, a smokestack region confronted to an 1998 Vid COUL Fr VFr 59’ economic slump in the north-east of France, some people decided to tell what their life was like. They were among the first to create their own local CHILI radios and try to break their isolation and communicate: simple words for simple stories of the present and of the past. Images du coup d’état du 11 septembre 1973, la période le précédant Réalisation: Alain Schlick immédiatement et la répression qui a suivi. Banc-titre d’après des photos Production: ISKRA de Raymond Depardon, Chas Gerresten et David Burnett. 1979 16-Vid COUL Fr VFr 26’ From photos taken before, during and after the coup on 11 September 1973. Photographs by Raymond Depardon, Chas Gerresten and David Chronique d'une banlieue ordinaire 26 Chili
  24. 24. CInE-TRACTS In a small town in Britanny, a nuclear waste processing plant was built without the inhabitants being consulted. The plant processes toxic waste Cette cinquantaine de films de deux ou trois minutes, faits tantôt par des from all over Europe and even Japan. amateurs, tantôt par des cinéastes chevronnés, fut utilisée pour l’agit- Réalisation: François Jacquemain prop en mai 1968. Production: C.I.D. These 50 or so very short films were made either by professionals or by 1976 16 Vid COUL Fr VFr VEnG beginners and they were used in May 1968 for agit-prop. VdE ViT VEs 60’ Réalisation: Anonymes Production: SLON - ISKRA 1968/70 16-Vid n&B mUET 2’30-3’ COURBE SEnSIBLE (LA) - jEAn-PIERRE RAYnAUD Dans le cadre de la mission 2000 en France, Jean-Pierre RAYNAUD a conçu un projet artistique pour La Source ( créée par Gérard GAROUSTE et Christian GOTTI) qui intègre pour la première fois une participation extérieure: celle de 2000 jeunes de Haute Normandie. Ce film de 26 minutes retrace l’histoire de cette œuvre. La réalisation d’un authenti- que mur courbe dans l’espace de 3,5 m de haut, recouvert de carreaux de céramique blanche de 15 x 15 sur lesquels 836 jeunes de La Source et de Haute-Normandie peuvent signaler leur passage grâce à la trace laissée sur chacun de ces carreaux. “Je leur offre la possibilité d’inscrire ainsi leur trace par un si gne personnel qui sera fixé. Dans vingt ans, ils pourront le revoir”. Jean-Pierre RAYNAUD Within the frame-work of the French mission for the year 2000, Jean- Pierre RAYNAUD has created an artistic project for La Source (association founded by Gérard GAROUSTE and Christian GOTTI to establish contact in rural districts between artists and children from difficult homes). 2000 Classe de lutte young people were involved in this project. Our film tells the story of this work; the construction of an open-ended curved wall 3.5 m. high, covered CLASSE DE LUTTE with 15x15 cm white tiles. 836 young people from La Source and Haute- Le premier film réalisé par les ouvriers du Groupe Medvedkine . Il suit la Normandie left their mark on each of these tiles testifying to their invol- création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une vment. Jean-Pierre Raynaud: “I’m giving them the chance to write down ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne their personal sign in a way that will last. In 20 years from now they will réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance still see them.” des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat. Réalisation: Jean-Yves Carrée Lebesque The birth of a union branch in a watch-making factory in 1968. This is the Production: JYCL first film made by the workers of the Medvedkine group and it shows how 2000 Vid COUL Fr VFr 26’ Suzanne manages to convince the other women working in that factory to regroup, despite the uncooperative union leaders and management intimidations D’ABORD MENAGERES Réalisation: Groupe Medvedkine de Besançon Le film se présente comme un grand 24 heures. Plusieurs femmes (et Production: SLON - ISKRA quelques hommes) expliquent les grandeurs et les misères des tâches 1969 16-Vid n&B Fr VFr 40’ domestiques non rétribuées. Ce film qui n’offre pas de solutions se veut un certain tableau de la situation au Québec. In Quebec, 24 hours of daily domestic tasks with their moments of satis- CLEOn faction and misery. Cléon, première usine à se mettre en grève en Mai 68. L’occupation de Réalisation - Production: Luce Guilbault l’usine, les espoirs et les contradictions. 1978 16 COUL Fr VFr 93’ Cleon was the first plant to go on strike in May 1968, with the workers sitting in. Hopes and contradictions. Réalisation: Alain Laguarda DE QUI DEPEnD QUE Production: SLON - ISKRA L’OPPRESSION DEMEURE 1968 16-Vid n&B Fr VFr 27’ Les conditions des procès et de la détention des membres de la Fraction Armée Rouge (appelée Bande à Bader) et la récusation de Maître Klaus COnDAMnES A REUSSIR Croissant comme avocat. The trial and emprisonment of the members of the Bader Gang and the Un jour les habitants et les élus des environs de la Hague, pointe ouest de circumstances in which their laywer, Klaus Croissant was made to abandon la presqu’île du Cotentin, ont appris qu’on allait bâtir une usine sur le ter- the case. ritoire de leur commune. Quelle usine ? Une usine de chaussures disaient Réalisation: Pierre-André Boutang - Fred Mohr les uns... une usine d’électronique disaient les autres... Sans consulter Production: SATELLITE - TF1 ni même prévenir les habitants, on a bâti une usine de traitement des déchets qui avec Marcoule est la seule au monde à retraiter le combustible 1975 16 COUL Fr VFr 40’ irradié des centrales nucléaires. Il en vient de toute l’Europe et même du Japon. 27

×