Sensibilisation à la démarche qualité poitiers 7 et 8 octobre 2013

  • 208 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
208
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 7 et 8 octobre 2013 À Poitiers
  • 2.  Présentation de la démarche qualité en général et en promotion de la santé en particulier  Mode d’emploi  Grilles thématiques  Bilan  Glossaire 2
  • 3.  S’engager avec tous les acteurs de l’association  S’organiser pour mettre en œuvre et utiliser le guide  Choisir la (les) action(s)  S’approprier la méthode, la structure et le vocabulaire  Collecter les données, organiser la discussion  Faire la synthèse  Définir les priorités d’amélioration et les moyens à mettre en œuvre  Communiquer tout au long de la démarche 3
  • 4.  Pour se questionner et porter une appréciation sur: ◦ L’association et la promotion de la santé (1) ◦ Le projet et les principes de promotion santé (2) ◦ Le cycle de projet :  Analyse de situation (3)  Planification (4)  Animation et gestion de l’action (5)  Pour chacune des thématiques : ◦ Un argumentaire ◦ Des critères (3/4) :  Eux-mêmes organisés en sous critères (4/5)  Une appréciation générale du critère et des sous critères ◦ Un aide mémoire pour expliciter l’appréciation par critère ◦ Points forts et points à améliorer par critère 4
  • 5. 5
  • 6. 1 - La dynamique associative Idée générale : quelles sont les mesures mises en place par l’association pour s’assurer de la qualité de ses activités en promotion de la santé ? 2 - Les principes promotion de la santé Idée générale : Dans quelle mesure l’action s’inscrit-elle dans les principes et les valeurs de la promotion de la santé ? 3 – L’analyse de situation Idée générale : Quelles sont les mesures mises en œuvre dans le projet pour comprendre et appréhender toute la globalité de la problématique ? 7
  • 7. 4 – La planification de l’action Idée générale : Qu’est ce qui montre que l’action et son déroulement sont prévus de façon méthodique et rigoureuse ? 5 - L’animation et la gestion de l’action Idée générale : Dans quelle mesure le pilotage de l’action est-il organisé et permet-il d’inscrire l’action dans la continuité ? 8
  • 8.  Critère 1-1 : Votre association est organisée pour que l’ensemble des acteurs engagés dans les actions de promotion de la santé adhèrent aux principes et valeurs de promotion de la santé ◦ 1-1-1 : Votre association donne à l’ensemble de ses acteurs la possibilité de comprendre ses buts et de situer les actions qu’elle mène dans le champ de la promotion de la santé En pratique, on va rechercher s’il existe par exemple :  Des formations en promotion santé pour les nouveaux arrivants.  Des réunions, des journées d’analyse de pratiques sur ce sujet.  Etc. En fonction des réponses, on va cocher --/ - /+/ ++ 9
  • 9. × × × - Existence d’une formation pour les nouveaux arrivants - Journée annuelle d’analyse de pratiques 10
  • 10. Profil Commentaires sur le bilan 12
  • 11. Synthèse générale : Points forts/points faibles (freins et leviers) Processus de mise en œuvre de la démarche / Ressenti 13
  • 12. Dans le cas où plusieurs actions sont autoévaluées : - Majorité des actions - Certains types d’action 14
  • 13.  D’une réflexion collective sur les actions menées et leur intégration dans le champ de la promotion de la santé : approche globale, structurée, plurielle et positive des questions de santé  D’une démarche progressive d’amélioration continue de la qualité en promotion de la santé  D’une meilleure valorisation et communication sur ce que l’on fait 15
  • 14.  Critère 2-1 : L’action favorise une approche globale et positive de la santé ◦ 2-1-2 : L’action s’articule avec des niveaux complémentaires d’intervention tenant compte de ces déterminants En pratique, on va préciser par exemple si une action d’éducation nutritionnelle en milieu scolaire :  S’articule avec une stratégie d’amélioration de l’offre à la cantine scolaire  Décline les objectifs du PNNS  Complète le travail d’information et de dépistage fait par la médecine scolaire  Etc. 16
  • 15.  Critère 2-4 : L’action se fonde sur la participation des populations concernées ◦ 2-4-2 : La participation des populations concernée est favorisée à toutes les étapes de l’action et il est prévu d’apprécier le degré de cette participation tout au long de l’action En pratique, on va préciser par exemple :  Pour une formation, si le programme prévoit des méthodes participatives : études de cas, jeux de rôle, etc.  Pour une action dans un quartier :      Si la population a été consultée Si elle est représentée dans le groupe de pilotage Si elle est relais de l’action Si elle coanime les interventions Etc. 17
  • 16.  Critère 3-1 : L’analyse de situation porte sur le contexte dans sa globalité ◦ 3-1-1 : Les caractéristiques des populations concernées, en lien avec le besoin exprimé, sont décrites et prises en compte dans l’action En pratique, on va préciser par exemple :  Pour une formation, s’il existe une analyse des besoins, de l’expérience et des contraintes auxquelles les professionnels sont confrontés dans leur pratique  Pour une action sur le tabac auprès de jeunes, si on a réalisé et/ou utilisé une analyse des croyances, des représentations, de l’influence des normes, etc. sur le comportement des jeunes pour élaborer les stratégies  Etc. 18
  • 17.  Critère 4-2 : Les méthodes et les outils d’intervention sont adaptés aux objectifs ◦ 4-2-1 : Les méthodes d’intervention et l’utilisation des outils sont décrites avec précision En pratique, on va préciser par exemple :  Si les méthodes sont explicitées dans les différents documents descriptifs de l’action  Si les acteurs sont capables de les présenter, voire de les argumenter  Si les acteurs ont discuté le choix des outils dans le groupe de pilotage 19
  • 18.  Critère 5-1 : L’organisation de l’action rend visible la définition des responsabilités et le périmètre des collaborations pour la mise en œuvre ◦ 5-1-3 : Les collaborations autour de l’action sont définies et font l’objet d’accords formalisés En pratique, on va préciser par exemple :  S’il existe des conventions, des chartes qui lient les structures entre elles  Si les intervenants de terrain connaissent et s’approprient ces outils de partenariat 20
  • 19.  Critère 5-4 : L’action s’inscrit dans des approches globale et durable ◦ 5-4-1 : L’action n’est pas une intervention isolée auprès d’un individu ou d’un groupe mais s’inscrit dans un continuum d’actions, en amont, pendant et en aval En pratique, on va préciser par exemple :  Dans le cas où l’intervention est motivée par une situation de crise (consommation illicite dans un établissement scolaire par exemple), si un temps après intervention est planifié afin d’organiser l’accompagnement de l’établissement sur la thématique de manière plus pérenne  Si un accompagnement individualisé est proposé aux élèves qui le souhaitent à l’issue d’une première intervention sur les risques liés au tabac (le cas échéant en partenariat avec des structures spécialisées) 21
  • 20. Réticence des acteurs : - - - - Encore des procédures ! Ca standardise, ça nuit à notre créativité ! De nombreux outils méthodologiques existent déjà ! Ca prend du temps et donc de l’argent ! Ce que la démarche peut leur apporter : - La structuration d’un travail existant - Une référence collective sur le sens de l’action et les critères de qualité - Une méthode partagée qui n’induit pas une standardisation des projets et des structures - Une occasion de situer la démarche qualité / aux autres outils ou démarches
  • 21.            Appropriation du langage, des termes du guide, Compréhension différente des termes en fonction des participants Notions abstraites (promotion de la santé par exemple) Manque de temps en amont de la démarche pour préparer les réunions, ce qui a pu généré de la frustration Enorme pavé à utiliser, à s’approprier Groupes de travail difficile à constituer Volontaires peu disponibles Forte démobilisation dans le temps Délais trop courts Résistances à s’autoévaluer Exemples pas toujours adaptés
  • 22.           Temps pris pour la réflexion, pour se poser Mise à distance, prise de recul Intérêt des personnes accueillies pour la démarche, elles se sont senties actrices du processus et de l’action A permis une harmonisation du langage A permis de questionner le sens de l’action Trame précise A permis aux personnes accueillies d’avoir une autre vision de l’association Affichage de la progression du travail Cadrage du temps A permis de mesurer le décalage entre les actions de Aides et les besoins de personnes
  • 23.    une harmonisation du langage, langage commun de questionner le sens de l’action aux personnes accueillies d’avoir une autre vision de l’association