Santé mentale prévention suicide addiction
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Santé mentale prévention suicide addiction

on

  • 3,010 views

Santé mentale prévention suicide addiction

Santé mentale prévention suicide addiction

Statistics

Views

Total Views
3,010
Views on SlideShare
1,013
Embed Views
1,997

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

3 Embeds 1,997

http://www.educationsante-pch.org 1993
http://www.google.fr 2
http://ireps.suruneligne-prod.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Santé mentale prévention suicide addiction Santé mentale prévention suicide addiction Document Transcript

  • Pour en savoir plus sur cette synthèse, vous pouvez contacter : Laurence RAMBLIERE, Fabienne AYRAUD Chargées de documentation Laura ISIDORO, Amandine GUYON, Estelle DESSET, Camille RENAUD Chargées de projets Céline AIRAUD, Sandie BERNAGAUD Comité de direction SYNTHESE DOCUMENTAIRE Santé mentale – Prévention du suicide - Addictions 17 mars 2014
  • p.1 SOMMAIRE INTRODUCTION p.2 SANTE MENTALE ET PREVENTION DU SUICIDE p.3 I- Définitions p.3 II- Politiques Nationales et Régionales de Santé p.5 2.1- Politiques nationales p.5 2.2- Politiques régionales et locales p.7 III- Approches existantes en Promotion de la Santé p.11 3.1- Etudes p.11 3.2- Méthodes, Actions probantes et Projets prometteurs p.17 IV- Des Ressources pour agir p.27 4.1- Acteurs « Ressource » en Poitou-Charentes p.27 4.2- Outils pédagogiques p.28 4.3- Campagnes, Information et Sensibilisation p.32 4.4- Sites internet de référence p.34 ADDICTIONS p.37 I- Définitions p.37 II- Politiques Nationales et Régionales de Santé p.38 2.1- Politiques nationales p.38 2.2- Politiques régionales p.40 III- Approches existantes en Promotion de la Santé p.42 IV- Des Ressources pour agir p.46 4.1- Acteurs « Ressource » en Poitou-Charentes p.46 4.2- Outils pédagogiques p. 4.3- Campagnes, Information et Sensibilisation p.51 4.4- Veille législative p.51 4.5- Sites internet de référence p.52 CONCLUSION p.54
  • p.2 SANTE MENTALE, PREVENTION DU SUICIDE, ADDICTIONS Synthèse documentaire INTRODUCTION L'Agence Régionale de Santé (ARS) Poitou Charentes, dans le cadre de la mise en place des plateformes thématiques, a demandé à l’IREPS Poitou-Charentes de produire des synthèses documentaires. L’objectif de cette synthèse documentaire « Santé mentale – Prévention du suicide – Addiction » est d’apporter une connaissance fiable et actualisée aux membres de la plateforme sur cette thématique, afin de leur permettre de bénéficier d'une base commune de travail et de réflexion. Elle s’appuie sur une recherche bibliographique dans les bases de données spécialisées et sur les sites français et étrangers traitant de la santé mentale, de la prévention du suicide et des addictions. Elle est organisée autour de 4 sections pour chacune des 2 grandes thématiques de travail : - Définitions - Politiques nationales et régionales de santé - Différentes approches en éducation et promotion de la santé - Des ressources pour agir Elle s’achève par des propositions de l'IREPS pour agir en Poitou Charentes au regard des éléments bibliographiques et pédagogiques identifiés dans cette synthèse. Lorsque l’accès en plein texte est possible ou quand il est possible de télécharger via un lien hypertexte, celui-ci est précisé à la fin de la référence. Les liens hypertexte sur le web étant inconstants, ils ont tous été vérifiés le 13 mars 2014. Afin de faciliter la lecture, les éléments constitutifs d’une partie, ou sous-partie, sont globalement classés par ordre alphabétique. Cette sélection n’est pas exhaustive, aussi le service de documentation de l’IREPS Poitou-Charentes reste disponible pour donner des compléments d’information si nécessaire. Cette sélection sera mise à jour régulièrement.
  • p.3 SANTE MENTALE – PREVENTION DU SUICIDE I- DEFINITIONS Qu’est-ce que la santé mentale ? in Organisation mondiale de la santé [en ligne], 2007 « Dans cette page l’OMS utilise la méthode des Questions-Réponses, afin de permettre de fixer une définition de la santé mentale. Un second article est consacré à identifier les « premiers signes des troubles mentaux » et en une troisième partie « comment promouvoir et protéger les droits des personnes atteintes de troubles mentaux ? » Extraits : "La santé mentale n'est pas simplement l'absence de troubles mentaux. Elle se définit comme un état de bien-être dans lequel chaque personne réalise son potentiel, fait face aux difficultés normales de la vie, travaille avec succès de manière productive et peut apporter sa contribution à la communauté." "La promotion de la santé mentale suppose une action plurisectorielle, impliquant un certain nombre d'organismes publics et des organisations non gouvernementales ou communautaires. L'accent doit être mis sur la promotion de la santé mentale tout au long de la vie et la prévention des troubles mentaux à l'âge adulte et pendant la vieillesse." Disponible à l’adresse suivante : http://www.who.int/features/qa/62/fr/index.html La santé mentale : renforcer notre action in Organisation mondiale de la santé [en ligne] « Cet article de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pose les bases de la définition actuelle de la santé mentale. Il donne quelques chiffres clés ainsi que la définition de la santé mentale. Dans une deuxième partie il aborde « les déterminants de la santé mentale », puis propose des « stratégies et des interventions » et enfin rappelle « l’action de l’OMS » dans ce domaine particulier. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs220/fr/index.html Santé mentale et droits de l’homme in Organisation mondiale de la santé [en ligne], décembre 2005 « Cet article comporte trois parties. Une première courte partie de définition et un point sur la perception des personnes atteintes de troubles mentaux dans le monde. Un dossier de photos : « les laissés pour compte » et enfin une série d’articles apportant des « solutions adoptées dans les pays pour promouvoir les droits des personnes atteintes de troubles mentaux ». Disponible à l’adresse suivante : http://www.who.int/features/2005/mental_health/fr/index.html Les Compétences PsychoSociales (CPS) : Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) in site de l’IREPS Pays de la Loire [en ligne] Division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies – 1993 « Les compétences psychosociales sont la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de
  • p.4 bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. Cinq groupes de compétences de vie avec chacun ses deux volets : - savoir résoudre des problèmes et savoir prendre des décisions, - avoir une pensée créative et une pensée critique, - savoir communiquer efficacement et être habile dans ses relations interpersonnelles, - avoir conscience de soi et avoir de l’empathie pour les autres, - savoir gérer son stress et ses émotions. » Disponible à l'adresse suivante : http://www.cartablecps.org/_front/Pages/page.php Troubles mentaux et du comportement « La Classification Internationale des Maladies (CIM) est la norme internationale permettant de rendre compte des données de mortalité et de morbidité. Elle organise et code les informations sanitaires qui sont utilisées pour les statistiques et l’épidémiologie, la prise en charge des soins, l’allocation des ressources, le suivi et l’évaluation, la recherche, les soins primaires, la prévention et le traitement. Elle contribue à brosser le tableau de la situation sanitaire générale des pays et des populations. Le chapitre 5 évoque les troubles mentaux et du comportement. » Disponible en français à l'adresse suivante : http://apps.who.int/classifications/icd10/browse/2008/fr#/V « Sa 11e version est en cours d'élaboration moyennant un processus novateur de collaboration. Pour la première fois, l’OMS appelle les experts et utilisateurs de la CIM à participer au processus de révision par l’intermédiaire d’une plateforme Web. Le résultat sera une classification reposant sur les contributions et les besoins des utilisateurs. » Pour en savoir plus : http://www.who.int/features/2012/international_classification_disease_faq/fr/index.html
  • p.5 II- POLITIQUES NATIONALES ET REGIONALES DE SANTE 2.1 - Politiques nationales « Citoyenneté et Santé mentale » Actes de la 12è journée Nationale d’étude / Elus, Santé publique et Territoires, Centre collaborateur de l’OMS pour la Santé mentale.- Paris : ACSE, 2012 .- 248 p. « Cette journée avait pour objectif de réfléchir ensemble, avec toutes les institutions et acteurs concernés, à une meilleure prise en charge de la santé mentale, coordonnée et territorialisée par les Conseils locaux en santé mentale. Ces dispositifs, encore expérimentaux en France, sont censés permettre à tous d’accéder aux soins et à la citoyenneté. Ils reprennent dans leur principe et leur fonctionnement les «bonnes pratiques » recommandées par l’OMS pour la santé mentale. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ccomssantementalelillefrance.org/sites/ccoms.org/files/ACTES-CLSM_espt-ccoms.pdf Note d’orientations : Santé / Santé mentale et la politique de la ville .- Paris : Conseil National des Villes (CNV), octobre 2012 .- 4 p. « Dans une note d’orientations, le CNV s’intéresse aux problématiques de santé et en particulier de santé mentale dans la politique de la ville. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/note_orientations_cnv_sante_et_sante_mentale_et_la_politique_de_la_vill e.pdf Plan National MSA d’Actions contre le suicide 2011-2014 « Suite à une étude menée par la MSA et au vu des chiffres inquiétants et croissants de suicide dans ce secteur d’activité professionnelle, la MSA et les ministères de la Justice et des Libertés, du Travail, de l’Emploi et de la Santé, de l’Education nationale, de la jeunesse et de la Vie associative, de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Solidarité et de la Cohésion sociale ont mis au point conjointement ce plan. Il se décline en 6 axes, 21 mesures, 49 actions. Les axes sont :  Développement de la prévention et de la postvention (7 mesures et 22 actions) ;  Amélioration de la prise en charge des personnes en risque suicidaire (5 mesures et 5 actions) ;  Information et communication autour de la prévention du suicide (2 mesures et 5 actions) ;  Formation des professionnels (3 mesures et 6 actions) ;  Études et recherche (3 mesures et 9 actions) ;  Suivi et animation du programme d’actions contre le suicide (1 mesure et 2 actions). » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.msa.fr/lfr/documents/11566/8205916/Plan+national+MSA+d'actions+contre+le+suicide.pdf Plan Psychiatrie et Santé mentale 2011-2015 : Résumé issu de la présentation du plan : « L’enjeu majeur de ce nouveau plan 2011-2015 est de prévenir les ruptures dans les parcours de vie des personnes concernées, quel que soit leur lieu de vie, y compris celles en grande précarité ou en milieu pénitentiaire. L’objectif est donc de permettre à ces personnes de mieux vivre avec des troubles psychiques, troubles
  • p.6 dont l’impact et la prévalence sont souvent sous-estimés, notamment chez les personnes placées sous- main de justice ou faisant l’objet d’un suivi éducatif. Le plan décline 4 axes stratégiques : 1/ Prévenir et réduire les ruptures au cours de la vie de la personne 2/ Prévenir et réduire les ruptures selon les publics et les territoires 3/ Prévenir et réduire les ruptures entre la psychiatrie et son environnement sociétal 4/ Prévenir et réduire les ruptures entre les savoirs Conçu comme un plan de nouvelle génération, qui intègre pleinement les principes et les outils de la loi Hôpital Patients Santé et Territoires, il trace des grandes lignes stratégiques et passe le relais aux Agences Régionales de Santé (ARS) et aux acteurs de terrain pour traduire ces grandes orientations dans leurs réalités locales. » Disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_Psychiatrie_et_Sante_Mentale_2011-2015.pdf Plan Santé des jeunes « Le ministère de la Santé a initié le plan « Santé des jeunes » qui comprend une série de mesures visant à mieux protéger leur santé, principalement celle des 16 - 25 ans, et à répondre à leur besoin d’autonomie et de responsabilité. Face à la multiplication préoccupante des comportements à risque et au développement d’habitudes alimentaires déséquilibrées, ces propositions mettent l’accent sur :  la lutte contre les pratiques addictives,  des habitudes nutritionnelles équilibrées,  la lutte contre l’anorexie. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.jeunes.gouv.fr/interministeriel/sante-et-bien-etre/addictions/article/un-plan-sante-pour-les-jeunes Programme National d’actions contre le suicide 2011-2014 in Le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé [en ligne], septembre 2011 .- 96 p. Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Programme_national_d_actions_contre_le_suicide_2011-2014.pdf Santé mentale : introduction in le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé [en ligne] consulté le 3 mars 2014] « Cet article à destination des usagers de la santé, des familles ainsi qu’aux professionnels, publié sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, permet de poser une définition de la santé mentale et des différentes souffrances que cet état engendre, de faire le point sur la situation actuelle en France, et pour finir de fixer des objectifs de la politique de santé mentale. » Extrait : « La loi 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique a fixé cinq objectifs à la politique de santé mentale :  Réduire la marginalisation sociale et la stigmatisation des personnes atteintes de troubles psychiatriques,  Réduire de 10% le nombre de psychotiques chroniques en situation de précarité,  Réduire de 20% le nombre de suicides en population générale,  Réduire de 20% le nombre de personnes souffrant de troubles bipolaires, dépressifs ou névrotiques non reconnus,
  • p.7  Augmenter de 20% le nombre de personnes souffrant des troubles dépressifs ou névrotiques et anxieux traités selon les recommandations de bonne pratique clinique. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/introduction.html 2.2- Politiques régionales et locales BARBAIL, Anne / Prévenir le suicide des 15-34 ans : priorité du Poitou-Charentes in ADSP, n°45, décembre 2003 .- pp. 59-61 « La mise en œuvre d’un programme régional de santé sur le thème du suicide a été issu d’un partenariat entre l’agence régionale d’hospitalisation, les services déconcentrés de l’état et l’URCAM. Après 5 années, il est temps d’envisager de nouvelles perspectives. Quatre domaines d ‘intervention ont été privilégiés :  La promotion de la santé  L’information  La formation  L’animation du travail en réseau et quatre populations ciblées : les jeunes, les précaires, les détenus et les personnes âgées. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=ad455961.pdf Contrat Local de Santé d’Angoulême in site de l’ARS Poitou-Charentes Fiche action : Soutien des familles confrontées aux troubles psychiques d’un des leurs (p.109). Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130910_CLS_Angouleme_versiondefinitive.pdf Contrat Local de Santé de Châtellerault in site de l’ARS Poitou-Charentes « La Ville a proposé qu'un diagnostic spécifique sur la thématique de la santé mentale soit mené dans le cadre du CLS. En effet, le diagnostic local réalisé en 2008/2009 lors de la mise en place de l'Atelier Santé Ville et, repris pour le diagnostic du CLS, faisait état déjà des besoins en terme de santé mentale. Cette étude permettrait de dresser un état des lieux du territoire de la ville, de favoriser une prise de conscience collective et pluridisciplinaire des problèmes de santé mentale, puis d’engager une analyse d’aide à la décision sur les priorités collectives de santé mentale. » Bilan intermédiaire disponible à l'adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130620_CLSChatellerault_PresentationCOPIL.pdf
  • p.8 Contrat Local de Santé de Cognac in site de l’ARS Poitou-Charentes Axe 4 : La souffrance psychique - les addictions Fiche action 4.1 : Ecoute, accompagnement et orientation psychologique (p.59) Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130910_cls_cognac_version_definitive.pdf Contrat Local de Santé de La Rochelle 2013 / 2016 in site de l’ARS Poitou-Charentes : « La santé mentale, le bien-être et le lien social  Fiche 10 Création d’un lieu d’écoute généraliste à Villeneuve-les-Salines.  Fiche 11 Promotion de l’accès aux activités sportives et culturelles des populations en cours ou en sortie soin.  Fiche 12 Formation des acteurs sanitaires et sociaux à la santé mentale.  Fiche 13 Amélioration de la lisibilité de l’offre de soins psychiatriques.  Fiche 14 Logement des personnes ayant des pathologies psychiques.  Fiche 15 Développement de l’Équipe Mobile de Psychiatrie Précarité (EMPP). Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130207_CLSLaRochelleSigne.pdf Contrat Local de Santé de Montmorillon in site de l’ARS Poitou-Charentes « Axe 4 : Prévention et promotion de la santé. Action n° 14 : promouvoir la santé mentale. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20131209_CLS_CCM-CCL.pdf Contrat Local de Santé de Poitiers in site de l’ARS Poitou-Charentes « Axe prioritaire du CLS « la santé mentale », comprenant les fiches suivantes :  Fiche n°12 : Soutenir le développement de programmes de promotion de la santé répondant à des besoins populationnels et territoriaux définis : santé scolaire (primaires, collèges, lycées), milieu universitaire- étudiants / extra-scolaire (dispositifs d'insertion) - et milieu festif.  Fiche n°13 : Actions santé pour les jeunes de 16 à 25 ans.  Fiche n°14 : Maintenir des dispositifs de prévention et de réduction des risques innovants sur Poitiers.  Fiche n°16 : Réalisation de sessions de sensibilisation au repérage de la souffrance psychique auprès de professionnels et bénévoles des quartiers de la ville de Poitiers.  Fiche n°17 : Réalisation de sessions de sensibilisation au repérage de la souffrance psychique auprès de professionnels intervenants directement auprès des jeunes des quartiers de la ville de Poitiers. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20131104_Contrat_Local_de_Sante_de_PoitiersSigne.pdf Contrat Local de Santé de Soyaux in site de l’ARS Poitou-Charentes :  Fiche 8 : Maison du bien-être.  Fiche 9 : Pause santé. Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20120906_CLS-Soyaux-NonSigne.pdf
  • p.9 Contrat Local de Santé de Thouars in site de l’ARS Poitou-Charentes « Axe prioritaire du CLS : la santé mentale (dont les risques psychosociaux) comprenant les fiches suivantes (pp. 20-23) :  Fiche Action 4 : Animer un comité d’acteurs en santé.  Fiche Action 5 : Identifier les dispositifs existants d’accueil, d’écoute et d’orientation.  Fiche Action 6 : Prévenir le risque suicidaire, prévenir la récidive et accompagner les personnes endeuillées par le suicide.  Fiche Action 7 : Les risques psychosociaux : mieux qualifier le besoin sur le territoire. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130207_CLSPaysThouarsais_VersionSignee Programme Régional d'Accès à la Prévention et aux Soins (PRAPS) 2011-2016, Fiche n°6 « Santé mentale et précarité », p.39  Développer un volet spécifique de lutte contre les inégalités sociales de santé dans chacune des actions développées par le programme de la coordination régionale de prévention suicide et de promotion de la santé mentale en Poitou Charentes.  Développer les compétences des professionnels de 1ère ligne intervenant auprès des populations en situation de précarité.  Intégrer des actions de promotion de la santé mentale dans les dispositifs territoriaux de santé et favoriser la démarche de réseaux de santé mentale dans le cadre de politiques de santé locales, notamment sur les territoires "défavorisés".  Soutenir le travail en réseau et intersectoriel entre les champs sanitaires et sociaux.  Soutenir une offre de proximité en termes d'écoute sur les territoires les plus défavorisés ou pour des populations « à risques » spécifiques. Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/PRS/20111216_PRAPS_Acces_a_la_Prevention_et_aux_Soins.pdf Schéma Régional de Prévention, Fiche n°16 « Prévention des Risques Psychosociaux (RPS) en milieu du Travail », p.184  O1 - Promouvoir une culture de promotion en santé du travail par des actions de communication, de sensibilisation de formation et d’information.  O2 – Faire travailler ensemble un réseau d'acteurs en promotion de la santé au travail pour définir des stratégies, des contenus et des outils en promotion de la santé au travail permettant de créer des environnements de travail favorables à la santé  O3 - Accompagner les acteurs dans la construction partagée d’actions de promotion Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/PRS/Revision_2012/20130128_Actualise_SRP_Prevention.pdf Schéma Régional de Prévention, Fiche n° 19 « Prévention des suicides et morts violentes », p.194  O.O.1 : Améliorer le repérage et le dépistage par les professionnels de santé et du social de situations à risque de suicide dans tous les milieux et en particulier dans le milieu du travail et le milieu scolaire  O.O.2 : Renforcer le dépistage systématique par les professionnels de santé des troubles liés à l’utilisation de substances chez les sujets présentant des risques de situation suicidaire  O.O.3 : Favoriser le dépistage précoce des troubles psychiatriques chez les sujets présentant des
  • p.10 facteurs de risques suicidaires  O.O.4 : Favoriser l’orientation adaptée et faciliter l’accès aux interventions thérapeutiques des personnes présentant des facteurs de risques suicidaires  O.O.5 : Favoriser la démarche de réseaux de santé mentale de proximité dans le cadre des politiques de santé de proximité Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/PRS/Revision_2012/20130128_Actualise_SRP_Prevention.pdf Schéma Régional de Prévention, Fiche n°20 « Prévention des pathologies mentales », p.198  O.O.1 : Organiser le repérage dans la population des 15-35 ans, et à l’occasion de la consultation des services de santé de première ligne, publics ou privés, des évènements et des situations constituant un risque avéré de pathologie psychiatrique.  O.O.2 : Organiser le dépistage des troubles psychiatriques, parmi la population des 15-35 ans ayant été repéré à l’occasion de consultation des services de santé publics ou privés de première ligne.  O.O.3 : Développer des programmes d’Education Thérapeutique du Patients (ETP) pour les troubles mentaux schizophréniques, bipolaires pour les patients dont le diagnostic a été posé et qui sont suivis par les structures de soins ambulatoires, les centres médicaux et psychologiques, les centres hospitaliers spécialisés.  O.O.4 : Organiser le repérage avec des outils spécifiques des situations psychiques fragiles des enfants dès le plus jeune âge ainsi que des adolescents  O.O.5 : Former des professionnels médicaux, sociaux, personnes aidantes et de la justice à mieux connaître les symptômes de la maladie psychique. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/PRS/Revision_2012/20130128_Actualise_SRP_Prevention.pdf Troubles mentaux in Panorama de la santé Poitou-Charentes 2010 .- Poitiers : ORS Poitou-Charentes, mars 2010 .- Fiche 3.4, pp. 53-54. « Des données chiffrées recensées en Poitou-Charentes, concernant le taux de mortalité dû à des troubles mentaux, le taux d’admission dans les établissements hospitaliers par catégorie de personnes et enfin un court bilan du Plan actions 2007/2011 en Poitou-Charentes. Il ressort de cette étude que environ un quart de la population régionale est susceptible de présenter au moins un trouble mental dans sa vie et qu’il a été recensé environ 500 décès annuels pour ce type de trouble et 400 décès annuels par suicide peuvent y être rattachés et enfin que près des deux tiers des décès par troubles mentaux sont dus à des démences.» Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ors-poitou-charentes.org/pdf/Pano2010.pdf
  • p.11 III- Approches existantes en promotion de la santé 3.1. Etudes AMIEL, Marie-Hélène, GODEFROY, Pascal, LOLLIVIER, Stefan / Qualité de vie et bien-être vont souvent de pair in INSEE Première [en ligne, consulté le 3 mars 2014], n°1428, janvier 2013 .- 4 p. « Les adultes vivant en France métropolitaine déclarent en 2011 un niveau moyen de satisfaction dans la vie de 6,8 sur une échelle allant de 0 à 10. Si 13 % d’entre eux estiment leur bien-être à 9 ou 10, ils sont 7 % à le situer à moins de 5 sur l’échelle de satisfaction. Ce ne sont pas seulement les restrictions monétaires, contraintes financières ou faibles revenus, qui vont de pair avec une moindre satisfaction. Une enquête inédite montre que d’autres aspects de la qualité de vie, comme la faiblesse des liens sociaux ou le stress dans la vie courante, jouent autant, voire davantage que les contraintes financières. Viennent ensuite les difficultés liées à la santé, au logement, et à l’insécurité physique et économique. Un environnement dégradé ne jouerait pas sur le bien-être ressenti, de même que les tensions perçues au sein de la société. En revanche, les actifs occupant un emploi et en situation de mal-être au travail sont également plus fréquemment ceux qui déclarent une moindre satisfaction. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1428 BARBIER, Colette / Le suicide, une des portes de sortie à l’impasse identitaire et existentielle des adolescents. in : Education santé, n° 275, février 2012, pp 8-13. « Cet article rend compte d'un colloque réalisé en Belgique sur la question du suicide des adolescents. Il présente des points de vue d'experts qui tentent d'expliquer le phénomène, des témoignages et s'intéresse au désarroi de l'entourage face à un tel acte. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://pmb.santenpdc.org/opac_css//doc_num.php?explnum_id=12689 BECK, François, FIRDION, Jean-Marie, LEGLEYE, Stéphane, et al. / Les minorités sexuelles face au risque suicidaire : Acquis des sciences sociales et perspectives .- Saint-Denis : INPES, juin 2010 .- 113 p. .- Collection « Dossiers-Santé en action » « Cet ouvrage fait le point sur plus de 10 ans de recherches et d’études dans le monde et en France sur le risque suicidaire parmi les jeunes des minorités sexuelles et ceux qui se questionnent sur leur identité sexuelle ou de genre. Il affine notre connaissance des facteurs de risques. Il confirme le constat dressé en
  • p.12 2008 par le « Plan national Santé des jeunes » visant à favoriser le dialogue et à lever les tabous. Il propose enfin des pistes de travail et de réflexion complémentaires » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1291.pdf BECK, François, GUIGNARD, Romain, HUSKY, Mathilde et al. / Tentatives de suicide et pensées suicidaires parmi les 15-30 ans in Les comportements de santé des jeunes : Analyses du Baromètre santé 2010 [sous la direction de BECK, François et RICHARD, Jean-Baptiste] .- Paris : INPES, pp. 235- 249 « Analyse de l’étude menée par l’INPES sur la santé des jeunes. Cet article, extrait de l’étude globale, se concentre sur les tentatives de suicide et pensées suicidaires chez les jeunes de 15 à 30 ans. Cette tranche d’âge est la plus touchée par les tentatives de suicides, particulièrement chez les femmes. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/Barometres/barometre-sante-2010/comportement-sante-jeunes/pdf/Tentatives- suicide-pensees-suicidaires-15-30-ans.pdf BECK, François, RICHARD, Jean-Richard (dir.) / Les comportements de santé des jeunes : analyses du Baromètre santé 2010 .- Saint-Denis : INPES, juin 2013 .- 19 p. « Le Baromètre santé 2010 de l’INPES, sur lequel repose cet ouvrage, a permis d’analyser les données de plus de 6 000 jeunes de 15-30 ans. La force de cet échantillon représentatif est de permettre à la fois une comparaison des jeunes avec les autres âges de la vie, mais aussi entre jeunes connaissant des situations de vie différentes. Il offre un regard quantitatif sur leurs comportements de santé et propose une lecture en termes d’inégalités sociales de santé, approche devenue désormais incontournable dans l’observation et la compréhension des comportements de santé. Comme l’illustrent les analyses développées dans cet ouvrage, les jeunes qui subissent une situation sociale défavorable présentent globalement des indicateurs nettement plus dégradés que les autres. Ces données mesurant notamment l’impact des actions engagées par les pouvoirs publics permettent de suivre les évolutions et les progrès réalisés depuis 2005, mais aussi les avancées qui restent à faire. Elles montrent toute l’importance des enjeux sociaux et de santé publique entourant la jeunesse. » [Résumé INPES] Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/Barometres/barometre-sante-2010/comportement-sante-jeunes/pdf/Tentatives- suicide-pensees-suicidaires-15-30-ans.pdf
  • p.13 BERNUS, Didier (rapp.) / Suicide : Plaidoyer pour une prévention active : Avis du Conseil Economique, Social et Environnemental .- Les éditions du Journal officiel, février 2013, 58 p. .- Collection « Les avis du Conseil Economique social et Environnemental » « Avec plus de 10 500 décès en 2010, le suicide est considéré comme un problème de santé publique nécessitant une prise en charge en amont et la mise en place d’actions de prévention. Malgré une baisse du nombre de suicide en France, le chiffre de décès reste encore très élevé et le plus élevé d’Europe. Ce constat fait, l’auteur recueille les avis et définit trois priorités : créer un Observatoire national du suicide, promouvoir les dispositifs d’alerte de suivi de la crise suicidaire et enfin conforter voire augmenter les moyens des réseaux de santé impliqués dans la prise en charge. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2013/2013_08_suicide_plaidoyer.pdf BIRRAUX, Annie, LAURU, Didier / L’énigme du suicide à l’adolescence .- Paris : Albin Michel, oct. 2012 .- 352 p. « Le suicide est l’une des premières causes de mortalité à l’adolescence. Ce drame individuel retentit sur la famille et l’entourage, pour qui il demeure incompréhensible. Comment tenir compte de cette réalité lorsque l’on est parent, enseignant, éducateur, médecin, psychologue ? Comment comprendre la tentation du suicide ? Comment peut-on désirer la mort à un âge plein de promesses ? Quels axes de réflexions favoriser dans une perspective de prévention ? La psychothérapie psychanalytique est-elle une des voies à privilégier ? Fondé sur la contribution de spécialistes de différentes disciplines, cet ouvrage tente de comprendre les raisons qui peuvent pousser un adolescent à vouloir mourir, pour qu’il soit ainsi possible de prévenir les passages à l’acte. » FREEMAN, John Grégory, KING, Matthew, PICKETT, William, et al. / La santé des jeunes canadiens : un accent sur la santé mentale [ressource électronique] .- Ottawa : Agence de la santé publique du Canada, 2011 .- 222 p. « L’Agence de la santé publique du Canada a publié ce rapport national sur les résultats du cycle 2009- 2010 de l’Enquête sur les comportements de santé des jeunes d’âge scolaire (l’Enquête HBSC). Il présente un aperçu de la santé mentale des jeunes Canadiens âgés de 11 à 15 ans et du lien entre la santé mentale et le milieu social, mode de vie, santé physique et comportements à risque des jeunes. L'Enquête sur les comportements de santé des jeunes d'âge scolaire (EnquêteHBSC) est une enquête multinationale menée en collaboration avec le Bureau régional de l'Europe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle vise à faire acquérir de nouvelles connaissances sur la santé mentale et physique des jeunes ainsi que sur les déterminants qui entrent en jeu pour les populations étudiées. L'Enquête sur la santé a été menée dans les salles de classes auprès d'élèves pour la plupart au début de l'adolescence
  • p.14 (de 11 à 15 ans). Elle est menée tous les quatre ans en suivant un protocole de recherche commun. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-ps/dca-dea/publications/hbsc-mental-mentale/assets/pdf/hbsc-mental- mentale-fra.pdf GOFFMAN, Erving / Stigmate : les usages sociaux des handicaps .- Paris : Les éditions de Minuit, 1996 .- 180 p. .- Collection « Le sens commun » « Il y a le stigmate d'infamie, telle la fleur de lys gravée au fer rouge sur l'épaule des galériens. Il y a les stigmates sacrés qui frappent les mystiques. Il y a les stigmates que laissent la maladie ou l'accident. Il y a les stigmates de l'alcoolisme et ceux qu'inflige l'emploi des drogues. Il y a la peau du Noir, l'étoile du Juif, les façons de l'homosexuel. Il y a enfin le dossier de police du militant et, plus généralement, ce que l'on sait de quelqu'un qui a fait ou été quelque chose, et « ces gens-là, vous savez... » Le point commun de tout cela ? Marquer une différence et assigner une place : une différence entre ceux qui se disent «normaux » et les hommes qui ne le sont pas tout à fait (ou, plus exactement, les anormaux qui ne sont pas tout à fait des hommes) ; une place dans un jeu qui, mené selon les règles, permet aux uns de se sentir à bon compte supérieurs devant le Noir, virils devant l'homosexuel, etc., et donne aux autres l'assurance, fragile, qu'à tout le moins on ne les lynchera pas, et aussi l'espoir tranquillisant que, peut- être, un jour, ils passeront de l'autre côté de la barrière. » [Résumé de l'éditeur] LE BRETON, David / Conduites à risque. Des jeux de mort au jeu de vivre .- Paris : Presses Universitaires de France (PUF), 2004 .- 224 p. .- Collection « Quadrige Essais Débats » « La notion de conduites à risque est ici entendue comme un jeu symbolique ou réel avec la mort, une mise en jeu de soi non pour mourir, bien au contraire, mais qui soulève la possibilité non négligeable de perdre la vie ou de connaître l'altération des capacités physiques ou symboliques de l'individu. Elle témoigne d'un affrontement avec le monde dont l'enjeu n'est pas de mourir mais de vivre plus. " Nouveaux aventuriers, sportifs de l'extrême, mais aussi activités et jeux " à risque " connaissent un succès considérable et suscitent l'inquiétude lorsqu'il s'agit de jeunes enfants. Comment interpréter et comprendre ces conduites alors que la société dans son ensemble semble préoccupée par des programmes de prévention, des mesures de précaution et de risque zéro ? Cet essai passionnant décrypte ces " jeux de mort ", cette confrontation symbolique à travers laquelle l'individu confirme son sentiment d'identité, contrôle son existence et semble y trouver « un supplément d'âme ». [Résumé Decitre]
  • p.15 LELORD, François, ANDRE, Christophe / L’estime de soi : s’aimer pour mieux vivre avec les autres .- Paris : Odile Jacob, 2011 .- 304 p. [Nouvelle édition revue et augmentée] « Croire en soi, s'aimer soi-même, avoir confiance en soi : autant de facettes d'une des dimensions fondamentales de notre personnalité : l'estime de soi. Avoir des difficultés à communiquer, se sentir mal dans sa peau : bien des tracas quotidiens s'expliquent par une mauvaise estime de soi. Comment se construit-elle et se développe-t-elle ? Quels sont les grands problèmes ? Comment évaluer son estime de soi ? Et surtout, que faire ? Écrit par deux psychothérapeutes et consultants en entreprise, l'ouvrage dépeint divers degrés et modalités de l'estime de soi selon des exemples concrets empruntés à la psychologie quotidienne, à la littérature ou encore à l'histoire. Il propose questionnaires et exercices visant à établir un bilan personnel. Ses analyses conduisent à des conseils pratiques « pour mieux vivre avec soi-même et avec les autres ». Des solutions concrètes pour vivre en meilleure harmonie avec soi-même... et avec les autres. » Prévention du suicide chez les personnes âgées / CNDB (Comité National pour la Bientraitance et les Droits des personnes âgées et des personnes handicapées), 8 oct. 2013 .- 74 p. « D’après les résultats d’une enquête réalisée par l’INSERM en 2010, 28% des suicides survenus pendant cette période en France concernait des personnes âgées de 65 ans et plus, malgré plusieurs plans nationaux de prévention. Dans ce contexte, le CNDB recueille et rassemble dans ce rapport de recommandations les avis d’experts. Pour eux il semble évident que le repérage de la dépression et de la crise suicidaire sont insuffisant. Le rapport réunit chiffres, éléments de compréhension et spécificités liées à l’âge, analyse de la littérature sur les modalités efficaces de prévention… À partir de ces constats, trois axes sont à privilégier : – renforcer l’information et la communication à destination du grand public, promouvoir toute action de prévention de l’isolement des personnes âgées. – améliorer la formation initiale et continue de tous les intervenants auprès des personnes âgées, qu’ils soient bénévoles ou professionnels. – mieux valoriser les actions et dispositifs déjà existants sur l’ensemble du territoire, notamment en impulsant auprès des Agences régionales de santé (ARS) la mise en place de liens effectifs entre psychiatrie et gérontologie. Élaborées à partir d’expériences concrètes, ces pistes d’amélioration doivent constituer le socle à partir duquel un plan gouvernemental sera élaboré et intégré à une Loi Autonomie (courant 2014). D’ores et déjà, le ministère a annoncé le déblocage de 784 000€ pour lancer dès octobre le programme : Monalisa (mobilisation nationale de lutte contre l’isolement des âgés). » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/CNBD_Prevention_du_suicide_Propositions_081013.pdf Psychiatrie et santé mentale : la HAS se fixe trois objectifs sur trois ans in site de la HAS .- mis en ligne le 13 novembre 2013 « Saisie sur plusieurs thèmes de santé mentale par le ministère de la Santé, la Haute Autorité de Santé (HAS) a décidé de consacrer des travaux aux champs de la psychiatrie et de la santé mentale. Elle a identifié trois axes prioritaires pour les années à venir : la prise en charge de la dépression, le parcours des personnes en situation de handicap psychique, les droits et la sécurité en psychiatrie. Le suivi de ces
  • p.16 travaux est assuré par un comité regroupant à la fois les institutions, les organisations professionnelles et les associations d’usagers. Ce comité s’est réuni pour la première fois à la fin du mois d’octobre. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1694911/fr/psychiatrie-et-sante-mentale-la-has-se-fixe-des-objectifs- sur-trois-ans Reconnaître la crise suicidaire / Direction Générale de la santé, 4 juillet 2013 « Chaque année près de 10 500 personnes décèdent par suicide (soit trois fois plus que par accidents de la circulation) et près de 220 000 tentatives de suicide donnent lieu à un contact avec le système de soins. Le suicide est rarement une recherche de la mort, il vise d’abord la fin d’une souffrance, c’est pourquoi le plus souvent il est accessible à une forme de prévention. » Ce document constitué de 4 pages détaillées (une page par thématique), est mis en ligne par la Direction Générale de la Santé (DGS). Il fait un bilan de la stratégie nationale d’actions au suicide jusque 2005 « La politique publique de prévention du suicide », présente le programme national d‘actions contre le suicide 2011-2014, fait un « Etat des lieux du suicide en France » par tranche d’âge, par mode de suicide, par région et aborde également la « tentative de suicide et les pensées suicidaires ». Il permet aux personnes concernées de se repérer efficacement dans la gestion de la crise suicidaire : « Reconnaître la crise suicidaire » notamment en orientant vers des services spécialisés : « Que faire face à une crise suicidaire ? », permet d’identifier les 3 types de facteurs de risque de la crise suicidaire, de repérer les signes d’alerte et de prendre connaissance des facteurs de protection. » Disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.sante.gouv.fr/la-prevention-du-suicide-sommaire.html Santé mentale : l’individu, les soins, le système [dossier] in Actualité et dossier en santé publique, n°15, Plan du dossier :  Santé mentale : l’individu, les soins le système / MASSE, Gérard  La santé mentale et la psychiatrie en quelques chiffres / VINCENSINI, Jean-Paul  La prévention des troubles mentaux des adolescents / BRACONNIER, Alain  La prévention en psychiatrie libérale / BARRETEAU, Colette, VEZZOLI, René  Les déterminants socio-économiques de l’entrée du sujet en psychiatrie / KOVESS, Vivianne  Entrée en soins psychiatriques : la voie du généraliste / AUBERT, Jean-Pierre  Bilan de la loi du 27 juin 1990 / CLEMENTE, Martine  Les représentations sociales en psychiatrie : un déficit d’information / MARTINEZ, Joël  L’offre de structures et des soignants / MORDELET, Patrick  Intersectorialité : un complément nécessaire / PENOCHET, Jean-Claude  Evolution des métiers de la santé mentale / BONAL, Christian  Disparités géographiques : des moyens, des structures et des pratiques / ANTOINE, D., BONAL, C.  La demande du patient et les réponses / MASSE, Gérard  … Sommaire et accès aux articles disponibles à l’adresse suivante : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/adsp?clef=37
  • p.17 VANDEVOORDE, Jérémie / Psychopathologie du suicide .- Paris : Dunod, 2013 .- 160 p. .- Collection « Psyco sup » « L’auteur est Chargé de cours en psychologie clinique et psychopathologie à l'université Paris-Ouest Nanterre La Défense, il est aussi psychologue clinicien à l'ASE (Aide Sociale pour l'Enfance), pour le Conseil Général des Yvelines Cet ouvrage propose un panorama actuel des connaissances disponibles sur le geste suicidaire, incluant les différentes approches théoriques ainsi que de nouvelles méthodes d'investigation. » 3.2. Méthodes, Actions probantes et Projets prometteurs ALVIN, Patrick / L’envie de mourir, l’envie de vivre : Un autre regard sur les adolescents suicidants .- Rueil-Malmaison : Doin éditions, fév. 2011 .- 256 p. [2è édition] « L’auteur est pédiatre, chef du service de médecine pour adolescents du CHU de Bicêtre (Hôpitaux universitaires de paris-Sud). Dans cet ouvrage, destiné en premier lieu aux médecins et professionnels de santé, il décrit le suicide à travers le temps, propose des données chiffrées sur le nombre de suicides et de tentatives de suicide chez les adolescents, précise comment mettre en œuvre une approche clinique et thérapeutique des adolescents suicidants. A travers son expérience, il décrit et explique le programme de prise en charge mis en place à l’hôpital Bicêtre et propose des pistes pour améliorer le dépistage et pour venir en aide aux adolescents suicidants. » Centre collaborateur de l'Organisation mondiale de la Santé pour la recherche et la formation en santé mentale : Recommandations pour l’élaboration d’un Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) « Le Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) est une plateforme de concertation et de coordination entre les élus locaux d’un territoire, la psychiatrie publique, les usagers et les aidants. Il a pour objectif de définir des politiques locales et des actions permettant l'amélioration de la santé mentale de la population. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ccomssantementalelillefrance.org/sites/ccoms.org/files/Recommandationsf%C3%A9v13.pdf Centre d'analyse stratégique : Rapport "La santé mentale, l’affaire de tous. Pour une approche cohérente de la qualité de la vie"- « Sur saisine de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État en charge de la Prospective et du Développement de l’Économie numérique, un groupe d’experts de haut niveau a été mis en place par le Centre d’analyse stratégique, avec pour objets d’investigation les pathologies mentales dites « de la modernité » (exprimées sous la forme d’idiomes de stress, de dépression, d’anxiété ou d’addictions) et la santé mentale positive (comme état de bien-être et de satisfaction, capacité à « faire face » ou sentiment de réalisation de soi), distinctement de la maladie mentale et du handicap mental et psychique. Alors que les troubles mentaux constituent la dimension de la santé mentale la mieux informée du point de vue de l’épidémiologie et de l’action publique, c’est le sujet de la détresse psychologique et de la santé
  • p.18 mentale positive qui a retenu l’attention du groupe de travail et des rapporteurs du Centre d’analyse stratégique. » Disponible à l'adresse suivante : http://www.strategie.gouv.fr/content/rapport-la-sante-mentale-l%E2%80%99affaire-de-tous-pour-une- approche-coherente-de-la-qualite-de-la-v CHARRIER, Laura, FENDER, Lise, ALARY, Sophie et al. / Précarité et santé mentale : repères et bonnes pratiques .- Paris : FNARS, 2010 .- 66 p. « (…) Le présent guide (…) a pour but de favoriser l’interconnaissance des professionnels de la santé et du social en donnant « Des Repères » sur les principaux dispositifs du secteur social, de la psychiatrie ainsi que ceux se situant au croisement des deux ; et de mettre en exergue «Des Bonnes Pratiques » de collaboration des acteurs conçus comme autant d’opérateurs de décloisonnement entre professions – institutions et associations, au service des personnes en souffrance psychique et en précarité. » [4è de couverture] Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.fnars.org/images/stories/2_les_actions/sante/ressources_documentaires/precarite-et-sante- mentale-2.pdf CUVILLIER, Nathalie, ESPERANDIEU, Véronique (Coor.) / Santé mentale : Des partenariats et des actions à promouvoir [dossier] in Santé de l’homme, n° 359, mai-juin 2002 .- pp. 5-54 « Ce numéro spécial est un recueil d’articles rédigés chacun par un auteur différent, spécialiste dans sa partie. Il est construit autour de 4 grandes parties, développées chacune en plusieurs sous parties. Il permet d’aborder de façon très complète les différentes thématiques liées à la prise de conscience et la prise en charge de la santé mentale, notamment à travers des expérimentations en France et à l’étranger. Il aborde le droit des malades et du rôle des associations d’usagers,permet d’évoquer des pistes pour développer des partenariats en santé mentale en collaborant avec les psychiatres, pédopsychiatres et spécialistes du monde du travail, et aussi pour développer des programmes spécifiques de prévention notamment en développant la reconnaissance de la crise suicidaire chez les jeunes et chez les personnes âgées et plus globalement de prendre en compte la souffrance psychique. Enfin, Fabien TULEU, en tant que délégué général d’Emmaüs France, évoque la santé mentale dans l’esprit d’Ottawa grâce à son expérience des principes et méthodes d’action dans le domaine de l’éducation à la santé acquis dans ses fonctions précédentes au Comité français d’éducation à la santé. Il relate les attentes des publics accueillis dans cette structure. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/SLH/pdf/sante-homme-359.pdf
  • p.19 DU ROSCOÄT, Enguerrand, BECK, François / Les interventions évaluées dans le champ de la prévention du suicide : Analyse de la littérature in La Santé de l’homme, n°422, nov-déc 2012 .- pp. 4-6 « Dans quelle mesure les interventions en matière de prévention du suicide sont-elles efficaces ? La revue de littérature réalisée à partir des actions évaluées au niveau international vient préciser les différentes pistes d’intervention envisageables. L’analyse proposée ici permet de mettre en lumière les éléments utiles à la réflexion ainsi qu’à l’élaboration d’actions ». Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/SLH/pdf/sante-homme-422.pdf DU ROSCOÄT, Enguerrand, BRIFFAULT, Xavier, LAMBOY, Béatrice / Évolution des connaissances et des attitudes après réception du livret dépression .- Saint-Denis : INPES, 2008 .- 6p. « L’évaluation de résultat par indicateurs permet d’étudier l’évolution des déterminants de santé visés et de vérifier qu’un changement s’est effectivement produit dans le sens attendu. Il est ainsi possible d’observer si un problème ou un de ses facteurs a évolué tel que planifié. En effet, tout organisme qui réalise un projet en prévention cherche à améliorer un facteur positif de la santé (améliorer l’activité physique ou une compétence relationnelle, par exemple) ou à atténuer un facteur problématique (réduire le temps passé devant un écran, la consommation d’alcool, par exemple). Même si la description de l’évolution d’indicateurs de résultat ne permet pas de démontrer le lien entre le changement observé et l’action réalisée, il est possible de s’assurer qu’un changement s’est réellement produit tel qu’attendu. Ainsi, en observant l’évolution des déterminants visés par l’action, l’évaluation de résultat par indicateur permet de vérifier l’atteinte des objectifs spécifiques. Quand, on dispose de nombreuses mesures de l’indicateur de résultat, il est aussi possible d’étudier le lien entre l’évolution de l’indicateur et les interventions réalisées à l’aide d’analyses complexes de type : Séries Chronologiques. Exemples d’évaluations de résultat par indicateurs : « Évolution des connaissances et des attitudes après réception du livret dépression ». Accès au résumé disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/evaluation/pdf/resume-evaluation.pdf Empowerment et santé mentale [Dossier] in Santé de l’homme, n°413, mai-juin 2011 .- pp. 7-42 « Ce dossier est construit autour de trois grandes parties. La première donne des Définitions et concepts permettant d’appréhender les bases de compréhension du concept, relativement récent, d’empowerment en santé mentale. Elle fait un bilan de la situation en France et analyse l’évolution de la psychiatrie en France. La seconde rapporte des expériences et dispositifs mis en place dans certains établissements de soins : Aperçu des pratiques tels que : un dispositif d’information et d’entraide : La Maison des usagers du centre hospitalier Saint-Anne (p.18), une recommandation préconisant de créer du « Lien social » (p. 20), un retour d’expérience à Paris : le groupe d’entraide mutuelle (p.21) permettant de réunir des artistes fragilisés par des troubles psychiques ; Deux articles consacrés au dispositif de libération de la parole appelé : la Bibliothèque vivante permettant « à des personnes concernées par des troubles psychiques de raconter leurs parcours et leur ressenti à un public désireux d’en savoir plus sur la question » (p.23, 25) ; le programme européen Emilia (p.26) ou un retour sur une expérience menée pendant deux ans, où
  • p.20 chercheurs et professionnels ont tenté de faire accéder à l’emploi des personnes souffrant de troubles psychiques ; le programme « Prospect-famille » piloté par l’Unafam » (p.29) met en place depuis 2005 des ateliers d’entraide dans différentes régions de France à destination des familles et des personnes aidantes pour les aider à déculpabiliser à restaurer leur estime de soi et à trouver ensemble des solutions ; une expérience pilote suggérant d’intégrer d’anciens usagers aux équipes soignantes en santé mentale (p.32) ; un dispositif qui se développe dans certaines villes de France, notamment à Marseille, Reims, Lille,… : le conseil local de santé mentale (p.34). La troisième partie fait un tour d’horizons de programmes ou dispositifs mis en place ou envisagés à l’étrangers : Vues d’ailleurs, notamment au Québec (p.37), en suisse (p.38), un programme transfrontalier (p.40) » Disponible en téléchargement au format PDF à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/SLH/pdf/sante-homme-413.pdf FASSIN, Didier / Des maux indicibles. Sociologie des lieux d’écoute .- Paris : La Découverte, 2004 .- 197 p. .- Collection « Alternatives sociales » « Au cours des années 1990, un nouveau langage s'est progressivement imposé dans les milieux de l'action sociale - et plus largement dans l'espace public - pour qualifier les problèmes de la société contemporaine : celui de la souffrance psychique. Chômeurs de longue durée, adolescents en errance, jeunes usagers de drogue, sans-papiers et sans-domicile fixe, mais aussi travailleurs sociaux et agents administratifs qui les prennent en charge ont été considérés comme victimes d'une forme de fragilisation psychologique, justifiant l'intervention des pouvoirs publics et des acteurs privés. Pour remédier à ce nouveau désordre, des lieux d'écoute se sont multipliés en France depuis une dizaine d'année, sous l'égide de l'État. C'est à ce phénomène que ce livre s'intéresse, aux modalités de mise en œuvre de ces dispositifs, à leur signification et à leurs enjeux. Par l'enquête menée dans plusieurs de ces structures, on découvre, au-delà des logiques compassionnelles, une grande diversité de pratiques. Certes, il s'agit toujours de psychologues dans leur rôle traditionnel de thérapeutes, mais plus souvent, ils se font conseillers, animateurs, éducateurs. Quant au public, sa composition et ses attentes sont bien différentes de ce qu'on avait imaginé. Espaces de socialité et d'entraide, mais aussi de normalisation des conduites et de pacification des marges, ces lieux révèlent des formes nouvelles de traitement local des inégalités sociales, attentives à leurs effets, faute de pouvoir agir sur leurs causes. » [Résumé de l’éditeur] Forum Santé Mentale : Enjeux, Innovations et Perspectives « Une journée organisée par l’ARS Ile de France, le 14 février 2012, et suivie par plus de 600 personnes. Cet évènement a été l’occasion d’échanger avec les professionnels et acteurs régionaux concernés autour de 5 thématiques :  promouvoir une approche intégrée des parcours de santé et de vie,  faciliter l’accès aux soins,  agir en prévention et favoriser la promotion de la santé mentale,  citoyenneté et santé mentale,
  • p.21  justice et santé mentale. Des échanges en séances plénières autour de propositions concrètes d’amélioration du dispositif régional, des préoccupations et recommandations entendues par Claude Evin. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Forum-Sante-Mentale-Enjeux.127707.0.html GUEDENEY, Antoine, PIROTTE, Axelle / CAPEDP : Quelle prévention autour de la naissance in Carnet de notes sur les maltraitances infantiles vol.1, 2012, n°121, p. 18-19. « L’objectif du projet CAPEDP (prononcer Cape et d’épée) est de favoriser l’équilibre psychique de la mère et de l’enfant, lors de visites à domicile régulières, par le biais d’un soutien personnalisé, d’une meilleure inscription dans les réseaux médico-sociaux et d’un accès facilité aux connaissances sur les compétences précoces du bébé. » Disponible sur le site de Cairn à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-carnet-de-notes-sur-les-maltraitances-infantiles-2012-1-page-18.htm GREACEN, Tim / L’étude PROMAT : la promotion de la santé mentale à l’école maternelle .- Hôpital Maison Blanche, 16 p. « La recherche-action PROMAT a évalué la faisabilité d’un projet de promotion de la santé mentale à l'école maternelle structurée autour de deux axes : 1- l’adaptation et la mise en œuvre du programme « Les amis de Zippy » et 2- des Rencontres santé mentale et parentalité animées par des professionnels de santé du quartier de l’école. « Les amis de Zippy » a été expérimenté dans 6 classes auprès d’un total de 151 enfants. Le contenu du programme et les outils d’évaluation sont facilement adaptables au contexte français et à l’âge des enfants. Les enfants appliquent les acquis dans la vie de tous les jours. L’ambiance de la classe s’améliore. La mobilisation des parents pour les Rencontres et leurs interrogations concernant l’éducation et le bien-être de leur enfant, ont montré l’intérêt de ce genre d’intervention où l’information et la possibilité d’échanger autour des problèmes sont accessibles pour tout parent. » [Résumé de l’auteur] Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://fulltext.bdsp.ehesp.fr/Organismes/AFPSSU/2009/2_promatafpssu_maison_blanche.pdf HINCELIN, Luc / Santé mentale : des leviers pour agir sur le territoire in Rubrique Repères pour agir en promotion de la santé, juin 2012, n°22 .- 2p. « Dans ces quelques pages l’auteur détaille le réseau existant autour de la santé mentale, donne des pistes d’actions, surtout des professionnels (médecins généralistes, acteurs locaux, travailleurs sociaux, secteur psychiatrique,…) sur lesquels s’appuyer pour les développer au mieux en fonction des besoins du territoire. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.santenpdc.org/wp-content/uploads/2012/06/repere_n%C2%B022_Sante_mentale.pdf
  • p.22 Journées de la prévention 2010 - Session 8 : Prévention et promotion de la santé mentale : les fondements des interventions / INPES, « Les Journées de la Prévention rassemblent un public composé d’institutionnels, d’associatifs, de professionnels de santé, d’universitaires et de personnalités internationales. Ces acteurs, issus du monde de la prévention ou non, mettent leurs connaissances au service de l’éducation pour la santé et de la promotion de la santé. En 2010, l'une des sessions a été consacrée à la santé mentale. » Programme des journées disponible à l'adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/jp/cr/2010/s8.asp LAMBOY, Béatrice et al / Interventions validées en prévention et promotion de la santé mentale auprès des jeunes in Santé publique, HS n°23, nov./déc. 2011 .- pp. 113-125 « Cet article propose de faire l’état des connaissances scientifiques sur les interventions validées de prévention et promotion de la santé mentale auprès des enfants et des jeunes. Une définition de la santé mentale, de la prévention des troubles psychiques et de la promotion de la santé mentale est rappelée en introduction. Cet état des connaissances a été réalisé selon une méthode spécifique de sélection, d’analyse de la littérature scientifique et de classification des interventions retenues. Une vingtaine d’interventions ont ainsi été identifiées comme ayant un impact sur la santé mentale des jeunes. La moitié d’entre elles environ s’adressent à la population générale, tandis que les autres ciblent des publics vulnérables. La majorité des interventions visent les jeunes de 5 ans et plus. La moitié des interventions validées ou prometteuses sont multimodales. Parmi les interventions uni-modales, on trouve notamment de nombreux programmes visant à développer les compétences psychosociales des enfants et des jeunes. La connaissance de ces interventions validées au niveau international devrait permettre d’alimenter la réflexion sur les pratiques des professionnels du champ en France. » [Résumé INPES} Accès au document court à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/evaluation/pdf/doc-sante-mentale.pdf LAMBOY, Béatrice / Réduire la stigmatisation des personnes souffrant de troubles psychiques par une campagne de communication : une synthèse de la littérature .- in La Santé de l’homme, n°419, mai-juin, 2012 .- pp.28-29 « La lutte contre la stigmatisation des personnes souffrant de troubles psychiques représente un axe majeur des politiques publiques dans le domaine de la santé mentale. Au niveau international, de nombreux programmes de destigmatisation ont été développés ces dernières années (campagnes de communication généralistes ou plus ciblées, programmes d’actions). Cependant, peu de recherches évaluatives ont été réalisées dans le domaine. Les quelques études portant sur les campagnes de communication n’ont pas pu montrer d’effets significatifs. Les actions les plus prometteuses seraient celles qui favorisent la rencontre et les échanges avec les personnes souffrant de troubles psychiques. Les campagnes généralistes et ponctuelles sont largement remises en question. Enfin, un certain nombre de problèmes ne permet pas d’envisager une telle
  • p.23 action de façon favorable : absence de définition opérationnelle de la stigmatisation, limites ambiguës entre préjugés stigmatisants et faits avérés, objectifs des programmes flous et imprécis, motivations ambivalentes des porteurs des actions, non évaluation du poids et des conséquences effectives de la stigmatisation dans le vécu des personnes souffrant de troubles psychiques. Enfin, l’appartenance des actions anti-stigma au champ de la réhabilitation est aussi rappelée. » LE CARDINAL, Patrick, RAFAËL, Florentina, VASSEUR-BACLE, Simon / Evaluation du programme inter-régionnal « médiateurs de santé-pairs » in Un nouveau visage en psychiatrie et santé mentale : Initiatives en région Nord-Pas de Calais, cahier n°2, octobre 2013 .- p. 53 « Programme pilote qui s’appuie sur les expériences étrangères d’intégration dans les équipes de soin en santé mentale « d’ex patients » de la psychiatrie appelés Pairs aidants et ici Médiateurs de santé pairs. Il a pour objectif de former des médiateurs de santé pairs puis de les mettre en situation dans des services de santé mentale. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.santementale5962.com/IMG/pdf/201310_initiatives_en_psy_et_sm_60p.pdf Plan d'actions pour la santé mentale 2013 - 2020 / Genève : OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 2013 .- 52 p. « Le bien-être mental est une composante essentielle de la définition de la santé que donne l'OMS. Une bonne santé mentale permet aux individus de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d'accomplir un travail productif et de contribuer à la vie de leur communauté. La santé mentale est importante mais il reste à l'échelle mondiale un long chemin à parcourir pour lui donner toute sa place. Il convient d'inverser de nombreuses tendances fâcheuses - les services et les soins de santé mentale trop souvent négligés, les violations des droits humains ou la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes de troubles mentaux ou de handicaps psychosociaux. Ce plan d'action global reconnaît le rôle essentiel de la santé mentale dans la réalisation de l'objectif de la santé pour tous. Il repose sur une approche portant sur toute la durée de la vie, vise à parvenir à l'équité moyennant la couverture sanitaire universelle et souligne l'importance de la prévention. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/89969/1/9789242506020_fre.pdf Preventing Suicide: a resource series [Prévention du suicide : une série de ressources], in le site de l'Organisation Mondiale de la Santé « Sur cette page sont référencés des recommandations sur la prévention du suicide à destination des médecins généralistes, des médias, du milieu scolaire, des professions de santé primaires, du personnel pénitentiaire et correctionnel, ainsi que concernant les groupes de soutien et les conseillers. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.who.int/mental_health/resources/preventingsuicide/en/index.html Prévention et promotion de la santé mentale in MOT (Mission Opérationnelle Transfrontalière) [en ligne], 2011 « Entre le 4 mai 2009 et le 20 avril 2011 un projet a été élaboré entre différents partenaires de pays frontaliers européens. En France : CPN (Centre Psychothérapique de Nancy), Centre Hospitalier
  • p.24 Spécialisé (Lorraine, France), Espoir 54 (Longwy, Lorraine, France). Au Grand-Duché du Luxembourg : le Centre de Recherche Public de la Santé (CRPS) Grand-Duché du Luxembourg. En Belgique (Wallonie) : APES ULg (Université de Liège), Laboratoire de Psychiatrie et de psychologie médicale, CHU de Liège, Institut Wallon de Santé Mentale (IWSM), Plateforme de concertation en santé mentale de la province de Luxembourg, Province de Luxembourg. En Allemagne : SHG Saarland Heilstätten GmbH (Land de Sarre). Les objectifs de ce projet visaient à élaborer et mettre en commun des programmes, protocoles, méthodes et outils d’évaluation de prévention mais aussi de promotion mais également à mettre en place des interventions, d’en assurer le suivi et l’évaluation, d’ajuster le programme en fonction des résultats et de les transférer au sein des autres régions. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.espaces-transfrontaliers.org/ressources/projets/projects/project/show/prevention-et-promotion- de-la-sante-mentale/ Prévention primaire du suicide des jeunes : recommandations pour les actions régionales et locales / Saint-Denis : INPES, déc. 2001 .- 124 p. .- Collection « Guides d’action » « Ce guide d'action est destiné aux acteurs de terrain désirant s'engager dans la prévention du suicide des jeunes, ainsi qu'à tous ceux qui, déjà engagés, souhaitent interroger leurs pratiques et peut-être trouver de nouvelles pistes d'action. Il résulte du programme soutenu par la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés, et inscrit dans la dynamique du Plan national de prévention du suicide mis en place par la Direction générale de la santé. S’appuyant sur le travail des réseaux du Comité français d’éducation pour la santé et de la Fédération nationale de la mutualité française, le guide expose des expériences conduites par des praticiens de l’éducation pour la santé. Celles-ci permettent à l’éducateur de santé d’approfondir sa connaissance de la prévention primaire du suicide des jeunes, d’élaborer une démarche éducative, de conduire une sensibilisation des parents et des professionnels de l’enfance et de l’adolescence. L’intervention est axée sur une bonne compréhension de ce qu’est la santé globale, le développement des compétences psychosociales et la participation des jeunes aux actions qui leur sont destinées. Ces recommandations pour les actions régionales et locales constitueront pour l’éducateur de santé une source de réflexion et d’inspiration des plus utiles. » [Résumé INPES] Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/508.pdf SAÏAS, Thomas / Déterminants relationnels de la santé mentale périnatale : Approche psychosociale .- Thèse de doctorat [sous la direction de Mr le Professeur Alain Cerclé], septembre 2009 .- Université de Rennes 2 .- 286 p. « La seconde moitié du XXe siècle a été marquée par un mouvement de médicalisation de la maternité et de la périnatalité, au détriment de l'intérêt porté aux déterminants relationnels de la santé mentale périnatale. L'approche communautaire de la santé mentale périnatale constitue le principe de subsidiarité applicable dans ce champ d'exercice : il est nécessaire de promouvoir les ressources sociales interpersonnelles si celles-ci peuvent se substituer à l'action médico-sociale. Ce travail de doctorat questionne l'impact du support social et de ses différentes formes (émotionnel, matériel, financier,
  • p.25 informatif, socialisation, valorisation) sur les indicateurs de santé mentale et particulièrement sur la prévention de la dépression post-natale. A l'aide d'une méthodologie de psychologie sociale de la santé, 80 jeunes femmes en situation de grande vulnérabilité sociale et participant à une recherche-action de promotion de la santé mentale ont été questionnées sur leurs réseaux sociaux, sur le soutien social reçu et le soutien social perçu sur chacune des six dimensions du support social. L'analyse des données met en évidence qu'en contexte de grande précarité, on observe des liens différents entre support social et santé mentale que ceux habituellement reportés. La discussion porte sur les modèles de recherche et d'intervention spécifiques aux contextes de vulnérabilité psychosociale. Des perspectives sur les actions en psychologie communautaire sont proposées. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://hal.inria.fr/docs/00/79/47/97/PDF/2009theseSaiasT.pdf Santé mentale : relever les défis, trouver des solutions. Rapport de la Conférence ministérielle de l'OMS / Genève : OMS, 2006 .- 189 p. « Des représentants des États membres de la Région européenne de l'OMS se sont réunis lors de la Conférence ministérielle européenne sur la santé mentale, à Helsinki en janvier 2005, pour examiner l'une des principales menaces qui pèsent sur le bien-être des Européens : l'épidémie de détresse psychosociale et de problèmes de santé mentale. Ils ont agi pour que la santé mentale ne soit plus entourée de stigmatisation et de discrimination, mais se trouve au cœur de la santé publique. En adoptant la Déclaration et le Plan d'action sur la santé mentale pour l'Europe, ils ont définit la politique de santé mentale pour les cinq à dix prochaines années. Les États membres doivent maintenant donner suite aux principes énoncés dans la Déclaration et atteindre les buts mentionnés dans les douze domaines d'activités du Plan d'action. Cette publication contribue à la réalisation de cette tâche : elle décrit la situation actuelle dans la Région, présente les textes de la Déclaration et du Plan d'action, examine brièvement les domaines d'activités (en présentant des exemples d'initiatives déjà en cours dans chacun d'entre eux) et décrit les plans mis au point par l'OMS pour aider les États membres à améliorer la santé mentale dans la Région européenne. Les engagements inscrits dans la Déclaration et le Plan d'action reposent sur des informations et des bases factuelles provenant de l'ensemble de la Région européenne de l'OMS. Ensemble, ils forment un fondement solide et motivant sur lequel les gouvernements, les décideurs et les organisations non gouvernementales, avec le concours de l'OMS, peuvent trouver des solutions pour améliorer la qualité de la vie de tous les citoyens. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0008/98918/E88538.pdf TERRA, Jean-Louis (coord.) / La Prévention du suicide [dossier] in ADSP, n°45, décembre 2003 « Un dossier pluridisciplinaire complet, composé d’articles rédigés par des spécialistes, consacré au suicide et à la prévention. Il est articulé autour de 5 grandes parties. La première introduit le sujet, donne une définition et propose des actions de prévention : « prévention du suicide : comment prévenir le suicide ». Dans une deuxième partie deux articles proposent une « épidémiologie et histoire de la prévention du suicide ». Dans une troisième partie est fait état des « programmes de prévention au niveau national, dans les établissements pénitentiaires et prend également en compte des programmes de prévention
  • p.26 européens. Enfin la dernière partie intitulée « Tribunes » permet aux auteurs d’évoquer le rôle de l’union nationale et donne la parole à un représentant d’association. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/adsp?clef=86 Trois petites heures pour prévenir la santé mentale de nos ados in Fédération des médecins Spécialistes du Québec [en ligne], 11 octobre 2013 « Pendant 2 ans, le CHU Sainte Justine à Montréal (Québec) a effectué une étude portant sur des adolescents londoniens âgés de 8 et 15 ans. Pendant 2 séances, de 90mn chacune, il était proposé de débattre sur des scènes de vie vécues par d’autres jeunes. Chaque séance proposait des stratégies de thérapies cognitivo-comportementales. Cette étude démontre qu’il est possible de réduire l’incidence des problèmes de santé mentale de 25 à 33%. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.fmsq.org/en/nouvelle/-/contenu/dansunmondemedical11-10-2103/3400679 VALLEE, Catherine, POIRIER, Léo-Roch, AUBE, Denise, et al. / Plan d’action québécois en santé mentale : Contextes de mise en œuvre et éléments : impact sur l’organisation des services de première ligne et les modes de collaboration in Revue Santé mentale au Québec, n°34/1, 2009 .- pp. 35-53. « Depuis 2005, le Plan d'action en santé mentale oriente le développement et l'organisation des services en santé mentale au Québec. De concert avec d'autres réformes modifiant l'économie générale du système de santé, il vise, en particulier, à favoriser une prise en charge adéquate des troubles mentaux courants. Cette préoccupation appelle une transformation de l'offre de services en première ligne. Une analyse de différents contextes dans lesquels s'opèrent ces changements permet une réflexion sur les principaux facteurs susceptibles d'influencer l'actualisation de certaines propositions du Plan d'action et sur l'évolution des modes de collaboration, une condition préalable à la mise en place des réseaux locaux de services. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.erudit.org/revue/smq/2009/v34/n1/029758ar.pdf VILAFRANCA, Rosa-Maria, CETTOUR, Denis, VAUR, Philippe / Prévention du suicide mode d’emploi : une approche pluridisciplinaire pour la prévention du suicide des jeunes .- Marseille : éd. Association Christophe, 2012 .- 221 p. « Ce livre est un recueil de textes d’analyse et de réflexion écrits par des spécialistes venant de disciplines diverses : psychiatres, philosophes, sociologues, etc ainsi que de personnes engagées sur le terrain. Ces textes synthétisent un ensemble de problèmes pouvant survenir pendant un parcours de vie. Il fait état des connaissances actuelles pour promouvoir « la mise en garde et la prévention du geste suicidaire et de sa récidive », pour faire connaître et comprendre le fléau du suicide des jeunes et pour mieux le combattre. Des structures de prévention sont présentées en fin d’ouvrage. »
  • p.27 IV- Des ressources 4.1 Acteurs ressources en Poitou Charentes C.Ré.H.Psy « Le « C.Re.H.Psy » a pour objectif de soutenir les équipes en charge de l’amélioration du fonctionnement social des personnes, pour améliorer leur qualité de vie et diminuer l’impact de la pathologie. » Disponible à l’adresse suivante : http://reseau-galaxie.fr/adherents/crehpsy.html Les coordinations territoriales sur la Prévention du Suicide et la Promotion de la Santé Mentale « Le site internet de l'association des 5 coordinations territoriales présente leurs missions, permet de trouver des outils de prévention, des liens vers des sites de référence, des contacts, des informations et des conseils. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.arp-preventionsuicide.fr/ Les journées de prévention et promotion de la santé mentale 2014 [en ligne] in site du PRC Poitou- Charentes, 2 déc. 2013 « Plusieurs partenaires régionaux spécialisés dans la prise en charge ou la prévention de la santé mentale organisent plusieurs journées d’étude sur ce thème en 2014 : 28 janvier : la prévention du suicide : pourquoi s’engager ? et comment ? 5 mars : l’accompagnement des suicidants à la sortie des urgences 2 avril : les accidents des transports collectifs Mai : suicide dans les établissements de santé : impact sur les personnels » Disponible à l’adresse suivante : http://www.prc-poitoucharentes.org/index.php?nosso=1
  • p.28 4.2- Outils pédagogiques Amidou et l’estime de soi / Lausanne : Addiction Suisse, 2002 « Conçu sous la forme d'un théâtre d'images, cet outil est destiné à développer l'estime de soi des jeunes enfants de 4 à 9 ans. L'objectif est de leur apprendre à mieux se connaître, de leur faire prendre conscience de leurs compétences et de renforcer leur estime d'eux-mêmes. Dans un premier temps, les enfants écoutent l'histoire d'Amidou le petit Castor. L'histoire peut être prolongée par un travail avec le cahier de l'élève qui propose une série d'activités qui permettent à l'enfant de faire le lien entre sa vie et celle d'Amidou. L'intervenant dispose également d'un livret pédagogique, qui après avoir présenté les notions relatives à l'estime de soi propose des conseils d'utilisation de l'outil et des pistes d'animation. » Eurêka / « Derniers instants » : Un clip contre le suicide « A l’occasion de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide le 10 septembre, le slameur Eurêka vous invite à découvrir son clip « Derniers instants » qui traite de la question du suicide et de son absurdité. Un texte fort à écouter jusqu’au bout et un moyen efficace et original de faire passer le message auprès du plus grand nombre ! » Disponible à l’adresse suivante : http://blogdinfosuicide.blogspot.fr/2012/09/soutenue-par-infosuicideorg-un-clip.html J’ai des soucis dans la tête…Et si on en parlait ensemble ? / Association Sparadrap, 2007 « Ce livret illustré pour les enfants et leur famille est destiné à aborder préventivement les questions de santé mentale. Tout le monde peut avoir des soucis mais il n'est pas toujours facile d'en parler. Pour ne pas laisser l'enfant seul avec ses émotions et éviter que certains soucis ne deviennent trop envahissants, ce livret vise à rassurer les enfants sur le fait d'avoir des soucis, les incite à s'exprimer et à se faire aider si nécessaire, en présentant avec des mots simples le métier de psychologue et le déroulement d'une première consultation. »
  • p.29 Le Calendrier des humeurs / Editions Pro Juventute, 2003 « Ce calendrier est destiné à mettre des mots sur ses émotions et ses sentiments. Entre bien et mal, il existe une foule de nuances, qu'il est souvent difficile de traduire. A l'aide de deux petits personnages (Giovanna et Giovanni), le calendrier illustre de manière gaie 41 humeurs qui font partie de la vie quotidienne : je suis heureux/se, je me sens angoissé/e, je me sens bagarreur/se, je me sens sous pression, je me sens différent/e, je suis enthousiaste...L'objectif est d'aider à mieux se percevoir, à développer la compréhension de ses propres sentiments et à exprimer les besoins que l'on éprouve en rapport avec ces sentiments. L'outil peut s'utiliser auprès d'un large public, enfants, jeunes ou adultes. » Le Cartable des Compétences PsychoSociales / IREPS Pays de la Loire, 2010 « Ce site de ressources informatives et pédagogiques évolutif s'adresse aux personnes qui souhaitent renforcer les compétences psychosociales (CPS) des enfants et des pré-adolescents de 8 à 12 ans. Il est né de la volonté de l'IREPS Pays de la Loire de faire partager son expérience acquise au cours de la mise en œuvre d’un programme de renforcement des compétences psychosociales auprès des enfants de 7/12 ans en milieu scolaire. Le site offre tout d'abord une partie d'apports théoriques destinée à répondre aux questions que l'on se pose sur les CPS : c'est quoi, d'où ça vient, pour quoi faire ?... Une autre partie offre ensuite les grands repères méthodologiques et pédagogiques pour construire et animer des séances. Une dernière partie est enfin entièrement consacrée à la pratique. Elle offre au choix des fiches d'activités ou bien des parcours regroupant une succession de séances. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.cartablecps.org/_front/Pages/page.php LACROIX, Daniel (réal.), NEFFATI, Cécile / Mourir pour exister : Un entretien avec Xavier Pommereaux .- Draguignan : Anthéa, 2004 , [DVD], 40mn .- Collection « Parole donnée » « Ce DVD relate un entretien avec Xavier Pommereau, psychiatre, chef de service au Pôle Aquitain de l'adolescence, animé par Cécile Neffati, psychologue clinicienne. Il aborde la souffrance psychique des jeunes et la question du suicide. » LAPOINTE, Yvette, BOWEN, François, LAURENDEAU, Marie-Claire / Contes sur moi .- Direction santé publique de Montréal, 2003
  • p.30 « Cette mallette est issue d’un programme canadien de promotion des compétences sociales pour les enfants de la maternelle à la 3ème année du primaire. Il a pour objectif de faciliter l'intégration harmonieuse de l'enfant à la vie en société en développant ses habiletés sociales et ses capacités à résoudre pacifiquement les problèmes. » Le Mal être des jeunes dans tous leurs états .- Dijon : Educagri, 2010 .- [DVD] 1h23 mn « DVD de prévention sur les situations de « mal-être » conduite à risque, prévention du suicide… Ces films et témoignages sont réalisés sans tabou, ni stigmatisation et permettent ainsi à chacun de bien appréhender les diverses situations, voire de se reconnaître dans certaines. Ils contribuent à favoriser l'acquisition de connaissances sur les souffrances vécues, les comportements de consommation, les comportements à risques des jeunes. Ce DVD est un outil très adapté comme support d'action de sensibilisation à la prévention des conduites à risques des jeunes. Il permet d'ouvrir le dialogue entre le public et le ou les intervenants. Il peut être utilisé dans sa totalité ou par séquences qui auront été préalablement sélectionnées par l'animateur ou l'enseignant. » PETIT-JOUVET, Laurence (réal.) / Allo la vie .- Paris : L’harmattan, 2012 [DVD] 52mn .- « Tourné dans les locaux de « SOS Suicide Phénix » à Paris, ce film documentaire présente la démarche de cette association et dresse le portrait des responsables et bénévoles qui y travaillent en suivant leur quotidien. Ce documentaire pousse à s’interroger sur le suicide. » Plein la tête. Bingo de la santé mentale / Bruxelles : Femmes Prévoyantes socialistes (FPS), Mutualités socialistes, 2001 « Ce jeu de table est destiné à aborder en groupe la dimension psychique de la santé et à mettre des mots sur le bien-être et le mal-être psychique. Il permet l'expression des représentations psy et les expériences vécues par les participants, la mise en lumière des stéréotypes et idées toutes faites, tant au niveau individuel que dans l'environnement au sens large, l'information sur les médicaments psychotropes, la familiarisation avec certains concepts du vocabulaire psy, l'information sur les différentes écoles thérapeutiques. »
  • p.31 Pouce Pousse / Association pour la Prévention Promotion de la Santé Psychique (PPSP), 2009 « Cet outil (jeu de 7 familles) est destiné à parler avec les enfants, avec les parents et avec les professionnels de l’enfance de la santé psychique et de la parentalité. En amenant la parole autour de la santé psychique, l'outil vise à aider l'enfant et ses parents à rester dans une relation équilibrée et équilibrante. L'outil comporte un jeu de 7 familles utilisable en tant que jeu ou en support de dialogue. Les 7 familles du jeu sont toutes liées aux fondamentaux qui définissent la santé psychique : la famille Dispute (Parler pour ne pas taper), Désordre (Ma place c'est pas ta place), Témoche (S'aimer ça ne va pas de soi), Sans-limite (Vouloir c'est pas tout avoir), Onsedirien (Parler c'est transmettre), J'étouffe (Ensemble mais pas tout le temps), Courand'air (Vas doucement tu as le temps). Pour que la vie continue / MACIF Prévention « Cette exposition a été réalisée par un collectif d’auteurs et financée par Macif Prévention. » Disponible à l’adresse suivante : https://www.macif.fr/files/content/shared/files/macif_fr/regions/centre_europe/Prevention_ce/Sante/Pr%C3 %A9vention%20exposition%20Pour%20que%20la%20vie%20continue_ce.pdf ROUSSEL Vincent / L’apprentissage de l’estime de soi : 13 fiches pédagogiques pour l’éducation à la non-violence et à la paix.- Coordination française pour la Décennie, 2009 « Ce document propose aux professionnels des écoles primaires et des collèges, 13 fiches pédagogiques pour la classe favorisant une meilleure estime de soi. Les différentes activités proposées visent à développer la connaissance de soi, leurs aptitudes, goûts, points forts sur lesquels les enfants pourront s'appuyer en cas de situations difficiles. Il s'agit également de leur faire connaître leurs limites pour les accepter sereinement. » Fiches pédagogiques disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://education-nvp.org/ressources/fiches-pedagogiques/ SHAWN, Christopher S., SEGUIN, Monique, TERRA, Jean-Louis / Evaluation du potentiel suicidaire : Comment intervenir pour prévenir .- Paris : Elsevier-Masson, juin 2011 .- 302 p. « Pratique et accessible, cet ouvrage est un guide pour comprendre et évaluer cliniquement la phénoménologie des états suicidaires. L'auteur propose une technique d'entretien innovante permettant de repérer et évaluer les idéations, planifications et intentions suicidaires : la méthode Évaluation Chronologique des Événements Suicidaires (ECES). Cette exploration phénoménologique partagée avec le patient permet de clarifier les risques de suicide immédiats. L'ouvrage mène le lecteur à travers ce processus pas à pas, lui offrant de nombreux exemples de questions utiles et d'extraits de dialogues cliniques. »
  • p.32 Théâtre de Chaos / « L’Effiloche » : « Une pièce interactive sur le thème du suicide des adolescents. Créée par le Théatre de Chaos, une compagnie française, la pièce utilise le dialogue détourné (pas de « je ») pour libérer la parole des jeunes, leur permettre d’évoquer leur mal être et ainsi de poser le problème complexe du suicide. La représentation se déroule selon un programme établit à l’avance avec les organisateurs : 40 mn de pièce et une heure 20 mn pour l’animation, la discussion, les jeux de rôles. » Rapport d’activités disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.preventionsuicide.be/ressource/static/files/rapport_theatreforum.pdf 4.3- Campagnes, Information et Sensibilisation 11è journée de la prévention du suicide de l’OMS : 10 septembre 2013 « La journée du 10 septembre, à l’initiative de l’OMS, vise à sensibiliser la société à la prévention du suicide. Le ministère de la santé a annoncé la mise en place d’un Observatoire national du suicide, à l’occasion de cette journée mondiale. » « Agir contre le harcèlement à l’école » « Site destiné aux professionnels et au grand public dédié à la campagne du Ministère de l’éducation sur le harcèlement à l’école. Il contient des ressources informatives « qu’est-ce que le harcèlement ? », une série de documents méthodologiques et pédagogiques, la dernière campagne vidéo et le renvoi vers des contacts en cas de besoin. » Site disponible à l’adresse suivante : http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/ « Agir contre le suicide en Pays de la Loire ». « Une Journée d’échange le jeudi 7 février 2013 organisée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et l’Association Régionale des Organismes de Mutualité Sociale Agricole (AROMSA) des Pays de la Loire. » Retrouvez les documents présentés lors de cette journée à l’adresse suivante : http://www.ars.paysdelaloire.sante.fr/Agir-ensemble-contre-le-suicid.153350.0.html L’Indispensable : Guide à l’intention des membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale .- Paris : UNAFAM, FFAPAMM, 2013 .- 85 p. « Un guide pour aider les familles. Un projet de coopération entre la France et le Québec a permis à des familles françaises et québécoises de se rencontrer. De là est né L’indispensable, un guide pour aider les membres de l’entourage qui entrent dans l’univers de la maladie mentale. Comprendre, communiquer,
  • p.33 gérer son stress, lâcher prise, préjugés et mythes ne sont que quelques-uns des onze thèmes abordés dans ce document. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.unafam.org/IMG/pdf/UNAFAM_Guide_indispensable_interactif.pdf « La prévention du suicide chez les personnes âgées. Oui mais comment ? » / 2è journée de réflexion en gérontologie le 12 décembre 2012. « Sous la présidence du professeur René GILLY et sous la direction de Philippe FOFANA, cette journée, organisée par Andréa ZÄH au sein de l’Institut d’Enseignement Supérieur du Travail Social (IESTS) de Nice, s’est déroulée sous forme de plusieurs tables rondes. » Le détail des tables rondes et des interventions est disponible à l’adresse suivante : http://www.iests.com/Le-Blog-de-l-IESTS/la-prevention-du-suicide-chez-les-personnes-agees-oui-mais- comment.html Les rencontres vidéo en santé mentale en ligne in PsyTv « Les XVè Rencontres vidéo en santé mentale se tiennent chaque année en novembre à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. L'occasion de découvrir : Psytv, la page vidéo en ligne des « Rencontres vidéo en santé mentale » qui propose actuellement 56 des films projetés lors de cet évènement. » Disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.wat.tv/psytv Les semaines d’information sur la santé mentale « Pour le grand public, et pour les communicants en général, le champ de la santé mentale reste complexe et diversifié. Comment bénéficier d’une information de qualité, faire évoluer les stéréotypes vis-à-vis des troubles psychiques, favoriser le partage d’expériences… Ces questions seront au cœur des : « 25è semaines d’information sur la santé mentale » (SISM) qui auront lieu du 10 au 23 mars 2014. » Programme et informations diverses disponible à l’adresse suivante : http://semaine-sante-mentale.fr/ Observatoire National du Suicide « Le décret n° 2013-809 du 9 septembre 2013 crée un Observatoire national du suicide auprès du ministre chargé de la Santé. Parmi les missions qui lui sont confiées, l’Observatoire est chargé de coordonner et d’améliorer les connaissances sur le suicide et les tentatives de suicide mais aussi de produire des recommandations, notamment en matière de prévention. Il est composé à la fois d’experts, de professionnels de santé, de parlementaires, de représentants d’administrations centrales et de représentants d’associations de familles et d’usagers. »
  • p.34 4.4 - Des Sites internet de référence : ARP : Association Régionale de Prévention « Prévention du suicide et de la promotion de la santé mentale ». http://www.arp-preventionsuicide.fr Ascodocpsy : Réseau documentaire en santé mentale – Base SantéPsy. « SantéPsy est une base de données francophone spécialisée en psychiatrie et santé mentale qui compte 165 000 notices (chiffre de mars 2010). Elle recense les écrits issus de revues, mémoires, thèses, ouvrages, textes officiels et publications numériques dans les domaines suivants : psychiatrie, psychologie, psychanalyse, soins infirmiers, gestion administrative et hospitalière, droit de la santé, addiction. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ascodocpsy.org/santepsy/Base/RechercheAvancee Atergatis « Créé par des professionnels de l'enfance et de l'adolescence, ce site est à destination des enfants et des adolescents ayant vécu le suicide d'un parent ou d’un proche. Il est organisé en 5 onglets principaux répondant à des critères d’âge ou de profession. Une partie « Forum » permet de déposer des questions, des psychologues spécialistes y répondent rapidement. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.atergatis.fr/ CNASM : Centre National de l’Audiovisuelle en Santé Mentale « Le CNASM propose son expertise et du matériel pour la réalisation et la production de films en santé mentale et santé publique. Le site est un lieu ressource, proposant un catalogue d’environ 400 films pour tous les acteurs de la promotion de la santé, professionnels et également à destination du grand public. » Disponible à l’adresse suivante : http://cnasm.di-filippo.fr/ Fil santé jeunes « Ce site est un service de l’Ecole des Parents et des Educateurs (EPE) d’Île de France. Il propose des actualités et des dossiers thématiques, joue sur l’interactivité avec des témoignages. Il propose également
  • p.35 des forums et un chat pour poser des questions de façon anonyme. Il est organisé en onglets thématiques, l’un de ces onglets est consacré au « mal être ». Disponible à l’adresse suivante : http://www.filsantejeunes.com/mal-etre Une copine – un copain parle de suicide, que faire ? Que faire si un copain parle de suicide ? Quelques conseils rapides, à destination des jeunes, pour prendre en compte la parole, reconnaitre le mal être et le signaler. Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.filsantejeunes.com/une-copine-un-copain-parle-de-suicide-que-faire-12628 GEPS : Groupement d’Etude et Prévention du suicide « En plus de la promotion et de l'organisation de Journées Annuelles, depuis plus de 40 ans, le Groupement d'Etudes et de Prévention du Suicide s'implique dans le soutien d'actions de recherches, de formation, de prévention, d'actions utiles à la prévention du suicide. Il s'adresse en priorité à tous les acteurs et/ou intervenants engagés dans cette dynamique afin de permettre une meilleure diffusion des informations et actions utiles dans la problématique suicidaire et ses enjeux. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.geps.asso.fr/ IASP : Association internationale pour la prévention du suicide « Organisation non gouvernementale (O.N.G.) en lien avec l’OMS, l’Association internationale est composée de professionnels et bénévoles de plus de 50 pays. Elle a été fondée en 1960. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.iasp.info/wspd/ Info Suicide Site de l’Union Nationale pour la Prévention du Suicide (UNPS) Disponible à l’adresse suivante : http://www.infosuicide.org/ INPES : Institut National de Prévention et d’Education à la Santé Onglet « Santé mentale » Disponible à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/RA2007/html/sante_mentale.html
  • p.36 PHARE enfants/Parents « Site à destination des parents et des enfants. Prévention de la crise suicidaire, soutien aux familles endeuillées par le suicide, pour aider à gérer la crise. Forum et téléphone : 0 810 810 987 » Disponible à l’adresse suivante : http://www.phare.org/ Plate-forme des Professionnels de la Santé mentale « Cette plateforme est organisée par un groupement d’associations et de professionnels travaillant dans le domaine de la santé mentale. Ce groupe s’est constitué pour « servir d’interlocuteur aux politiques et relayer auprès d’eux le point de vue des professionnels de la santé mentale en respectant leur diversité tant au niveau professions qu’au niveau approches théoriques et cliniques ». Elle est constituée d’articles, de ressources validées par des professionnels majoritairement francophones. Elle existe depuis 2010. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.plateforme-psysm.be/index.php
  • p.37 ADDICTIONS I- Définitions Addictions in site de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) « Définition des termes addiction, substances, explication du mécanisme de la dépendance, causes et conséquences, un point sur les recherche en cours enfin des références et des liens vers d’autres sources pour en apprendre plus et un quiz pour faire le point de ses propres connaissances. » http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d- information/addictions Critères de l’addiction selon Goodman (1990) in Réseau Addiction Cher Disponible à l’adresse suivante : http://www.reseau-addiction-cher.fr/page-criteres-de-laddiction-selon-goodman-1990-47.html Définitions : Addiction ou dépendance ? in Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT) « Afin d’être au point sur la compréhension des notions, cet article pose une définition des termes de dépendance, avec ou sans consommation de produit, de l’addiction ainsi que du sevrage et des méthodes de sevrage tel le principe du médicament de substitution. Enfin, il renvoie à d’autres articles notamment vers les addictions à certains produits : alcool, tabac, … » Disponible à l’adresse suivante : http://www.drogues.gouv.fr/comprendre-laddiction/presentation/definitions/ HAUTEFEUILLE, Michel / Qu’est-ce qu’une addiction ? in Psychotropes, mars-avril 2008 (vol. 14) .- pp. 5-9. « Le thème de l’addiction est apparu suite à la réunion de deux manifestations : une journée de la SERT- Marmottan consacrée à la définition de l'addiction sous 4 angles d’approche différents et les journées de l’ANIT à Nîmes lors de son congrès annuel consacré à une réflexion sur le “quotidien des addictions”. Dans ce numéro spécial de la revue Psychotrope les contributeurs passent donc en revue les différentes définitions de l’addiction vue sous les différentes acceptions. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-psychotropes-2008-3-page-5.htm Syndrome de dépendance in site de l’OMS, « 10è révision de la Classification Statistique Internationale (CIM 10) » Disponible à l’adresse suivante : http://www.who.int/substance_abuse/terminology/definition1/fr/
  • p.38 II- Politiques Nationales et Régionales de santé 2-1- Politiques nationales BERTIN, Edwige, BOURSE, Evelyne, DUCHATEAU, Nathalie / Les ville s’impliquent dans le plan cancer. Démarche des villes-Santé. Guide pratique .- Réseau français des Villes-Santé, Organisation Mondiale de la Santé, 2005 .- 48 p. « Destiné aux élus et techniciens municipaux, ce guide a pour objectif de les aider à mettre en place des actions pertinentes dans le domaine de la lutte contre le cancer (pour servir de relais au dispositif national) en leur offrant des éléments de préconisation à la fois théoriques et pratiques. Après un rappel des objectifs du plan national de lutte contre le cancer, quatre pistes d'actions sont proposées pour sa mise en œuvre locale. Quelques recommandations stratégiques et méthodologiques permettent d'orienter les représentants locaux dans leur approche, laquelle est appréhendée et illustrée en annexe par quelques applications régionales déjà en œuvre. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.villes-sante.com/?wpdmdl=8 INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) / Education pour la santé des jeunes : démarches et méthodes .- Paris : INSERM, juin 2001 .- 259 p. « Le rapport présente une expertise collective réalisée par l'INSERM pour répondre aux questions posées par la CANAM (CAisse Nationale d'Assurance Maladie des professions indépendantes) sur l'évolution et l'adéquation des méthodes d'éducation pour la santé auprès des jeunes publics. Le rapport revient notamment sur la mise en œuvre de l'éducation à la santé dans le système scolaire, l'évolution des programmes d'éducation pour la santé, la prévention des comportements sexuels à risques,... » Résumé de la documentation française Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/054000288/0000.pdf JOURDAIN MENNINGER, Danièle (MILDT) / Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017 .- MILDT, septembre 2013 .- 82 p. Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.drogues.gouv.fr/fileadmin/user_upload/site-pro/03_plan_gouv/01_plan_gouv_2013- 2017/pdf/plan_lutte_drogue_2013-2017_mildt_v2.pdf
  • p.39 MILDT / Les Collectivités territoriales face aux conduites addictives : Guide pratique / Paris : La documentation française, 2011 .- 115 p. « La Mission interministériel de lutte contre la drogue et les toxicomanies (MILDT) a élaboré un guide spécifiquement destiné aux élus locaux et aux personnels communaux : « Les collectivités territoriales face aux conduites addictives (stupéfiants - alcool - tabac) » (La Documentation Française). A visée pratique, ce guide de 115 pages précise le cadre juridique et les moyens d'action du maire face à des situations révélant des pratiques addictives, que ce soit dans le domaine social, éducatif, sportif ou en qualité d'employeur. Des exemples de bonnes pratiques et des fiches actions illustrent le propos qui n'oublie pas d'insister sur le rôle de la prévention. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.amf.asso.fr/document/fichier.asp?FTP=AMF_10753_GUIDE_MILDT.pdf&ID_DOC=10753&DOT _N_ID=35 POUSSET, Maud (dir.) / Rapport national 2013 (données 2012) à l’OEDT par le point focal français du réseau Reitox .- .Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT), 2013 .- 221 p. « Sommaire : Politique des drogues : législation, stratégies et analyse économique. Usages de drogues en population générale et au sein de groupes spécifiques. Prévention. Usage problématique. Prise en charge : demande et offre de soins. Conséquences sanitaires. Réponse aux problèmes sanitaires liés à l'usage de drogues. Conséquences sociales et réinsertion sociale. Criminalité liée à l'usage de drogues, prévention de la criminalité liée à l'usage de drogues et prison. Marché des drogues. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/efnxoftb.pdf REYNAUD, Michel (Pr.) / Les dommages liés aux addictions et les stratégies validées pour réduire ces dommages : rapport remis à Mme Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la MILDT .- 2013 .- 109 p. « L’auteur est chef du service addictologie de l’hôpital Paul Brousse à Paris. Il a remis un rapport à la présidente de la MILDT. Dans un premier temps, il fait un état des lieux des conduites addictives en France et de leurs récentes évolutions. Ce rapport présente, dans un second temps, un certain nombre de propositions qui doivent servir de base à la MILDT pour l’élaboration d’un nouveau Plan gouvernemental. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.federationaddiction.fr/le-pr-michel-reynaud-rend-son-rapport-a-la-mildt/
  • p.40 TOVAR, Marie-Line, LE NEZET, Olivier, BASTIANIC, Tanja / Rapport européen sur les drogues 2013 : tendances et évolutions in Tendances, n°88, oct. 2013 .- Luxembourg : Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT), 2013 .- 74 p. Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxmtta.pdf 2-2- Politiques régionales Contrat Local de Santé de Cognac [en ligne] in site de l’ARS Poitou-Charentes, 12 sept. 2013. Axe 4 : La souffrance psychique - les addictions http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130910_cls_cognac_version_definitive.pdf Contrat Local de Santé de La Rochelle 2013-2016 [en ligne] in site de l’ARS Poitou-Charentes « La prévention des addictions et des comportements à risque représente une des priorités du CLS de La Rochelle que les partenaires du territoire renforceront. Fiche action 16 : Renforcement des modalités de partenariat autour des questions d’addictions et comportements à risque. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130207_CLSLaRochelleSigne.pdf Contrat Local de Santé de Poitiers [en ligne] in site de l’ARS Poitou-Charentes « Axe prioritaire du CLS : la santé mentale, comprenant les fiches suivantes :  - Fiche n°11 : Prévenir les conduites addictives et à risques chez les jeunes par les Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA).  - Fiche n°14 : Maintenir des dispositifs de prévention et de réduction des risques innovants sur Poitiers.  - Fiche n°15 : Favoriser le recours à la « consultation jeunes consommateurs » proposée par le CSAPA Le Tourniquet en améliorant la diffusion de la documentation auprès de l'Education Nationale. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20131104_Contrat_Local_de_Sante_de_PoitiersSigne.pdf
  • p.41 Contrat Local de Santé en Pays Thouarsais 2013-2016 [en ligne] in site de l’ARS Poitou-Charentes « Un des axes prioritaires du CLS en pays Thouarsais se concentre sur les conduites addictives, et propose plusieurs fiches actions :  Fiche action 8 : Prévenir les conduites addictives.  Fiche action 9 : Améliorer le repérage précoce et l’accompagnement vers le soin.  Fiche action 10 : Favoriser le recours au dispositif mobile de Réduction des risques auprès des consommateurs de produits psychoactifs dans la ville de Thouars. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/CLS/20130207_CLSPaysThouarsais_VersionSignee.pdf Poitou Charentes données régionales in Atlas des usages de substances psychoactives 2010 : Analyses régionales du Baromètre santé de l’INPES.- Saint-Denis : INPES, 2012 .- p.84-85 Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/prevenir_les_risques/Addiction/20131107_FicheINPESAddictionPoitou- Charentes.pdf Schéma Régional de Prévention Fiche 18 : Prévention des conduites addictives, p. 191 Disponible à l’adresse suivante : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/PRS/20111216_SRP_Prevention.pdf
  • p.42 III- Approches existantes en promotion de la santé AURIAA : Expérimentation d’un dispositif de prévention et d’intervention à l’échelle de la ville de Rennes in site du CIRDD-Bretagne « Une intervention motivationnelle est-elle efficace pour diminuer les consommations d’alcool des jeunes admis aux urgences en ivresse aiguë ? Les résultats de l’étude clinique AURAIA (Admission aux Urgences de Rennes des Adolescents en Ivresse Aiguë) menée au CHRU de Rennes par des équipes du CHU et de l’AIRDDS viennent d’être publiés par l’évaluateur de l’étude : l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.cirdd-bretagne.fr/projets/auraia-bilans-et-rapports-detude/ BANTUELLE, Martine, DEMEULEMEESTER, René (dir.) / Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire. Programmes et stratégies efficaces .- Saint-Denis, INPES, mars 2008 .- Collection « Référentiels » « Cet ouvrage présente une synthèse de la littérature scientifique internationale sur les interventions de prévention des conduites à risque. Il s’adresse à toutes personnes souhaitant engager une démarche de prévention auprès d’enfants âgés de 3 à 18 ans. Edité dans la collection « Référentiels », il s’articule autour de deux parties. La première décrit les étapes du développement de l’enfant, les comportements dits à risques et les facteurs qui les déterminent. La seconde propose des stratégies d’interventions reconnues ainsi que des ressources utiles. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/ComportRisque.pdf DU ROSCOÄT, Enguerrand, CLEMENT Juliette, LAMBOY, Béatrice / Interventions validées ou prometteuses en prévention de la consommation de substances illicites chez les jeunes : une synthèse de la littérature in Santé publique, n°1 suppl., 2013 .- pp. 47-56 Disponible sur Cairn à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-sante-publique-2013-N%C2%B01%20Suppl.-page-47.htm « Synthèse disponible sur le site de l’INPES. Ce document est une version résumée de la synthèse Interventions validées en prévention de l’usage des substances illicites auprès des jeunes, produite à l’INPES. L’objectif de ce résumé est de mettre à disposition des acteurs de santé publique et des professionnels de terrain une présentation des interventions dont l’efficacité a été validée par des protocoles scientifiques. Dans un souci d’exhaustivité, d’efficacité et de rigueur, cet état des lieux est réalisé selon une méthode développée à l’INPES en 2010 pour appréhender la littérature scientifique afin d’extraire et de classer les interventions pertinentes. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/evaluation/pdf/synthese-substances-illicites.pdf
  • p.43 FELDMAN, Gérard, HORWITZ, Marc / Les addictions .- Paris : Armand Colin, oct. 2011 .- 157 p. .- Collection « 25 questions décisives » « Gérard Feldman est professeur à la faculté de médecine de Paris et ex président de l’ANPAA Ile de France, Marc Horwitz est journaliste spécialiste de santé publique. En respectant le format de la collection « 25 questions », ils présentent les diverses dépendances (alcool, tabac, jeu, sexe, travail, cyberdépendance,…) et tentent d’expliquer pourquoi la lutte contre « toutes les drogues » pose autant de problèmes de santé publique que de problèmes de société. ». LAMBOY, Béatrice, CLEMENT, Juliette, SAÏAS, Thomas, et al. / Interventions validées pour prévenir la consommation excessive d’alcool chez les jeunes in Santé publique, vol.23, HS n°6, nov - déc 2011 .- pp. 5113-5125. « Ce document est une version résumée de la synthèse : Interventions validées en prévention de la consommation d’alcool chez les jeunes » produite à l’INPES. L’objectif de ce résumé est de mettre à disposition des acteurs de santé publique et des professionnels de terrain une présentation des interventions dont l’efficacité a été validée par des protocoles scientifiques. Dans un souci d’exhaustivité, d’efficacité et de rigueur, cet état des lieux est réalisé selon une méthode développée à l’INPES en 2010 pour sélectionner et analyser la littérature scientifique afin d’en extraire les interventions pertinentes et les classer. » Résumé disponible sur le site de l’INPES à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/evaluation/pdf/synthese-alcool-jeunes.pdf La prévention des addictions dans la ville [dossier] in Territoires et Santé, n°14, oct-nov. 2013 .- pp.2-4. « Plutôt que de donner des modèles de prévention classique, les contributeurs à cette lettre ont choisi de présenter des expériences territoriales situées dans le Nord Pas de Calais et de donner des pistes de réflexion. » Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://www.elserevue.fr/wordpress/wp-content/uploads/2013/11/LettreTerritoire14.pdf MARLATT, Alan G, WITKIEWITZ, Katie / Addictive Behaviors : New Readings on Etiology, Prevention and Treatment [Comportements addictifs : Nouvelles lectures sur l’étiologie, la prévention et le traitement] .- Washington : American Psychological Association, 2009 .- 778 p. « Ce livre est une réédition, remise à jour et augmentée, d’un ouvrage aujourd’hui épuisé et publié précédemment en 1997. Il s’agit d’une vaste collection d’articles imprimés, issus de la revue américaine : American Psychological Association et offrant une vue actuelle de la recherche psychologique sur les comportements addictifs. »
  • p.44 MOREL, Alain, POLOMENI, Pierre, GAYRAD, Pascale (coord.) / Prévenir les addictions [dossier] in ADSP, n°60, septembre 2007. « Sommaire du dossier :  Introduction : Prévenir les addictions / MOREL, Alain ;  Etat des lieux et concepts : Vers une prise en compte effective des conduites addictives / GAYRARD, Pascale, POLOMENI, Pierre ;  Dangerosité et plaisirs : l’ubiquité des drogues en cubes / MOREL, Alain ;  Les consommations de substances psychoactives en France / COSTES, Jean-Michel, MARTINEAU, Hélène ;  Vers une nouvelle prévention / MOREL, Alain  Les acteurs de proximité de la prévention des addictions. Questions actuelles. Vers la reconnaissance et le financement de la prévention / RIGAUD, Alain » Certains articles sont disponibles en plein texte et en PDF à l’adresse suivante : http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Adsp?clef=101 MOREL, Alain, CHAPPARD, Pierre, COUTERON, Jean-Pierre (dir.) / L'aide-mémoire de la réduction des risques en addictologie : en 22 notions : contexte, enjeux, nouvelles pratiques .- Paris : Dunod, 2012 .- 345 p. « Cet ouvrage aborde pour la première fois la réduction des risques dans toutes ses dimensions : historique, conceptuelle, pratique et institutionnelle. Son objectif est de contribuer au développement des actions et des programmes, de soutenir les services et les innovations qui peuvent mieux aider les individus, mieux répondre aux besoins des populations, mieux sensibiliser et former les professionnels. Histoire et concept. Politique française de réduction des risques. Pratique de réduction des risques. » [Résumé Decitre] Pratiques addictives en milieu de travail : Principes de prévention .- INRS, mars 2013 .- 31 p. « Les consommations d'alcool, de drogues ou de médicaments psychotropes concernent un grand nombre de personnes en population générale et en milieu de travail. Cette brochure s'adresse aux acteurs de la prévention en entreprise : employeurs, préventeurs, membres du CHSCT, services de santé au travail … Elle fait le point sur les pratiques addictives, les substances psychoactives et les risques professionnels liés à leur consommation. Elle détaille la démarche de prévention à mettre en place dans les entreprises et présente également le contexte réglementaire. » Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206147
  • p.45 Promotion de la santé : intervenir auprès des jeunes [dossier] in Les cahiers du pôle, n°3, décembre 2013 / IREPS PRC Bourgogne Disponible en téléchargement à l’adresse suivante : http://www.ireps-bourgogne.org/index.php?page=318&down=1405 THERRIEN, André / Réfléchir sa trajectoire de vie : repenser la prévention des conduites addictives .- Lyon : Chronique sociale, 2009 .- 190 p. .- Collection « Comprendre le personnes » « Les acteurs de la santé et de l'éducation ressentent, depuis de nombreuses années, que les principes de « lutte contre » les conduites addictives ou les conduites à risque en général sont sans réelle efficacité, et les rendent souvent incapables de parler avec les personnes de leurs attentes et des réalités de leur vie. Cet ouvrage, qui reprend et explique les approches de l'Association québécoise de Gestion expérientielle basées sur les notions d'expérience, de satisfaction et de valorisation de ses propres ressources, montre que la consommation de substances psychoactives répond à une recherche de mieux ou de bien-être, et n'est pas un mal en soi. Le problème posé par les addictions met en évidence les questions de la satisfaction personnelle et des régulations que se donne le groupe social. L'addiction est une réponse à l'échec de la stratégie, plus ou moins consciente, de la recherche de mieux-être. La prévention devrait donc aider chacun à éviter cet échec, et à pouvoir faire ses choix, en fonction de soi et de son contexte. » [Résumé Bib-Bop] VENISSE, Jean-Luc, BAILLY, Daniel, REYNAUD, Michel / Conduites addictives, conduites à risques : quels liens, quelle prévention ? [Ve Congrès international sur les addictions, 15 et 16 Mars 2001, La Baule] .- Paris : Masson, 2002 .- 277 p. .- Collection « Médecine et Psychothérapie » « ( …) Cet ouvrage collectif se propose d'explorer et de débattre de certaines articulations entre conduites à risque et conduites addictives, avec la prévention primaire comme visée principale. Cet aspect préventif est tout à fait original car peu entré jusqu'à présent dans le champ scientifique, et a fortiori dans un dispositif médical historiquement très centré sur la dimension curative. Les auteurs envisagent également la question du risque et de la prévention successivement d'un point de vue sociologique, psychopathologique, clinique et enfin méthodologique et éthique. Les exemples sont multiples : les conduites alcooliques et toxicomaniaques, le tabac, les achats compulsifs, les troubles des conduites alimentaires, etc. L'ouvrage constitue les actes du cinquième congrès international sur les addictions qui s'est tenu à La Baule les 15 et 16 mars 2001. » [Résumé d'éditeur]
  • p.46 IV- Des ressources pour agir 4.1- Acteurs « Ressource » en Poitou-Charentes Fédération Addiction : prévenir, réduire les risques, soigner « La Fédération est une association ayant pour but de « constituer un réseau au service des professionnels accompagnant les usagers dans l’approche médico psycho sociale et transdisciplinaire des addictions ». Elle rassemble des dispositifs et des professionnels du soin, de l’éducation, de la prévention, de l’accompagnement et de la réduction des risques. Elle mène une action de proximité sur une démarche participative. Elle est organisée en unions régionales, les délégués régionaux sont élus par les adhérents. Ses missions principales sont : « regrouper les acteurs de l’addictologie, réfléchir aux évolutions et au sens de l’action, soutenir le réseau dans son organisation, représenter les adhérents auprès des décideurs ». Le site propose également des ressources : des articles de réflexion, des guides, référentiels et autres publications. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.federationaddiction.fr/ Les Centres de Soins d’Accompagnement de Prévention en Addictologie en Ambulatoire (CSAPA) in site de Drogues Info service Disponible à l’adresse suivante : http://www.drogues-info-service.fr/?Le-Centre-de-Soins-d Les missions de l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) in site de l’ANPAA Disponible à l’adresse suivante : http://www.anpaa.asso.fr/nos-missions 4.2- Outils pédagogiques 7 à toi / ANPAA 35 « Jeu pédagogique pour enfants de 9 à 11 ans. Kit pédagogique permettant aux enfants de repérer leurs besoins, d’identifier des situations de frustrations et d’explorer les différents moyens d’y répondre. Il permet d’engager un projet de prévention des conduites à risques. » [Résumé Pipsa]
  • p.47 Attraction : le manga interactif / INPES, 2013 « L’INPES et le Ministère de la Santé et des Sports lancent le 16 novembre 2010 un dispositif inédit de communication sous la forme d’un manga interactif, à destination des jeunes de 14 à 20 ans, accessible à l’adresse : www.attraction-lemanga.fr. Cette « expérience » entend mettre en évidence une contradiction qui n’apparaît pas toujours clairement aux yeux des jeunes : bien qu’ils associent cigarette et émancipation, le tabac les prive, en réalité, de leur liberté de choix. » Bande annonce disponible à l’adresse suivante : http://www.dailymotion.com/video/xfn981_vivez-l-experience-attraction-le-manga-fr_webcam BRETON, M., CATTO, S., MORDOJ, S. / Papillagou et les enfants de Croque-Lune.- CDPA Côte d’Or, 1998. « Créé à l'intention des enfants de 9 à 11 ans, cet outil a été imaginé pour servir de base à diverses activités et discussions autour de thèmes tels que la consommation de produits, les excès, les dépendances, mais aussi le voyage, les trajectoires et les choix de vie, l'identité, l'estime de soi... L'objectif est d'éviter l'initialisation, de retarder le début de la consommation de produits chez les jeunes ou d'éviter la pérennisation de cette consommation grâce à un travail sur les compétences psychosociales. Il s'articule autour d'un conte et d'un jeu de piste. Après la lecture du conte qui traite d'un monde merveilleux où poussent en abondance des friandises, les enfants sont répartis en équipe pour réaliser le jeu de piste dont l'objectif est de donner l'occasion de réfléchir sur la manière d'organiser le voyage de sa vie, mais aussi de prendre conscience des conditions nécessaires au bien-être. Le parcours fléché doit quant à lui amener à réfléchir à des trajectoires de vie qui permettent de traverser des difficultés sans avoir recours à des substances psychoactives. Le jeu peut se dérouler soit en plein air, soit en intérieur, en milieu scolaire ou en centres de loisirs. Il nécessite une animation par des professionnels qualifiés. » Comité Régional d’Education pour la Santé d’Ile de France (CRESIF), Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM) / Prévention des conduites addictives. Drogues et dépendances.- 2005 Photoexpression : Outil à destination des professionnels de santé et éducateur pour la santé : « Cet outil composé de trois livrets (un destiné aux intervenants, un dédié aux questions, et un concernant les situations et scénarios) ainsi que de 12 photos, a pour objectif de guider les encadrants de personnes en situation de précarité. Il permet d'aborder les problèmes de drogues en suscitant le dialogue et la participation de tous, et fournit des pistes d'intervention ainsi que des exemples de réponse et des axes d'animation. » [Résumé BibBop]
  • p.48 D’après moi / ANPAA Centre (36), 2011 « Cet outil s'adresse aux enfants de 8 à 12 ans. Il est centré sur le développement des compétences psychosociales (estime de soi, affirmation de soi, esprit critique, relation aux autres) et vise à aider le pré- adolescent à faire des choix et à gérer les sollicitations. Il aide à se positionner en fonction des différents contextes, à réfléchir sur les facteurs d'influence, sur les notions de plaisir et de risque et peser le pour et le contre. L'outil se décompose en 3 ateliers : le 1er traite de la relation aux autres, le 2e aborde l'affirmation de soi et l'esprit critique et le 3e propose différentes mises en situation (prendre le risque de rouler sans casque, faire face à la pression sociale avec la 1re cigarette, etc.). » [Résumé ANPAA 36] Drogues, Plaisirs et Dépendances / CRISP Ile de France, 2003 « Dans le cadre du 14e festival international de l’affiche et des arts graphiques de Chaumont (2003), le Crips Ile-de-France avec le soutien de la Mildt, de l’INPES et du Conseil régional d’Ile-de-France a organisé un concours d’affiches sur le thème "Drogues : Plaisirs. Risques. Dépendances." Quatorze visuels ont été récompensés. » Festi-santé : Guide pratique en direction des organisateurs d’évènements festifs.- IREPS Poitou- Charentes, 2005 « Ces guides pratiques sont à destination des organisateurs d’événements festifs (festivals, « fêtes de village », concerts, …) et des différents acteurs susceptibles de participer à l’encadrement et à l’organisation de ces rassemblements (acteurs des politiques publiques, secours…). Ils ont pour objectif de permettre l’intégration pratique d’une dynamique de prévention santé dans l’organisation d’un festival et/ou événement festif. Ils ont été réalisés dans chaque département de la région. » Disponibles aux adresses suivantes : o Version pour la Charente : http://www.info-jeunesse16.com/flip/festisante/ o Version pour la Charente-Maritime : http://www.charente- maritime.gouv.fr/content/download/6633/35881/file/Guide%20festi%20sant%C3%A9%20version%2 0finale%2024%2005%2013.pdf o Version pour les Deux-Sèvres (une version actualisée sera disponible dans quelques semaines) : http://www.ars.poitou-charentes.sante.fr/fileadmin/POITOU- CHARENTES/Votre_Sante/prevenir_les_risques/Alcool/20120426_GuideFestiSante_DeuxSevres.p df o Version pour la Vienne : http://www.educationsante-pch.org/wp-content/uploads/2013/07/Festi-sant%C3%A9-vienne- version-finale.pdf
  • p.49 Edukta Santé / Dalto Editions, 2003 « En répondant à diverses questions sur 3 sujets principaux : tabac, alcool et drogue, divisés en 4 thèmes (santé, loi, citoyenneté et histoire) et en avançant sur un parcours semé d’embûches afin d’atteindre la case « arrivée », ce jeu permet aux jeunes de mieux appréhender et connaître ces substances, de prendre conscience de leurs effets néfastes, de mieux connaître les sanctions encourues pour une consommation ou une vente de ces produits, et de les sensibiliser sur leurs droits mais aussi sur leurs devoirs. » [Résumé BibBop] Imagine / AMPTA, 2004 « Ce photolangage, composé de 30 photos en couleur, permet d’interroger les représentations sur les conduites à risques, notamment celles liées aux usages de drogues et les dépendances. » La quête des tribus / Comité Départemental d'Education pour la Santé (CODES) du Doubs, 2005 « Ce jeu en équipe (les tribus) porte sur la prévention de l'usage simple et/ou nocif du tabac, de l'alcool et du cannabis. Chaque équipe d’adolescents, ou d’adultes, part de l'usage et doit arriver à la notion d'équilibre. Sur leur parcours, les équipes devront répondre à des questions ou effectuer des défis avec les autres équipes. Ce jeu est modulable et peut être utilisé de 3 façons différentes suivant les objectifs à atteindre et le temps imparti. » [Résumé BibBop] POHIER, Michelle, BEAUREPAIRE, Marc, CLOART, Loïc / Les amis de mon jardin - CRES Nord-Pas de Calais, 2011. « Ce programme éducatif est basé sur une adaptation du conte canadien « The Hole in the Fence ». Il a pour objectif de susciter l'acquisition précoce de la confiance en soi et des aptitudes pour les relations interpersonnelles et de préparer l'enfant, dès l'âge de 5 ans, à faire face aux sollicitations et pressions extérieures pouvant conduire à la consommation de toutes formes de drogues. » [Résumé Bop]
  • p.50 PHAN, Olivier, ZINSOU, Ekundayo, HAZIZA, Oliver / Kusa le manga – Un K’noé dans les cloups, 2011 « Ce manga raconte un parcours initiatique rempli d'épreuves entre deux clans rivaux. Le héros Akio aura à affronter et combattre son rival mais le danger, c'est surtout une herbe mystérieuse nommée Kusa. Ce manga, dont le sens de lecture est inversé, vise la prévention des conduites addictives tout en mettant en scène des situations où le courage, la confiance, l'amitié et l'amour sont mis en valeur. » [Résumé BibBop] Descriptif disponible à l’adresse suivante : http://www.kusa-lemanga.fr/ Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et les Toxicomanies (MILDT), Ministère chargé de l’Education / Prévention des conduites addictives : Guide d’intervention en milieu scolaire .- CNDP, 2010.- 109 p. « Ce guide est la version actualisée du guide de prévention des conduites addictives co-rédigé en 2005 par le Ministère de l'Education nationale et la MILDT. Il a pour objectif de faciliter la mise en place d’actions de prévention en milieu scolaire. La première partie porte sur des connaissances d'ordre général permettant de mieux comprendre le phénomène des conduites addictives des adolescents, le rôle des parents, les règlements et les lois ainsi que les conduites à tenir en cas de consommation ou de trafic de stupéfiants. La seconde partie est axée sur la mise en œuvre de la politique de prévention dans les établissements scolaires : la démarche de projet, des repères pour l'action ainsi que des techniques pour l'acquisition des compétences psychosociales sont présentés en articulation avec les compétences du socle commun et les programmes. Une dernière partie fournit des informations complémentaires sous forme de fiches documentaires : elles concernent des connaissances sur les nouveaux contextes et modes d'usage y compris les addictions sans substance ainsi que les ressources et les points d'appui pour les élèves. » [Résumé IREPS Pays de la Loire] Disponible en plein texte à l’adresse suivante : http://media.eduscol.education.fr/file/Action_sanitaire_et_sociale/06/4/guide_d_intervention_second_degre _172064.
  • p.51 4.3- Campagnes, information, sensibilisation Campagnes d’information de l’INPES « L’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) élabore des actions de communication nationales et les déclinent par population prioritaire. En matière de conduites addictives, 2 plans sont en cours de mise en œuvre :  Plan Alcool : http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/alcool/index.asp  Plan Tabac : http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/tabac/index.asp La stratégie d’actions de l’INPES s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017. » Campagnes web de Drogues Info Service « Drogues Info Service a lancé sa chaîne vidéo sur You Tube, avec des sujets liés aux drogues, les dernières campagnes de prévention, des initiatives étrangères, etc. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/user/DroguesInfo L’étude Stamp : une mesure de l’efficacité du coaching personnalisé de TIS [ressource électronique] in site de l’INPES, avril 2012 « Cet article tente d’évaluer l’impact du coaching de TIS, ou coaching personnalisé, d’aide à l’arrêt du tabac, à travers l’étude STAMP (Sevrage Tabagique Assisté par Mailing Personnalisé) lancée en 2010. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/telephonie_sante/stamp.asp 4.4- Veille législative Revue législative trimestrielle relative aux drogues et dépendances « Ce bulletin de veille juridique rassemble les textes de lois parus sur une période de trois mois, repérés par l’ARS Aquitaine (Agence Régionale de Santé) et l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies) et des textes communiqués au DaAdd (Dispositif d’appui drogues et dépendances en Aquitaine) en lien avec les drogues et dépendances. Les références sont classées par grand thème, un lien hypertexte renvoi au site et permet d’accéder au texte original. » Disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.lalettredelamildt.fr/uploaded-files/file/newsletter/juillet-2013-n-71/revuel- gislative2013t2.pdf?MGCID=qfuu4faj6q2g7pd9l6vn6q0og4 Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT) « Une des missions de l’observatoire est d’informer. A ce titre le service documentation, publie chaque mois le : Bulletin mensuel de veille législative. Les bulletins sont en accès direct, celui du mois d’octobre est » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/VL10-2013.pdf
  • p.52 4.5- Sites internet de référence Alcool info service « Ce site propose un numéro d’appel, un forum de discussion et quelques onglets pour les personnes intéressées ou souffrant d’une dépendance à l’alcool. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.alcool-info-service.fr/ Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) « Association nationale répartie sur tout le territoire français. Elle est composée de 89 comités départementaux, 19 comités régionaux, d’acteurs bénévoles et de professionnels. Son champ d’actions couvre l’ensemble des addictions, des risques liés à ces comportements. Elle agit en termes de prévention mais également d’intervention. Elle milite pour la réduction des risques, l’accès aux soins et un meilleur accompagnement. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.anpaa.asso.fr/ Drogues et dépendance « Un site de l’INPES et de la MILDT. De présentation très sobre il se divise en trois grandes rubriques : S’informer, Les principaux produits, Agir, Réagir, Aider, Etre aidé. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.drogues-dependance.fr/ DROGUES info Service « Pour s’informer, pour en parler » Disponible à l’adresse suivante : http://www.drogues-info-service.fr/ INPES Les connaissances sur les interventions validées / INPES « L’INPES réalise, depuis 2005, et met à disposition des synthèses de littérature sur des actions validées. Classées par thématique, elles sont disponibles gratuitement sur son site. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.inpes.sante.fr/evaluation/connaissances-interventions.asp
  • p.53 IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé) Poitou-Charentes « L’IREPS Poitou-Charentes a mis en ligne sur son site un répertoire des acteurs « addiction » de la région, classés par département. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.acteurs-addictions-pch.org/ Fil santé jeune « Ce site est un service de l’Ecole des Parents et des Educateurs (EPE) d’Île de France. Il propose des actualités et des dossiers thématiques, joue sur l’interactivité avec des témoignages. Il propose également des forums et un chat pour poser des questions de façon anonyme. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.filsantejeunes.com/ Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT) « Un site officiel très riche en information de toute sorte : législative, les drogues, où se faire aider ? ,… » Disponible à l’adresse suivante : http://www.drogues.gouv.fr/ Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) « Organisme public chargé du recueil, de l'analyse et de la synthèse des données relatives aux drogues illicites, à l'alcool, au tabac et aux jeux de hasard et d'argent en France. Il propose un recensement des centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie en 2010. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.ofdt.fr/ Une de ses missions consiste à mettre des documents à disposition. A ce titre il propose un accès à une base bibliographique munie d’un moteur de recherche. » Disponible à l’adresse suivante : http://bdoc.ofdt.fr/pmb/opac_css/ Réseau Addiction Poitou Charentes (RAP) « L’objectif de ce réseau consiste à améliorer l’accès, le suivi et la qualité des soins des personnes nécessitant une prise en charge et souffrant d’une conduite addictive liée à l’alcool ou aux drogues illicites en région Poitou-Charentes. Il regroupe des intervenants libéraux, institutionnels et associatifs dans la prévention primaire ou collective. » Disponible à l’adresse suivante : http://www.reseau-addictions-rap.fr/http://www.drogues-info-service.fr/
  • p.54 CONCLUSION ET PROPOSITIONS DE L’IREPS EN MATIERE DE PREVENTION / EDUCATION / PROMOTION DE LA SANTE La promotion de la santé, la prévention du suicide et la prévention des addictions sont de vastes champs, dans lesquelles des recherches et des expérimentations de terrain sont menées depuis de nombreuses années. Suite à l'analyse des références citées ci-dessus, il est possible de repérer des points communs entre ces 3 thématiques, en matière de déterminants de santé, de facteurs de risques et d'enjeux, mais aussi en termes de méthodes de prévention recommandées : Les déterminants de la santé mentale Selon l'OMS, des facteurs exogènes déterminent le degré de santé mentale d'une personne ou d'une communauté à un moment donné, tels que :  les pressions socio-économiques persistantes,  les faibles niveaux d’instruction,  les changements sociaux rapides,  les conditions de travail éprouvantes,  les discriminations, violations des droits de l'Homme et l'exclusion sociale,  les représentations, normes et pratiques culturelles concernant le bien-être et le bonheur, le mal-être et la détresse psychologique, les troubles mentaux et la psychiatrie, les addictions et les produits psychoactifs, etc.  les ruptures et conflits familiaux,  les risques de violences réels ou perçus,  les conditions de logement. Des facteurs individuels peuvent également être repérés, tels que :  des profils psychologiques spécifiques ou des prédispositions aux troubles mentaux,  des facteurs génétiques,  des déséquilibres chimiques du cerveau,  des modes de vie malsains. Les stratégies et interventions recommandées de la manière la plus récurrente : « La promotion de la santé mentale passe par des actions tendant à créer des conditions de vie et un environnement qui favorisent la santé mentale et permettent d’adopter et de conserver un mode de vie sain. Il existe ainsi un large éventail de mesures visant à augmenter la probabilité de voir plus de gens jouir d’une bonne santé mentale. » (O.M.S.) La prévention des addictions dans une démarche globale et non plus par produits va également dans le sens de démarches d'intervention favorisant le bien être, la promotion de la santé, les interventions précoces en prévention collective ou individuelle.
  • p.55 Ainsi, les stratégies suivantes peuvent être abordées de manière transversale : 1 - Tout d'abord, il est essentiel de ne pas se limiter à la psychiatrie, à la prise en charge de troubles mentaux, ou même à la prévention des risques psychosociaux, mais aussi de favoriser la promotion de la santé mentale, de la qualité de vie et du bien-être.  Il s'agit de travailler dans la durée et de favoriser les programmes à long terme et la pérennisation des interventions (ex : transfert de compétences aux acteurs de proximité)  Les interventions intersectorielles sont celles qui montrent les meilleurs résultats.  Pour promouvoir des environnements favorables, il est essentiel que soient impliqués non seulement les acteurs de la santé, mais que les politiques de transports, d'environnement, de logement, de protection sociale, d'éducation, d'emploi, soient évaluées sur l'impact potentiel des décisions prises sur la santé et intègrent la protection de la santé mentale. 2 – Ensuite, des programmes de promotion de la santé transversaux, mis en place en prévention primaire à des périodes stratégiques du parcours de vie, montrent leur intérêt tant pour la promotion de la santé mentale, que pour la prévention des conduites à risques et des passages à l'acte, que pour la prévention des addictions :  les interventions dès la petite enfance et l'enfance. Les compétences psychosociales ont un rôle important à jouer dans la promotion de la santé, notamment afin de renforcer bien-être physique, psychique et social des personnes (définition p.3). Renforcer ces aptitudes dès le plus jeune âge et dans la durée permet aux individus de développer l’emporwerment (pouvoir d'agir) et de s’approprier davantage leur santé. L’approche des CPS est efficace en termes de renforcement du bien-être, et de prévention des conduites à risques. Elles représentent alors un facteur protecteur de la santé. Le travail de développement des compétences psychosociales en milieu scolaire mais aussi dans d'autres lieux de vie et de socialisation permet de réduire des inégalités en termes de ressources pour faire face aux situations stressantes et aux épreuves de la vie. Les 5 couples de compétences psychosociales à accroître sont interdépendantes, et s'alimentent les unes les autres. Cependant, certaines de ces compétences doivent être renforcées en priorité, afin de constituer une base plus solide pour le développement de l'ensemble des compétences personnelles et relationnelles : ainsi, une attention particulière doit être portée au renforcement de la conscience de soi et de l'empathie, ainsi que de la gestion du stress et des émotions, en amont des autres compétences. Agir sur les climats éducatifs est essentiel, afin de développer ces capacités dans un contexte favorable. Notamment : Sensibiliser les équipes éducatives aux compétences psychosociales et à leurs effets, à la communication bienveillante et à la valorisation des comportements positifs, à la participation active des élèves… afin de leur permettre d'appliquer ces techniques au quotidien. Associer les parents à la conception, à la mise en œuvre et à l'évaluation des programmes, organiser des actions de soutien à la parentalité (collectives et / ou individuelles) en parallèle des programmes de compétences psychosociales. Développer des programmes territoriaux, qui associent d'autres acteurs locaux (centres sociaux, justice, police, associations locales et culturelles, etc.) Les programmes de développement des compétences psychosociales et de soutien à la parentalité peuvent faire émerger des situations à risques, des problèmes de santé mentale, des systèmes qui dysfonctionnent. Le lien avec des dispositifs d'écoute et de prise en charge sont donc indispensables. L'une des capacités à
  • p.56 développer sera alors la demande d'aide, pour "reconnaître, soutenir et dire".  les interventions sur le lieu de travail : promotion de la santé au travail, prévention des risques psychosociaux, prévention du stress, prévention des addictions et des situations à risques, dispositifs d'alerte et d'écoute, etc.  les interventions de prévention de l'isolement relationnel des personnes âgées, en milieu rural comme en milieu urbain, notamment à des phases importantes telles le départ en retraite, un déménagement, le décès d'un proche, etc. 3 – Des interventions de prévention primaire plus spécifiques auprès de personnes vulnérables permettent de retarder la prise de risque ou de réduire les risques, de dépister le problème, d'intervenir précocement. Ainsi, il peut être pertinent, après étude des besoins de la population, de proposer des programmes intersectoriels à destination de minorités, de migrants et de victimes de traumatismes, de personnes en situation de grande précarité, en milieu pénitentiaire, auprès de personnes endeuillées. 4 – Le repérage des signes d'alerte et des situations à risques permettent l'intervention précoce. Ceci nécessite la formation des professionnels et bénévoles des domaines du social, médical, éducatif, associatif, ainsi que des employeurs, managers, collègues, et du grand public sur les addictions, la santé mentale, les signes d'alerte de la crise suicidaire, la demande d'aide, le soutien possible, l'orientation des personnes en difficultés, les structures ressources de proximité, les dispositifs d'écoute et d'accompagnement, les méthodes de réduction des risques (sociaux, sanitaires, législatifs). 5- Dans tous les cas, une méthodologie de projet de qualité permet d'améliorer les potentiels effets des programmes de promotion de la santé et de prévention. Les étapes à soigner sont les suivantes :  Ne pas faire l'économie d'une phase de diagnostic, de concertation et de priorisation  Pérenniser les programmes par la formation des acteurs locaux au contact direct avec la population, et leur permettre d'être accompagnés dans la durée sur les choix méthodologiques et pédagogiques  Travailler en partenariat avec les acteurs spécialistes de la région, professionnels et associations de patients, en matière de prévention primaire, secondaire et tertiaire  Evaluer les projets afin de proposer des perspectives d'amélioration  Valoriser les résultats des projets, en créant des liens avec des chercheurs, en publiant des articles sur les évaluations de projets, en communiquant auprès de la presse et du grand public.