Your SlideShare is downloading. ×
0
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
La Garde Adhemar, Rhône-Alpes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La Garde Adhemar, Rhône-Alpes

372

Published on

Recebi da amiga nICE, compartilho. …

Recebi da amiga nICE, compartilho.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
372
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La Garde-Adhémar est une commune française, situéedans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes. Cette commune a été créée par la dynastie desLagarde.Perché sur une colline qui surplombe le canal deDonzère et la plaine de Pierrelatte, cette ancienne placeforte médiévale se situe sur la rive gauche du Rhône. Levillage a conservé le charme pittoresque de ses ruellestortueuses, traversées darcades, bordées de vieillesmaisons et de passages voûtés que viennent animergaleries dart et boutiques dartisanat. Léglise qui datede la fin du XIIe siècle a été restaurée au XIXe siècle.Cest lune des plus élégantes églises romanes de larégion, avec son clocher octogonal à deux étages, quecomplète un toit pyramidal, et avec la frise sculptée quientoure la partie ouest de labside.
  • 2. La Garde-Adhémar enchantera lamoureux des vieilles pierres, lui faisant parcourir à travers ses ruelles pavées, un passéencore bien présent : murets parcourus de lierre, fiers cyprès, oliviers argentés, ancestrales maisons restaurées avecamour, passages voûtés, petits restaurants, galeries dart et dartisanat, placette hors du temps dont vous pourrez goûterle charme en dégustant un verre à la terrasse du café.
  • 3. Du Moyen-Age jusquau XIXe siècle, on pénétrait dans le village par deux portes principales. La première, au Nord, était la porte dAmont ; laseconde, au Sud-Est, à cause de la proximité du seul point deau situé à lextérieur des remparts où sest approvisionné le village jusquen 1855,sappelait la porte de la Fontaine.Lorsque le village sagrandit et déborda au Sud des remparts, fut aménagée une petite porte, la Pousterle, flanquée dune tour de garde, pourassurer la communication avec la Bourgade.
  • 4. Il y a très peu de rues dans le village. Elles mènent toutes à l‘église ou à la place
  • 5. La place du village
  • 6. Sur cette place à lombre des acacias, un restaurant accueillant et une épicerie.
  • 7. Les détails insolitesDans les ruelles, vous aurez la chance dapercevoir une fourmi géante, la tête dun passe-muraille...
  • 8. Fontaine.
  • 9. Comme beaucoup dautres églises du Moyen-âge bâties sur des hauteurs, elle est dédiée à St Michel. La première mention dune chapelle dépendante de labbaye deTournus à cet emplacement date de 1105. LEglise actuelle aurait été érigée lors de la seconde moitié du 12 ème siècle.Après 1540, lEglise se délabre. Les habitants sont trop pauvres pour en assurer les réparations. Cest au 19 ème siècle, que Prospère Mérimée, commissaire à la caissedes monuments historiques décide la restauration de lédifice. LEglise est petite : 22 mètres sur 20 au sol. La nef s‘élève à 14 mètres.La construction est dune grande finesse ; Les jointures et la régularité des pierres en témoigne. Elles portent les marques lapidaires des tacherons.A lentrée, se trouve un autel votif dédié aux nymphes qui provient du val des nymphes
  • 10. Labside occidentale.La grande particularité de léglise de LaGarde-Adhémar est de posséder une absideoccidentale, ce qui lui a valu d’êtrecomparée aux églises allemandes des bordsdu Rhin et de Basse-Saxe, souventcaractérisées par une abside occidentaleromane accolée au massif occidental detradition carolingienne et ottonienne.Labside occidentale est entièrementréalisée en moellons et est surmontée duneélégante frise romane ponctuée de fauxmodillons ornés de feuilles dacanthe.
  • 11. Le chevet est constitué dune triple abside bâtie en moellons. Labside et les deux absidiolessont chacune percée dune fenêtre encadrée de pierre de taille.
  • 12. Le chevet et le clocher
  • 13. Léglise comprend une nef de trois travées
  • 14. La chapelle latérale septentrionale abrite une statue romane très ancienne (XIIe siècle) qui reçut au cours du XIXe siècle le nomde Notre-Dame-du-Bon-Secours.
  • 15. La Chapelle des Pénitents : à lorigine deux maisons romanes ayant conservé à l Ouest leurs fenêtres romanes géminées, avant dêtre transformées et dedevenir en 1629 lieu de culte et de réunion pour les membres de la Confrérie des Pénitents Blancs. Une fresque, peinte sur le mur du fond, peut-être à la fin du XVIIIesiècle, représentant deux pénitents agenouillés, revêtus de leur cagoule, rappelle la destination de lédifice. Les membres de cette confrérie, laïcs mariés oucélibataires, paysans, artisans ou notables, étaient des habitants du village. Récemment restaurée, cette chapelle est aujourdhui lieu danimation où sont présentésexpositions et spectacle audio-visuel.

×