Téléphonie d'entreprise : comment rater son changement d'installation

531 views

Published on

Iperlink donne de précieux conseils aux PME pour... rater leur changement d'installation télécom! A l'heure où de nombreuses entreprises migrent ou ont déjà migré vers des solutions de voix sur ip, l'accompagnement et le conseil d'experts s'avèrent plus que jamais nécessaires.

100% second degré!

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
531
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Téléphonie d'entreprise : comment rater son changement d'installation

  1. 1. Retrouvez Iperlink sur son blog d’information : blog-iperlink.net ... et sur son site web : www.iperlink.fr
  2. 2. Un seul coup d’œil à votre baie de brassage suffira à votre prestataire pour savoir ce qu’il vous faut ! Pourquoi s’embêter à définir un cahier des charges ? De toute façon, quel que soit votre métier et votre activité, le but c’est de pouvoir appeler et recevoir des appels non ? Le reste – la qualité de votre accueil téléphonique, la disponibilité de vos lignes, le service client, la qualité des communications, la souplesse d’évolution technique et financière de votre solution, la simplicité d’usage, la transparence des factures - c’est du DÉ-TAIL.
  3. 3. Centrex, Cloud, PABX, Asterisk, IPBX, IPBX hébergé : du jargon télécom pour un choix compliqué... Le mieux est encore de ne pas essayer de comprendre et d’en choisir une au hasard, au final ces solutions se ressemblent toutes ! Prenez le nom qui sonne le mieux ou faites confiance à l’opérateur pour faire le bon choix pour vous ! Il veut votre bien, quoi qu’il arrive.
  4. 4. Coûts quoi ? Les quelques € d’économie par mois que vous pourrez réaliser sur le prix de vente affiché compenseront largement les potentielles dégradations de qualité, les délais à rallonge, les coupures de service, l’attente interminable pour avoir une hotline par téléphone, l’opacité des factures, le surcoût de l’évolution de votre solution, les frais d’avocat en cas de litige, etc. Et à part ça, qu’est-ce qui pourrait bien vous arriver franchement ?
  5. 5. 30 utilisateurs dont les flux Voix (Téléphonie) et Data (Internet) sont acheminés par un même lien ADSL : où est le problème ? Demandez à vos collaborateurs d’appeler les uns après les autres et d’éviter de télécharger leurs pièce jointes d’email en même temps, et tout devrait bien se passer. Et puiscen’estpascommesilatéléphonieetl’accèsInternet étaient des outils critiques pour votre entreprise. Si votre lien ADSL venait à être saturé et que les communications se dégradaient, profitez en pour aller faire un golf avec vos collègues... vos clients attendront !
  6. 6. La vie d’une entreprise est un long fleuve tranquille c’est bien connu... Pourquoi réfléchir en amont à ce que d’hypothétiques évolutionsdevotreentreprise(recrutement,agrandissement, déménagement,ouvertured’agence,fusions/acquisitions,...) pourraient avoir comme impact technique et financier sur votre solution télécom. Vivez au jour le jour ! De toute façon, vous avez déjà vu un opérateur télécom verrouiller ses contrats vous ? Vous pourrez vous désengager sans problème si votre solution ne vous satisfait pas !
  7. 7. Pas besoin de s’embêter : regardez le sacro-saint prix/poste et optez pour le plus attractif ! Ce qu’il y a derrière – les liaisons ADSL, SDSL ou fibre, la séparation ou non des flux voix et data, le type de poste choisi, la plateforme de téléphonie exploitée, les interfaces web de gestion, le conseil proposé, le service client assuré - c’est ACCESSOIRE.
  8. 8. Qui mieux qu’un opérateur majeur pourrait vous fournir un service de qualité et de proximité ? Orange, Bouygues, SFR, Completel : assurément des AS de la relation client ! L’assurance tout-risques. Après tout ils le disent eux-mêmes : ils sont n°1 du Service Client ! Ah mince... ils le disent tous ? Bon... il y en a sûrement un dans le lot qui dit la vérité... ... Et sinon, il existe des intégrateurs de services.
  9. 9. Pas besoin de savoir ce qu’il y a derrière vos factures à rallonge, l’important c’est le montant qui figure en bas de page ! Et pour être capable d’émettre des factures aussi longues, votre opérateur doit bien avoir les moyens de vérifier qu’elles sont justes... La même remarque vaut pour l’analyse des propositions commerciales : privilégiez celles qui noient le poisson !
  10. 10. Adoptez la technique du « dernier moment », surtout en cas de déménagement ou d’ouverture de site. Rédactiond’uncahierdescharges,recherchedesprestataires et solutions, analyse des propositions de chacun, choix de la meilleure solution, commande de ligne(s) analogique(s), livraison du ou des lien(s) DSL ou fibre optique, pré- configuration de la solution, mise à jour éventuelle du câblage,déploiementsursite,formationdel’administrateur: il n’y a pas le feu !
  11. 11. Votre solution fonctionnera, croyez en votre bonne étoile ! A quoi bon évaluer votre prestataire sur la réactivité, l’expertise et la proximité de ses équipes ? En tant que PME, vous avez sûrement toutes les compétences en interne pour répondre aux ajustements quotidiens nécessaires à la bonne exploitation d’une solution de téléphonie sur ip : Ping des routeurs, manipulations sur les postes IP, supervision des liens, configuration de votre accueil téléphonique, maîtrise des interfaces web de gestion, formation des utilisateurs, ajout et déménagement de postes, etc.
  12. 12. Votre matériel n’est plus maintenu, vous ne trouvez plus de pièces, vous ne pouvez plus le faire évoluer mais il fonctionne encore ? Conservez-le jusqu’au « clash » ! Avec un peu de chance et si vous êtes bricoleur, vous pourrez même obtenir quelques mois de sursis en jouant du tournevis sur votre autocommutateur. Ça vaut le coup d’essayer !
  13. 13. L’engagement, c’est le mal. Quel bonheur que de pouvoir se désengager de son prestataire sans notice préalable ! Vous prenez vos postes téléphoniques sous le bras et vous partez, c’est aussi simple que ça ! Par contre, les équipements télécoms d’entreprises ne se revendent pas toujours très bien sur Le Bon Coin donc c’est mieux si vous pouvez les ré-utiliser... ou les recycler. Ah oui autre chose : l’engagement, c’est dans les deux sens. Si vous dérangez votre prestataire pour une question ou un dysfonctionnement, n’attendez pas la lune.
  14. 14. ...Retrouvez ces quelques conseils et bien d’autres encore (plus sérieux ceux-là), sur blog-iperlink.net Un espace d’information sur lequel une PME parle à d’autres PME, « un peu d’elle, beaucoup de solutions télécoms. »
  15. 15. Copyright Iperlink - 2013 Réalisation Griffin

×