BUSINESS BAVARIA                                                                                                          ...
5 MINUTES AVEC ...Yulian Patzelt,directeur du marketing et cofondateur d’ExcursiopediaExcursiopedia est un portail en lign...
Focus : l’Euro de foot – Des ingénieurs bavaroischampions d’Europe avant même le coup d’envoiEuro de foot en Pologne et en...
BAVARIA IN YOUR BRIEFCASEUn opéra dans une cour de château                                                                ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Business bavaria 6-2012_fr

539
-1

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
539
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Business bavaria 6-2012_fr

  1. 1. BUSINESS BAVARIA The Business Promotion Agency of the State of BavariaNUMÉRO 6 | 2012 SOMMAIRE 5 minutes avec ... Yulian Patzelt, l’un des fondateurs de l’agence de voyage en ligne Excursiopedia.com Page 2 focus : l’Euro de foot Des ingénieurs bavarois champions d’Europe avant même le coup d’envoi Page 3 BAVARIA IN YOUR BRIEFCASE Les Burgenfestspiele de Basse-Bavière – impressionnants concerts en plein air à Landshut, Straubing et Passau Page 4 Le stade national de VarsovieBut ou pas but ?Une invention bavaroise pour éviter les disputesPendant le championnat d’Europe en Polo- pionnat danois. La phase de test doit permettre même principe qu’une cellule de détection. Celui-gne et en Ukraine, nombre de buts seront de décider laquelle de ces deux technologies sera ci est capable de déterminer précisément si leencore repoussés juste devant la ligne. officiellement utilisée pendant les parties. ballon a franchi entièrement la ligne de but ouDans ce genre de situations, les arbitres non. Le résultat est immédiatement communiquésont souvent incapables de reconnaître de D’après la règle numéro 10 des « Lois du jeu » à l’arbitre. Rien d’étonnant que la solution deleurs propres yeux si la balle a bien franchi de la Fifa, « un but est marqué quand le ballon l‘Institut Fraunhofer d’Erlangen ait convaincu lala ligne de but. Cet Euro de foot doit de- a entièrement franchi la ligne de but entre les fédération de football : l’établissement de recher-venir le dernier où il ne sera pas possible poteaux et sous la barre transversale, sous ré- che public est spécialisé dans la radiolocalisation,de le prouver. Les fédérations de football serve qu’aucune infraction aux Lois du jeu n’ait les micro-ondes ou les systèmes multimédia entestent une solution technique. été préalablement commise par l’équipe ayant temps réel et sa nouvelle invention est actuelle- marqué le but ». Mais cela prête parfois à dis- ment testée dans le championnat danois. La finaleL’équipe allemande fait partie des principaux favo- cussion – à l’image du célèbre but de la 100e est en cours, le vainqueur n’est pas encore connu.ris du championnat d’Europe de football. Une for- minute lors de la finale de la coupe du monde La société Fraunhofer est l’organisation la plusmation de Bavière a déjà atteint le tour suivant : à Wembley en 1966. Une finale remportée par importante d’Europe en matière de recherchecelle des chercheurs de l‘Institut Fraunhofer pour l’Angleterre face à l’Allemagne, 4 à 2 après pro- appliquée. Elle est depuis longtemps un garantles circuits intégrés d’Erlangen (IIS). L’une de leurs longation, grâce à une réalisation très controver- sûr de la croissance économique en Bavière. Huitdernières inventions s’est hissée jusqu’en finale du sée de Geoff Hurst. instituts et de nombreux groupes de travail et deconcours d’innovation de l’International Football recherche ainsi que le siège de la société Fraun-Association Board (IFAB). La technique baptisée « GoalRef » doit permettre de clarifier une telle hofer sont installés dans la région.« GoalRef » est l’un des deux systèmes informati- situation. Comment ? Grâce à un système radio www.goalref.comsés ayant été retenus pour un test dans le cham- à champ magnétique faible fonctionnant sur le www.fraunhofer.comLe siège de Starbucks à MunichOn recense à Munich douze magasins Starbucks, dont le plus performant 153 magasins de cafés allemands. Le premier Starbucks munichois a ou-d’Allemagne en termes de chiffre d’affaires. La chaîne de cafés vient vert ses portes en 2004 sur la Leopoldstraße, depuis une inauguration chassed’installer sa filiale allemande dans la capitale bavaroise. Fondée en 1971 l’autre. L’entreprise justifie son déménagement par « la taille de Munich, deà Seattle, Starbucks Corp. a quitté en mai ses bureaux d’Essen (Rhénanie- meilleures conditions pour les partenariats économiques et le développementdu-Nord-Westphalie). C’est désormais de Munich que seront contrôlés les du réseau ainsi que l’expansion de la société ».www. inves t- in - bavaria . com PA G E 1
  2. 2. 5 MINUTES AVEC ...Yulian Patzelt,directeur du marketing et cofondateur d’ExcursiopediaExcursiopedia est un portail en ligne pour les voyageurs, accessible en sept langues – et notamment en chinois depuis le mois de mai. Se définissantcomme un « Global-one-stop-Shop », la start-up bavaroise aux racines russes propose plus de 5 000 tours à la journée et des excursions dans 110 pays.L’entreprise est basée à Munich et possède un centre de service à Passau. Nous avons rencontré Yulian Patzelt, l’un des quatre fondateurs. pas remarqués sur place – nous encourageons les depuis trois ans dans notre accueillante ville de gens à voir plus, aussi bien pendant les voyages Munich. Et, comme par hasard, j’ai fait sa con- qu’à la maison. De plus, les comportements ont naissance au Biergarten de la Tour chinoise (Chi- évolué au cours des dernières années. Notre cible nesischer Turm). Kirill avait l’idée d’Excursiopedia. de clients aime utiliser chez elle les appareils mo- com et voilà pourquoi nous avons fondé, avec biles, tel que l’iPad par exemple, pour surfer sur deux ingénieurs IT très compétents basés à Mos- Internet, y découvrir de nouvelles activités et les cou, la Big World GmbH, comprenant la platefor- réserver « en direct de son canapé ». me Excursiopedia.com. Que pourriez-vous recommander aux Pourquoi avez-vous choisi de vous touristes en Bavière ? installer en Bavière ? La Bavière a beaucoup d’attraits. Le circuit des Le slogan « ordinateur portable et culotte de cuir » cinq lacs (5 Seen-Tour) ou un tour en hélicop- (Laptop und Lederhose) reflète le mélange de la tère au-dessus des Alpes sont, par exemple, tradition et de la modernité. Nos champs de com- très demandés. La mine de sel (Salzbergwerk) pétence, le tourisme et l’Internet, se basant sur la de Berchtesgaden est aussi très jolie à voir. Pour tradition et la modernité, la Bavière est la région qui s’intéresse davantage à la capitale de la Ba- idéale pour notre entreprise. De fait, nos deux vière, outre la classique visite guidée en bus, le sites s’y prêtent parfaitement : nous avons, d’un vélo permet également de découvrir Munich et côté, des talents internationaux compétents dePourquoi vaut-il mieux réserver une sa culture de la bière. Autre offre appréciée et différentes branches spécialisées et, de l’autre,visite guidée avant d’arriver dans très confortable, la romantique balade en calèche des employés expérimentés issus de la brancheune ville ? dans Munich. Pour ceux préférant la gastronomie, touristique. L’internationalité et le multilinguismeAvec une réservation au préalable, nos clients sont il est également possible de réserver des cours de de nos talents joue un rôle décisif dans nos am-sûrs de profiter des meilleures offres à l’heure vou- cuisine sur Excursiopedia. bitions globales aussi bien à Passau, carrefour delue, celles-ci n’étant souvent déjà plus disponibles trois pays, que dans la ville cosmopolite de Munich.une fois sur place. Excursiopedia soutient par ail- Comment est née la collaborationleurs le client dans ses choix et l’aide à trouver des bavaro-russe ? www.excursiopedia.comévénements individuels qu’il n’aurait probablement Notre directeur général Kirill Sermyagin vit déjàChiffredumois 134 pour centLa protection du climat, un succès d’exportation : les biens de protection plébiscitées à l’étranger : Les ventes aux entreprises internationales ontde l’environnement bavarois sont plus demandés que jamais. D’après les atteint 9,6 milliards d’euros. Une forte demande a particulièrement con-derniers chiffres du service bavarois de statistiques et de traitement de cerné les produits et prestations pour la protection du climat, notammentdonnées, les entreprises bavaroises ont réalisé dans ce segment un chif- les prestations de service et de construction, mais aussi les produits defre d’affaires total de 16,1 milliards d’euros en 2010. Cela correspond à construction mécanique comme les composants pour les centrales deune progression de 134 % sur cet important marché d’avenir par rapport cogénération par exemple et les sites de photovoltaïque et d’éoliennes.à l’année précédente. Les innovations de Bavière sont particulièrementwww. inves t- in - bavaria . com PA G E 2
  3. 3. Focus : l’Euro de foot – Des ingénieurs bavaroischampions d’Europe avant même le coup d’envoiEuro de foot en Pologne et en Ukraine – La Bavière joue à domicile compétence en matière d’installations sportives internationales, explique Karsten Hell, président du directoire de l’Alpine Bau Deutschland AG. Le PGE Arena Gdańsk constitue un nouvel emblème pour la ville de Dantzig. » Alpine a obtenu le prix « Ouvrage de l’année 2010 » dans la catégorie Installations sportives. La Max Bögl Bauservice GmbH et Co. KG a fait montre de ses compétences dans le bâtiment à Wrocław – le quatrième stade de l’Euro de foot. L’entreprise bavaroise a été appelée à la rescousse, lorsqu’on constata que la société en charge à l’origine du projet risquait de ne pas finir dans les délais. L’arène, dont seul le gros oeuvre avait été réalisé, dut être dressée en l’espace de 14 mois. Le stade de la ville de Wrocław « Ça a été un challenge particulier pour nos ingénieurs et nos partenaires, explique Josef Kotzbauer de chez Bögl. Mais nous avions déjà livré clés enLa fièvre du football frappe l’Europe cet été. En Pologne et en Ukrai- main les stades de Cologne et de Francfort pour la coupe du monde 2006 enne, les meilleures équipes d’Europe se disputent le titre de champion Allemagne. Le toit de l’Allianz Arena à Munich est également l’œuvre de nosd’Europe. L’équipe d’Allemagne ne devrait pas être trop dépaysée : employés. Nous nous y connaissons en matière d’équipements sportifs. »plusieurs stades ont été construits par des entreprises bavaroises. Fondée en 1929 par Max Bögl, l’entreprise basée à Neumarkt dans le Haut-Tout le monde le sait : Question contrôle de la balle, les compétences footbal- Palatinat s’appuie sur une histoire longue de plus de 80 ans. Forte d’un chiffrelistiques sont très marquées en Bavière. Le sélectionneur allemand a retenu d’affaires annuel de 1,6 milliard d’euros et d’un effectif de plus de 6 000 em-pas moins de huit joueurs du FC Bayern dans son équipe – des virtuoses de la ployés, elle se targue d’être l’entreprise de bâtiment privée la plus importan-balle tels que Bastian Schweinsteiger, Thomas Müller et Philipp Lahm. Mais te d’Allemagne. En matière de construction de stades, Bögl s’est notammentbeaucoup ignorent que la Bavière et ses compétences techniques ont été par- spécialisée dans les éléments préfabriqués en béton – tels que les tribunes,ticulièrement plébiscitées en amont des grands événements sportifs. les escaliers et les pièces de soutien de bâtiments. « Les différents éléments doivent être assemblés de façon très précise, assure Josef Kotzbauer. C’estLes quatre stades polonais du championnat d’Europe ont ainsi été réalisés par alors comme si on jouait aux LEGO. »des entreprises bavaroises et leurs ingénieurs – de modernes arènes de foot-ball capables de répondre aux exigences les plus hautes. Basée à Eching (en Mais Alpine et Bögl ne sont pas les seules à avoir fait chauffer leurs bétonneu-Haute-Bavière), l’Alpine Bau Deutschland AG a construit et modernisé, avec ses lors de la préparation au championnat d’Europe. Hightex, un spécialiste del’aide de ses partenaires, pas moins de trois stades : le PGE Arena Gdańsk l’ingénierie des systèmes basé à Bernau am Chiemsee, a également prouvé(Dantzig), le stade national de Varsovie ainsi que le stade de la ville de Poznań. son expertise. À Varsovie, ses ingénieurs ont planifié, réalisé et installé le toit en membrane. Il en va de même pour le stade olympique de Kiev où se tiendraAvec ses 44 000 places, le PGE Arena Gdańsk à Dantzig fait partie des plus la finale de l’Euro. Reste à espérer que les joueurs du FC Bayern pourront pro-grands stades du pays. « Ce stade nous permet de prouver à nouveau notre fiter au bon moment du sentiment de jouer à domicile. Le décor vient de Bavière – même les vêtements Les stades ne sont les pas seuls à porter les couleurs de la Bavière, nombre de joueurs aussi : adidas et Puma sont les équipementiers de plusieurs équipes nationales. L’Allemagne, la France, l’Espagne et la Grèce sont équipées par adidas. L’Italie, la Pologne et la République tchèque le sont par Puma. Même le ballon, que Mario Gomez, Lukas Podolski et autres tenteront de glisser au fond des filets, a été dessiné en Bavière : Le ballon officiel de l’Euro a été baptisé « Tango 12 » et est frappé des trois bandes d’adidas. Si depuis des décennies les joueurs de foot professionnels gardent le contact au sol, c’est grâce à une invention bavaroise. Le 20 novembre 1952 l’office des brevets de Munich se vit remettre par Adolf Dassler, le fondateur d’adidas, un modèle d’utilisation pour une « douille avec trou taraudé continu pour la réception de crampons amovibles sous la semelle d’une chaussure de sport » – soit la première chaussure à crampons vissés de série. C’est avec ce modèle que l’équipe allemande de football battit la formation hongroise lors de la finale de la coupe du monde 1954. Cet événement porte en Allemagne le nom de « Wunder von Bern » (le miracle de Berne).www. inves t- in - bavaria . com PA G E 3
  4. 4. BAVARIA IN YOUR BRIEFCASEUn opéra dans une cour de château personnage légendaire, apparaissant dans de nombreuses oeuvres littéraires européennes du Moyen-Âge, y livre sur un champ de bataille son dernier com- bat et revient sur sa vie. Cette pièce se base sur un livre de Georg Rauch adapté pour la scène. L’oeuvre de Rauch s’inspire elle-même du roman de Thomas Malory « La Mort d’Arthur » datant de 1485, qui outre Arthur abrite également les chevaliers de la Table Ronde. « Que le bal commence ! », c’est sous ce titre que la musique légère fait aussi son entrée aux Festspiele et ce avec un gala de Strauß appelé « Sourires d’une nuit d’été ». Avec la soprano Emily Fultz et le ténor Albertus Engel- Les Burgenfestspiele de Basse-Bavière à la Veste Oberhaus à Passau brecht, l’orchestre philharmonique de Basse-Bavière interprète d’entraînants classiques de Johann Strauß père et fils. On y retrouve notamment « An derLa Bavière est réputée pour ses châteaux médiévaux et la richesse schönen blauen Donau», la valse « Frühlingsstimmenwalzer » et « Spiel‘ ichde sa tradition en matière d’opéra. Pour la quatrième fois de suite, die Unschuld vom Lande » tiré de l’opérette « Die Fledermaus ».le théâtre régional de Basse-Bavière les associe sur des scènes en Germanisches Nationalmuseum: www.gnm.deplein air : les spectateurs sont invités à traverser les siècles lors des www.jahrderkunst.deBurgenfestspiele de Basse-Bavière 2012 dans des décors historiques www.duerer.nuernberg.deimpressionnants à Landshut, Passau et Straubing.Un classique de l’opéra italien, un spectacle sur la légende du roi Arthur, un Aperçu des programmationsgala d’opérette consacré à Strauß, le roi de la valse, et une soirée de reprises Tosca : Passau (22 et 23 juin) ; Landshut (15 et 16 juin ainsi que 6 et 7 juillet) ;de chansons rock : jusqu’au 8 juillet, à l’occasion des Burgenfestspiele de Straubing (12 et 27 juin)Basse-Bavière trois scènes plein air historiques seront animées : le Prantl-garten de Landshut, la Veste Oberhaus à Passau (vieille de 800 ans) et la Le dernier combat du roi Arthur : Landshut (22, 23, 24, 29 et 30 juin) ;Reitertreppe dans la cour du château de Straubing. Straubing (19 juin) ; Passau (16 et 17 juin ainsi que 6, 7 et 8 juillet)Amour infini, trahison et intrigue : la mise en scène du « Tosca » de Giaco-mo Puccini est particulièrement attendue pendant les Burgenfestspiele 2012. Sourires d’une nuit d’été : Landshut (17 juin) ; Straubing (20 juin) ;L’opéra raconte l’histoire d’amour entre la cantatrice Tosca et le peintre Ca- Passau (28 juin)varadossi sur fond de bouleversements politiques – une passion qui survivraà la mort. Return of the Rocking Claws : Passau (21 juin) ; Landshut (5 juillet)La mort est aussi le sujet d’une pièce dont la mise en scène fêtera sa premièremondiale pendant les Burgenfestspiele : « Le Dernier combat du roi Arthur ». Ce CONCERTS ET DATES SUPPLÉMENTAIRES : www.landestheater-niederbayern.deSALONS ET ÉVÉNEMENTS… À MUNICH … À NUREMBERG … DE ET AVEC INVEST IN BAVARIAINTERSOLAR EUROPE 2012 MAILINGTAGE Invest in Bavaria13 – 15/06/2012 20 – 21/06/2012 au salon BioSalon professionnel international des Salon professionnel du marketing 18 – 21/06/2012 à Boston,technologies solaires direct et du marketing de dialogue États-Unis www.intersolar.de/en/intersolar.html www.mailingtage.de German Pavillon, stand 0723COSMETIC BUSINESS 2012 Votre interlocuteur :14 – 15/06/2012 Monsieur Anton PreisSalon professionnel international de Tél. : +49 89 2162-2209l’industrie cosmétique anton.preis@invest-in-bavaria.com www.cosmetic-business.com www.cosmetic-business.com/en/tradefairVotre porte d’entrée pour la Bavière Editeur Business BavariaInvest in Bavaria – The Business Promotion Agency of the Bavarian Ministry of Dr. Johann Niggl Coordination : Alexandra SchmidhuberEconomic Affairs, Infrastructure, Transport and Technology and Bayern International. Prinzregentenstr. 28 Rédacteur : www.textbau.com 80538 Munich | Germany TRADUCTION : www.Translate-ME.infoIMAGE SOURCES P. 1: © ALPINE | Excursiopedia.com, Big World GmbH TÉl.: +49 89 24210-7500 art direction | internet : Alex PodolayP. 3: © Firmengruppe Max Bögl Fax: +49 89 24210-7557 DESIGN : www.treib-stoff.comP. 4: Foto: Peter Litvai, © à Landestheater Niederbayern info@invest-in-bavaria.comwww. inves t- in - bavaria . com PA G E 4

×