Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
195
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Business Bavaria NewsletterSommaireNuméro 05 | 20135 minutes avec ...Alois Ludwig, président de la directiongénérale de ZF ServicesPage 2Focus : contexte logistiqueLa logistique est un moteur de croissancePage 3Bavaria in your briefcaseL‘art tout près, le regard au loinPage 4Avec la représentation ouverte en avril à Santiago de Chile par la secrétaire d’Étatà l’Économie de Bavière, Katja Hessel, il existe désormais trois représentations enAmérique Latine - en comptant les bureaux existant au Brésil et au Mexique – àdisposition des entreprises qui souhaitent obtenir davantage d’informations surla Bavière en tant que site économique.La nouvelle représentation sera dirigée par Pamela Valdivia. Auparavant, la spé-cialiste des réseaux travaillait entre autres au sein de l’Institut pour l’innovationinterdisciplinaire de l’Universidad del Desarollo et occupait le poste de directricedu département industriel de l’Agence de promotion du commerce extérieur ausein du Ministère des affaires étrangères chilien. Les marchés argentin, colom-La Bavière ouvre une nouvelle représentation en Amérique latineTous les deux ans, le salon transport logistic ouvre ses portes à Munich. La pro-chaine édition aura lieu du 4 au 7 juin 2013. La capitale bavaroise sera le lieu durendez-vous international des secteurs de la logistique, de la mobilité, de l‘IT etdu supply chain management.Non seulement le talent pour le football réunit la Bavière et l’Amérique du Sud,mais les deux régions peuvent se réjouir de leurs entrepreneurs particulièrementdynamiques et de la forte croissance économique en découlant.Le rendez-vous de la logistique à MunichEn 2011, près de 1 900 exposants et 51 000 visiteurs professionnels originaires de134 pays ont répondu présents. Le salon était alors l’un des plus importants danssa catégorie avec 44 pour cent d’exposants étrangers venant du monde entier.Pourquoi la Bavière assure-t-elle le succès du salon ? Il y a plusieurs explications.La Bavière est le site industriel le plus important d’Europe. L’industrie bavaroiseexporte chaque année plus de la moitié de ses produits à l’étranger, ce qui repré-sente un vrai challenge en matière de logistique. Les investissements de l’industriede transformation sont les plus hauts au niveau fédéral : n° 1 en Allemagne. En Ba-vière, l’industrie automobile, l’ingénierie ainsi que les techniques environnementa-les, énergétiques et médicales sont également les leaders internationaux et offrentainsi un fort potentiel de développement pour les prestataires logistiques.Parmi les thèmes principaux du salon transport logistic 2013, on peut citer les solu-tions télématiques européennes, l’intralogistique (avec le nouveau partenaire dusalon CeMAT), l’immobilier logistique ainsi que le thème « Relève & Carrière ». Dé-sormais à l’ordre du jour, la question de l’Intelligent Urbanization permet aux entre-prises innovantes de présenter des concepts logistiques aux métropoles du futur.Lors du salon, Invest in Bavaria se concentrera sur les opportunités commercialesen Bavière. Sur le stand collectif d’Invest in Bavaria, les régions logistiques duBas-Main bavarois, le district de Landshut, Mainfranken, Nuremberg, das plusder oberpfalz et Ratisbonne seront représentés. Les six régions sont déjà desacteurs importants du secteur de la logistique et souhaitent renforcer et dévelop-per leur position dans les années à venir. Dans notre thème central « Compétencelogistique en Bavière » en page 3, nous souhaitons éclaircir quelques-unes denos forces.www.transportlogistic.de/enwww.invest-in-bavaria.com/branchenvielfalt/logistik.htmlbien et péruvien seront également couverts parle bureau principal à Santiago de Chile. Les repré-sentations sont chargées de conseiller les inves-tisseurs dès le début de leur projet d’expansionet jusqu’à l’implantation en Bavière. En 2012, lesreprésentations bavaroises en coopération avecInvest in Bavaria ont accompagné et mené à bienplus de 80 projets d’investissement d’entreprisesayant montré leur intérêt.Parmi les 24 représentations bavaroises à l’étranger, la première a été ouverte il ya exactement 25 ans à Tokyo. Depuis 1998, près de 250 entreprises japonaises sesont installées en Bavière. La communauté japonaise en Bavière est désormais ladeuxième plus importante en Allemagne.Pa ge 1w w w.inve st-in-ba va ria.com
  • 2. La Bavière, l‘inventeur n° 1 d‘Allemagne ! Les gens ne sont visiblement pas aussicréatifs dans les autres länders. 14 340 des 61 000 brevets déposés en 2012 àl‘Office allemand des brevets et des marques viennent de Bavière – ce qui repré-sente une augmentation de 4,5 pour cent par rapport à l‘an dernier. Une inventionsur quatre est originaire de Bavière. Parmi les dix demandeurs de brevets les plusactifs d‘Allemagne, on peut citer aux côtés de Siemens, BSH Bosch et SiemensHausgeräte GmbH, Audi et BMW  : quatre entreprises bavaroises.L‘entreprise est la spécialiste du service après-vente de ZF Friedrichshafen AG, elle-même en charge du marché international des pièces détachées sous lesmarques renommées Sachs, Lemförder, Boge et ZF Parts ainsi que du support technique des produits ZF, réparation et reconditionnement inclus.Monsieur Ludwig, pour vous tout tourne autour dela voiture ? ZF est bien installée dans les technologies de trans-mission et de conduite. La division ZF Services nepropose donc pas uniquement des solutions pour lesclients du secteur automobile mais également pourles domaines hors-routes, ferroviaires, industriels,maritimes et de l’énergie solaire.ZF Services est présente dans le monde entierdans 39 pays avec 34 sociétés de service, 77 si-tes ainsi que 650 prestataires de services. Quelrôle joue le site de Schweinfurt ?Schweinfurt est le siège de l’administration centrale,de notre centre d’entraînement international et c’estégalement l’un de nos sites logistiques les plus impor-tants. Les branches formation et logistique sont desdomaines clés pour le succès de notre entreprise car ilssont décisifs pour la satisfaction de nos clients.Pourquoi le site de Schweinfurt a-t-il été amélioré etagrandi ?La diversification croissante sur les différents mar-chés, l’arrivée de nouveaux modèles et de déclinaisonsreprésentent d’énormes challenges pour ZF en termesde service après-vente. Le centre de logistique agrandipermet à ZF Services de réagir plus vite et plus facile-ment aux exigences des clients et de saisir les nou-veaux débouchés importants.La Bavière est-elle une bonne région pour un spécia-liste du service après-vente ?Tout à fait ! Outre la situation géographique favorable,nous apprécions également la main d’œuvre impliquéeet compétente de la région. En outre, les clients inter-nationaux qui nous rendent visite se réjouissent de pro-fiter de la beauté des paysages et de l’offre culturelle.Vous êtes le président de la direction générale àSchweinfurt. Quelles sont vos responsabilités ? En tant que président de la direction, je suis chargéavant tout du développement et de la stratégie, del’organisation et de la structure, des questions relati-ves au personnel ainsi que de la branche pièces déta-chées de nos marques Sachs, Lemförder, Boge et ZFParts.Avez-vous des passions en dehors de votre travail ? Mon travail est l’une de mes plus grandes passions.J’aime aussi le golf et la musique. J’ai une guitare,une Fender Stratocaster pour être précis, et je joueun peu tout les styles, de la Pop au Rock & Roll enpassant le Swing.Chiffredumois 14 340Alois Ludwig,président de la direction générale de ZF ServicesPa ge 2w w w.inve st-in-ba va ria.com5 minutes avec ...
  • 3. Le secteur logistique bavarois est un important moteur de croissance grâce à unnombre d‘employés dépassant les 400 000 et des sièges d‘entreprises interna-tionales comme Dachser et DPD. Il réalise un chiffre d‘affaires de 36 milliardsd‘euros, ce qui représente près de 18 pour cent du chiffre d‘affaires national. Lemarché du e-commerce bavarois occupe également une place non négligeableavec une forte croissance annuelle de plus de 10 pour cent. Beaucoup d‘entreprisesdu e-commerce ont détecté cette tendance : sept des dix commerçants allemandsles plus importants ont installé leur logistique en Bavière.Dans les réseaux bavarois, il existe une synergie de compétences entre les entrepri-ses, les instituts de recherches et les grandes écoles dans le secteur prometteur de lalogistique. Ainsi, le cluster logistique et informatique bavarois à Ratisbonne s’adresseaux fournisseurs de solutions informatiques pour la logistique ainsi qu’aux entreprisesqui mettent ce type de solutions en place en interne. De nombreux projets de coopé-ration ont vu le jour ces dernières années dans le secteur d’avenir qu’est la logistiqueinformatique. La coopération logistique de la région métropolitaine de Nuremberga permis de créer un centre stratégique pour toutes les entreprises qui souhaitentprofiter des avantages et du potentiel de cette plateforme logistique internationale.Les quatre réseaux de transport – fluvial, ferroviaire, routier et aérien – sont réunisdans la région métropolitaine. Les entreprises de logistique ont donc l’embarras duchoix quant aux modes de transport adéquats. La proximité des différents points detransbordement facilitent également l’intégralité de la chaîne de transport. Schen-ker, Panalpina, Raben Logistics et UPS : ce n’est pas sans raison qu’un grand nombred’importants logisticiens développent leurs activités dans la région métropolitainede Nuremberg.Celui qui s’intéresse aux possibilités d’implantation dans des sites d’activités com-merciales et des parcs industriels bien desservis par les aéroports de Francfort et deNuremberg, profitera des initiatives Region Mainfranken ainsi que du réseau logisti-que du Bas-Main bavarois. Depuis 2001 déjà, les prestataires logistiques, les fournis-seurs de logiciels spécialisés, les chargeurs, les communes ainsi que les autorités detransport travaillent ensemble dans le réseau logistique du Bas-Main bavarois. Ils ontpour objectifs de réaliser un travail de lobby pour le secteur logistique dans la région,de favoriser les échanges de savoir-faire avec les écoles et la mise en réseau.Une grande partie des plus importantes entreprises de logistique est présente enBavière. Et ce, non sans raison : c’est dans le sud de l’Allemagne que le pouvoir d’achatdes consommateurs est le plus élevé. L’acteur international DPD sait tirer profit de lasituation stratégique de son siège, situé dans la région d’Aschaffenburg (Bas-Mainbavarois).Grâce à l’accès au Main et à l’aéroport de Francfort, le prestataire de colis disposed’une situation idéale.La coopération avec les écoles établies dans la région permet également un savoir-faire logistique unique : dans le laboratoire logistique de DPD à Aschaffenburg, gérépar les écoles locales avec le soutien de DPD, différents procédés de production et delogistique sont simulés. Les étudiants en génie industriel y développent depuis 2008des solutions pour les sujets de recherche courants de DPD.Beaucoup d’entreprises étrangères comme Amazon, Office Depot, Procter & Gambleet Rexel ont choisi la Bavière pour installer leurs centres de tri de marchandises. Lecentre de distribution de Procter & Gamble situé à Mainfranken, permet d’approvi-sionner des clients dans le monde entier avec les produits de la marque Braun. Cha-que année, environ 300 000 commandes partent de Marktheidenfeld pour desservirprès de 30 000 clients.Dans les régions bavaroises, de nombreux projets et initiatives sont favorables auxentreprises logistiques : le port de Ratisbonne, sur le Danube, s’est placé comme leport fluvial le plus important de Bavière en ce qui concerne le transport de marchan-dises. Ratisbonne emprunte également de nouvelles voies via la route et les rails.C’est le point de départ de la « route roulante » Ratisbonne-Trento en Italie, grâce àlaquelle les transporteurs réalisent d’une part des économies et profitent d’autre partd’avantages en termes de poids.Des communes de la région du Haut-Palatinat se sont regroupées en une région éco-nomique appelée das plus der oberpfalz. Ce site logistique se situe au croisement desautoroutes A93 et A6 et relie ainsi le nord de la Bavière avec l’Autriche, l’Italie ainsique Nuremberg avec Prague. Grâce à sa situation géographique, das plus der oberp-falz devient ainsi une sorte de plaque tournante vers l’Europe de l’Est. Un des pointsforts de la région est la main d’œuvre qualifiée disponible dans le secteur logistique.Nombre d’entreprises renommées et florissantes comme Conrad Electronics et Ger-resheimer Wilden par exemple, bénéficient des avantages de la région économiquedepuis des années. Conrad Electronics vient tout juste d’investir 50 millions d’eurosdans l’agrandissement de son centre logistique à Wernberg-Köblitz.Le district de Landshut a créé un site logistique attractif et recherché avec le siteindustriel de Bruckberg-Gündlkofen, qui offre aux actuels logisticiens désireux des’implanter une surface de 300 000 mètres carrés bien desservie par l’agglomérationgrandissante et l’aéroport international de Munich. Le district de Landshut n’est pasuniquement un site qui attire les prestataires logistiques innovants mais il disposeégalement d’un savoir-faire logistique. Le centre de compétences PULL de l’écolesupérieure de Landshut propose aux PME des services adaptés. Parmi les thèmescentraux, on peut citer le plan directeur de flux matière, la production Lean & Clean,l’organisation des structures logistiques ainsi que la gestion de la production. Lecentre de compétences à notamment aidé l’entreprise Heidolph Elektro à adopter leconcept de Lean Production et ainsi à réduire les temps de transit.Pa ge 3w w w.inve st-in-ba va ria.comFocus : contexte logistiqueLa logistique est un moteur de croissancePusher automatique
  • 4. Sur la citadelle de Marienberg, vieille de plus de 1 000 ans, le musée de la Fran-conie du Main fêtera son centenaire, du mai au 6 octobre 2013.Pa ge 4w w w.inve st-in-ba va ria.comSalons et événementsImage SourcesP. 1: © http://www.thinkstockphotos.deP. 2: © ZF ServicesP. 3: © DPDP. 4: © http://commons.wikimedia.org (Daniel71953)EditeurInvest in Bavaria – The Business Promotion Agency of the Bavarian Ministry ofEconomic Affairs, Infrastructure, Transport and Technology and Bayern International.Widenmayerstr. 3480538 Munich | GermanyTel.: +49 89 24210-7500welcome@invest-in-bavaria.comBusiness BavariaCoordination: Alexandra SchmidhuberEditorial Department: www.textbau.comTranslation: www.translate-me.infoArt Direction | Web: Alex PodolayL‘art tout près, le regard au loinBavaria in your briefcaseA l’âge de 23 ans, Tilman Riemenschneider rejoint la guilde de Saint Luc de Wurtz-bourg en tant que sculpteur. C’est dans la capitale franconienne qu’il a posé la pre-mière pierre de sa future réputation mondiale. Le wurtzbourgeois de cœur, morten 1531, est aujourd’hui reconnu comme un des sculpteurs sur pierre et sur bois lesplus importants de la période transitoire entre la fin du gothique et la renaissance.Le musée de la Franconie du Main à Wurtzbourg accueille la plus grande collec-tion de Riemenschneider avec 81 œuvres. Chaque année, près de 80 000 visiteursaffluent à cette importante collection d’art. Depuis 1947, le musée est installé lesmurs de la citadelle de Marienberg et surplombe de manière pittoresque la ville etla vallée du Main. Au-delà des vignes, les visiteurs du musée admire la vieille villeuniversitaire avec ces dômes, tours et ponts romantiques.Le musée de Franconie du Main a été ouvert par le prince régent Luitpold le 17 mai1913 sous le nom de « Fränkisches Luitpoldmuseum ». « 100 ans - 100 jours », c’estle slogan sous lequel le musée a préparé un riche programme multimédia diversifiépour son jubilé, qui place au centre l’importance culturelle de Wurtzbourg et de laBasse-Franconie. Du 18 mai au 6 octobre, l’exposition temporaire intitulée « AnsWerk », guide les visiteurs au plus près des différents objets qui racontent deshistoires captivantes sur l’art, grâce à de nouvelles formes de présentation sur 20îles au trésor.Riemenschneider a connu la vue impressionnante de la citadelle de Marienberg.Il n’a certainement pas dû apprécier. Le sculpteur était engagé politiquement etaprès la répression de la révolte paysanne en 1525, il a été envoyé au cachot quel-ques mois dans la citadelle avec nombre des chefs de la rébellion du prince-évêque.http://en.wikipedia.org/wiki/Tilman_Riemenschneiderwww.mainfraenkisches-museum.de/englisch/start.htmwww.wuerzburg.de/en/visitors/must-sees/22689.Festung_Marienberg_Fortress_Marienberg.html… à MunichIntersolar 201319. – 21.06.2013Salon professionnel international etcongrès sur les technologies solaires ainsique les nouveaux produits et services duphotovoltaïque, des techniques de pro-ductions PV et du solaire thermique.www.intersolar.de/en/intersolar.html… à AugsburgKSS Messe 201305. – 06.06.2013Produits et services autour des thèmesrelatifs à l‘utilisation et aux technolo-gies des lubrifiants réfrigérants.www.kss-messe.de… à NurembergPCIM Europe 201314. – 16.05.2013Salon professionnel international et con-férence sur l‘électronique de puissance,les techniques d‘entraînement intelligen-tes et le Power Quality.www.mesago.de/en/PCIM/home.htm… de et avec Invest in BavariaInvest in Bavaria à la manifestation« Réussir en Basse-Bavière« Utiliser les opportunités - concrétiser les idées »le 06.06.13 à Deggendorf | BavièreInvest in Bavaria à la manifestation« Réussir en Haute-Franconie« Utiliser les opportunités - concrétiser les idées »le 27.06.13 à Schlüsselfeld| Bavière   Votre interlocutrice pour ces deux événements :Madame Verena SattlerTél.: +49 89 24210-7514vlr@invest-in-bavaria.comSelf-portrait Tilman Riemenschneider