Your SlideShare is downloading. ×
CMC chapitre 5 réduit
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

CMC chapitre 5 réduit

322
views

Published on

CMC Chapitre 5 réduit

CMC Chapitre 5 réduit

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
322
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Chapitre 5 Dans ce chapitre nous allons ètudier: - Les greffes - Les cellules souches - Les bébé-médicaments - La reproduction humaine - La clonation
  • 2. Les greffes En médecine, une greffe ou transplantation est une opération chirurgicale consistant à remplacer un organe malade par un organe sain, appelé « greffon » ou « transplant » et provenant d'un donneur.
  • 3. Pour quoi les greffes? - Lorsque un organe ne fonctione pas bien... sauf pour le cerveau et pour les tissus nerveux - Lorsqu'il y a des graves brûlures et qu'elles affectent à des zones étendues de la peau
  • 4. Quelles sont les principales organes qui sont greffés?
  • 5. De la misma forma que en una transfusión de sangre el donante y el receptor necesitan ser compatibles en el grupo sanguíneo del Sistema ABO, en un trasplante de órganos o de médula ósea, ambos necesitanser compatibles en el Sistema HLA, o de Antígenos Leucocitarios Humanos (sigla en inglés: HLA). Un receptor y un donante deben ser HLA compatibles
  • 6. ¿Qué es el Sistema HLA? Los Antígenos Leucocitarios Humanos – HLA, son moléculas que se encuentranen los glóbulos blancos (o leucocitos) de la sangre y en la superficiede casi todas las células de los tejidos de un individuo. Cumplen con la función de reconocer lo propio y lo ajeno y aseguran la respuesta inmune, capaz de defender al organismo de algunos agentes extraños que generan infecciones. Constituyen un Sistema también denominado de Histocompatibilidad (de histo = tejido)
  • 7. Le système HLA a été découvert en 1958 par le Pr. Jean Dausset. Cette découverte majeure permet aujourd’hui de connaître la compatibilité entre donneur et receveur pour une greffe d’organe. Lorsqu’on attribue un greffon à un malade, on veille systématiquement à ce que les groupes sanguins du donneur et du receveur soient compatibles. En revanche, il est quasiment impossible de trouver, parmi les donneurs, une personne rigoureusement identique au receveur pour l’identité HLA.
  • 8. L’introduction dans l’organisme d’un organe qui n’a pas le même système HLA est immédiatement perçue comme une agression. Il déclenche une réaction de type immunitaire, comme s’il s’agissait d’un virus ennemi. C’est le phénomène de rejet. Le rejet est un risque permanent, il doit être contré par des médicaments durant toute la vie de la personne greffée: Ces sont les médicaments immunosuppresseurs
  • 9. Le rejet est prévenu et combattu en bloquant partiellement le fonctionnement du système de défense immunitaire. Les traitements immunosuppresseurs ont de nombreux effets indésirables. Ils ont l’inconvénient de rendre l’organisme plus vulnérable aux maladies infectieuses (virales, bactériennes, fongiques) et aux tumeurs cancéreuses. Chaque personne greffée dois désormais avoir un suivi médical à vie.
  • 10. Pour que des greffes aient le plus de chance d’aboutir, il faut que le donneur et le receveur soient le plus compatible possible, c’est-àdire que leurs cellules soient de type proche, et rien n’est plus proche que deux frères et soeurs.
  • 11. Types de greffe ● ● ● ● Autogreffe : le greffon appartient au receveur. Il s'agit essentiellement de tissus ou de cellules. Isogreffe : le greffon appartient au vrai jumeau du receveur. Allogreffe : le donneur et le receveur appartiennent à la même espèce. C'est le cas le plus fréquent. Xénogreffe : le donneur est d'une espèce différente mais proche génétiquement du receveur.
  • 12. Groupe sanguin: qui peut donner à qui? D’après ce schéma, nous pouvons en déduire que “O” ne peut recevoir que de lui-même alors qu’il est donneur universel. Chaque groupe sanguin peut recevoir de lui-même ou de “O”, et “AB” peut recevoir de tous.
  • 13. Le sang : transfusion Donneur universel Receveur universel
  • 14. LES LIMITES DES GREFFES - IL EST IMPOSSIBLE GREFFER CERTAINES ORGANES, COMME LE CERVEAU OU LES TISSUS NERVEUX - IL DEVIENT DIFFICILE DISPONER DES ORGANES - LE REJECT DE GREFFONS l'ADMINISTRATION DE MEDICAMENTS INMUNOSUPPRESSEURS TOUTE LA VIE AUJOURD`HUI DES NOUVELLES THÉRAPIES SE DÉVELOPPENT: LES CELLULES SOUCHES
  • 15. LES CELLULES SOUCHES Les cellules souches ont deux propriétés principales 1- l’autorenouvellement (elles se multiplient en donnant de nouvelles cellules souches) et 2 - la différenciation (selon certaines conditions de milieu, elles produisent des cellules spécialisées, par exemple de foie, de pancréas, de peau, de muscle, etc.).
  • 16. Les cellules souches
  • 17. Cellules souches totipotentes: Elles peuvent donner naissance à un organisme entier. Cellules souches multipotentes: Cellules spécialisées dans un genre tissulaire Cellules souches pluripotentes: Elles peuvent donner tout type cellulaire.
  • 18. LES CELLULES SOUCHES On les trouve dans l’embryon, le fœtus, le sang de cordon et divers tissus de l’individu après sa naissance. Mais les cellules souches dites adultes (c’est-à-dire de l’individu après sa naissance) ont un moindre potentiel de renouvellement et de différenciation que les cellules souches embryonnaires, dites "totipotentes" . En 2007, la recherche a franchi un nouveau pas en produisant une cellule souche pluripotente à partir d’une cellule adulte (cellules iPS: induced Pluripotent Stem), par manipulation génétique (Prix Nobel, 2012).
  • 19. Choisir la bonne réponse: ● Elles peuvent donner organisme entier. naissance a) Cellules souches pluripotentes b) Cellules souches multipotentes c) Cellules souches totipotentes à un
  • 20. Choisir la bonne réponse (II): ● Cellules spécialisées dans un genre tissulaire. a) Cellules souches pluripotentes b) Cellules souches multipotentes c) Cellules souches totipotentes
  • 21. I/ LES PROGRES GENETIQUES ET LA LOI: Les bébé-médicaments ou “bébé du double espoir”
  • 22. Les problèmes éthiques que pose le « bébémédicament » engendrent un débat au sein de la communauté responsable de la bioéthique] Aujourd’hui, les progrès génétiques permettent de sélectionner les embryons capables de « réparer » un enfant malade à partir de certaines cellules d’un frère ou d’une sœur. Peut-on permettre à des parents de faire un bébé pour en sauver un autre ?
  • 23. «Un bébé-médicament est un enfant conçu dans le but de sauver un frère ou une sœur aîné(e) souffrant d’une maladie». Une des raisons de sa naissance serait la guérison de son frère (soeur) compatibilités génétiques. aîné grâce aux
  • 24. Dans le cas des bébé-médicaments : - l’intervention médicale se limite à une fécondation in vitro; -Un diagnostic préimplantatoire; -Une insémination artificielle.
  • 25. FÉCONDATION ET DÉVELOPPEMENT EMBRYONNAIRE
  • 26. L’appareil génital de la femme Trompe de Fallope = oviducte ovaire Pavillon de la trompe Paroi de l’utérus Col utérin vagin Vulve et orifice génital
  • 27. Les hormones féminines et le cycle menstruel Les hormones sexuelles féminines sont de deux types: - les estrogènes (estradiol, estrone et estriol) et - la progestérone. Elles sont sécrétées par les ovaires selon un cycle, dont les règles sont la manifestation. Durant le cycle, l'activité des ovaires est contrôlée par deux hormones produites par le cerveau: A- l'hormone folliculostimulante (FSH) et B- l'hormone lutéinisant (LH)
  • 28. CERVEAU FH et FSH OVAIRES ESTROGÈNES et PROGESTÉRONE organes féminins, la voix, les tissu adipeux Elle permet l'implantation de l'œuf dans l'utérus et participe au bon déroulement de la grossesse.
  • 29. Les cycles féminins et les règles
  • 30. L'ovulation Expulsion d'un ovule: libéré dans la trompe, l'ovule peut survivre environ 24 heures avant d'être fécondé.
  • 31. SPERMATOZOÏDES NORMAUX ET ANORMAUX Pour être fécondant, le sperme doit contenir au moins 5 millions de spermatozoïdes par mL et en doit pas contenir plus de 30% de spermatozoïdes anormaux (deux têtes, deux flagelles...). La durée de vie des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femme est de 3-6 jours.
  • 32. La fécondation C’est la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde La taille de l’ovule est beaucoup plus importante que celle d’un spermatozoïde. Sa durée de vie après l’ovulation est de 24 heures maxime. Les spermatozoïdes sont libérés au moment de l’éjaculation pendant l’acte sexuel. Ils sont mobiles grâce à un flagelle. Durée de vie : 3 à 6 jours.
  • 33. De l’œuf fécondé à la nidation L’œuf se divise et descend le long de l’oviducte. Il s’implante dans la paroi de l’utérus au bout d’une semaine. Les menstruations n’ont pas lieu. ampoule de la trompe de Fallope ovule fécondé pavillon ovule animation reproduction.exe
  • 34. Échographie Au cours d’une grossesse, elle permet d’étudier la vitalité et le développement du fœtus, de dépister des anomalies ou encore de déterminer le sexe de l’enfant. Nathan
  • 35. Types d'échographies (2d ou 3d)
  • 36. L’amniocentèse
  • 37. L’amniocentèse
  • 38. Le développement fœtal • Durée de la gestation: – 9 mois (38 – 40 semaines) – 3 trimestres (1er, 2ème, 3ème) – 2 périodes (embryonnaire et fœtale) • Période embryonnaire = période allant de la fécondation (jour 1) à la fin de la 8ème semaine de grossesse. Au cours d'elle s'édifient les principaux organes • Période fœtale = période allant de la neuvième semaine à la naissance. Correspond à une phase de croissance accélérée au cours de laquelle les organes déjà formés se développent.
  • 39. Embryon de 4 semaines.Son cœur bat. Au cours du 1°mois, le cœur commence à battre et le système nerveux se forme. Les membres apparaissent. La taille moyenne est de 5 mm. Le poids moyen est inférieure à un gramme. Bordas
  • 40. 2mois Le nez et la bouche se dessinent. Le cerveau se développe à raison de 250 000 cellules par minutes. Les muscles commencent à fonctionner. Bien qu’encore immatures, tous les organes vitaux sont formés. Taille moyenne : 3 cm. Poids moyen : 10 g Les organes sont en place. L’embryon devient fœtus. Bordas
  • 41. Fœtus de 3 mois. Il commence à bouger. On peut entendre son cœur battre. Fœtus 3 mois 8 cm 40 g Didier
  • 42. La mère sent le fœtus bouger. La tête grossit, le visage devient humain. 4mois1/2 Didier
  • 43. 5ème mois. Le fœtus suce son pouce, il est animé par différents reflexes. Les os durcissent La taille moyenne est de 35 cm. Le poids moyen est de 1,1 kg. photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
  • 44. Échographie d’un fœtus de 6/7 mois Il perçoit les sons. Il se retourne. Son cerveau se perfectionne, ses yeux s’ouvrent, il pourrait vivre hors de l’utérus Fœtus 6 mois 30 cm 900 g Bréal
  • 45. Complétons le tableau : événements le cœur bat mois 1er mois (21ème jour) le cœur est audible 3ème mois La mère le sent bouger 4ème mois la vie est possible hors de l’utérus 7ème mois

×