• Like
Intel D. LAFONTAINE et B. JEAN
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Intel D. LAFONTAINE et B. JEAN

  • 678 views
Published

Résultats et bilan critique d’une recherche partenariale pour la construction d’un …

Résultats et bilan critique d’une recherche partenariale pour la construction d’un
système d’information de gestion du développement durable des collectivités rurales
au Québec
Bruno JEAN et Danielle LAFONTAINE, Canada

Published in Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
678
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 1
  • 2. Propos introductifs et plan de la communication présentéeUne Conférence internationale centrée sur l’intelligence territoriale«!Penser le développement des territoires!» (Appel à propositions, LABMIT, 2010, nous soulignons) «!L’intelligence, la Communication et l’ingénierie territoriales pour penser ensemble le développement des territoires!» «!La gestion des territoires est un art…!» « recherches regroupées sous la désignation d’IT… dont l’objet est le développement durable et le sujet la communauté territoriale »« Il est acquis que l’avenir des territoires transite par une nécessaireappropriation de leurs enjeux par les communautés qui vivent dans cesterritoires et leur implication effective dans les processus décisionnels.L’ingénierie territoriale, qui propose un ensemble de pratiquespermettant cette appropriation et cette implication, se présente commeun domaine d’intervention complémentaire à l’intelligence territoriale » Importance des questions centrales de la Conférence!
  • 3. Buts et plan de la communicationPrésenter et discuter les grandes orientations et certains résultats d’une expérience d’intelligence territoriale collective («!ouverte!», cf Innovation ouverte intégrant les usagers, co-construction de connaissances) menée au Québec entre 2007 et 2009 – celle-ci ayant débuté peu après une première recherche évaluative sur la mise en œuvre de la Politique nationale de la ruralité (ou PNR 2001-2006) à laquelle l’expérience reste reliée;-  Cette expérience (ayant des prolongements) a reposée sur la réflexion et l’action conjointe de multiples partenaires (agents de développement, gestionnaires publiques, chercheurs) impliqués dans toutes ses étapes;-  Elle a permis la co-construction d’un système d’information appropriable pour penser le développement de territoires (+ effectuer des suivis, un monitorage), ces territoires étant considérés comme des «!communautés territoriales!» (CT) et dont la durabilité importe (IT…pour Territoires intelligents TI…avec TIC!) Tant par son objet (DD) et que son sujet (CT): une expérience d’IT et une pratique d’ingénierie territoriale …
  • 4. L’ expérience d’IT discutée ici estdésignée par les termes « SITE-RUR »(cf Système intégré d’informationsterritoriales)Rapport* 2010, 186 p., intégral, disponible site internet du CRDThttp://crdt.uqar.qc.ca/, voir « PUBLICATIONS---Études et rapports »Rapport: Danielle Lafontaine et Bruno Jean, avec la coll. Vers unsystème intégré d informations territoriales pour lesuivi et l évaluation du développement rural durableÉlaboration dun mécanisme de suivi et dévaluation des pactes ruraux -projet pilote Est du Québec (MRC de Bonaventure, La Matapédia, La Mitis,Matane et Rivière-du-Loup).+ Site internet créé pour rendre recherche et outilsdisponibles en ligne: www.site-rur.org (documents,powerpoint, etc)
  • 5. SITE-RUR : Étapes et résultats intermédiaires et finaux10/2007 -- » Vers élaboration d’un projet-pilote; projet-pilote 20072008 -- » Lancement des travaux (mars) et 5 rencontres de travail Retour Pacte 1 (2001-2006) Rapports d’évaluation (2007) Plans de travail 2007-11 Retour Évaluations Pacte 1 (FQRSC et autres); PNR 2 et Pacte rural 2 Vers des outils de suivi et d’évaluation « utiles, utilisables, utilisés »; Revue Littérature---- Vers Dimensions (4) et sous-dimensions (10); ébauche d’indicateurs2009 -- » Poursuite des travaux et 4 rencontres de travail Dimensions et sous-dimensions révisées + Vers Indicateurs (72) + Vers Outil de cueillette de données (Questionnaire) + Conception d’une procédure Test Outil dans des Municipalités des 5 MRC + Vers Tableau de Bord (graphique; Fiches)03/2010 -- » Poursuite et finalisation des travaux et 2 rencontres de travail Outil de collecte + indicateurs, sous-dimensions et dimensions finalisés Fiches et Tableau de bord finalisés; Rapport, Powerpoint de transfert et diffusion 5 Vers Prototype de plateforme en ligne sur Internet!
  • 6. SITE-RUR un Système d Informations Territoriales pour le développement rural durable des communautés « utile, utilisable et utilisé » - Extrait Rapport 2010Une architecture soutenue par une perspective« développement territorial durable » 6
  • 7. Une expérience rattachée à une perspective DT/DTD explicitée (cf « ancrage théorique »)Prenant appui sur les travaux d’ensemble de chercheursrassemblés autour de courants « hétérodoxes »… • Développement endogène (Friedmann, 1985), territorial/territorialisé, humain (Sen, 1990), durable (Sach, 1972)…(bases relevant d’une ontologie centrée sur les acteurs humains réflexifs capables d’agir - actionnalismes) – sociologie, géographie, économie; sciences régionales –  « nouveau paradigme hétérodoxe dans les sciences régionales » (Storper, 1997) Lafontaine 1995, 2005, Jean 1997, 2005 7
  • 8. 8
  • 9. Un « modèle causal » du DTD(2005-2007), repris et « revisité »!. • Pour creuser (expliciter, « tester », discuter) les bases théoriques et méthodologiques du DTD (Développement territorial durable) • Expliciter une conceptualisation et son opérationnalisation possible • Intégrer plusieurs dimensions dans un modèle (« causal ») dynamique de synthèse ( « multidimensionnalité du développement ») + question de « l’innovation » • Approche intégrée des problèmes de production, répartition, régulation, signification, ancrage bio-physique tel qu’ils ne peuvent être traités que via l’action d’agents/acteurs reliés et coordonnés à de multiples échelles! • Attention portée aux acteurs (réflexifs-intentionnels) et à leurs « projets », certains « innovants », à leurs actions et aux effets de celles-ci sur la matière, aux formes des systèmes d’action et cadres sociétaux (+ systèmes de régulation/institutionnels), aux usages de « capitaux/ressources pour produire, changer, donner sens, réguler! 9
  • 10. Un outil de cueillette de données (31/03/10) mis au point, testé, retouché+ une procédure (agent rural / élu ou gestionnaire mun) •  Questionnaire (8 p.) •  Mis en application dans les 5 MRC •  Dans un échantillon raisonné de 10 municipalité (à caractéristiques différenciées)
  • 11. L outil de cueillette de données•  Questionnaire 8 pages (ici pages 1-4 ): –  Dimensions brièvement expliquées; questions de fait (quelle est!existe-t- il!) à cocher (O/N, NSP ou nombre); encadrés pour ajouter des indicateurs (« précisez lesquels »); « Suggestion: faire la liste des! » •  Données provenant de sources gouv., de la municipalité ou de compilations faites par agent/resp.mun (listes)•  Résultats du test: intérêt, rapidité et facilité relative d’application, bonification (fond et forme)
  • 12. Traiter et présenter les données: sur un Tableau de bord Pourquoi? (ci-bas première version nov 2009)•  (Vision, analyse) Pour ne pas perdre de vue l ensemble des dimensions du développement rural durable (dont éléments ou leviers sur lesquels on peut agir) MAIS POUVOIR ALLER DU GLOBAL AUX VUES DÉTAILLÉES ET VICE ET VERSA!(POUVOIR APPELER DES DONNÉES DEPUIS LE TABLEAU DE BORD)•  (Vision, analyse, prospection) Pour envisager des liens entre dimensions•  (Pilotage) Pour soutenir un pilotage d ensemble•  (Pilotage) Pour soutenir des prises de décisions,•  (Pilotage) Pour soutenir et cibler des choix ou stratégies d action•  (Pilotage) Pour déterminer des points d intervention, sélectionner des objectifs
  • 13. Tableau de bord 31 Mars 2010 13
  • 14. Tableau de bord: ses Fiches de codification des données (31/03/10) – pages suivantes: exemple de fiches «!capitaux!» ici seulement présentées-  Ensemble intégré de Fiches-  Sur chacune des fiches, on retrouve: - la mention des dimensions et sous-dimensions auxquelles les indicateurs sont rattachés - les types de mesure de ces indicateurs - les cotes et modes d agrégation au Tableau de bord + Des exemples fictifs de réponses ont également été ajoutés ainsi que des exemples fictifs de résultats
  • 15. 15
  • 16. 16
  • 17. Un Système d Informations Territoriales (ou SITe) pour le développement rural durable des communautés « utile, utilisable et utilisé »Vers une plateforme(envisager des spécificités, certaines techniques) - Quels buts, Quelles fonctionnalités? - Informatiser et mettre à jour les informations et les outils intégrés; rendre accessibles certains résultats (Explorations)
  • 18. Site-rur.org: un site, desexpériementations qui se poursuivent 18
  • 19. SITE-RUR: retour réflexif critiquesur une Expérience d’IT et l’ingénierie territoriale (centrée « communautés territoriales durables » commeecosystème sociétal – convergence avec idée de « Territoiresintelligents » (Intelligence collective)Une expérience d’IT spécifique (plusieurs caractéristiques,nombreux choix) menée dans la foulée d’une rechercheévaluative antérieure (2003-2007) ayant portée sur unepolitique publique de première génération
  • 20. •  Dans le cas de SITE-RUR, l’expérience d’IT combine et intègre dans une même démarche : –  une conceptualisation explicitée et théoriquement fondée du développement territorial durable –  des préoccupations et solutions (conceptuelles et procédurales) concernant la collecte de données territorialisées (à l échelle des municipalités locales) –  des outils reposant sur cette conceptualisation et théorisation et intégrant leur opérationnalisation (concepts reliés à des données), tel que ceux-ci permettent de représenter un ensemble de phénomènes dynamiques reliés dont on peut repérer les variations dans le temps (analyses longitudinales) et pour communautés territoriales spécifiques. 20
  • 21. •  Dans le cas de SITE-RUR, cette expérience d’IT et d’ingénierie T n’a pu être réalisée… et ne pourrait déboucher sur une expérimentation encore plus poussée des « outils » qui en émanent … –  Qu’avec le concours actif (« appropriation ») d’acteurs diversement mais « réellement » impliqués dans la mise en oeuvre, le suivi et l’évaluation d’une politique publique (PNR 2), des acteurs provenant d’organisations diverses (échelles et domaines) et détenant des connaissances diverses (agents, gestionnaires, élus, chercheurs) –  …cette expérimentation (et usages) plus poussée sera susceptible d’avoir des effets sur la conceptualisation (et théorisation!) soutenant les « outils » qui la caractérisent –  Cette expérience d’IT interroge les processus de construction des connaissances, forçant leur « mise à plat » (explicitation) nécessaire à leur appropriation 21
  • 22. Expérience d’IT…•  Nous paraît en phase avec un ensemble de phénomènes interreliés qui caractérisent notre temps (montée des préoccupations territoriales, politiques publiques territorialisées, décentralisation, action publique visant un développement souhaité « durable », exigences d’évaluation)•  La compréhension de ces phénomènes, plusieurs émergents, et de leurs effets en cours, si elle nécessite des observations de « terrains » multiples (plusieurs collectivités, régions, pays), ne peut non plus se passer de cadres conceptuels, théoriques et méthodologiques permettant de rendre compte des divers aspects et effets avérés ou possibles de ces changements, et de tenter de les penser ensemble… 22
  • 23. Notre expérience d’IT…•  Mets en lumière les défis tant organisationnels que scientifiques liés à la conception, à l’expérimentation et la mise en oeuvre d instruments (« Outils ») de suivi et d’évaluation des actions territorialisées poursuivies (par des acteurs publics et privés, des autorités publiques) pour soutenir le développement durable des communautés et améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes•  Indique l’intérêt de la création de « passerelles » entre des organisations (d’échelles et domaines multiples) et entre des champs de connaissances (multiples), celles-ci pouvant prendre la forme de conceptualisations hybrides partagées, d’organisations virtuelles 23
  • 24. SITE-RUR: retour réflexif critique sur une expérience d’IT et l’ingénierie territoriale D’autres questions relatives aux connaissances... - À la « combinaison » de connaissances détenues par différents partenaires: quelles connaissances, quelle « combinaisons »*, quels partenaires? (+ qui paye ou alloue des ressources!)? •  Hybridation (de notions et concepts); - À l ancrage de certaines de ces connaissances dans des théories: quelles connaissances reliées à quelles théories? Des conceptualisations ad-hoc a-théoriques? -  au test des connaissances produites (du point de vue de leur pertinence, validité, valeur): quels critères de validité? Quelles conditions de « test »?
  • 25. Importance de soutenir des expériences/ expérimentations d’Intelligence Territoriale (IT) en contextes territoriaux variés et d’échanger ensemble à propos de ces expérimentations (fondements, limites, difficultés, apports…)Importance de continuer à penser et à mettre en place des systèmes territoriaux ruraux et urbains durables MERCI de votre attention!