Your SlideShare is downloading. ×
Diaporama de présentation du projet "Trame des milieux ouverts herbacés du Massif central"
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Diaporama de présentation du projet "Trame des milieux ouverts herbacés du Massif central"

1,984
views

Published on

Diaporama présenté lors de la conférence de lancement du projet "Trame des milieux ouverts herbacés" porté par IPAMAC (Parcs du Massif central) le 17 janvier 2012 à Clemront-Ferrand en partenraiat …

Diaporama présenté lors de la conférence de lancement du projet "Trame des milieux ouverts herbacés" porté par IPAMAC (Parcs du Massif central) le 17 janvier 2012 à Clemront-Ferrand en partenraiat avec les Conservatoires (pour en savoir plus consulter le site www.trame-ecologique-massif-central.com)

Published in: Entertainment & Humor

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,984
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Projet « Maintien de la biodiversité des territoires ruraux du Massif central à travers: la préservation de la qualité et la fonctionnalité des milieux ouverts herbacés » Conférence de lancement 17 janvier 2012 Aubière
  • 2. Genèse du projet Identification d’une trame écologique (réservoirs de biodiversité et corridors écologiques) à léchelle du Massif central Projet IPAMAC 2008-2011 Comité de pilotage regroupant notamment CBN et CEN 4 constats partagés :  questionnement méthodologique et caractère opérationnel du travail à l’échelle locale dans le cadre de l’application des SRCE  enjeux interrégionaux dont importance de la trame des milieux ouverts agropastoraux  importance de la gestion agricole et prise de conscience des enjeux biodiversité  intérêt du travail inter réseau à léchelle Massif central ==> poursuivre et renforcer le travail en inter réseau à léchelle Massif central Préservation de la qualité et de la Prise en compte de la trame verte et fonctionnalité des milieux ouverts bleue dans l’aménagement local du2 herbacés territoire
  • 3. Enjeux  Lutter contre l’artificialisation des prairies et la perte de la biodiversité emblématique du Massif central  Favoriser la production d’un fourrage de qualité et valoriser les productions agricoles de qualité identitaires des différents terroirs du Massif central  Réaffirmer la place des surfaces herbacées et l’importance du maintien de leur diversité dans les politiques territoriales et agricoles3
  • 4. Objectifs  Mieux connaître la trame herbacée  Préciser les interactions entre pratiques agro-pastorales et biodiversité,  Evaluer la pertinence des outils de gestion existants (contrats agri- environnementaux) et proposer des adaptations  Inscrire de manière appropriée d’éventuelles évolutions de ces pratiques dans les systèmes d’exploitation  Participer activement à l’information, voire à la formation, des exploitants agricoles qui gèrent ces milieux agro-pastoraux4
  • 5. Un programme multi-partenairesMaîtres d’ouvrage:Autres partenaires associés:Partenaires financiers:
  • 6. Un projet en 3 volets  Volet «connaissance » • Cartographie fine de la trame agropastorale • Evaluation de l’état de conservation des systèmes herbacés Partenariats: Conservatoire botanique de Midi-Pyrénées, université de Saint-Etienne, Parcs, Conservatoires d’espaces naturels et organisations agricoles  Volet « gestion et de restauration de la trame agropastorale » sur 6 sites pilotes Partenariats: Parcs, autres collectivités locales, associations locales, exploitants agricoles, etc.  Volet « Coordination, animation, capitalisation et transfert » Partenariats: Parcs, CEN, CBN, SIDAM, pôle fromager AOP Massif central et autres organisations agricoles, instituts de recherche, etc.6
  • 7. Moyen financiers  Phase 1 (2011-2013): 1 460 000€ 150 000 € Cartographie fine 340 000 € Evaluation de létat de conservation Gestion/restauration 270 000 € 700 000 € Coordination globale  Phase 2 (2013-2015): finalisation opérations de restauration et suivis, bilan, valorisation et transfert des acquis du programme (non budgété pour l’instant)7
  • 8. Coordination globale du projet Maître d’ouvrage: IPAMAC
  • 9. Coordination globale du projet IPAMAC assure:  Coordination globale et gouvernance du projet (organisation et animation de différentes instances de gouvernance, convention cadre de partenariat, etc.)  Veille informative, synthèse et valorisation des initiatives existantes  Partage et restitution des avancées du programme (organisation séminaires, plateforme de ressources et d’échanges internet, élaboration/diffusion docs de communication, etc.)  Participation au « pôle herbe Massif central » animé SIDAM  Valorisation et transfert des acquis du programme (documents de synthèse, guides techniques, formations, etc.) www.trame-ecologique-massif-central.com9
  • 10. Instances de gouvernance Groupes de travailComité de suivi technique thématiques Comités de pilotagesQuestionnements, validation et Cadrage méthodologique, locaux par sites pilotes orientations techniques propositions techniques Composition: Composition variable: IPAMAC + 10 PNR + 2 CBN + 4 CEN Composition variable PNR, CEN, CBN SIDAM, CDA et CRA, Pôle AOP Thématiques/axe: CDA, OPA, agriculteurs DATAR, 6 Régions + 6 DREAL -carto affinée collectivités locales, etc. CG Ardèche -état de conservation ISTHME et autres scientifiques -sites pilotes gestion/restauration Fréquence variable 2 réunions/an -actions transversales IPAMAC Fréquence variable + si besoin: Comité de direction Pilotage, coordination globale du projet, gestion des éventuels conflits et difficultés rencontrées Composition10 Directeurs IPAMAC, référent Parc, CBNMC, 4 CEN et PNR Monts d’Ardèche
  • 11. Trame écologique agropastorale du Massif central :de l’approche cartographique globale par grands types de milieux à une approche cartographique affinée des végétations agropastorales Maître d’ouvrage: Conservatoire botanique national du Massif central
  • 12. Trame écologique agropastorale du Massif central : contexte et objectifs  Poursuite et affinage du travail d’ensemble réalisé sur la Trame écologique du Massif central  Spécifique aux milieux herbacés (sous-trame agropastorale) : enjeu essentiel pour le Massif central  Un constat partagé : la perte massive et rapide de la biodiversité des prairies et des pelouses en zone de moyenne montagne  Contribution au volet méthodologique du programme national CARHAB (cartographie de la végétation de la France 2011-2018) Apporter des éléments de réponse concrets permettant de mesurer, de localiser et de suivre la biodiversité des milieux herbacés Partager les connaissances avec les partenaires gestionnaires d’espaces naturels et agricoles et créer des outils d’aide aux politiques d’environnement de développement durable, d’aménagement du territoire et d’agriculture Tester une méthodologie en perspective de l’appliquer à l’ensemble du Massif12 central et emboitée à la réflexion en cours à l’échelle nationale
  • 13. Trame écologique agropastorale du Massif central : partenaires CBNMC ISTHMECARHABMEDDTL IPAMAC FCBN IGN-IFN IRSTEA CBNPMPMontpellier IRSTEAGrenoble PNRVA PNRLF PNRGC
  • 14. Trame écologique agropastorale du Massif central : méthodologie (1/3) 3 territoires ateliers  Représentatifs des 3 grandes entités géologiques du Massif central : 1- secteur cristallin (Monts du Forez); 2- secteur volcanique (Sancy et Cézallier); 1 3- secteur calcaire (Causse Noir).  Illustrent la diversité écologique et la 2 diversité des pratiques agricoles (mutualisation avec les autres projets, si possible)  Superficie : 3 000 ha par territoire atelier (4 000 ha pour les Monts du Forez) 3 A l’intérieur : plusieurs zones tests couvrant 600 ha /territoire • Zones tests : élaboration de la méthode14 • Territoires ateliers : application test de la méthode
  • 15. Trame écologique agropastorale du Massif central : méthodologie (2/3) Cartographie fine de la végétation « terrain » CBNMC et CBNPMP  Approche phytosociologique, structurale et fonctionnelle à différentes échelles du couvert végétal.  Approche des traits physionomiques pertinents pour la télédétection.  Cartographie typologique, structurale et fonctionnelle de la végétation des zones tests. Analyses comparatives images aériennes et spatiales à 3 échelles et résolutions (10, 80 et 250 cm) ISTHME  Couverture orthophotographique 3D à Haute Résolution (10 cm) (vraies couleurs, infrarouge couleur).  Couverture satellitaire Très Haute Résolution (50-80 cm).  Couverture satellitaire Haute Résolution (250 cm, Images SPOT).15
  • 16. Trame écologique agropastorale du Massif central : méthodologie (3/3) Comparatif des approches et choix d’une méthodologie Mise en évidence du potentiel de télédétection de la végétation par analysedes écarts entre la cartographie de terrain et la cartographie à partir des images enfonction de l’échelle et de la résolution. Développement d’une méthodologie modulaire de cartographie affinée etreproductible de la végétation herbacée. Comparatif coût / pertinence des échelles en fonction de l’objectif de lacartographie. Choix d’une échelle de cartographie pertinente pour les territoires ateliers. Cartographie de la trame écologique agropastorale sur l’ensemble des territoires ateliers à partir des images acquises et selon la méthode développée
  • 17. Trame écologique agropastorale du Massif central : calendrier prévisionnel Phase 1 : Phase 3 : Phase 5 : Choix des Analyse des images Tests cartographiques territoires aériennes et de la méthode sur les ateliers et des spatiales (ISTHME) territoires ateliers zones tests (terrain : CBNMC et Commande et prises de CBNPMP) vue des images RENDU EN 2013 2011 2012 2013Élaboration de la méthodologie Phase 2 : Phase 4 : Phase 6: Cartographie fine Élaboration d’une Ajustements et des végétations des méthode de validation de la zones tests (terrain : cartographie des méthode CBNMC et CBNPMP) végétations Rapport final (ISTHME, CBNMC et (ISTHME, CBNMC et CBNPMP) CBNPMP)
  • 18. Observatoire de l’état de conservation dessystèmes herbacés du Massif central en lien avec les activités agricoles Maître d’ouvrage: Conservatoire botanique national du Massif central
  • 19. Observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés du Massif central : contexte et objectifs  Un constat : une connaissance typologique en progrès, mais un manque d’outils de caractérisation et d’évaluation de l’état de conservation des milieux herbacés.  Complémentarité entre les projets de cartographie et d’observatoire de la trame agropastorale (perspective ultérieure de cartographie de l’état de conservation).  Intérêt croissant pour les approches croisées entre agronomie et biodiversité : des travaux existants sur le lien entre végétations prairiales et pratiques agricoles, mais privilégiant l’entrée agronomique et les milieux productifs d’un point de vue agricole.  Lien avec la méthodologie nationale d’évaluation de l’état de conservation des habitats agropastoraux dans le cadre du rapportage européen Natura 2000. Analyser l’état de conservation de la végétation dans un cadre typologique, paysager, structural et fonctionnel, en lien avec les pratiques agricoles. Définir et tester une méthode de diagnostic de l’état de conservation des milieux herbacés basée sur des indicateurs simples à différentes échelles. Produire des outils et des méthodes de diagnostic généralisables à l’ensemble du Massif central dans la perspective d’un « observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés ». Traiter l’approche ‘ressource biodiversité’ dans l’optique d’une complémentarité avec19 celle de ‘ressource fourragère’.
  • 20. Observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés du Massif central : méthodologie (1/3) 5 territoires ateliers (élaboration et test de la méthode)  Ciblent des territoires où existent des objectifs de maintien de la biodiversité en lien avec la qualité de la production agricole : 1- PNR Causses du Quercy 2 4 (IGP Agneaux du Quercy) 2- PNR Millevaches en Limousin 3 (IGP Agneau du Limousin, etc.) 3- PNR Volcans dAuvergne 5 (AOP Saint-Nectaire) 4- PNR Pilat 1 (AOC Rigotte de Condrieu) 5- PNR Monts dArdèche (AOP Fin gras du Mézenc) + 6 sites pilotes CEN (application de la méthode) : Plateau de l’Aubrac, Hautes Chaumes du Forez, Haut Lignon, Haute Semène, Monts d’Ardèche et Plateau ardéchois.20
  • 21. Observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés du Massif central : méthodologie (2/3) L’état de conservation de la trame agropastorale ?  Échelles des problématiques : biodiversité, territoire, texture/structure/fonctionnement.  Synthèse bibliographique et échelles abordées.  Objectifs et hypothèses méthodologiques : optique multiscalaire de phytosociologie paysagère.21
  • 22. Observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés du Massif central : méthodologie (3/3) Caractérisation de la végétation et de ses états de conservation  Approche systémique, structurale et fonctionnelle des végétations, à différentes échelles.  Élaboration et mise en œuvre d’un protocole expérimental dans les territoires ateliers.  Connaissance du déterminisme agronomique et lien avec les pratiques agricoles . Partenariat avec la profession agricole et les gestionnaires d’espaces naturels  Choix des exploitations pilotes par territoire atelier.  Élaboration d’un questionnaire d’enquête agricole commun en fonction des besoins de connaissance du déterminisme agronomique. Synthèse, proposition et test d’indicateurs simples des états de conservation des milieux herbacés  Synthèse de l’état de conservation des milieux herbacés des exploitations pilotes.  Proposition d’indicateurs simples des états de conservation à différentes échelles.  Test des indicateurs sur les exploitations des territoires ateliers et les sites CEN..22
  • 23. Observatoire de l’état de conservation des milieux herbacés du Massif central : calendrier prévisionnel Phase 1 Phase 3 Phase 5 Phase 7 Organisation et Levés de terrain. Analyse des Restitution partenariat. Bilan données. auprès de la Synthèse méthodologique et Proposition profession bibliographique et besoins de d’indicateurs agricole et échelles des connaissance des multiscalaires de valorisation du problématiques. pratiques agricoles. l’état de programme. conservation. 2012 2013 Rendu : Fin 2013Financements obtenus fin Phase 2 Phase 4 Phase 6 octobre 2011 Choix des Élaboration et Tests des exploitations. réalisation de indicateurs Élaboration de la l’enquête agricole. Ajustements et méthodologie de validation de la caractérisation méthode. des états de conservation .23
  • 24. Gestion/restauration de la trame agropastorale Maîtres d’ouvrage: Conservatoires d’espaces naturels d’Auvergne, Languedoc- Roussillon, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes et PNR des Monts d’Ardèche
  • 25. Les 6 sites pilotes Principales productions identifiées : Prairies du Haut-Forez AOP : Fourme d’Ambert, Fourme de Montbrison, Bleu d’Auvergne…Prairies humides du haut bassin de la Semène Filière lait bio… Prairies du Plateau de l’Aubrac AOP : Laguiole, Cantal, Bleu d’Auvergne IGP : Fleur d’AubracLabel rouge : Bœuf fermier d’Aubrac...
  • 26. Les 6 sites pilotes Potentialités de gestion et de restauration identifiées par site : Prairies du Haut-Forez Reconquête de milieux prairiaux, et changement de pratiques agricoles … Prairies du Haut-Lignon Reconquête de milieux prairiaux, et de la ressource en eau…Prairies humides du haut bassin de la Semène Reconquête de milieux prairiaux, et de la ressource en eau… Prairies humides de Goudoulet Reconquête de milieux ouverts, et d’une trame écologique fonctionnelle… Prairies de la Vallée du Salindre Reconquête d’une trame écologique fonctionnelle Prairies du Plateau de l’AubracReconquête de milieux prairiaux, de la ressource en eau et changement de pratiques agricoles, …
  • 27. Les 5 opérateurs4 Conservatoires d’espaces naturels + 1 Parc naturel régional Aubrac Aubrac Aubrac Vallée du Salindre + Forez Forez + + Haut-Lignon Haute-Semène + Goudoulet
  • 28. Les Objectifs sur sites pilotes Tester gestion et restauration sur milieux prairiaux Enrayer la perte de biodiversité (faune et flore) Préserver des paysages identitaires du Massif central Promouvoir des produits de terroir de qualité Conserver une diversité prairiale pour une adaptation aux aléas climatiquesPartager des connaissances entre agronomie et écologie
  • 29. Les étapes d’intervention2011 2012 2013 Méthode Choix des Etat des lieux Interventions Suivi commune prairiesOpérateurs Opérateurs Botanistes Opérateurs Botanistes + + + + + Experts Agriculteurs Entomologistes Agriculteurs Entomologistes + + + + Acteurs territoire Agriculteurs Prestataires Agriculteurs + + Techniciens agricoles Techniciens agricoles
  • 30. Méthode communeA définir entre opérateurs en lien avec autres volets du projet Choix des prairies Diagnostic 2013 pratiques Diagnostic agricoles milieu prairial Diagnostic entomofaune Experts en entomologie Socle commun méthodologique + Planification commune des étapes
  • 31. Choix des parcellesA définir entre opérateurs et agriculteurs en lien avec les acteurs du territoire 2013 Représentativité des milieux prairiaux du Massif central et par site (type prairial, altitude, sol, exposition, état de conservation…) Filières de production variées (AOP, IGP, Label rouge, autres…) Intérêt et volonté de l’agriculteur pour ses prairies et ce projet (réflexion à l’échelle de l’exploitation, changement de pratiques, restauration de prairies, retour d’information, formation, implication pluriannuelle …)
  • 32. Etat des lieux et suivisA définir entre opérateurs, CBNMC, agriculteurs, et techniciens agricolesEtat de conservation de la prairie(CBNMC) 2013Caractérisation sur la base de la typologie multifonctionnelle des prairies(Pôle Fromager AOP Massif central)Diagnostic de l’exploitation et des pratiques sur les prairiesDiagnostic de la biodiversité dont l’entomofaune(Papillons, criquets…)
  • 33. InterventionsA définir pour chaque prairie avec chaque agriculteur 2013Restauration : déboisement, défrichement, semis…Aménagement : point abreuvement, mise en défens, franchissements…Changement de pratiques : passage prairie temporaire à permanente,place de cette prairie dans exploitation, dates utilisation, fertilisation…Autres : à définir selon prairie et besoin
  • 34. Exemple de restauration Le site du Haut-Lignon avec la Comcom du Pays de Montfaucon http://www.cc-paysdemontfaucon.fr Automne 2011: Bouchage des drains et création de mares écologiques, Coupe des tâches de résineux restant dans la zone humide, Débardage à cheval avec stockage en bordure de parcelle (temps de séchage nécessaire avant broyage dans le courant de l’année 2012) Mise en place suivi végétation / hydro Communication de la Comcom sur site internet, sur ce chantier pilote2010 Visite du chantier, le 1er décembre 20112011 2011 2011
  • 35. Conclusion Résultats attendus:  Outils, méthodes, indicateurs écologiques et agricoles partagés de caractérisation et de gestion des formations herbacées et de leur état de conservation, pour l’extension de ces actions à l’ensemble du Massif central  Valorisation des pratiques et techniques favorables au maintien de la qualité et de la diversité des formations herbacées En cohérence et complémentarité avec autres programmes En lien avec politiques environnementales, agricoles et aménagement du territoire à différentes échelles35