• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Présentation BNP PARIBAS REAL ESTATE matinée technique IFPEB-CSTB
 

Présentation BNP PARIBAS REAL ESTATE matinée technique IFPEB-CSTB

on

  • 498 views

Prévoir les consommations d'énergie réelles : est-ce possible? Première expérience, premiers résultats. ...

Prévoir les consommations d'énergie réelles : est-ce possible? Première expérience, premiers résultats.
Retour sur une opération réalisée et gérée par BNP Paribas Real Estate. Comparaison des consommations réelles et prévues sur un bâtiment RT2005.

Statistics

Views

Total Views
498
Views on SlideShare
498
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Présentation BNP PARIBAS REAL ESTATE matinée technique IFPEB-CSTB Présentation BNP PARIBAS REAL ESTATE matinée technique IFPEB-CSTB Presentation Transcript

    • PREVOIR LES CONSOMMATIONS D’ENERGIEREELLES: EST-CE POSSIBLE ?PREMIERE EXPERIENCE, PREMIERS RESULTATSparJean-Pierre AURIAULT , directeur du développement durableBNP Paribas Real EstateMatinée technique IFPEB – CSTB / 28 nov. 2012 1
    • Objectif premier de l’étude:Comment passer : – du Cep : consommation règlementaire calculée avec la valeur référence de 50 kWhep/m²/an et le Cmax réglementaire de la RT 2012 de 77 à 110 kWhep/m²/an en bureaux en Ile de France – au C : consommation réelle mesurée : les 445 kWhep/m²/an moyenne des consommations en bureaux selon l’observatoire SINTEO / ADEME 2011 matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 2
    • Le Bâtiment test• Un immeuble de bureaux représentatif :  RT 2005 – 33 %  16 300 m² HON / 1000 postes de travail  avec RIE, parking, auditorium, atrium• Un immeuble bien maîtrisé, y compris dans son usage :  construit par BNP Paribas Immobilier  géré par BNP Paribas Real Estate Property Management  utilisé par une filiale de BNP Paribas  bien instrumenté : GTB + 80 comptages• Une étude menée avec le BET BARBANEL en phases conception, construction et exploitation matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 3
    • 1ère étape – les hypothèses de la STD Sur le bâtiment Les données du DOE Le calcul du C réglementaire en phase réalisation Cep = 0,67 Cref de la RT 2005 (Label THPE) + prise en compte du cloisonnement intérieur Sur l’usage Température intérieure : 23° en hiver / 25° en été Apports internes: bureautique / Salle informatique Taux d’occupation / Fréquence horaire + hypothèses particulières sur les locaux spécifiques : atrium, RIE, parkings, auditorium, fitness, locaux VDI, etc Sur la météo Fichier Météo de PARIS-Montsouris – météonorm V6.1 matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 4
    • 1ères comparaisons – 1ères leçonsLes 1ères comparaisons STD / MESURES sur un trimestreont dégagé un écart global de 40% !L’analyse détaillée des écarts (par poste et par compteur) apermis de mettre en évidence :  des défauts de fonctionnement de compteurs  des erreurs de reporting de comptages  des non concordances de périmètre STD/compteurs  des défauts de matériel (ex: vannes fuyardes)  des défauts de régulation / de programmation  des erreurs d’appréciations sur les hypothèses d’usage. matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 5
    • Les résultats sur 10 mois d’exploitationDonnées sur 10 mois, extrapolées sur 12 mois 583 kWhep/m².an + 14% 509 Process kWhep/m².an Ascenseurs Parking RIE Bureautique Éclairage Ventilation ECS Refroidisst Chauffage Prévisons STD… Conso Réelles… matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 6
    • Résultats / Interprétations et limites• Bonne cohérence globale STD / consommations réelles sauf sur deux postes (écart global de 14%)• Nécessité de 12 mois minimum pour: - le calage du bon fonctionnement du bâtiment - le calage des hypothèses d’usages.• Difficulté à déterminer les hypothèses d’usage (en particulier pour le process informatique)• Potentialité d’utilisation de la STD pour contrôler et optimiser l’exploitation (tableau de bord détaillé).• Utilité / nécessité de poursuivre l’étude sur une année complète avec les données d’usage recalées et les données climatiques réelles pour pouvoir conclure matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 7
    • Consommations réglementaires / réellesPrévisions sur 12 mois 509 kWhep/m².an Process Ascenseurs Parking 202 RIE kWhep/m².an Cep ref:174 Bureautique kWhep/m².an Éclairage 109 kWhep/m².an Ventilation ECS Refroidisst Chauffage RT 2005 Prévisons STD Prévisons STD Postes RT tous usages matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 8
    • La nécessité de clarifier les consommations• CRC : la consommation réglementaire conventionnelle (5 postes) Valeur servant à caractériser la performance thermique du bâtiment et de ses équipements en regard de la règlementation Base du DPE neuf.• CRP : la consommation réglementaire prévisionnelle (5 postes) Evaluation de la consommation d’énergie en fonction la performance thermique du bâtiment et de ses équipements, de son usage prévisionnel et de son climat.• CRM : la consommation réglementaire mesurée (5 postes) Mesure de la consommation d’énergie du bâtiment avec son usage et son climat réel• CTP : La consommation totale prévisionnelle Prévisions des consommations tous usages• CTM : la consommation totale mesurée Relevés des consommations tous usages CTM base du Calcul du DPE sur l’existant. matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 9
    • En guise de conclusion … provisoireAu vu de cette 1ère expérience, une STD peut permettre:  de mieux concevoir un bâtiment et ses équipements en fonction de ses potentialités d’utilisation  de prévoir les consommations réelles d’un immeuble en fonction d’hypothèses d’usage (avec une tolérance de 10 à 15 %)  de mieux contrôler le bon achèvement et la performance des équipements (dans le cadre d’un commisionning notamment)  de mieux piloter l’immeuble, par une aide à l’optimisation de l’exploitation et de l’usage. matinée technique IFPEB – CSTB du 28 novembre 2012 10
    • MERCI DE VOTRE ATTENTIONJean-Pierre AURIAULT , directeur du développement durableBNP Paribas Immobilier 11