Présentation Schneider Electric-matinée technique IFPEB-CSTB

1,639 views
1,487 views

Published on

"Le HIVE, l’amélioration énergétique d’un bâtiment neuf".
LE HIVE a fait l’objet d’un plan d’économies d’énergies ambitieux et… rentable, l’entreprise s’attachant maintenant à gagner sur l’économie de la fonctionnalité : la diminution des mètres carrés par la gestion des personnes et de besoins.

Published in: News & Politics
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,639
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
31
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation Schneider Electric-matinée technique IFPEB-CSTB

  1. 1. Le HiveL’amélioration énergétique d’un bâtiment neufPrésentation de Thierry DJAHEL, Schneider ElectricDans le cadre de la matinée technique IFPEB – CSTB du28 novembre 2012. 28/11/2012 1
  2. 2. En chiffres35 000 m²Surface du bâtiment,7 niveaux (RDC + 6 étages)1 850Collaborateurs Schneider Electric Triple certificationRègles du jeu ISO 50001 Système de management de lénergie• Travail sur un bâtiment existant très récent ISO 14001• Mise en œuvre d’actions reproductibles sur un parc Reconnaissance environnementale existant• Retour sur investissement des actions < 5 ans HQE Exploitation Reconnaissance de l’exploitation du bâtiment
  3. 3. Le Hive en quelques chiffres 2 niveaux de parking Superficie en sous-sol 35 000 m² (600 places) sur 7 étages 2 420 stores extérieurs motorisés SMI 3 000 poutres froides, pour une meilleure répartition dans le bâtiment 4 500 Luminaires DALI Propriétaire: La Mondiale Architecte: Jean-Michel WILMOTTE MOE : BNP Immobilier + Bouygues Immobilier Livraison : Fin 2008Prévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  4. 4. Performance énergétique Périmètre RT 2005 – Énergie finalekWh/m².an Ancien siège Nouveau siège 300 320 Consommation des 250 anciens sites 200 Année d’emménagement 2 Bilan énergétique 150 Optimisation de 150 l’existant Innovations dans le 100 pilotage 110 (CVC et éclairage) 50 78 2008 2009 2010 2011Prévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  5. 5. Répartition des consommationsRépartition des consommations Répartition par usage% de kWh en 2011 % de kWh - comp. DJU Facture énergétique annuelle 2011: 532 k€
  6. 6. Comptage fin des consommations 186 compteurs - 400 points de mesureEDF Bâtiment B Bâtiment A Bâtiment C Parking Traitement d’air Restaurant Informatique … 3 portails Tableau en étage 25 tableaux Bus de communication de bord Pilotage Clim locale 80 indicateurs Eclairage Prises de courant 1 Kiosk d’affichage Internet Etage Supervision 1à6
  7. 7. Diagnostic énergétique • Des potentiels d’amélioration intéressants : – Ventilation calibrée pour 8000 occupants : fonctionnement des CTA en « tout air neuf » en occupation – Talons de nuit/week-end : électrique et gaz importants + paramètres horaires inadaptés aux besoins et usages. – Fonctionnement des résistances de poutre en dehors des périodes d’occupation et pendant l’été, – Pas d’optimisation des installations telles que l’éclairage extérieur, les installations frigorifiques alimentaires du RIE… – Equipe direction de site sans ressource/compétence dédiée (ex : rechargement de mauvais paramètres horaires…) – Installations de matériels neufs non raccordés à la GTB avec des horaires de fonctionnement non gérés (ex : rideaux d’air hall), – Fonctionnalités de la GTB la positionnant en classe énergétique C selon NF EN 15232. – Mise en place éclairage à LEDs, – Récupération des calories des groupes froids pour l’ECSPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  8. 8. Zoom Actions - économies d’énergies 20 actions menées en 2010/2011 Total des gains : 100k€/an soit 263 TCO2/An Invest. (k€) Gains (k€) Gains (T CO2) ROI Ajustement de la 24 21 64 1 an température ambiante Actions de 2 ans sensibilisation 10 5 7 Gestion production de froid alimentaire 9 2 2 4 ans Gestion de l’air neuf (ventilation, chauffage et clim) 180 45 140 4 ans Gestion éclairage intérieur et extérieur 42 8 11 5 ans *Coût des ressources internes inclusesPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  9. 9. Détail des économies d’énergies Bases de calcul 69 €/MWh Electrique 38 €/MWh Gaz Gains Actions Gaz Elec économiques CO2 [MWh/an] [MWh/an] [€/an] [tonnes/an] Passage de la GTC en classe B selon NF EN 15232Action n°1: Optimisation de la gestion de l’air soufflé 447 MWh 426 MWh 46 380 € 134 tonnesAction n°2: Optimisation de la gestion de l’éclairage 133 MWh 9 177 € 11 tonnesAction n°3: Ajustement des températures ambiantes 203 MWh 199 MWh 21 445 € 64 tonnesAction n° 4: Réduction des consommations de gaz dues aux déperditions sur les réseaux 96 MWh 3 648 € 22 tonnesAction n° 5: Gestion de la production de froid alimentaire 25 MWh 1 725 € 2 tonnesAction n° 6: Suppression de l’ECS dans les bureaux 17 MWh 1 173 € 1 tonnesAction n°7: Mise en place d’un outil de télé suivi Garant de la pérennité des économies énergétiqueAction n°8: Optimisation en temps réel des horaires de fonctionnement des systèmes de CVC 75 MWh 40 MWh 5 610 € 23 tonnes 821 840 89 158 €/an 257 TOTAL MWh/an MWh/an tonnes/anPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ? 28/11/2012 9
  10. 10. Gestion des espaces Mesure du mouvement Gestion d’espaces en temps réelPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  11. 11. Passer du “Space Planning” … … au “Space Management” •GILIF® permet de connaître précisément les Répartition des besoins et d’optimiser l’espace loué ou acquis charges pour une entreprise en France •Une nouvelle application pour : •Estimer l’occupation réelle des espaces de bureaux •Suivre au quotidien les mouvements de personnel (changement de service, d’étage, départ de la société…) Salaires et charges du •Réaffecter rapidement les bureaux laissés vacants personnel Immobilier •Optimiser la gestion des salles de réunion équipement et Technologie Des mètres carrés économisés grâce à la gestion du mouvementPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  12. 12. Web services compatibles BYOD Gilif rapports d’occupation Télécommande web Localisation temps réelPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ? de salle libres
  13. 13. Reporting Gilif® Mesure de l’occupation et de la disponibilité des postes de travail ---- Réel ---- Capacitaire ---- Occupation ---- ImmobilePrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ? 13
  14. 14. Amélioration continue - ISO 50001 Politique énergétique Première mondiale ! Plan d’actions ISO 50001 Comité de Système de management pilotage de lénergie Mise en œuvre Mesure Vérification Pilotage HQE Exploitation Vérification Reconnaissance de l’exploitation du bâtiment Non-conformité Contrôle Correction fonctionnement Actions préventivesPrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  15. 15. Norme ISO 50001 Système de Management de l‘Energie • Démarche initiée par la Direction Générale – Etablir une politique énergétique de l’entreprise – Adapter l’organisation des services généraux • Un « Energy Manager » dont la mission est de : – identifier les exigences légales en vigueur et les autres exigences à respecter – déterminer les priorités et de fixer les objectifs et les cibles énergétiques – établir une structure et un ou plusieurs programmes adéquats – faciliter la planification, la maîtrise, le suivi, les actions correctives et préventives, laudit et les revues...Prévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  16. 16. Bénéfices de la norme• Une norme internationale déployable telle quelle sur tous nos sites au monde… … qui sintègre facilement avec dautres normes ISO (exemple ISO14001)• ISO 50001: un cadre structurant – Système de management énergie (SMEE) – Responsabilités concernant l’énergie (Energy Champion) – Une couverture exhaustive des domaines à maîtriser – Plans d’actions (Registre des potentiels d’économie d’énergie) – Amélioration continue• Principales actions: Nos solutions clients sont en cohérence avec ISO 50001 Mesurer, déployer les fondamentaux, optimiser les consommations d’énergie et maintenir le niveau de performance. – Un audit d’efficacité énergétique -> Analyse Energétique – Sensibilisation – communication interne – Suivi indicateurs – plan de comptagePrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  17. 17. Motivations • Pour Schneider Electric comme pour toute entreprise – Volonté de réduire sa facture / sa dépendance énergétique – Volonté d’améliorer son bilan carbone – Volonté de structurer sa démarche énergétique – Volonté de conforter son rôle d’entreprise citoyenne • Pour Schneider Electric spécialement – Développer notre notoriété: valoriser notre engagement en faveur d’une gestion responsable de l’énergie – Asseoir notre légitimité sur le domaine de l’efficacité énergétique – Apporter la preuve que nos solutions mises en œuvre sur nos sites contribuent à l’éco-performance des bâtiments – Volonté de développer toujours davantage notre expertise énergétiquePrévoir les consommations réelles d’énergie : est-ce possible ?
  18. 18. Merci de votre attentionThierry.DJAHEL@Schneider-Electric.com 14/11/2012 18

×