• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Defis institutionnels dans la mise en oeuvre du bassin versant de sasumua au kenya
 

Defis institutionnels dans la mise en oeuvre du bassin versant de sasumua au kenya

on

  • 425 views

 

Statistics

Views

Total Views
425
Views on SlideShare
425
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • For example NWC could be allowed to use 10% of this fee for supporting the Sasumua WRUA through direct PES payment.

Defis institutionnels dans la mise en oeuvre du bassin versant de sasumua au kenya Defis institutionnels dans la mise en oeuvre du bassin versant de sasumua au kenya Presentation Transcript

  • DEFIS INSTITUTIONNELS DANS LA MISE EN ŒUVRE DU BASSIN VERSANT DE SASUMUA, AU KENYA Atelier de formation sur les Paiements pour les ServicesEnvironnementaux (PSE) et la Réduction des émissions résultant du Déboisement et de la Dégradation (REDD+) Nairobi, Kenya – du 8 au 9 août 2011
  • Changements de l’utilisation des terresTerrains boisés et zoneshumides convertis en terresagricolesEmpiètement sur les forêtsdésormais maîtriséConversion des terresagricoles en parcellescommercialesZones humides, berges desrivières et voies de drainageutilisés pour la productiondes cultures.
  • Impact sur les services des bassins versants Débit en saison sèche: réduit Ruissellement de surface en saison pluvieuse: augmenté. Charge sédimentaire: Elevée Polluants chimiques et biologiques:  Polluants métalliques lourds (Pb) signalés dans des niveaux proches des limites de l’OMS  Niveaux élevés des agents pathogènes microbiens en eau brute surtout à proximité des centres villes
  • Utiliser des preuves scientifiques La changement d’utilisation des terres affecte la répartition d’eau La plupart des sédiments proviennent de terres agricoles privées L’agroforesterie, le terrassement, les bandes enherbées le long des contours et voies de drainage peuvent être utilisés pour améliorer les fonctions hydrologiques des bassins versants  Réduire l’érosion du sol – réduction de la sédimentation et de l’ensablement des barrages et des réservoirs  Améliorer le débit de base – disponibilité durable d’eau sur une longue période
  • Structure de gestion des bassins versants AUTRES WRMA SOURCES WSTF NWSC WRUAS Plans de gestion des bassins versants L’accès aux fonds est difficile Une capacité limitée d’utiliser des fonds sur des terres privées
  • Les PSE à SasumuaQUI EST PAYE?Communautés QUI PAIE?dans les hautes • Nairobi Water Companyterres à Sasumua • Le Fonds fiduciaire pour lesWRUA services hydriques(WSTF) QUI FACILITE? • WRMA – politique et coordination • ICRAF– preuves scientifiques • Gouvernement – facilitation et conseils • CARE, WWF - apprentissage intragroupe
  • ARGUMENTS EN FAVEUR DES PSE: NAIROBI WATER COMPANYVoies de drainage engazonnées conduisant à une réduction de sédimentation de 20% Coûts avec les Coûts sans les PSE PSE
  • Nairobi Water Company considéreraitles PSE, mais... Accablé par plusieurs charges – On peut voir les PSE comme un double paiement Faible base financière Pénuries d’eau UFW élevé Défis de gouvernance et de gestion La priorité est de réduire les coûts d’investissement et d’améliorer l’infrastructure
  • ARGUMENTS EN FAVEUR DES PESLE FONDS FIDUCIAIRE POUR LESSERVICES HYDRIQUES (WSTF)  Réaliser le mandat de la conservation des bassins versants de manière plus efficace  Les PSE constituent un mécanisme incitatif pour l’amélioration des pratiques relatives à l’utilisation des terres dans les terres privées  Accroitre l’accès aux fonds au niveau de la communauté
  • Le WSTF considérerait les PSE mais… Le mandat consiste à renforcer les capacités La procédure d’accès aux fonds n’autorise que les actions stipulées dans les plans de gestion des bassins versants Il faudra « acheter » des services environnementaux dans l’ensemble des bassins versants - pour éviter la discrimination ‘Acheter’ les SE dans l’ensemble des bassins versants serait trop coûteux
  • Options clés pour les PSE Élargir le mandat du WSTF afin d’inclure l’ « achat » des SE directement de la part des propriétaires fonciers. Permettre au WRUA au niveau local de conserver et d’utiliser une partie des frais d’abstraction pour la gestion des bassins versants à travers les PSE Réduire les frais prélevés sur NWC si la société s’engage aux PSE.D’autres options de soutien Intégrer l’approche des PSE formellement dans la stratégie de gestion du bassin versant de Tana Faire respecter les lois et les règlements en vigueur sur le zonage des terres nécessaires au bon fonctionnement des bassins versants.
  • Voie à suivre Acheteurs: Dialogue pour renforcer la confiance que les PSE sont avantageux Vendeurs (WRUA): Fournir un appui technique en matière des interventions PSE, de négociation et de suivi Apporter un appui à la structuration des PSE au niveau de la WRUA Gouvernement: Dialogue sur les politiques et les structures institutionnelles afin de faciliter les PSE s.namirembe@cgiar.org World Agroforestry Centre http://www.worldagroforestrycentre.org