Your SlideShare is downloading. ×
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Icade Sfaf 21/02/2013 VF
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Icade Sfaf 21/02/2013 VF

578

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
578
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Résultats A n n u e l s 2 1 f é v r i e r 2 0 1 3L’arrivée du tramway T3 au Parc du Pont de Flandre (Paris 19ème)
  • 2. Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre, ou une sollicitation doffre de vente ou déchange de titres, ni une recommandation de souscription d’achat ou de vente de titres dIcade. La distribution du présent document peut être limitée dans certains pays par la législation ou la réglementation. Les personnes entrant par conséquent en possession de cette présentation sont tenues de s’informer et de respecter ces restrictions. Dans les limites autorisées par la loi applicable, Icade décline toute responsabilité ou tout engagement quant à la violation d’une quelconque de ces restrictions par quelque personne que ce soit.Résultats Annuels 2012 2
  • 3. Parc du Millénaire, Paris 19ème Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs Adéquation du patrimoine avec la demande Renforcement du passif Maîtrise des risques2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 4. Solidité des indicateurs clés Forte hausse du cash-flow net courant (+13%) Diminution de l’ANR sur 2012 (-3%) 251 M€ 4 313 M€ 4 189 M€ 4 190 M€ 223 M€ 4,32 € 4,86 € 83,7 € 80,8 € 80,7 € / action / action / action / action / action Déc. 2011 Déc. 2012 Déc. 2011 Juin 2012 Déc. 2012 ► Une hausse du cash-flow net courant de 12,5% due à l’amélioration significative ► Une diminution de l’ANR EPRA triple net de 2,8% par rapport de l’EBO, notamment du pôle Foncière tertiaire au 31 décembre 2011 du fait de l’évolution des valeurs du patrimoine du pôle Foncière tertiaire (notamment ajustement de la valeur de la tour EQHO) et de la dégradation du mark-to-market des instruments de couverture Amélioration significative de l’EBO (+8%) Un LTV maîtrisé 40,0% 39,5% 39,8% 355 M€ 385 M€Résultats Annuels 2012 Déc. 2011 Déc. 2012 Déc. 2011 Juin 2012 Déc. 2012 ► Une amélioration de l’EBO de 8% liée principalement à une gestion locative ► Une structure financière solide efficiente, à l’effet des acquisitions et à la diminution des opérations intragroupes ► Après prise en compte des actifs sous promesse au 31 décembre entre les pôles Promotion et Foncière 2012, le LTV ajusté s’élève à 38,4% 4
  • 5. Parc du Millénaire, Paris 19ème Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs Adéquation du patrimoine avec la demande Renforcement du passif Maîtrise des risques2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 6. Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs ► Patrimoine composé désormais à 90% d’actifs stratégiques ou alternatifs ► Poursuite de la tertiarisation en 2013 avec le projet d’acquisition de Silic ► 547 M€ d’investissements en 2012 dans les activités stratégiques (bureaux, parcs tertiaires) et les actifs alternatifs (santé)Les forces du modèle d’Icade ► 350 M€ de cessions d’actifs non stratégiques ou matures (logements, entrepôts, Allemagne) Adéquation du patrimoine avec la demande ► Patrimoine localisé dans les principales zones tertiaires d’Ile-de-France bénéficiant du développement récent ou à venir des transports en commun et renforcé par le rapprochement avec Silic ► Actifs récents et aux meilleures normes environnementales ► Succès sur les principaux enjeux locatifs permettant une stabilisation du taux d’occupation à environ 95% Renforcement du passif ► Nouveaux financements (club deal, prêt hypothécaire, levée de fonds pour Icade Santé) permettant notamment de lisser l’échéancier de la dette et de préparer l’intégration de Silic ► Structure financière solideRésultats Annuels 2012 Maitrise des risques ► Approche spécifique du marché de la promotion ► Potentiel de croissance des loyers important sur le portefeuille existant et les projets sécurisés ► Maîtrise du pipeline permettant une grande flexibilité dans le lancement des opérations 6
  • 7. Optimisation du portefeuille dactifs Evolution du patrimoine par secteur stratégique entre 2009 et 2012 Valeur totale du patrimoine : 5 804 M€ Valeur totale du patrimoine : 6 850 M€ au 31 décembre 2009 au 31 décembre 2012 2009 2012Les forces du modèle d’Icade Stratégique 42% Stratégique 58% Parcs tertiaires 1 289 M€ Bureaux France Bureaux France 22% 2 426 M€ 35% Parcs tertiaires 1 162 M€ 20% Centres 1 570 M€ commerciaux 5% 281 M€ 23% 11% Santé 661 M€ Bureaux Bureaux 10% Allemagne, Allemagne, Entrepôts, 7% Entrepôts, Logement Centres Logement 42% 25% 687 M€ commerciaux 2 411 M€ 442 M€ Santé (1) 1 725 M€Résultats Annuels 2012 Non stratégique 42% Alternatif 16% Non stratégique 10% Alternatif 32% Poursuite en 2012 de la dynamique de tertiarisation du portefeuille 7 (1) Valeur à 100%
  • 8. Optimisation du portefeuille dactifs Investissements et cessions Cessions : 350 M€ (plus-values : 81 M€) Investissements : 557 M€ Entrepôts, bureaux et commerces ► Cession de 36 400 m2 d’entrepôts et de 7 300 m2 de bureaux Tour EQHO (La Défense) et de commerces en lots de copropriété ► Cession en décembre 2012 de l’immeuble de bureaux Livraison de 79 200 m² de surface utile,Les forces du modèle d’Icade de 8 400 m² situé au 7-9 avenue de Messine, Paris 8ème prévue mi 2013 ► Signature d’une promesse de vente en janvier 2013, portant sur un portefeuille de 11 plateformes logistiques, d’une surface Premier IGH HQE® Rénovation et BREEAM®-Very Good totale de 380 000 m2 pour 145 M€ Labellisation BBC Rénovation Bureaux Allemagne ► Cession de 2 immeubles de bureaux à Berlin et Hambourg et de réserves foncières pour 57 M€ Le Beauvaisis (Paris 19ème) ► Signature de promesses de vente, portant sur des immeubles à Berlin et Francfort (19 400 m²) et sur des terrains situés en Livraison de 12 000 m² début 2012, dont 3 350 m² Allemagne loués à l’ARD Logement Premier immeuble de bureaux parisien à double ► Cession en bloc de 495 logements à Epinay-sur-Seine (93) certification HQE® et BBC Rénovation en juin 2012, pour 33 M€ ► Signature d’une promesse de vente en janvier 2013, portant sur la cession en bloc de 849 logements situés à Sarcelles (95) Autres cessions Santé ► Cession en mars 2012, d’Icade Résidences Services, société spécialisée dans la gestion de résidences étudiantes, Acquisition de 11 cliniques (2 100 lits) gérées parRésultats Annuels 2012 pour 24,2 M€ des exploitants de premier ordre, pour un montant ► Négociations exclusives en vue de la cession au 1er trimestre 2013 de l’activité d’ingénierie du pôle Promotion (Arcoba, de 310 M€ Gestec, Setrhi-Sétae) et de la société Suretis, spécialisée dans l’exploitation de services de sécurité et la télésurveillance Une politique active de rotation du patrimoine permettant sa rationalisation 8
  • 9. Station de métro Front Populaire (prolongement ligne 12) sur le Parc des Portes de Paris (Saint-Denis, 93) Sommaire 1 Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs Adéquation du patrimoine avec la demande Renforcement du passif Maîtrise des risques 2 Résultats financiers 3 Opportunités et atouts 4 Annexes
  • 10. Adéquation du patrimoine avec la demande Localisation parcs tertiaires & bureaux en IDF Centre commercial Aubervilliers Le Millénaire Courbevoie Tour EQHO Aubervilliers La Défense St Denis Nanterre Paris 19°Les forces du modèle d’Icade Puteaux St Denis PARCS TERTIAIRES La Défense Tour PB5 Le Millénaire Paris 19ème Aubervilliers Nanterre La 18 17 19 Défense Neuilly 9 10 Rueil-Malmaison Crystal Park 8 2 20 1 3 Neuilly 16 11 Haussmann 4 Paris 8éme 7 6 Boulogne 5 12 15 14 13 Issy-les-Moulineaux Paris 15éme LINK Maison-Alfort Metropolitan Villejuif VillejuifRésultats Annuels 2012 Evry Courcouronnes Parcs tertiaires Bureaux 0 à 50 M€ 50 à 100 M€ >100 M€ Un patrimoine localisé dans les principales zones tertiaires d’Ile-de-France qui bénéficient des développements des transports récents ou à venir, 10 et qui sera renforcé par le rapprochement avec Silic
  • 11. Adéquation du patrimoine avec la demande Focus sur les parcs tertiaires HierLes forces du modèle d’Icade SAINT DENIS AUBERVILLIERS M6 M5 Arrêts lignes bus 239 et 65 M1 M2 AUTRES PROJETSRésultats Annuels 2012 1. Paris Nord-Est 2. ZAC Claude Bernard PARIS 3. Gare des Mines-Fillettes 11
  • 12. Adéquation du patrimoine avec la demande Focus sur les parcs tertiaires Aujourd’huiLes forces du modèle d’Icade SAINT DENIS AUBERVILLIERS Tramway T 3 Mis en service le 15 déc. 2012 Métro M 12 Station Front Populaire (phase 1) mise en service le 18 déc. 2012 M6 M5 Arrêts lignes bus 239 et 65 M1 M2 M3 M4 AUTRES PROJETSRésultats Annuels 2012 1. Paris Nord-Est 2. ZAC Claude Bernard PARIS 3. Gare des Mines-Fillettes 12
  • 13. Adéquation du patrimoine avec la demande Focus sur les parcs tertiaires DemainLes forces du modèle d’Icade Prolongement RER E SAINT (station Rosa Parks) E DENIS AUBERVILLIERS Projet de tramway T 8 Tramway T 3 Mis en service le 15 déc. 2012 Métro M 12 Ilot E Station Front Populaire (phase 1) mise en service le 15 déc. 2012 M6 M5 Arrêts lignes bus 239 et 65 M1 M2 M3 M4 AUTRES PROJETSRésultats Annuels 2012 1. Paris Nord-Est 2. ZAC Claude Bernard PARIS 3. Gare des Mines-Fillettes 13 Un territoire innervé par les transports en commun…
  • 14. Adéquation du patrimoine avec la demande Focus sur les parcs tertiaires Evolution des valeurs et des loyers moyens par parc (€ / m²) + 5,2% + 4,1%Les forces du modèle d’Icade 4 853 4 611 4 417 4 241 + 5,3% 328 308 +1,4% 2 130 295 292 2 023 1 598 1 621 172 178 152 162 Parc du Mauvin Parc des Portes de Paris Parc du Pont de Flandre Parc du Millénaire Valeur au 31 décembre 2010 Valeur au 31 décembre 2012Résultats Annuels 2012 Loyer au 31 décembre 2010 Loyer au 31 décembre 2012 … avec un impact significatif sur le niveau des loyers et des valeurs 14
  • 15. Adéquation du patrimoine avec la demande Valeur totale du patrimoine tertiaire : Demande placée en IDF des principaux secteurs 6 593 M€ au 31 décembre 2012 géographiques (en milliers de m²) Source : MBE Conseil / Immostat 428 1ère couronne Paris QCA -6,9%Les forces du modèle d’Icade 397 Croissant Ouest 1 408 M€ 345 1 007 M€ 22% 15% 247 2ème couronne Paris pôles +1,7% 264 5% 358 M€ tertiaires 260 La Défense 149 11% 707 M€ La Défense 117 +3,0% 163 Province 27% 1 811 M€ 246 16% (1) 4% Croissant Ouest 226 +2,0% Paris 261 1 069 M€ Allemagne 233 M€ 208 (2) Secteur Nord 219 +4,2% 235 Part du patrimoine stratégique en Ile-de-France : 99% 2010 2011 2012Résultats Annuels 2012 % : variation annuelle moyenne Un patrimoine majoritairement composé de bureaux et de parcs tertiaires, principalement localisés dans les territoires les plus dynamiques d’Ile-de-France (1) Levallois, Neuilly, Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux 15 (2) Saint-Denis, Saint-Ouen, Clichy, Aubervilliers et Paris 19ème
  • 16. Adéquation du patrimoine avec la demande Qualité des actifs Un âge moyen du patrimoine faible : Evolution du patrimoine de bureaux HQE® les actifs de moins de 10 ans représentent (surfaces totales en m²) 67% du patrimoine, en valeurLes forces du modèle d’Icade La quote part des actifs en exploitation 428 810 certifiés HQE® représente 21% (hors EQHO, livrable en 2013) 358 970 Tous les programmes d’Icade sont a 298 290 298 290 minima développés avec la certification HQE® (Millénaire 3, Veolia, Ilot E, EQHO…) 216 076 Une efficience du patrimoine pour les locataires ► Niveau de charge limité (maîtrise des consommations…) ► Ratio d’occupation optimisé (flexibilité desRésultats Annuels 2012 surfaces avec des possibilités d’extension…) 2012 2013e 2014e 2015e 2016e Forte croissance du patrimoine certifié 16
  • 17. Adéquation du patrimoine avec la demande Indicateurs opérationnels Taux doccupation financier Durée résiduelle ferme des baux (années) 94,7% 94,8% 93,3% 92,5% 6,4Les forces du modèle d’Icade 6,2 6,0 6,2 6,0 91,0% 93,4% 92,6% 91,0% 90,8% 5,2 5,2 5,0 4,9 4,7 88,7% Déc. 10 Juin 11 Déc. 11 Juin 12 Déc. 12 Déc. 10 Juin 11 Déc. 11 Juin 12 Déc. 12 Foncière tertiaire Foncière tertiaire Patrimoine bureaux et parcs tertiaires Patrimoine bureaux et parcs tertiaires Un taux d’occupation en légère hausse Durée résiduelle ferme des baux en hausse ► Des baux renouvelés sur 2012 avec des durées ► Le taux d’occupation financier en décembre 2012 atteint 94,8% (contre 94,7% en décembre 2011) fermes de 5,6 ans ► Maintien d’une vacance volontaire et d’une duréeRésultats Annuels 2012 de baux plus courte dans les parcs tertiaires afin Des loyers globalement en ligne avec les valeurs locatives de marché de bénéficier d’une plus grande flexibilité en terme d’asset management Bonne tenue des indicateurs opérationnels offrant une forte visibilité sur les cash-flows futurs 17
  • 18. Adéquation du patrimoine avec la demande Principales commercialisations du patrimoine stratégique H2O (Rueil-Malmaison, 92) Achèvement de la commercialisation de l’immeuble H2O (5 300 m2 loués à Géostock et Kia Motors) Beauvaisis (Parc du Pont de Flandre, Paris 19ème) Livraison début 2012 (12 000 m2) et location de 3 350 m2 à lARD Surfaces restantes à louer : 8 650 m2 PB5 (La Défense)Les forces du modèle d’Icade Commercialisation de la quasi totalité des surfaces commercialisables (18 300 m2) essentiellement à 2 sociétés du CAC 40, avec effet au 1er janvier 2013 Surfaces restantes à louer : 450 m2 Immeuble 521 (Parc des Portes de Paris, Aubervilliers, 93) Location de surfaces de bureaux à Navaho (3 100 m2), à Endemol France (6 900 m2) et à la CNAV (700 m2) Surfaces restantes à louer : 2 100 m2 Factory (Boulogne, 92) 43% des surfaces de l’immeuble commercialisées sur 2012 dont BeinSport (4 600 m2) Surfaces restantes à louer : 7 900 m2 Immeuble 026 (Parc du Pont de Flandre, Paris 19ème) Location à la Maif de 2 800 m2 de bureaux Surfaces restantes à louer : 1 800 m2 Millénaire 5 (Parc du Millénaire, Aubervilliers, 93) Commercialisation de 39% des surfaces en février 2013 Surfaces restantes à louer : 1 500 m² (en quote-part Icade)Résultats Annuels 2012 Baux récents (baux verts) 20 baux verts signés à ce jour représentant 106 000 m² dont Pierre & Vacances (18 900 m²) sur le parc du Pont de Flandre et Ingenico sur Link (10 300 m²) Grâce au succès sur les principaux enjeux locatifs identifiés, tous les immeubles sont désormais partiellement ou totalement occupés 18
  • 19. Le Beauvaisis (Parc du Pont de Flandre, Paris 19ème) Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs Adéquation du patrimoine avec la demande Renforcement du passif Maîtrise des risques2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 20. Renforcement du passif Structuration du passif grâce à la mise en place de solutions innovantesLes forces du modèle d’Icade ► Club Deal de 1,5 Md€ préparant lintégration de Silic et lissant léchéancier de la dette ► Financement hypothécaire de 200 M€ sur le parc du Pont de Flandre ► Levée de 360 M€ de capital à l’ANR pour financer le développement d’Icade Santé LTV inférieur à 40% Allongement de la durée moyenne de la dette Des lignes non tirées d’environ 900 M€ qui permettent de couvrir deux ansRésultats Annuels 2012 de remboursement en capital et intérêts de la dette 20
  • 21. Pushed Slab (Paris 13ème) Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade Optimisation du portefeuille dactifs Adéquation du patrimoine avec la demande Renforcement du passif Maîtrise des risques2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 22. Maîtrise des risques Une approche spécifique du marché de la promotion Logement ► Lancement des opérations uniquement à partir d’un niveau satisfaisant de réservation ► Options sur les terrains : l’achat d’un terrain ne se fait que lorsque l’opération peut être lancée, donc précommercialisée ► Part croissante des accédants et des investisseurs institutionnelsLes forces du modèle d’Icade Tertiaire ► Très faible exposition aux opérations en blanc (environ 13% des surfaces des projets en cours de réalisation) ► Une activité lissée par la promotion publique plus récurrente et sans risque de commercialisation Poids limité de la promotion chez Icade qui représente 5,9% du montant total des capitaux engagés Répartition des investisseurs Répartition des clients selon le dispositif fiscal 2012 25,0% LMP / LMNP Investisseurs 39,0% 36,2% 38,3% 4% privés Autres défiscalisationsRésultats Annuels 2012 34,2% Accédants 28,5% 29,5% 6% 46,5% Investisseurs 32,5% 40,8% Scellier 32,2% institutionnels 17,3% 90% 2009 2010 2011 2012 22
  • 23. Maîtrise des risques Promotion Logement - Indicateurs clés Réservations de logements - En valeur (M€) Backlog (2) - En M€ -27,4% + 5,2% 1200 1 132 1200 1 082 971 1 015 1 028 1000 1000Les forces du modèle d’Icade 822 811 800 620 800 650 600 600 519 400 400 200 200 0 0 (1) (1) 2008 2009 2010 2011 2012 2008 2009 2010 2011 2012 Stock dinvendus - En volume (unités) Taux d’écoulement des stocks libres à la vente -38,6% 300 264 244 15% 13,4% 12,7% 250 218 - 0,8% 200 10% 9,2% 7,8% 150 118 117 5,3% 100 5%Résultats Annuels 2012 50 0 0% 2008 2009 2010 2011 2012 (3) 2008 2009 2010 2011 2012 La majorité des opérations du pôle Promotion Logement est certifiée NF Logement et labellisée BBC (1) Hors Logement PNE, la variation entre 2011 et 2012 représente en valeur -14% (2) Les chiffres tiennent compte de la réintégration des logements du projet PNE 23 (3) Valeur du stock dinvendus au 31 décembre 2012 : 21 M€
  • 24. Maîtrise des risques Promotion Tertiaire et Publique CA Promotion Tertiaire et Publique (M€) Evolution du CA intragroupe (M€) 409 80 73 379 364 66 400 70 60 300 AMO, ingénierieLes forces du modèle d’Icade et autres 50 40 200 Tertiaire et commerce 30 20 14 100 Equipements et Santé 10 0 0 2010 (1) 2011 (1) 2012 2010 2011 2012 Promotion Tertiaire : une faible exposition aux opérations « en blanc », la plupart des opérations en cours étant sécurisées par des investisseurs ou locataires ► Réalisations en cours : potentiel de CA 381 M€ pour 312 500 m² ► Montages en cours : potentiel de CA 1 029 M€ pour 578 600 m² Promotion Publique : une activité résistante sans risque locatif ► Réalisation en cours 124 M€ pour 111 500 m² ► Montages en cours 87 200 m²Résultats Annuels 2012  Les projets sont en majorité certifiés HQE® ou en démarche équivalente Une exposition contrôlée aux risques de marché : un risque limité compte tenu des spécificités du modèle Icade 24 (1) Reclassement de l’activité PNE Logement vers la Promotion Logement et de l’identification de l’activité Aménagement PNE
  • 25. Maîtrise des risques Opération Paris Nord-Est Constatation en 2012 de surcoûts de travaux de renforcement de la structure existante destinée à accueillir l’ensemble des nouveaux éléments (logements, bureaux, commerces et équipements publics) : impact de 7 M€ sur l’EBO et de 18 M€ sur le RO (1)Les forces du modèle d’Icade Cession à la CDC des parts d’Icade dans la société d’aménagement SAS PNE Icade se concentrera à l’avenir sur son rôle de promoteur logements et tertiaire dans cette opération ► 907 logements construits par Icade dont 80% réservés à ce jour ► 27 600 m² de bureaux en copromotion avec BNP Paribas Immobilier (investisseur de la totalité) ► 15 400 m² de surfaces d’activité acquises par RIVPRésultats Annuels 2012 Le risque d’aménagement sur PNE est désormais cantonné. Icade se concentrera à l’avenir sur la partie promotion de cette opération de très grande ampleur et structurante pour le territoire 25 (1) Avant élimination des marges internes
  • 26. Maîtrise des risques Zoom sur le pipeline 2013-2017 Total des investissements de la Foncière Tertiaire (identifiés et engagés) ~ 541 M€ Principaux Total Investissements Loyers Taux Surface Livraison investissements investissements(1) 2013-2017 Bruts de rendtLes forces du modèle d’Icade Tour EQHO Travaux HQE® Rénovation / BBC en cours 79 200 m2 T2 2013 746 M€ 110 M€ c. 42 M€ 6,5%(2) Rénovation Pré-com BREEAM®-Very Good en cours Loué avec Millénaire 3 option d’achat HQE® / BBC / 32 000 m2 T2 2015 au ministère BREEAM®-Excellent de la Justice 388 M€ 353 M€ c. 28 M€ 7,2% Projet Veolia Loué à Veolia HQE®, BREEAM®-Very 45 000 m2 T2 2016 Environnement Good, RT2012, BBC Cliniques : extensions / 90 M€ 78 M€ c. 6 M€ 7,1% Louées restructurations Total 541 M€Résultats Annuels 2012 Des investissements à la pointe du développement durable (1) Investissement total estimé, droits et frais inclus (inclut notamment les charges foncières pour les projets sur les parcs tertiaires, les frais financiers attachés aux travaux et le cas échéant les franchises et les travaux utilisateurs) Sur les parcs tertiaires, la valeur brute des terrains et des constructions des bâtiments à détruire pour la construction des projets est intégrée au coût de revient des nouveaux projets 26 (2) Après prise en compte de la provision pour dépréciation d’actif de 93 M€ (à fin 2011, provision de 36 M€)
  • 27. Maîtrise des risques Tour EQHO Une tour métamorphosée, une renaissance, un nouveau produit ► Nouvelle façade lumineuse, très contemporaine, avec un vrai parti pris architectural ► Modification des accès à l’immeuble et recomposition des halls ► Remplacement total des installations techniques ► Offre de restauration diversifiée et novatriceLes forces du modèle d’Icade ► Services exceptionnels ► Flexibilité accrue : possibilité multi-locataires Une forte visibilité ► En bordure du boulevard circulaire de La Défense ► Une localisation en dehors du parvis de La Défense directement connectée avec le centre ville de Courbevoie, ses commerces, ainsi qu’avec les centres commerciaux de La Défense Un haut niveau dexigence ► Une « triple peau respirante » ► Certification travaux : un ratio élevé (95%) de surfaces de bureaux en premier jour ► Haut niveau d’isolation phonique ► Certifications environnementales : HQE® Rénovation et BREEAM®-Very Good / Label énergétique : BBC Rénovation Une réserve importante de cash-flow pour Icade Architecte : Hubert & Roy Architectes Impact du départ d’IBM en 2009 compensé par l’acquisition de Compagnie Hauteur : 139 mRésultats Annuels 2012 ► la Lucette en 2010 Nombre de niveaux : R+40 ; R-4 ► Loyer annuel potentiel de lordre de 42 M€ Surface : 79 200 m² SUBL ► Coût limité de la vacance : impact annuel maximum post livraison de 8 M€ Parking : 1 100 unités (3 M€ constatés en 2012, soit 5 M€ additionnels en année pleine) Effectifs : jusqu’à 5 922 postes de travail (9,2 m² SUN / poste de travail) 27
  • 28. Maîtrise des risques Parcs tertiaires : projets sécurisés SAINT DENIS M6 Centre commercial Le millénaire M5Les forces du modèle d’Icade AUBERVILLIERS M1 M2 M3 M4 PARIS Architecte : Dietmar Feichtinger Architecte : Cabinet KPF Veolia Environnement installera en 2016 En 2015, le ministère de la Justice son futur siège social destiné au regroupera 1 600 personnes regroupement de plus de 2 000 personnes de l’administration centrale, actuellement ► Signature en janvier 2013 d’un BEFA, répartis sur plusieurs sites parisiens pour une implantation de 45 000 m² de bureaux ► Signature en décembre 2011 d’un protocole (durée du bail : 9 ans / loyer : 16,5 M€) d’accord avec l’Etat concernant la location avec option d’achat du Millénaire 3 pour 32 000 m2 ► En adéquation avec les dernières technologies (durée du bail : 12 ans / loyer : 11,6 M€)Résultats Annuels 2012 de respect environnemental et de performance ► Démarrage des travaux début 2013 énergétique (certifications HQE® et BREEAM® - ► Livraison prévue en avril 2015 Very Good) ► Certifications HQE® et BREEAM®-Excellent Labellisation BBC Des signatures démontrant l’attrait du territoire et permettant sa valorisation 28
  • 29. Maîtrise des risques Parcs tertiaires : projets maîtrisésLes forces du modèle d’Icade Millénaire 4 Ilôt E Surface : 24 800 m² Surface : 28 300 m² Loyer : 8,9 M€ (350 €/m² bureaux) Loyer : 9,1 M€ (300 €/m² bureaux) Prix de revient : 117 M€ (yc mesures Prix de revient : 110 M€ (yc mesures d’accompagnement d’accompagnement et foncier) et foncier) Yield to cost estimé : 7,6% Yield to cost estimé : 8,3% Livraison : 24 mois après décision de lancement Livraison prévisionnelle : 30 mois après décision de lancement PC obtenu et purgé PC obtenu et purgéRésultats Annuels 2012 Environnement : HQE®, BREEAM®, BBC, RT 2012 Bâtiment innovant - structure et façades en bois Environnement : HQE®, BREEAM®-Excellent, BBC, RT 2012 29
  • 30. Maîtrise des risques Loyers potentiels Potentiel d’évolution du loyer avant indexation (en M€) Pôle Foncière tertiaire (avant intégration de Silic) + 42 + 18Les forces du modèle d’Icade + 21 (22) +6 + 17 + 12 (13) 463 404 382Résultats Annuels 2012 Loyer IFRS Cession non Millénaire 3 Projet Veolia Cliniques : Loyer Loyer potentiel EQHO Cessions du Autres projets Loyer 2012 stratégique (liv. 2015) (liv. 2016) extensions, sécurisé (vacance sur (liv. 2013) solde du identifiés non potentiel (sous retructurations exploitation) patrimoine non lancés (PDM4, promesse) stratégique Ilôt E) Un potentiel de croissance des loyers de l’ordre de 20% à l’horizon 4 ou 5 ans 30
  • 31. Millénaire 3 et 4 (Paris 19ème) Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 32. Pôle Foncière Compte de résultat En M€ Bureaux Total Centres Total Patrimoine Non France Parcs tertiaires Santé (1) Total (2) (1) Stratégique Commerciaux Alternatif Stratégique 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 Revenus 118 127 96 95 214 221 22 25 62 91 84 116 64 59 362 397Résultats financiers locatifs Loyers 106 118 88 81 194 199 19 22 61 91 80 112 42 42 317 354 nets MARGE LOCATIVE 90% 93% 91% 86% 91% 90% 85% 87% 99% 99% 95% 96% 66% 72% 88% 89% (Loyers Nets / Revenus Locatifs) EBO 96 107 82 73 179 180 17 20 56 85 73 106 36 38 288 323 Résultat 50 16 44 40 94 56 5 6 29 43 34 49 48 33 176 138 opérationnel Résultats Annuels 2012 Une croissance significative des revenus locatifs du pôle Foncière liée à la poursuite de la tertiarisation du patrimoine (1) Transfert au 1er janvier 2012 des actifs de l’activité Santé non détenus par Icade Santé (principalement l’immeuble de Levallois loué au ministère de l’Intérieur) vers l’activité Bureaux France Dans un souci d’homogénéité, les chiffres du 31 décembre 2011 ont été ajustés pour tenir compte de cette nouvelle classification 32 (2) Après élimination des intragroupes métier
  • 33. Pôle Promotion Compte de résultat En M€ Aménagement Logement (1) Tertiaire (1) TOTAL (2) PNE (1) Variation (%) 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012Résultats financiers Chiffre d’Affaires 741 670 364 409 10 16 1 106 1 071 -3% Excédent Brut Opérationnel 56 52 25 20 1 -7 82 69 -16% Taux de Marge (EBO / CA) 7,5% 7,7% 6,9% 4,8% 11,0% -45,4% 7,4% 6,4% -1pt Résultat Opérationnel 51 46 30 21 -4 -18 77 52 -33% Résultats Annuels 2012 Une baisse limitée du chiffre d’affaires du pôle Promotion dans un contexte défavorable et un maintien des marges, notamment de l’activité Promotion Logement (1) Y compris intragroupes métier 33 (2) Après élimination des intragroupes métier
  • 34. Pôle Services Compte de résultat En M€ Activités cédées Property Conseil TOTAL Variation (en 2011 et 2012) ou management et Solutions en cours de cession (%)Résultats financiers 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 Chiffre d’Affaires 34 33 18 15 52 48 - 7% 58 15 Excédent Brut 4 4 3 2 7 5 - 19% 4 0 Opérationnel Taux de Marge (EBO / CA) 10,7% 10,7% 16,2% 11,5% 12,5% 11,0% -1,5pts 7,6% -0,6% Résultat Opérationnel 3 3 2 1 6 4 - 30% 4 -1 Résultats Annuels 2012 Un périmètre désormais rationalisé 34
  • 35. Passage du Résultat Opérationnel au Résultat Net Part du Groupe Pôle Foncière Tertiaire En M€ Variation 2011 2012 % Résultat Opérationnel pôle Foncière 176 138 -21%Résultats financiers Résultat Opérationnel pôle Promotion 77 52 -33% Résultat Opérationnel pôle Services 9 3 -64% RO Icade holding et intragroupe -24 8 NS Résultat Opérationnel Icade (RO) 238 201 -16% Résultat financier -97 -102 +4% - Charge d’impôt -44 -37 -16% Résultat Net 98 62 -37% Résultats Annuels 2012 - Part des minoritaires dans le résultat -5 -9 +78% Résultat Net Part du Groupe (RNPG) 93 53 -43% 35
  • 36. Evolution du cash-flow net courant En M€ +36,0 +0,5 +11,7 4,86€ / action 4,32€ / action -10,7 -3,9 -5,7Résultats financiers 251,4 223,5 CFNC 2011 EBO Pôle Foncière EBO Pôle EBO Pôle Services Frais de siège, Résultat financier IS courant CFNC 2012 Promotion (yc intragroupes et courant retrait. SAS PNE) autres Résultats Annuels 2012 Un cash-flow net courant en hausse de 13%, principalement lié à la bonne performance du pôle Foncière 36
  • 37. Valorisation du patrimoine Evolution du patrimoine total En M€ (hors droits) +1,4% (1) +0,4% (1) (1) 6 757 6 850 6 727 809 687 864 1 317 1 375 1 725Résultats financiers 437 440 442 Stratégique Stratégique Stratégique et Alternatif et Alternatif 1 576 et Alternatif 1 542 1 570 87% 88% 90% 2 567 2 557 2 426 Décembre 2011 Juin 2012 Décembre 2012 Bureaux France Parcs tertiaires Commerces et Centres commerciaux Résultats Annuels 2012 Santé Patrimoine Non Stratégique Poursuite du désengagement du patrimoine non stratégique 37 (1) Immeubles valorisés à leur valeur d’expertise
  • 38. Valorisation du patrimoine du pôle Foncière Tertiaire Rationalisation de l’évolution En M€ (hors droits) 6 415 +324 6 593 +214 -12 -88 430 552 -194 -66Résultats financiers 1 317 Variation de valeur à 1 725 périmètre constant : - 100 M€ 437 442 Stratégique Stratégique et Alternatif 1 542 1 570 et Alternatif 91% - 1,6% 93% à périmètre constant 2 567 2 426 Déc 2011 Cessions Cessions Investissements Acquisitions Effet taux Effet business Déc 2012 Patrimoine Patrimoine Non Santé plan Stratégique Stratégique Bureaux France Parcs tertiaires Commerces et Centres commerciaux Résultats Annuels 2012 Santé Patrimoine Non Stratégique (Bureaux Allemagne et Entrepôts) Une variation de - 1,6% de la valeur à périmètre constant du patrimoine du pôle Foncière Tertiaire 38
  • 39. Valorisation du patrimoine du pôle Foncière Tertiaire Evolution à périmètre constant Valeurs dexpertise (hors droits) Taux de rendement à périmètre constant (hors droits) (3) dont effet Premier dont effet 31/12/12 1 an business 31/12/12 6 mois 1 an semestre taux (1)Résultats financiers plan (2) Bureaux France 2 426 + 0,3% - 2,2% + 0,8% - 3,0% 6,7% - 13 pb - 6 pb Parcs Tertiaires 1 570 + 0,3% - 1,5% + 0,3% - 1,8% 7,8% + 7 pb + 24 pb Total Stratégique 3 996 + 0,3% - 1,9% + 0,6% - 2,5% 7,2% - 3 pb + 8 pb Centres Commerciaux 442 + 0,7% + 0,6% - 0,2% + 0,9% 6,2% + 2 pb + 7 pb Santé 1 725 + 2,5% + 2,6% + 0,3% + 2,3% 6,9% + 20 pb + 8 pb Total Alternatif 2 167 + 2,0% + 2,1% + 0,2% + 1,9% 6,7% + 18 pb + 11 pb Patrimoine Non 430 - 4,1% - 12,8% - 8,0% - 4,8% 10,5% + 103 pb + 153 pb Stratégique Total 6 593 + 0,4% - 1,6% - 0,2% - 1,4% 7,2% + 4 pb + 12 pb Résultats Annuels 2012 Des évolutions de taux de rendement très contrastées d’une classe d’actifs à l’autre (1) Impact de la révision des taux de rendement et des taux dactualisation retenus par les experts immobiliers sur la valeur (2) Impact de la revue des hypothèses des business plans des immeubles sur la valeur (e.g. indice de révision des loyers, renégociation des baux, révision de la valeur locative de marché, évolution de la vacance, évolution des plans de travaux et des charges non refacturables...) 39 (3) Loyers annualisés nets des surfaces louées additionnés aux loyers nets potentiels des surfaces vacantes à la valeur locative de marché rapportés à la valeur dexpertise hors droits des surfaces louables
  • 40. Rationalisation de la variation de l’ANR EPRA triple net En €/action + 1,0 + 0,9 - 0,2 - 0,3 - 0,1 - 3,7 - 0,6Résultats financiers 83,7 80,7 Déc 2011 Dividende 2012 Résultat Variation Variation Impact Variation Autres Déc 2012 consolidé de la plus-value de la plus-value de l’ouverture de la juste sur le patrimoine sur les sociétés du capital valeur des de promotion d’Icade Santé instruments et de services (1) dérivés (2) Résultats Annuels 2012 Une variation de - 3,6% de l’ANR EPRA triple net par action (1) La méthode de valorisation retenue repose essentiellement sur une actualisation des flux de trésorerie (DCF) sur la période du business plan de chaque société, assortie d’une valeur terminale fondée sur un cash-flow normatif croissant à l’infini. Parmi les paramètres financiers retenus, le coût moyen pondéré du capital, stable par rapport à l’évaluation réalisée à fin 2011, est compris entre 8,95% et 13,06% pour les sociétés de promotion et entre 8,35% et 10,89% pour les sociétés de services. La valeur d’entreprise des sociétés de promotion et services est en baisse de 1%. Après déduction de l’endettement net, la valeur des fonds propres des sociétés de promotion et services s’établit à 426,7 M€ contre 426,6 M€ au 31 décembre 2011 40 (2) Variation de la juste valeur des instruments dérivés et de la dette à taux fixe
  • 41. Structure d’endettement au 31 décembre 2012 31/12/12 31/12/11 LTV (Loan To Value) 39,8% / 38,4% (1) 40,0% / 36,3% (3) Endettement net (M€) 2 725 2 691Résultats financiers Durée moyenne de la dette 4,3 ans (2) 3,8 ans Coût moyen 3,83% 4,08% (Euribor 3 mois moyen 2012 : 0,57 %) (Euribor 3 mois moyen 2011 : 1,39 %) Couverture 91% 87% (durée de vie moyenne des couvertures : 2,9 ans) (1) 38,4% corrigé des actifs sous promesse (2) Après prise en compte du financement hypothécaire adossé au parc du Pont de Flandre signé en décembre 2012 avec une mise à disposition des fonds en janvier 2013 (3) 36,3% corrigé de l’augmentation de capital d’Icade Santé début 2012 Un LTV stable par rapport au 31 décembre 2011 Un ICR à 3,52x contre RO (hors amortissements) et 3,58x contre EBO Une durée de vie moyenne de la dette plus longue et un coût moyen moindre Résultats Annuels 2012 Une couverture de la dette à plus de 90% par des instruments adaptés Aucun enjeu de covenant 41
  • 42. Structure d’endettement au 31 décembre 2012 Echéancier de la dette tirée en M€ (1) Dette par nature 700 Emprunts corporate 79,4% 600 500 Crédit hypothécaire 11,4% 400Résultats financiers 300 635 Locations-financement 4,2% 575 431 463 Découverts bancaires 2,0% 200 364 295 Autres dettes 0,2% 100 129 USPP 2,8% 0 45 43 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 et + (1) Hors dette rattachée à des participations, découverts bancaires y compris remboursement du prêt intragroupe Silic 1,75 Md€ de financements signés en 2012 par le biais de solutions innovantes telles que la mise en place d’un crédit Forward Start ou encore d’un financement hypothécaire adossé à un parc tertiaire Une anticipation des besoins, une volonté de diversification et de lissage de l’échéancier Une dette essentiellement affectée à l’activité du pôle Foncière Résultats Annuels 2012 Des lignes disponibles en accroissement (895 M€) correspondant à 26,4% de la dette brute Une maitrise du risque de liquidité Une structure financière toujours solide 42
  • 43. Clinique du Parc (Castelnau-Le-Lez, 34) Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 44. Icade Santé Poursuite de la croissance Créée en 2007, Icade Santé détient Chiffres clés 55 établissements de santé valorisés à 1,7 Md€ En M€ 31/12/2011 30/06/2012 31/12/2012 au 31/12/2012 Loyers nets 61,0 42,5 90,5 EBO 55,9 40,2 85,4Opportunités et atouts Son patrimoine est composé essentiellement RO 29,0 19,8 43,3 de MCO (Médecine Chirurgie Obstétrique) Cash-flow net courant 38,7 29,7 66,6 et quelques SSR (Soins de Suite et Réadaptation) Valeur du patrimoine 1 317,0 1 374,9 1 724,5 et établissements psychiatriques Dette financière nette 749,9 502,5 683,9 ANR 554,2 848,8 1 032,3 Détenue à 100% par Icade jusqu’en 2011, son capital LTV 56,9% 36,5% 39,7% a été ouvert à des investisseurs institutionnels début et fin 2012 (dont les principaux sont Crédit Agricole Assurances, BNP Paribas Cardif et le Groupe Macif) Structure du capital d’Icade Santé pour accompagner sa croissance, ramenant la participation d’Icade à 63% au 31/12/2012 (détention moyenne sur 2012 : 72%) Autres IcadeRésultats Annuels 2012 investisseurs 63% 37% L’objectif d’Icade est de conserver la majorité du capital et d’assurer la gestion 44
  • 45. Icade Santé Répartition du patrimoine Répartition par exploitant en % Patrimoine Icade Santé – 31 décembre 2012 de valeur du portefeuille Dunkerque Villeneuve d’Ascq Arras ValenciennesOpportunités et atouts 3H C2S Brest Soissons (ESM) 5% 2% Harpin Générale Chartres Nancy Nancy 6% de Santé Laval Vendôme 27% Le Mans Nantes Drancy Orléans Le Bourget La Roche sur Yon Médi- Le Chesnay Bry/Marne Partenaires Poitiers Charenton 26% Les Sables d’Olonne Niort Trappes Nogent/Marne Limoges Clermont- Vitry/ Seine Saintes Clermo Ferrand Angoulême nt- Roanne Champigny/Marne Vedici Brive Ferrand St Etienne Clinipôle 31% Bergerac 3% Bordeaux Agen Montauban Aire sur l’Adour Pau Toulouse / Toulon 44 Cliniques MCO* acquises Muret Montpellier 11 Centres SSR** et ESM*** acquisRésultats Annuels 2012 * MCO : Médecine Chirurgie Obstétrique ** SSR : Soins de Suite et Réadaptation *** ESM : Etablissement de Santé Mentale Un des atouts d’Icade Santé vis-à-vis d’investisseurs est la diversification de son portefeuille géographiquement 45 et par exploitant diluant ainsi les risques
  • 46. Opération de rapprochement avec Silic Rationnel de l’opération Une logique industrielle forte ► Création de la première foncière sur le segment bureaux, leader incontesté sur les parcs tertiaires ► Un acteur incontournable du Grand Paris et une complémentarité des sites géographiques ► Une offre commerciale renforcée vis-à-vis des grands utilisateursOpportunités et atouts ► Des business models similaires de « foncière-développeur » ► Complémentarité des deux équipes et proximité des cultures facilitant l’intégration et l’échange des savoir-faire ► Un pipeline maîtrisé et des perspectives de création de valeur avec près de 2 millions de m² de réserves constructibles Une opération en ligne avec les objectifs financiers d’Icade ► Une opération en titres préservant la structure financière de l’ensemble combiné ► Une parité d’échange en ligne avec les parités d’ANR ► Une opération immédiatement relutive en cash-flow Un statut boursier renforcé ► Positionnement unique au sein du secteur cotéRésultats Annuels 2012 ► Augmentation de flottant ► Soutien de deux grands actionnaires avec une vision long terme, la CDC demeurant l’actionnaire de contrôle 46
  • 47. Opération de rapprochement avec Silic Évolution du profil d’Icade Icade Rapprochement avec Combinaison au 31 décembre 2012 Silic Icade + Silic (1) Taille totale du patrimoine (HD) 6,8 Md€  10,2 Md€Opportunités et atouts dont Bureaux France et Parcs Tertiaires 4,0 Md€ 58%  7,4 Md€ 72% Loyers courants annualisés 397 M€  577 M€ Poids du pôle Foncière dans l’EBO 2012 84%  88% Poids du pôle Foncière dans l’ANR 2012 93%  95%Résultats Annuels 2012 Le rapprochement avec Silic, une nouvelle étape dans la fonciarisation et la tertiarisation d’Icade 47 (1) Données Silic au 30 juin 2012
  • 48. Opération de rapprochement avec Silic Calendrier de la transaction Dépôt d’une Création Autorisation Réalisation de Plaidoiries Décision offre publique Offre déclarée Décision d’une holding de l’Autorité l’apport du de la Cour de la Cour par Icade sur conforme de prorogation (« HoldCo ») détenue de la solde des titres dAppel de dAppel Silic avec par l’AMF de lAMF par la Caisse des Concurrence Silic détenus Paris sur le de Paris engagementOpportunités et atouts Dépôts (la « CDC ») par Groupama recours en d’apport à à laquelle la CDC à HoldCo annulation à l’offre a apporté la totalité par HoldCo lencontre de sa participation de la totalité de la décision dans Icade de conformité de sa Apport de 6,5% du participation de lAMF capital de Silic par de 44% du Groupama à HoldCo capital de Silic 30 décembre 13 février 16 février 13 mars 24 avril 15 mai 21 mars Fin du premier 2011 2012 2012 2012 2012 2012 2013 semestre 2013Résultats Annuels 2012 Compte tenu des recours, la suite du calendrier dépendra de la décision de la Cour dAppel de Paris, attendue dans le courant du 1er semestre 2013. Loffre reste ouverte jusquà nouvel avis 48
  • 49. Perspectives Matérialisation des axes damélioration assurant la poursuite de la croissance du cash-flow net courant sur le moyen terme ► Commercialisation du patrimoine existant ► Développement des projets majeurs sécurisés en 2011 et 2012Opportunités et atouts ► Maîtrisedu pipeline : lancement de nouvelles opérations créatrices de valeur en fonction de la demande ► Sécurisation de la contribution positive du pôle Promotion ► Réduction du coût de la dette grâce à la politique de diversification Finalisation du rapprochement avec Silic, relutif en cash-flow Evolution du dividende au même rythme que celle du cash-flow net courant Maintien du LTV autour de 40% Proposition de distribuer un dividende d’un montant de 3,64 € par actionRésultats Annuels 2012 ► Hausse de 9% par rapport à la part récurrente du dividende 2012 ► Rendement de 5,3% sur la base du cours de bourse au 19 février 2013 49
  • 50. Sommaire1 Les forces du modèle d’Icade2 Résultats financiers3 Opportunités et atouts4 Annexes
  • 51. Le marché de limmobilier dentreprise en France Engagements en immobilier d’entreprise Evolution des valeurs locatives en France par semestre (1) en Ile-de-France sur la période 2000-2012 (1) 30 (en Md€) En € courants HT HC / m²/an 800 € 25 771 € 20 14,5 Md€ 600 € 15 441 € 10 400 € 295 € 5Annexes 0 200 € 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 S1 S2 « Prime » Paris Centre Ouest « Prime » La Défense Moyenne Ile-de-France Evolution comparée des taux Evolution des taux de vacance (en fin de période) (2) en Ile-de-France (1) 31/12 31/12 31/12 2010 2011 2012 4,25 % Paris Centre Ouest 5,6% 4,9% 5,2% Paris Sud 5,9% 4,2% 3,6% Paris Nord Est 3,4% 3,3% 3,5% 2,06 % Moyenne Paris 5,3% 4,4% 4,4% La Défense 6,0% 7,0% 6,6%Résultats Annuels 2012 0,19% Croissant de lOuest 9,9% 10,4% 10,8% Première Périphérie Nord 9,1% 11,7% 10,5% 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 Première Périphérie Est 8,4% 7,9% 7,6% Taux de rendement "prime" bureaux Paris QCA Première Couronne Sud 8,6% 7,3% 7,8% OAT TEC 10 Deuxième Couronne 6,3% 6,0% 5,6% Euribor 3 mois Total Ile-de-France 6,8% 6,6% 6,5% (1) Source : CBRE Richard Ellis 51 (2) Source : Banque de France
  • 52. Le marché de la promotion logement en France La construction en berne. Entre décembre 2011 et novembre 2012 Mises en chantier et permis de construire les mises en chantiers à 360 000 unités accusent un repli de 11,3% en France entière* Les 62 600 ventes et réservations enregistrées au cours des 9 (en nbre de logements) premiers mois de l’année témoignent d’une baisse conséquente de 600 000 548 456 454 535 514 435 421 l’activité de 16% par rapport à la même période en 2011 400 000 369 397 333 346 360 La spirale de la baisse des volumes sexplique par leffet conjugué de : 200 000 ► la forte réduction de lavantage fiscal accordé à linvestissement locatif 0 ► lattentisme des ménages dans un contexte économique incertain 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Permis de construire Mises en chantier ► la diminution significative de laide à laccession sociale due à la réformeAnnexes du PTZ+ fin 2011 Mises en vente, ventes et encours de logements ► du durcissement des critères doctroi du crédit aux acquéreurs, dont les neufs en France (1) taux restent bas (fixés en moyenne à 3,31% en novembre daprès (filière promoteurs, programmes d’au moins 5 logts, cumul des 12 mois) lObservatoire du Crédit Logement) mais pour lesquels les conditions (en nbre de logements) restent restrictives (taux d’effort exigé en hausse et durée moyenne plus 200 000 courte) 150 000 ► la pression persistante sur les prix et les perspectives de plafonnement 100 000 des loyers conduisant à un rendement locatif moins intéressant pour les 50 000 investisseurs 0 2T00 2T01 2T02 2T03 2T04 2T05 2T06 2T07 2T08 2T09 2T10 2T11 2T12 La fin du dispositif Scellier en 2013, remplacé par le « Duflot » devrait Mises en vente Ventes Offre commerciale (1) permettre un recentrage sur des produits plus sociaux, à loyer (1) L’offre commerciale est constituée de logements en cours de construction, plafonné et au rendement sans doute plus faible, en contrepartie d’un en projet et achevés avantage fiscal important mais plafonné. La loi Duflot, en vigueur Volume de ventes de logements* depuis le 1er janvier 2013, reprend l’objectif instauré par la loi Scellier, (filière promoteurs, programmes d’au moins 5 logts)Résultats Annuels 2012 pallier la pénurie par la construction de logements neufs 150 000 En raison de la hausse de l’offre commerciale et de la baisse des 100 000 ventes, le délai moyen d’écoulement (ratio : stocks/ventes), pour la France métropolitaine, passe à 13 mois au 3ème trimestre 2012 50 000 0 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12(p) 52 (1) Sources : MEEDDAT/SESP, SOeS, FPI, CBRE, CF Ventes à investisseurs Ventes en accession
  • 53. Répartition du patrimoine par portefeuille Potentiel de création de valeur Stratégique Bureaux France : patrimoine de qualité, avec une durée moyenne des baux de 5 ans, générateur de cash-flows sécurisés. Parcs Parcs tertiaires : fort potentiel de développement tertiaires organique (1 million de m² de réserves foncières), 1 570 M€ générateurs de cash-flows futurs et d’une importante création de valeur. Alternatif Centres Santé : portefeuille de cliniques créé en moins Bureaux France commerciaux de 5 ans, avec des durées initiales de bauxAnnexes 442 M€ de 12 ans, générateur de cash-flows immédiats 2 426 M€ et pérennes. Centres commerciaux : actifs développés en partenariat avec le pôle Promotion. Santé 1 725 M€ Arbitrage Entrepôts 197 M€ 3 grands principes : Bureaux - Optimisation, rotation (ventes d’actifs matures), Allemagne - Rationalisation (ventes d’actifs de taille modeste 233 M€ ou détenus en copropriété), - Tertiarisation (cession d’actifs qui n’appartiennent Logements plus au cœur de métier). 257 M€ Sécurité des cash-flows 0 2 4 6 8 10 12 14 (durée moyenne ferme des baux / années) La stratégie d’Icade est de constituer et développer des portefeuilles d’actifs complémentaires, avec unRésultats Annuels 2012 potentiel de création de valeur à moyen terme important, sur les segments où Icade bénéficie déjà d’un leadership et où les cash-flows sont sécurisés Une stratégie de croissance affirmée par des choix d’allocation d’actifs et de désinvestissement progressif des segments qui ne constituent pas des actifs cibles, tels que les bureaux en Allemagne, les plates- formes logistiques et le logement 53
  • 54. Principales caractéristiques du patrimoine Durée Valeur du Taux Loyers résiduelle Rendement patrimoine Surfaces Surfaces d’occupation IFRS ferme net HD (1) louables louées financier annualisés des baux (hors droits) Données au 31 décembre 2012 (2) (M€) (m²) (m²) (%) (M€) (années) (%) Bureaux France 2 426 308 249 287 292 94,0% 111,6 5,6 6,7%Annexes Parcs tertiaires 1 570 475 378 439 384 91,0% 96,3 4,2 7,8% Centres commerciaux 442 211 346 209 287 97,2% 24,3 4,7 6,2% Santé 1 725 780 327 780 327 100,0% 115,5 9,6 6,9% Entrepôts 197 561 987 507 230 90,4% 21,7 4,8 12,5% Bureaux Allemagne 233 99 473 84 958 90,1% 12,9 7,5 8,3% TOTAL FONCIERE TERTIAIRE 6 593 2 436 759 2 308 478 94,8% 382,3 6,4 7,2%Résultats Annuels 2012 (1) Y compris réserves foncière et projets en développement pour 725 M€ (2) Transfert au 1er janvier 2012 des actifs de l’activité Santé non détenus par Icade Santé (principalement l’immeuble de Levallois loué au ministère de l’Intérieur) vers l’activité Bureaux France 54
  • 55. Pipeline 2013-2016 Synthèse des flux d’investissements Répartition par année et par classe d’actif Répartition par principaux projets Tour EQHO En M€ Bureaux 66 23 21 2013 2014 2015 2016 198Annexes 149 135 Millénaire 3 59 2013 2014 2015 2016 57 51 Parcs tertiaires 26 Total : 541 M€ 2013 2014 2015 2016 Projet Veolia Bureaux 46 43 71 59 110 M€ 2013 2014 2015 2016 Parcs tertiaires 353 M€ SantéRésultats Annuels 2012 Cliniques 78 M€ Santé 29 32 17 2013 2014 2015 2016 55
  • 56. Caractéristiques des parcs tertiaires d’Icade Parc du Total ParcsAnnexes Parc du Parc des Parc du Millénaire (y.c. Mauvin Portes de Paris Pont de Flandre Millénaire 5 & 6) Tertiaires Surfaces 22 000 m2 322 500 m2 90 500 m2 75 600 m2 510 600 m2 (bureaux + locaux d’activités) 1 419 M€ Valorisation HD 26 M€ 669 M€ 400 M€ 324 M€ (hors réserves foncières et développement) Valorisation / m2 1 621 €/m² 2 130 €/m² 4 417 €/m² 4 853 €/m² 2 911 €/m² Taux de rendement 8,3 % 8,7 % 7,3 % 6,7 % 7,8 % Loyers moyens / m2 162 €/m² 178 €/m² 308 €/m² 328 €/m² 223 €/m² Taux d’occupation 92% 92% 86% 97% 91%Résultats Annuels 2012 Principaux locataires TGI 56
  • 57. Localisation des actifs Icade + Silic Cergy Roissy / Paris Nord St-Denis Nanterre AubervilliersAnnexes Rueil-Malmaison 19 Neuilly Puteaux 8 Paris Boulogne-Billancourt 15 Issy-les-Moulineaux Maisons-Alfort Villejuif RungisRésultats Annuels 2012 Parcs tertiaires Silic Orly Parcs tertiaires Icade Bureaux Icade 0 à 50 M€ Evry 50 à 100 M€ Villebon-Courtabœuf >100 M€ Courcouronnes 57
  • 58. Opération de rapprochement entre Icade et Silic Structuration de l’opération Réalisation des apports à Holdco (1) OPE sur Silic (2) (3) (fin février 2012) (courant 2013) Groupama Groupama CDC CDC & Caisses & CaissesAnnexes 75% 25% 75% 25% Autres HoldCo Autres Autres HoldCo 44% 56% 44% 56% 48% 52% La CDC demeure ICADE l’actionnaire de contrôle d’Icade ICADE SILIC 100%Résultats Annuels 2012 SILIC (1) Sur la base d’un nombre d’actions non dilué et hors autocontrôle de 17,4m actions Silic et de 51,6m d’actions Icade (estimé au 31/12/2011) (2) Sur la base d’un nombre d’actions dilué et hors autocontrôle de 73,5m actions Icade post opération 58 (3) Scénario d’un apport à 100% à l’offre
  • 59. Opération de rapprochement entre Icade et Silic Patrimoine tertiaire du nouvel ensemble au 31 décembre 2012 Icade (1) Silic (2) Icade + Silic Immeubles Réserves foncières Parcs tertiaires en développement 6% 24% 1% Bureaux France 61% 100% 24% Bureaux France 9,9 Md€ 6,6 Md€ 37% 3,3 Md€ Parc tertiaires Autres actifsAnnexes (Immeubles tertiaires en exploitation) Parcs tertiaires 26% Autres actifs 93% 50% tertiaires 39% La Défense La Défense Autres Paris / IDF Paris Paris 11% 11% 7% 8% 16% 69% Paris Nord St Denis 100% 14% Croissant Ouest Autres Croissant Ouest 24% 21% 9,9 Md€ 15% 6,6 Md€ 3,3 Md€ Nanterre / A86 42% Autres 31% Orly-Rungis 1ère et 2ème couronne 36% 1ère et 2ème couronneRésultats Annuels 2012 27% 37% Un patrimoine tertiaire de 9,9 Md€, situé à 80% en Île-de-France (1) Valeurs hors droits au 31 décembre 2012, hors logements (2) Valeurs hors droits au 30 juin 2012 59
  • 60. Chiffres clés Icade En M€ 31/12/11 31/12/12 % En M€ 31/12/11 30/06/12 31/12/12 Chiffre d’Affaires 1 492 1 499 + 0,5% Dette financière nette 2 691 2 667 2 725 Excédent Brut 355 384 + 8,2% Valeur expertise 6 727 6 757 6 850 OpérationnelAnnexes Résultat de Cession 64 81 + 26,7% Loan to Value (LTV) 40,0% 39,5% 39,8% Résultat Opérationnel 238 201 - 15,6% Actif Net Réévalué (ANR) 4 313 4 189 4 190 Résultat Financier -97 -102 + 4,5% EPRA triple net Actif Net Réévalué (ANR) Résultat Net Part EPRA triple net par action 83,7 € 80,8 € 80,7 € 93 53 - 43,3% du Groupe (2) Dividende (par action) 3,72 € 3,64 € Cash-Flow Net Courant 223 251 + 12,5% dont récurrent 3,35 € 3,64 € dont exceptionnel 0,37 € 0,00 € CFNC par action (1) 4,32 € 4,86 € + 12,4%Résultats Annuels 2012 (1) Nombre moyen d’actions dilué retraité des actions auto-détenues de 51 695 635 pour 2011, et de 51 795 086 pour 2012 60 (2) Nombre d’actions dilué retraité des actions auto-détenues et des instruments dilutifs de 51 551 923 au 31 décembre 2011, 51 833 763 au 30 juin 2012 et 51 943 243 au 31 décembre 2012
  • 61. Evolution des revenus locatifs Evolution des Revenus Locatifs entre 2009 et 2012 (en M€) +3 -33 +8 -35 +27 +8Annexes +0,8% à pc +2,0% à pc +2,1% à pc 419 389 397 362Résultats Annuels 2012 2009 Evolution à PC Evolution liée 2010 Evolution à PC Evolution liée 2011 Evolution à PC Evolution liée 2012 aux aux aux Acquisitions, Acquisitions, Acquisitions, Cessions Cessions Cessions 61
  • 62. Rationalisation du cash-flow net courant 2011 – 2012 En M€ 2011 2012 % Excédent Brut Opérationnel Courant (1) 355 387 + 8,8% Résultat Financier Courant - 97 - 101 + 4,0%Annexes Impôt sur les sociétés (2) - 44 -37 - 15,7% Impôt sur dotation amortissement contrats clientèle et dotation nette 0 -1 NS de reprise des provisions foncier – pôle Promotion Impôt sur plus-values de cession 9 2 NS Exit tax 0 2 NS IS Courant - 35 - 34 - 1,4% Cash-Flow Net Courant 223 251 + 12,5%Résultats Annuels 2012 (1) Retraité de l’EBO de SAS PNE considéré en non-courant (post élimination des marges internes réalisées au sein du pôle Promotion) 62 (2) Limpôt sur les sociétés résulte dune part des activités pôles Promotion et Services et dautre part de lactivité "holding" dIcade
  • 63. Actif Net Réévalué EPRA triple net En M€ 4 313 4 189 4 190 Soit 83,7 € / action - 3,4% Soit 80,8 € / action - 0,2% Soit 80,7 € / action 102 33 71 1 505 1 523 1 496Annexes 2 720 2 646 2 637 - 14 - 13 -14 Déc 2011 Juin 2012 Déc 2012 PV latentes de Promotion / ServicesRésultats Annuels 2012 Capitaux propres (+JV de la dette et impact de la dilution) PV latentes sur actifs immos, nettes de droits Fiscalité sur actifs et sociétés immobilières 63
  • 64. Actif Net Réévalué EPRA Variation Variation semestrielle annuelle 31/12/12 30/06/12 en (%) 31/12/11 en (%)Annexes ANR EPRA triple net 4 190 4 189 - 4 313 - 2,8% en part du groupe (en M€) Nombre dactions 51 943 243 51 833 763 51 551 923 totalement dilué ANR EPRA simple net 84,7 84,9 - 0,2% 87,5 - 3,1% par action (en part du groupe en €) ANR EPRA triple net par action (en part du groupe en €) 80,7 80,8 - 0,2% 83,7 - 3,6%Résultats Annuels 2012 64
  • 65. Taux de rendement (1) Hors droits 12,5% 10,9% 10,7% 10,6% 10,4% 8,3%Annexes 7,8% 7,2% 8,0% 6,9% 7,8% 7,8% 7,7% 7,6% 7,6% 6,7% 7,5% 7,3% 7,2% 7,2% 7,1% 6,2% 6,9% 6,9% 6,9% 6,8% 6,8% 6,8% 6,8% 6,8% 6,7% 6,7% 6,5% 6,2% 6,1% Bureaux France Parcs Tertiaires Centres Santé Entrepôts Bureaux Allemagne Total FoncièreRésultats Annuels 2012 Commerciaux Tertiaire 31/12/2010 30/06/2011 31/12/2011 30/06/2012 31/12/2012 (1) Loyers annualisés nets des surfaces louées additionnés aux loyers nets potentiels des surfaces vacantes à la valeur locative de marché rapportés à la valeur dexpertise hors droits des surfaces louables 65
  • 66. Evolution du CA et de lEBO En M€ Chiffre d’Affaires Excédent Brut Opérationnel 1 492 1 499 + 8% 355 384 + 10%Annexes 364 24% 400 27% 287 81% + 13% 323 84% - 3% 1 106 74% 1 071 71% - 16% 82 23% 69 18% 110 7% 63 4% 11 5 (88) -6% 3% (24) - 7% (13) - 3% 1% (34) -2%Résultats Annuels 2012 2011 2012 2011 2012 Foncière Promotion Services Autres (1) (1) Icade SA et Intra-groupe inter-métier 66
  • 67. Décomposition par métier des capitaux engagés Décembre 2011 Décembre 2012 406,7 M€ 68,5 M€ 429,8 M€ 40,6 M€ 5,6% 1,0% 5,9% 0,5%Annexes 6 727,3 M€ 6 849,7 M€ 93,4% 93,6%Résultats Annuels 2012 Valeur du patrimoine immobilier hors droits Valeur d’entreprise des sociétés de promotion Valeur d’entreprise des sociétés de services 67
  • 68. Fonctions Supports 2011 2012 Intra- Intra- (en M€) Foncière Promotion Services groupe Holding ICADE Foncière Promotion Services groupe Holding ICADE Chiffres d’affaires 364 1 106 110 -89 0 1 492 400 1 071 63 -40 6 1 499 Charges opérationnelles -55 -979 -84 68 - -1 051 -58 -957 -44 33 -2 -1 027Annexes Fonctions supports Charges Récurrentes -22 -45 -16 - -2 -85 -19 -45 -14 - -5 -83 Fonctions supports Charges nettes de produits Non 1 -1 - - -1 -1 0 - - - -5 -5 Récurrents EBO 288 82 10 -21 -4 355 323 69 5 -7 -6 384 Charges d’amortissements & Charges et reprises -164 -13 -1 1 -4 -181 -245 -17 -2 2 -3 -264 liées aux pertes de valeur Résultat sur cessions 52 8 - 3 - 64 59 - - 1 21 81Résultats Annuels 2012 Résultat Opérationnel 176 77 9 -17 -7 238 138 52 3 -4 12 201 68
  • 69. Répartition du dividende 2012 Un dividende de 3,64 € par action au titre de l’exercice 2012 1,96 € par action prélevé sur le secteur exonéré (SIIC) et correspondant aux obligations de distribution ► Distribution non soumise à la contribution additionnelle de 3% ► Distribution soumise à la retenue à la source de 15% lorsqu’elle est versée à un OPC français ou étrangerAnnexes 1,44 € par action prélevé sur le secteur exonéré (SIIC) au-delà des obligations de distribution ► Distribution soumise à la contribution additionnelle de 3% ► Distribution soumise à la retenue à la source de 15% lorsqu’elle est versée à un OPC français ou étranger 0,24 € par action prélevé sur le secteur taxable (non SIIC) ► Distribution soumise à la contribution additionnelle de 3% ► Distribution non soumise à la retenue à la source de 15% La retenue à la source de 30% qui était jusqu’à présent prélevée sur les dividendes versésRésultats Annuels 2012 à des OPCVM étrangers est supprimée En contrepartie, les distributions au profit d’OPC français ou étrangers prélevées sur le secteur exonéré sont soumises à une retenue à la source de 15% 69

×