Your SlideShare is downloading. ×
Etude de cas label artisanat
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Etude de cas label artisanat

514

Published on

Etude de cas pour un projet de Label national pour l’artisanat du Maroc.

Etude de cas pour un projet de Label national pour l’artisanat du Maroc.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
514
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
30
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. HEM Etudes et conseil en marketing ETUDE DE CAS Label national Artisanat du Maroc Le cas présenté ci-après est un exemple de cahier des charges d’un appel d’offres simplifié tel qu'il peut vous être présenté dans la réalité. Le but de cette étude de cas n’est pas de tester votre capacité intellectuelle. Le plus important est de démontrer: - Une capacité analytique, en posant les bonnes questions et en structurant clairement les réponses à l’appel d’offre - Une méthodologie dans l’organisation de l’offre technique - Une lisibilité de la présentation permettant facilement au client de comparer l’offre par rapport à un concurrent et prendre une décision. HEM_MRK_Etude de cas Page 1 sur 4
  • 2. Contexte Le Maroc est un pays qui bénéficie d’une grande richesse artisanale. En effet, la diversité de sa population et de sa culture, aux racines millénaires, a permis le développement d’un artisanat varié et de grande qualité. Les artisans marocains exercent pas moins de 70 métiers différents et font preuve d’une grande créativité. Cet artisanat ne cesse de se renouveler et de se développer pour assurer les besoins quotidiens de la population, satisfaire les attentes des touristes et répondre aux demandes d’exportations vers l’étranger. L'artisanat a une place importante dans le tissu économique national avec un chiffre d’affaire de 16 milliards MAD (2010) avec un taux de croissance annuelle moyen de 14% ; le secteur emploie 371’000 personnes. Cependant, le secteur de l’artisanat marocain est marqué par un tissu très fragmenté constitué d’une grande variété d’acteurs dispersés sur le territoire ainsi qu’une prédominance du travail partiel et informel. Il souffre également d’un manque d'organisation et d'une faible représentativité institutionnelle, entraînant un phénomène de dégradation des conditions sociales des artisans. Dans ce contexte, le Ministère de l’Artisanat du Maroc a mis en place un programme de développement stratégique à travers la « Vision 2015 » avec pour objectif ultime de promouvoir le développement économique de l’artisanat (passage de 10.7 Milliards de MAD de chiffre d’affaires à 24 Milliards de MAD et augmentation des exportations de 0.7 Milliards de MAD à 7 Milliards de MAD) tout en créant de 115'000 nouveaux emplois. La Vision 2015 s’appuie également sur une politique de promotion d’envergure, visant à construire une image d’excellence pour l’artisanat du Maroc auprès des marchés ciblés et à introduire les produits artisanaux dans les réseaux de distribution modernes. Le label national pour l’artisanat du Maroc En plus de ses objectifs socio-économiques, la Vision 2015 insiste sur le fort impact que la labellisation peut avoir sur la préservation et l'amélioration du produit artisanal et la pénétration durable des marchés ciblés. En effet, un label sera pour les acheteurs un outil pratique d’identification et pour les artisans un outil de positionnement sur le marché. Pour ce faire, le Ministère de l’Artisanat a lancé, dans le cadre de la coopération américaine avec la Millenium Challenge Corporation, un projet de Label national pour l’artisanat du Maroc. Les objectifs spécifiques du Label national HEM_MRK_Etude de cas Page 2 sur 4
  • 3. Le Label national pour l'artisanat marocain vise plusieurs objectifs, dont notamment : • • La préservation de la notoriété du produit d’artisanat marocain et l’amélioration de son positionnement sur les marchés internationaux L’amélioration de la qualité des produits • La promotion économique des produits • La création d’une réelle différenciation entre les produits, en prenant en considération les attentes des consommateurs (dimensions culturelle et produit) • La préservation du patrimoine artisanal en permettant de maintenir vivantes certaines filières en danger • La protection à la fois du consommateur et de l’artisan contre la contrefaçon • La pérennisation d’un savoir-faire pluriséculaire • La fédération de l’ensemble des parties prenantes autour d’une démarche commune • La promotion des capacités individuelles des artisans d’utiliser des procédures respectueuses de l’environnement dans la production des produits. La mission ultime étant de développer les revenus des artisans et PME en augmentant les ventes touristiques, l’export ainsi que la consommation interne. Objet de la consultation et détail des prestations demandées Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat sollicite les services d'un consultant qui assurera la conduite et la mise en œuvre du volet Label national pour l’artisanat du Maroc. Le consultant est chargé dans le cadre de cette consultation de définir les composantes de labellisation et accompagner le SECA dans la mise en œuvre et la promotion du label « Artisanat du Maroc ». Les cinq filières d’Artisanat cibles concernées par les activités objet de cette consultation sont : - La décoration : les tapis, la poterie et les objets céramiques pour la maison, les poufs en cuir, les lampes en fer forgé, etc.; - L’ameublement : les salles à manger en fer forgé, les malles et bureaux peints ou sculptés, etc.; - La joaillerie : les colliers en or, en argent et les pierreries, les bracelets et bagues, etc.; - Habillement traditionnel et accessoires : les djellabas, les babouches, les ceintures, les écharpes et autres matières tissées et brodées, etc.; - Bâtiment : la mosaïque (zellige), le plâtre sculpté, la pierre taillée, etc.; Pour vous aider à structurer votre offre, les phases du projet vous sont présentées ci-après : HEM_MRK_Etude de cas Page 3 sur 4
  • 4. Délai de mise en œuvre totale : 16 mois HEM_MRK_Etude de cas Page 4 sur 4

×