Your SlideShare is downloading. ×
0
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

DNAgency | Présentation redvisitor | 16 12 11

313

Published on

Published in: Education
1 Comment
2 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
313
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Votre ADN est dans nos gènesConstruire une marque globale àpartir d’une marque pure player Paris La Défense, le 16 décembre 2011
  • 2. Pôles d’expertise Agence 360 Agence User Centric Agence Créative Print | Online | Mobile Utile | Utilisable | Engageant Tendances | Innovation | Sens Agence Performante Agence Décalée Agence ResponsableBesoins | Satisfaction | Rentabilité Audace | Culot | Différence Equité | Solidarité | Altruisme
  • 3. L’équipeGwen Marlène YasmineCross Canal Strategy Cross Canal Strategy P.R & Social MediaMathieu Pascal SébastienMobile Apps Tourism Expertise Event Strategy
  • 4. ContexteAprès 1 an et demi d’existence et un business essentiellement basé sur lasyndication de contenus, le site web B to C n’est, à ce jour, qu’une vitrineméconnue de son public cible.Néanmoins primé et reconnu par ses pairs, redvisitor nous consulte pourétudier comment construire une marque globale à partir d’une marquepure player.
  • 5. ÉTUDE DE MARCHÉ
  • 6. Matrice du marché FORCES OPPORTUNITES>Pure player donc spécialiste du Web>Spécialiste du contenu city break inspirationnel>Expérience qualitative, esthétique et engageante >Fondateurs charismatiques - Personal branding>Réseau et carnet d’adresses leaders d’opinion [couple franco-australien de yuppies trentenaires]>Reconnaissance du secteur >Développement cross canal [Web, mobile, TV][« Best Information Website » + « Pioneer 2011 »] >Forte demande du marché en termes de contenus>Agilité/souplesse de l’entreprise >Attractivité du format city break [fréquence voyages]>Intérêt/Retombées médiatiques>Producteur de contenus et réseau de freelances>Ressources humaines et financières limitées >Crise économique – coupes budgétaires BtoB>Faible activité sur les réseaux sociaux >Forte concurrence atomisée>Peu de dimension cross canal >Algorithme GOOGLE PANDA>Faible notoriété [peu de V.U., peu de >Internalisation de la production de contenusfans/followers] FAIBLESSES MENACES
  • 7. Mapping Concurrence BtoB Spécialiste Community Manager Mon nuageOff Line On Line Agences de communication Généraliste
  • 8. Mapping Concurrence BtoC Haut de GammeOff Line On Line Les guides de voyages Moyen de Gamme
  • 9. redvisitor & la longue traîneInstitutionnels du tourismeSites dhôtels
  • 10. PositionnementRedVisitor, le médium sélectif du voyageur exigeantet averti souhaitant multiplier les expériences devoyages d’exception au cœur de destinationstrendy.
  • 11. Territoire de marque VALEURS & PHILOSOPHIE CIBLE>Sélection & filtrage [discerning]>Crédibilité & expertise [reliable] >FRANCE, U.K., U.S.A.>Découverte & expérience [avant-garde] >CSP+>Goût & gastronomie [gourmet] >Cœur de cible : 25/35 ans>Design & urban chic [trendy mais pas que] >Public exigeant avide d’expériences>Qualité [discerning] >Public avant-gardiste technophile>Confiance [reliable] >Public early-adopter>Bien-être [beau, bon, bien]
  • 12. Mieux connaître la cible RedVisitorQui est Paul ?
  • 13. Paul est un cadredynamique, anglophone, très investi dans son travail.
  • 14. Il est souvent amené à voyager dans lecadre de ses missions professionnelles.
  • 15. A l’occasion, son amie le rejointà l’étranger pour profiter ensemble d’un break le week-end.
  • 16. Il est connecté partout. Il consulte les cours de boursesur son mobile, check ses mails, met à jour son statut Facebook, travaille son réseau sur Linkedin.
  • 17. Il a beaucoup d’amis, avec quiil partage ses bons plans escapade.
  • 18. Il regarde peu la TV, lit la presse économique à l’hôtel le matin.
  • 19. Il est globe-trotter et organise volontiers des escapades avec son amie.
  • 20. Il aime le confort, le design,il apprécie les arts de la table.
  • 21. Il est fidèle à ses marques favorites, qui le rassurent et le satisfont pleinement.
  • 22. Il est très occupé et cherche à gagner du temps pour en profiter au maximum.
  • 23. Il apprécie les conseils avisés des concierges deshôtels qu’il fréquente pour ses sorties restaurants, bars, visites.
  • 24. Alors, commentintéresser Paul ?
  • 25. Lui faciliter ses choix,en lui proposant ce qui lui plaît. &
  • 26. Lui être accessible ensituation de mobilité.
  • 27. Le convaincre avec des contenus inspirationnels bien présentés.
  • 28. Rappel de la demandeComment redvisitor peut devenir unemarque globale en B to C ?>Sans moyens conséquents>Avec peu de ressources humaines
  • 29. Prérequis>Ne pas fragiliser redvisitor et accroître à courtterme le chiffre d’affaires pour envisager lebusiness developement vers le B to C>Rendre la marque redvisitor visible, dès lastratégie B to B, pour favoriser sa notoriété>Imposer redvisitor comme LE référent de lieuxselects partout dans le monde
  • 30. PréconisationPour redvisitor, il faut adopter la stratégie B to B first… for B to C purpose!A l’image de :
  • 31. PréconisationCréer l’assise de marque via le B to B>Monétiser le contenu redvisitor auprès demarques affinitaires en co-brandingavec une offre de contenus cross-canal :web, mobile, tablettes, TVdans une stratégie SOLOMO (Social Local Mobile)
  • 32. PréconisationRenforcer et incarner l’image de redvisitor>Pour imposer une marque rapidement, il fautl’incarner : Cerise de Groupama, Jean Rochefortd’Amaguiz, Rodolphe de Free, …
  • 33. PréconisationCréer et développer la communauté redvisitor>Accroitre le nombre de membres en restant surle cœur de métier : le contenu sélectif>Apporter de l’information select et efficace>Entretenir la relation avec les membres via del’information géolocalisée
  • 34. Préconisation…Vers le B to C>Le cœur de cible combinant voyages d’affaireset d’agrément, la notoriété acquise via le B to Baboutira vers l’usage B to C>A horizon N + 3 le développement de produitsdérivés (city guides print, création d’unévénement identitaire, services de conciergerie)
  • 35. En résumé SMO Club CROSS CANALNOTORIÉTÉ BRANDING VIDEO RP CONCOURS CONTENUS GC PARTENARIATS BIZDEV ASSISE BtoB FINANCIÈRE LABEL
  • 36. PRÉCONISATIONS D’ACTIONS
  • 37. Médias Sociaux
  • 38. Etablir un partenariat de premier plan avec LinkedinLe réseau Linkedin correspond à votre cible :>Internationale>CSP+
  • 39. Etablir un partenariat de premier plan avec Linkedin Film hebdomadaire3 essential restaurants in London 3 essentia l restaura nts in London
  • 40. Etablir un partenariat depremier plan avec LinkedinLondon : 3 essential restaurants Week-end à Pamplone Paris : The 5 best Hostels
  • 41. Partenariats en co-branding INTÉRETSTRAVEL MÉDIASCULINAIRE
  • 42. Social Media OptimisationDéployer plus intensément redvisitor sur lesmédias sociaux en s’appuyant davantage sur leslocal experts pour plus de contenus frais.
  • 43. Récolter des fans via un ConcoursFaire le buzz en effectuant un concours pourgagnerun WE dans un hôtel d’exception à New YorkDécouvrez de quelle ville provient la photoprésentée ? Réponse sur redvisitor.com !Coût réduits grâce aux partenariats établisavec les hôtels et les compagnies aériennes
  • 44. Contenu vidéo
  • 45. Contenu vidéo>Développer et professionnaliser le contenuvidéo notamment par la production deprogrammes courts autour du city break sélectif>Kim, personnage central,y incarne la femme moderneavertie voyageantde par le monde.
  • 46. Contenu VidéoWeb série dans un format 2-3 minutesTournage à travers une ville, interview d’unChef, d’une personnalité du design,…Pour mieux incarner les valeurs de la marqueproduire des vidéos de qualitéProduction :
  • 47. Émissions TV>U.S.A./U.K./FRANCE : Partenariat avec une chaineaméricaine [en cours de bouclage] qui pourrait bénéficierd’un canal sur les réseaux britannique et français>FRANCE : Vif intérêt de Téléparis, producteur de ParisDernière, Les dessous de table de François Simon, Salut LesTerriens… et de Liberty TV RDV à caler avec le producteur Eric MATHA, 06 08 09 05 ?? – e.matha@teleparis.fr Contacter Lotfi BELHASSINE, P-D.G. de Liberty TV +32 47 92 36 5??
  • 48. Solutions mobiles
  • 49. Le constat>Notre cible est régulièrement en situationde mobilité>Notre cible est en majorité équipée desmartphones , tablettes, iOS principalement>Notre objectif est de fournir du contenu local Il faut absolument s’implanter sur le mobile
  • 50. Les players établisSegment mainstream>Tripwolf : 4.99€ par guide, ciblé étudiants>Lonely Planet : 4.99€ par guide, pour backpackers>TimeOut : gratuit, sur iPhone uniquement>Wallpaper cityguides : 3.99€ , iPhone uniquementSegment «arty»>Unlike : gratuit, plutôt magazine de bons plans, toutes villes confondues.Segment haut de gamme>Goop city [de Gwyneth Paltrow] : 2,99€, contenu plus «girly»>Louis Vuitton Amble [application gratuite + chaque guide à 12,99€]> Mr. & Mrs SMITH Il y a de la place sur du contenu upper class
  • 51. Des expériences utilisateur très différentes /Pour soigner la marque, il faut choisir son camp
  • 52. Problématique du roaming>A date, les coûts de data en roamingrestent élevés>Les prix chutent régulièrement depuis quelques annéesafin de rendre plus raisonnable le surcoût de ce typed’usage (division par 2 entre juillet 2009 et juillet 2011) Ce sera de moins en moins un frein à l’avenir
  • 53. Option 1 : Développement d’une appli avec Mobile RoadieLes caractéristiques de :>Fabrication d’applications à la carte en ligne>Solution low-cost pour développer des applis>Un ticket d’entrée à 499€ + un abonnementminimum de 29€ par mois Avantages Inconvénients >Coût >Personnalisation faible, notamment en terme de design >Coûts cachés (intégration de la solution)
  • 54. Option 2 : Développement d’une appli avec HaploidNotre partenaire>Une structure à taille humaine>Un savoir-faire avancé dans le développement d’applications>Des références qui s’adressent à une cible similaire : 01net, BFMTV, Fortuneo, Hellocotton, …>Des compétences en design>Des tarifs raisonnables : budget prévisionnel 35.000 euros Avantages Inconvénients >Application sur mesure >Investissement plus >Facile à maintenir important que l’option 1 >Coût tout compris >Design
  • 55. Solutions mobilesCompatible iPhone / iPad. Android pourrait être prisen charge ultérieurementGéolocalisation des différents lieuxVisualisation des vidéos de Kim et de ses local expertsPilote en mars 2012 sur Paris, Londres et New YorkMultilingue (anglais / français dans un premier temps)
  • 56. Solutions mobiles>Pour développer la marqueredvisitor, proposer gratuitement sur l’AppleStore une appli développée par>Soigner le design, en cohérence avec la chartedu site web>Envisager la synchronisation des données del’application quand un accès Wifi estpossible, permettant une consultation offline.
  • 57. Relations Publiques
  • 58. redvisitor, Conférence de pressePrésenter la marque et l’univers redvisitorConférence de presse co-animée par un leader d’opinion et redvisitorInclure les partenaires redvisitor (Linkedin, partenaires co-branding)LE BUTSe faire connaître des journalistes et des bloggeurs influentsDévelopper la notoriété de redvisitor en générant des retombées presse et médiassociauxLE LIEU>Hôtel partenaire de redvisitor [Five Hotel, Paris]>Mise à disposition d’une salle réceptive designMettre en place une prestation d’accompagnement relations publiques(communiqué de presse,…) et médias sociaux
  • 59. Monétisationdes contenus
  • 60. Monétiser les contenus auprès des entreprisesConnections with their extended Fast and efficient network decisions What professionnals need today ? Trusted recommendations on people, news, …
  • 61. Monétiser les contenus auprès des entreprises Démarche RSE Entreprises Collaborateurs(Grands Comptes) Bien-être et confort Productivité augmentée
  • 62. Monétiser les contenus auprès des entreprises Où vais-je manger ce soir ?Le collaborateur a besoin d’êtreguidé, il n’a pas de temps à perdre
  • 63. Monétiser les contenus auprès des entreprises Démarche RSE Vente de contenu aux Grands Comptes Entreprises (Grands Comptes)Dépôt du contenu(city guide) sur l’Intranet
  • 64. Monétiser les contenus auprès des entreprises Réservation sur l’Intranet un voyage d’affaires à New YorkConfirmation du voyage par e-mail Mise à disposition des city guide sur l’IntranetRéception du City Guide
  • 65. Partenariaten co-branding
  • 66. Nouer des partenariats avecles professionnels du voyage >Partenariats avec les acteurs du voyages BtoB >Contenus inspirationnels à disposition sur la plateforme Exemples d’acteurs du voyage BtoB : >CWT >American Express >Egencia >Afat Selectour Voyages
  • 67. Développer le label
  • 68. Développer le label redvisitor• 80% des hôtels sont indépendants et doivent gérer eux-mêmes leur notoriété• Le label redvisitor sera pour eux un gage de visibilité cross-canal
  • 69. Développer le label redvisitorBénéficier d’une approche cross-canal : • Applications Mobile et IPad • Site web • Chaine Youtube • Emissions TV • Médias Sociaux • RP
  • 70. Développer le label redvisitorVisibilité auprès des business travellersgénéralement captés par les chaines d’hôtelsvia des contrats corporate
  • 71. Développer le label redvisitorPrésence sur les médias sociaux : » Référencement les lieux sur Foursquare et Google Places » Création du Conseil de Kim sur Foursquare » Présence et partenariat Linkedin
  • 72. Développer le label redvisitor• Création de stickers• A terme, une fois la marque installée et les moyens financiers obtenus : » Développement de produits dérivés : city guides print » Service de conciergerie
  • 73. redvisitor le club
  • 74. Quelques acteurs du marchéClub compagnies aériennes [Air France, Lufthansa]Chaines hôtels [Thon Hotels]Club John Paul
  • 75. redvisitor, le ClubOBJECTIFS>Fédérer et fidéliser ses clients autour des valeurs de marque en proposantdes avantages clientsPRÉCONISATIONS>pérenniser lidée du Club redvisitor et formaliser lappartenance au club viala création dune carte redvisitor Le Club Paul Hector Val. 12/12
  • 76. redvisitor, le ClubLes avantages>Mise à disposition des nouveautés redvisitor via lenvoi de newslettershebdomadaires>Invitations à des soirées évènements partenaires via les local experts>Invitations à des avant-premières, des vernissages via les local experts>Réductions sur les offres partenaires [bien-être, sports extrêmes...]>Entrées garanties dans les meilleurs clubs labellisés redvisitor
  • 77. Conciergerie
  • 78. Les conciergeries privéesLe marchéLE PRINCIPE>Faire du voyage sur mesure pour des voyageurs exigeants24/24h, 7/7j, partout dans le monde[réserver un hôtel de luxe, des billets sur des volscomplets, trouver des places pour des évènements dexception...]>Des marges et des budgets importantsAbonnements de 100 à 3 000 € par mois/personne et/ouforfaits [fees/honoraires] à la tâche>Un secteur en forte croissance [doublement de loffre en France]>Un secteur qui concerne principalement le BtoB
  • 79. Quelques acteurs de conciergerie voyageLe marchéFRANCEJOHN PAUL>Installé en France et UK>Voyages et services haut de gamme>Abonnements de 100 à 500€ par moisPEPLUM>Voyages et services de luxe exclusifs>Centaine de clients>1 000 € par jour de voyageTHE UUU>Voyages et services>Abonnements de 1 200 à 28 000€ par an
  • 80. Quelques acteurs de conciergerie voyageLe marchéU.S.A. & U.K.QUINTESSENTIALLY>Société Worldwide>Installée aussi en France>Services de luxe pour hommes daffaires et people>25 000 membres>Abonnements de 1 000 à 36 000 euros
  • 81. Analyse du modèle économiqueAvantages Vs. InconvénientsLES AVANTAGES>Marges très importantes>Fidélisation forte autour de la marque>Offre dun service premium monétisableLES INCONVENIENTS>Nécessité dun réseau important de prestataires particuliers>Disponibilité infinie [tous les jours, partout]>Besoin important en ressources humaines
  • 82. RedVisitor et la conciergeriePréconisationsLa conciergerie, la réservation de prestations, nest pas le coeur de métierde Redvisitor>Ne pas investir directement dans un service de conciergerie>Asseoir d’abord la marque redvisitor>Établir un partenariat à horizon deux ans avec un acteur établi du secteur>Sous la forme dune création de joint venture ou déchanges deprestations : mise à disposition de contenus Vs. service de réservation )
  • 83. ROADMAPBUDGET PREVISIONNEL
  • 84. Roadmap prévisionnelleAppli mobile iOS Appli mobile AndroidContenu vidéo Production vidéoPartenariats Actions RPMonétisation B2B Concours ConciergerieEvénement Club ClubSMO SMO Print 2012 2013 2014
  • 85. Budget prévisionnelPostes budgétairesInvestissements 2012
  • 86. KPI prévisionnels140000 1000000 900000120000 800000100000 70000080000 600000 50000060000 40000040000 300000 20000020000 100000 0 0 Fin Fin Fin Fin Fin Fin Fin Fin 2011 2012 2013 2014 2011 2012 2013 2014 CA B2B Fans Facebook (estimé) Club members Followers Twitter UU
  • 87. ConclusionUne approche réaliste pour construire la marque globaleCapitalisation sur le socle B to B pour développer à moyenterme la marque globaleLes moyens>Une stratégie cross-canal : médiassociaux, vidéos, TV, mobile>Branding : via des partenariats et une incarnation plus fortede la marque grâce à Kim
  • 88. ConclusionPourquoi nous sélectionner ?>Pour notre expertise digitale et touristique>Notre réseau de partenaires et de contacts

×