Mopa groupe de travail marques de pays 21 fev 2013

660 views
574 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
660
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
154
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Mopa groupe de travail marques de pays 21 fev 2013

  1. 1. Groupe de travailMarques de Pays Jeudi 21 février 2013 Martillac
  2. 2. ETAT DES LIEUXDES MARQUES DE PAYS
  3. 3. CAFE ET ASSIETTE DE PAYS LES ORIGINES
  4. 4. 1997: création du concept par les PAT de la région Centre suite àune formation actionConcept : proposer un plat unique composé de produits locaux,accompagné d’une boisson dans une fourchette de prix compriseentre 11 et 15 eurosMars 2001 : Voyage d’étude en région Centre afin de s’inspirerde cette expérience pour la développer en Aquitaine Qui y participait? - Libournais - Pays des Bastides - OTEM - Val de Dronne - Vallée du Lot - Périgord Noir - Pays de Duras - Vallée d’Aspe
  5. 5. Conclusion du voyage d’étude• L’assiette de pays ® n’est qu’un élément pour un territoire dans la démarche globale de valorisation des produits de terroir. De cette mise en réseau des producteurs et des acteurs du tourisme peuvent découler de nombreuses autres actions sur le long terme.• L’animation des producteurs est aussi primordiale que celle des restaurateurs.• Le partenariat est un élément essentiel de l’assiette de pays ®. Le comité de pilotage doit en être l’illustration.• Le PAT est animateur de l’opération. La FRPAT coordonne et assure une partie de la promotion. Cependant, il faut s’assurer en priorité du partenariat des CDT et du CRT qui seront les relais de promotion les plus efficaces pour les PAT. L’Aquitaine met en place l’Assiette de Pays en 2002
  6. 6. 1990’s : Naissance de l’opération au sein du réseau des PATAvril 2006 : Inauguration de la démarche en AquitaineConcept : faire du cafetier un ambassadeur de son pays, enrendant son établissement lieu de promotion des productionslocales, espace de diffusion culturelle et relais d’une informationtouristique écrite et orale. • Libournais • Val de Dronne • Isle Auvezère • Pays des Bastides • PNR Périgord Limousin • PNR Landes de Gascogne
  7. 7. L’EVOLUTION
  8. 8. Evolution du concept Assiette de Pays 2002 Auj.- Plat unique - Assiette complète- Pas de précision sur le - 3 produits minimum nombre de produits- Pas d’obligation - Liens directs avec concernant le mode producteurs d’approvisionnement - Exclusion des « gros »- Fourchette de prix - Plus de fourchette de entre 11 et 15€ prix
  9. 9. Evolution des territoires 2002 2009 Auj.9 territoires Arrêt de certains 19 territoiresPays des Bastides Pays des Bastides territoires Périgord VertPays Isle Auvezère Libournais Vallée du LotVal de Dronne Val de Garonne Pays du DroptVal de Garonne Périgord Noir Pays de l’AgenaisVallée du Lot Soule Pays d’AlbretEntre-deux-Mers Pays et PNR LdGLibournais LNCAPays et PNR LdG ALOSoule ACT Entre-deux-Mers Montesquieu Terre et Côte Basques NAU Cœur de Béarn Béarn des Gaves Pays de Nay Basse Navarre Piémont Oloronais
  10. 10. 2002 2013
  11. 11. Evolution du nombre d’établissements2002 2005 2009 Auj.37 78 103 96 23 32 22 2010 renforcement des critères et de la procédure
  12. 12. PROCEDURES DE LABELLISATION
  13. 13. Sensibilisation – Audits – Labellisation Communication Animation contrôle CLA (OT/PAT – Mopa – UMIHRA – Chambre Agri Site Internet – CDT) Bienvenue au Pays OT – PAT En interne Comité Régional Département (OT/PAT, Mopa, Conseil Régional, Chambre Territoire Régionale d’Agriculture, UMIHRA)
  14. 14. ASPECT FINANCIER
  15. 15. Cotisations : Coût du pack : ≈ 1000€ pour le territoire,250€ en année 1 subvention de 80% par la150€ les années suivantes région150€ ≈ 80€ pour la Mopa
  16. 16. COMMUNICATION - PLV
  17. 17. 2002 Guide régional Autocollant Chevalet Page d’insertion carte
  18. 18. 2006EnseigneMeublePrésentoir4 parasols50 verres à vin
  19. 19. 2007
  20. 20. 2007
  21. 21. 2008
  22. 22. 2009
  23. 23. 2009
  24. 24. 2010
  25. 25. 2011
  26. 26. 2012 et aujourd’hui...Appropriation par les territoires
  27. 27. Quelques exemples: Cœur de Béarn
  28. 28. Quelques exemples: Fumel Vallée du Lot
  29. 29. Quelques exemples: Adour Chalosse Tursan
  30. 30. Quelques exemples: CDT des Landes
  31. 31. BILAN QUESTIONNAIRE RESEAU MARQUES DE PAYSQuestionnaire envoyé le 22 février aux animateursTaux de réponse: 33%
  32. 32. Perception des démarches sur les territoires Appréciation négative - Temps d’animation important - Turn over - Restaurateurs peu impliqués - Peu d’évolution, les mêmes actions d’une année à l’autreAppréciation positive- Démarche nouvelle qui valorise les produits du terroir- Forte demande des touristes- Les Marques de Pays s’insèrent dans les thèmes prioritaires du territoire (agritourismenotamment)- Les Marques de Pays gagnent en notoriété (locaux et producteurs), et les locauxdeviennent des prescripteurs- Développement d’une relation privilégiée avec les restaurateurs- De plus en plus d’intérêt de la part des professionnels pour les circuits courts et le réseau
  33. 33. Perception des démarches au niveau régional Appréciation stable - Plus de rigueur demandée mais plus de temps à consacrer - Peu de partenariat en CLA - Pas d’audit Appréciation positive - Gros progrès au niveau qualité - Une meilleure répartition des rôles - Bonne dynamique Mopa
  34. 34. Points forts et faibles des démarches Points forts Réseau national Réunions Marques de Pays : source d’échange, bonne initiatives,problématiques et réponse collective… Points faibles Outils d’animation Site internet Echanges au sein du réseau centrés Recherche de la qualité sur l’hiver Outils d’animation Filière restauration trop peu Coordination du réseau impliquéeRéseau : la transmission d’information Audit En attente du SLAM Manque budget de communication Conseil/suivi de la Mopa Manque de crédibilité CLA
  35. 35. DIAGNOSTIC2 niveaux de réflexion:• Evolution des démarches• Gestion et animation des marques
  36. 36. Analyse des démarches Marques de Pays FORCES FAIBLESSES- Opération de développement local – outil - Filières difficile à impliquer d’animation - Beaucoup de contraintes pour les- Positionnement du territoire -> image établissements (approvisionnement, positive justificatif...)- Renforcement des critères et de la - Démarches qui s’essoufflent procédure - Nécessite un temps d’animation important- Alternative pour la valorisation des restaurants pour le conseil en séjour en OT- Permet de développer une relation privilégiée avec ses restaurateurs OPPORTUNITES MENACES- Démarche de valorisation des produits - Trop de labels – confusion pour le client locaux -> réponse à une demande de la clientèle- Circuits courts à la mode aujourd’hui- SLAM
  37. 37. Analyse de la gestion – animation des Marques de Pays FORCES FAIBLESSES- Développement par le biais d’un réseau - Essoufflement de l’animation régionale -> d’OT – PAT peu d’innovation- Coordination du réseau et animation - Manque de crédibilité des opérations régionale (labellisation, audit, contrôle...)- Cohérence de l’organisation territoriale - Gestion des packs com (notamment- Marques bien implantées fermeture Café, demande de subvention...) OPPORTUNITES MENACES- Volonté d’implication de l’UMIHRA - Risque d’altérer les relations privilégiées- Effet réseau apprécié des territoires des OT – PAT avec les restaurateurs- Positionnement positif de certains CDT - Risque de non clarification des rôles de dans la promotion départementale chaque niveau d’intervention (local – départemental – régional) - Légitimé sur le long terme d’animer la marque à la place de la profession
  38. 38. PISTES DE REFLEXION2 niveaux de réflexion:• Evolution des démarches • On arrête / on continue? • Oui mais....• Evolution dans la gestion et l’animation des démarches • Co-gestion des marques avec la profession? • Quelle solution pour les marques dans l’hypothèse d’un arrêt des aides régionales pour les Cafés? Prochaine échéance de travail: avril ?

×