Révisions Mahragan 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Révisions Mahragan 2011

on

  • 712 views

 

Statistics

Views

Total Views
712
Views on SlideShare
619
Embed Views
93

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

2 Embeds 93

http://maclassecopte.free.fr 83
http://127.0.0.1 10

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Révisions Mahragan 2011 Révisions Mahragan 2011 Presentation Transcript

  • 1. Une personne de la Trinité • Voir les diapos suivantes sur la Trinité2. Il est Dieu le Créateur • Dieu a crée le monde et toutes les créatures par ses trois hypostases. • Les trois hypostases en Notre Dieu Unique fonctionnent et travaillent ensemble, comme on le voit dans la création, l’incarnation, la rédemption et le salut…etc.3. Il est le Dieu Incarné • Lincarnation est lacte par lequel le Fils de Dieu a revêtu volontairement un corps humain.
  • Suite4. Il est le bon Maitre • Ghandi a dit : « Si l’Evangile était une couronne, le sermon sur la montagne serait le joyau de cette couronne ».5. Il est le bon Berger • Il est le bon berger par son enseignement, par son amour et par sa tendresse.6. Il est le Rédempteur Aimant • Rédempteur: Qui rachète, qui paie le prix de quelque chose pour une autre personne. • Jésus nous a racheté par la croix.7. Il est le Ressuscité qui est mort pour nous • Sa résurrection est différente de tous ceux qui sont ressuscités après Lui ou avant Lui car le Seigneur Jésus : a. Est ressuscité par sa propre puissance b. Il est ressuscité avec un corps de lumière c. Il est ressuscité et il n’est pas mort et ne mourra jamais
  • Suite8. Il est monté aux cieux pour nous devancer • L’ascension du Seigneur Jésus Christ contient beaucoup de bénédictions pour nous : a. C’est une confirmation de l’ascension de nos corps lumineux avec lui le dernier jour b. C’est une sanctification du corps c. C’est une intercession rédemptrice d. Elle a été une préparation pour être remplie par le Saint Esprit e. C’est une promesse du second avènement du Christ9. Il est l’Epoux et la Tête de l’Eglise • « Maris, aimés vos femmes comme Christ a aimé l’Eglise et s’est livré Lui-même pour elle…ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise », Ephésiens 5 :25,32.10. Il reviendra dans son second avènement • « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurait dit. Je vais vous préparer une place et lorsque je m’en serai allé et que je vous aurais préparé une place, je reviendrai et je vous pendrai avec moi, afin que la où je suis, vous y soyez aussi », Jean 14 : 2-3.
  • La TrinitéY- a-t-il un seul Dieu ou trois Dieu ? Le feu et la lumière et la chaleur = Un seul soleil Le Soleil Son feu Sa chaleur Sa lumière
  • Le feu diffèrede la lumièreet diffère dela chaleurmais font unseul soleil.
  • Si le soleilperd son feuou sa lumièreou sa chaleurelle n’est plusun soleil.
  • Ils sont TROIS en Un 1x1x1=1 en matière d’essence 1+1+1=3 en matière d’hypostase(Hypostase= hypo= en dessous, stase=statut un critère essentiel à la nature (du soleil).
  • Les trois hypostases se distinguent sans se diviser ou se séparer l’un de l’autre. Cela veut dire que le Père estdifférent du Fils et différent duSaint Esprit mais, les trois sontUNE seule essence (substance, consubstantiel).
  • « Moi et le Père, nous sommes Un » Jean10 :30Exactement comme moi et ma raison faisons un.
  • • 2 Timothée 3 :16 – Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre, pour discipliner dans la justice, pour que l’homme de Dieu soit pleinement qualifié, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne.• 2 Pierre 1:21 – Car ce nest pas par une volonté dhomme quune prophétie a jamais été apportée, mais cest poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.
  • L’Ancien TestamentLe pentateuque (5) : Les livres prophétiques :Les 5 livres écrits par Moïse, appelé aussi la loi de • Les grands prophètes (5)Moïse et qui sont : – Esaïe – Genèse – Jérémie – Exode – Les lamentations de Jérémie – Lévitique – Ezéchiel – Nombre – Daniel – Deutéronome • Les petits prophètes (12)Les livres historiques (12) : – OséeIls racontent les vies du peuple de Dieu et de leur – Joëlréaction à la parole de Dieu. – Amos – Josué – Abdias – Juges – Jonas – Ruth – Miché – 2 Samuel – Nahum – 2 Rois – Habaccuc – 2 Chroniques – Sophonie – Esdras – Agée – Néhémie – Zachari – Esther – MalachiLes livres poétiques (5) : On ajoute à ceux-ci les livres deutérocanoniques queCe sont des livres de sentiments et de sagesse. les protestants ont exclu dans la Bible. – Job – Psaumes – Proverbes – Ecclésiastes – Cantiques des cantiques
  • Le Nouveau TestamentLes Evangiles (4) : – Matthieu – Marc – Luc – JeanLivre des Actes des Apôtres (1)Les épîtres de Saint Paul (14) – Romains – 1,2 Corinthiens – Galtes – Ephésiens – Philippiens – Colossiens – 1, 2 Thessaloniciens – 1, 2 Timothée – Tite – Philémon – HébreuxKatholikon (universel) (7) : – Jacques – 1, 2 Pierre – 1, 2, 3 Jean – JudeApocalypse de Saint Jean (1)
  • Leur importanceL’Ancien Testament Le Nouveau Testament• Il nous explique dans ses récits • L’Eglise est restée sans Evangile écrit à peu près 20 à 25 ans après l’Ascension les relations de Dieu avec du Christ. La foi était transmise par la nous. tradition apostolique (krigma en grec), l’Evangile oral. La prédication de nos• On trouve dans les livres de Saints Pères les Apôtres, était portée l’Ancien Testament, les par la force de cette parole, car c’était eux les témoins de la vie, de la prophéties qui nous parlent crucifixion et de la résurrection du du Seigneur Jésus Christ le Christ et de son Ascension aux Cieux. • Guidé par la révélation du Saint Esprit, Sauveur du monde. les 4 Evangélistes ont écrit les Evangiles• L’Ancien Testament nous a parlant du Seigneur Jésus Christ. • Les épitres ont été écrites pour parlé du Seigneur Jésus Christ répondre aux questions des croyants, « notre vie avant sa venue par pour garder ces croyants du mauvais des milliers d’années ». enseignement et du mauvais comportement.
  • • Il est né dans la ville de Syrène, en Lybie de nos jours, de 2 parents juifs, de la tribu de Lévi. – Son père s’appelait Arestopole, et sa mère Marie, elle était une femme pieuse. Il est le neveu de Saint Barnabé l’Apôtre.• Saint Marc a porté 2 prénoms : – Jean, un nom hébreu qui veut dire « Dieu a de la tendresse », – et Marc, un nom romain qui veut dire « marteau ».• Il a appris et maîtrisé les langues suivantes : – le grec, le latin, l’hébreu.• Il a quitté Syrène avec sa famille pour venir vivre en Palestine, et là-bas, il a eu le plaisir de rencontrer le Seigneur Jésus.• Comme sa mère était une des femmes qui ont servi le Seigneur Jésus par leur argent, c’est elle qui a ouvert sa maison pour : – Recevoir le Seigneur Jésus, pour manger la Pâques avec ses disciples – Laver les pieds de ses disciples et leur donner le sacrement de l’Eucharistie – C’est dans cette maison que le Saint Esprit descendit sur les disciples• Tout cela a fait de cette maison la première Eglise du monde.
  • Saint Marc : un témoin oculaire• Saint Marc est un des 70 apôtres choisis par le Seigneur pour le service.• On donne à Saint Marc le symbole du Lion. – On raconte que dans un chemin, en se dirigeant vers la Jordanie avec son père, ils ont été surpris par un Lion et une Lionne. – Saint Marc a prié le Seigneur Jésus, et les 2 fauves furent coupés en 2 et moururent. – Tout de suite, son père a cru au Seigneur Jésus.• Mais ils disent également que ces symboles lui sont dus car son Evangile commence par son verset : « La voix de quelqu’un qui cri dans le désert » (Marc 1 :3).
  • Saint Marc : un témoin oculaire • Il a commencé son service avec Saint Pierre à Jérusalem et toute la Judée. • Il a ensuite continué avec les apôtres Paul et Barnabé à Antioche pour enchainer avec Saint Barnabé en Chypre. • Il a fondé l’Eglise d’Alexandrie à laquelle il est entré entre 55 et 61 après JC. • Ananias le cordonnier était le premier à recevoir la foi du Christ par la prédication de Saint Marc. – Et quand la propagation de la foi fut très rapide à Alexandrie, Saint Marc a ordonné Ananias évêque et avec lui 3 prêtres et 7 diacres. • Il est mort en martyr après être trainé dans les rues d’Alexandrie en l’an 68. On célèbre la fête de son martyr le 8 mai = le 30 Bermouda. • Venise considère Saint Marc comme son patron et intercesseur. L’Eglise de San Marco à Venise contient une partie de ses reliques. • Le Pape Kyrolos VI a ramené une partie de ses reliques en Egypte.
  • L’Evangile selon Saint Marc• Il a été écrit entre 61 et 68 en Egypte.• Saint Marc est considéré comme le premier à utiliser le mot Evangile qui veut dire « la bonne nouvelle ». – Il a répété cette expression dans plusieurs endroits de son texte. – Il a prêché les païens idolâtres et les philosophes d’Alexandrie.
  • L’Evangile selon Saint Marc • Il a adressé son Evangile aux Romains. – Pour cela, il traduisait les expressions écrites en araméens pour que les romains les comprennent. Et il expliquait les traditions juives. • Les Romains aimaient beaucoup la force et l’autorité. • C’est pourquoi Saint Marc a parlé du Seigneur JC comme quelqu’un qui a de l’autorité sur les démons, les maladies et la nature. • Il l’a décrit comme quelqu’un qui sait les pensées des gens et qui est capable de révéler les secrets du futur. • L’autorité du Seigneur JC n’était pas exprimée par la violence ou l’orgueil mais par l’humilité et le service des autres.
  • Matthieu 22:2-14Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore dautres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, jai préparé mon festin; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venezaux noces. Mais, sans sinquiéter de linvitation, ils sen allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés nen étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux quilstrouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entrapour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui navait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup dappelés, mais peu délus.
  • Quelques questions1. Que représente le Royaume des Cieux dans ce texte ?2. Qui est le Roi ?3. Qui est son Fils ?4. Qui est la mariée ?5. Quel est le festin préparé par le Roi ?6. Qui sont ceux qui ont refusé de venir aux noces ?7. Qui sont les nouveaux invités ?
  • Les réponses• Le Royaume des Cieux : – le cœur de tout homme qui ouvre sa porte au Seigneur Jésus, – l’Eglise, la maison du Seigneur, le Seigneur habite toujours en lui, – Les Cieux où se trouve le trône du Seigneur et où sont les anges, et où sont les Saints qui se réjouissent de leur présence autour du Seigneur JC.• Le Roi est le Père.• Son Fils est le Seigneur JC, l’hypostase du Verbe de Dieu qui s’est incarné pour notre rédemption.
  • Suite• La mariée est toute âme humaine qui aime son Dieu.• Les taureaux et tous animaux préparés pour le festin sont les sacrifices qui symbolisaient le glorieux sacrifice de notre Seigneur JC, son Corps, qu’il a pris de la Sainte Vierge Marie.• Ceux qui ont refusé sont le peuple juif qui était distrait et n’a pas cru à lui.• Les nouveaux invités sont ceux qui se sont rassemblés venant de tous les carrefours, des routes (de tous les coins du monde), tous ceux qui ne sont pas juifs ou non croyants, qui ont cru à lui.
  • Les étapes de la messe1. La préparation pour le festin – Les louanges du soir/l’office de l’encens des vêpres/ les louanges de minuit – Préparation de nos cœurs2. A l’Aube – L’office de l’encens de l’aube (avec les oraisons : malades, voyageurs…) – Préparation de nos cœurs3. La matière du festin (Korban et Vin) – Tous les symboles de la préparation de ces matières qui deviendront le Corps et le Sang du Christ4. Les lectures de l’Eglise – Dans l’office de l’encens des vêpres et de même dans l’office de l’encens des matines : – Un psaume – Un passage de l’Evangile – Durant la messe : – Un passage des épitres de Saint Paul, – Un passage des épitres pas de Saint Paul (Katholikon), – Un passage de l’Acte des Apôtres (Epraxis) – Un psaume et un passage de l’Evangile
  • Suite5. Les oraisons – Il y a 3 oraisons que l’on nomme grandes : • la paix de l’Eglise, • le pape, • et dans le cas échéant l’évêque et les assemblées. – Et il y a les 7 petites oraisons.6. Le Credo (l’Acte de Foi) – C’est à ce point que la messe des catéchumènes se terminaient anciennement pour les catéchumènes. – Dans le Credo, on annonce notre foi orthodoxe et le prêtre lave ses mains pour dire qu’il a enseigné la foi et qu’il n’est pas responsable de toute personne non-croyante ou non- repentie qui se présente à la communion.7. La prière de la réconciliation – Réconciliation entre ciel et terre – Saint Baiser entre les fidèles8. Les sanctifications – Durant cette période, le Saint Esprit descend sur le pain et le vin pour les transformer en Corps et Sang du Christ.
  • Suite9. Les petites oraisons – La paix de l’Eglise – Le pape et les évêques (la hiérarchie) – Les higoumènes, les prêtres, les diacres – Les fidèles – Le lieu (salut du monde) – Les vents du ciel, les eaux, les plantes – Les offrandes10. La commémoration des Saints – C’est dans cette étape que nous nous rappelons de notre relation avec les membres de l’Eglise combattante et l’Eglise triomphante. – On prie pour eux et eux intercède pour nous.11. L’oraison de la fraction et fin – Le prêtre fractionne le pain en symbole des douleurs de la croix. – Il annonce que les saints sont pour les saints, mais cela ne veut pas dire que nous sommes tous saints, à cause de nos faiblesses, mais qu’on est sanctifié par le Sang du Christ. – Les croyants guidés par les diacres et le prêtre annoncent que ce qui se trouve sur l’autel sont le Corps et le Sang du Christ. – Ensuite, le prêtre renvoie les croyants dans la paix.