Cours 11 06_25_mak_maclassecopte_free_fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Cours 11 06_25_mak_maclassecopte_free_fr

on

  • 438 views

 

Statistics

Views

Total Views
438
Views on SlideShare
350
Embed Views
88

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 88

http://maclassecopte.free.fr 88

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Cours 11 06_25_mak_maclassecopte_free_fr Presentation Transcript

  • 1. Chapitre 3 :
    Un témoin oculaire
  • 2. Introduction
    Goethe
    « Le monde progresse comme il veut, il évolue dans toutes les branches de la recherche humaine jusqu’à son accomplissement, mais il ne trouvera rien qui peut remplacer la Sainte Bible qui est la base de toute discipline, et l’origine de toute évolution. »
  • 3. 1) Saint Marc : un témoin oculaire
    Il est né dans la ville de Syrène, en Lybie de nos jours, de 2 parents juifs, de la tribu de Lévi.
    Son père s’appelait Arestopole, et sa mère Marie, elle était une femme pieuse. Il est le neveu de Saint Barnabé l’Apôtre.
    Saint Marc a porté 2 prénoms :
    Jean, un nom hébreu qui veut dire « Dieu a de la tendresse »,
    et Marc, un nom romain qui veut dire « marteau ».
    Il a appris et maîtrisé les langues suivantes :
    le grec, le latin, l’hébreu.
    Il a quitté Syrène avec sa famille pour venir vivre en Palestine, et là-bas, il a eu le plaisir de rencontrer le Seigneur Jésus.
    Comme sa mère était une des femmes qui ont servi le Seigneur Jésus par leur argent, c’est elle qui a ouvert sa maison pour :
    Recevoir le Seigneur Jésus, pour manger la Pâques avec ses disciples
    Laver les pieds de ses disciples et leur donner le sacrement de l’Eucharistie
    C’est dans cette maison que le Saint Esprit descendit sur les disciples
    Tout cela a fait de cette maison la première Eglise du monde.
  • 4. 1) Saint Marc : un témoin oculaire
    Saint Marc est un des 70 apôtres choisis par le Seigneur pour le service.
    On donne à Saint Marc le symbole du Lion.
    On raconte que dans un chemin, en se dirigeant vers la Jordanie avec son père, ils ont été surpris par un Lion et une Lionne.
    Saint Marc a prié le Seigneur Jésus, et les 2 fauves furent coupés en 2 et moururent.
    Tout de suite, son père a cru au Seigneur Jésus.
    Mais ils disent également que ces symboles lui sont dus car son Evangile commence par son verset : « La voix de quelqu’un qui cri dans le désert » (Marc 1 :3).
  • 5. 1) Saint Marc : un témoin oculaire
    Il a commencé son service avec Saint Pierre à Jérusalem et toute la Judée.
    Il a ensuite continué avec les apôtres Paul et Barnabé à Antioche pour enchainer avec Saint Barnabé en Chypre.
    Il a fondé l’Eglise d’Alexandrie à laquelle il est entré entre 55 et 61 après JC.
    Ananiasle cordonnier était le premier à recevoir la foi du Christ par la prédication de Saint Marc.
    Et quand la propagation de la foi fut très rapide à Alexandrie, Saint Marc a ordonnéAnaniasévêque et avec lui 3 prêtres et 7 diacres.
    Il est mort en martyr après être trainé dans les rues d’Alexandrie en l’an 68. On célèbre la fête de son martyr le 8 mai = le 30 Bermouda.
    Venise considère Saint Marc comme son patron et intercesseur. L’Eglise de San Marco à Venise contient une partie de ses reliques.
    Le Pape Kyrolos VI a ramené une partie de ses reliques en Egypte.
  • 6. 2) L’Evangile selon Saint Marc
    Il a été écrit entre 61 et 68 en Egypte.
    Saint Marc est considéré comme le premier à utiliser le mot Evangilequi veut dire « la bonne nouvelle ».
    Il a répété cette expression dans plusieurs endroits de son texte.
    Il a prêché les païens idolâtres et les philosophes d’Alexandrie.
  • 7. 2) L’Evangile selon Saint Marc
    Il a adressé son Evangile aux Romains.
    Pour cela, il traduisait les expressions écrites en araméens pour que les romains les comprennent. Et il expliquait les traditions juives.
    Les Romains aimaient beaucoup la force et l’autorité.
    C’est pourquoi Saint Marc a parlé du Seigneur JC comme quelqu’un qui a de l’autorité sur les démons, les maladies et la nature.
    Il l’a décrit commequelqu’un qui sait les pensées des gens et qui est capable de révéler les secrets du futur.
    L’autorité du Seigneur JC n’était pas exprimée par la violence ou l’orgueil mais par l’humilité et le service des autres.
  • 8. Conclusion
    Lisez donc l’Evangile de Saint Marc !