Etude de Rémunération Nationale Hays - Informatique & Télécoms

  • 331 views
Uploaded on

La nouvelle étude de Rémunération Nationale Hays réalisée en partenariat avec Cadremploi est à présent disponible. Découvrez la partie informatique & Télécoms de notre étude 2013. Un autre secteur …

La nouvelle étude de Rémunération Nationale Hays réalisée en partenariat avec Cadremploi est à présent disponible. Découvrez la partie informatique & Télécoms de notre étude 2013. Un autre secteur vous intéresse ? Découvrez notre étude dans son intégralité sur le site hays.fr: http://bit.ly/11rgvYO

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
331
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
8
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. informatique & telecomsentre stabilite et exigenceSYSTEMES D’EXPLOITATIONEVOLUTION DU MARCHEUne reprise des recrutements de profils Systèmes et Réseaux a étéobservée au 2esemestre 2012. Elle concerne notamment les PMEqui ont un besoin constant de profils dits « middle » d’Administrateursou d’Ingénieurs. On peut noter une reprise des recrutements de profilsde hauts niveaux techniques ou de Managers et plus particulièrementde Responsables informatique et d’Architectes infrastructure.L’émergence du Cloud computing et le développement d’infrastructuresvirtualisées engendrent également de nombreux besoins de profils trèsspécialisés dans ces technologies. Par conséquent, une évolution de lademande vers des profils beaucoup moins généralistes est en cours etnos clients cherchent à accroître la diversité des profils ciblés.CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENTLes pratiques de recrutement restent similaires à celles de l’an passé.Nous observons cependant une plus forte implication des opérationnelsdans certains process nécessitant de grandes connaissances ennouvelles technologies.Si l’exigence de nos clients perdure, nous constatons toutefois queles entreprises écourtent leurs process et sont plus susceptibles des’engager rapidement auprès d’un candidat. En effet, la pénurie decertains profils spécialisés dans de nouvelles technologies encore peudéveloppées en France amène les entreprises à une forte réactivité.EVOLUTION DES POLITIQUES DE REMUNERATIONNous notons que les prétentions salariales des profils juniors sontnettement en hausse et que les profils s’orientant vers une spécialisationtelle que le Cloud, la virtualisation ou le stockage, peuvent atteindre 5 à10 K€ de plus qu’un profil système et réseaux plus généraliste.PROFILS LES PLUS RECHERCHESLes profils ayant une bonne expertise des environnements Opensource sont toujours très prisés et plus particulièrement à un niveaud’Ingénieur ou d’Architecte. D’autre part, la forte croissance du Cloudcomputing en France ouvre de nouvelles perspectives et génère denouveaux recrutements. Les profils spécialisés en virtualisation et/oustockage, ainsi que les DBA oracle / SQL, demeurent des profils trèssollicités, à tous niveaux de poste.FORMATIONS, competences et criteresLa majorité de nos recrutements concerne en général des candidatsdiplômés de Bac +2 à Bac +5. Une expérience en SSII, durant laquellele candidat aura travaillé dans différents groupes et secteurs sur desmissions variées, sera très appréciée des clients finaux.Les certifications telles que CCNA ou CCNP sont toujours aussiprisées et les profils disposant de la certification Vmware sont deplus en plus recherchés.ETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201368La croissance du marché du Mobile et del’Androïd marque un vrai tournant. En effet,l’évolution et la démocratisation du mobileont eu un impact sur les profils recrutés,sur les process de recrutement et de factosur les grilles de salaires.QUELLE VISION POUR L’avenir ?Nous constatons que le marché des SSII subit une baisse d’activité.Celles-ci recrutent moins sur profils et davantage sur mission, ce quientraîne moins de diversité dans le poste. Toutefois, nous restonsconfiants quant au recrutement permanent, notamment des PMEqui évoluent dans un secteur autre que l’informatique. En effet, cesdernières prennent conscience de la nécessité de faire évoluer leurinfrastructure en termes de sécurité ou de nouvelles technologies.etudes & developpementEVOLUTION DU MARCHEBien que le marché de l’Etude & Développement en 2012 soitpratiquement similaire à celui de 2011, une évolution en termes detechnologies et de compétences est à noter. La croissance du marché dumobile et de l’Androïd marque un vrai tournant. En effet, l’évolution et ladémocratisation du mobile ont eu un impact sur les profils recrutés, surles process de recrutement et de facto sur les grilles de salaires.
  • 2. changements sur les pratiques de recrutementAu début de l’année 2012, les besoins en Ingénieurs études &développement ne se sont pas taris, bien au contraire. Les entreprisesrecrutent avec beaucoup moins de fébrilité que l’année précédente. Ceconstat permet de distinguer trois marchés porteurs :• Le marché des Sociétés de Services (SSII) qui est toujours très« consommateur » de profils informatiques et qui recrute aujourd’huidavantage sur « mission » que sur « profil ». Il s’agit là d’un secteurqui a été en partie ébranlé par la crise. Les profils recrutés vont duBTS au Bac +5. Un fait important : les spécialisations métiers de typeécole d’Ingénieurs avec une spécialisation Finance de marché sont unvéritable atout pour les candidats.• Les Editeurs de logiciels recherchent des candidats diplômés d’uneécole d’Ingénieurs. Les profils juniors ayant fait de l’alternance oudes stages sont également très appréciés. Au-delà des compétencestechniques, les éditeurs recherchent avant tout des passionnés. Eneffet, lors des entretiens avec les Directeurs techniques, ces derniersdemanderont souvent si le candidat est amené à travailler sur desprojets à titre personnel.• Les Agences de communication sont aujourd’hui orientées sur lesecteur du Digital (Web agency). Les Développeurs web sont trèsprisés. Ce marché a créé de nouveaux besoins, comme sur lapartie Mobile. Cela engendre une forte demande en Développeursd’applications iPhone, Androïd, tablettes… ces compétencestechniques sont de plus en plus plébiscitées, mais les personnesqui pourraient les posséder se font rares. Conscientes de cela, ellesn’hésitent pas à faire jouer la concurrence. D’ailleurs, un candidatspécialisé mobile peut prétendre entre 5 à 10 K€ de plus qu’unprofil similaire en termes d’expérience. Les profils recrutés vont del’autodidacte au Bac +5.Dans ce marché très mouvant, les entreprises ont su s’adapter et êtreréactives dans leur prise de décision quant aux embauches de candidats.EVOLUTION Des politiques de remunerationLes rémunérations sont toujours très attractives notammentsur les postes juniors. Pour les postes seniors, cependant, lesrémunérations plafonnent.profils les plus recherchesEn études et développement, les profils les plus recherchés sontceux de Développeurs et Lead développeurs ainsi que les profilsd’Architectes et Concepteurs. Les technologies les plus demandéessont celles en Java J2EE, PHP Back End, Asp.net, C#, C et C++ ainsique Objective C.formations, competences et criteresUn niveau Bac +5 en école d’Ingénieurs demeure la voie d’excellencedes recruteurs, notamment pour intégrer un département R&D ou uneDSI pour les postes de cadres. Un parcours professionnel stable estaussi un critère déterminant lors d’un recrutement.quelle vision pour l’avenir ?Une croissance sur le marché des nouvelles technologies mobiles, boxet média est espérée, ainsi qu’un maintien des recrutements dans lesautres secteurs d’activité.CONSEIL & MOA / ERP & BIEVOLUTION DU MARCHEMalgré une situation économique instable qui se poursuit,de nouveaux projets sont mis en place dans un certain nombred’entreprises. De ce fait, l’IT Consulting devient de nouveau un marchéporteur dans lequel des compétences fonctionnelles pousséessont requises. Des projets d’envergure, comme dans le domainede l’Immobilier, de la Distribution et de l’Assurance voient le jour.Une expertise sur SAP est très demandée.CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENTNous constatons que les process de recrutement se sont allongés dansle temps. En effet, les sociétés, par prudence, souhaitent prendre leurtemps afin d’être certaines de choisir la bonne personne. Cela se traduitpar l’organisation d’un minimum de 3 entretiens au sein d’une mêmestructure. Les entreprises du secteur n’hésitent pas à effectuer desprises de références auprès des anciens employeurs.EVOLUTION Des politiques de remunerationDepuis l’année dernière, les niveaux de rémunération sont restésstables. Cependant, pour les profils expérimentés, les clients sont prêtsà prendre des risques et donc à proposer des salaires plus élevés.D’ailleurs, certains profils pénuriques tels que les personnes maîtrisantSAP peuvent se montrer très exigeants et n’hésitent pas à faire jouerla concurrence.ETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201369Informatique & Télécoms
  • 3. ETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201370Informatique & Télécomsprofils les plus recherchesLes profils SAP et spécialisés sur des logiciels précis, tels que Murexou Calypso, sont très demandés et par conséquent deviennent deplus en plus rares. Le domaine de l’Assurance recherche aussi un grandnombre de candidats avec d’excellentes connaissances du domainede la santé. Cependant, un certain nombre d’entre eux souhaitenttravailler de manière indépendante et non au sein d’une entreprise.formations, competences et criteresLes candidats diplômés d’une école d’Ingénieurs, éventuellement avecune spécialité en Finance, Comptabilité, Assurance ou MIAGE, sontles plus chassés. Les profils Master 2 sont toujours très demandés. Lesclients apprécient fortement les compétences techniques et vont ainsipréférer les candidats ayant fait de l’alternance. Connaître le mondede l’entreprise en France et à l’international est toujours un plus. Lamaîtrise courante de l’anglais est souvent requise pour des postes en ITConsulting. Au-delà des compétences techniques, une qualité d’écoute,un esprit d’équipe et un bon relationnel sont des atouts non négligeables.quelle vision pour l’avenir ?A priori, le secteur de l’IT Consulting ne devrait pas trop ressentirles effets de la crise au cours des prochains mois. Bien que certainsprojets soient mis en veille, nous notons l’émergence de nouveauxdéfis, notamment dans l’Assurance, l’Industrie et la Logistique à titred’exemple. En outre, les sociétés ont besoin d’experts fonctionnels eten conséquence n’hésitent pas à recruter ce type de profil en CDI. Unfait marquant que nous avons constaté ces derniers mois : le gel desrecrutements de la part des SSII.laurent wiartChef de projets techniques nationaux / internationauxAUDREY NABALChargé de recrutementSociété PARITELLe domaine de la e-Santé est jeune et en plein essor,technique et dynamique. L’équipe Hays a été d’uneefficacité redoutable dans la mise en adéquation entrema compétence et les besoins de ma société actuelle.Soucieuse de la réussite de chaque partie, elle a sutrouver le bon match au bon moment, preuve d’uneréactivité exemplaire. Leur expertise ne s’est paslimitée à mettre en relation une offre et une demandemais aussi à accompagner, conseiller et soutenir avecrigueur et engagement.J’ai pu constater que même dans un domaineaussi jeune que l’informatique de Santé, où il estparfois difficile d’identifier les compétences et trouverles bonnes synergies, l’équipe Hays s’est placée enspécialiste, preuve d’une parfaite connaissance dumarché et de son évolution.Cette année, c’est au sein de la Direction des ServicesInformatiques et Télécommunications que nos difficultésen matière de recrutement ont été les plus grandes.En effet, pour nous, acteurs dans le secteur des Télécoms,il s’agit là de postes stratégiques et sensibles tant lemarché du travail est aujourd’hui tendu.Ce sont des candidats extrêmement sollicités, ce quiles rend d’autant plus exigents, notamment en matièrede rémunération. Monter les enchères pour avoir lesmeilleurs candidats sur le marché n’est malheureusementpas toujours possible.
  • 4. Etudes & DeveloppementAnalyste-programmeur 25 / 30 30 / 35 35 / 40 40 / 45Ingénieur développeur 40 45 / 50 55 / 65 65 / 75Ingénieur qualité / méthode 30 / 33 33 / 38 38 / 42 42 / 45Ingénieur intégration 32 / 38 38 / 43 45 / 55 NSResponsable R&D NS NS 50 / 55 55 / 65Chef de projets études et développement 38 38 / 45 45 / 55 55 / 60Architecte NS 45 55 / 65 65 / 75Directeur technique NS NS 65 / 75 80 / 100Systemes - ExploitationTechnicien hotline 18 / 22 22 / 25 25 / 27 NSTechnicien support systèmes et réseaux 22 / 27 27 / 32 32 / 34 NSAdministrateur systèmes réseaux 28 / 34 34 / 38 38 / 42 42 / 50DBA (Oracle / sql…) 30 / 35 35 / 45 45 / 60 60 / 70Ingénieur systèmes réseaux 32 / 36 36 / 44 44 / 48 48 / 53Architecte 45 / 48 48 / 52 52 / 56 56 / 60Technicien dexploitation 20 / 24 24 / 26 26 / 28 28 / 30Analyste dexploitation 24 / 28 28 / 32 32 / 38 38 / 45Ingénieur de production 40 / 42 42 / 44 44 / 46 46 / 50Responsable informatique 35 / 40 40 / 45 45 / 50 50 / 55conseil & moaConsultant 33 / 38 38 / 43 43 / 50 50 / 60Chef de projets MOA NS 40 / 50 50 / 60 60 / 70Directeur de projets NS NS 55 / 70 70 / 85Consultant en stratégie / organisation 35 / 40 40 / 50 50 / 60 60 / 80Directeur informatique NS NS 60 / 80 80 / 100Directeur de système dinformation NS NS 70 / 90 > 90erp & biDéveloppeur ABAP 28 / 33 33 / 38 38 / 45 45 / 52Consultant ERP 33 / 38 38 / 45 45 / 55 55 / 70Consultant fonctionnel NS 38 / 45 45 / 55 55 / 70Chef de projets ERP NS 35 / 42 45 / 60 60 / 75Directeur de projets NS NS 50 / 70 70 / 850 A 2 ans 2 A 5 ans 5 A 10 ans > 10 ansCOMMERCIAL & MARKETINGInformatique & Télécoms Grilles de remunerationETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201371