Your SlideShare is downloading. ×

Its infrastructure-et-integration

246

Published on

Administration d'infrastructure.

Administration d'infrastructure.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
246
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. IBM Global ServicesLes services d’infrastructure et d’intégration IBM : un domaine d’excellence © Copyright IBM Corporation 2003 Faire de l’infrastructure informatique Compagnie IBM France une source de valeur ajoutée pour l’entreprise.IBM propose des services d’infrastructure et d’intégration conçus pour aider les Tour Descartes 2, avenue Gambettaentreprises et les institutions à exploiter au mieux leurs moyens informatiques. La Défense 5 F-92066 Paris-La Défense Cedex Les services d’infrastructure et d’intégration IBMIBM approche les problématiques de ses clients de façon structurée et de bout Tél. : 0810 011 810en bout grâce à un éventail d’offres étendu : conseil, conception, mise en ibm.com/services/frœuvre, intégration, exploitation, maintenance. IBM Belgium Avenue du Bourget/Bourgetlaan, 42 B-1130 Brussels3 000 consultants, architectes, chefs de projet, spécialistes produits, techniciens ibm.com/services/bede maintenance de la division Integrated Technology Services (ITS) associent Pour plus dinformations sur le-business "à la demande", rendez-vous surleurs compétences pour faire de l’infrastructure une véritable source de valeur ibm.com/e-business/fr/ondemandajoutée pour l’entreprise. IBM, le logo IBM et le logo e-business on demand sont des marques de International Business Machines Corporation.Une stratégie de partenariats extérieurs vient enrichir les solutions IBM. Celles-ci Les autres noms utilisés pour désigners’appuient sur un capital intellectuel d’une grande richesse et un savoir-faire de des sociétés, des produits ou des services sont des marques ayant leur titulaire respectif.très haut niveau. Les références aux produits et services dIBM nimpliquent pas quils soient distribués dans tous les pays dans lesquels IBM exerceQu’il s’agisse d’un projet national ou international et qu’elle qu’en soit son activité. Toute référence à un produit,l’envergure, IBM Global Services saura apporter une méthodologie et un niveau un programme ou un service IBM nimplique pas que seuls ces produits, programmesd’expertise homogènes. La volonté d’aboutir et de satisfaire des besoins précis ou services peuvent être utilisés. Dautresanime ses professionnels. L’informatique est leur métier. Consultez-les. produits, programmes ou services présentant des fonctions identiques peuvent être utilisés. 3e trimestre 2003 Tous droits réservés. Centres de Proposition Agences d’IBM Integrated Technology Services PARIS 01 49 14 57 57 LILLE 03 20 45 52 94 STRASBOURG 03 83 90 53 33 LYON 04 72 18 43 33 MARSEILLE 04 96 20 43 80 BORDEAUX 05 62 16 53 00 NANTES 02 40 41 46 46 Contacts IBM : Prix d’un appel local ibm.com/services/fr
  • 2. Pour une infrastructure informatique qui participe à la performance de l’entreprise Maîtriser les coûts et offrir un meilleur service. Innover pour être flexible. Résister aux risques et continuer à fonctionner en toute circonstance. L’infrastructure informatique « à la demande » Etre plus efficace. Aujourd’hui, les directions Dans le monde actuel, l’avantage va aux entreprises informatiques partagent les mêmes objectifs de performance que les autres fonctions de l’entreprise - qui sont les premières à anticiper et appréhender qu’il s’agisse d’une PME ou d’une société de grande les changements de leur environnement et à y répondre taille - ou de l’Administration. de façon adéquate. Une entreprise « à la demande » s’adapte vite aux évolutions de son marché et de son L’infrastructure, socle du système d’information, n’échappe pas à la règle. Quel que soit métier. Elle sait satisfaire sans délai les demandes l’environnement technique et applicatif, elle doit : de ses clients et de ses partenaires. • faire l’objet d’un retour sur investissement mesurable, Pour tirer tout le parti possible de « l’e-business • accompagner l’évolution des besoins des métiers, on demand », il faut une infrastructure flexible, • garantir la continuité de l’activité de l’entreprise, intégrée, ouverte, virtualisée, autonome. • fournir un service de qualité au meilleur prix. C’est-à-dire des ressources informatiques IBM Global Services propose un éventail complet de qui suivent au plus près les besoins services pour mettre en œuvre les solutions de l’entreprise – variables par nature – et personnalisées qui correspondent le mieux aux pour un coût qui peut être calculé besoins de chaque entreprise ou organisation. en fonction de la consommation réelle. La transformation des infrastructures en infrastructures « à la demande » est fondée sur la simplification technologique et la rapidité de mise en œuvre.
  • 3. Pages interieures ITS 16/09/2003 17:22 Page 1 EXEMPLES DE PROJETS • Assistance sur site Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Pilotage à distance Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Gestion externe d’infrastructure (Out Tasking) • Help Desk (support centralisé des utilisateurs) • Maintenance multimarque • Infogérance Améliorer la qualité du service fourni par l’infrastructure informatique : choisir les meilleures options La tendance générale est à la réduction des coûts de fonctionnement, année sur année, alors que le rythme de mise en production de nouvelles applications s’accroît. Parallèlement, la qualité du service rendu doit s’améliorer constamment. Dans ce contexte, la question qui se pose aux directions informatiques est la suivante : comment assurer le meilleur compromis entre les demandes de déploiement d’applications et les contraintes de réduction de ressources ? Le service informatique étant devenu un centre de production au même titre qu’une usine (ses coûts sont intégrés aux prix de revient des produits ou services vendus par l’entreprise), EXEMPLES DE PROJETS tout projet doit faire l’objet d’une étude de coût. Celui-ci doit être en rapport avec le marché et Optimiser l’infrastructure informatique : • Consolidation de serveurs avec le retour sur investissement attendu. A cette contrainte s’ajoute un environnement de le juste équilibre entre coût et qualité du service rendu • Téléphonie sur IP production de plus en plus complexe en raison de l’intervention de multiples fournisseurs. • Mutualisation des moyens Ceux-ci permettent à l’entreprise de se concentrer sur son métier et suppléent, Les directions informatiques sont le cas échéant, au manque de ressources internes. désormais fortement impliquées dans Des alternatives de fonctionnement deviennent indispensables pour répondre la recherche d’un modèle économique aux attentes des utilisateurs tout en ajustant les coûts aux réalités rentable et efficace. Surtout depuis économiques. la généralisation du Web. L’approche d’IBM : Les technologies de l’information maximiser la contribution de l’infrastructure au développement de l’entreprise sont devenues indispensables L’approche d’IBM : au fonctionnement de l’entreprise, de multiples solutions pour gérer l’infrastructure de façon efficiente mais pas à n’importe quel prix. Pour étudier, rationaliser et optimiser • audit du service offert (attentes des l’infrastructure informatique, IBM Global utilisateurs, pertinence et respect des Les services apportés par IBM Global Services aident la direction Le changement de périmètre Services propose une démarche fondée contrats de service…). informatique à prouver son efficacité et sa contribution à la rentabilité de l’entreprise suite à une opération sur sa propre expérience : Les multiples projets d’optimisation de l’entreprise. Les options proposées font appel à des ressources de fusion-acquisition ou de revente • analyse des structures de coût pour conduits par IBM chez ses clients et modulaires et graduées qui permettent toutes les modalités de d’une filiale, la création d’un nouveau déterminer les pistes d’amélioration, dans le cadre de sa propre infrastructure fonctionnement, de la simple maintenance des systèmes à département et, plus généralement, • recherche de la cohérence de ont permis à ses experts de construire l’externalisation complète de la gestion de l’infrastructure. l’évolution des métiers, nécessitent l’architecture technique et des une méthodologie et des outils efficaces. L’entreprise se concentre sur son cœur de métier tandis que des ajustements de plus en plus méthodes de travail (organisation, A titre d’exemple, la standardisation et la l’infrastructure est gérée par des professionnels. Comme fréquents. Une infrastructure processus…), consolidation de l’infrastructure mondiale précédemment, ces services s’inscrivent dans la recherche d’un informatique fragmentée et complexe, d’IBM ont dégagé alignement des coûts sur les impératifs de gestion de l’entreprise. des investissements à la faible rentabilité une économie de L’approche « de bout en bout » d’IBM englobe la totalité des ou le manque de système de pilotage IBM Global Services a conduit plusieurs 377 millions de dollars composants : serveurs, réseaux, postes de travail, unités de peuvent conduire à un alignement actions d’optimisation dans les secteurs et évité une dépense supplémentaire de stockage. La cohérence de cette démarche est un facteur insuffisant du système d’information sur de la banque (fusion-acquisition), majeur d’amélioration de la sécurité et de la disponibilité du les besoins de l’entreprise. 2,4 milliards de dollars. des télécommunications (révision de Parmi les actions qui ont système d’information. Et par conséquent du service fourni la structure des coûts informatiques) et été menées, citons aux utilisateurs. Le défi est de trouver le juste équilibre entre l’indispensable réduction des coûts des services (alignement du système l’adoption d’un seul et le bon niveau de service d’information sur la réorganisation de standard de poste « client » au lieu de quatre, Cherchant à se concentrer sur aux utilisateurs. l’entreprise), qu’il s’agisse de grandes la concentration des leur cœur de métier – l’industrie, entreprises ou de PME-PMI. Elles ont serveurs Web passés de la distribution, l’aéronautique… –, des PME et des entreprises rapidement abouti à des économies 1 500 à 500, la division de grande taille confient à IBM Global Services la gestion pouvant atteindre 20 % par an du par dix du nombre de « data budget informatique et à une plus centers » ou encore de leur exploitation informatique. IBM améliore l’efficacité l’externalisation du réseau IP. et la sécurité de leur environnement de production grâce grande efficacité du service aux à des méthodologies éprouvées et en s’engageant sur utilisateurs. des niveaux de service, y compris en milieu hétérogène.
  • 4. Pages interieures ITS 16/09/2003 17:23 Page 3 EXEMPLES DE PROJETS EXEMPLES DE PROJETS Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Mise en œuvre de Linux • Grille de calcul (Grid Computing) Assurer la disponibilité continue du système d’information : la gestion du risque, un devoir • Centre de secours informatique • Mobilité (Wifi, Wireless) • Migration Bull • Site de repli utilisateurs • Technologies réseaux • Développement d’un portail Web • Plan de reprise d’activité Les directions générales sont de plus en Une étude menée par Ernst & Young en • Intranet • Plan de continuité d’opérationnel plus conscientes de la dépendance de 2003 sur la sécurité des systèmes • Audit de sécurité l’entreprise vis-à-vis du système dinformation en donne toute la mesure : • Test de vulnérabilité d’information. Leurs affaires en 52 % des sociétés interrogées ont Faire évoluer l’environnement informatique : dépendent. Pour gagner du temps, leurs connu, au cours des 12 derniers mois, des technologies adaptées aux besoins d’aujourd’hui et de demain clients, leurs fournisseurs, leurs une interruption non planifiée dune collaborateurs et leurs partenaires partie critique de leur informatique.. Quelles technologies choisir et à quel moment pour que l’infrastructure soit toujours prête accèdent de plus en plus souvent à leur à soutenir de nouvelles opportunités de croissance ? site Web, à l’intranet ou à l’extranet avant L’évolution rapide de l’environnement des entreprises et des progrès technologiques de chercher à joindre un interlocuteur. L’approche d’IBM : constants rendent cette question cruciale. Est en jeu le positionnement Dans le secteur public, l’enjeu est de la résilience pour garantir la disponibilité maximale du système d’information concurrentiel de l’entreprise ou, pour ce qui est du secteur public, la capacité faciliter la vie des citoyens. de l’administration et des collectivités locales à faciliter la vie des administrés. IBM Global Services a été élu leader Grâce à ses compétences en continuité Ce qui suppose des conditions sans des services de haute disponibilité par opérationnelle, IBM Global Services traite Cette réalité exige, de la part de l’entreprise, une capacité d’anticipation commune mesure avec ce qui était le Gartner Group (2002). l’ensemble des questions relatives aux et une réactivité de plus en plus grandes. Elle doit pouvoir s’appuyer sur acceptable il y a quelques années : La démarche de résilience proposée situations de crise comme la gestion des une infrastructure flexible, adaptée et immédiatement opérationnelle pour • disponibilité opérationnelle 24 heures par IBM repose sur plusieurs types incidents et des risques. Ses prestations agir comme elle le souhaite au moment opportun. sur 24, 7 jours sur 7 des systèmes d’analyses : comprennent la définition de plans Les stratégies sont variables. Il peut s’agir : informatiques et des réseaux ; • quels risques court l’organisation, avec opérationnels de reprise d’activité (PRA) • de la prospection et de l’extension du portefeuille clients à l’aide • temps de réponse performants (surtout quelle probabilité et quel impact et de continuité d’activité (PCA). d’applications CRM (Customer Relationship Management) ; pour les applications Internet) ; possible sur ses affaires ? Ces plans personnalisés permettent • de la mise en place d’outils collaboratifs ; • capacité de récupération rapide en cas • lesquels sont acceptables ? d’anticiper et de maîtriser les risques en • du développement de nouveaux modes d’accès au marché ; de sinistre et sans perte de données ; • quels niveaux de protection sont sécurisant les données, les applications, • de l’intégration des fournisseurs dans la chaîne logistique • protection renforcée contre les risques techniquement et économiquement les réseaux et les sites et en identifiant grâce à des applications SCM (Supply Chain Management). extérieurs (virus, intrusion…). appropriés ? précisément les zones de vulnérabilité. C’est à la direction informatique de Or, pour beaucoup d’entreprises, l’infrastructure est un frein relever ce défi. à leur transformation. Le manque d’anticipation ou l’obsolescence technologique a souvent conduit à une juxtaposition des applications, sans objectif d’intégration, et à une forte hétérogénéité des systèmes. Fragmentés, rigides IBM Global Services a été sélectionné par des acteurs majeurs du secteur et peu sécurisés, ils ne sont pas en ligne avec les ambitions social, du secteur de l’assurance et de l’industrie pour sécuriser des sites de développement des entreprises. informatiques (analyse de vulnérabilité, audit de sécurité logique De nombreuses entreprises et et physique, tests), concevoir et aménager des centres informatiques administrations font appel à L’approche d’IBM : transformer l’infrastructure pour accompagner répondant aux normes les plus exigeantes, et élaborer des plans de reprise IBM Global Services pour les objectifs stratégiques de l’entreprise d’activité en cas de sinistre. déployer des solutions Concevoir et mettre en œuvre une infrastructure cohérente et pérenne, prête pour innovantes pour leur le futur. Tel est l’objectif de la solution « e-transformation » proposée par IBM. Pour infrastructure : un portail intégrer rapidement de nouvelles applications en support des initiatives de Web pour les clients, l’entreprise, il convient : un intranet pour les • d’intégrer les environnements techniques existants ou de les faire migrer vers des collaborateurs, des solutions plates-formes plus appropriées, ouvertes sur l’avenir ; • d’élaborer un plan de transition (moyens, procédures, méthodes…) ; de mobilité ou un réseau • d’accompagner cette transformation (installation des matériels et des logiciels, mise haut débit intégrant en production, aide aux utilisateurs…) ; voix-données-vidéo. • de former les équipes en charge du projet. Les solutions mises en Cette approche prend en compte la maîtrise des coûts et la continuité du service, œuvre sont tournées vers nécessaires à la construction d’une infrastructure alignée sur les besoins stratégiques l’avenir et apportent une de l’entreprise. amélioration significative de la gestion de la relation client.
  • 5. Pages interieures ITS 16/09/2003 17:23 Page 3 EXEMPLES DE PROJETS EXEMPLES DE PROJETS Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Mise en œuvre de Linux • Grille de calcul (Grid Computing) Assurer la disponibilité continue du système d’information : la gestion du risque, un devoir • Centre de secours informatique • Mobilité (Wifi, Wireless) • Migration Bull • Site de repli utilisateurs • Technologies réseaux • Développement d’un portail Web • Plan de reprise d’activité Les directions générales sont de plus en Une étude menée par Ernst & Young en • Intranet • Plan de continuité d’opérationnel plus conscientes de la dépendance de 2003 sur la sécurité des systèmes • Audit de sécurité l’entreprise vis-à-vis du système dinformation en donne toute la mesure : • Test de vulnérabilité d’information. Leurs affaires en 52 % des sociétés interrogées ont Faire évoluer l’environnement informatique : dépendent. Pour gagner du temps, leurs connu, au cours des 12 derniers mois, des technologies adaptées aux besoins d’aujourd’hui et de demain clients, leurs fournisseurs, leurs une interruption non planifiée dune collaborateurs et leurs partenaires partie critique de leur informatique.. Quelles technologies choisir et à quel moment pour que l’infrastructure soit toujours prête accèdent de plus en plus souvent à leur à soutenir de nouvelles opportunités de croissance ? site Web, à l’intranet ou à l’extranet avant L’évolution rapide de l’environnement des entreprises et des progrès technologiques de chercher à joindre un interlocuteur. L’approche d’IBM : constants rendent cette question cruciale. Est en jeu le positionnement Dans le secteur public, l’enjeu est de la résilience pour garantir la disponibilité maximale du système d’information concurrentiel de l’entreprise ou, pour ce qui est du secteur public, la capacité faciliter la vie des citoyens. de l’administration et des collectivités locales à faciliter la vie des administrés. IBM Global Services a été élu leader Grâce à ses compétences en continuité Ce qui suppose des conditions sans des services de haute disponibilité par opérationnelle, IBM Global Services traite Cette réalité exige, de la part de l’entreprise, une capacité d’anticipation commune mesure avec ce qui était le Gartner Group (2002). l’ensemble des questions relatives aux et une réactivité de plus en plus grandes. Elle doit pouvoir s’appuyer sur acceptable il y a quelques années : La démarche de résilience proposée situations de crise comme la gestion des une infrastructure flexible, adaptée et immédiatement opérationnelle pour • disponibilité opérationnelle 24 heures par IBM repose sur plusieurs types incidents et des risques. Ses prestations agir comme elle le souhaite au moment opportun. sur 24, 7 jours sur 7 des systèmes d’analyses : comprennent la définition de plans Les stratégies sont variables. Il peut s’agir : informatiques et des réseaux ; • quels risques court l’organisation, avec opérationnels de reprise d’activité (PRA) • de la prospection et de l’extension du portefeuille clients à l’aide • temps de réponse performants (surtout quelle probabilité et quel impact et de continuité d’activité (PCA). d’applications CRM (Customer Relationship Management) ; pour les applications Internet) ; possible sur ses affaires ? Ces plans personnalisés permettent • de la mise en place d’outils collaboratifs ; • capacité de récupération rapide en cas • lesquels sont acceptables ? d’anticiper et de maîtriser les risques en • du développement de nouveaux modes d’accès au marché ; de sinistre et sans perte de données ; • quels niveaux de protection sont sécurisant les données, les applications, • de l’intégration des fournisseurs dans la chaîne logistique • protection renforcée contre les risques techniquement et économiquement les réseaux et les sites et en identifiant grâce à des applications SCM (Supply Chain Management). extérieurs (virus, intrusion…). appropriés ? précisément les zones de vulnérabilité. C’est à la direction informatique de Or, pour beaucoup d’entreprises, l’infrastructure est un frein relever ce défi. à leur transformation. Le manque d’anticipation ou l’obsolescence technologique a souvent conduit à une juxtaposition des applications, sans objectif d’intégration, et à une forte hétérogénéité des systèmes. Fragmentés, rigides IBM Global Services a été sélectionné par des acteurs majeurs du secteur et peu sécurisés, ils ne sont pas en ligne avec les ambitions social, du secteur de l’assurance et de l’industrie pour sécuriser des sites de développement des entreprises. informatiques (analyse de vulnérabilité, audit de sécurité logique De nombreuses entreprises et et physique, tests), concevoir et aménager des centres informatiques administrations font appel à L’approche d’IBM : transformer l’infrastructure pour accompagner répondant aux normes les plus exigeantes, et élaborer des plans de reprise IBM Global Services pour les objectifs stratégiques de l’entreprise d’activité en cas de sinistre. déployer des solutions Concevoir et mettre en œuvre une infrastructure cohérente et pérenne, prête pour innovantes pour leur le futur. Tel est l’objectif de la solution « e-transformation » proposée par IBM. Pour infrastructure : un portail intégrer rapidement de nouvelles applications en support des initiatives de Web pour les clients, l’entreprise, il convient : un intranet pour les • d’intégrer les environnements techniques existants ou de les faire migrer vers des collaborateurs, des solutions plates-formes plus appropriées, ouvertes sur l’avenir ; • d’élaborer un plan de transition (moyens, procédures, méthodes…) ; de mobilité ou un réseau • d’accompagner cette transformation (installation des matériels et des logiciels, mise haut débit intégrant en production, aide aux utilisateurs…) ; voix-données-vidéo. • de former les équipes en charge du projet. Les solutions mises en Cette approche prend en compte la maîtrise des coûts et la continuité du service, œuvre sont tournées vers nécessaires à la construction d’une infrastructure alignée sur les besoins stratégiques l’avenir et apportent une de l’entreprise. amélioration significative de la gestion de la relation client.
  • 6. Pages interieures ITS 16/09/2003 17:22 Page 1 EXEMPLES DE PROJETS • Assistance sur site Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Pilotage à distance Les services d’infrastructure et d’intégration IBM • Gestion externe d’infrastructure (Out Tasking) • Help Desk (support centralisé des utilisateurs) • Maintenance multimarque • Infogérance Améliorer la qualité du service fourni par l’infrastructure informatique : choisir les meilleures options La tendance générale est à la réduction des coûts de fonctionnement, année sur année, alors que le rythme de mise en production de nouvelles applications s’accroît. Parallèlement, la qualité du service rendu doit s’améliorer constamment. Dans ce contexte, la question qui se pose aux directions informatiques est la suivante : comment assurer le meilleur compromis entre les demandes de déploiement d’applications et les contraintes de réduction de ressources ? Le service informatique étant devenu un centre de production au même titre qu’une usine (ses coûts sont intégrés aux prix de revient des produits ou services vendus par l’entreprise), EXEMPLES DE PROJETS tout projet doit faire l’objet d’une étude de coût. Celui-ci doit être en rapport avec le marché et Optimiser l’infrastructure informatique : • Consolidation de serveurs avec le retour sur investissement attendu. A cette contrainte s’ajoute un environnement de le juste équilibre entre coût et qualité du service rendu • Téléphonie sur IP production de plus en plus complexe en raison de l’intervention de multiples fournisseurs. • Mutualisation des moyens Ceux-ci permettent à l’entreprise de se concentrer sur son métier et suppléent, Les directions informatiques sont le cas échéant, au manque de ressources internes. désormais fortement impliquées dans Des alternatives de fonctionnement deviennent indispensables pour répondre la recherche d’un modèle économique aux attentes des utilisateurs tout en ajustant les coûts aux réalités rentable et efficace. Surtout depuis économiques. la généralisation du Web. L’approche d’IBM : Les technologies de l’information maximiser la contribution de l’infrastructure au développement de l’entreprise sont devenues indispensables L’approche d’IBM : au fonctionnement de l’entreprise, de multiples solutions pour gérer l’infrastructure de façon efficiente mais pas à n’importe quel prix. Pour étudier, rationaliser et optimiser • audit du service offert (attentes des l’infrastructure informatique, IBM Global utilisateurs, pertinence et respect des Les services apportés par IBM Global Services aident la direction Le changement de périmètre Services propose une démarche fondée contrats de service…). informatique à prouver son efficacité et sa contribution à la rentabilité de l’entreprise suite à une opération sur sa propre expérience : Les multiples projets d’optimisation de l’entreprise. Les options proposées font appel à des ressources de fusion-acquisition ou de revente • analyse des structures de coût pour conduits par IBM chez ses clients et modulaires et graduées qui permettent toutes les modalités de d’une filiale, la création d’un nouveau déterminer les pistes d’amélioration, dans le cadre de sa propre infrastructure fonctionnement, de la simple maintenance des systèmes à département et, plus généralement, • recherche de la cohérence de ont permis à ses experts de construire l’externalisation complète de la gestion de l’infrastructure. l’évolution des métiers, nécessitent l’architecture technique et des une méthodologie et des outils efficaces. L’entreprise se concentre sur son cœur de métier tandis que des ajustements de plus en plus méthodes de travail (organisation, A titre d’exemple, la standardisation et la l’infrastructure est gérée par des professionnels. Comme fréquents. Une infrastructure processus…), consolidation de l’infrastructure mondiale précédemment, ces services s’inscrivent dans la recherche d’un informatique fragmentée et complexe, d’IBM ont dégagé alignement des coûts sur les impératifs de gestion de l’entreprise. des investissements à la faible rentabilité une économie de L’approche « de bout en bout » d’IBM englobe la totalité des ou le manque de système de pilotage IBM Global Services a conduit plusieurs 377 millions de dollars composants : serveurs, réseaux, postes de travail, unités de peuvent conduire à un alignement actions d’optimisation dans les secteurs et évité une dépense supplémentaire de stockage. La cohérence de cette démarche est un facteur insuffisant du système d’information sur de la banque (fusion-acquisition), majeur d’amélioration de la sécurité et de la disponibilité du les besoins de l’entreprise. 2,4 milliards de dollars. des télécommunications (révision de Parmi les actions qui ont système d’information. Et par conséquent du service fourni la structure des coûts informatiques) et été menées, citons aux utilisateurs. Le défi est de trouver le juste équilibre entre l’indispensable réduction des coûts des services (alignement du système l’adoption d’un seul et le bon niveau de service d’information sur la réorganisation de standard de poste « client » au lieu de quatre, Cherchant à se concentrer sur aux utilisateurs. l’entreprise), qu’il s’agisse de grandes la concentration des leur cœur de métier – l’industrie, entreprises ou de PME-PMI. Elles ont serveurs Web passés de la distribution, l’aéronautique… –, des PME et des entreprises rapidement abouti à des économies 1 500 à 500, la division de grande taille confient à IBM Global Services la gestion pouvant atteindre 20 % par an du par dix du nombre de « data budget informatique et à une plus centers » ou encore de leur exploitation informatique. IBM améliore l’efficacité l’externalisation du réseau IP. et la sécurité de leur environnement de production grâce grande efficacité du service aux à des méthodologies éprouvées et en s’engageant sur utilisateurs. des niveaux de service, y compris en milieu hétérogène.
  • 7. IBM Global ServicesLes services d’infrastructure et d’intégration IBM : un domaine d’excellence © Copyright IBM Corporation 2003 Faire de l’infrastructure informatique Compagnie IBM France une source de valeur ajoutée pour l’entreprise.IBM propose des services d’infrastructure et d’intégration conçus pour aider les Tour Descartes 2, avenue Gambettaentreprises et les institutions à exploiter au mieux leurs moyens informatiques. La Défense 5 F-92066 Paris-La Défense Cedex Les services d’infrastructure et d’intégration IBMIBM approche les problématiques de ses clients de façon structurée et de bout Tél. : 0810 011 810en bout grâce à un éventail d’offres étendu : conseil, conception, mise en ibm.com/services/frœuvre, intégration, exploitation, maintenance. IBM Belgium Avenue du Bourget/Bourgetlaan, 42 B-1130 Brussels3 000 consultants, architectes, chefs de projet, spécialistes produits, techniciens ibm.com/services/bede maintenance de la division Integrated Technology Services (ITS) associent Pour plus dinformations sur le-business "à la demande", rendez-vous surleurs compétences pour faire de l’infrastructure une véritable source de valeur ibm.com/e-business/fr/ondemandajoutée pour l’entreprise. IBM, le logo IBM et le logo e-business on demand sont des marques de International Business Machines Corporation.Une stratégie de partenariats extérieurs vient enrichir les solutions IBM. Celles-ci Les autres noms utilisés pour désigners’appuient sur un capital intellectuel d’une grande richesse et un savoir-faire de des sociétés, des produits ou des services sont des marques ayant leur titulaire respectif.très haut niveau. Les références aux produits et services dIBM nimpliquent pas quils soient distribués dans tous les pays dans lesquels IBM exerceQu’il s’agisse d’un projet national ou international et qu’elle qu’en soit son activité. Toute référence à un produit,l’envergure, IBM Global Services saura apporter une méthodologie et un niveau un programme ou un service IBM nimplique pas que seuls ces produits, programmesd’expertise homogènes. La volonté d’aboutir et de satisfaire des besoins précis ou services peuvent être utilisés. Dautresanime ses professionnels. L’informatique est leur métier. Consultez-les. produits, programmes ou services présentant des fonctions identiques peuvent être utilisés. 3e trimestre 2003 Tous droits réservés. Centres de Proposition Agences d’IBM Integrated Technology Services PARIS 01 49 14 57 57 LILLE 03 20 45 52 94 STRASBOURG 03 83 90 53 33 LYON 04 72 18 43 33 MARSEILLE 04 96 20 43 80 BORDEAUX 05 62 16 53 00 NANTES 02 40 41 46 46 Contacts IBM : Prix d’un appel local ibm.com/services/fr

×