A.m.d.e.c

1,384 views
1,236 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,384
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
163
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

A.m.d.e.c

  1. 1. « Sans mesure, pas de Qualité » E. Deming 4 « Si un ennui à la moindre chance de se produire, il se produira » Loi de Murphy E.Deming
  2. 2. 5 Amélioration continue La SDF L’excellenc e industrielle est une caisse à outils au service du projet d’excellence industrielle qui doit témoigner du bon fonctionnement des opérations
  3. 3. 6 L’excellence industrielle est le moteur de la performance industrielle qui cherche à tirer le meilleur de ses ressources, dans un contexte donné, tout en assurant une pérennité de fonctionnement à court et moyen terme. La sureté de fonctionnement(SDF) est une approche assurant la qualité totale de fonctionnement des différents composants du système; dans des conditions données et pendant une durée déterminée prévus à l’avance.
  4. 4. 7 Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité est une méthode d’analyse de la fiabilité qui permet de recenser les défaillances dont les conséquences affectent le fonctionnement du système dans le cadre d’une application donnée (le niveau étudié).
  5. 5. 8 Fonctionnement prévu/réaliser Identification des défaillances Vérification des défaillances Défaillances critiques Défaillances non critiques Fonctionnement optimisé (SDF) Actions correctives Maintien en l’état Mise en œuvre Validation
  6. 6. Fiabilité : pas de pannes. Disponibilité : pas d’arrêts de production. Maintenabilité : remise en service immédiate. Sécurité : pas d’événement critique ou catastrophique. 10 SDF Mainten abilité Fiabilité Sécurit é Disponi bilité La SDF présente une combinaison entre quatre principes essentiels au bon fonctionnement :
  7. 7. Causes potentiell es MDD Effets 11 Effets : sont les conséquences de la défaillance sur l’utilisation final du produit/service ou sur le fonctionnement d’un équipement. Mode : manière selon laquelle une fonction subit une défaillance ; Défaillance : écart, par défaut ou par excès, entre la performance attendue et celle réalisée. Causes : évènements spécifiques qui conduisent le constituant du système à dysfonctionner.
  8. 8. 12 Analyses des opérations Analyse de l’utilisatio n Analyse de la conception
  9. 9. Après l’analyse AMDEC, le recensement des différents coûts optimisés sont répartis en 4 catégories 13 AMDEC vise à optimiser les coûts pour obtenir au meilleur coût le rendement global maximum de tous les composants du système : (équipement, produit et processus). Optimisation par AMDEC Prévention Détection Défaillances internes Défaillances externes
  10. 10. 14 Optimisati on des coûts Σ d’expéri ence SDF et l’excellen ce indus AMDEC est donc une méthode Optimise la maintenance : analyser les dysfonctionnements, améliorer l’exploitation et l’organisation ; Maîtrise les défaillances : diminuer le nombre et la fréquence des pannes, réduire les temps d’indisponibilité ; Améliore la qualité des produits fabriqués : Mesurer les risques encourus, réduire les coût de la non qualité ;
  11. 11. • Responsable de l’étude ;Pilote technique • Maîtrise la méthode, et garant de son application ; Animateur • Apportent leur connaissance du système ;Concepteurs • Apportent leur expérience de l’exploitation du système ; Producteurs • Apportent leur expérience de maintenance. Acteurs de la maintenance L’AMDEC est une méthode de management participatif qui se conduit nécessairement en groupe multidisciplinaire d’experts : 16
  12. 12. Quantitativ eQualitative Consiste à recenser les défaillances potentielles des fonctions du système étudié Consiste à faire une cotation des indicateurs 17
  13. 13. Référence Equipement (ouprocessusou produit) Fonction Modede défaillance Cause Effet D F G C Amélioration s 18
  14. 14. Est un indicateur calculer pendent la réalisation de l’étude aidant à classer les défaillances à travers la conjugaison de trois facteurs : 19 F : Fréquence d’apparition du mode de défaillance engendré par la cause. G : Gravité de l’effet de la défaillance. D : probabilité de ne pas Détecter le mode de défaillance.
  15. 15. Son objectif est de préconiser des actions correctives permettant de réduire voir d’éliminer le risque à travers la diminution les notes des trois facteurs : 20 Fréquence : améliorer la fiabilité de l’élément concerné ; Gravité : rendre les effets moins graves ; Détection : renforcer la détection au niveau du processus de conception ou de fabrication.
  16. 16. 21 Réévaluation C’ D’ F’ G’ C > seuil Action corrective C’ > seuilC’ < seuil Planification de l’action Confirmation
  17. 17. 23 Méthode précise et rigoureuse ; Méthode d’amélioration de la qualité et de la fiabilité ; Outil d’aide à la conception ; Outil d’aide à l’industrialisation ; Approche de formalisation d’idées et de principes. Anticipative : Propose des actions correctives adaptées. Systémique : Identifie systématiquement les risques de dysfonctionnement. Participative : Mise en commun des expériences de chacun. Critique : Mise en évidence des points critiques.
  18. 18. 24 L’AMDEC est une méthode qu’il convient de ne pas systématiser ; elle ne permet pas en général de prendre en compte les combinaisons de plusieurs défaillances ; son coût parfois est important en monnaie et en temps. Toute situation n’est jamais idéale…

×