Auto-évaluation annuelle d’un  programme d’éducation  thérapeutique du patient Présentation du guide méthodologique destin...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique        Objectifs des journées                            ...
Aller au-delà de la publication du guide1. Faciliter l’appropriation du contenu du guide   d’auto-évaluation  ─ compréhens...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique        Contexte d’élaboration                            ...
Promouvoir les parcours de soins•    L’augmentation des maladies chroniques, un défi à     relever•    La nécessité de pri...
Enjeux du parcours de soins pour la prise     en charge des malades chroniquesObjectif• Améliorer la qualité du parcours d...
La gamme                « les parcours de soins »• Double logique : des guides et outils  par maladie        ─ Guide parco...
Les Guides et Outils pour une maladie1. Guide de prise en charge  •   Document de référence pour les maladies chroniques  ...
L’évaluation des programmes :               une mission de la HAS            Actions réalisées et en cours•   Soutien aux ...
Réglementation et continuité•    Ancrage dans la réglementation     ─ Appui sur les décrets d’application de la loi HPST• ...
Améliorer la qualité de l’éducation              thérapeutique du patient•   Mise en œuvre de l’ETP    –   Recommandations...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique    Présentation du contenu du guide                      ...
Elaboration du guide•   4 réunions d’un groupe de travail : 19 membres•   Un groupe de lecture : 72 participants•   Test u...
Guide d’auto-évaluation annuelle d’un                 programme d’ETP•   Ses objectifs    ─ faciliter la réalisation de l’...
Qu’est-ce qu’une auto-évaluation ?•    Une démarche participative intégrée à l’activité     ─   menée par l’équipe sous la...
Quelles sont ses caractéristiques?•    Evaluation à usage interne•    Rapport prêt chaque année à la date     anniversaire...
Domaines d’évaluation•    Activité globale du programme     ─   Questionnement et analyse de données qualitatives et quant...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique    Présentation du format interactif                     ...
Découverte du guide d’auto-évaluation                     Format2clics1. Qu’est-ce qu’un Format2clics ?     ─    Un docume...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique              Synthèse                                    ...
Processus d’évaluation d’un programme                    d’ETPProcessus d’évaluation
L’auto-évaluation annuelle d’un programme                  d’ETP : en bref•   Une évaluation collective et participative, ...
Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique             Conclusion                                   ...
Diffusion du guide : relais vers les              coordonnateurs et équipes•   Relais par les Directeurs des ARS•   Diffus...
Ressources•    Pour en savoir plus sur l’éducation     thérapeutique du patient     ─ Site HAS : www.has-sante.fr        ─...
Marianne LafitteHôpital cardiologique du Haut Lévèque –Centre hospitalier universitaire deBordeaux
CEPTA  AUTO-ÉVALUATION DES   PROGRAMMES D’ETP:EXPÉRIENCE D’UNE ÉQUIPE                      Dr Marianne LafitteCentre d’Exp...
Présentation du programme d’ETP CEPTA: Centre d’Exploration, De Prévention et de Traitement de l’Athéroclérose Hôpital car...
Organisation de travail - CEPTAStaffs éducatifs 1/semaine: médecin, cadre, IDE, AS, dietRéunions mensuelles: toute l’équip...
Démarche d’auto-évaluation au CEPTA  La démarche s’appuie sur un travail continu depuis  2004 (date de création d’une unit...
Organisation de l’équipe pour utiliser leguide d’auto-évaluationEnvoi du guide à tous (adresse email CEPTA)Lecture par tou...
Création d’un tableau de travailRemplissage du tableau au fur et à mesure de l’avancée des travauxTableau accessible pour ...
Respect des étapes proposées par la HAS  Étape 1: choisir des objets d’évaluation (fiche 1)  Étape 2: recueillir des donné...
Valeur ajoutée du travail collectif pourl’auto-évaluation d’un programme   Amélioration des questionnements: regards   mul...
Quels sont les éléments qui ont aidél’équipe dans sa démarche ?L’existence préalable du travail d’équipe et l’expériencede...
Les conseils Mettre en place des réunions de travail d’équipe:  Faire en sorte que chaque intervenant dans le  programme s...
Les conseils Mettre en place (rapidement…) des modes de recueil de données intéressants mais réalistes (tableaux excel, fi...
Les conseils Mettre en œuvre le travail sur 4 ans:  D’abord le processus  L’activité globale en continu sur 4 ans  L’attei...
François LarregainMSA des Charentes
Présentation du programme d’éducation thérapeutique             Maladies cardiovasculaires• Thème : maladies cardio-vascul...
L’équipe éducative             Démarche d’engagement dans l’auto-évaluation• Un coordonnateur départemental du programme• ...
Les points forts• L’approche collective  Une complémentarité par des regards pluriels  La prise en compte des expériences ...
Les contraintes et les limites• Le temps, le temps, le temps….   Des professionnels de santé libéraux, particulièrement en...
Quelques conseils pour les équipes (1)• Consacrer un temps préalable à s’approprier les valeurs de l’évaluation : qu’est-c...
Quelques conseils pour les équipes (2)• Être réaliste : ne pas vouloir tout faire trop vite, sinon l’effet inverse peu êtr...
Quelques conseils pour les équipes (3)• Rôle important du coordonnateur   Créer et maintenir du lien au sein de l’équipe é...
Nicole LarroumetAssociation pour l’utilisation du reinartificiel à domicile en Aquitaine (AURAD)
Guide d’autoévaluationExpérience de l’équipe d’ETP de l’AURAD Aquitaine: Programme                         CORPS-DIAL
Expérience de l’équipe d’ETP de l’AURAD Aquitaine:                  Programme CORPS-DIALProgramme proposé à des patients h...
Découverte du guide• En groupe pluridisciplinaire:  – Diététicien  – IDE  – Médecin• Tous ensemble, en confrontant les avi...
Découverte du guide• Pas à pas, question par question• En essayant de tester l’ application possible à  notre programme  –...
Notre appréciation collective de            l’autoévaluation• Points faibles:  – Très gros document!  – Version initiale: ...
Notre appréciation collective de            l’autoévaluation• Points forts: 1  – Structure la réflexion     • Précise des ...
Notre appréciation collective de             l’autoévaluation• Points forts : 2   – Évite les oublis   – Soulève des point...
Conseils à une équipe d’ETP• Tout lire mais ne pas tout garder comme objets d ’évaluation• Se faire aider (si possible) po...
Catherine RossignolCentre de la Tour de Gassies
CENTRE DE LA TOUR DE GASSIES Auto évaluation des programmes               ETP
L’ET au centre de la Tour de Gassies                      Centre de la Tour de GassiesCentre de soins de suite et de réada...
L’ET au Centre de la Tour de GassiesFiche descriptive du programme       généralités : thème, coordonnateurs, objectifs, f...
Domaine         Education thérapeutique des blessés médullaires et patients atteints de                        concerné : ...
Thème : Auto sondage intermittent                                Objectifs : Rendre autonome le blessé médullaire pour sa ...
Phase de relecture du guide HASGroupe de travail          cadre de santé coordonnateur de programme, IDE, IDE expert ET   ...
Autoévaluation des programmes ET à GassiesOptions prises   Construction d’une grille qui reprend tous les domaines d’évalu...
Structure de la grille d’autoévaluation           3 domaines           d’évaluation      12 objets d’évaluation         29...
Extrait de la grille d’autoévaluation                                Domaine dévaluation : analyse du processus de mise en...
Modalités d’utilisation de la grille                       Tronc commun d’évaluation    l’année N1, tous les programmes év...
Exemple d’autoévaluation pour le programme auto sondageChamp de l’autoévaluation à N+1                                    ...
Catherine Roche – Pierre LeguennecClinique Saint - Augustin – BordeauxRéadaptation cardiaque ambulatoire
Auto évaluation annuelle d’un       programme d’ETP       Atelier du 26 juin 2012      P LEGUENNEC/ C ROCHE
Programme d’ETP• Clinique Saint Augustin, service de Réadaptation   Cardiaque Ambulatoire • 15 places de jour / janvier 20...
Notre démarche• Lecture du guide test par 3 membres de l’équipe   (IDE, kiné, médecin)• Réunion avec relecture collective ...
Auto evaluation 2012• nous avons choisi de nous évaluer cette année sur le rapport    d’activité• Recueil des données  * P...
• Les points forts:   – Concordance entre la population programmée et la     population prise en charge: 100% (biais de la...
• Les points faibles:  – présentation de l’offre   – pas de CR de séance  Les pistes      *   Travail d’échange avec les i...
Objectif suivant• La qualité du  dossier éducatif  – Définition des objectifs  – Ajustement et adaptation en cours de prog...
Difficultés• Le nombre important de propositions est une aide   pour structurer et finaliser un projet existant• Mais peut...
Valeur ajoutée• Renforcement de la communication au sein de   l’équipe• Remobilisation sur l’activité quotidienne• Amélior...
Conseils?.....• Rester dans l’esprit de l’éducation thérapeutique• Partager le choix du premier objectif• Qu’il ne soit pa...
Deux jours pour l’appropriation du guide pour l’auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patie...
Deux jours pour l’appropriation du guide pour l’auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patie...
Deux jours pour l’appropriation du guide pour l’auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patie...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Deux jours pour l’appropriation du guide pour l’auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (2/2)

3,306

Published on

Présentations du 26 juin 2012 - Bordeaux

La Haute Autorité de Santé (HAS) souhaite aller au-delà de la simple publication du guide en proposant deux journées dont l’objectif est de faciliter l’appropriation du contenu du guide pour être en capacité d’accompagner les équipes dans son utilisation. Ces journées, proposées à Saint-Denis le 22 juin 2012 et à Bordeaux le 26 juin 2012, ont rassemblé plus d’une centaine de professionnels pouvant être un relais auprès des coordonnateurs de programmes.

Chaque journée s’est organisée autour de deux temps. Le premier a été consacré à la présentation des préconisations du guide : finalités, démarche, fiches pratiques, exemples. Un format2 clics du guide a été présenté et mis à disposition des participants sur le site web de la HAS. Dans un second temps, des professionnels ayant participé à l’élaboration du guide et à son test sur le terrain ont partagé leur expérience d’utilisation du guide avec les participants.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,306
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Deux jours pour l’appropriation du guide pour l’auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (2/2)

  1. 1. Auto-évaluation annuelle d’un programme d’éducation thérapeutique du patient Présentation du guide méthodologique destiné aux coordonnateurs et aux équipes Bordeaux - 26 juin 2012
  2. 2. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Objectifs des journées 01
  3. 3. Aller au-delà de la publication du guide1. Faciliter l’appropriation du contenu du guide d’auto-évaluation ─ compréhension des finalités du guide ─ utilisation de la démarche et des fiches2. Etre en capacité d’accompagner les coordonnateurs et équipes ─ partage d’expériences d’utilisation du guide
  4. 4. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Contexte d’élaboration 02
  5. 5. Promouvoir les parcours de soins• L’augmentation des maladies chroniques, un défi à relever• La nécessité de prises en charge complexes sur une longue durée• L’expression des préférences et la capacité de choix et d’engagement des personnes• Un appel à de nombreuses compétences professionnelles médicales, soignantes et sociales Une voie d’amélioration de la qualité des soins incluant l’éducation thérapeutique
  6. 6. Enjeux du parcours de soins pour la prise en charge des malades chroniquesObjectif• Améliorer la qualité du parcours de soins pour les personnes ayant une ou plusieurs maladies chroniquesAutour de 3 enjeux• Promouvoir une prise en charge prospective et coordonnée• Favoriser l’implication du patient dans sa prise en charge et prendre en compte ses préférences• Harmoniser les pratiques autour des points critiques du parcours Pour personnaliser les prises en charges 6
  7. 7. La gamme « les parcours de soins »• Double logique : des guides et outils par maladie ─ Guide parcours de soins et synthèse ─ Programme personnalisé de soins ─ Actes et prestations sur des thématiques transversales ─ Communes à plusieurs maladies chroniques ─ Education thérapeutique du patient• Cibles : malades et professionnels 7
  8. 8. Les Guides et Outils pour une maladie1. Guide de prise en charge • Document de référence pour les maladies chroniques Support du parcours information et éducation thérapeutique du patient (ETP) • Pluriprofessionnel2. Deux formats courts Accès facile à l’information • Points critiques du parcours et tableaux de synthèse • Schéma résumé du parcours3. Programme personnalisé de soins Mise en œuvre d’un parcours de qualité • Partagé entre le médecin et le patient • Support d’une démarche prospective de prise en charge4. Actes et prestations Réponse à la mission ALD5. Thèmes : BPCO, MRC, Insuffisance cardiaque, Parkinson 8
  9. 9. L’évaluation des programmes : une mission de la HAS Actions réalisées et en cours• Soutien aux Agences régionales de Santé ─ Grille d’aide à l’évaluation de la demande d’autorisation des programmes d’ETP. 2010 ─ Evaluation quadriennale (en cours)• Soutien aux coordonnateurs et équipes ─ Auto-évaluation annuelle d’un programme d’ETP. Guide méthodologique. mars 2012 ─ Evaluation quadriennale (en cours)
  10. 10. Réglementation et continuité• Ancrage dans la réglementation ─ Appui sur les décrets d’application de la loi HPST• Continuité avec les travaux HAS ─ Définition des bonnes pratiques ─ Démarche d’amélioration continue de la qualité
  11. 11. Améliorer la qualité de l’éducation thérapeutique du patient• Mise en œuvre de l’ETP – Recommandations. Education thérapeutique du patient. Définitions, finalités et organisation. 2007 – Recommandations. Education thérapeutique du patient. Comment la proposer et la réaliser. 2007• Elaboration des programmes d’ETP ─ Guide méthodologique. Structuration d’un programme d’éducation thérapeutique du patient dans le champ de la maladie chronique. 2007 – Recommandations. Education thérapeutique du patient. Comment élaborer un programme spécifique d’une maladie chronique. 2007• Certification établissements de santé ─ Critère 23a du manuel de certification
  12. 12. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Présentation du contenu du guide 03
  13. 13. Elaboration du guide• 4 réunions d’un groupe de travail : 19 membres• Un groupe de lecture : 72 participants• Test utilité et faisabilité : 105 participants – 21 programmes autorisés en 2010 et 2011 – mis en œuvre avant 2009 (n=5), en 2009 et 2010 (n=16) ─ Thèmes : obésité, diabète, schizophrénie, hémodialyse, blessés médullaires, asthme adulte et enfant, BPCO, IRC, maladies cardiovasculaires, allergie alimentaire, réadaptation cardiaque, troubles mictionnels• Prise en compte des phases de lecture et de test• Validation Collège HAS et publication : mars 2012
  14. 14. Guide d’auto-évaluation annuelle d’un programme d’ETP• Ses objectifs ─ faciliter la réalisation de l’auto-évaluation ─ préparer l’évaluation quadriennale ─ être une ressource pour demande d’autorisation• Son contenu ─ 10 questions-réponses sur l’auto-évaluation ─ 4 étapes pour la conduite de l’auto-évaluation ─ Fiches pratiques et exemples ─ Glossaire et références
  15. 15. Qu’est-ce qu’une auto-évaluation ?• Une démarche participative intégrée à l’activité ─ menée par l’équipe sous la responsabilité du coordonnateur ─ confrontation points de vue individuels et analyse collective• Une analyse qualitative et quantitative ─ points forts et des points faibles du programme• Une comparaison au programme tel que défini au moment de l’autorisation• Une amélioration de la qualité des pratiques, de l’organisation, de la coordination
  16. 16. Quelles sont ses caractéristiques?• Evaluation à usage interne• Rapport prêt chaque année à la date anniversaire de l’autorisation• Choix de la manière de s’organiser et de conduire les auto-évaluations annuelles• Evolutive sur la période d’autorisation ─ Activité ─ Processus ─ Progressivement sur les résultats
  17. 17. Domaines d’évaluation• Activité globale du programme ─ Questionnement et analyse de données qualitatives et quantitatives au regard des objectifs du programme• Processus du programme ─ Questionnement et analyse sur façons de procéder, enchaînement des étapes de l’ETP, coordination, etc.• Atteinte des objectifs du programme ─ Questionnement et analyse de l’écart entre la réalité et ce que le programme a prévu d’atteindre
  18. 18. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Présentation du format interactif 04
  19. 19. Découverte du guide d’auto-évaluation Format2clics1. Qu’est-ce qu’un Format2clics ? ─ Un document pdf interactif2. Comment marche un Format2clics? ─ Accès à internet et à la dernière version d’Acrobat Reader ─ Possesseur d’iPAD : ouverture avec l’application iBooks3. Pourquoi un Format2clics ? ─ Accéder en 2 clics à une information spécifique ─ Naviguer facilement seul ou en équipe ─ Aller vers d’autres documents : site de la HAS ou autres sites4. Où consulter le guide Format2clics ? ─ www.has-sante.fr ─ Maladies chroniques – Parcours de soins – ─ Page spécifique à l’éducation thérapeutique
  20. 20. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Synthèse 05
  21. 21. Processus d’évaluation d’un programme d’ETPProcessus d’évaluation
  22. 22. L’auto-évaluation annuelle d’un programme d’ETP : en bref• Une évaluation collective et participative, progressive et choisie• fondée sur une collecte et une analyse régulières de données variées pour améliorer la qualité du programme
  23. 23. Auto-évaluation annuelle d’unprogramme d’éducation thérapeutique Conclusion 06
  24. 24. Diffusion du guide : relais vers les coordonnateurs et équipes• Relais par les Directeurs des ARS• Diffusion aux structures pouvant apporter une aide : Forap, Fnes, Santé publique, etc.• Mise à disposition sur le site de la HAS : ─ guide complet et format court : 10 questions-réponses ─ format Word du rapport synthétique d’auto-évaluation ─ format2clics• Questionnaire de retour d’expérience : ─ appréciations sur le guide et expression besoin d’outils complémentaires ─ Sur le site de la HAS à partir de la page « Auto-évaluation annuelle d’un programme d’ETP»
  25. 25. Ressources• Pour en savoir plus sur l’éducation thérapeutique du patient ─ Site HAS : www.has-sante.fr ─ Espace professionnels de santé ─ Rubrique Maladies chroniques- Parcours de soins ─ Espace « Education thérapeutique »• Pour nous contacter ─ Une boîte de messagerie ─ contact.etp@has-sante.fr
  26. 26. Marianne LafitteHôpital cardiologique du Haut Lévèque –Centre hospitalier universitaire deBordeaux
  27. 27. CEPTA AUTO-ÉVALUATION DES PROGRAMMES D’ETP:EXPÉRIENCE D’UNE ÉQUIPE Dr Marianne LafitteCentre d’Exploration de Prévention et de Traitement de l’Athérosclérose Hôpital cardiologique du Haut Lévèque, CHU Bordeaux © Bordeaux, 26 juin 2012
  28. 28. Présentation du programme d’ETP CEPTA: Centre d’Exploration, De Prévention et de Traitement de l’Athéroclérose Hôpital cardiologique, CHU Bordeaux Service dédié à la prise en charge au long cours des patients à haut risque cardiovasculaire, intégrant une offre d’ETP Essentiellement patients en post-IDM ou AVC ou artérite des membres inférieurs; polyvasculaires 30% Programme construit et développé depuis 1998, adapté en permanence aux besoins, autorisé en 2010: 350 à 400 patients / an.
  29. 29. Organisation de travail - CEPTAStaffs éducatifs 1/semaine: médecin, cadre, IDE, AS, dietRéunions mensuelles: toute l’équipe éducative (ordre dujour: cadre et médecins)Adresse email « CEPTA »: envoi des documents detravail et des textes officiels pour relecture par tousCadre de santé coordonne les réunions de travail etenvoie les CRMédecin coordonnateur responsable de l’avancée destravaux et des obligations
  30. 30. Démarche d’auto-évaluation au CEPTA La démarche s’appuie sur un travail continu depuis 2004 (date de création d’une unité dédiée), en équipe, visant à adapter l’offre éducative aux besoins des patients / contraintes organisationnelles Questionnement pré-existant des professionnels de l’équipe Méthodologie de travail améliorée par l’arrivée du guide, favorisant la mise en œuvre de l’auto- évaluation
  31. 31. Organisation de l’équipe pour utiliser leguide d’auto-évaluationEnvoi du guide à tous (adresse email CEPTA)Lecture par tous les membres de l’équipeMise à l’ordre du jour de la réunion mensuelle suivante: Clarification sur l’intention (démarche pédagogique) Recueil des questionnements des professionnels Relecture collective, en suivant l’ordre du guide Questionnement un à un sur les différents domaines Identification du travail déjà en cours et des données disponibles Identification du travail à réaliser et des données à recueillir
  32. 32. Création d’un tableau de travailRemplissage du tableau au fur et à mesure de l’avancée des travauxTableau accessible pour l’équipe, sur site sécurisé CHU, en cours de test
  33. 33. Respect des étapes proposées par la HAS Étape 1: choisir des objets d’évaluation (fiche 1) Étape 2: recueillir des données (fiches 2 et 3) Étape 3: identifier les forces et faiblesses Étape 4: mettre en œuvre des actions d’amélioration Rédiger un rapport annuel (fiche 4) HAS 2012
  34. 34. Valeur ajoutée du travail collectif pourl’auto-évaluation d’un programme Amélioration des questionnements: regards multiples et complémentaires Renforcement du travail d’équipe et de l’implication multi-professionnelle dans le programme Engagement de chaque professionnel Répartition des tâches Compréhension de la démarche qualité vs contrôle hiérarchique…
  35. 35. Quels sont les éléments qui ont aidél’équipe dans sa démarche ?L’existence préalable du travail d’équipe et l’expériencedes réunions de travailLa formation de l’équipeLa compréhension de la démarche qualitéLa coordinationLa relecture « experte » du guide et la construction d’unoutil de travailLa présentation de la démarche d’évaluation (clarificationconceptuelle et partage d’expériences) en réunion degroupe hospitalier Sud (13 programmes autorisés)
  36. 36. Les conseils Mettre en place des réunions de travail d’équipe: Faire en sorte que chaque intervenant dans le programme s’exprime, ou soit représenté par un collègue Tour de table des difficultés et solutions possibles, pour chaque professionnel intervenant dans le programme éducatif Faire des comptes-rendus de réunion
  37. 37. Les conseils Mettre en place (rapidement…) des modes de recueil de données intéressants mais réalistes (tableaux excel, fiches de recueil de satisfaction, évaluations internes, etc…): tracer le travail réalisé!! Répartir les responsabilités: c’est un travail d’équipe!!
  38. 38. Les conseils Mettre en œuvre le travail sur 4 ans: D’abord le processus L’activité globale en continu sur 4 ans L’atteinte des résultats progressivement
  39. 39. François LarregainMSA des Charentes
  40. 40. Présentation du programme d’éducation thérapeutique Maladies cardiovasculaires• Thème : maladies cardio-vasculaires (HTA, maladie coronarienne, insuffisancecardiaque)• Public cible : toute personne atteinte de maladie cardiovasculaire• Historique du programme 2003 Création du programme : groupe de travail national CCMSA 2004 – 2005 Expérimentation et évaluation 2006 généralisation du dispositif et évaluation 2010 autorisation ARS• Caractéristiques du programme Ambulatoire, séances collectives Proximité Une ETP intégrée aux soins, implication du médecin traitant
  41. 41. L’équipe éducative Démarche d’engagement dans l’auto-évaluation• Un coordonnateur départemental du programme• Une équipe de soignants éducateurs : une équipe de six infirmières(iers) libéraux,intégration en cours d’une diététicienne (pluridisciplinarité) Proposition à l’équipe de s’impliquer dans l’expérience de test du guide d’auto-évaluation Forte motivation et intérêt pour la démarche de quatre membres de l’équipe, Communication à chacun de la version test du guide Deux séances de travail collectives Ce travail collectif a bénéficié de l’expérience de l’équipe Une séance de travail collective avec la version du guide publiée en mars 2012
  42. 42. Les points forts• L’approche collective Une complémentarité par des regards pluriels La prise en compte des expériences et des compétences Des valeurs partagées et un langage commun autour de l’évaluation Une démarche fédérant des professionnels libéraux, La possibilité d’une approche communautaire L’association de médecins « prescripteurs » de l’ETP, volontaires pours’impliquer dans l’auto-évaluation,… MAIS• L’évaluation donne du sens à l’action : on s’interroge sur ce que l’on fait,pourquoi on le fait et de quelle façon, ce que l’on souhaite, ce que l’on attend
  43. 43. Les contraintes et les limites• Le temps, le temps, le temps…. Des professionnels de santé libéraux, particulièrement en zone rurale,surchargés, peu disponibles pour des activités sortant du soin curatif• Des difficultés dans le monde libéral à cerner la place et l’intérêt de l’ETP dansles maladies chroniques• Une nécessaire évolution des cultures, du bio-médical, vers le bio-psycho-socio-environnemental L’évaluation est peut-être une voie : elle interroge les pratiques des professionnels,les attentes et les besoins des patients dans leur vie quotidienne, pour en améliorer laqualité, au-delà des simples aspects bio-médicaux. Améliorer la qualité de vie estbien la finalité de l’ETP• Contraintes ? Limites ? Ce sont celles que l’on se mettra… ou pas Être pragmatique, aller à l’essentiel
  44. 44. Quelques conseils pour les équipes (1)• Consacrer un temps préalable à s’approprier les valeurs de l’évaluation : qu’est-ce que l’évaluation, pourquoi on évalue• Au-delà de l’obligation réglementaire, susciter ainsi la motivation de l’équipe às’engager dans l’évaluation « ce n’est pas une formalité » « Langage commun , valeurs partagées »• Découvrir le guide, individuellement et en équipe, avant toute mise en application,afin de bien comprendre sa logique• Crainte du temps à consacrer à l’autoévaluation ?• Rester pratique et pragmatique : qu’est-ce qui marche bien ? Où a-t-on eu desdifficultés ? (C’est l’esprit du guide)• Procéder par étapes comme le suggère le guide, dans la logique de l’étatd’avancement du programme
  45. 45. Quelques conseils pour les équipes (2)• Être réaliste : ne pas vouloir tout faire trop vite, sinon l’effet inverse peu être aurendez-vous, importance du choix des priorités,• Le guide n’est pas une contrainte,un rail à suivre, mais un aide-mémoire quiaccompagne l’auto-évaluation, une boîte à idées• Penser l’évaluation au début de chaque année (priorités, choix des thèmes etobjets d’évaluation,…) « à la fin c’est trop tard » • Impliquer les patients dans l’évaluation (association de patients partenaires, patients « témoin » ayant bénéficié du programme d’ETP,…) : « Faire avec eux et non pour eux »
  46. 46. Quelques conseils pour les équipes (3)• Rôle important du coordonnateur Créer et maintenir du lien au sein de l’équipe éducative et avec les partenairesd’opportunité (médecins prescripteurs, patients,…) pour l’évaluation Motiver et dynamiser l’équipe : la communication et le partage permanent desinformations Impulser le renforcement des capacités pédagogiques de l’équipe parl’évaluation Des données de l’évaluation à l’amélioration du programme et des pratiques Faciliter le travail de l’équipe autour de l’évaluation (et du programme ETP lui-même)tâche importante particulièrement lorsque il s’agit de professionnels libéraux = allègement dela charge temporelle
  47. 47. Nicole LarroumetAssociation pour l’utilisation du reinartificiel à domicile en Aquitaine (AURAD)
  48. 48. Guide d’autoévaluationExpérience de l’équipe d’ETP de l’AURAD Aquitaine: Programme CORPS-DIAL
  49. 49. Expérience de l’équipe d’ETP de l’AURAD Aquitaine: Programme CORPS-DIALProgramme proposé à des patients hémodialysés en antenne d’autodialyse par l’AURAD Aquitaine, association à but non lucratif de dialyse hors-centre • Débuté en 2009, autorisé en décembre 2010 • Population cible: patients dialysés en Aquitaine dans les 31 antennes d’autodialyse de l’AURAD (428 patients) • Ciblé actuellement sur les nouveaux patients de Gironde et Dordogne, soit environ 50 patients/an • Extension prévue ensuite sur les autres départements d’Aquitaine • Thèmes: – Mise en sécurité/risques vitaux liés à la dialyse – Amélioration de la qualité de vie et adaptation de la vie quotidienne avec la dialyse • Equipe d’ETP: – 2 IDE, 1 diététicien, 2 préparatrices en pharmacie et 1 pharmacien, 1 médecin, 1 psychologue, 1 secrétaire – impliqués dans l’ETP en plus de leur activité habituelle
  50. 50. Découverte du guide• En groupe pluridisciplinaire: – Diététicien – IDE – Médecin• Tous ensemble, en confrontant les avis• Un peu méfiants au départ…
  51. 51. Découverte du guide• Pas à pas, question par question• En essayant de tester l’ application possible à notre programme – Compréhension des questions – Utilité des items – En prenant en compte le temps disponible /évaluation
  52. 52. Notre appréciation collective de l’autoévaluation• Points faibles: – Très gros document! – Version initiale: items difficiles à comprendre, ce qui n’est plus le cas dans la version finale – Encore quelque chose de chronophage dans notre temps ETP déjà trop court pour les patients! – Décourageant devant la prise de conscience de tout ce qu’il faut améliorer… – Fiche 3: Tableau de suivi: énormément de données-hiérarchiser les plus importantes
  53. 53. Notre appréciation collective de l’autoévaluation• Points forts: 1 – Structure la réflexion • Précise des points douteux: Bonnes nouvelles! – Démarche pédagogique et non sanctionnante à usage interne – Tous les points ne sont pas à évaluer – Le choix des objets d’évaluation n’est pas imposé • Donne le choix entre 2 approches pour évaluer: – Fiche 1: exemples d’objets d’évaluation, de questions et de sources de données: plus structurant – Fiche 2: Exemples de questions ouvertes: laisse plus de liberté
  54. 54. Notre appréciation collective de l’autoévaluation• Points forts : 2 – Évite les oublis – Soulève des points non envisagés • Ex: actualisation du contenu du programme, confidentialité dans les échanges de données, nombre de séances prévues dans le programme personnalisé – Répond à nos questions: • format questions/réponses: permet de trouver rapidement ce qu’on cherche – Fait prendre conscience plus facilement des insuffisances et des axes d’amélioration – Aide à la démarche qualité (certification) • Fiche 4: aide à la rédaction du rapport synthétique – très claire – Utile++: prévision de l’évaluation de l’année suivante
  55. 55. Conseils à une équipe d’ETP• Tout lire mais ne pas tout garder comme objets d ’évaluation• Se faire aider (si possible) pour les méthodes d’évaluation (CECCQA)• Étaler sur plusieurs années les points à évaluer et faire un calendrier d’évaluation• Choisir chaque année 2 points forts (pour le moral) et 2 points faibles (pour l’ amélioration)• Commencer petit sur le tableau de suivi en rajoutant les items ensuite en fonction des besoins• Ne pas hésiter à débuter un programme par peur de l’évaluation mais la prévoir le plus tôt possible• et pas seulement sur la demande d’autorisation…
  56. 56. Catherine RossignolCentre de la Tour de Gassies
  57. 57. CENTRE DE LA TOUR DE GASSIES Auto évaluation des programmes ETP
  58. 58. L’ET au centre de la Tour de Gassies Centre de la Tour de GassiesCentre de soins de suite et de réadaptation400 patients (neurologie, traumato, rhumato, amputés, grands brûlés, psychiatrie)8 programmes d’ET dont 5 autorisés par l’ARS Diabète, équilibre nutritionnel, Insight, école du dos, auto sondage, escarres,amputés, brûlés
  59. 59. L’ET au Centre de la Tour de GassiesFiche descriptive du programme généralités : thème, coordonnateurs, objectifs, formation des animateurs, DE, nature du programme (individuel, groupe) contenu pédagogique : thème de l’atelier, objectif, durée, fonction des animateurs, nombre participants, contenu pédagogique (théorique + pratique), évaluation des acquisComité de Suivi de l’Éducation Thérapeutique : COSET Missions : Coordonne les actions d’ET, alloue les moyens, organise les formations, définit les objectifs des programmes, organise l’auto évaluation, supervise les demandes d’autorisation, suit les indicateurs Plan d’action annuel : objectifs annuels des différents programmes
  60. 60. Domaine Education thérapeutique des blessés médullaires et patients atteints de concerné : maladie dégénérative Thème : Auto sondage intermittentFiche descriptive du Référents Médical : Dr Goossens Paramédical : Mme Babel cadre de santé service infirmier programme auto sondage Objectifs Rendre autonome le blessé médullaire pour sa vidange vésicale et Généraux : prévenir les risques liés à une mauvaise vidange vésicale. Formation du référent (thème, durée, organisme) : Formation Formation des animateurs (thème, durée, organisme) : professionnelle « processus d’éducation thérapeutique »CRAES-CRIPS 3 jours (5, 6 et 7 mai 2008) pour (Mesdames Le Gall et Bentejac) Modalités de traçabilité et auteur du diagnostic éducatif : Le médecin prescrit l’indication d’auto sondages intermittents. Diagnostic Les infirmiers(es) informent le patient, recueillent son adhésion et tracent éducatif les données sur une fiche spécifique « Excel » dans les mots de suite intitulée « Education à l’auto S.I »
  61. 61. Thème : Auto sondage intermittent Objectifs : Rendre autonome le blessé médullaire pour sa vidange vésicale et prévenir les risques liés à une mauvaise vidange vésicale. Durée : en moyenne 30 minutes par séance (minimum 2h30) Animateur(s) : Les infirmiers(ères) du Pôle Neurologie Nombre de participants : démarche individuelle Contenu théorique : - Rappel anatomie/physiologie appareil urinaire. - Règles d’hygiène de vie. - Démonstration du geste technique Support : Livret Vidéo Présentation du matériel d’auto sondage intermittent Contenu pratique :Ancienneté : 10 Atelier N°1 Passage en auto sondage intermittent après avoir déterminé une date en accord avec le patient et l’infirmierans, 3 ans sous - Les premiers auto sondages intermittents sont réalisés en présence d’un(e) infirmier(e). Le patient est encouragé à réaliserla forme HAS seul son soin. L’infirmier(e) est présent(e) pour le superviser, le conseiller, l’évaluer. - Après avoir essayé plusieurs types de sondes, le patient choisit le matériel qui lui convient le mieux. Grille d’évaluation : - L’infirmier(e) complète la fiche excel « éducation à l’auto sondage » - Elle s’assure de la compréhension de la nécessité de ce soin par le patient. - Elle observe la réalisation de l’auto sondage conformément au protocole établi. - Elle valide la grille d’évaluation des compétences acquises par le patient.
  62. 62. Phase de relecture du guide HASGroupe de travail cadre de santé coordonnateur de programme, IDE, IDE expert ET Directeur qualité/gestion des risquesComplexe et chronophage domaines, objets, questions : sémantique compliquée comment choisir les champs de l’évaluation annuelle ? comment être sûr de couvrir tous les champs en 4 ans ? comment construire un outil d’évaluation? déploiement de l’évaluation sur tous les programmes, pas decentralisation gros investissement en temps pour les coordonnateurs desprogrammes
  63. 63. Autoévaluation des programmes ET à GassiesOptions prises Construction d’une grille qui reprend tous les domaines d’évaluation, les objetsd’évaluations et les questions d’évaluations associées Une seule grille pour tous les programmes indicateurs d’activité communs à tous les programmes
  64. 64. Structure de la grille d’autoévaluation 3 domaines d’évaluation 12 objets d’évaluation 29 sous-objets d’évaluation 49 questions d’évaluation
  65. 65. Extrait de la grille d’autoévaluation Domaine dévaluation : analyse du processus de mise en œuvre Objets dévaluation Questions dautoévaluation 4° quelles sont les raisons qui expliquentparcours éducatif que certains patients naient pas eu de du patient 4-1 proportion de patients ayant DE ? bénéficié dun DE le DE est-il tracè sur le dossier du patient ? le DE est-il utilisé pour construire le programme personnalisé ? (compétences à acquérir, prise en compte des priorités et attentes du patient, adaptation des modalités dintervention..) le patient est-il associé à lélaboration de 4-2 proportion de patients ayant un son programme personnalisé ? programme personnalisé à lissue du DE des adaptations du programme sont- elles possibles au regard des spécificités du patient ? si le programme ne peut pas être adapté aux besoins du patient, quelles sont les orientations possibles ou alternatives ? le programme personnalisé est-il tracè dans le dossier du patient ? cette évaluation est-elle tracée dans le 4-3 proportion de patients ayant une dossier du patient ? séance dévaluation individuelle au regard de leur objectifs en fin de programme Quest-il proposé à un patient dont lévaluation de fin de programme nest pas satisfaisante ?
  66. 66. Modalités d’utilisation de la grille Tronc commun d’évaluation l’année N1, tous les programmes évaluent a minima tous les objets d’évaluation relevant de l’activité globale + alimenter les indicateursObjectifs annuels du Objets d’évaluation à programme autoévaluer sur l’année « Individualisation » de l’autoévaluation : Liberté est donnée aux différents programmes de planifier l’évaluation de TOUS les objets et sous-objets d’évaluation sur une période de 4 ans après leur autorisation
  67. 67. Exemple d’autoévaluation pour le programme auto sondageChamp de l’autoévaluation à N+1 Objectifs annuels Objet d’évaluation 1/2/3 Auto sondage Réactualiser la fiche descriptive 6-1 / 6-2 / 6-3 Intégrer le formulaire de consentement 4-2 Construire le dossier éducatif 5-1 Composition de l’équipe autoévaluation : responsable médical + cadre de santé + animateurs Ressentis de l’équipe : ce n’est pas une grille listant des exigences mais plutôt une check liste de questions qui aide à parfaire le programme c’est pragmatique,on s’y retrouve nécessité de faire évoluer la grille : formulation des questions + enrichir par des situations rencontrées c’est un guide pour définir les objectifs d’amélioration sur l’année N+2
  68. 68. Catherine Roche – Pierre LeguennecClinique Saint - Augustin – BordeauxRéadaptation cardiaque ambulatoire
  69. 69. Auto évaluation annuelle d’un  programme d’ETP Atelier du 26 juin 2012 P LEGUENNEC/ C ROCHE
  70. 70. Programme d’ETP• Clinique Saint Augustin, service de Réadaptation  Cardiaque Ambulatoire • 15 places de jour / janvier 2006• Coronariens , Ins Cardiaques, AOMI, CC adultes, BPCO,   HRCV en Prévention Primaire• ETP intégrée aux autres activités de la Réadaptation  Cardiaque• 1atelier/jour,5 grands thèmes, 25 ateliers en tout• Autorisation ARS en oct 2011
  71. 71. Notre démarche• Lecture du guide test par 3 membres de l’équipe  (IDE, kiné, médecin)• Réunion avec relecture collective et discussion dans  le cadre du test• Recherche de concordance entre les propositions du  guide et notre démarche déjà en place
  72. 72. Auto evaluation 2012• nous avons choisi de nous évaluer cette année sur le rapport  d’activité• Recueil des données * PMSI * données informatisées du dossier nb de patients engagés/ nb réalisant le programme/ profil/  pathologies/ nb de séances/questionnaires d’évaluation et de  satisfaction….. ° 3points forts, 2 points faibles et 2 propositions  d’amélioration
  73. 73. • Les points forts:  – Concordance entre la population programmée et la  population prise en charge: 100% (biais de la  réadaptation) – La participation au programme: 1% abandon – Intervenants adaptés au contenu des séances équipe plurielle: IDE, Kinés, médecins, diététicien,          psychologue + association patients formée:  de la sensibilisation (module de 6h) au DU
  74. 74. • Les points faibles: – présentation de l’offre  – pas de CR de séance Les pistes *   Travail d’échange avec les intervenants extérieurs *  optimisation des staffs hebdomadaires  pour les CR 
  75. 75. Objectif suivant• La qualité du  dossier éducatif – Définition des objectifs – Ajustement et adaptation en cours de programme – Notes écrites – Synthèse Piste: optimisation du staff pluridisciplinaire hebdomadaire
  76. 76. Difficultés• Le nombre important de propositions est une aide  pour structurer et finaliser un projet existant• Mais peut représenter une gène pour débuter et  faire un choix• La difficulté essentielle est de trouver et de rajouter  du temps à l’activité actuelle 
  77. 77. Valeur ajoutée• Renforcement de la communication au sein de  l’équipe• Remobilisation sur l’activité quotidienne• Améliorations potentielles 
  78. 78. Conseils?.....• Rester dans l’esprit de l’éducation thérapeutique• Partager le choix du premier objectif• Qu’il ne soit pas trop ambitieux et facilement  atteignable!• Ne pas se décourager à la première lecture du guide  qui gagne à être relu et discuté• Optimiser des temps existants
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×