Your SlideShare is downloading. ×
Rencontre s letchimy 23 fevrier 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Rencontre s letchimy 23 fevrier 2012

414
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
414
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. SYND ICAT MARTINIQUAIS DES HOSPITALIERS Dr. Olivier DUFFAS President olivier.duffas@chu- Fort de France, le 24,02,12 fortdefrance.fr Dr. Abdelkrim BENCHIKH-EL- FEGOUN Vice président Communiqué de presseabdelkrim.benchikh-el-fegoun@chu-fortdefrance.fr du Syndicat Martiniquais des hospitaliers SMH, regroupant les Dr. Emmanuel GARRON Trésorier médecins, pharmaciens et odontologistes de lhôpital public.emmanuel.garron@chu-fortdefrance.fr Les médecins des trois principaux centres hospitaliers de Martinique (Fort Dr. Jean Luc Hennequin de France, Lamentin et Trinité) restent mobilisés depuis leur mouvement Trésorier adjoint de grève du 15 février.jeanluc.hennequin@chu-fortdefrance.fr Le SMH a sollicité une entrevue avec Monsieur Serge Letchimy, Président Dr. Jérôme PIGNOL de la Région Martinique, afin de pouvoir lui donner les raisons de cette Secrétaire crise sans précédent. jerome.pignol@chu- fortdefrance.fr Le Président du Conseil Régional, sensible aux problèmes de santé qui Dr. Bertrand Dubois touchent les martiniquais ainsi quà la sécurité et qualité des soins qui leur Secrétaire adjointbertrand.dubois@yahoo.fr sont apportés, nous a donné un rendez vous très rapidement le 23. 02.12, dans son bureau du Conseil Régional de Martinique. Adresse : Secrétariat de Néonatologie MFME CHU de For t de France BP 632 Monsieur Letchimy nous a écoutés, attentif aux problèmes sanitaires que 97 261 Fort de France cedex nous lui exposions. Il a été interpellé par nos témoignages sur la situation Site : www.smhdom.fr Mail : sanitaire particulièrement dégradée de l’hôpital en Martinique, les jugeant smh.martinique@gmail.com inacceptables. Groupe de discussion : Envoyer un message smh972@yahoogroupes.fr Il est parfaitement au fait de la situation financière catastrophique de nos hôpitaux et considère que la fusion est une nécessité absolue pour l’avenir, ce que nous ne remettons pas en cause. Notre seul souci immédiat : qu’elle ne se fasse pas au prix de la dégradation des conditions d’accueil et de soins des patients. Nous lui avons rapporté la vétusté des locaux, le manque de moyens humains et matériels parce que mal répartis, la situation financière déficitaire désastreuse de l’institution mettant en danger la qualité et la sécurité des patients à lHôpital Public aujourdhui. Nous lui avons rapporté notre combat et notre investissement pour un service public de santé de qualité, au service de la population martiniquaise. Nous avons abordé labandon de lEtat sur les questions de santé en Martinique : absence de reconnaissance par lEtat dun coefficient géographique majoré par rapport à léloignement pour les DOM, Plan Santé Outremer de Mme Bachelot, pourtant validé par Mr Sarkozy lors de son dernier passage dans les DOM et toujours non appliqué à ce jour. Les Pouvoirs Publics font preuve aujourd’hui d’une ignorance sourde et aveugle en matière de santé, probablement conséquence d’une politique systématique anti-publique favorisant dès que possible le système privé supposément moins dispendieux.
  • 2. Nous continuerons malgré tout à défendre un système de santé ouvert à tous, fondé sur desvaleurs de solidarité et d’équité.Très attentif lorsque nous lui avons dit que nous ne pouvions plus accepter les risquesquotidiens que nous prenons pour nos malades faute de moyens élémentaires, MonsieurLetchimy a reconnu notre engagement pour un service public de santé de qualité et notre refusd’une mise en danger de nos malades.Il est conscient que les dépenses doivent être maîtrisées avec une restructuration enprofondeur et courageuse de lensemble des services de lhôpital (administratifs, techniques etmédicaux) mais certainement pas aux dépens des malades ou des soins prodigués à lhôpitalpublic.La santé a un coût, tout comme notre éloignement, et il nous a dit son combat pour le fairereconnaître au ministère de la santé.La Région est déjà engagée auprès du CHU, pour 27 millions deuros, sur de nombreuxchantiers comme la reconstruction du nouveau plateau technique aux normes anti sismiques,le ravalement et létanchéité des façades, les besoins urgents en médicaments.Nous lui avons remis un document, ouvert, réunissant l’ensemble de nos réflexions etpropositions.Tout à fait conscient du désengagement de lEtat et de la nécessité dune réorganisation enprofondeur, courageuse, équitable au service des martiniquais, il nous a assuré de son soutienpour la défense de l’hôpital public à la Martinique.Monsieur Letchimy sest engagé à réunir tous les acteurs très rapidement afin de tenterdapporter une vraie sortie de crise pour que la Martinique ait un service public de soinshumain, performant, digne et mérité. Le SMH