• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Com apprentissage
 

Com apprentissage

on

  • 367 views

 

Statistics

Views

Total Views
367
Views on SlideShare
367
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Com apprentissage Com apprentissage Document Transcript

    • L’APPRENTISSAGE, PLUS DE CHANCECaCabinet du présidentCabinet du présidentEn dix huit mois, c’est avec satisfaction que la région affiche un bilan des plus bénéfique en faveurde l’apprentissage, avec une augmentation de 27% du nombre des apprentis faisant passer ceux-cide 1800 en 2009, à 1900 en fin dannée 2010 et 2300 à la rentrée 2011.A ce rythme, le président du conseil régional Serge Letchimy tiendra son objectif de doubler leseffectifs pour atteindre en 2015 le chiffre de 4000 apprentis.Véritable enjeu pour le développement économique de notre pays, la formation en alternance etsingulièrement l’apprentissage, construit ses lettres de noblesse en développant des formations dequalité et en répondant à un type de profil de plus en plus recherché par les employeurs. Ainsi, àl’instar de l’apprentissage de nombreux cursus de formation allient la théorie, à la pratique enentreprise.Aussi la région a-t-elle misé, dès son plan de relance d’urgence, sur l’apprentissage accessible à touset offrant un éventail varié de formations et de niveaux de formation allant du CAP au diplômed’ingénieur. Pour ce faire d’importants moyens financiers ont été mobilisés.UNE AU AUGMENTATION DE 50% DES BUDGETS DES CFA.Une nouvelle détermination du mode de calcul des subventions de fonctionnement a permisd’octroyer cette année 11 millions d’euros aux 4 CFA (Métiers, BTP, Agricole et CCIM) au lieu des6,8 millions des années précédentes.A cela s’ajoutent les acquisitions de matériels et équipements nécessaire au fonctionnement dessections.DNOUVEAU MONTANT D’AIDE POUR LE SOUTIEN A LA FORMATION25OO € et 2800 € au lieu de 1830 €, et 2800 € au lieu de 2135 € tels sont les nouveaux montantsannuels de l’aide au soutien à l’effort de formation que la région a décidé de verser aux employeursd’apprentis, la prime à l’embauche fixée par l’Etat demeurant à 915 €.Il convient de noter que le retard de paiements des aides dues à certains employeurs a enfin étérésorbé cette année.Ce sont donc 4 millions d’euros qui ont été versés cette année aux employeurs.UNE NOUVELLE PRIME REGIONALE DE 1200€Pour l’emploi de plusieurs apprentis La région a instauré à compter de la rentrée 2011, la prime àl’embauche simultanée de plusieurs apprentis pour les entreprises de moins de 10 salariés.C’est une initiative purement régionale qui s’ajoute aux autres aides existantes et déjà augmentéespar la région.UNE PARTICIPATION DE 5 MILLIONS D’EUROS POUR LE COM APPRENTISSAGELa région contribue à hauteur de 5 millions dans le Contrat d’Objectifs et de Moyens pourl’apprentissage passé avec l’Etat pour un montant total de 10 millions. Ce contrat s’étale sur lapériode de 2011 à 2015, et prévoit d’importantes mesures telles que : rénovation et constructionbâtiments, formation des maîtres d’apprentissage, préformation des apprentis, médiateurs et
    • développeurs de l’apprentissage, participation aux olympiades des métiers, nouvelles sections,accompagnement social des apprentis…LA REGION SE DONNE LES MOYENS DE SON AMBITION POUR LA FORMATION DES JEUNESCet accompagnement financier, pour être optimal se conjugue avec des outils de stratégie et deprospective comme le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle(CPRDFP), les Contrats d’Etudes Prospectives (CEP) ou encore la Plate-forme de l’alternanceréunissant et sensibilisant tout les acteurs et partenaires de ces formations. L’enjeu est double :avoir une jeunesse diplômée et une jeunesse active, ceci en développant et anticipant une carte deformations en cohérence avec la demande économique.