Your SlideShare is downloading. ×

Bmo 64143

278
views

Published on

Published in: Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
278
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Avril 2011 Repères & Analyses Enquête Besoin en Main d’Œuvre 2011 MARTINIQUE éditorialL’enquête annuelle « Besoin enMain d’Œuvre », réalisée par Pôleemploi en partenariat avec leCREDOC, est depuis plusieursannées un élément essentiel deconnaissance du marché du travail.Cet outil de conseil et d’orientationpermet d’anticiper les besoins desentreprises en vue d’une meilleureadéquation entre l’offre et lademande d’emploi.Plus de 10 700 établissements ontété interrogés par voie postaleet par téléphone entre novembre2010 et janvier 2011. Les résultatsont été « redressés » à partir des3 154 questionnaires exploitables,soit un taux de retour de 29,4%.20,4% des employeursmartiniquais envisagentd’embaucher en 2011, Méthodologiecorrespondant à 8 770 intentionsde recrutement. Deux tiers de ces L’enquête Besoin en Main d’Œuvre • élargissement à tous les secteursprojets concernent des activités (BMO) comptabilise les projets de • élargissement à toutes les taillesde services et 40% des emplois recrutement (création ou renouvellement d’entreprisessaisonniers. En outre, 30% des de postes) déclarés par les employeurs • utilisation de la nomenclature deemployeurs déclarent rencontrer pour l’année. métiers reconnue (Famille d’Activitédes difficultés lors du recrutement. En 2010, des modifications Professionnelle)Les cinq profils les plus recherchés méthodologiques ont été apportéessont les professionnels de concernant le champ de l’enquête. • mise en place d’une enquêtel’animation socioculturelle, les complémentaire par téléphone pourmaçons, les agents de sécurité Ces changements induisent une rupture éclairer par certaines questionset de surveillance et enfin les avec les résultats des années antérieures sur la nature, les motifs et lesagriculteurs salariés. à 2010. difficultés de recrutement, ou le volet spécifique au développementNous espérons que cette étude soit durable (400 entreprises Les résultats sont redressés par taillepour vous, partenaires et décideurs interrogées). d’établissement, secteur d’activité etsocio-économiques, un véritable bassin d’emploi pour rendre l’échantillonoutil d’aide à la décision. représentatif de l’ensemble des établissements.
  • 2. Un établissement sur 5 prévoit de recruter 20,4 % des établissements envisagent de recruter en 2011, ce qui correspond à près de 3 100 employeurs martiniquais potentiels. Ce volume est légèrement plus faible qu’en 2010, où il s’évaluait à 3 300 établissements. Il existe une forte disparité selon la taille des établissements. Globalement, la proportion des établissements recruteurs augmente avec la taille des établissements, à l’exception des entreprises de 0 salarié. Ainsi, 57,2 % des établissements de 200 salariés et plus prévoient d’embaucher en 2011 alors qu’ils ne représentent que 16 % pour ceux de 1 à 4 salariés. En revanche, 25,4 % des établissements de 0 salarié projettent au moins un recrutement pour l’année à venir. La structure du tissu entrepreneurial martiniquais, qui compte une majorité d’entreprises de moins de Etablissements recruteurs par taille d’établissement Etablissements recruteurs par taille d’établissement 10 salariés, peut expliquer ce résultat. Par ailleurs, la part des établissements recruteurs est légèrement plus élevéepar taille d’établissement 9% Etablissements recruteurs 21% 6% pour les entreprises du secteur des IAA et 0 salarié de l’agriculture (29,2 %) et taille d’établissementdes services 8% 1 à 4 salariés 5 à 9 sal. Etablissements recruteurs par 10 à 19 sal. (22,4 %), plus précisément la santé 9% 20 à 49 sal. Etablissements recruteursl’action sociale (30,9 %), humaine et par taille d’établissement 9% 50 à 99 sal. l’information et la communication 21% 18 % 6% 100 à 199 sal. 200 à 499 sal. 0 salarié 500 et + 9% 14% 15% 8% (28,5 %) ou l’administration publique 1 à 4 salariés et l’enseignement (26,3 21%%). Elle est 6% 5 à 9 sal. 0 salarié 10 à 19 sal. néanmoins plus faible dans le commerce 9% 8% 9% 1 à 4 salariés 20 à 49 sal. 6% (13 %) et21% 5 à 9 sal. 50 à 99 sal. l’industrie (17,4 %). 0 salarié 10 à 19 sal. 100 à 199 sal. 18 % 8% 9% 1 à 4 salariés 20 à 49 sal. 200 à 499 sal. La moitié des établissements qui prévoient 5 à 9 sal. 50 à 99 sal. 500 et + 14% 10 à 19 sal. 100 à 199 sal. 18 % de recruter a déclaré que ces projets 15% 9% 20 à 49 sal. 200 à 499 sal. correspondraient à des créations de postes. 50 à 99 sal. 500 et + 14% 100 à 199 sal.18 % 29 % indiquent le faire pour 15% face à faire 200 à 499 sal. un surcroît d’activité et 25 % l’envisagent 500 et + 14% pour remplacer 15% départs.des 4 entreprises sur 9 font mention d’un Etablissements recruteurs selon le secteur d’activité regroupé Etablissements recruteurs selon le secteur d’activité regroupé contrat à durée indéterminée concernant les postes offerts. Les contrats à durée déterminée de moins de 6 mois sont le deuxième type de contrat le plus proposé 22% 27% IAA et Agriculture par les employeurs (30,5 %). Ils recourent Industrie manufacturière Construction très peu à l’intérim et ne sont pas favorables d’activité regroupé Etablissements recruteurs selon le secteur Commerce Services à l’externalisation de leurs activités. Etablissements recruteurs selon le secteur d’activité regroupé 13% 17% 22% 27% 21% IAA et Agriculture Industrie manufacturière 22% 27% Construction IAA et Agriculture Commerce Industrie manufacturière Services Construction 13% Commerce Services 17% 13% 21% 17% 21%2
  • 3. 2000 1500 1500 1276 1346 1276 1120 1120 915 Forte progression des Evolution du nombre de projets de recrutement1000 1000 915 intentions d’embauche selonEvolution du nombre desétablissements la taille des établissements la taille des projets de recrutement selon 500 500 dans les services 3000 0 0 0 salarié 1à4 5à9 10 à 19Plus de 8 700 projets d’embauche émanent 2500 2506 0 salarié 1à4 5à9 10 à 19 20 à 49des établissements recruteurs, c’est 26 %d’intentions de plus qu’en 2010. 2000 2010 2011Les entreprises de moins de 10 2010 2011salariés sont à l’origine des plusfortes contributions dans le total des 1500 1276 1346intentions d’embauche avec 2 500 1120 1000 915projets recensés. Du fait d’une faible 726part des établissements de plus de 464 500 41850 salariés, le volume d’intentionsd’embauche enregistrées pour ce typed’établissements reste bien inférieur par 0 0 salarié 1à4 5à9 10 à 19 20 à 49 50 à 99 100 à 199 < 200rapport à celui des établissements demoins de 10 salariés. 2010 2011 Projets de recrutement selon le secteur d’activité regroupé en 2010 Projets de recrutement selon le secteur d’activité regroupé en 2010De même, la prédominance sectorielledes services dans l’économie se confirme Projets de recrutement selon le secteur d’activitéencore dans l’enquête puisque 2/3 des regroupé en 2010projets d’emplois se concentrent dans cesecteur. En un an, le volume d’intentionsd’embauche de ce secteur a augmenté 16% 16% IAAIAAAgriculture et et Agriculturede 41 %. 54% 7%7% Industrie manufacturière Industrie manufacturièreLes projets de recrutement concernent 54% 12% 12% Construction Construction 11% 11% Commerce Commerceaussi bien les services aux particuliers Services Servicesque les services aux entreprises. Projets de recrutement selon le secteur d’activité regroupé en 2011Les filières les plus attractives sont les Projets de recrutement selon le secteur d’activité regroupé en 2011autres activités de services (1358),l’administration publique, l’enseignement(1195) et les services scientifiques Projets de recrutement selon le secteur d’activité– techniques – administratifs – soutien regroupé en 2011(1101). La construction constitueégalement un pôle dynamique d’intentions 9%d’embauche avec 1 118 postes à pourvoir 9% 4% IAA et Agriculture 4% 13% IAAIndustrie manufacturière et Agriculturesur l’année. Comparativement à 2010, 66% 13% 8% Construction Industrie manufacturière 66% 8% Commerce Constructionce sont également ces deux grands Services Commercesecteurs (services et construction) Servicesqui enregistrent une évolution à la haussedu nombre de projets de recrutement. 3
  • 4. Près de la moitié Projets de recrutement par fonction des projets regroupés dans les 15 métiers Projets regroupé dans 15 métiers Ouvriers de l’industrie : 341 - Autres métiers : 1 342 Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles : 304 les plus recherchés Ouvriers du BTP : 1 108 - Maçons, plâtriers, carreleurs… qualifiés : 390 - - - Jardiniers salariés, paysagistes : 256 Maraîchers, horticulteurs salariés : 131 Conducteurs de transport en commun sur route : 115 - Ouvriers non qualifiés du gro s oeuvre du bâtiment : 115 - Ouvriers non qualifiés emballage et manutention : 101 - Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du Le métier de professionnels de bâtiment : 99 - Conducteurs et livreurs sur courte distance : 91 l’animation socioculturelle (685 projets) Encadrement : 519 Techniciens : 157 appartenant à la fonction « Social et médico-social », figure en tête de liste des métiers les plus recherchés. 2% 13% 4% Cette fonction rassemble également les 15% Ouvriers de l’industrie métiers de surveillants d’établissements 6% Autres métiers scolaires ou encore les aides-soignants 32% 8% Encadrement (332) et formateurs (132). Toutefois, 20% Fonctions administratives Social et médico-social les fonctions liées à la vente, au tourisme Vente, tourisme et services et aux services regroupent, à elles Techniciens seules, près d’un tiers des intentions Ouvriers du BTP Vente, tourisme et services : 2 772 Fonctions administratives : 745 d’embauche. Les profils caractéristiques - Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs - Secrétaires bureautiques et assimilés : 209 de cette fonction sont les agents de privés : 374 - Agents d‘entretien de locaux (y compris ATSEM ) : 276 - Employés de la comptabilité : 139 - Agents administratifs divers : 103 sécurité et de surveillance (374), - Aides à domicile et aides ménagères : 270 - Attachés commerciaux (en entreprise) : 234 les agents d’entretien (276) ou encore - Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine : 197 Social et médico-social : 1787 - Professionnels de l’animation socioculturelle : 685 - Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis) : 133 les aides à domicile (270). En contre - Vendeurs en habillement, accessoires et articles de - Surveillants établissements scolaires (y.c. AVS et aides éducateurs) : 332 partie, les fonctions de techniciens (157) luxe, sport… : 108 - Caissiers (y compris pompistes… ) : 106 - Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture…) : 159 - Formateurs (y compris moniteurs d’auto-école) : 132 et d’encadrement (519) comptabilisent le - Coiffeurs, esthéticiens, hydrothérapeutes : 98 - Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices : 125 - Employés de l’hôtellerie : 89 moins de projets en 2011. - Autres professionnels paramédicaux (kinésithérapeutes…) : 98 - Sportifs et animateurs sportifs (encadrants) : 89 Présentation limitée aux métiers rassemblant plus de 1% du total des intentions d’embauche formulées dans la région Forte saisonnalité Projets permanents et saisonniers pour les 15 métiers les plus demandés des métiers Projet permanents et saisonniers pour les 15 métiers les plus demandés par métier les plus recherchés Formateurs (y compris moniteurs dauto-école) Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis) Les profils les plus recherchés sont souvent associés à une forte saisonnalité. Employés de la comptabilité La saisonnalité est beaucoup plus Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux…) prégnante qu’en 2010 puisque la part des Aides, apprentis, employés emplois saisonniers passe de 24 % en polyvalents de cuisine Secrétaires bureautiques et assimilés 2010 à 40 % en 2011. Ce sont les deux (y.c. secrétaires médicales) secteurs en pleine croissance, à savoir Attachés commerciaux (techniciens Projets permanents les services et la construction, qui sontles 15 métiers les plus demandés par métier en entreprise) Projet permanents et saisonniers pour commerciaux Projets saisonniers Projet permanents et saisonniers pour les 15de lales plus demandés par métier métiers forte croissance Jardiniers salariés, paysagistes les contributeurs Formateurs (y compris des emplois saisonniers. moniteurs dauto-école) Aides à domicile et aides ménagères Serveurs de construction (52,2 %) et les industries Agents dentretien de locaux La cafés, de (y compris ATSEM) restaurants (y.c. commis) agroalimentaires et l’agriculture (47 %) Agriculteurs salariés, ouvriers agricolesmployés de la comptabilité sont les deux secteurs qui ont le plus Surveillants détablissements scolaires -soignants (médico-psycho., des emplois ponctuels, recours à (y.c. AVS et aides éducateurs) ture, assistants médicaux…) proportionnellement à leurs intentions Agents de sécurité et de surveillance, ides, apprentis, employés enquêteurs privés et métiers assimilés d’embauche. polyvalents de cuisine Maçons, plâtriers, carreleurs… (ouvriers qualifiés) bureautiques et assimilés Les établissements de taille « moyenne » Professionnels de lanimation socioculturelle y.c. secrétaires médicales) (animateurs et directeurs) semblent être davantage adeptes de ces 0 100 200 300 400 500 600 700commerciaux (techniciensommerciauxemplois. En effet, 56,4 % des intentions en entreprise) Projets permanents d’embauche des établissements de 10 à Projets permanents Projets saisonniersniers salariés, paysagistes Projets saisonniers 19 salariés sont des emplois saisonniers.micile et aides ménagères 4ents dentretien de locaux
  • 5. Le sentiment Les 15 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement de difficultés Les 15 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement de recrutement Formateurs 73,5% 132 s’estompe en 2011 (y compris moniteurs dauto-école) Coiffeurs, esthéticiens, 61,9% hydrothérapeutes 98 30 % des projets d’embauche sont jugés difficiles par les employeurs contre Serveurs de cafés, de restaurants 57,3% 133 (y.c. commis) 43 % en 2010. Les plus petites entreprises sont souvent Aides à domicile et aides ménagères 50,7% 270 celles qui rencontrent le plus de difficultés lors du recrutement. En l’occurrence, Ouvriers non qualifiés de lemballage 50,1% % de diffi et manutentionnaires 101 les établissementsmétiers 1 sont4 salariésfortes difficultés de recrutement Les 15 de où à signalées les plus Effectif à Les 15 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement déclarent rencontrer des difficultés sur Attachés commerciaux Formateurs de 40 % des projets d’embauche. (techniciens commerciaux en entreprise) 42,3% 234 plus teurs compris moniteurs dauto-école) (y 73,5% 132 école) 73,5% 132 La proportion de projets assortis de Agents de sécurité et de surveillance, 42,2% 374 difficultés recule dans l’ensemble des Coiffeurs, esthéticiens, enquêteurs privés et métiers assimilésciens, secteurs 61,9% 61,9% hydrothérapeutes98 98 d’activité agrégés, à l’exception Sportifs et animateurs sportifspeutes 40,6% 89 de l’industrie manufacturière (37,8 %). (encadrants) Serveurs de cafés, de restaurants Les services et l’industrie manufacturière 57,3% 133 rants Autres professionnels paramédicaux 57,3% (y.c. commis)les secteurs dans lesquels les sont 133 (masseurs-kinésithérapeutes, diététiciens…) 38,6% 98mmis) employeurs font état des plus faibles Aides à domicile et aides ménagères 50,7% 270 Aides, apprentis, employés 37,2% 197agères 50,7% proportions de projets difficiles lors des 270 polyvalents de cuisine recrutements (respectivement 28,4 % et 0 100 200 300 400 Ouvriers non qualifiés de lemballage % des projets). 30,5 % de difficultés à recruterallage et manutentionnaires 50,1% 101 50,1% 101 % de difficultés à recruter Effectif à recruternaires Effectif à recruter 9 employeurs sur 10, potentiellement Attachés commerciaux 42,3% recruteurs et rencontrant des difficultés 234 (1) Sont uniquement retenus les métiers représentant plus de 1% du nombre ciauxechniciens commerciaux en entreprise) 42,3% prise) 234 total de projets de recrutement en 2011 d’embauche, dénoncent comme Agents de sécurité et de surveillance, 42,2% principales difficultés, une inadéquation 374ance,enquêteurs privés et métiers assimilés 42,2% 374imilés du profil des candidats (manque d’expérience, de diplôme et de motivation) Sportifs et animateurs sportifsortifs 40,6% 89 40,6% (encadrants) pénurie de candidats. 89 une etrants) Pour solutionner ces problèmes, 2/3 de Autres professionnels paramédicauxmasseurs-kinésithérapeutes, diététiciens…) 38,6% icaux ces employeurs prévoient de former des 98 iens…) 38,6% 98 candidats venant de l’extérieur et 1/3 Aides, apprentis, employés 37,2% former des salariés déjà envisagent deloyés 37,2% polyvalents deprésents dans l’entreprise. 21 % de 197 cuisine 197 cesuisine employeurs pensent100 0 différer l’embauche 200 300 400 0 100 ou 200 300 encore faire venir des personnes de 400 l’étranger. 5
  • 6. scolaires 0% Professionnels de l’animation socioculturelle -10% Les 15 métiers les plus recherchés par saisonnalité et difficulté -10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 9 les 15 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement 90% Difficultés fortes difficultés et 80% faibles saisonnalités Moins de 150 projets De 150 à moins de 250 projets Formateurs 70% fortes difficultés et De 250 à moins de 350 projets fortes saisonnalités 300 projets et plus 60% Serveurs de cafés, de restaurants 50% Aides à domicile et aides ménagères Agents de sécurité Attachés et de surveillance… 40% commerciaux Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine Agriculteurs salariés, Aides-soignants ouvriers agricoles 30% Secrétaires bureautiques Jardiniers salariés, Saisonnalité et assimilés paysagistes Maçons, platriers, 20% carreleurs… Employés de Agents d’entretien la comptabilité de locaux 10% faibles difficultés et Surveillants faibles saisonnalités d’établissements scolaires faibles difficultés et 0% fortes saisonnalités Professionnels de l’animation socioculturelle -10% -10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Moins de 150 projets De 150 à moins de 250 projets De 250 à moins de 350 projets Le graphique fait ressortir 4 types de métiers 300 projets et plus parmi les 15 métiers les plus recherchés : • les métiers présentant une forte saisonnalité mais peu de difficultés, souvent ce sont les projets les plus volumineux => par exemple, les professionnels de l’animation socioculturelle ou les surveillants d’établissements scolaires • les métiers présentant une saisonnalité et des difficultés moyennes (volume moyen aussi de projets) => par exemple, les agents de sécurité et de surveillance ou des agents d’entretien de locaux • les métiers présentant de fortes difficultés lors du recrutement mais étant peu liés à des activités saisonnières (volumes plus faibles de projets) => par exemple, les formateurs ou serveurs de cafés, de restaurants. • les métiers présentant des besoins en main d’œuvre plutôt permanents avec de faibles difficultés de recrutement => par exemple, les secrétaires bureautiques et les employés de la comptabilité
  • 7. L’impulsion de la saisonnalité profite bien au Nord CaraïbeLe Nord présente la particularité d’enregistrer la plus forte proportiond’établissements recruteurs (30,9 % dans le Nord Caraïbe et 23,3 % dans le NordAtlantique).Toutefois, le Nord Caraïbe est le bassin qui profite le plus de la croissance desintentions d’embauche, puisqu’en un an les employeurs doublent leurs souhaitsd’embauche potentielle. Cette explosion est en grande partie liée à des projetsimportants d’emplois saisonniers. Un point marquant, les employeurs de ce territoirefont beaucoup moins référence à des difficultés de recrutement pour leurs projets.Les emplois saisonniers se sont développés sur tous les bassins, excepté celuidu Nord Atlantique où ils nereprésentent que 19 % desprojets contre 31,6 % en2010. Dans cette zone, LA TRINITE –les difficultés rencontrées 1 632 projets dont :par les employeurs sont - Agriculteurs salariés, ouvriersimportantes ; 40 % des Saint-Pierre Trinité agricoles : 155projets sont jugés difficiles. - Professionnels de l’animationLe bassin Centre présente le 817 1632 socioculturelle : 96taux d’évolution annuel le plus 30,9 % 23,3 % - Maçons, plâtriers, carreleurs…faible bien que positif (+6,7 %). 61,7 % 18,9 % (ouvriers qualifiés) : 82 9,3 % 40,4 % - Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM) : 77 Fort-de-France 4552 41,9 % 19,1 % 30,7 % SAINT-PIERRE – 817 projets dont : - Surveillants d’établissements Marin scolaires (y.c. AVS et aides 1770 LE MARIN – éducateurs) : 105 19,6 % 1 770 projets dont : - Maraîchers, horticulteurs 46,6 % - Professionnels salariés : 79 de l’animation 28,9 % socioculturelle : 119 - Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles : 101 - Maçons, plâtriers, carreleurs… (ouvriers FORT-DE-FRANCE – 4 552 projets dont : qualifiés) : 100 - Professionnels de l’animation socioculturelle : 455 - Aides à domicile et - Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés : 260 aides ménagères : 77 - Maçons, plâtriers, carreleurs… (ouvriers qualifiés) : 172 - Attachés commerciaux (en entreprise) : 166 - Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM) : 142 - Surveillants d’établissements scolaires (y.c. AVS et aides éducateurs) : 117 Légende - Secrétaires bureautiques et assimilés : 117 n xx : Nombre de projets de recrutements - Aides-soignants (médico-psycho., auxil. puériculture…) : 117 n % : Etablissements projetant de recruter - Aides à domicile et aides ménagères : 115 n % : Projets de recrutement saisonniers n % : Projets de recrutement difficiles - Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine : 111 7
  • 8. Retrouvez les résultats détaillés ainsi que www.pole-emploi.fr toutes les publications sur www.pole-emploi.org Contactez votre conseiller Pôle emploi ou connectez-vous sur les sites www.pole-emploi.fr POLE EMPLOI MARTINIQUE - SERVICE COMMUNICATION Crédit photos : Fotolia Pôle emploi Martinique Pôle emploi Martinique Les Villages de Rivière-Roche - -BP 1067 Les Villages de Rivière-Roche BP 1067 97209 Fort-de-France 97209 Fort-de-France