• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Gunnebo Global 1 2013 FR
 

Gunnebo Global 1 2013 FR

on

  • 313 views

 

Statistics

Views

Total Views
313
Views on SlideShare
313
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Gunnebo Global 1 2013 FR Gunnebo Global 1 2013 FR Document Transcript

    • LE MAGAZINE DU GROUPE DE SÉCURITÉ GUNNEBO  #1 2013– forte demande des transports publicsTranquillité d’esprittotale grâce à unservice uniqueReportageCoffres de dépôtsécurisé hors-normesà ParisMême les plus petitsobjets restent à lextérieurde la prison...3614CONTRÔLE DACCÈS
    • SOMMAIREA Paris, il faut voir grand !..................................... 3REPORTAGE: Contrôle d’accèsL’ESSOR DES VILLES IMPOSEDES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ EFFICACES.......................... 4.RETOUR SUR LES RAILS EN INDE.................................... 4EXTENSION COLOSSALE DU MÉTRO EN CHINE.................. 5Une prison à l’abri de la contrebande grâce à sonsystème de sécurité............................................... 6Sparkasse Hochfranken adopte la biométrie........... 6Mettre le secteur de la construction en ligne ....... 8LA CULTURE DANS LES PAS DES CENTRES SPORTIFS ............. 9Sécurité en harmonie avec l’architecture............. 10La plus grande chambre forte de Grande Bretagne.. 11SÉCURISER LES TRANSACTIONS EN ESPECES................... 12DES PRODUITS EN PARFAITE ADÉQUATIONEN NOUVELLE ZÉLANDE........................................... 13« Continuité de service optimale avec lecontrat de maintenance Performance »............... 14ANTICIPER LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES................... 15International..................................................... 16Une composante importante de la stratégie de Gunnebo vise à déplacerprogressivement le centre de gravité de notre entreprise à l’extérieur del’Europe, vers les marchés à fort potentiel de croissance.Per Borgvall, President et CEO GunneboNous sommes ac-tuellement la seulebanque à Paris à pro-poser des coffres dedépôt sécurisé d’unetelle capacité.À PROPOS DE GUNNEBOGunnebo est une marque qui remonte à1764. À l’origine, la société fabriquaitdes clous, puis elle a également vendudes chaînes et des systèmes de levage.Depuis 1995, plus de 40 sociétés ont étéacquises à travers le monde. En 2006–2007, elles ont toutes été intégrées enune structure commune et sous unemarque unique : Gunnebo.La vision est de faire de Gunnebo leleader mondial de la fourniture d’unavenir plus sûr aux clients des secteursBank Security & Cash Handling, SecureStorage, Global Services et EntranceControl.DIRECTEUR DE LA PUBLICATIONPer BorgvallTél. +46 10-20 95 000per.borgvall@gunnebo.comCOMITÉ DE RÉDACTIONKarin Wallströmkarin.wallstrom@gunnebo.comLinda Gårdlövlinda.gardlov@gunnebo.comBhargav Bharadwajbhargav.bharadwaj@gunnebo.comJocelyne Benisrijocelyne.benisri@gunnebo.comAurelia Gilbertaurelia.gilbert@gunnebo.comAmel Loukalamel.loukal@gunnebo.comEvelyne Gartenmannevelyne.gartenmann@gunnebo.comLouise Harperlouise.harper@gunnebo.comThomas Porquetthomas.porquet@gunnebo.comSujata Redijsujata.redij@gunnebo.comClaudia Reitzclaudia.reitz@gunnebo.comRob Suddabyrob.suddaby@gunnebo.comPenny Yupenny.yu@gunnebo.comJudy Tangjudy.tang@gunnebo.comDeirdre Doyledeirdre.doyle@gunnebo.comEmma Sheldonemma.sheldon@gunnebo.comJanne Pedersenjanne.pedersen@gunnebo.comPOUR CONTRIBUER AU MAGAZINEGunnebo AB, Att: Gunnebo GlobalBox 5181, SE-402 26 GöteborgCONCEPTION GRAPHIQUE & RÉALISATIONTommy Apelqvisttommy.apelqvist@newsroom.seRESPONSABLE PROJETMats Ekendahlmats.ekendahl@newsroom.seTRADUCTIONComactiva Translations ABIMPRESSIONIneko ABPAPIER, COUVERTURECocoon silk 250 g, 100% fibres recycléesPAPIER, ENCARTTom&otto silk.Ce magazine peut être recycléavec le papierPAGE DE COUVERTUREMetro, Melbourne.Photo: Gunnebo Australia.RENDEZ-NOUS VISITE EN LIGNEAFRIQUE DU SUDwww.gunnebo.co.zaALLEMAGNEwww.gunnebo.deAUTRICHEwww.gunnebo.atAUSTRALIE, NOUVELLE-ZÉLANDEwww.gunnebo.com.auBELGIQUE, LUXEMBOURGwww.gunnebo.beBRÉSILwww.gunnebo.com.brCANADAwww.gunnebo.caCHINEwww.gunnebo.cnREPUBLIQUE TCHEQUEwww.gunnebo.czDANEMARKwww.gunnebo.dkESPAGNEwww.gunnebo.esFINLANDEwww.gunnebo.fiFRANCEwww.gunnebo.frHONGRIEwww.gunnebo.huINDEwww.gunnebo.inINDONESIEwww.gunnebo.com/idITALIEwww.gunnebo.itLUXEMBOURGwww.gunnebo.beMALAISIEwww.gunnebo.com.myMexIQUEwww.gunnebo.comMOYEN-ORIENTwww.gunnebo.aePAYS-BASwww.gunnebo.nlNORVEGEwww.gunnebo.noPOLOGNEwww.gunnebo.plPORTUGALwww.gunnebo.ptSINGAPOUR, VIETNAMwww.gunnebo.sgROYAUME-UNI, IRLANDEwww.gunnebo.com/ukSUEDEwww.gunnebo.seSUISSEwww.gunnebo.chÉTATS-UNISwww.hamiltonsafe.comAutres marches:www.gunnebo.comIl n’existe qu’une avenue des Champs-Élysées.Et il n’existe qu’une seule banque à proposerà ses clients un coffre de dépôt sécurisé d’unecontenance permettant d’y renfermer untableau précieux de grande dimension.« De la même manière qu’ils exigent le plushaut niveau de sécurité, nos clients attachentune extrême importance à la taille de leurscoffres de dépôt », déclare Patrick Iskin dechez HSBC France.Située sur les Champs-Élysées, l’agenceHSBC côtoie un grand nombre d’enseignesde luxe. Et dans ce type d’environnement,seuls les plus gros et les meilleurs survivent.C’est la raison pour laquelle à la fin 2011, HSBCa décidé de mettre à niveau les 4000 coffres dedépôt sécurisé de son agence et de rehausser lesniveaux de sécurité déployés.Il était extrêmement important que la tech-nologie proposée à HSBC offre des fonctionsmodernes et qu’elle permette une installationsur-mesure, optimisant l’espace disponible. Lefournisseur choisi, Gunnebo, a dû relever deuxdéfis spécifiques : les coffres de dépôt sécurisédevaient offrir une contenance plus grande quela contenance standard et aucun changementstructurel ne pouvait être apporté au bâtiment.De plus, toute l’installation devait respecter unensemble de règlementations de sécurité trèsstrictes.« Pour réussir à optimiser le nombre de coffresde dépôt sécurisé dans le bâtiment existant, nousavons dû adapter la hauteur des montants por-teurs entre lesquels les compartiments ont étéinstallés à la hauteur spécifique du local. Nousvoulions également disposer de coffres de dépôtsécurisé d’une contenance suffisante pour quenos clients puissent y entreposer des objets plusvolumineux, comme des œuvres d’art", poursuitPatrick Iskin, Directeur de lagence Champs-Ely-sées Balzac, HSBC France.Afin de pouvoir utiliser tout l’espace dis-ponible, des colonnes de coffres de 2,4 m dehauteur ont été spécialement conçues, danslesquelles trois tailles différentes de coffres ontété combinées. Chaque coffre a été équipé dunsystème à double verrouillage, en respect avecles normes de sécurité les plus élevées. Les plusspacieux d’entre eux mesurent 1,2 m de hauteur,606 mm de largeur et 547 mm de profondeur.Ils ont été conçus et testés pour supporter unemasse allant jusqu’à 300 kg.« Nous sommes actuellement la seule banqueà Paris à proposer des coffres de dépôt sécuriséd’une telle capacité. Nous espérons pouvoirles utiliser pour développer la fidélité de notreclientèle haut de gamme et attirer de nouveauxclients », conclut Patrick Iskin.Les nouveaux coffres ont été installés enun temps record et sans perturber l’accès à lachambre forte.« Offrir des prestations de qualité optimale estune priorité absolue chez HSBC. Gunnebo a pro-cédé à une installation efficace, dans le respectdes délais imposés. » ■46108113Global magazine #1 2013A Paris, il faut voir grand !Position stratégique. La banque HSBC en France possède une agence sur la célèbre avenue des Champs-Èlysées. De la même manière qu’ils exigent le plus haut niveau desécurité, leurs clients attachent une extrême importance à la taille de leurs coffres de dépôt.  Photo: AximageTEXTE I Amel LoukalDes coffres dimportance. Les clients peuvententreposer des peintures et autres objets précieuxde grande taille à l’intérieur des coffres de dépôtsécurisé extra-larges de Gunnebo.
    • 4 GLOBAL magazine #1 2013 5Global magazine #1 2013Le recouvrementdes titres de transport estla principale source de revenus des sys-tèmes de transport public etun recouvre-ment précis a un impact direct sur la rentabilitéet la pérennité d’un projet.Dans le même temps, les usagers veulentbénéficier d’une liberté de mouvement de plusen plus grande et les solutions de contrôledaccès et de recouvrement des tickets doiventdonc pouvoir supporter des flux élevés, avecune grande précision. L’intermodalité est enplein essor dans les pays développés afin d’aug-menter la mobilité et l’utilisation des transportspublics.L’intermodalité consiste à utiliser plusieursmodes de transport public au cours d’un mêmetrajet. Ce principe impose d’avoir recours à denouvelles technologies pour relier les différentssystèmes, ainsi qu’à des solutions de contrôled’accès pour les harmoniser et en faciliter l’utilisa-tion et la compréhension pour les passagers, touten favorisant des flux plus fluides.Aujourd’hui, il existe des gares souterrainesdans les aéroports, des autoroutes sous lespistes et des aéroports d’interconnexion.L’évolution des technologies d’identificationet des lecteurs a conduit le marché à évoluer lui-aussi. Il abandonne ainsi les lecteurs motorisésà longue portée, basés sur des technologies deticket à bande magnétique, au profit de lecteursde proximité RFID (Radio Frequency Identifica-tion), beaucoup plus petits.Une demande en évolutionUne demande plus récente concerne l’intro-duction de la technologie mobile NFC – com-munication en champ proche – qui permet auxutilisateurs d’utiliser leur téléphone portablepour réserver en ligne leur trajet, sans avoir àacheter de ticket ni de carte.Dans ce système, c’est le portillon d’accès quireprésente désormais la majeure partie du coûtGunnebo a fourni des solutions d’accès ausystème de métro de New Delhi. Sa filiale enInde a également remporté un contrat defourniture des composants pour les barrièresdu nouveau système de métro à Chennai.Le réseau de métro de Chennai (ancienne-ment Madras) est en constante extension.Pour répondre à l’immense besoin de trans-port de passagers, la ville construit un nouveausystème de métro qui comprend à la fois desvoies aériennes et souterraines.Le système de métro sélectionné est confortableet représente un choix durable pour l’avenir car il di-minue la pollution de l’air, tout en supportant mieuxla mousson que les bus. En diminuant les temps detransport dans la ville, la solution supprimera les busbondés qui circulent actuellement. Un système demétro permet en outre de baisser la mortalité sur lesroutes en diminuant le trafic automobile.Dans sa globalité, le nouveau système demétro possèdera 35 gares avec 150 portionsd’accès. Dans la première phase du chantier,Gunnebo fournira 67 portes battantes à doublevantaux, dans huit gares.« Le premier critère sur lequel nous avonsété choisi par Chennai Metro Corporation aété la réputation de fiabilité et de durabilité denotre technologie d’accès », déclare ChetanyaVali, Vice-Président Ventes institutionnelleschez Gunnebo Inde.Ce contrat signe le retour sur les rails de Gun-nebo dans le métro indien. La société avait déjàéquipé le réseau de New Delhi, il y a quelquesannées. D’après l’organisme environnementalParisar, l’Inde devrait investir 40 milliards de dol-lars dans ses nouvelles lignes de métro au coursdes dix prochaines années. Les solutions d’accèsreprésentent donc un secteur à fort potentiel decroissance.« Ce contrat est d’une grande importancestratégique pour nous car il instaure Gunnebocomme le fournisseur de solutions de contrôledaccès pour le secteur du métro en Inde »,ajoute Per Borgvall, President et CEO, Gunnebo.L’équipement est produit sur le site de pro-duction de Gunnebo en Chine, à Kunshan, puis ilest intégré dans les portillons par Nippon SignalsJapan. ■Les transports urbains en Union Européenne :ƒƒ Dans l’UE (27 pays), les passagers effectuent plus de 60 mil-liards de trajets par an. Cela représente environ 120 trajetspar habitant, par an — un chiffre qui grimpe à plus de 300trajets dans les grandes agglomérations.ƒƒ L’utilisation des transports publics augmente dans l’UE deplus de 3 % par an — un chiffre qui grimpe à plus de 6 % paran dans certaines villes. Les zones les plus urbanisées con-tinuent d’afficher les plus fortes augmentations.ƒƒ Letransportpublicreprésenteenviron1,2%duPIBdel’Europe.Retour sur les rails en Inde Extension de métro colossale en ChineÀ PROPOS des portesbattantesƒƒ La plupart des produits Gun-nebo pour les métros en Chinesont vendus sous forme dekits, incluant le mécanismedu système de perceptionautomatique du titre de trans-port, qui est ensuite installédans le portique de contrôled’accès par l’intégrateur sys-tème choisi. Le logiciel (inter-face PC) est toujours inclusdans le kit. Voici quelquesexemples de kits proposés :ƒƒ Kit battant standard 300 mmet Kit battant large 300 mmpour le métro de Xi’an.ƒƒ Kit battant standard 250 mmpour le métro de Guangzhou.ƒƒ Kit battant large 310 mm pourle métro de Hong Kong.Chaque projet de métro suit unprocessus d’appel d’offres trèsstrict, dans lequel la qualité estle critère le plus important pourremporter le projet.TEXTE I Emma SheldonTEXTE I Mats EkendahlTEXTE I Mats EkendahlL’essor des villes impose des systèmes de sécurité efficacesglobal de la solution de recouvrement destitres de transport, car il nécessite des équi-pements particuliers. Cela peut comprendre,par exemple, l’introduction d’écrans LCDpour guider les usagers. Cette évolution aconduit les fabricants de portillons à inté-grer de plus en plus de technologies dansleurs équipements.Amélioration de la technologie de détectionEn outre, l’élévation du niveau des exi-gences de sécurité pour empêcher que lesportillons ne se referment sur les passagerset l’apparition de nouveaux besoins, commele passage d’enfants ou d’enfants accom-pagnés d’un adulte, sans compromettre lerecouvrement du titre de transport appro-prié, ont entraîné le développement d’unetechnologie de détection améliorée.Des critères de haute fiabilité des pro-duits, avec un coût de possession plus baset une durée de vie plus longue, se sontégalement ajoutés, conduisant à l’évolu-tion du mécanisme et de la technologieélectronique­. ■Augmentation de la population urbaine :ƒƒ La moyenne de 1,5 % par an va se poursuivre jusqu’à2050, au moins, ce qui représente ≥ 60 M d’hab. par an.ƒƒ La plus forte augmentation est atteinte dans les paysmoins développés : L’Afrique atteint un taux proche de5 % par an.ƒƒ Lesvillesd’IndeetdeChinesedéveloppentàuntauxde2,4%.ƒƒ Dans les régions développées, comme l’Europe et lesÉtats-Unis, ce taux est d’environ 1 %.Des géants. Linde et la Chinereprésentent un énorme besoinen solutions de transport publicefficaces – comme illustré ci-dessus – et donc de systèmesde contrôle d’accès rapides etsécurisés.Suite au succès de l’installation de solu-tions de contrôle d’accès sur des lignesde métro dans plusieurs grandes villes àtravers la Chine, Gunnebo a reçu cinq nou-velles commandes de Guangzhou, Harbin,Hong Kong, Shenzhen et Xi’an.Ces nouvelles commandes se montentà plus de deux millions deuros, pourun total d’environ mille portes bat-tantes de métro — une solution de contrôledaccès conçue pour les flux massifs de pas-sagers.« Gunnebo maintient son rang de leader dela fourniture de solutions de contrôle daccèsfiables et efficaces dans le secteur du métrochinois, en plein essor », poursuit Per Borgvall,President et CEO, Gunnebo.Tous les portillons seront produits dansl’usine chinoise de Gunnebo à Kunshan, à lapériphérie de Shanghai. Posséder notre propresite de production en Chine nous permetde respecter le cahier des charges très strictimposé par ces types de projets, à savoir lescritères de qualité comme les délais de livrai-son.« C’est un atout significatif qui consolideencore notre compétitivité », ajoute Per Bor-gvall.Les portillons fournis par Gunnebo aumarché du métro chinois sont reconnus pourleur fiabilité, leur durabilité et leur capacité àsupporter des flux élevés.« Généralement, les clients choisissent nosproduits car Gunnebo est une marque réputéesur ce segment de marché. Nous avons éga-lement un grand nombre de sites référencesdans les plus grandes villes de Chine. Enfin,nous sommes très bien notés par les sociétésde métro qui reconnaissent la haute qualitéde nos produits, après plusieurs années d’ex-ploitation réussie », commente Davis Zhang,Directeur commercial, Gunnebo Chine.À ce jour, Gunnebo a fourni des solutionsde contrôle daccès à douze villes, dont Pékinet Shanghai. 21 villes supplémentaires plani-fient actuellement des chantiers de métro, àcourt terme, et 17 chantiers sont en cours deconstruction. ■En Chine et en Inde, le taux de croissance de la population urbaine est de 2,4 %. Il est encoreplus élevé dans les pays moins développés. Comme les transports publics comptent toujoursplus d’usagers dans les villes, avec des réseaux déjà fortement développés, l’installation desystèmes de sécurité efficaces sur les réseaux de transport est de plus en plus indispensable.L’évolution destechnologiesd’identificationet des lecteurs aconduit le marchéà évoluer lui-aussi.
    • 6 GLOBAL magazine #1 2013 7Global magazine #1 2013TEXTE I Mats EkendahlÀ propos des sas de sécuritéRésistance testée et certifiée auxeffractions, armes à feu et explosifs,conforme à plusieurs normes :ƒƒ SkySas EV (anciennement Cristal II) – leseul sas de sécurité de forme carrée dumarché, totalement certifié résistantaux effractions et aux armes à feu.Il est également homologué par lesinstances gouvernementales austra-liennes.ƒƒ SkySas CU (anciennement Transit)– idéal pour des aménagements etdimensions spécifiques.ƒƒ UniSas BA (anciennement Escort) –rentabilité et classification haute sécu-rité dans un même produit.À propos des sas decontrôle de passageƒƒ CompacSas EV (anciennementCompact­Save) – combine un flux depassage élevé et des bonnes perfor-mances de sécurité lorsque l’espaceest limité.ƒƒ CompacSas BA (anciennement HiSec)– autorisation d’entrée et de sortie endeux étapes pour une sécurité opti-male. Design compact disponible entrois versions. Les options incluent unvitrage résistant aux attaques phy-siques et aux projectiles balistiqueset des détecteurs de métaux.ƒƒ SkySas BA (anciennement Transloc)– comprend deux portes à charnièrerésistantes aux attaques manuelles.Le mécanisme de verrouillage centra-lisé augmente la capacité de contrôlelors de l’accès à des zones de trèshaute sécurité.À propos des installationsdans les prisons :ƒƒ LaplupartdesprisonsontoptépourlesystèmeSkySasEVdeGunnebo,com-binéàdesdétecteursdemétauxCEIA.ƒƒ On compte aujourd’hui 27 SkySas EVdans les prisons australiennes.ƒƒ 15 modèles CompacSas BA dotés decapteurs de pesage pour renforcer leniveau de sureté ont été installés. Ladétection du poids remplit deux fonc-tions : elle vérifie le passage d’une seulepersonne à la fois et détecte si un objeta été laissé. Par exemple, si un pistoletest laissé à l’intérieur, le sas HiSec severrouille automatiquement et alertela sécurité.ƒƒ Les services pénitenciers ont éga-lement mis en place des portesde sécurité en aluminium Magtek(résistantes aux attaques manuelles)et Dartek (résistantes aux projectilesbalistiques) et des systèmes de cloi-sons qui peuvent être découpés selonun profil sur-mesure pour empêchertoute interférence avec les champsélectromagnétiques des détecteursde métaux.Une prison doit se prémunir des évasions.Mais dans le même temps, les personnes nonautorisées ou les produits de contrebande nedoivent pas pouvoir y entrer.Les sas de sécurité et sas de contrôle depassage sont la solution.Au cours des sept dernières années, Gun-nebo a installé des systèmes de contrôled’accès dans 20 prisons en Australie,avec d’excellents résultats. Les solutions lesplus prisées sont les sas de sécurité et les sas decontrôle de passage.« Ces produits sont tellement appréciés quenous sommes aujourd’hui le fournisseur préféréde systèmes de contrôle d’accès de haute sécu-rité dans les nouveaux établissements péniten-tiaires d’Australie », souligne Laurie Mugridge dechez Gunnebo.Les sas de contrôle de passage représentent lasolution idéale pour les installations nécessitantun niveau de sécurité moyen ou élevé, tandisque les sas de sécurité sont déployés pour desapplications de haute sécurité. Ces dernièressolutions peuvent en effet résister aux tentativesd’intrusion et aux attaques à l’arme à feu.« Elles peuvent même supporter les ondes dechoc générées par des explosions » ajoute LaurieMugridge.La spécificité de la technologie de Gunneboest que le sas de sécurité entourant le détecteurde métaux génère une interférence minimale, cequi permet de détecter des objets plus petits quetous les produits concurrents.« De plus, la fonction de détection automa-tique à l’intérieur de nos sas est plus fiable quetoutes les autres méthodes de fouille. »Il fait ici référence au fait que l’erreur humaineest de fait éliminée. Il n’est jamais garanti d’évi-ter de telles erreurs quand on utilise des détec-teurs de métaux manuels, par exemple.La gamme complète de produits comportedes solutions idéales pour empêcher le passageopportuniste ou en force de personnes indési-rables, avec des personnes autorisées. Différentsmodèles sont en outre proposés pour atteindre lejuste équilibre entre respect du niveau de sécuritérecherché et flux de circulation.Les prisons sont extrêmement satisfaites deleurs installations. Elles ont choisi Gunnebo ense basant sur la notoriété de la société, ses réfé-rences et son réseau de service bien développé.« Il est toutefois important de garder à l’espritque les services pénitenciers sont en perma-nence en quête de nouvelles solutions pourrenforcer encore leur sécurité et mieux détecterles objets de contrebande.Cela nous force à poursuivre nos efforts »,conclut Laurie Mugridge. ■Une prison à l’abri de la contrebandegrâce à son système de sécuritéFonctionnant avec les empreintes digitales, cessolutions accélèrent et simplifient les procédurespour les employés de la banque, tout en renfor-çant la sécurité des réserves d’espèces.Gunnebo a fourni au total 22 modèles de coffres dejour SafePoint TT Plus, dans le cadre d’une importantecommande de la banque Sparkasse Hochfranken.Quatre systèmes SafeGate ont également été instal-lés dans des agences Sparkasse l’année dernière. Huitautres installations devraient suivre au cours des pro-chains mois. Gunnebo avait déjà équipé trois agencesde la banque en portes de sécurité dans le passé. Àloccasion du chantier, celles-ci seront remises à niveauavec le matériel et les logiciels les plus modernes, puisintégrées dans le concept global amélioré.La sécurité simplifiéeLes plus grandes innovations de cette solution com-plète sont l’identification biométrique et l’intercon-nexion de toutes les solutions individuelles via uneplateforme d’administration centralisée. Cela a pourrésultat des processus de traitement des espèces nonseulement plus simples, mais également plus rapidesSparkasse Hochfranken adopte la biométrieUn service client simple, rapide et sécurisé par les empreintes digitaleset plus efficaces. Les employés de la banques’identifient directement avec leur empreintedigitale sur le scanner du coffre ou de la porte.Ainsi, ils n’ont plus à établir de contact visuelpour confirmer leur présence pendant latransaction. Désormais, il leur suffit dappuyerbrièvement leur doigt sur le scanner.Flexibilité centraliséeL’agent peut consacrer le temps ainsi éco-nomisé à établir un contact discret et per-sonnel avec le client, sans compromettre laprocédure d’identification. Ce processus estsimple et rapide pour le client comme pourl’employé, avec un niveau de sécurité optimal.Si des membres du personnel de la Spar-kasse Hochfranken travaillent dans plusieursagences, ils peuvent s’identifier de manièrebiométrique dans les différents systèmes dechaque agence.Les empreintes digitales de l’ensembledu personnel sont stockées dans une basede données centralisée. Tous les coffres ettoutes les portes Gunnebo sont intégrés etreliés via un système de gestion centralisé.Cela supprime toute nécessité d’admi-nistration compliquée des moyens d’accèsou d’attribution de nouveaux codes en casde changement d’agence. Les autorisationd’accès sont octroyées, étendues et suppri-mées de façon centralisée, via la plateformed’administration. La solution de sécuritéfavorise ainsi le déploiement efficace dupersonnel. ■La fonction dedétection automatiqueà l’intérieur des sas estplus fiable que toutesles autres méthodes defouilleTEXTE I Claudia ReitzLe dépôt de grandes sommes d’argent en liquiditésfait partie des services habituels d’une banque.Pour continuer de proposer ce service efficacement,la banque allemande Sparkasse Hochfrankenrecherchait des solutions pour optimiser sesprocessus de traitement des espèces. Depuisoctobre 2012, la banque utilise donc des coffres dejour biométriques et des systèmes de portes desécurité de Gunnebo dans plus de 30 agences.Protégé par Gunnebo. Sur la photo, un sas de sécuritéSkySas EV de Gunnebo installé dans les prisons australiennes.À propos de la banque Sparkasse Hochfrankenƒƒ Première banque de la région Hochfranken, avec une part demarché de 50 %.ƒƒ 60 agences dans la région Hochfranken (qui couvre les dis-tricts administratifs de Hof et Wunsiedel en Haute Franco-nie/Bavière).ƒƒ Institution de crédit de droit public, avec environ 900 employésdéployés dans ses agences et services administratifs.ƒƒ A reçu le prix « Meilleure banque testée à Hof » en 2011 et2012 du magazine FOCUS MONEY.À propos des systèmes de gestiondes espèces biométriquesƒƒ CoffresdejourSafePointTTPlusetportesdesécuritéSafeGate.ƒƒ Solutionsidéalespourcréerdesconceptsd’agencesefficaces.ƒƒ L’accèsauxespècesdansl’espaced’accueilrespectelesdirectivesdesorganismesdepréventiondesaccidentsetd’assurance.ƒƒ L’identificationbiométriquesupprimel’obligationdecontactvisuel.ƒƒ Flexibilitéoptimaledudéploiementdupersonnel.ƒƒ Interconnexiondessystèmesvialaplateformed’administrationSafeControlIDentry®2.0.
    • 8 GLOBAL magazine #1 2013 9Global magazine #1 2013Su Butcher s’intéresse à la relation entrefonctionnalité et apparence d’un bâtiment.« Si je devais concevoir des bâtimentsaujourd’hui, je serais extrêmement frustréecar l’esthétisme est beaucoup trop mis enavant, au détriment des performances »,explique-t-elle. Au lieu de cela, son travailactuel consiste à aider le secteur de laconstruction à créer des relations fructueusessur l’Internet.Dans les années 1980 et 1990, Su But-cher a suivi des études d’architecture àlÉcole dArchitectes et dIngénieurs duBâtiment de l’Université de Liverpool.« Pour moi, la discipline de l’architectureconsiste à réunir sur un même dessin toutela complexité d’une construction moderne, àsavoir sa structure, son ergonomie et ses ser-vices, pour en faire un ensemble cohérent »,déclare-t-elle.En général, les architectes doivent prendredes décisions en se basant sur trois critères :l’esthétique, la performance et le coût.« Quand un visiteur entre dans un bâtiment,son impression est décisive. L’aspect des équi-pements joue donc un rôle important pourinfluencer son impression. »La performance du système de contrôled’entrée est naturellement essentielle et unarchitecte n’a généralement pas le niveaud’expertise nécessaire à ce sujet. C’est là qued’autres spécialistes entrent en jeu. Ils vonttravailler ensemble pour atteindre la solutionqu’ils veulent apporter au client.« C’est pourquoi, à mes yeux, un bon archi-tecte doit également être un bon chef de projet »,ajoute Su Butcher.En 1997, à sa sortie de l’école, elle s’installeà Londres pour gérer le cabinet d’architectesMAAP spécialisé dans le secteur médical. Elledirige ensuite le cabinet Inkpen Downie Archi-tects à Colchester, spécialisé dans les bâtimentshistoriques et les églises.En 2006, sa carrière prend un nouveau virage etSu intègre à la direction d’un grand cabinet com-mercial à Ipswich, dénommé Barefoot & Gilles.« J’ai ouvert une nouvelle agence à Chelmsfordet je dirigeais les activités de marketing et decréation deprospects, incluant le lancement d’unnouveau site web et l’élévation du profil nationalde la société sur les médias sociaux. »En 2010, Barefoot & Gilles a aidé un client àrassembler trois millions de livres sterling pourle projet d’un nouvel hôpital pour enfants, enutilisant les compétences de Su en matière deréseaux sociaux pour encourager les profession-nels de la construction à participer à la collectede fonds.Elle est particulièrement fière de ce projet.Su fait partie des plus anciennes utilisatricesde LinkedIn et Twitter. Au fil des années, on luiposait de plus en plus de questions sur son tra-vail sur les réseaux sociaux dans le secteur de laconstruction, ce qu’elle trouvait très valorisant.Si bien qu’il y a deux ans, elleabandonne la gestion du cabinetpour devenir consultante à tempsplein sur les réseaux sociaux, etcrée sa propre société, baptiséeJust Practising.« J’ai compris que le Web etles réseaux sociaux en particulier,peuvent aider à décrocher des contratsde différentes façons possibles. »Le secteur de la construction, néanmoins,a traîné des pieds pour adopter l’Internet, cequi est en partie dû au caractère conservateurde ce secteur. Mais aujourd’hui, le nombred’architectes sur Twitter est en augmentationet Twitter commence à devenir un outil reconnupour la création de réseaux professionnels.« Les prochaines années ne seront pas facilespour le secteur de la construction mais, depar mon expérience — j’ai en effet déjà dirigéplusieurs cabinets d’architectes en période derécessions — je sais que les sociétés qui réussi-ront à dénicher des opportunités sen sortiront »,explique Su Butcher.Pour sa part, elle travaille avec Gunnebo surle lancement d’un nouveau produit en 2013.En parlera-t-elle sur les réseaux sociaux ?Probablement.Le produit sera-t-il un juste équilibre entredesign et fonctionnalité ?Sans aucun doute ! ■TEXTE I Hanna LindahlMettre le secteur de laconstruction en ligne La Culture dans les pasdes centres sportifsAprès de nombreuses années de succès enEurope du Nord, le partenariat entre Gun-nebo et Syx Automations fait ses premierspas au Royaume-Uni.« Nous avons ouvert une agence àBarlaston, Staffordshire, pour offrir unmeilleur service client et commercial »,déclare Robbert Vermazen, Directeur delexploitation chez Syx Automations.Syx Automations cest leleader du marché nord-eu-ropéen des produits maté-riel et logiciel destinés au secteurdes loisirs, marché qu’il fournitdepuis plus de 25 ans.La société propose une solu-tion complète, incluant sa propre plateformelogicielle ReCreateX, mais aussi l’infrastructure IT,l’administration réseau, les systèmes de contrôled’accès et la vidéo-surveillance.Gunnebo et Syx travaillent ensemble depuis denombreuses années aux Pays-Bas et en Belgique. Àce jour, Syx a installé des solutions de contrôle dac-cès Gunnebo dans plus de 200 centres de loisirs.Au début, les produits Gunnebo étaient prin-cipalement installés dans les salles de sportet les piscines mais, avec le développementactuel de Syx qui arrive aujourd’hui sur lessegments des théâtres, des musées, des parcsde loisirs et autres, lasociété fournit de plusen plus de solutions degestion des accès.« Grâce à la gammeétendue de produitsGunnebo, ce partenariatnous donne la possibilitéde proposer à nos clientsla meilleure solutionpour répondre à leursbesoins, avec la garantied’une qualité optimale »,poursuit Robbert Vermazen.L’une des dernières coopérations menées estle centre de loisirs Sorghvliedt, où une piscineà Hoboken, Anvers, a été équipée de plusieursSpeedStiles et GlasStiles par Syx Automations.La force de la solution est l’intégration entrel’application logicielle ReCreateX et les solutionsGunnebo.Des cartes PVC encodées sont utilisées pourcontrôler l’accès au centre de loisir du client, viaun lecteur de carte placé à proximité du systèmede contrôle d’entrée.Le bureau britannique proposera la mêmegamme complète que les autres agences de lasociété, y compris le contrôle d’accès. La sociétéadapte en outre sur-mesure son logiciel auxbesoins spécifiques de chaque marché. Pour leRoyaume-Uni, elle a ajouté la fonction Gift Aid. ■TEXTE I Hanna LindahlRobbertVermazenSyxAutomationsFondation : 1985Employés :Plus de 80Agences : Ypres(Belgique), Nijkerk(Pays-Bas) et Barlas-ton, Staffordshire(Royaume-Uni).Su ButcherÂge : 46 ansFamille : Mariée, un fils de 8 ansRésidence : Frinton on Sea, Essex, Royaume-UniMétier : Consultante Réseaux sociaux pour lesecteur­de la Construction.Hobbies : Cuisine et Lego Star Wars (avec son fils).Bâtiment préféré : L’usine Boots Wets à Beeston,Nottingham, car c’est le premier bâtiment quej’ai visité pendant mes études d’architecte et ilm’a émerveillé ! Ou Willis Faber Dumas, Ipswichde Foster Associates, 1975. Ce projet a étéun pionnier dans la con-struction de bâtimentsdurables. Ce fut l’un despremiers bâtiments debureaux à prendre encompte la vie socialede ses occupants.Le centre de loisirs Sorghvliedt à Hoboken, Anvers, est équipé de plusieurs SpeedStiles et GlasStiles installéspar Syx Automations.
    • UDG est le plus grand spécialiste de lachaîne logistique sur le secteur phar-maceutique et de la santé en GrandeBretagne. Pour faire face à la fortecroissance de ces marchés, UDG a dûaugmenter sa capacité de stockage enchambre forte.De par son activité au servicedu secteur de la santé, UDG apour obligation de posséder deschambres fortes qui respectent les règle-mentations britanniques en matière devente de médicaments et les directives dela MRHA – l’agence britannique de régu-lation du médicament.Depuis quelques années, la demandede stockage sécurisé est en forte haussedans le secteur pharmaceutique auRoyaume-Uni, ce qui est essentiellementdû au fait que le Gouvernement Britan-nique allonge la liste des médicamentsclassés dans la catégorie haute sécurité.Si cette augmentation du nombre demédicaments implique une augmentationdes ventes, elle entraîne également unbesoin accru d’espace de stockage sécurisé.UDG ayant dépassé la capacité destockage de sa chambre forte existante,la société n’était plus en mesure d’envisa-ger de futures perspectives de croissance.UDG s’est tournée vers Gunnebo pourrésoudre son problème.« Nous avons tissé des liens étroitsavec Gunnebo qui a su comprendre lesexigences de notre secteur et nous ap-porter des solutions pratiques », souligneMark Langton, Directeur des Opérationsd’UDG.Gunnebo a l’agrément du Gouverne-ment Britannique pour la fourniture etl’installation de chambres fortes. Cesdernières années, la société a d’ores etdéjà installé certaines de plus grandeschambres fortes jamais construites auRoyaume-Uni.UDG avait besoin de créer un espacede stockage en chambre forte pour 1 000TEXTE I Mats EkendahlUDG (UniDrugDistributionGroup)ƒƒ Propose des ser-vices spécialisésde stockage/distri-bution au secteurpharmaceutique,de la santé, vété-rinaire et à dessociétés de fabri-cation de biens deconsommation.ƒƒ UDG stockeactuellement2 250 palettessécurisées (63 % depart de marché).L’extension de lachambre forteƒƒ 25 remorques ontété nécessairespour transporter lastructure en acieret les panneaux dela chambre forteCenturion classe VIdepuis GunneboMarkersdorf (Alle-magne) jusqu’au siteen Grande Bretagne.ƒƒ 694 panneaux Cen-turion classe VI ontété utilisés.ƒƒ La nouvellechambre mesure10,5 mètres de hau-teur, 16,5 mètresde largeur et 52mètres de longueur.ƒƒ L’installation a étéachevée en huitsemaines, avecune équipe de cinqhommes.ƒƒ L’investissement encapital s’est monté à1,1 million de livres.ƒƒ UDGprévoitunretoursurinvestisse-mententroisans.Le siège social de la Banco de Portugal est eneffet situé dans l’un des quartiers historiquesde la capitale : Pombaline. En deux siècles, labanque a progressivement acheté toute une partiedu quartier. Sa dernière acquisition est l’église Igrejade S. Julião, construite sur les ruines du séisme de1755.La rénovation du siège social comportait unegrande dimension historique. Le projet, un investis-sement de 34 millions deuros, a nécessité cinq ansde travaux.Le but de la rénovation était d’adapter le bâti-ment existant aux services d’une banque moderne,dans le respect des dernières règlementations euro-péennes. La sécurité représentait naturellement unaspect essentiel puisqu’il s’agit d’une banque maisla construction antisismique était une autre compo-sante très importante. Plus de 130 entreprises ontparticipé à ce projet. Gunnebo a remporté un grandcontrat, avec la fourniture d’une solution complètede sécurité physique.Le système de sécurité avait naturellement pourmission de protéger les différents espaces du nou-veau siège social de la banque. Il devait néanmoinsrespecter des spécifications architecturales strictes,pour garantir que l’équipement s’accorde agréable-ment à l’élégance du style du bâtiment. ■TEXTE I Mats EkendahlSécurité en harmonie avec l’architectureLa plus grande chambreforte de Grande BretagneUne TOUCHE d’élégance. Banco de Portugal a rénové son siège social dans le quartierhistorique de Lisbonne en respectant l’élégance du style des bâtiments.palettes Europe supplémentaires, avec lecahier des charges suivant :ƒƒ L’extension de la chambre forte devaitrester dans la même zone que lachambre forte existante et utiliserl’espace autour de celle-ci.ƒƒ Le chantier d’extension de la chambreforte ne devait pas perturber les opéra-tions quotidiennes de la société.ƒƒ Pendant le chantier d’extension de lachambre forte existante, le respectde la législation sur la vente de médi-caments devait toujours être assuré,de façon à maintenir l‘intégrité de lachambre existante.Gunnebo a proposé une solution depanneaux de chambre forte boulonnésafin d’agrandir la chambre forte exis-tante. Pendant le chantier de construc-tion, la sécurité de la chambre existanten’a jamais été affectée. Une fois lesnouveaux murs et plafond sécurisés, desouvertures pour le passage des transpa-lettes et des piétons ont été créées entrela chambre d’origine et son extension,permettant ainsi à UDG de poursuivre sesopérations quotidiennes. Un autre avan-tage de la solution est qu’elle a permis derester dans le même entrepôt. Les 1 000rayonnages supplémentaires permettentà UDG de continuer à répondre aux de-mandes de ses clients existants, tout enprévoyant une capacité supplémentairepour son développement futur.UDG est très satisfait de sa nouvellechambre forte.« Ce projet a été exécuté sans inter-rompre nos opérations quotidiennes, avecune semaine d’avance sur le calendrier ! »,conclut Mark Langton. ■11Global magazine #1 201310 GLOBAL magazine #1 2013Pour le projet de rénovation de son siège social situé au cœur de Lisbonne, la Banco de Portugalrecherchait des solutions de sécurité physique en accord avec la beauté du bâtiment.Une hauteur impressionnante. La société britannique UDG avait besoin de plus d’espace destockage sécurisé pour soutenir la croissance de son activité. Gunnebo lui a fourni une extension dechambre forte munie de portes gigantesques.
    • 12 GLOBAL magazine #1 2013 13Global magazine #1 2013Plus de 100 unités SafePay™ vont être ins-tallées au niveau des caisses de 16 magasinsCONAD Pac2000a, d’ici à la fin 2014. Il s’agitd’un contrat sur deux ans signé avec la grandeenseigne italienne de supermarchés CONADPac2000a, portant sur l’installation de la solu-tion de gestion des espèces en circuit fermé deGunnebo, SafePay Secure.a solution SafePay change et améliorenotre façon de travailler, générant unemétamorphose positive dans nos maga-sins, où la gestion des espèces ne posera plusjamais problème », déclare M. Paolo Coletti,Directeur Points de vente du Groupe CONADPac2000a.Dans le cadre de ce contrat, 16 magasinsseront équipés d’une solution SafePay SCLencastrée, dans laquelle la recette de la caisse estdéposée par le personnel dans des cassettes sé-curisées et protégées par encre indélébile, prêtesà être collectées par le partenaire de transportde fonds du supermarché. Les espèces ne sontjamais exposées ni comptées manuellement, cequi crée un processus de gestion des espèces encircuit totalement fermé, de bout en bout.« Nous fournirons également à CONADPac2000a toute une gamme de services associésqui comprennent le test, la mise en service, unservice de support via un centre d’appel pour lecontrôle à distance et la maintenance corrective",précise Marco Depaoli, Country Manager Gun-nebo Italie.« Gunnebo a développé SafePay en partenariatavec les plus grandes enseignes de distributioneuropéennes, afin de concevoir un système degestion des espèces en circuit fermé efficace,fiable et totalement sécurisé. ” ■Är på språkkollSécuriser les paiements en espècesTEXT I Linda GårdlövCONAD Pac2000aƒƒ Fondé à Bologne en 1962ƒƒ Fonctionne via huit grands groupes coopératifs,centres d’achats et distributeurs : Nordiconad,Conad Centre et North Dealers IndependentAssociates, Conad del Tirreno, Pac2000A, ConadAdriatico, Sicilconad Mercury et Conad Sicily.ƒƒ 1 100 supermarchés et autres magasins àtravers l’Italie.SAFEPAY : SÛRETE A LA CAISSE. Lenseigne de grande distribution italienne CONAD a installé un grand nombre d’unités SafePay.En début d’année, Gunnebo a signé un contratavec Z Energy en Nouvelle Zélande, portant surla fourniture de 80 coffres Intelli-Safes. À celas’ajoute la mise à niveau de 120 de leurs coffresIntelli-Safes existants, fournis par Gunnebo en2002, qui seront équipés du système électroniquede contrôle Gen-10.Dans le cadre de son processus d’appel doffres,Z Energy a évalué et étudié un certainnombre de produits concurrents proposéspar d’autres fournisseurs. Pour cela, la société a testéles différents produits afin d’obtenir un comparatifsur le terrain avec la solution Intelli-Safe de Gunnebo.Et Intelli-Safe s’est avérée la meilleure solution pourl’application de Z Energy.Gunnebo a ainsi livré et installé des coffresGen-2 & Gen-5 Intelli-Safes sur 205 sitesà travers la Nouvelle Zélande en 2002 etdepuis 2007, la société procède à leur miseà niveau progressive vers la classe Gen-5 Intelli-Safes.« Z Energy utilise les produits Gunnebo depuisplusieurs années, donc je suis heureux de voirqu’après une étude comparative, nous allonsdéployer notre troisième génération d’Intelli-Safes.« Ce que j’apprécie vraiment, c’est la capacité deGunnebo à écouter nos exigences, à comprendrenotre activité et à travailler avec nous pourdévelopper leurs produits afin de nous fournir dessolutions utiles à notre activité », ajoute VanceAnderson, Responsable systèmes du site chez ZEnergy. ■Des produits en parfaiteadéquation en Nouvelle ZélandeZ Energyƒƒ Fournit du carburant à des stations-service et degrands comptes professionnels, comme descompagnies aériennes, des sociétés detransport, des exploitants miniers, descompagnies maritimes et des exploi-tants de parc de véhicules.ƒƒ Fournit du bitume aux entrepreneursde travaux routiers et fabriquedes ingrédients utilisés dans lesdétergents et autres produitsménagers.ƒƒ Possède 209 stations-service, 74 relais routierset 45 aérodromes.Intelli-Safe répond parfaitement aux besoinsde Z Energy en Nouvelle Zélande.Gunnebo écoute nos exigences,comprend notre activitéet travaille avec nous pourdévelopper leurs produits afinde nous fournir des solutionsutiles à notre activité.L«
    • 15Global magazine #1 2013Une tranquillité d’esprit totale, qui n’en rêve pas ? C’estdans cet objectif que Gunnebo a développé un service haut-de-gamme : le contrat de maintenance "Performance".« Ce service est unique sur le marché de la sécurité.La télésurveillance permet d’identifier les pannes avantmême qu’elles ne deviennent un problème », expliqueHugo Balaguer, Global Services, Gunnebo.Pour beaucoup d’entreprises, notamment les banques,la continuité de service et l’efficacité opérationnelledéterminent leur niveau de performances. Gunnebopeut désormais les aider à garantir un minimum d’interrup-tions, grâce à Performance Maintenance.« Outre la surveillance en ligne et le diagnostic en tempsréel, nous pouvons également, si nécessaire, envoyer untechnicien sur place en un temps record pour effectuer lesréparations correctives », poursuit Hugo Balaguer.Un support fiableL’équipe Global Services compte plus de 1 500 experts hau-tement qualifiés, prêts à fournir un support fiable, à toutmoment et partout, pour une tranquillité d’esprit totale.« Le principe est d’apporter une assistance avant même que leclient ne se soit rendu compte qu’il en avait besoin… »Les problèmes courants sont généralement résolus soit via uneconnexion à distance entre le système du client et Gunnebo, soitpar une assistance téléphonique qui permet de guider le person-nel de la société dans la procédure de dépannage.Assistance sur demandeLes clients peuvent également opter pour une assistance tech-nique sur site et définir eux-mêmes de sa disponibilité : huitheures par jour ouvré, semaine et week-end, 24h/24 ou leurpropre planning sur-mesure.« Nous voulons garantir à nosclients une continuité de serviceet une disponibilité optimalesde leur équipement de sécu-rité», ajoute Hugo Balaguer.Les principaux utilisateursde ce service sont des clientsdu secteur des banques.« Et le service offre éga-lement d’excellentes per-formances avec d’autresproduits Gunnebo :SafeStore Auto, SafePay etSafeCash­. »   ■TEXTE I Mats EkendahlAnticiper lesproblèmesComment surveillez-vous en temps réel lesopérations et la disponibilité ?«Voustouchezlààunpointhautementstratégique.Commenousenregistronsunnombretrèsélevédetransactions,touteanomalieestdétectéeentempsréelparl’utilisateur.Lorsqu’unproblèmerécurrentestdétecté,nouslesurveillonstoutparticulièrement,avecl’équipedeservicedeGunnebo.»Quelle est la réaction de Gunnebo une fois quele problème a été identifié et résolu ?« Pour tout problème ou erreur en dehors desparamètres habituels, Gunnebo crée un rapportd’incident complet et exhaustif qui identifie lesmesures préventives potentielles à instaurer dansles autres agences. Régulièrement, des rapportsapprofondis sont également effectués sur toute labase installée, afin d’analyser sur une période detemps définie les incidents qui sont survenus.  »■Pourquoi avez-vous choisi le service demaintenance Performance de Gunnebo ?« Gunnebo est le fabricant des systèmes denotre parc installé et donc nous pensons qu’ilest le plus qualifié pour assurer les services demaintenance. Cela nous procure une tranquillitéd’esprit totale. »Que couvre le contrat de maintenancePerformance de Gunnebo ? Combien d’agencessont concernées ?« Le contrat de service pour les coffres dedépôt sécurisé robotisés garantit un niveaude disponibilité système de 98 %. Il couvreégalement la totalité de nos 15 agences équipéesd’une solution SafeStore Auto (stockage devaleurs en libre-service). »Le premier objectif du contrat est de garantirun niveau de service exceptionnel à “la Caixa”et ses clients. Gunnebo réussit-il à atteindre cetobjectif ?« Naturellement, c’est essentiel pour nousd’offrir un service de qualité à nos clients quiont loué un coffre de dépôt sécurisé. En casd’indisponibilité, quel que soit le moment, celapeut être très dommageable pour nos relationsclient. »Quels sont les principaux avantages du niveaud’engagement de Performance Maintenance ?« La garantie d’une continuité de serviceoptimale, une réponse rapide en cas d’urgence etla tranquillité d’esprit de savoir que le personnelGunnebo est hautement qualifié. »Êtes-vous satisfait de cette continuité deservice ?« Actuellement, le taux de disponibilité moyendes robots est de 99,43 %, c’est encore mieux queles 98 % garantis par Gunnebo. Nous sommesdonc vraiment satisfaits du niveau de service.Nous aimerions également insister sur la granderéactivité des techniciens Gunnebo en cas depanne. »Combien comptez-vous de transactions/opérations par an ?« Sur les 15 coffres, l’un enregistre plus de 4 000opérations par an et cinq autres en comptent plusde 1 000. Sur les autres, ce nombre varie entre 500et 800 par an. »« Continuité de service optimale avec lecontrat de maintenance Performance »14 GLOBAL magazine #1 2013TEXTE I Deirdre DoyleLa caisse d’épargne espagnole la Caixa utilise Performance, le niveau decontrat de maintenance le plus élevé, depuis dix ans.Le magazine Global a rencontré M. Miguel Angel Fernandez Rancaño,Directeur de la Sécurité de la Caixa pour savoir ce qu’il pense du concept.À propos de “la Caixa”ƒƒ la Caixa – ou Caja de Ahor-ros y Pensiones de Barcelona– est le résulat de la fusion,en 1990, de la Caja de Pen-siones, fondée en 1904, etla Caja de Barcelona, fondéeen 1844.ƒƒ Se caractérise par son pro-fond engagement social etsa vocation à travailler pourl’intérêt général, tant parses activités financières quesociales qui financent desprojets à caractère social,culturel et scientifique.ƒƒ Compte plus de 10,4 millionsde clients et un réseau deplus de 5 100 agences.Actuellement, le taux de disponibilitémoyen des robots est de 99,43 %, c’estencore mieux que les 98 % garantis parGunnebo. Nous sommes donc vraimentsatisfaits du niveau de serviceAvantages de“PERFORMANCE”ƒƒ L’avantage inégalé de béné-ficier d’un maximum de visi-bilité et de confiance dans sesopérations stratégiques.ƒƒ Élimination des risques. Gun-nebo assume la pleine respon-sabilité de la gestion des pro-cessus de sécurité.ƒƒ Les clients savent quand leurssystèmes seront de nouveauopérationnels après un inci-dent.ƒƒ Tranquillité d’esprit totale.
    • 16 GLOBAL magazine #1 2013 17Global magazine #1 2013 italie Récemment, BPPB a confirmé saconfiance en Gunnebo Italie en renouvelant unContrat de Service en Italie, couvrant tous les sys-tèmes de sécurité de la banque, même ceux qui nesont pas fournis par Gunnebo.Un choix gagnant, comme l’explique DonatoMaino, Directeur des Services Techniques de BPPB: « Nous travaillons en partenariat avec Gunnebodepuis de nombreuses années,avec une grande satisfaction pournos deux sociétés. Les problèmessont anticipés et nous trouvonsdes solutions innovantes. BPPBveut pouvoir compter sur desingénieurs compétents, serviableset rapides, qui sont toujours dispo-nibles pour apporter la réponseappropriée. »Banca Popolare di Puglia eBasilicata, a son siège social à Alta-mura (BARI) et est présente dans12 régions italiennes.L’histoire de cette banqueremonte à 1883 : 129 années d’expérience, de pro-fessionnalisme et de relations. Depuis sa création,BPPB répond aux besoins de tous ses clients en Ita-lie, qui sont très différents d’une région à une autre.La banque s’identifie à la réalité de ses clients pourrésoudre leurs problèmes. Telle est la mission deBPPB, à travers ses 146 agences réparties sur toutle territoire italien.Coopérer avec un grand groupemultinational offre à la banquel’avantage d’un vaste réseau de ser-vice qui peut fonctionner n’importeoù sur le territoire italien. C’est uncritère important, comme le confirmeM. Maino, et parfaitement adaptéà la présence de la banque dans 12régions italiennes.« En consolidant notre relation departenariat avec Gunnebo, BPPB aamené ses systèmes de sécurité à unniveau de performance et de capacitéoptimal », conclut-il.À propos del’offre Services■ Inclut les servicespour les systèmesélectroniques(intrusion, vidéosur-veillance et contrôled’accès), les coffreset les serrures élec-troniques.■ Le personnelGunnebo intervi-ent sur site huitheures par jour, dulundi au vendredi. PAYS-BAS. Un nouveau centre logistique a été créé pourla distribution centralisée des pièces de rechange aux enti-tés de service de toutes les sales companies de Gunnebo.Les premières pièces de rechange ont déjà été expédiéesavec succès vers différents pays européens depuis le SparesService Centre (SSC), situé aux Pays-Bas. Le SSC aura lacapacité de fournir toutes les références, allant des petitsressorts aux moteurs de grande taille, en passant par destiroirs de coffre. Ce projet a pour objectif de diminuer lesdélais d’approvisionnement et d’optimiser le niveau deservice actuel, grâce à des processus efficaces et un meil-leur contrôle des stocks, ce qui aura un impact positif sur laprestation de service globale. La qualité de service offerteà nos clients s’en trouvera ainsi augmentée. Principauxavantages pour nos clients :■ Réduction du temps de réponse et de résolution des incidents■ Augmentation du taux de réparation dès la premièreintervention, éliminant ainsi la nécessité d’une deuxièmevisite chez nos clients.Les familles de produits actuellement concernées parce projet sont SafeStore Auto et SafePay, pour lesquelles ilest indispensable d’apporter un niveau de service optimal àtous nos clients.Nouveau centre despièces de rechangeLa banque étend ses contrats de services S-s-s-sûrs... et encore plus mordants Cobra Pro est une extension de la gamme existante de coffres Cobra Classe1, lancée avec succès en 2011. Les fonctions supplémentaires permettent auxclients d’opter pour un verrouillage électronique ou de combiner deux verrous surle même coffre pour plus de protection. Toutes les clés et les serruresélectroniques ont obtenu la certification correspondant au niveaurequis par un coffre de classe I. De plus, les trois modèles Cobra Prosont tous dotés d’un éclairage intérieur qui s’allume automatique-ment à l’ouverture du coffre.« L’extension de la gamme Cobra était souhaitée par le marché »,explique Andy Rymill, Product Manager chez Gunnebo.« Les améliorations que nous avons apportées consolideront encoresa position de meilleur coffre d’entrée de gamme auprès de nos distri-buteurs et clients finaux. »Une banque installe SafeStore Auto KAZAKSTHAN. Des activités de venteintenses sont actuellement menées auKazakhstan, en Europe de l’Est. Elles onteu pour résultat deux installations dansune banque Eurasian – un participantactif sur le marché financier de laRépublique du Kazakhstan.« Les négociations ont commencé enmars 2011. Au début, la banque voulaitacheter des coffres de dépôt sécurisétraditionnels, mais après plusieursmois de négociations, le client a opté pourune solution plus moderne : SafeStore AutoMAXI », explique Alexander Żywuszko deGunnebo Eastern Europe.L’installation a eu lieu pendant l’été 2012et l’ouverture officielle s’est faite à la fin de lamême année.Le deuxième SafeStore Auto Maxi a été installé au premier trimestre 2013. Cette fois,la banque a commandé 323 coffres. Au total, ces installations ont représenté une valeurd’environ 400 000 euros. INDONÉSIE. Cela fait quarante ans que la filialeindonésienne de Gunnebo, PT Indolok Bakti Utama, fournitdes produits, services et solutions de sécurité de haute qualité.En jouant un rôle actif dans le développement dumarché de la sécurité indonésien et en fournissant desproduits, solutions et services adaptés aux besoins desentreprises indonésiennes, Gunnebo a rapidement étenduson réseau en Indonésie. Aujourd’hui, la société possède 22agences et 25 revendeurs de produits de stockage sécuriséet de protection incendie dans toute l’Indonésie.« En tant que représentante officielle de la Suède, je suisfière de voir qu’une entreprise suédoise contribue à rendrel’environnement commercial indonésien plus sûr, tout enaméliorant l’efficacité des opérations quotidiennes liéesau stockage sécurisé, à la gestion des espèces, au contrôled’entrée et à la sécurité incendie », a déclaré lambassadricede Suède en Indonésie, Ewa Polano.« En Indonésie, Gunnebo s’est développé plus vite quele marché en lui-même, avec une croissance annuelled’environ 15 %. En 2012, l’Indonésie représentait lehuitième marché du Groupe », précise Per Borgvall,President et CEO, Gunnebo.Quarante ans de succèsLa banque Eurasian au Kazakhstan■ 18 agences et 49 divisions.■ Axée sur les solutions innovantesdans le secteur des automatismes debanque.Une banque installe desserrures haute sécurité INDE. En Inde, une grande banque internationale a décidé de mettreà niveau ses coffres actuels et d’imposer dans toutes ses nouvellescommandes de coffres la serrure électronique haute sécurité GSL 1000de Gunnebo. Cette nouvelle initiative de la banque internationales’inscrit dans un projet mondial, débuté au Moyen-Orient etaujourd’hui étendu à l’Inde. La banque indienne déploiera la serrureélectronique dans 93 agences sur les deux prochaines années. Le projetmarque la première installation commerciale de GSL 1000 en Inde.La serrure permet une télésurveillance de tout un parc installé deserrures, ce qui permet aux responsables de sécurité de contrôler entemps réel les protocoles de sécurité, quel que soit le lieu.Les installations à travers l’Inde seront réalisées par la BusinessArea Global Services de Gunnebo. Tous les nouveaux coffres devrontêtre livrés déjà équipés de GSL 1000.« Cette banque multinationaleétrangère nous donne la possibilité denous propulser dans une nouvelle ère pourle secteur de la sécurité des banques »,commente Sandeep Deshpande, CountryManager Gunnebo Inde.
    • 18 GLOBAL magazine #1 2013 POLOGNE. Shell Pologne a de nouveau choisiGunnebo pour sécuriser les entrées de son siègesocial, situé à la périphérie de Cracovie.Suite au succès des projets de fourniture etd’installation de systèmes de contrôle daccèsmenés ces dernières années, Shell Pologne a denouveau choisi Gunnebo pour sécuriser les entréesde son siège social, situé à Krakowski Park Biznesu,Zabierzów, à la périphérie de Cracovie.« Un bâtiment de bureau a déjà été sécuriséde fond en comble. Comme Shell se développeactuellement et emménage dans un nouveaubâtiment, nous allons poursuivre notre travail »ajoute Karol Gorzkiewicz, Key Account ManagerBusiness Area Entrance Control.Cette récente installation de cinq couloirsFP1800 SpeedStiles vient s’ajouter aux couloirsSpeedStiles, GlasStiles et RotaSecs existants.La commande s’est montée à 100 000 euros. POLOGNE. Un tout nouveau IBM Delivery Center,ouvert à Wrocław, a choisi Gunnebo pour sécuriser lesentrées de deux bâtiments sur trois.L’IBM Delivery Center situé dans le parc d’activitéWojdyła, dans la ville en plein essor de Wrocław, achoisi Gunnebo pour sécuriser les entrées de deuxbâtiments sur trois. Les couloirs SpeedStiles SS FP1800sécuriseront l’accès pour plus de 2 000 employésdu leader mondial des services informatiques etde l’externalisation de processus commerciaux. Lacommande s’est montée à 120 000 euros.« Une installation très importante, gagnée enrude concurrence avec les producteurs locaux qui nepouvaient pas rivaliser avec notre design », commenteKarol Gorzkiewicz, Key Account Manager BusinessArea Entrance Control.Il attend désormais de pousser cette collaborationplus loin avec IBM, dès que le nouveau Delivery Centerde la société aura atteint sa pleine capacité.Un design qui charme IBMShell sécurise son siège social en Pologne Le système en libre-service totalementautomatisé des coffres de dépôt sécurisérobotisés, SafeStore Auto, a atteint encoreun niveau supérieur de protection contrele vol, avec l’obtention des certificationsde classe VIII et X.Un changement s’opère actuellementsur le marché où la valeur des objetsstockés dans les coffres de dépôt sécuriséaugmente de plus en plus. De ce fait, lesclients des banques et leurs compagniesd’assurance exigent un niveau accrude protection contre le vol, toutparticulièrement en Allemagne. Afin derépondre à ces demandes, un processusde certification a été initié en 2012.Deux versions du SafeStore Maxi ontobtenu ces nouvelles certifications deprotection renforcée contre le vol. Laversion de type accès en sous-sol estcertifiée conforme à VdS 2344 et 2450dans la classe VIII et la version de typeaccès en étage, en classe X, CD-EX. Leclassement en catégorie CD et EX inclut laprotection contre le forage et les explosifs.Les nouvelles versions certifiées deSafeStore Auto Maxi incluent égalementla fonction de pesage qui contrôlele poids des objets stockés dans lescompartiments SafeStore Auto. Pourchaque dépôt, le système contrôleautomatiquement le poids du coffre et sicelui-ci dépasse la masse autorisée qui aété définie par la banque, le coffre n’estpas transporté.Le client est alors informé parun message sur l’écran tactile. Unefois le poids corrigé, le coffre estautomatiquement transporté, sansnécessiter d’action de la part du client.Cette nouvelle fonction supprime lesproblèmes techniques ou les manquesde résistance au glissement dus à unesurcharge des coffres.Même les systèmes SafeStore AutoMidi de classe VII sont désormaiscertifiés avec cette fonction.Cette nouvelle certification consolidela position de Gunnebo au rang de leaderdu marché des coffres de dépôt sécuriséautomatisés.Protection contre le vol renforcéeNouveau sas de sécurité automatique Un nouveau sas de sécurité entièrement automatiqueCompacSas EV est aujourd’hui disponible sur le marché.Il est muni de deux portes pouvant être actionnéessimultanément, ce qui assure un flux de passage de huitpersonnes à la minute. Un système breveté garantit ce fluxinégalé, tout en empêchant le le passage opportuniste ouen force.Il est également possible de retirer la porte extérieuredu sas afin de l’intégrer dans une porte existante et decréer ainsi un demi-sas.« Des modèles à sécurité renforcée sont disponiblespour empêcher les attaques physiques ou offrir uneprotection incendie. Ils sont certifiés aux normeseuropéennes », déclare Patrick Dhérot, Product LineManager, Gunnebo.19Global magazine #1 2013
    • Alors que l’utilisation des systèmes detransport public continue de se développeret que les réseaux urbains deviennent deplus en plus complexes, la demande desystèmes de sécurité plus efficaces est enconstante augmentation.Le recouvrement des titres de transportest la première source de revenus dessystèmes de transport public. Les solutionsde contrôle d’accès et de recouvrementdes titres de transport doivent permettreà la fois des flux élevés de passagers etde contrôler avec précision la validité destickets. L’utilisation de plusieurs modes detransport sur un trajet est de plus en plusfréquente et de nouvelles technologies sontrequises pour interconnecter les multiplessystèmes de paiement.Des lecteurs de proximité RFID(identification par radio-fréquence)remplacent progressivement les lecteursmotorisés à longue portée, basés sur destechnologies de ticket à bande magnétique.Une autre demande porte sur la technologieNFC (communication en champ proche)qui permet aux passagers d’utiliser leurtéléphone portable pour réserver en ligne, cequi leur évite d’avoir à acheter un ticket ouune carte.Dans ce numéro du magazine Global,vous découvrirez la réussite des installationsde solutions de contrôle d’accès dans lessystèmes de métro de plusieurs grandesvilles en Chine.Plus d’infos sur www.gunnebo.frLes nouvelles technologies optimisent l’efficacitédes solutions de sécurité dans les métrosVeuillez noter : Les solutions et services Gunnebo présentés dans cette publication peuvent varier d’un marché à un autre.