Le monde à l’enversBriefing 2013
N’ayez paspeur.
Les pôles magnétiques ne vont pas s’inverser.Mais nos points de repère, si.
Tout ce qui est en haut                          est en bas.
Le centre de l’économie est en trainde migrer.                                       6
L’Asie compte plus de millionnaires que l’Amérique.(Millions de millionnaires - source : World Wealth Report – Capgemini& ...
Les pays riches fabriquentmoins de riches.Evolution du nombre de centa-millionnaires / Prévisions 2011-2015 – World Wealth...
Le pouvoir d’achat change de côté.Part du PIB mondial (%) en parité de pouvoir d’achat (source : OCDE)                    ...
L’énergie change de côté.Consommation de pétrole en millions de barils/jour(source : OCDE)                                ...
Les CIVET(S)* chassent les BRIC(S)**.* Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie (Afrique du Sud)** Brésil, Russie, In...
Les BRICS nous laissent à nos PIGS.“Mêmesil’Europeréussit à résoudresesproblèmes, ilestclairque lesrelations économiques e...
L’Union fait de moins en moins la force.                                           13
L’Union est de moins en moins vue comme bénéfique.« Être membre de l’Union Européenne est une bonne chose » : évolution 20...
La France se fait une faible idée du rôle de la France."Le rôle de la France sur la scène internationale est...« (source :...
L’euro est de plus en plus vu comme un poids.« Au cours de ces dernières années de crise économique et financière, diriez-...
L’euro est de plus en plus vu comme un poids.Parité Euro / Dollar – Août 2011-Août 2012
Les banquessemblent de moinsen moins bankable.                     18
Doutes sur leur solidité.Evolution 2008-2012 de la confiance dans la solidité des banques(source : Opinion Way)           ...
Doutes sur leur solidité.Evolution 2011-2012 de la confiance dans le système bancaire(source : Louis Harris)              ...
Doutes sur leur dangerosité.
Doutes sur leur sincérité.
Doutes sur leurhonnêteté.
Doutes sur leur respect de la loi.
La remise enquestion des élitesest globale.
Les élites cèdentà toutes lestentations.
Les élites trichent (et se font prendre).   Karl-TheodorzuGuttenberg       ex-ministre allemand de la Défense       démiss...
Les élites font preuve d’une légèreté coupable.Le général David Petraeus, directeur de la CIA, a laissé 30 000 pages d’e-m...
L’actionnaire se rebelle contre les élites.Aviva, Valéo, Citigroup, Darty, Crédit Suisse, etc. : les rejets des plans de r...
Les élites inspirent peu confiance.« Faites-vous confiance [aux élites] pour défendre la place de notre pays dans la mondi...
Les élites inspirent de moins en moins de respect...« How has consumer respect for each of the followingchanged over the p...
… particulièrement dans les pays occidentaux.« My respect for CEOs and otherexecutives has increased / decreased »(Etats-U...
La consommationest de plus en pluscontestée surl’essentiel.
Manger bio tue.
Manger à Avignon tue.
Manger à Marseille tue.
Manger du maïsrendrait géant.
Consommer accélèrerait la puberté.Molécule de Bisphénol A, très présente dans les emballages, acccusée d’être un perturbat...
Les grandes marques sont moins rassurantes qu’avant.« ’Rassurantes’ : ce qualificatif correspond-il à l’image que vous ave...
Moins rassurantesmais aussi moinsattractives.
Les grandes marques sont moins excitantes qu’avant.« Dune façon générale, les grandes marques de produit de tous les jours...
Ni pour, ni contre : peu importe.Evolution des profils attitudinaux à l’égard des grandes marques, de la publicité et de l...
Pendant ce temps…
est en haut.Tout ce qui est en bas
Acheter low-costest de plus en plusvalorisé.
La qualité de service n’est plus une option.
Le low-cost transcende les classes.Préférence pour une offre low-cost (vs une offre classique) selon le type d’achat et la...
Acheter et vendred’occasion est deplus en plus valorisé.
Vendre d’occasion est devenu aussi courant qu’acheter.« J’ai acheté / vendu au moins un produit à un particulier cette ann...
Taux de pénétration : +16 points en 5 ans(Internet +30, vide-greniers -13)Evolution des canaux de vente entre particuliers...
Panier moyen : +54% en 5 ansEvolution du nombre de produits vendus entre particuliers(source : Opinion Way – baromètre La ...
Acheter et vendre pour « ne pas jeter » et « faire de la place ».      Motivations pour acheter et revendre ses propres bi...
Le virtuel devientplus fort que le réel.
10                          20                          30                          40                          60        ...
On fait confiance à n’importe qui pourvu qu’il soit virtuel.% Very / somewhatinfluential on consumer opinion (Etats-Unis, ...
On fait confiance à n’importe qui pourvu qu’il soit virtuel.Notes données aux banques françaises sur 5 dimensions / Base 1...
La fracture digitalen’est plus là où l’oncroit.
Le smartphone n’est plus un gadget de CSP+.Part des CSP+ et des CSP- parmi les possesseurs de smartphones : 2012 vs 2007(s...
Les employés prennent de l’avance sur les cadres.Raisons d’utilisation des réseaux sociaux en entreprise (1/2)(srouce : Ce...
Les employés prennent de l’avance sur les cadres.Raisons d’utilisation des réseaux sociaux en entreprise (2/2)(srouce : Ce...
Le futile est deplus en plusutile.
Les réseaux sociaux dans l’entreprise : « un problème »…Types de problèmes rencontrés par les entreprises en raison de l’u...
Les réseaux sociaux dans l’entreprise : « un problème »...Politiques des entreprises vis-à-vis de leurs collaborateurs en ...
… mais aussi une opportunité pour communiquer…Comportements des collaborateurs en fonction de la politique de l’entreprise...
… et une opportunité pour innover.Plans to use social media to drive innovation (source : KPMG, Going social, 2011 – 1800 ...
« Games are thenew normal »Al Gore
2010-01-03 - 2010-01-092010-01-24 - 2010-01-302010-02-14 - 2010-02-202010-03-07 - 2010-03-132010-03-28 - 2010-04-032010-04...
Le jeu prend d’assaut le monde professionnel.Pénétration des applications « gamifiées », pour les clients ou pour l’intern...
Le jeu prend d’assaut le monde réel.
Small ispowerful.
Il suffit d’une guitare cassée pour fairechuter le cours d’une action.Le cours de United Airlines a chuté de 10% en 4 jour...
Il suffit de quelques nerds pour menacerles plus puissantes organisations.
Il suffit de quelques énervés pourfaire reculer un gouvernement.
Conclusions
« Valeur sûre », vous avez dit « valeursûre » ?
Tous les cygnes sont blancsjusqu’au jour où…
Ha hahaLa France a perdu son triple-A mais le triple-A a perdu son crédit.
50/50En politique, les « valeurs sûres » le sont de moins en moins et les élections se jouent de plus en plus sur le fil.(...
Les humains secomportent commedes atomes.Les électeurs se comportent de plus en pluscomme des « contrariantssociophysiques...
Les atomes n’obéissent plus aux lois.L’expérience OPERA du CERN a montré que les neutrinos se déplaçaient plus vite que la...
La science repose surdes erreurs.C’est parce qu’en 1870, le chimiste Erich Von Wolfa fait une erreur de transcription (35 ...
Les « valeurs sûres » cachentdes angles morts stratégiques.
Les « valeurs sûres »sont rattrapées par lesoutsiders.
Les « valeurs sûres » peuvent être remises en questionen quelques mois.
La valeur des « valeurs sûres »est de plus en plus contestée.
La valeur des « valeurs sûres »est de plus en plus contestée.
La plus sûre des valeurs sûresc’est le risque.(« Ne pas prendre de risque est le plus grand risque. » - Nehru)
Errareindispensabilumest.
Erreur.
Echec.
Et hop.
Trouver ce qu’on ne cherchait pas.Christophe Colomb cherchait l’Inde, il a trouvé l’Amérique.
Trouver ce qu’on ne cherchait pas.Alexander Fleming n’a pas bien nettoyé ses boîtes de Pétri et il a découvert la pénicill...
Trouver ce qu’on ne cherchait pas.C’est parce qu’il devenait sourd que Thomas Edison inventa, sans le faire exprès, le tél...
Trouver ce qu’on ne cherchait pas.L’Armée américaine avait prévu la guerre nucléaire, mais pas Chatroulette.
Trouver ce qu’on ne cherchait pasUne façon de trouver favorisée par l’époque (zapping, hypertexte, les moteurs, etc.)
2013, début d’unnouveau cycle ?
François Hollande croit aux cycles.
La Finance croit aux cycles.Investir-Le Journal des Finances n 2017, Un cycle de hausse à long terme a sans doute débuté c...
C’est peut-êtrele printemps.
La confiance est commutative.                                « Je ferai tout ce qui sera nécessaire                       ...
La confiance est commutative.Parité Euro/Dollar – Août 2011-Décembre 2012                                               « ...
La confiance est commutative.Taux d’intérêt des emprunts d’Etat français – Octobre 2012 vs octobre 2011 (source : Agence F...
La confiance est commutative.Reuters – 28/11/12
La peur est en train de refluer.Evolution de l’indice Dax – Janvier 2007 – Novembre 2012 (source : Les Echos)
Et hop.   2013.
Briefing 2013
Briefing 2013
Briefing 2013
Briefing 2013
Briefing 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Briefing 2013

2,076

Published on

Pas de fin du monde, mais des repères économiques et sociaux qui s’inversent. Quelles nouvelles règles et quelles nouvelles valeurs nous attendent? Réponses dans l’édition 2013 de l’étude Briefing de l’agence Australie.

Published in: Automotive
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,076
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
11
Actions
Shares
0
Downloads
129
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Briefing 2013

  1. 1. Le monde à l’enversBriefing 2013
  2. 2. N’ayez paspeur.
  3. 3. Les pôles magnétiques ne vont pas s’inverser.Mais nos points de repère, si.
  4. 4. Tout ce qui est en haut est en bas.
  5. 5. Le centre de l’économie est en trainde migrer. 6
  6. 6. L’Asie compte plus de millionnaires que l’Amérique.(Millions de millionnaires - source : World Wealth Report – Capgemini& RBC Wealth Management, juin 2012) 43.5 3.37 3.35 32.5 21.5 10.5 0 Zone Asie Pacifique Zone Amérique du Nord
  7. 7. Les pays riches fabriquentmoins de riches.Evolution du nombre de centa-millionnaires / Prévisions 2011-2015 – World Wealth Report 2012+114% +106% +76% +67% +65% +59% +44% +25% +23% +15% +9% 8
  8. 8. Le pouvoir d’achat change de côté.Part du PIB mondial (%) en parité de pouvoir d’achat (source : OCDE) OCDE Non-OCDE706560555045403530 2003 2007 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2004 2005 2006 2008 2009 2010 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2011
  9. 9. L’énergie change de côté.Consommation de pétrole en millions de barils/jour(source : OCDE) OCDE Non-OCDE48.046.044.042.040.038.036.034.0 2009 2010 2011 2012 2013
  10. 10. Les CIVET(S)* chassent les BRIC(S)**.* Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie (Afrique du Sud)** Brésil, Russie, Inde, Chine (Afrique du Sud)
  11. 11. Les BRICS nous laissent à nos PIGS.“Mêmesil’Europeréussit à résoudresesproblèmes, ilestclairque lesrelations économiques entre nos pays vont se développer“Rob Davies, ministresudafricain du commerce et de l’industrie - 29/03/12 12
  12. 12. L’Union fait de moins en moins la force. 13
  13. 13. L’Union est de moins en moins vue comme bénéfique.« Être membre de l’Union Européenne est une bonne chose » : évolution 2009-2012(source : PewResearch Center 05/12) 2009 201280%75%70% 67% 65%65% 63%60%55% 54% 54%50% 48% 47%45% 40%40%35%30% Espagne Italie France Allemagne
  14. 14. La France se fait une faible idée du rôle de la France."Le rôle de la France sur la scène internationale est...« (source : TNS Sofrès – février 2012) PAS IMPORTANT IMPORTANT France 32% Royaume-Uni États-Unis Japon Allemagne Égypte Mali Espagne Brésil Inde Pologne Maroc 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 15
  15. 15. L’euro est de plus en plus vu comme un poids.« Au cours de ces dernières années de crise économique et financière, diriez-vous que l’euro a été plutôt… »(France - source : Ifop – septembre 2012) Un handicap Un atout Ni lun ni lautre5045 454035 3430252015 Août 2010 Août 2011 Septembre 2012
  16. 16. L’euro est de plus en plus vu comme un poids.Parité Euro / Dollar – Août 2011-Août 2012
  17. 17. Les banquessemblent de moinsen moins bankable. 18
  18. 18. Doutes sur leur solidité.Evolution 2008-2012 de la confiance dans la solidité des banques(source : Opinion Way) Octobre 2008 Mai 201290% 79%80% 70%70% 67%60% 57%50%40%30%20%10% 0% Confiance dans la solidité de ma banque Confiance dans la solidité des banques françaises
  19. 19. Doutes sur leur solidité.Evolution 2011-2012 de la confiance dans le système bancaire(source : Louis Harris) Janvier 2011 Janvier 201250%45% 43%40%35% 33%30%25%20%15%10% 5% 0% Jai confiance dans le système bancaire
  20. 20. Doutes sur leur dangerosité.
  21. 21. Doutes sur leur sincérité.
  22. 22. Doutes sur leurhonnêteté.
  23. 23. Doutes sur leur respect de la loi.
  24. 24. La remise enquestion des élitesest globale.
  25. 25. Les élites cèdentà toutes lestentations.
  26. 26. Les élites trichent (et se font prendre). Karl-TheodorzuGuttenberg ex-ministre allemand de la Défense démissionne après avoir avoué qu’il avait plagié sa thèse unversitaire Pal Schmitt ex-président hongrois démissionne après avoir avoué qu’il avait plagié sa thèse universitaire Scott Thompson ex-PDG de Yahoo démissionne après avoir avoué qu’il avait gonflé son CV
  27. 27. Les élites font preuve d’une légèreté coupable.Le général David Petraeus, directeur de la CIA, a laissé 30 000 pages d’e-mails échangés avec sa maîtresse.
  28. 28. L’actionnaire se rebelle contre les élites.Aviva, Valéo, Citigroup, Darty, Crédit Suisse, etc. : les rejets des plans de rémunération en AG se multiplient.
  29. 29. Les élites inspirent peu confiance.« Faites-vous confiance [aux élites] pour défendre la place de notre pays dans la mondialisation ? »(France - OpinionWay pour Tilder/Institut Montaigne. Enquête réalisée par Internet du 30 au 31 mai 2012) élites économiques élites politiques Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout NSP Non, pas du tout NSP 1% 6% 1% 5% 20% 25% 32% 34% 40% 36%
  30. 30. Les élites inspirent de moins en moins de respect...« How has consumer respect for each of the followingchanged over the past few years ? »(Etats-Unis, Royaume-Uni, Chine, Brésil - source : KRC Research / Weber Shandwick 12/2011) Respect has decreased Respect has increased 12 Small local businesses 55 38Your own countrys largest companies 28 41 Large international corporations 23 50 CEOs & other executives 19 0 10 20 30 40 50 60
  31. 31. … particulièrement dans les pays occidentaux.« My respect for CEOs and otherexecutives has increased / decreased »(Etats-Unis, Royaume-Uni, Chine, Brésil - source : KRC Research / Weber Shandwick 12/2011) Respect [for CEOs & other execs] has decreased Respect has increased 72 Etats-Unis 19 71Royaume-Uni 3 35 Chine 38 21 Brésil 33 0 10 20 30 40 50 60 70 80
  32. 32. La consommationest de plus en pluscontestée surl’essentiel.
  33. 33. Manger bio tue.
  34. 34. Manger à Avignon tue.
  35. 35. Manger à Marseille tue.
  36. 36. Manger du maïsrendrait géant.
  37. 37. Consommer accélèrerait la puberté.Molécule de Bisphénol A, très présente dans les emballages, acccusée d’être un perturbateur endocrinien.
  38. 38. Les grandes marques sont moins rassurantes qu’avant.« ’Rassurantes’ : ce qualificatif correspond-il à l’image que vous avez des grandes marques de produits de tous les jours ? »(source : observatoire Publicité & Société - TNS-Sofrès / Australie - septembre 2012) Correspond bien Correspond mal60% 60% 56%55%50%45% 44%40% 39%35% 2010 2011 2012
  39. 39. Moins rassurantesmais aussi moinsattractives.
  40. 40. Les grandes marques sont moins excitantes qu’avant.« Dune façon générale, les grandes marques de produit de tous les jours… »(source : observatoire Publicité & Société - TNS-Sofrès / Australie - septembre 2012) Vous attirent Vous indiffèrent65% 62%60% 58%55%50%45%40% 40% 36%35% 2008 2009 2010 2011 2012
  41. 41. Ni pour, ni contre : peu importe.Evolution des profils attitudinaux à l’égard des grandes marques, de la publicité et de la société de consommation(source : observatoire Publicité & Société - TNS-Sofrès / Australie - septembre 2012) Opposants Indifférents Lucides Accros NR35% 32%30% 29% 28% 28% 26% 26%25% 25% 24% 24% 23% 22% 21% 21%20% 19% 19%15%10% 5% 0% 2008 2009 2010 2011 2012
  42. 42. Pendant ce temps…
  43. 43. est en haut.Tout ce qui est en bas
  44. 44. Acheter low-costest de plus en plusvalorisé.
  45. 45. La qualité de service n’est plus une option.
  46. 46. Le low-cost transcende les classes.Préférence pour une offre low-cost (vs une offre classique) selon le type d’achat et la catégorie socio-professionnelle(source : BVA, octobre 2012) CSP+ CSP-70% 67% 65%60%50% 46%45% 39% 40%40% 37% 33% 30% 31% 31%30% 19% 20%20% 16%10% 0% Dépenses de Choix dun Achat dune Produits Equipements Gros achats Réservation de santé restaurant voiture alimentaires de nouvelles pour votre vacances/billet courants technologies logement davion
  47. 47. Acheter et vendred’occasion est deplus en plus valorisé.
  48. 48. Vendre d’occasion est devenu aussi courant qu’acheter.« J’ai acheté / vendu au moins un produit à un particulier cette année »(source : Opinion Way – baromètre La Poste – Price Minister du commerce C2C, 12/2011) A acheté au moins un produit à un particulier A vendu au moins un produit à un particulier80%70%60% 62% 60% 55%50%40% 39%30%20%10% 0% 2006 2007 2008 2009 2010 2011
  49. 49. Taux de pénétration : +16 points en 5 ans(Internet +30, vide-greniers -13)Evolution des canaux de vente entre particuliers(source : Opinion Way – baromètre La Poste – Price Minister du commerce C2C, 12/2011) A vendu au moins un produit à un particulier - a vendu exclusivement sur Internet - a vendu exclusivement en vide-grenier - a vendu sur Internet et en vide-grenier80%70%60% 55%50%40% 39% 36%30%20% 19% 13% 12%10% 6% 7% 0% 2006 2007 2008 2009 2010 2011
  50. 50. Panier moyen : +54% en 5 ansEvolution du nombre de produits vendus entre particuliers(source : Opinion Way – baromètre La Poste – Price Minister du commerce C2C, 12/2011) Nombre moyen de produits vendus Nombre moyen de produits vendus sur Internet 43.5 3.4 3 3.12.5 2.4 2.2 21.5 10.5 0 2006 2007 2008 2009 2010 2011
  51. 51. Acheter et vendre pour « ne pas jeter » et « faire de la place ». Motivations pour acheter et revendre ses propres biens à un particulier (source : Opinion Way – baromètre La Poste – Price Minister du commerce C2C, 12/2011)55% 55% Cela réduit le gaspillage, ça évite de jeter, c’est comme du recyclage.50% 50% Cela revient moins cher à l’achat.45% 45%40% 40% Cela permet de faire de la place chez soi.35% Cela permet de trouver des articles rares ou épuisés. 35%30% C’est une façon d’augmenter ses revenus en revendant ses produits 30%25% 25% Cela permet aux catégories de gens à faibles revenus d’accéder à20% des produits qu’ils ne pourraient pas s’offrir autrement. 20%15% 15% 2006 2007 2008 2009 2010 2011
  52. 52. Le virtuel devientplus fort que le réel.
  53. 53. 10 20 30 40 60 70 80 90 100 0 50 Recommandations 20 80 des connaissancesAvis consommateurs 41 59 online Sites web des 62 38 marques Contenu éditorial 65 35 (articles) Totalement ou en partie 66 34E-mails (newsletters) Publicités moteurs 74 26 de recherche 78 22 Publicités TV 78 22Affichage publicitaire « Avant d’acheter, faites-vous confiance ou non à… » (France - source : Nielsen avril 2012) Publicités dans les 80 20 magazines Pas vraiment ou pas du tout Parrainage par les 81 19 marques Publicités dans les 81 19 On fait confiance à n’importe qui pourvu qu’il soit virtuel. journaux
  54. 54. On fait confiance à n’importe qui pourvu qu’il soit virtuel.% Very / somewhatinfluential on consumer opinion (Etats-Unis, source : KRC Research, 12/2011) 90% 88% 83% 81% 79% 80% 74% 70% 63% 59% 56% 60% 49% 50% 40% 30% 20% 10% 0%
  55. 55. On fait confiance à n’importe qui pourvu qu’il soit virtuel.Notes données aux banques françaises sur 5 dimensions / Base 100 = moyenne des banques (source :Deloitte, « Relations Banques – clients, comment restaurer durablement la confiance », 2012) Banques directes Banques mutualistes Banques classiques140 123 123 120120 113 111100 93 95 94 95 94 80 60 40 20 0 Intérêt client Fiabilité Transparence Ecoute Crédibilité
  56. 56. La fracture digitalen’est plus là où l’oncroit.
  57. 57. Le smartphone n’est plus un gadget de CSP+.Part des CSP+ et des CSP- parmi les possesseurs de smartphones : 2012 vs 2007(source : Médiamétrie, mai 2012) Part des CSP- parmi les possesseurs de smartphones Part des CSP+ 35.90% 31.60% 32.30% 30.90% 2007 2012
  58. 58. Les employés prennent de l’avance sur les cadres.Raisons d’utilisation des réseaux sociaux en entreprise (1/2)(srouce : Cegos, 1200 salariés d’entreprises de + de 50, janvier 2012) Employés / ouvriers Cadres 69%70%60%50%40% 38% 36% 31%30% 25%20% 16% 15% 13% 13% 13% 10%10% 8% 5% 2% 0% Pour alerter Pour travailler à Pour trouver un Pour Pour véhiculer Pour travailler Pour l’entreprise en l’international prestataire communiquer une image sur un projet communiquer cas de rumeur avec mes positive de commun avec certains partenaires l’entreprise de mes externes collègues
  59. 59. Les employés prennent de l’avance sur les cadres.Raisons d’utilisation des réseaux sociaux en entreprise (2/2)(srouce : Cegos, 1200 salariés d’entreprises de + de 50, janvier 2012) Employés / ouvriers Cadres70% 68%60% 56% 49%50%40% 31%30% 25% 25% 19%20% 11%10% 6% 6% 0% Pour recruter un Pour être reconnu Pour rechercher un Pour exercer une Pour entretenir et collaborateur professionnellement emploi veille professionnelle agrandir mon réseau professionnel
  60. 60. Le futile est deplus en plusutile.
  61. 61. Les réseaux sociaux dans l’entreprise : « un problème »…Types de problèmes rencontrés par les entreprises en raison de l’utilisation des réseaux sociaux par leurs employés(source : KPMG, Going social, 2011 – 1800 managers et 2000 employés interrogés – Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Allemagne, Suède, Japon, Chine, Brésil, Inde) 49.20%50.00% 45.60%45.00%40.00% 35%35.00%30.00%25.00% 22.10% 19%20.00%15.00%10.00% 5.00% 0.00% Lexposition au malware Des problèmes de bande passante informations sensiblesDes représentations négatives de lentrepri UneDes de temps perte communiquées à lextérieur
  62. 62. Les réseaux sociaux dans l’entreprise : « un problème »...Politiques des entreprises vis-à-vis de leurs collaborateurs en matière d’utilisation des réseaux sociaux(source : KPMG, Going social, 2011 – 1800 managers et 2000 employés interrogés – Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Allemagne, Suède, Japon, Chine, Brésil, Inde)80.0% 78.6%75.0%70.0%65.0% 63.0% 61.6% 61.2%60.0% 57.2%55.0% 52.6%50.0%45.0%40.0% General policies Organization Specific social Informal Organization Specific social on technology reprimands media policy expectation monitors use media training use setting
  63. 63. … mais aussi une opportunité pour communiquer…Comportements des collaborateurs en fonction de la politique de l’entreprise en matière d’utilisation des réseauxsociaux (source : KPMG, Going social, 2011 – 1800 managers et 2000 employés interrogés – Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Allemagne, Suède, Japon, Chine, Brésil, Inde)60% 57%50%40% 36%30% 19%20% 16%10% 0% Employees likely to Employees likely to Employees likely to Employees likely to post positive post positive post negative post negative comments / WITH comments / comments / WITH comments / SPECIFIC TRAINING WITHOUT SPECIFIC SPECIFIC POLICY WITHOUT SPECIFIC TRAINING POLICY
  64. 64. … et une opportunité pour innover.Plans to use social media to drive innovation (source : KPMG, Going social, 2011 – 1800 managers et 2000 employésinterrogés – Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Allemagne, Suède, Japon, Chine, Brésil, Inde) Dont know 7.30% 7.10% Not interested 30.60% 9% Interested but no plans 5.50% Initiating in more than a year Initiating in next 12 months 14.10% 26.40% Initiating now Expanding
  65. 65. « Games are thenew normal »Al Gore
  66. 66. 2010-01-03 - 2010-01-092010-01-24 - 2010-01-302010-02-14 - 2010-02-202010-03-07 - 2010-03-132010-03-28 - 2010-04-032010-04-18 - 2010-04-242010-05-09 - 2010-05-152010-05-30 - 2010-06-052010-06-20 - 2010-06-262010-07-11 - 2010-07-172010-08-01 - 2010-08-072010-08-22 - 2010-08-282010-09-12 - 2010-09-182010-10-03 - 2010-10-092010-10-24 - 2010-10-302010-11-14 - 2010-11-20 (source : Google Insights for Search)2010-12-05 - 2010-12-112010-12-26 - 2011-01-012011-01-16 - 2011-01-222011-02-06 - 2011-02-122011-02-27 - 2011-03-052011-03-20 - 2011-03-262011-04-10 - 2011-04-162011-05-01 - 2011-05-072011-05-22 - 2011-05-28 gamification2011-06-12 - 2011-06-182011-07-03 - 2011-07-092011-07-24 - 2011-07-302011-08-14 - 2011-08-202011-09-04 - 2011-09-102011-09-25 - 2011-10-012011-10-16 - 2011-10-222011-11-06 - 2011-11-12 serious game2011-11-27 - 2011-12-032011-12-18 - 2011-12-242012-01-08 - 2012-01-142012-01-29 - 2012-02-042012-02-19 - 2012-02-252012-03-11 - 2012-03-172012-04-01 - 2012-04-07 Evolution 2010-2012 de l’intérêt pour le mot-clé « gamification » vs « seriousgames » - Monde2012-04-22 - 2012-04-28 Le jeu prend d’assaut le monde professionnel.2012-05-13 - 2012-05-192012-06-03 - 2012-06-092012-06-24 - 2012-06-302012-07-15 - 2012-07-212012-08-05 - 2012-08-112012-08-26 - 2012-09-012012-09-16 - 2012-09-222012-10-07 - 2012-10-132012-10-28 - 2012-11-032012-11-18 - 2012-11-24
  67. 67. Le jeu prend d’assaut le monde professionnel.Pénétration des applications « gamifiées », pour les clients ou pour l’interne, au sein des 2000 plus grandes organisationsmondiales (prévision – source : Gartner, novembre 2011) % of Global 2000 Organizations with at least 1 gamified application80% 70%70%60%50%40%30% 20%20%10% 0% 2012 2014
  68. 68. Le jeu prend d’assaut le monde réel.
  69. 69. Small ispowerful.
  70. 70. Il suffit d’une guitare cassée pour fairechuter le cours d’une action.Le cours de United Airlines a chuté de 10% en 4 jours lorsqu’un clientmécontent, Dave Caroll, a posté sur Youtube son clip « United Breaks Guitars ».
  71. 71. Il suffit de quelques nerds pour menacerles plus puissantes organisations.
  72. 72. Il suffit de quelques énervés pourfaire reculer un gouvernement.
  73. 73. Conclusions
  74. 74. « Valeur sûre », vous avez dit « valeursûre » ?
  75. 75. Tous les cygnes sont blancsjusqu’au jour où…
  76. 76. Ha hahaLa France a perdu son triple-A mais le triple-A a perdu son crédit.
  77. 77. 50/50En politique, les « valeurs sûres » le sont de moins en moins et les élections se jouent de plus en plus sur le fil.(Allemagne – 2005 / Mexique – 2006 / Italie – 2006 / France-PS – 2008 / France-UMP – 2012) Schröder 34.40% Merkel 35.20% Obrador 35.33% Calderon 35.89%Berlusconi 49.74% Prodi 49.81% Royal 49.96% Aubry 50.04% Fillon 49.97% Copé 50.03% 30.00% 35.00% 40.00% 45.00% 50.00% 55.00%
  78. 78. Les humains secomportent commedes atomes.Les électeurs se comportent de plus en pluscomme des « contrariantssociophysiques », en adoptant le point de vueminoritaire ; l’écart entre la majorité et laminorité se résorbe progressivement jusqu’àla quasi-égalité.
  79. 79. Les atomes n’obéissent plus aux lois.L’expérience OPERA du CERN a montré que les neutrinos se déplaçaient plus vite que la lumière, invalidant ainsi lathéorie de la relativité d’Einstein – c’est-à-dire les bases-même de la physique moderne.
  80. 80. La science repose surdes erreurs.C’est parce qu’en 1870, le chimiste Erich Von Wolfa fait une erreur de transcription (35 mg de fer pardose, vs 3,5 en réalité) que les épinards jouissentd’une si bonne réputation nutritionnelle.
  81. 81. Les « valeurs sûres » cachentdes angles morts stratégiques.
  82. 82. Les « valeurs sûres »sont rattrapées par lesoutsiders.
  83. 83. Les « valeurs sûres » peuvent être remises en questionen quelques mois.
  84. 84. La valeur des « valeurs sûres »est de plus en plus contestée.
  85. 85. La valeur des « valeurs sûres »est de plus en plus contestée.
  86. 86. La plus sûre des valeurs sûresc’est le risque.(« Ne pas prendre de risque est le plus grand risque. » - Nehru)
  87. 87. Errareindispensabilumest.
  88. 88. Erreur.
  89. 89. Echec.
  90. 90. Et hop.
  91. 91. Trouver ce qu’on ne cherchait pas.Christophe Colomb cherchait l’Inde, il a trouvé l’Amérique.
  92. 92. Trouver ce qu’on ne cherchait pas.Alexander Fleming n’a pas bien nettoyé ses boîtes de Pétri et il a découvert la pénicilline.
  93. 93. Trouver ce qu’on ne cherchait pas.C’est parce qu’il devenait sourd que Thomas Edison inventa, sans le faire exprès, le téléphone.
  94. 94. Trouver ce qu’on ne cherchait pas.L’Armée américaine avait prévu la guerre nucléaire, mais pas Chatroulette.
  95. 95. Trouver ce qu’on ne cherchait pasUne façon de trouver favorisée par l’époque (zapping, hypertexte, les moteurs, etc.)
  96. 96. 2013, début d’unnouveau cycle ?
  97. 97. François Hollande croit aux cycles.
  98. 98. La Finance croit aux cycles.Investir-Le Journal des Finances n 2017, Un cycle de hausse à long terme a sans doute débuté cet été, 1/09/12
  99. 99. C’est peut-êtrele printemps.
  100. 100. La confiance est commutative. « Je ferai tout ce qui sera nécessaire pour sauver l’euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant. » M. Draghi, 25/07/12
  101. 101. La confiance est commutative.Parité Euro/Dollar – Août 2011-Décembre 2012 « Je ferai tout ce qui sera nécessaire pour sauver l’euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant. » M. Draghi, 25/07/12
  102. 102. La confiance est commutative.Taux d’intérêt des emprunts d’Etat français – Octobre 2012 vs octobre 2011 (source : Agence France Trésor) Octobre 2012 Octobre 201150 ans30 ans20 ans15 ans10 ans 9 ans 8 ans 7 ans 6 ans 5 ans 4 ans 3 ans 2 ans 1 an6 mois3 mois 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0
  103. 103. La confiance est commutative.Reuters – 28/11/12
  104. 104. La peur est en train de refluer.Evolution de l’indice Dax – Janvier 2007 – Novembre 2012 (source : Les Echos)
  105. 105. Et hop. 2013.
  1. Gostou de algum slide específico?

    Recortar slides é uma maneira fácil de colecionar informações para acessar mais tarde.

×