l ogiciel libre par  zoyo  pour le
p rincipes fondamentaux  0  — exécution
p rincipes fondamentaux  1  — étudier
p rincipes fondamentaux  2  — redistribuer
p rincipes fondamentaux  3  — améliorer
p rincipes liés améliorer redistribuer exécuter étudier
h istoire  Richard Stallman, 1983, esquisses
h istoire  Free Software Foundation (FSF) 1986, les 4 principes
h istoire  enchainement de projets (debian, …) 1993 à nos jours
l ogiciel libre # open source  logiciel libre > open source
l ogiciel libre # open source  question de principe…  les différences  se posent principalement  (uniquement ?) sur  le pl...
l ogiciel libre # open source  confusion d’un esprit libre  logiciels libres  et « logiciels » open source partagent la mê...
l ogiciel libre étudier (et modifier) dupliquer diffuser utiliser open source code source ouvert # free software modèle co...
l icences libres multitude
l icences libres toujours basés sur les 4 principes
l icences libres spéciale : domaine public
l icences libres spéciale : creatives commons
l es grands noms BSD, GPL, Art Libre, et bien d’autres
l es non libres gratuiciel: confusion anglophone
l es non libres partagiciel: payer pour utiliser
l es non libres code source partagé: initiative Microsoft
l es symboles
l ibre = gratuit ? non : ventes spécifiques, support, services, …
  présentation: Xavier Brusselaers pour le
q uestions en privé pour faire avancer la soirée, diffusion dans quelques jours sur le blog
Creative Commons Licence sources : fr.wikipedia.org (excepté: logo Microsoft pour Microsoft © Microsoft Corp.  logo sponso...
                 This work is licensed under a  Creative  Commons Attribution- NonCommercial - NoDerivs  2.0 License .
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Logiciel libre & licences libres v2.0b

805

Published on

Présentation réalisée par zoyo (Xavier Brusselaers) dans le cadre du Café Numérique.

Introduction : Logiciel Libre & Licences Libres
Les 4 principes fondateurs, généralités sur le logiciels libres et sur les licences libres.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
805
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages, La liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins, la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies), la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages, La liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins, la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies), la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages, La liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins, la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies), la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages, La liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins, la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies), la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
  • L'accès au code source est une condition d'exercice des libertés 1 et 3. « Similarité avec les 3 lois de la robotique » d’Isaac Asimov - Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger. - Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi. - Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.
  • Richard Stallman, programmeur de son état, A l’origine du projet GNU (Gnu is not Unix), de la licence GPL (general public licence), popularise le terme copyleft (inventé par Don Hopkins) … etc. La caractéristique (pour l’époque) de GNU est de pouvoir faire tourner tant des programmes propriétaires que ceux qui ont étés réalisés « plus librement »
  • FSF fondée en 1984.
  • Debian 1 er gros projet de système d’exploitation libre, actuellement Knoppix et Ubuntu sont basés sur Debian Caractéristiques : dédiée aux serveurs (sauf fork tel Knoppix ou Ubuntu), stable, sécurisée
  • Littéralement, Open Source signifie «code source ouvert». Toutefois, on utilise généralement Open Source en référence à l' Open Source Definition introduite par l' Open Source Initiative (OSI) en 1998 , qui souhaitait une autre terminologie pour les logiciels libres, qui se voulait en anglais moins ambiguë et plus adaptée au monde des affaires que Free Software . Le mouvement pour le logiciel libre a défini des règles sur des principes éthiques et celui pour l'open source (qui en découle), a proposé une traduction fonctionnelle, ce qui a créé un temps quelques différents relatifs au respect de ces principes. Les défenseurs du logiciel libre considèrent que le logiciel libre est une affaire de philosophie tandis que les partisans de l'open source rejettent toute philosophie [16] . S'il persiste des désaccords entre ces mouvements, ils restent très proches et un travail conjoint d'harmonisation fait que les définitions officielles du logiciel libre par la Free Software Foundation et de l'open source par l’ Open Source Initiative renvoient dans la pratique aux mêmes licences, à quelques rares exceptions près (versions 1. x de l’ Apple Public Source License . [20] par exemple).
  • Littéralement, Open Source signifie «code source ouvert». Toutefois, on utilise généralement Open Source en référence à l' Open Source Definition introduite par l' Open Source Initiative (OSI) en 1998 , qui souhaitait une autre terminologie pour les logiciels libres, qui se voulait en anglais moins ambiguë et plus adaptée au monde des affaires que Free Software . Le mouvement pour le logiciel libre a défini des règles sur des principes éthiques et celui pour l'open source (qui en découle), a proposé une traduction fonctionnelle, ce qui a créé un temps quelques différents relatifs au respect de ces principes. Les défenseurs du logiciel libre considèrent que le logiciel libre est une affaire de philosophie tandis que les partisans de l'open source rejettent toute philosophie [16] . S'il persiste des désaccords entre ces mouvements, ils restent très proches et un travail conjoint d'harmonisation fait que les définitions officielles du logiciel libre par la Free Software Foundation et de l'open source par l’ Open Source Initiative renvoient dans la pratique aux mêmes licences, à quelques rares exceptions près (versions 1. x de l’ Apple Public Source License . [20] par exemple).
  • Littéralement, Open Source signifie «code source ouvert». Toutefois, on utilise généralement Open Source en référence à l' Open Source Definition introduite par l' Open Source Initiative (OSI) en 1998 , qui souhaitait une autre terminologie pour les logiciels libres, qui se voulait en anglais moins ambiguë et plus adaptée au monde des affaires que Free Software . Le mouvement pour le logiciel libre a défini des règles sur des principes éthiques et celui pour l'open source (qui en découle), a proposé une traduction fonctionnelle, ce qui a créé un temps quelques différents relatifs au respect de ces principes. Les défenseurs du logiciel libre considèrent que le logiciel libre est une affaire de philosophie tandis que les partisans de l'open source rejettent toute philosophie [16] . S'il persiste des désaccords entre ces mouvements, ils restent très proches et un travail conjoint d'harmonisation fait que les définitions officielles du logiciel libre par la Free Software Foundation et de l'open source par l’ Open Source Initiative renvoient dans la pratique aux mêmes licences, à quelques rares exceptions près (versions 1. x de l’ Apple Public Source License . [20] par exemple).
  • On appelle domaine public l'ensemble des « biens non susceptibles d'appropriation privée ». - mort de l’auteur depuis un certain temps, - brevet expiré (et non renouvelé…), - …
  • Le Creative Commons ( CC ) est une organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une solution alternative légale aux personnes ne souhaitant pas protéger leurs œuvres en utilisant les droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs [1] . L’organisation a créé plusieurs licences, connues sous le nom de licences Creative Commons . Ces licences, selon leur choix, restreignent seulement quelques droits (ou aucun) des travaux, le droit d'auteur (copyright) étant plus restrictif.
  • BSD : Berkeley Software Distribution, la plus permissive (uniquement citer les auteurs !) GPL : GNU Public Licence  interdiction de publier hors d’une licence libre (GNU = Gnu is not Unix) !! Notion de copyleft !! Licence imposant de redistribuer sous une licence de même type !!
  • Confusion avec Freeware, free = libre mais veut aussi dire gratuit ; mais le code source n’est pas ouvert !
  • Période d’essais, puis publicité ou blocage.
  • Regarder le code source, et PARFOIS d’en redistribuer une partie… C’est un bon début 
  • Insérer image creative common ‘originale ’ ??
  • Logiciel libre & licences libres v2.0b

    1. 2. l ogiciel libre par zoyo pour le
    2. 3. p rincipes fondamentaux 0 — exécution
    3. 4. p rincipes fondamentaux 1 — étudier
    4. 5. p rincipes fondamentaux 2 — redistribuer
    5. 6. p rincipes fondamentaux 3 — améliorer
    6. 7. p rincipes liés améliorer redistribuer exécuter étudier
    7. 8. h istoire Richard Stallman, 1983, esquisses
    8. 9. h istoire Free Software Foundation (FSF) 1986, les 4 principes
    9. 10. h istoire enchainement de projets (debian, …) 1993 à nos jours
    10. 11. l ogiciel libre # open source logiciel libre > open source
    11. 12. l ogiciel libre # open source question de principe… les différences se posent principalement (uniquement ?) sur le plan philosophique et commercial
    12. 13. l ogiciel libre # open source confusion d’un esprit libre logiciels libres et « logiciels » open source partagent la même « philosophie du libre »
    13. 14. l ogiciel libre étudier (et modifier) dupliquer diffuser utiliser open source code source ouvert # free software modèle commercial
    14. 15. l icences libres multitude
    15. 16. l icences libres toujours basés sur les 4 principes
    16. 17. l icences libres spéciale : domaine public
    17. 18. l icences libres spéciale : creatives commons
    18. 19. l es grands noms BSD, GPL, Art Libre, et bien d’autres
    19. 20. l es non libres gratuiciel: confusion anglophone
    20. 21. l es non libres partagiciel: payer pour utiliser
    21. 22. l es non libres code source partagé: initiative Microsoft
    22. 23. l es symboles
    23. 24. l ibre = gratuit ? non : ventes spécifiques, support, services, …
    24. 25. présentation: Xavier Brusselaers pour le
    25. 26. q uestions en privé pour faire avancer la soirée, diffusion dans quelques jours sur le blog
    26. 27. Creative Commons Licence sources : fr.wikipedia.org (excepté: logo Microsoft pour Microsoft © Microsoft Corp. logo sponsor Akimedia ©, Wepika ©, tesial ©, Communication Web ©, zoyo © ) présentation: Xavier Brusselaers pour le
    27. 28.               This work is licensed under a Creative Commons Attribution- NonCommercial - NoDerivs 2.0 License .
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×