Banques et réseaux sociaux

on

  • 760 views

Ça ne vous aura pas échappé, la France est en crise ! Depuis quelques jours elle est même entrée officiellement en récession. Malgré les suspicions qui planent en permanence sur le secteur ...

Ça ne vous aura pas échappé, la France est en crise ! Depuis quelques jours elle est même entrée officiellement en récession. Malgré les suspicions qui planent en permanence sur le secteur financier, 99% des français disposent d’un compte bancaire.


Avec 38 000 agences en France et 58 000 distributeurs automatiques, les banques sont partout, y compris sur les réseaux sociaux. Mais comment communiquent-elles ? Petit tour d’horizon de leur présence sur Facebook, Twitter et Youtube.

Lire l'article complet sur MarketingZ: http://marketingz.fr/reflexion/comment-communiquent-les-banques-sur-les-reseaux-sociaux/

Statistics

Views

Total Views
760
Views on SlideShare
760
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
17
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Banques et réseaux sociaux Banques et réseaux sociaux Presentation Transcript

  • Banques et réseaux sociauxRéflexion sans prétention27 mai 2013
  • Être une banque en pleine récession…Avec 38 000 agences en France et58 000 distributeurs automatiques, lesbanques sont partout, y compris sur lesréseaux sociaux. Mais commentcommuniquent-elles ?Banques
  • Dotations et bons plans comme vecteurde recrutementAvec près de 260 000 likers, BNP domine de la tête et desépaules ses concurrents sur Facebook (le 2nd, CréditAgricole, dépasse à peine les 82 000 fans).Ses partenariats dans l’univers du tennis et du cinéma(entre autres) lui permettent de créer des contenus virauxet engageants. Bons plans, Concours permettant deremporter des dotations (cinéma, tennis, smartphones…),BNP s’appuie sur les leviers efficaces de Facebook : l’appâtdu gain et les bons plans.Banques
  • Dotations et bons plans comme vecteurde recrutementNéanmoins, le sponsor officiel deRoland Garros ne renie pas pourautant son secteur avec despublications pour apporter desconseils et des questions-réponses avec les conseillers surun onglet spécial.Seule ombre au tableau, la page est fermée auxpublications des likers.Banques
  • Dotations et bons plans comme vecteurde recrutementDe son côté, Crédit agricole utiliseégalement des mécaniques de concours /quiz mais joue beaucoup plus sur l’aspectlocal en mettant en avant son application« Les bons plans terroir ». Sa Web sérieavec Kev Adams est de loin l’un descontenus les plus partagésBanques
  • Dotations et bons plans comme vecteurde recrutementLa Banque populaire et la Banque Postale ont une approche« équilibrée » en termes de contenus : la marque et sesservices sont mis en avant mais pas de nombrilisme pourautant.Alors que BRED propose des quiz, des messages portant surl’actualité et des invitations pour des évènementsartistiques, la Banque Postale donne beaucoup de conseilsutiles, met en avant le crowdfunding (KissKissBankBank) etdéveloppe un service de relation clients.Banques
  • Dotations et bons plans comme vecteurde recrutementLa ligne éditoriale du Crédit Mutuel et de la Caissed’épargne est sensiblement la même : priorité à l’actualitédu groupe et ses prestations, avec néanmoins un quiz detemps à autre et un onglet dédié aux musiciens pour CréditMutuel.Banques
  • Un service client qui apparaît sur Twitter• L’accompagnement des clients est une problématiquecentrale des banques françaises. A ce titre Twitter peutêtre un outil intéressant dans la gestion des relationsclient : les spécialistes du secteur l’ont bien compris !• Pour la Banque Postale, Caisse d’épargne, Crédit Mutuelet BNP Paribas, Twitter s’inscrit dans une démarche deservice envers les consommateurs. Vous avez unequestion ? Envoyez votre message en moins de 140caractères et vous obtiendrez une réponse.Banques
  • Un service client qui apparaît sur TwitterMention spéciale au Crédit Mutuel qui n’attend pas qu’onl’interpelle pour rentrer en contact avec les Twittos.Banques
  • Un service client qui apparaît sur Twitter• Rajoutons que BNP a 3 autres profils relatifs à l’actualité,aux bons plans et au recrutement. Caisse d’épargnepublie les informations du groupe sur un 2èmeprofil, tandisque Crédit Mutuel se sert du même compte que celuiutilisé pour le SAV pour ce type d’information.• Banque Populaire et Crédit agricole se serventuniquement de ce canal comme un nouveau point d’accèsà l’actualité du groupe.Banques
  • Un service client qui apparaît sur TwitterComme sur Facebook, BNP Paribas remporte labataille des chiffres avec 23 400 followers (horspage recrutement, open de tennis…), loindevant Crédit Agricole et ses 7 600 abonnés.L’interaction liée aux tweets des groupesbancaires est anecdotique dans la mesure où ils’agit principalement d’un outil de relationclient. Retweeter un message de son banquiern’a en effet pas grand intérêt.Banques
  • De réels efforts sur YouTube• Le pouvoir de la vidéo est un élément qui n’a pas éténégligé par la majorité des spécialistes du secteur bancaire• BNP, Caisse d’épargne et Crédit Agricole font figure de trèsbons élèves avec des contenus pertinents, mêlant à la foisl’univers corporate de la marque mais aussi des vidéos pluslégères, des conseils d’experts, etc.Banques
  • De réels efforts sur YouTubeTrès positif en termes d’image, ces efforts de production decontenus ne sont malheureusement pas récompensés enchiffres : à peine 400 abonnés sur la chaîne de BNP, moinsde 800 000 vues sur la chaîne de Caisse d’épargne…Banques
  • En bref…Même si certains spécialistesdu secteur utilisent le websocial avec une approcheplutôt froide etdescendante, force est deconstater que des moyenshumains et financiers sontengagés pour créer un lienavec les clients et lesprospects.Banques
  • En bref…De vrais efforts restent néanmoins àfaire dans la socialisation des sites.Peu ou pas mis en avant dès la homepage, la présence web sociale resteencore trop timidement assumée.Banques
  • CONTACT- www.marketingz.fr- gregory.jeandot@marketingz.fr- 09 67 21 31 20- 06 71 10 63 74pinterest.com/marketingzFacebook.com/MarketingZtwitter.com/Marketing_Zgplus.to/MarketingZANALYSE