Your SlideShare is downloading. ×
Girl Power 3.0, club des femmes du numérique, entrepreneuses, innovatrices et créatrices
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Girl Power 3.0, club des femmes du numérique, entrepreneuses, innovatrices et créatrices

1,213
views

Published on

Girl Power 3.0 est un réseau d’influence féminin indépendant qui a pour vocation de soutenir les femmes et de promouvoir leur rôle dans le numérique, l'innovation et l'entrepreneuriat. …

Girl Power 3.0 est un réseau d’influence féminin indépendant qui a pour vocation de soutenir les femmes et de promouvoir leur rôle dans le numérique, l'innovation et l'entrepreneuriat.

Créé en 2007 par Tatiana F. Salomon (@tfsalomon) et Natacha Quester-Séméon (@natachaqs), le réseau Girl Power 3.0 réunit des femmes influentes et leaders d’opinion, issues du monde de l’information, du numérique ou de l’art, dirigeantes ou créatrices d’entreprise.

Ses membres se réunissent plusieurs fois par an à Paris et accueillent des personnalités du monde numérique, culturel et politique. Le club développe des initiatives communes et est régulièrement invité lors de conférences ou événements, consacrés notamment aux femmes dans le numérique ou à l’entrepreneuriat au féminin.

Le club se réunit actuellement à l'Hôtel Lutetia, les soirées ont aussi été accueillies à l'Ecole des Beaux-Arts, ainsi qu'à la Bibliothèque Nationale de France

entrepreneures, innovatrices, dirigeantes, femmes, numérique, france, girlpower3, natacha quester-séméon, tatiana f-salomon, benoît thieulin, moïra marguin, joël de rosnay, laure de la raudière, michèle fitoussi, catherine barba, soumia malinbaum, tatiana de rosnay, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Racine, Hôtel Lutetia, Bibliothèque Nationale de France, Beaux-Arts, Paris

Published in: Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,213
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Le club des femmes entrepreneuses, innovatrices et créatrices Ensemble, plus de 100 000 followers qualifiés sur Twitter Une présence médiatique forte TF1, France Info, Europe 1, ELLE, Le Point, L’Express, Public Sénat
  • 2. 2
  • 3. Girl Power 3.0 ? Un club d’influence :  Des personnalités reconnues et influentes dont la voix porte  Une visibilité forte dans des sphères qualifiées et expertes (entrepreneuriat, entreprises, médias, éducation, culture et science)  Une présence médiatique importante, des interventions régulières  Des valeurs positives, une approche qualitative et intragénérationnelle qui valorise la diversité  Un engagement pour les femmes : la promotion des nouveaux rôles modèles, de l’entrepreneuriat et des opportunités du numérique 4
  • 4. Girl Power 3.0 – un club féminin Girl Power 3.0 est un réseau d’influence féminin indépendant qui a pour vocation de soutenir les femmes et de promouvoir leur rôle dans le numérique, l'innovation et l'entrepreneuriat. Créé en 2007 par Tatiana F. Salomon et Natacha Quester-Séméon, le réseau Girl Power 3.0 réunit des femmes influentes et leaders d’opinion. Issues du monde de l’information, du numérique ou de l’art, dirigeantes ou créatrices d’entreprise, elles interviennent dans des domaines variés et innovent par leurs approches. Nombre d’entre elles s’engagent pour les femmes en France et dans le monde. Les fondatrices, Tatiana F. Salomon et Natacha Quester-Séméon, sont actrices du numérique depuis les débuts de la Toile en 1995 à travers notamment l'association humaniste « Les Humains Associés ». Elles sont entrepreneuses du numérique et associées, proposent du conseil en stratégie digitale et créent des services innovants dans le domaine culturel et touristique (application de réalité augmentée CultureClic). Elles comptent parmi les femmes les plus influentes du web. 3
  • 5. Girl Power 3.0 – un club féminin Girl Power 3.0 est un club d’influence. Il développe des initiatives communes et est régulièrement invité lors de conférences ou événements consacrés notamment aux femmes dans le numérique ou à l’entrepreneuriat au féminin. Ses membres se réunissent plusieurs fois par an à Paris et accueillent des personnalités du monde numérique, culturel et politique. Autour d’un cocktail dans des lieux prestigieux, elles échangent et présentent des initiatives d’entrepreneures ou de dirigeantes dans divers domaines. Parmi les thématiques abordées : l'innovation, l'éducation au numérique et les nouveaux métiers, les rôles modèles, les femmes dans la culture et la science. 4
  • 6. […] Nous sommes ensemble naturellement, avec l’envie de partager, de faire bouger les choses. Pas de revendication féministe, pas de violence ni de mesquinerie, mais une joie non feinte d’apporter notre vision sur des sujets aussi bien économiques que sociétaux, artistique, numériques… Heureuses aussi d’assumer notre féminisme, et de dire tout doucement que nous n’avons « plus besoin de jouer les femmes déguisées en hommes » pour participer aux prises de conscience (et de décisions) majeures de notre époque en pleine mutation. […] Extrait de l’édito « La Sprezzatura Attitude » de Tatiana F. Salomon, co-fondatrice de Girl Power 3.0 5
  • 7. Des rencontres régulières à Paris Le Lutetia accueille les rencontres Girl Power 3.0 depuis 2012. 6
  • 8. Rencontres dans des lieux d’exception Aux Beaux-Arts de Paris (bibliothèque) 7
  • 9. Rencontres dans des lieux d’exception Au labo de la Bibliothèque Nationale de France (espace Innovation) 8
  • 10. Des personnalités issues du monde numérique, culturel et politique Benoit Thieulin (parrain de Girlpower3) Fondateur de l'agence Michèle Fitoussi Isabelle Juppé Moïra Marguin Journaliste, écrivaine Journaliste, auteure de « La femme digitale » Responsable du département du cinéma d’animation des Gobelins Joël de Rosnay, Nathalie Kosciusko-Morizet Catherine Barba Jean-Paul Lilienfeld Scientifique et auteur français Femme politique Entrepreneuse, Business Angel Acteur, réalisateur et scénariste français Bruno Racine Tatiana de Rosnay Laure de la Raudière Soumia Malinbaum, directrice du Président de la BNF, écrivain Romancière Femme politique développement du groupe Keyrus La Netscouade, président du CCNum
  • 11. Un réseau et une surface médiatique importants Ensemble, elles réunissent plus de 100 000 followers sur Twitter, sur des réseaux qualifiés et influents. Le Guide des innovatrices 40 femmes dans le trombinoscope accessible sur girlpower3.com Dirigeantes, artistes, créatrices, chefs d’entreprise et entrepreneuses, journalistes, spécialistes en management ou en conseil, femmes politiques et directrices d’établissements : leur voix porte. De nombreux liens tissés avec d’autres réseaux féminins. 10
  • 12. Des personnalités influentes Des membres du réseau Girl Power 3.0 sont régulièrement citées comme personnalités influentes à suivre sur les réseaux. L’Express (2013) « Le Top 5 des femmes chefs d’entreprise à suivre sur le web » avec Natacha Quester-Séméon, cofondatrice de Girlpower3 Figaro Madame (2013) « Twitter, les femmes sur le fil : 15 femmes dirigeantes à suivre sur #Twitter », avec 2 membres du club, Catherine Barba et Natacha QuesterSéméon La Netscouade, agence digitale (2013) « Nos 10 influenceurs pôle par pôle », avec 3 membres du club, Fadhila Brahimi, Caroline Deschamps et Natacha QuesterSéméon 11
  • 13. Les infographies Girl Power 3.0 Partagées plus de 700 fois − plus de 200 000 contacts touchés Deux infographies sur les chiffres clé de l’Internet féminin et de l’entrepreneuriat féminin en France ont été produites par Girl Power 3.0 en 2013. Ces infographies ont été retweetées et partagées plus de 700 fois et ont touchées plus de 200 000 contacts issus de communautés différentes. 12
  • 14. De nombreuses interventions et participations Présentation du Plan numérique 2012 Les Girl Power à la tribune du salon d’honneur de l’Elysée Etats Généraux de la Femme de ELLE Natacha Quester-Séméon compte parmi les dix marraines Assemblée Générale du syndicat professionnel Syntech Numérique, conférence «Les femmes du numérique » (2013) Conférence NetExplorateurs « Femmes et numérique » à l’UNESCO Avec Natacha Quester-Séméon, Agnès Touraine, Isabelle 13 Juppé, Catherine Morin Desailly
  • 15. De nombreuses interventions et participations Girl Power 3.0, partenaire de la 3e édition du Forum de la Mixité (2013) « Le Progrès, c’est nous » à la Mutualité Évènement organisé par la Fondapol (2013). Deux membres du club interviennent : Natacha Quester-Séméon, co-fondatrice de Girl Power 3.0, et Moïra Marguin, responsable du département cinéma d’animation des Gobelins 14
  • 16. TV - Presse TF1 Interview de Natacha Quester-Séméon au 20h Public Sénat - Parlons Blog Plateau TV - Public Sénat : « Les femmes et le numérique » avec Natacha QuesterSéméon, Benoît Thieulin France 24 « Les femmes et le numérique », Interview de Natacha QuesterSéméon (2007) Terra Femina Interview avec Isabelle Juppé (2008) Europe 1 Natacha Quester-Séméon, chroniqueuse dans l’émission de Pierre-Louis Basse France Info Interview Girl Power 3.0 avec Sophie Chesnel (2012) MedefTV Interview de Natacha QuesterSéméon (2010) 15
  • 17. TV - Presse ELLE Reportage « Internet : la nouvelle libération des femmes », par Michèle Fitoussi (2008) ELLE - Les Etats généraux de la femme Une présence pendant 6 mois dans le magazine Elle en amont des Etats Généraux (2010) 16
  • 18. TV - Presse 01 Business « Le club Girl Power 3.0 publie un trombinoscope des innovatrices » (2013) Frenchweb RDV Girl Power 3.0 (2012) Le Point (print) « Girl Power 3 à Paris, nouvelle formule » (2012) Public Sénat - Parlons Blog « Girl Power 3.0 - blogosphère féminine » ( 2008) L’Express - Les Indiscrets (print) « Femmes en réseau » (2008) Le Point (print) « Femmes digitales » (2013) L'Etudiant « Intégrer un réseau professionnel 17 féminin » par S. Chesnel (2013)
  • 19. Contacts Nous contacter : contact@girlpower3.com Le site : girlpower3.com Réseaux sociaux : @girlpower3 GirlPower3.0 Girlpowertrois 18