Actualitesnet n°9 28oct11
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
698
On Slideshare
632
From Embeds
66
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 66

http://www.cdi-bigot.com 66

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. La lettre dinformation de lonisep 09 Languedoc-Roussillon semaine du 28 octobre 201156 000 personnes travaillent dans les exploitations Table des matières agricoles dans la région page 2 • Plateforme de réflexion sur la Le Languedoc-Roussillon reste la première bioéconomie au Cirad région viticole française par la surface de son • Images de nos campagnes ! vignoble. Étude Agreste Données • Contrat de sécurisation profes- Comme ailleurs en France, l’activité agricole est concentrée sur les sionnelle grandes exploitations mais, particularité régionale, les petites uni- • Continuum lycée-licence : séminaire tés restent nombreuses et maillent l’ensemble du territoire. Les page 3 atouts de l’agriculture régionale sont nombreux : plus de la moitié • Semaine école - entreprise : des exploitations avec un produit sous signe officiel de qualité, concours 13 % des exploitations avec une certification bio à l’horizon 2015, • Le mardi, c’est soirée METICvente des produits en circuit court pour une exploitation sur cinq. • Journée franco-allemandeEn Languedoc-Roussillon, depuis le dernier recensement, la forte diminution du nombre • Le numérique : premier secteur d’emploi des ingénieuresde petites exploitations viticoles et la mécanisation du travail ont modifié de façon structu-relle le travail dans les exploitations agricoles. 56 000 personnes participent régulièrement • Sensibilisation lettre dinformation de lonisep La à la VAE Languedoc-Roussillon • Qui peut devenir président de laau travail nécessaire au fonctionnement des exploitations agricoles. S’y ajoutent le travail République ?saisonnier et celui fourni par les entreprises de travaux agricoles (Eta) et les coopératives page 4d’utilisation de matériel agricole (CUma), pour l’équivalent de 7 400 emplois à tempsplein. Au total, les exploitations agricoles utilisent 42 500 unités de travail agricole (Uta). • Pôles de compétitivité en LRLe pilier de cette main d’oeuvre est constitué par 31 000 chefs d’exploitation et 3 000 • Séjours à l’étranger, pour de meilleu- res conditions d’emploicoexploitants. Majoritaires en nombre, ceux-ci sont également passés majoritaires dans letemps de travail : leur part atteint désormais 52 % contre seulement 47 % il y a 10 ans.Étude à retrouver ici : http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf_R9111A14.pdf Le site de la semaine www.fonction-publique.gouv.fr Mois de l’Économie sociale et solidaire enLanguedoc-RoussillonCrise financière, crise économique, crise sociale... il est plus quejamais nécessaire que l’économie sociale et solidaire fasse mieuxsavoir et reconnaître qu’il existe une autre façon d’entreprendre etde concevoir l’économie. À travers les valeurs qu’elles portent, leurfonctionnement et leurs pratiques, les associations, coopérativeset mutuelles prouvent quotidiennement que l’on peut créer des Le ministère de la Fonctionrichesses tout en plaçant l’Homme au coeur des préoccupations. publique a mis en ligne sonCet événement se déroulera simultanément dans toutes les régions nouveau portail. S’adressant à la fois aux agentset bénéficiera d’un appui médiatique national. et au grand public, ce siteEn région, la Cres LR coordonnera la communication du Mois de propose une navigation parl’ESS. http://www.creslr.org/mois-ess/wakka.php?wiki=AccueiL La thématiques, ou par profils (je lettre dinformation de lonisepwww.lemois-ess.org travaille dans la fonction publique ou je m’informe Languedoc-Roussillon sur la fonction publique). Il rassemble l’ensemble des ressources liées à la Fonction L’économie sociale en Languedoc- Les entreprises de l’ESS sont présentes dans des publique : actualités, statistiques, Roussillon, c’est : textes réglementaires (via la - 10 374 établissements ; secteurs d’activité très divers : la santé, le tourisme, banque juridique), mais aussi les - 94 704 salariés ; le bâtiment, la formation, le logement, la banque, informations relatives aux concours - Plus de 2 milliards d’euros de rému- l’éducation, l’environnement, la culture... et les offres de postes. nérations brutes. Sources des 2 articles : communiqués AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 1
  • 2. La lettre dinformation de lonisep 09 Languedoc-Roussillon Plateforme de réflexion sur la bioéconomie au Cirad Pour en savoir plusUn nouveau projet européen, piloté par le Cirad de Montpellier, a pour objectif d’initier une * L’intitulé long du projet est Versréflexion sur la bioéconomie entre l’Europe et la région Amérique latine et Caraïbes (ALC). une bioéconomie du savoir dans laLa bioéconomie* concerne les secteurs qui produisent, gèrent et exploitent des ressources région Amérique latine et Caraïbes enbiologiques comme l’agriculture, l’alimentation, la pêche... Ce concept mise sur le développement partenariat avec l’Europe. Le terme bioéconomie se traduit endes biotechnologies pour relever les grands défis actuels : croissance démographique, sécurité anglais par Knowledge Based Bio-alimentaire, épuisement des ressources, changement climatique, crise énergétique. Mais le Economy (KBBE).pari n’est pas gagné d’avance. Pour tirer pleinement profit de la révolution biotechnologique, www.cirad.frles gouvernements doivent mener une politique coordonnée aussi bien au niveau nationalqu’international. C’est dans ce sens que le projet européen ALCUE-KBBE* a vu le jour.Démarré en juin 2011 pour une durée de deux ans et demi, ALCUE-KBBE va permettre deconstituer une plateforme de réflexion sur la bioéconomie dans la région ALC en coopérationavec l’Europe. Cette plateforme visera à générer des connaissances afin d’établir une réflexionstratégique et une analyse des opportunités et des limites du concept dans la région ALC. « Noustenterons, par exemple, de savoir si le concept de bioéconomie est pertinent pour l’agriculture àpetite échelle » explique Guy Henry, coordinateur du projet et économiste au Cirad. Continuum lycée-licence : Source : site AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 l’orientation active et l’arrivée en L1 Images de nos campagnes ! Séminaire de formation les mardi La lettremercredi 7 et jeudi 8 de lonisep 6, dinformation décembreConcours de promotion des métiers liés à l’agriculture Languedoc-Roussillon 2011 à l’ESEN, Futuroscope Depuis trois ans les Jeunes Agriculteurs du Languedoc-Roussillon, Chasseneuil. soutenus par le Conseil régional, organisent un concours pour les Le concept d’un continuum lycée- lycéens. Il s’agit de présenter, à l’aide d’un diaporama, l’exploitation licence commence à s’imposer d’un jeune agriculteur de la région et un thème particulier comme dans le monde éducatif. la féminisation, l’innovation ou la diversification en agriculture. Objectifs de la formation Pour qui ? - Mutualiser les bonnes pratiques Élèves de DP6 en lycée professionnel et l’ensemble des élèves de 2de dans le cadre des actions et/ou des enseignants d’exploration dans le cadre du parcours des coordonnées communes entre métiers et des formations. acteurs du secondaire et du supérieur au profit de l’apprenant Inscriptions avant le 10 novembre. Les réalisations des lycéens et de la définition progressive seront exposées à la manifestation Visa pour l’image de Perpignan, de son parcours de formation. dans le cadre du festival Off. - Mettre en perspective lesContact : Jeunes Agriculteurs Languedoc Roussillon : 04 67 06 50 68 initiatives d’accompagnementJeunes.agriculteurs.lr@gmail.com. du lycéen dans ce nouveau cadre Source : communiqué AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 transversal, de la découverte des contours des formations post-bac jusqu’à son immersion progressive Contrat de sécurisation professionnelle en L1.Qu’est-ce que le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) ? A qui s’adresse-t-il ? Dans quel - Stimuler par des exemplescadre ? Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche pratique récemment mise en ligne appropriés la multiplication desur www.service-public.fr. dispositifs d’orientation active à l’échelle de bassins de recrutementLe CSP s’adresse aux salariés de certaines entreprises visées par une procédure de d’un même site.licenciement économique. Il leur permet de bénéficier d’un ensemble de mesures favorisantun reclassement accéléré vers l’emploi. Après avoir établi les grands principes du CSP, ESEN- Ecole supérieure de l’éducation nationale, dela fiche détaille le contenu du CSP, les salariés concernés, la procédure d’adhésion et les l’enseignement supérieur et de laconséquences en cas d’adhésion (rupture du contrat de travail, indemnités de fin de contrat recherche.de travail, droit individuel à la formation). Enfin, la fiche donne des précisions sur la possibilité Inscrivez-vous surd’effectuer des périodes de travail lors du CSP, la durée du CSP, la rémunération prévue et la www.campus-esen.frfin du CSP. Identifiant : 11NDEN0644Le CSP a été créé par la loi du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et lasécurisation des parcours professionnels (articles 41 et suivants). Ce dispositif est entré envigueur depuis le 1er septembre 2011.http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F13819.xhtml Source : service-public.fr AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 2
  • 3. La lettre dinformation de lonisep 09 Languedoc-Roussillon Semaine école - entreprise : concours régional du Inscriptions jusqu’au jeudi 10film entrepreneuriat Demain, entrepreneur ? novembre 2011 Date limite de dépôt des dossiersObjectifs pour les lycéens classes de 2de et élèves de 3e et des films : vendredi 6 avril 2012.- les sensibiliser à l’entrepreneuriat, via la réalisation des films portrait d’entrepreneur ; Les classes s’inscrivent auprès du- promouvoir l’esprit d’entreprise et d’entreprendre, transmettre la passion d’entreprendre, balayer rectorat, service DAET,les idées reçues sur le profil de l’entrepreneur et ses motivations ; Anne Delacourcelle- faire réfléchir les élèves sur la question de l’entrepreneuriat dans le cadre d’une pédagogie active Tél : 04 67 91 45 97 anne.delacourcelle@ac-montpellier.frqui contribue à les rendre acteur d’un projet impliquant découverte, communication, travail Les CLEE (Comités Locaux Écoled’équipe ; Entreprise) seront sollicités tout au- faire découvrir aux élèves la diversité des parcours et profils d’entrepreneur. long de cette action pédagogique.Réaliser un film avec les participants des concours collège et lycée et membres du réseau MEDEFprésents dans l’animation des actions du PDMF. Source : communiqué AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 Le mardi, c’est soirée METIC Journée franco-allemandeVous vous intéressez à la médecine et aux Technologies de l’Information et de la Communication ? dimanche 22 janvier 2012Rendez-vous tous les mardis de 18h à 20h à la faculté de médecine pour participer gratuitement Le 22 janvier est chaque année, dansaux rencontres METIC ouvertes à tous. les deux pays, la Journée franco- allemande.Ces rendez-vous sont proposés par les partenaires du bouquet de formations TIC et Santé : La lettre dinformation l’occasion Cette journée doit être de lonisepl’Université Montpellier 2, l’Institut Télécom, l’Université Montpellier 1 et l’École des Mines d’Alès. de présenter les Languedoc-Roussillon relations franco-Programme des premiers METIC : allemandes et d’informer les élèves- 08 novembre : santé, risque et médicaments ; et leurs familles sur les programmes- 15 novembre : les objectifs du millénaire de l’ONU et le développement de la e-santé ; d’échanges et de rencontres ainsi- 22 novembre : les catastrophes, prévention. Management, droit, solutions ? Impact des que sur les possibilités d’études ettechnologies de l’information et de la communication et des approches de santé ; d’emploi dans le pays voisin.- 29 novembre : le logiciel libre en santé, réalité ? Elle est un levier pour une meilleure connaissance du pays partenaire.Pour en savoir plus : http://www.telecom-montpellier.fr/ À ce titre, la Journée franco- Source : communiqué AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 allemande n’est pas réservée aux seuls élèves germanistes. journée de sensibilisation à la VAE http://www.education.gouv.fr/cid4105/À destination des professionnels de l’orientation, de la formation professionnelle et de l’emploi cooperation-franco-allemande.html.jeudi 17 novembre 2011 au CARIF à Montpellier. www.cariflr.fr. De plus, il reste quelques placespour la présentation de la norme ISO 29990, par François Galinou, jeudi 3 novembre de 9 h à 17 h.http://carif.kentika.fr/Record.htm?idlist=12&record=19125319124919435919 Le numérique : premier sec- teur d’emploi des ingénieures Qui peut devenir président de la République ? En 2011, le secteur duLes différents candidats doivent remplir à la fois des conditions de fond et des formalités définiespar la loi organique. numériqueIl existe quatre conditions de fond. Le candidat doit : (fabrication de- avoir la nationalité française ; matériel élec-- être électeur et âgé d’au moins 23 ans ; tronique et- avoir satisfait aux obligations relatives aux textes sur le recrutement de l’armée (avant la fin du informatique,service militaire, il suffisait au candidat d’avoir été recensé, mais il ne devait pas nécessairement SSII, télécom-avoir effectué son service militaire) ; munications)- faire preuve de « dignité morale », sans que cette notion soit précisément définie. emploie 14%Trois formalités doivent par ailleurs être remplies : des femmes- le candidat doit recueillir la signature de 500 élus, d’au moins 30 départements ou collectivités ingénieures, devant l’agroalimen-d’outre-mer différents. En 2002, seize candidats étaient présents au premier tour, douze en 2007. taire et la chimie. L’écart salarial entreIls n’étaient que six en 1965 ; femmes et hommes ingénieurs est- le candidat doit aussi remettre au Conseil constitutionnel, sous pli scellé, une déclaration de le plus faible dans les entreprises dusituation patrimoniale, de manière à assurer une meilleure transparence de la vie politique. Cette secteur numérique.déclaration porte notamment sur les biens propres du candidat ; étude Mutationnelles réalisée par- la constitution d’un compte de campagne qui doit être déposé dans les deux mois suivant Global Contact pour Orange - AFJVl’élection. (Agence française pour le jeu video),Une fois l’ensemble de ces formalités accomplies, la liste des candidats est établie par le Conseil 2011.constitutionnel et publiée au Journal officiel au plus tard le 3e vendredi précédant le premier tour. http://www.afjv.com/news.php?id=242&title=emploi_ femmes_ingenieures_tic Source : vie-publique.fr AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 3
  • 4. La lettre dinformation de lonisep 09 Languedoc-Roussillon Les pôles de compétitivité en Languedoc-Roussillon Avec plus de 6 000 chercheurs, le Languedoc-Roussillon est bien Pour en savoir plus, consultez positionné pour relever le défi de l’innovation. Les dépenses de la brochure réaalisée par la recherche et développement représentent 2,5% du PIB régional, Préfecture Languedoc-Roussillon ce qui fait du Languedoc-Roussillon la 3e région française pour cet http://languedoc- indicateur. La région possède 7 pôles de compétitivité dans les roussillon.direccte.gouv.fr/ Upload/7polescompetitivite_1528.pdf domaines de la santé, l’eau, l’agroalimentaire, les écotechnologies, les énergies renouvelables, l’optique ou la gestion des risques. Ce sont : Derbi (www.pole-derbi.com), Pôle Eau (www.pole-eau.com), Eurobiomed (www.eurobiomed.org), Optitec (www.popsud.org), Qualiméditerranée (www.qualimediterranee.fr), Pôles Risques (www.pole-risques.com) et Trimatec (www.pole-trimatec.fr).Ces pôles ont permis de réunir depuis leur création 70 millions d’euros de financements Conjoncturepublics pour créer des produits technologiques innovants. Source : site AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11 Séjours à l’étranger, pour de meilleures conditions d’emploiLes séjours à l’étranger ne donnent pas « d’avantage significatif en termes d’insertion » mais demeilleures conditions d’emploi, selon l’Association pour l’emploi des cadres (Apec).« Le fait d’avoir effectué des séjours à l’étranger n’apporte pas vraiment d’avantage significatif La lettre dinformation de lonisep Twitter et les réseaux sociauxen termes d’insertion. C’est lorsqu’ils sont en emploi que les jeunes diplômés qui ont séjourné Du 20 heures à Twitter : les réseaux Languedoc-Roussillonà l’étranger en retirent un bénéfice, sous la forme de conditions d’emploi relativement sociaux bousculent l’infomeilleures », indique l’étude de l’Apec sur la situation en 2011 des jeunes diplômés de 2010. L’Institut CSA analyse pour« Les fonctions dans l’entreprise qui requièrent un usage fréquent d’une langue étrangère l’Observatoire Orange-Terra Femina,et qui s’inscrivent le plus dans une dimension internationale sont les études, la recherche et les pratiques d’information surdéveloppement, l’informatique, les services techniques. Parmi les secteurs d’activité, l’industrie internet, notamment celles des 18-24 ans. Plus de 6 jeunes sur 10 sont(automobile, aéronautique, matériels de transport…) est particulièrement concernée. » actifs sur un réseau social. Ils apprécient les médias numériquesC’est dans la discipline commercial-marketing que l’on retrouve le plus de jeunes diplômés partis pour leur interactivité et la rapiditéau moins une fois dans un pays étranger : 70 %. Plus le niveau du diplôme est élevé et plus les d’accès à une information. Selon eux,jeunes diplômés ont fréquemment séjourné à l’étranger. le principal défaut de ces médiasCette pratique est beaucoup plus répandue parmi les jeunes diplômés des écoles de commerce est le manque de vérification deet des écoles d’ingénieurs, avec respectivement 71 % et 64 % des jeunes diplômés déclarant l’information.avoir effectué au moins un séjour à l’étranger. Quant aux universitaires, ils ne sont que 29 % »,indique l’Apec. Les pays les plus fréquemment visités sont : le Royaume-Uni (24 %), l’Espagne Les métiers de la petite enfance(12 %), les États-Unis (10 %), le Canada (9 %) et l’Allemagne (8 %). ne souffrent pas de la baisse des recrutements dans les collectivitésBac+4 ou +5 : des objectifs différents, mais un même « contexte d’études » territoriales. Au contraire le secteurPour les titulaires d’un diplôme bac+5 et bac+6 ou plus, les objectifs de formation sont manque toujours de personnelsprédominants : suivre une partie de la formation et effectuer un ou plusieurs stages. Mais qualifiés. La région île-de-France avecpour les titulaires d’un bac+4, la dynamique semble différente : 20 % d’entre eux ont réalisé ses 32 % d’effectifs dans le secteurces séjours dans une perspective de petits boulots, de jobs d’été et 15 % pour d’autres (contre 20 % au niveau national) seraisons (essentiellement des activités de bénévolat, humanitaires, associatives…). singularise car la région demeure attractive pour les jeunes couples.Selon la nature du diplôme, les priorités ne sont pas les mêmes. « Pour 70 % des jeunes diplômés Certaines régions renforcent leursd’écoles de commerce, ces séjours avaient pour cadre la formation. Ils ne sont que 47 % des dispositifs de formation.jeunes ingénieurs à invoquer cette raison. Pour ces derniers, les séjours à l’étranger s’inscriventdavantage dans une perspective de réalisation de stages : 67 % contre 49 % en moyenne.Et 46 % seulement des jeunes diplômés d’écoles de commerce y sont allés dans ce cadre. » Source : avec l’AEF AN09/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/28oct11Onisep Languedoc-Roussillon : 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier cedex 2Directeur de la publication : Pascal Charvet et par délégation Olivier Brunel - Responsable de la publication : Jean-Marie Quiesse onisep.fr/montpellierRédactrice : Sophie Salvadori - ssalvadori@onisep.fr - 04 99 63 67 78 - Relecture : Chantal SciabbarrasiMaquette : Émilie Rousseau - Date du Dépôt légal : en cours - Numéro de la commission paritaire - N° 1 253 AD - N° ISSN : 1148-0432