Your SlideShare is downloading. ×
La lettre dinformation de lonisep       33                                                                                ...
La lettre dinformation de lonisep     33                                                                                  ...
La lettre dinformation de lonisep     33                                                                                  ...
La lettre dinformation de lonisep        33                                                                               ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Actualites net n°33_29avril11

210

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
210
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Actualites net n°33_29avril11"

  1. 1. La lettre dinformation de lonisep 33 Languedoc-Roussillon semaine du 29 avril 2011 Journée des ressources éducatives Table des matières Le CDDP du Gard vous invite à sa prochaine journée des ressources éducatives qui aura lieu mercredi 11 mai 2011, à Nîmes page 2 (salle d’exposition du stade des Costières, de 9h à 12h30 et de • Pourquoi apprendre ? Article d’Alain Lieury, résumé par Élisa 13h30 à 16h30). Blanchard Rencontrez des éditeurs scolaires, des fournisseurs d’équipements et des partenaires de l’école. page 3 à noter des séances-lectures pour les enfants et des ateliers, • Pourquoi apprendre ? Suite occasions de retrouver les nouvelles publications du centre page 4 régional de documentation pédagogique. • Carte des régions de France où http://cddp30.crdp-montpellier.fr/ l’emploi repart Source : communiqué AN33/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/29avril11 • Fonction publique territoriale : des recrutements mais pas partout • 231 métiers de la territoriale 136e Congrès des Sociétés Historiqueset Scientifiques La lettre dinformation de lonisep Languedoc-RoussillonFaire la guerre, faire la paix Le site de la semaineChaque année depuis 136 ans se réunit dans une villeuniversitaire française le Congrès national de ce qu’on appelait http://www.grandesvilles.orgautrefois les Sociétés savantes. C’est à Perpignan, accueilli parl’université de Perpignan Via Domitia, que se tiendra du 2 mai Le site des Maires deau 7 mai 2011, le 136e Congrès. Il se consacre au traitement de grandes villes de Francela question des processus qui conduisent à la guerre ou qui Montpellier, Nîmes,préparent la paix. Perpignan font partie deLe congrès national accueille aussi des chercheurs étrangers l’Association des Maires de Grandes Villes: en raison du thème retenu, le Congrès de Perpignan devrait de France (96 membres). Depuis 1974,donc se signaler comme une rencontre internationale de premier les maires et présidents des plus grandesordre. Réunissant cette année plus de 400 personnes, c’est l’un villes et de plus grands groupements intercommunaux de France (plus dedes congrès pluridisplinaires français les plus importants. Plus d’infos sur www.univ-perp.fr 100 000 habitants) sont regroupés au Source : communiqué AN33/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/29avril11 sein de l’AMGVF. Elle a pour but de défendre les intérêts des grandes villes Sorties précoces en 2008 des jeunes âgés de 18 à 24 ans dans l’UE Bilan Formation- et de leurs habitants. Elle participe ainsi aux débats parlementaires concernantEmploi : mise à jour les collectivités, et fait connaître régulièrement ses propositions.Le bilan Formation-Emploi propose des L’Association des Maires de Grandesdonnées essentielles sur les relations entre Villes de France accueille favorablementle système de formation et l’emploi, en le souhait du gouvernement d’interdireune vingtaine de classeurs incluant des l’accès aux centres des grandes villes àtableaux, des cartes et des graphiques. certains véhicules hautement polluants.Ces classeurs sont regroupés en 3 thèmes : La lettre dinformation de lonisep Des Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air (ZAPA) devraient être expérimentées enl’école et ses sortants, l’insertion des jeunes Languedoc-Roussillon 2012 dans 8 grandes villes de France,et la formation tout au long de la vie. toutes membres de l’AMGVF.Ces données ont été élaborées encoopération avec le Centre d’études et derecherches sur les qualifications (Céreq),et les ministères chargés de l’Éducationnationale et de l’Emploi.à retrouver ici :http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?ref_id=form-emploi&reg_id=0 Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 1
  2. 2. La lettre dinformation de lonisep 33 Languedoc-Roussillon Pourquoi apprendre ?Élisa Blanchard, directrice du centre d’information et d’orientation de Nîmes Ouest, a réalisé lerésumé d’un article d’Alain Lieury, professeur de psychologie cognitive à l’université de Rennes,paru dans la revue Cerveau et psycho en octobre 2010. Revue Cerveau et psycho http://www.cerveauetpsycho.fr• Les recherches en psychologie démontrent que les connaissances encyclopédiques forgent le succès à l’école et sous-tendent les capacités de raisonnement y compris en mathématiques.De plus, les connaissances appellent les connaissances : le sentiment de les maîtriser procure dubien-être et stimule la motivation dite intrinsèque, celle qui prédit le plus sûrement le succès sco-laire et l’envie d’en savoir plus. Mieux comprendre le fonctionnement du cerveau pourrait ouvrir lavoie à de meilleures façons de transmettre le savoir.Certains chercheurs vont jusqu’à penser que l’intelligence repose sur la mémoire.Le niveau scolaire est en baisse depuis 15 ans. Problèmes de méthodes, de démotivation desélèves, de baisse de lecture ? En 1967, tous les étudiants lisaient au moins un livre par mois,mais seulement 2 ou 3 par an en 2003. D’une façon générale les élèves lisent moins de livres.Les recherches montrent qu’il faut valoriser l’apprentissage par cœur (tables de multiplication,classification) mais que l’acquisition des connaissances fait nécessairement appel à la compré-hension et à une mémoire du sens nommé mémoire sémantique.Les informations visuelles ou auditives ne font que transiter dans les mémoires sensorielles etLa lettre dinformation de lonisepse retrouvent fusionnées dans une mémoire commune la mémoire lexicale ou mémoire des Apprendre par cœur ou Languedoc-Roussillonmots. La mémoire lexicale a-t-elle un lien avec la compréhension au sens large ? comprendre ? Alain Lieury• La découverte d’une nouvelle mémoire nommée mémoire sémantique ou mémoire du sens a révolutionné la façon dont on envisage cette question. Les deux sont indissociables.Tout commence par les recherches d’un informaticien Ross Quillian et d’un psychologue Alan Les recherches montrent qu’ilCollins, lors de la mise au point d’un logiciel de traduction de langues étrangères en 1969. faut valoriser l’apprentissageLa plupart des mots sont polysémiques (affectés de plusieurs sens, tels disque, feuille ou pêche) par cœur (tables deet il faut pour les traduire d’une langue dans une autre, une interface entre le lexique étranger multiplication, classification),et le lexique natif, un interpréteur de sens se sert des mots du contexte (pour pêche désert, mais que l’acquisitionmelba) pour choisir le meilleur sens qui guide alors vers la bonne unité lexicale dans notre des connaissances faitmémoire lexicale. nécessairement appel à la compréhension et à une mémoire du sens nomméeMais comment imaginer le stockage de quelque chose d’aussi abstrait que le sens ? mémoire sémantique.Leur théorie repose sur 2 principes :- le 1er principe est celui de hiérarchie catégorielle : les concepts de la mémoire sémantique sonclassés de façon hiérarchique, les catégories étant emboitées dans des catégories allant desplus particulières aux plus générales à la façon d’une arborescence. C’est la mémoire desLa catégorie canari appartient à la catégorie oiseau. Oiseau à celle des vertébrés. Vertébrés à connaissances qui joue le rôlecelle d’animal, etc. principal dans la réussite scolaire. L’intelligence entre aussi en - le 2nd principe dit d’économie cognitive, veut que seules les propriétés (ou ligne de compte, et parmi les traits sémantiques) spécifiques soient classées avec les concepts associés. composantes de l’intelligence, la Par exemple la propriété jaune est classée avec le concept de canari mais des capacité d’abstraction. Ajoutons propriétés plus générales comme bec sont classées avec le concept d’oiseau. à cela la motivation, qui est bien souvent une donnée sociologique ou familiale, et l’on a le trio des Dans ce modèle, la mémoire sémantique est organisée sous forme d’une arbo- éléments pour réussir. rescence économique. La compréhension pour un élève des connaissances C’est en premier lieu la lecture qu’on lui propose a lieu de deux façons : qui sert de passeport pour la - soit par un accès direct à l’information qui fournit le sens, par exemple on connaissance.sait que le canari est jaune car l’information jaune est déjà stockée en mémoire- soit par inférence : c’est ce qui se passe si l’on demande à un enfant si un canari a un estomac.Dans ce cas, le réseau sémantique sera activé pour trouver qu’un canari est un oiseau donc un ani-mal qui par conséquent doit avoir un estomac… L’information est inférée à partir d’informationscontenues dans d’autres parties de l’arborescence.Qu’est-ce que l’inférence ? C’est un raisonnement qui relève, non de la logique formelle, maisd’un réseau de connaissances. L’intelligence se nourrirait donc de la mémoire : plus la mémoirestocke de connaissances, plus les inférences sont variées et correctes. Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 2
  3. 3. La lettre dinformation de lonisep 33 Languedoc-Roussillon• Comment se construit la mémoire sémantique de l’enfant ?Les souvenirs font partie de ce que le chercheur Endel Tulving (sur la pathologie de lamémoire) a nommé la mémoire épisodique : somme des évènements que nous avons L’apprentissage ‘’par cœur’’ est indispensable.mémorisés. Selon lui, chaque fois que nous lisons un mot déjàconnu, ex : bateau, ou que nous voyons un bateau dans unport ou dans un documentaire, le concept associé fait l’objetd’un nouvel ‘’épisode’’ stocké dans la mémoire épisodique. Une malédiction : la surcharge desL’apprentissage ‘’par cœur’’ est indispensable. programmesS’intéressant aux apprentissages scolaires, Alain Lieury fait On gagnerait à proposer desl’hypothèse que la mémoire sémantique chez l’enfant est programmes moins « lourds », maisfabriquée à partir de l’abstraction de tels épisodes. Si le à passer plus de temps à envisagerpremier épisode ‘’canari’’ pour un enfant est souvent titi, il les concepts les plus importants par la méthode de la multiplication desva aussi enregistrer d’autres épisodes ultérieurement, un épisodes.canari vu dans un livre, dans une animalerie, un autre dansun documentaire. Finalement, des mécanismes cérébraux L’inventaire dans les manuels d’anglaisd’abstraction vont extraire les points communs de tous ces de 6e de collège aboutit à un totalépisodes pour construire le concept générique de canari. impressionnant de : - 6 317 mots en 6eAinsi, non seulement la mémorisation est nécessaire aux raisonnements par inférence - 9 500 mots en 5emais elle participe à la création du sens, au sein de la mémoire sémantique. La lettre dinformation de lonisep - 18 000 mots en 4e - 24 000 mots en 3e. Languedoc-Roussillon• Comment appliquer cette hypothèse à la pédagogie ? Tous ces mots, en plus des 9 000En insistant sur le fait que pour apprendre les concepts, il faut multiplier les épisodes. que compte le vocabulaire courant (manuels des années 1990 à 1 995).L’apprentissage par cœur est plutôt du domaine de la mémoire lexicale. En revanche,pour apprendre le sens des choses et construire sa mémoire sémantique, il faut multiplier Comparé à ces « mots du programme »,les épisodes. Ce type d’enseignement est plus long : exposer un cours ne constitue combien de termes un élève de 6epeut-qu’un (gros) épisode, alors qu’ajouter un documentaire, une recherche sur internet ou il retenir en une année ? Nous avonsdans un centre de documentation, réaliser des travaux pratiques ou des exercices prend évalué ce total à 2 500 mots et conceptsbeaucoup de temps. Mais ne vaudrait-il pas mieux réduire les programmes pour mieux acquis en moyenne à la fin de l’année, soit une surcharge de 60 %.assurer la mémorisation des connaissances ? C’est trop car il est important de neL’apprentissage par cœur est le moteur de la mémoire lexicale tandis que les pas se sentir écrasé par la masseexpériences sont le moteur de la mémoire sémantique. des informations si l’on veut espérerLa connaissance encyclopédique est un excellent prédicteur de la réussite scolaire, leur donner une forme, une logique,davantage que les résultats obtenus aux tests de raisonnement pur. Ainsi les élèves qui construire des arborescences mentales et adjoindre le raisonnement au savoiront acquis moins de 1500 mots en fin d’année de 6e redoublent et ceux qui ont acquis brut.moins de 9 000 mots en 4e ont une moyenne annuelle insuffisante. Le meilleur scorede connaissance encyclopédique en 6e de l’étude est de 4 000 termes identifiés, 17 demoyenne pour l’élève.La mémoire des connaissances (lexicale et sémantique) est donc cruciale pour la réussite à l’école. Des chercheurs ont montré l’efficacité de cette méthode de subdivisions des• Comment mémoriser les informations de façon intelligente ? tâches.La principale limite du cerveau à cet égard est constituée par la mémoire à court terme oumémoire de travail (concept du père de la cybernétique Norbert Wiener, en 1948). Voilà pourquoi il est très efficaceLa mémoire de travail présente deux caractéristiques fondamentales : sa capacité limitée d’apprendre le cours en parties ou sous-parties bien organisées, selon un(environ 6 à 7 unités familières : mots, images, chiffres, symboles, etc... et une faible plan « sémantique » (logique). L’idéalautonomie (moins de 20 secondes). pour éviter la surcharge et d’établirAinsi, si l’on ne s’efforce pas de répéter un numéro de téléphone par des tentatives répétées, des parties de 3 ou 4 élémentson ne le retiendra jamais. C’est la 1re porte d’entrée de la connaissance dans le cerveau.C’est elle qui organise les informations et c’est par la répétition que ces connaissancespeuvent être consolidées en mémoire à long terme.Mémoire et réussite scolaireLe psychologue Georges Muller a montré en 1956 qu’un moyen de dépasser la limite destockage de la mémoire de travail était de grouper les informations par paquets.Par exemple, plutôt que d’apprendre les noms des 16 fleuves russes, on gagnera àapprendre les noms des 4 provinces et de 4 fleuves par province. La mémoire de travailpeut gérer 4 noms de provinces et une fois que l’attention se focalise sur l’une d’entreelles, y classer 4 noms de fleuves. Source : Élisa Blanchard AN33/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/29avril11 Languedoc-Roussillon L’information avant l’information 3
  4. 4. La lettre dinformation de lonisep 33 Languedoc-Roussillon Carte des régions de France où l’emploi repart Selon France Industrie & Emploi, le solde net des créations d’emplois était positif de 25 000 en 2010. Le rôle des collectivités locales est central sur le sujet. Avec 1 913 projets créateurs d’emploi recensés en 2010, contre 954 projets de destructions Enquête d’emplois en 2009, la situation dans l’industrie et les services s’est globalement améliorée : le France Industrie & Emploi (F/I/E), cabinet de conseil en ressources solde net de la création d’emplois est positif de 25 000 emplois, alors qu’il était négatif en 2009 humaines et en marketing des (100 000 emplois nets perdus). C’est l’enseignement majeur de l’étude réalisée pour la seconde territoires, que dévoile La Tribune. année consécutive par France Industrie & Emploi (F/I/E). Les signes de reprise sont palpables dans l’industrie manufacturière, qui a vu le rythme des suppressions d’emploi ralentir. Mais si la filière automobile a recommencé à créer de l’emploi, en particulier vers la fin 2010, la métallurgie, la chimie ou le textile ont eux continué à subir des destructions d’emplois. Autre signal positif, la diminution des annonces de grandes restructurations dans les grands groupes et dans l’Armée par rapport à 2009. Services techniques Parmi les régions qui ont le vent en poupe en termes de créations d’emploi, figurent dans Avec 28 % d’intentions de le top 6 (elles accueillent plus de 50 % des créations d’emplois), le Nord-Pas-de-Calais, Midi- recrutements déclarées, les métiers des services techniques s’annoncent Pyrénées, l’Ile-de-France, les Pays-de-la Loire, l’Aquitaine et Rhône-Alpes. L’étude montre comme étant les plus recherchés également que la grande majorité des projets créateurs d’emplois en 2010 sont le fait cette année. d’entreprises françaises... et que sur les 11 projets les plus destructeurs d’emplois identifiés en Cela concerne en priorité les 2010, cinq émanent d’entreprises étrangères, soit près d’un emploi supprimé sur trois. métiers de la propreté (agent de Article à lire dans La Tribune : http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20110408trib000614149/ La lettre dinformation l’entretien nettoiement) et ceux de de lonisep decouvrez-la-carte-des-regions-de-france-ou-l-emploi-repart-.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20110411 Languedoc-Roussillon du bâtiment (ouvrier polyvalent Source : communiqué AN33/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/29avril11 de maintenance des bâtiments et Fonction publique territoriale : des recrutements agent d’entretien polyvalent). La note de conjoncture ainsi que mais pas partout les résultats des tendances de Deux tiers des recrutements envisagés en 2011 directement liés aux départs définitifs l’emploi territorial déclinés par type Les nouvelles tendances de l’emploi de l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des de collectivité et par région sont compétences de la fonction publique territoriale du CNFPT confirment la tendance, perçue disponibles et téléchargeables sur le en 2010, d’une légère baisse des intentions d’embauche. Une diminution qui ne concerne site du CNFPT : cependant pas toutes les collectivités, ni tous les secteurs. www.observatoire.cnfpt.fr Deux tiers environ des collectivités déclarent en effet ne prévoir aucun recrutement. Toutefois, plus de la moitié des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), des communes de plus de 20 000 habitants, des départements et des communautés d’agglomération, envisagent d’embaucher cette année. Les deux tiers des intentions de recrutement viseraient à remplacer les sorties définitives de l’emploi territorial. Les recrutements annoncés sont concentrés pour la moitié dans six secteurs : la petite enfance ; le CNFPT : centre national de la social ; le bâtiment et le patrimoine bâti ; les affaires juridiques et administratives ; la propreté, la fonction publique territoriale collecte et la gestion des déchets ; les affaires scolaires. Les trois quarts des agents territoriaux travaillent dans les communes (58,5 %), les Les métiers de la territoriale départements (14,1 %) et les Le répertoire des métiers du CNFPT compte 231 fiches métiers dans la fonction publique régions (2,7 %), un quart dans les territoriale. Un dossier en ligne sur lagazettedescommunes.com tire le portrait professionnel établissements publics administratifs des agents publics qui les incarnent et les font vivre. Les 231 métiers se répartissent au sein locaux. des 8 filières de la FPT(1), et de ses 55 cadres d’emplois. La filière technique représente 45 % des agents des collectivités territoriales, la filière administrative 22 % et la filière sociale 10 %. http://www.lagazettedescommunes. Les filières culturelle, médico-sociale et animation représentent entre 4 % et 6 % des emplois. com/53471/les-metiers-de-la- La part de la filière animation double presque en 11 ans. territoriale-introduction/ (1) Administrative, technique, culturelle, sportive, sanitaire et sociale, animation, police municipale, sapeurs-pompiers Source : sites AN33/SJS/Onisep Languedoc-Roussillon/29avril11Onisep Languedoc-Roussillon : 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier cedex 2Directeur de la publication : Pascal Charvet et par délégation Olivier Brunel - Responsable de la publication : Jean-Marie Quiesse onisep.fr/montpellierRédactrice : Sophie Salvadori - ssalvadori@onisep.fr - 04 99 63 67 78 - Relecture : Chantal SciabbarrasiMaquette : Émilie Rousseau - Date du Dépôt légal : en cours - Numéro de la commission paritaire - N° 1 253 AD - N° ISSN : 1148-0432

×